Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Le blabla des colocs

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blabla des colocs

Message par Jean le 25.10.13 2:58

Un topic pour venir crier sa haine contre ses colocs OU -j'espère- juste pour venir dire à quel point la coloc vous fait kiffer et rend votre vie bien plus cool. Smile

(vous avez aussi le droit de développer si vous n'avez pas encore franchi le pas, ou même pour dire que vous n'envisageriez JAMAIS de vous mettre en colocation)

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par May-Toffee le 25.10.13 9:10

Cool comme sujet ! ;)

Moi j'avoue que l'idée de faire une colocation me faisait très peur: je suis très indépendante, j'aime bien avoir ma tranquillité et la solitude, autant dire pas le bon combo. Et cette année j'ai pas eu de chance, chambre double en résidence universitaire.

Et finalement ça se passe mieux que ce que je pensais. Bon ma coloc et moi nous sommes pas vraiment potes: on se parle de temps en temps, parfois on se raconte des trucs mais on a des styles de vie assez différents (elle bosse jusque minuit trente tous les soirs et se lève à 7 heures // Je rentre souvent à minuit - 4h et je fais des grasse mat') et on a des cultures très différentes (elle est taiwainaise. C'est pas un cliché, on a pas les mêmes notions d'indépendance, d'autonomie et de propreté...).

C'est chiant parce qu'on partage une chambre minuscule, donc grosse promiscuité, mais c'est plutôt pas mal d'avoir quelqu'un quand on veut papoter !

Du coup je pense vraiment que si j'avais ma propre chambre et des parties communes ça se passerait trop bien ! ( Surtout si je peux choisir ma coloc)

Du coup le semestre prochain finalement je ne demanderai pas une chambre simple, je me mettrai en coloc avec qqun que je connais !

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Leela le 25.10.13 10:08

Aaaaaaahhhh!!!
Je suis en coloc depuis 3 ans avec mon frangin, à la base il devait me filer 300 euros /mois et je m'occupais de tout...puis il y a peu il a décidé que c'était chacun pour soi pour la bouffe , j'ai dit ok , alors il doit uniquement me filer la thunes pour EDF ,Assurance , internet...150 euros/mois.
Le problème c'est que ça fait 2 mois qu'il ne me file rien, il ne fait absolument pas de course , tape dans mes dosettes à café , mon PQ, gel douche , dentifrice..etc , j'ai fais à la guerre comme à la guerre , je planque tout...
Malheureusement je n'ai pas vraiment de recours , mettre EDF à son nom et pas au mien , pareil pour la taxe d'habitation , tout est à mon nom (je sais pas pourquoi d'ailleurs) alors que le contrat de location est à nos deux noms! Sans doute parce que j'avais un appart avant et que lui c'est son premier.
Je sais pas quoi faire... Lui dire de se barrer? Ce serait une solution, mais il paye sa part de loyer... Faire la victime , déjà fait "J'ai pas pu payer la cantine , Loni est radié du centre de loisirs , j'ai du demander un acompte" tout y passe , il s'en tape , il est sans pitié , mon problème à moi c'est que lui me fait pitié... Ah et parfois quand je le soules trop sa réponse est : "Vas y c'est bon, je t'ai filé d'la weed..."
PArfois j'ai l'impression d'avoir fait 1 bon de 15 ans en arrière et on se retrouve avec le même comportement que quand on était dans le même foyer...
A côté de ça , je n'aime absolument pas entrer en conflit avec lui parce qu'on s'entend vraiment bien et ça me fait chier que l'ambiance deviennent électrique parfois à cause de tout ça , mais le problème c'est qu'il doit gagner genre 100 euros de moins que moi, donc je ne comprend pas comment moi je me demerde et lui n'y arrive pas...La weed sans doute...
Fin' voilà, je sais pas comment régler tout ça , finalement la coloc avec le frangin n'était peut être pas une si bonne idée , mais j'ai pas les moyens de payer 900 balles de loyer , quoique...

Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 25.10.13 13:48

Comme May, j'avais beaaaaauuucoup d'appréhension quant à la coloc, ça me faisait vraiment flipper ! Mais je n'ai pas vraiment eu le choix ici et je me suis lancée, avec une pote et deux garçons de 21 et 30 ans, un grec et un espagnol. Ca me faisait flipper d'être avec ma pote étant donné qu'on a aussi cours ensemble mais pour l'instant tout se passe relativement bien -ça fait un peu plus d'un mois-, on gère nos vies et sommes assez indépendantes. On se retrouve quand même pour tous les bons côtés de la coloc, diner en matant des séries, séances de sport et soirées ciné.

Avec les mecs, ça se passe aussi hyper bien, ils ont un rythme qui nous convient et sont hyper tolérants quant au fait qu'on invite des gens à l'appart, on passe des soirées ensemble, pour l'instant je pense sincèrement que je n'aurai pas pu trouver mieux ! Ils sont adorables et impliqués dans la vie de la coloc, ils nous cuisinent des plats de ouf haha et ont toujours un mot cool si le moral n'est pas au top bon voilà ils sont trop mignons x)

Et niveau organisation, j'étais prête à dégainer un planning de la mort pour le ménage mais finalement on fait ça au feeling, chacun achète à tour de rôle les petits trucs pour la maison, fait le ménage quand ça lui chante et ma foi ça se passe très bien comme ça :beh: (et c'est propre, sisi) (bon on a une femme de ménage qui vient aussi parfois)

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Ysatis le 25.10.13 14:15

Je suis en coloc depuis 1 an avec un de mes meilleurs potes.
Et j'ai pu expérimenter divers aspects positifs comme négatifs...

Le fait est que je suis plutôt facile à vivre, mais pas une grosse maniaque du ménage non plus.

Au début de notre coloc, c'était un peu la fête, il a un label de musique, qu'il tenait avec d'autres potes (dont mon ex-mec) donc on kiffait bien, du son toute la journée, des copains en permanence à la maison, on a toujours été très à la cool donc quand je dormais pas à la maison c'était pas rares que des potes à nous dorment dans mon lit, et vice versa.
Quand on était tous les deux, on avait un peu une vie de petit couple, à se faire des bouffes, à se caler tous les soirs dans le salon pour discuter de tout et de rien.
Bref, c'était VRAIMENT cool.

Puis tout est un peu parti en couilles... quand mon mec et lui se sont embrouillés. Mon copain a quitté le label, il y a eu une grosse embrouille qui a touché un peu tout le monde, mon mec ne voulait plus venir chez moi, il voulait que je déménage, moi, j'en voulais beaucoup à mon coloc pour ce qu'il avait fait, on a commencé à beaucoup sous louer l'appart parce qu'il arrivait pas trop à payer le loyer, et je suis partie en tournage à l'étranger pendant quelques mois...
Là, depuis la rentrée, je ne suis plus avec mon copain. Je le vis pas super bien, et l'appart me rappelle un peu trop tout ce qui s'est passé. Mon coloc m'en veut, je le sais, parce que je fous plus rien dans l'appart, je suis rarement là à vrai dire, et je range pas grand chose. Et puis on a tout le temps des emmerdes avec les gérants de l'immeuble, des retards sur le loyer permanent, des menaces d'huissiers... Du coup une tension un peu sous jacente assez lourde.
Bref en ce moment c'est moins la fête qu'au début, c'est clair. Et j'envisage même de m'en aller, mais ça m'angoisse un peu quand même. Parce que malgré tout, tellement de bons souvenirs ici ! Et mon coloc est mon ami avant tout, j'ai envie qu'on retrouve ce lien de frère/soeur qu'on avait avant. Peut être que c'est juste une question de temps, les embrouilles sont encore un peu trop récentes...

Ysatis
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par nebulae le 25.10.13 17:06

Perso j'ai eu une très mauvaise expérience, mais pour une raison assez précise: même si je connaissais ma coloc depuis quinze ans, s'installer avec quelqu'un qui est en dépression c'est pas le meilleur plan.

Dès que je partais voir mon mec elle m'en voulait, elle passait sa journée sur le canapé à rien foutre et râlait dès que le moindre petit truc allait de travers...Quand j'ai déménagé elle m'a même reproché de ne pas avoir rangé ma chambre alors que j'y avais passé la journée et qu'elle était même mummy approved (et mes parents sont assez maniaques).

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Adalie le 25.10.13 19:43

Je n'ai eu que de bonnes expériences... Je pense que c'est parce que je sais exactement avec qui je peux ou ne peux pas vivre (je n'aurais pas pu vivre avec mes meilleures amies), parce que je suis tombée sur des gens merveilleux avec qui j'ai noué des liens ultra solides, parce que les circonstances extérieures étaient bonnes, mais aussi je pense parce que je déteste le conflit et que je suis plutôt du genre à m'écraser. J'ai aucun problème d'ego, je manque presque de fierté et à part de rares privilégiés (ma famille, mon ex, ma meilleure pote) on peut techniquement pas se disputer avec moi plus d'une heure parce qu'au bout d'une heure je reviens la bouche en coeur. Et puis j'ai eu 3 petits frères, ça aide sûrement à savoir partager son espace vital!

Durant mes 3 premières années "loin de chez les parents" j'ai refusé à tout prix de vivre en coloc. Je me pensais trop indépendante, trop secrète, j'avais trop besoin de mon jardin secret. Aussi, ma première colocation n'était pas une vraie colocation et ne résultait pas d'une décision de ma part. C'était à Cambridge, je logeais dans une sorte de mini résidence étudiante dans une vieille maison de ville ( :l:). Et parmi mes voisins il y avait Guillermo, un espagnol qui faisait du droit comme moi. On a très très vite accroché, et il a rapidement pris l'habitude de taper à ma porte dès le matin pour passer du temps avec moi, ce qui fait qu'on a commencé à vraiment vivre ensemble. On prenait le petit déj ensemble le matin dans une des cuisines de la maison, on allait en cours ensemble, on déjeunait ensemble le midi, on bossait ensemble en bibli, on faisait nos courses ensemble, on dinait ensemble, et le soir on sortait ensemble avec nos potes. J'étais 18h/24 avec lui. Ca a été un énorme déclic parce que j'aurais jamais cru supporter ça, et encore moins aimer cette situation, surtout avec quelqu'un d'aussi différent de moi (super extraverti, super sûr de lui, super séducteur, super crado [lol]). Mais ça m'a fait énormément de bien de partager tous ces moments avec quelqu'un, d'avoir quelqu'un à serrer dans les bras quand je rentrais de vacances, d'avoir un compagnon de galère pendant les révisions, de manger en papotant, etc... J'ai aussi trouvé ça ultra intéressant d'avoir la chance de connaître quelqu'un aussi bien, y a pas mieux pour apprendre à aimer quelqu'un que de le découvrir à travers ses petites habitudes et son quotidien.  
Je n'ai vu aucun point négatif à cette "colocation", mais ça c'est surement parce que j'éprouvais un amour quasi fraternel pour mon colocataire. Je sais que j'aurais pas pu vivre collée à n'importe qui, y aurait eu des chances pour que je pète un plomb. Mais lui je l'aime, voilà.

En rentrant en France, alors que je venais de quitter mon ex, je me voyais pas me retrouver toute seule à nouveau. Une copine de licence m'a proposé de prendre un appart avec elle, j'ai accepté. Elle était l'opposé total de Guillermo: ultra maniaque, mais surtout ultra introvertie et paaas du tout chaleureuse avec les gens! La meuf qui n'a besoin de personne quoi, et qui quand elle va mal n'hésite pas à envoyer paître le monde entier. A tel point que jusqu'à ce qu'elle me propose qu'on se mette en coloc ensemble j'étais même pas sûre à 100% qu'elle me considérait comme une vraie amie (pourtant on se connaissait depuis 4 ans et on était parties en vacances ensemble à 3 reprises avec tout un groupe de copines!). J'ai eu peur au début, mais j'ai pas du tout regretté. Ca a été une expérience complètement différente mais que j'ai beaucoup aimée aussi. D'abord niveau ménage c'était le top: j'avais même pas le temps de le faire parce que tout était déjà fait tout le temps Héhé Et elle ne me le reprochait même pas (comment elle aurait pu: même si je voulais le faire je pouvais pas!). Ensuite parce qu'on avait notre indépendance, tout en n'étant séparées que par une porte (et en dinant ensemble, quand même). Mais surtout parce que peu à peu j'ai réussi à percer sa bulle, à bien la connaître, j'ai trouvé ça ultra intéressant et j'ai maintenant une affection énorme pour elle. C'est une fille en or massif, je la trouve très touchante. On s'appellait même le weekend, alors qu'on n'était séparées que pendant une journée. Elle me manque beaucoup, comme Guillermo. On essaie de se revoir toutes les semaines, ou au moins toutes les deux semaines.
Seuls points négatifs: à un moment elle a eu un mec et j'ai vite mis les choses au clair parce que je le sentais s'installer à l'appart, et elle était assez lunatique ce qui était parfois très déstabilisant (et mes amis étant parfois tombés le mauvais jour, elle n'a pas fait l'unanimité...)

Cette année je suis en coloc avec un mec que j'avais rencontré à 4-5 reprises, qui était auparavant en coloc avec une pote à moi. Il a 25ans, il bosse depuis 3ans. Et je crois qu'il est le mélange parfait de mes deux colocs précédents, c'est le top! On est indépendants mais on parle de trucs persos aussi, on rigole ensemble, il m'aide pour les cours, il me présente à ses potes, sa famille... Tout ça sans être intrusif. Et il me ressemble beaucoup: mêmes angoisses, même humour, même famille avec trois petits frères... Puis tous les gens qui l'ont rencontré l'aiment bien, ce qui est ultra appréciable. Bref il est vraiment adorable, ça ne fait qu'un mois mais je me sens super bien dans l'appart et pour le moment on s'entend nickel. On fonctionne comme lors de ma coloc précédente: courses en commun et dîner ensemble (pour moi c'est l'essence même de la coloc de dîner ensemble, quand c'est possible!). Je n'ai jamais eu de problèmes liés à l'argent avec mon ancienne coloc donc je pense que ce sera pareil avec lui, on est réglos tous les deux. Et il mange de tout, moi aussi, donc c'est cool. Niveau ménage on s'est forcés à faire un planning, en espérant qu'on le respectera Héhé

Edit: au moment où je poste mon coloc vient de me proposer un resto chinois avec sa cousine, il est au top je vous dis!

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par May-Toffee le 26.10.13 10:46

Mais Adalie a chaque fois que je te lis parler de tes colocs je t'envie trop !
Mais j'avoue que je sais pas encore si je supporterais bien tout ça : genre j'aime bien manger tranquillou devant un film, sans personne. Pas tout le temps certes, mais ca me repose.
Peut être juste que j'ai pas trouvé les bonnes personnes.

Par contre j'ai fait une espère de "coloc" avec mon mec, c'est différent mais bon la vie à deux c'est challenging aussi... On a pas du tout les mêmes horaires (il n'a pas d'horaires, se lève à 13h) et a vraiment du mal avec le ménage (et moi aussi... paie l'appart) et la cuisine (pareil, je suis pas douée). Donc c'était parfois tendu mais c'était tellement cool de pouvoir passer du temps ensemble, rigoler, manger ensemble... Ca me manque !

Maloone, il faut peutêtre mettre les points sur les i avec ton frère... Au bout d'un moment ça peut pas continuer, tu peux peut être le menacer de le virer? Même si tu n'as pas envie de le faire, le menacer va peut être lui faire avoir un déclic ?

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Stormy le 26.10.13 12:27

Je n'ai jamais été en coloc et ça ne me tente pas du tout, je suis très indépendante donc ça me saoulerait assez rapidement je pense !

Maloone> Menace le d'arrêter cette colocation si il te paie pas ? C'est un peu radical mais une bonne solution, ça pourrait le faire flipper un peu..

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Joleane le 26.10.13 14:02

Pour moi la coloc ça a toujours été niet de chez mort, vu comme je suis trop indépendante, j'ai toujours vécue seule avec mes parents, j'aime être seule, j'aime pas qu'on me colle, me sentir obligée de passer du temps avec gens par politesse, être obligée de raconter ma journée... enfin la totale quoi.

Puis en partant en Erasmus forcément c'était soit la chambre universitaire, soit une coloc parce que les loyers à Dublin sont exhorbitants. Ca a fait mourir de rire tout mon entourage quand j'ai dit que j'allais vivre avec quelqu'un d'autre d'ailleurs.

J'ai mes petites habitudes (ouiiii déjà haha), je sais comment m'occuper, je ne m'ennuie jamais, j'arrive toujours à me trouver quelque chose à faire donc je redoutais vraiment d'être avec des gens intrusifs et collants.

Mais mes colocs sont parfaits, je vis avec un couple (je redoutais encore plus) de 26 ans, ils sont tous les deux profs, la fille pour les petits et le garçon pour les ados. Ils sont vraiment uniques, tous les deux musiciens (ma coloc était dans un groupe, ils ont fait des dates de concerts dans pleins de pays), tatoués, ils ont un look un peu excentrique, ma coloc est juste une crème et V. est super drôle.

Le jour de mon arrivée j'étais à peine sortie du taxi que mon coloc avait pris mes valises et ma coloc avait fait des gâteaux, préparé du thé, du jus d'orange, mon lit était fait, ils m'avaient installé une télé dans ma chambre ne sachant pas si j'en voulais une, ensuite un ami était passé et ils m'avaient tous les trois fait visiter Dublin, on est allés dans leur pub préféré, ils m'ont invitée au resto, enfin que des petites attentions c'était top.
La mère de ma coloc vient prendre le thé une fois par semaine, je me joins à elles, on man ge des gâteaux, on papote, sa soeur vit à la campagne et m'a déjà invitée chez elle pour monter à cheval si jamais je suis en manque Moq

La vie commune est vraiment sans prise de tête pour l'instant, chacun fait sa vie et on se ressemble : on n'est ni maniaques ni crades, on nettoie toujours après nous dans la cuisine ou la salle de bain donc la maison est toujours clean, c'est jamais le bordel, on n'a pas de jours de ménage, si quelqu'un vide trop souvent le lave-vaiselle par exemple on va lui dire de ne pas le faire ce jour-là, enfin on fait au feeling en fait. Et ils sont fumeurs mais fument toujours dans le jardin donc c'est cool.
Pour la bouffe on a chacun nos placards, notre étage dans le frigo et à part le lait on ne partage rien comme ça ça évite les petites dérives reloues. On mange rarement ensemble puisque le matin je me lève toujours après eux et qu'ils dînent très tôt vers 18h/18h30 (parfois 17h oui oui) et moi je grignote jusqu'à 18h et dîne vers 20h/21h voir je dîne pas du tout et je continue à bouffer des conneries Moq
La semaine on a du mal à beaucoup se voir vu qu'ils partent tôt le matin, reviennent vers 16h, moi je pars et rentre plus tard et parfois je repars pour sortir et je me couche tard de façon générale. Sinon on des petites habitudes comme un gros brunch le samedi midi, regarder Love/Hate le dimanche soir, regarder les matchs de foot avec mon coloc... Y'a toujours de la musique dans la maison, soit parce qu'ils branchement leur I-Pod (et ils ont des goûts de OUF) soit parce que mon coloc joue de la guitare ou parce que A. chante.
Et pour le loyer tout est compris dedans donc je ne m'occupe pas des factures, juste de faire un virement à ma coloc qui en fait un au proprio (que je n'ai même jamais vu).

Vraiment depuis 5 semaines je ne leur trouve zéro défaut mais parfois quand je rentre de cours je me dis que j'aimerais bien qu'il n'y ait personne à la maison pour pouvoir vaquer à mes occupations, alors que concrètement ils ne me gênent pour rien mais je sais pas, comme je ne vais pas chercher de compagnie spontanément j'ai l'impression d'être une sauvage parfois, peut-être qu'ils aimeraient quelqu'un qui soit H24 avec eux je sais pas.

Bref, j'aurais pas pû trouver mieux qu'eux en fait. Et si j'ai la chance de continuer mes études à Paris l'année prochaine ce sera à nouveau une coloc parce que les loyers à Paris MERCI BIEN et que si je finis dans une chambre de bonne pour faire des économies je me pends le premier soir donc c'est réglé. Mais là encore ça va être dur me motiver parce que j'ai intérêt à être chanceuse parce que si on me proposait un appart seule je vivrais seule c'est clair. Pourtant on dit qu'une fois qu'on a goûté à la coloc, si ça s'est bien passé, on n'envisage plus de vivre seul, peut-être que ça va m'arriver et je dois reocnnaitre que c'est cool d'avoir quelqu'un avec soi le soir et pas seulement la télé.
Quand je vivais à Bruxelles vivre seule m'a pesé parce que déjà j'avais emménagé dans une ville où je ne connaissais personne, donc être encore seule chez soi c'était pas spécialement bon pour le moral et c'est pour ça que je ne regrette pas d'être en coloc à Dublin.
Je serai vraiment en stress de commencer une nouvelle coloc et il ne faudra surtout pas que je tombe sur des gens qui ne savent pas être seul et qui pensent légitime de s'incruster dans ma chambre Moq

Bref bonne première expérience pour moi !

Joleane
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Leela le 26.10.13 17:37

Je peux pas le virer , la coloc est à nos deux noms et il paie bien sa part de loyer chaque mois ... Et quand bien même je le menacerai , il s'en ficherait royal , il n'a aucune pitié et n'a peur de rien , encore moins de moi !

Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Cerise le 26.10.13 18:10

Et si c'est toi qui partait Maloone ?

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Leela le 26.10.13 18:18

Euh franchement je kiffe mon appart moi! D'autant plus que la Proprio est une vieille connaissance , que je peux faire ce que je veux dedans , que l'école est en bas de chez moi...etc Et puis si je suis en coloc c'est justement parce que seule je trouve rien de convenable et que je ne fais pas de demande HLM par choix!

Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Sensorielle le 26.10.13 20:46

En 2010, j'ai eu ma 1ère expérience de colocation. J'ai cohabité dans un logement du Crous avec une copine (3 jours par semaine pendant +/- 1 mois et je payais la moitié du loyer). On vivait à 2 dans un 18 m2, je dormais sur un matelas, j'avais pas les clefs de l'appart car c'était son copain qui avait l'autre clef, j'étais obligée de partir en même temps qu'elle le matin (alors qu'on avait pas les mêmes horaires de cours), et tous les soirs on était 4, on mangeait avec son copain et son coloc. Après j'ai cohabité avec ma cousine, et ça s'est bien passé.

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Stormy le 26.10.13 21:56

@Sensorielle a écrit: j'avais pas les clefs de l'appart car c'était son copain qui avait l'autre clef
Abusé :o

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Sensorielle le 26.10.13 22:13

@Stormy a écrit:
@Sensorielle a écrit: j'avais pas les clefs de l'appart car c'était son copain qui avait l'autre clef
Abusé :o
c'est pour ça que j'ai arrêté très vite cette coloc qui n'en était pas vraiment une.

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par May-Toffee le 27.10.13 7:25

Mais Maloone je croyais qu'il payait pas le loyer justement? Ou j'ai pas tout compris ?

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Leela le 27.10.13 8:07

Non, Non May, il paye sa part de loyer ça il n'y a pas de soucis , on est prélevé chacun de notre côté , c'est le reste EDF, Assurance,Bbox...qu'il ne paye pas!

Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Exode le 28.10.13 0:06

Wow Sensorielle, effectivement comme tu le dis c'était pas de la coloc', c'était une sous-loc en présence de la locataire avec mention grosse arnaque. Sympa la copine. Te faire payer la moitié du loyer alors qu'elle te laisse sur un matelas, sans clef (donc sans liberté vis à vis de l'appart' alors que on mec peut débarquer à tout moment) et que tu n'y es pas la moitié de la semaine. J'imagine qu'il n'y avait ni contrat derrière, ni ton nom sur le loyer?
Et vous en avez parlé de ces abus quand tu as préféré partir, elle a compris pourquoi tu n'as pas prolongé?

J'aurais bien aimé tester la coloc', je pense vraiment que ça me pourrait me convenir. Mais finalement mon vrai premier appart' je l'ai d'emblée partagé avec mon mec, ce qui ne revient pas trop trop au même, donc je vais pas m'étendre xD

Exode
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.facebook.com/lacstonweb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par nebulae le 29.10.13 17:40

Mon meilleur pote loge chez mon mec et moi en ce moment, et comme c'est assez petit, ça me semble mille fois plus petit.

Même s'il n'est pas vraiment envahissant j'ai pas beaucoup d'intimité avec mon mec (bon ça va on a toujours une vie sexuelle et on est parfois à deux quelques heures), mais j'ai trop l'impression de voir ses défauts en macro maintenant. Il participe au frais c'est cool par contre.

Mais je vais bien sûr ne pas le foutre dehors, il a pas encore commencé à chercher un endroit. Mais j'ai un mauvais présentiment, que ce un mois environ d'hébergement dure l'hiver...et ça je vais pas trop le supporter, j'ai l'impression de jamais être seule à la maison, en plus ce sont les congés, on a pas cours...


Fin soit j'oublie pas que j'ai une personnalité qui tend vers l'agréable petite solitude parfois donc je mords ma chique et pour l'instant ça va mis à part des mauvaises humeurs de dix minutes.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Adalie le 29.10.13 18:07

@May-Toffee a écrit:Mais Adalie a chaque fois que je te lis parler de tes colocs je t'envie trop !
Mais j'avoue que je sais pas encore si je supporterais bien tout ça : genre j'aime bien manger tranquillou devant un film, sans personne. Pas tout le temps certes, mais ca me repose.
Peut être juste que j'ai pas trouvé les bonnes personnes.
Je pense que c'est une question de personnes en effet, je pense être tombée sur des perles rares. Et manger ensemble pour moi c'est le minimum, mais faut dire quand même que je mange que 3 soirs par semaine en moyenne avec mon coloc (et l'an dernier c'était encore moins) parce que le reste du temps soit je ne suis pas là, soit il n'est pas là, soit je rentre trop tard, soit il rentre trop tard. Y a qu'avec Guillermo que c'était aussi fusionnel mais c'était un contexte assez particulier puisqu'on était éloignés de nos proches, ce qui je pense facilite les fortes amitiés de ce type.

Sinon je suis toujours aussi bien dans mon appartement, c'est agréable, on en est encore aux débuts où on apprend à se connaître et on discute beaucoup tous les soirs. J'ai vraiment l'impression qu'on a le même caractère, on est tous les deux assez anxieux et on se pose plein de questions. D'ailleurs son ancienne coloc m'a envoyé hier un sms pour dire "j'aimerais être une petite souris pour vous voir dîner en discutant du sens de la vie", et on venait justement de parler de l'infini de l'univers et autres joyeusetés Héhé Par contre ses potes veulent nous caser j'ai l'impression (ils sont plusieurs à lui avoir dit "elle est mignonne ta coloc *WINK WINK*") et de mon coté les miens me vannent tout le temps avec ça, du coup je mentionne même plus son existence. C'est encore pire qu'avec Guillermo parce que cette fois je suis plus en couple et mon coloc est célib aussi. Et c'est très vite relou et gênant.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Kundera le 30.10.13 9:51

Je vis en coloc depuis un an avec mon mec, une fille et un autre mec.
Malheureusement au délà du fait que j'ai une maison incroyablement grande avec jardin, lave vaiselle,etc, j'ai fait la plus grosse erreur de ma vie en habitant là.
Je me rends compte que c'est vraiment compliqué d'habiter avec des gens, surtout avec des filles en fait. La fille avec qui j'habite etait mon amie avant que j'habite avec et maintenant on ne s'adresse plus la parole.
Disons que c'est moi qui est coupé les ponts car son caractère, sa façon de vivre m'ont vraiment deplu. J'en ai etait malade pendant des mois. Je prends les choses trop à coeur donc je me mets dans des etats terribles pour des choses qui n'en valent pas la peine, n'empeche qu'elle ma pourrie la vie pendant des mois.
c'est tresss long à expliquer, je pourrais écrire à roman sur elle, mais elle a juste etait très (trop) envahissante, chiante, et difficile à vivre, et surtout..bête. C'est méchant de dire ça mais c'est comme ça.
Disons que le point de départ à était qu'elle s'est prise pour notre mère à tous en nous faisant la morale sur tel ou tel choses mais en ne faisant rien de son coté. Sur un an, elle a fait 3 fois à manger. Réellement.
Bref c'est une accumulation qui font qu'ajourd'hui je ne peux plus.

Je vous avoue que mon histoire et étrange et même complètement bidon mais pour des raisons financière et logistique je n'ai pas pu partir. Du coup j'ai imposé mes règles (chacun fait SA vie en gros) qu'elle tient à peu près mais l'ambiance à la maison est juste terrible. Je lui ai dit ce que je pensais d'elle,de son comportement et elle ne m'a jamais renvoyé la balle, du coup il y une sorte d'hypocrisie de sa part ou elle me parle hyper gentillement à la maison et va cracher sur mon dos au près des gens.

Bref autant dire que ça va pèter ( et je crois que je vais venir dans ce topic très souvennnnt, desolé du pavé un peu en vrac!)

Kundera
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Joleane le 27.11.13 23:17

Ma coloc m'a donné, juste donné quoi, un manteau en cuir noir, Topshop de 150e. Ramené de chez ses parents parce qu'elle a trop de fringues à ranger et qu'elle s'est dit qu'il pourrait me plaire.
 
Je voudrais la cloner merci !

Joleane
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Leela le 28.11.13 7:18

Ca c'est un peu arrangé avec mon coloc , il m'a payé ce qu'il me devait .
Mais il continue à ne pas faire de courses et à taper dans nos réserves...Seulement il ne prend pas les haricots verts non non il prend les petit dèj et gouter de Loni.
Et puis il y a sa meuf qui vient tout les week end... J'avoue que pendant 3 ans il n'a jamais fait venir personne, moi si , mais les gens squattent pas tout le week end , c'est juste le temps d'une soirée ou nuit.
Bref... On verra , je sens qu'il est sur le départ d't'façon.

Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Kundera le 28.11.13 17:48

Bon ma coloc à décidé de se casser, ce que j'attends depuis 8 mois ! Mais comme j'ai rompu avec mon mec il y à trois jours, je pose mon préavis demain et on s'en va tous dans trois mois pour d'autres horizons...
Je suis si triste de quitter ma maison, je l'adorais :'(.

Kundera
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par May-Toffee le 06.12.13 9:46

Vivement la fin de la coloc', vraiment à deux dans une chambre de 10m2 c'est pesant au bout d'un moment. Surtout quand ta coloc mastique plus fort qu'un boeuf quand elle mange et qu'elle allume le plafonnier le matin (alors qu'on a une lampe de chevet chacune et une lampe de bureau, moins agressives) quand je dors (à 7h du mat'...).
J'espère que j'aurais une chambre seule le semestre prochain.

Par contre je réfléchis vraiment à me mettre en coloc en 4A, on en parle vite fait avec une pote (on fait des vieux sous entendus, aucune ne veut se lancer à en parler à l'autre je pense). On verra bien, mais on est assez proches elle et moi : on aime bien la solitude parfois, on est assez calmes, on aime bien la bonne bouffe, on est studieuses mais en même temps on aime bien faire la fête de temps en temps... Je pense que ça pourrait bien se passer !

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Ernestine le 06.12.13 16:18

J'ai commencé à vivre en coloc quand je suis partie un semestre en Finlande. Je me suis retrouvée avec une fille de mon école que je n'appréciait pas spécialement au départ, une autre française que je ne connaissais pas et deux chinoises.
Ca a été une super expérience, la fille que je n'appréciait pas spécialement est devenue une très très bonne amie, on faisait tout ensemble car on avait les même cours et on sortait avec les même personnes. On est devenu très proche de fil en aiguille, j'ai appris à vraiment la connaître. Avec notre autre coloc française ça s'est super bien passé aussi, on mangeait dés qu'on pouvait ensemble. Mes autres colocs chinoises, c'était pas l'amour fou, elles avaient vraiment un mode de vie très différent du notre, elles ne sortaient jamais de l'appart sauf pour les courses ou les cours. Mais bon on a quand même passé quelque moment ensemble mais j'en garde pas un souvenir impérissable.

Je suis partie vivre dans une autre ville ou je ne connaissais personne, j'ai emménagé seule au départ.

Aujourd'hui j'habite en colocation avec mon copain, un pote et une copine. Ca se passe vraiment super bien, on s'entends tous très bien, on fait souvent des bouffes, des soirées. Tout le monde participe aux tâches ménagères, on fait les courses ensemble, on partage les frais. Mes deux colocs ont chacun un copain et une copine, donc il arrive souvent qu'on se retrouve seuls avec mon copain, ce qui nous laisse un peu d'intimité. Ya aussi des moments ou tout le monde vient à la maison, on rigole bien. Ya juste eu un moment où on ne partageait vraiment rien avec ma coloc car elle était tout le temps chez son copain ou chez ses parents, du coup c'était un peu dommage je trouvais mais là ça va mieux, on la voit plus souvent.

Mais bientot la coloc va s'arrêter puisque on part tous en stage dans des villes différentes, je vais être méga triste.

Ernestine
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Mondaye le 17.02.14 23:21

Dans 2 semaines je vous rejoins sur ce topic !
Je commence une colocation d'un an minimum sur Bruxelles, avec une inconnue. On a eu un premier contact et elle a l'air super cool. On s'est choisies réciproquement suivant toutes les visites qu'on a eues.

J'ai hâte car ça fait 5 ans et demi que je vis seule en appart, après 3 ans d'internat.
J'ai du mal avec la solitude surtout depuis mon arrivée en Belgique où je rentre très peu chez mes parents. Là je ne rentrerai pas du tout pendant 8 mois minimum. De plus, dans une ville que je ne connais pas et sans être étudiante je pense que c'est vraiment un bon départ pour se sociabiliser et ne pas être seule.

J'ai appris à vivre à plusieurs avec l'internat, même si on n'a pas le souci du ménage et des courses. J'ai vraiment adoré cette expérience.
Là ma coloc a l'air très propre, organisée, sympathique... Y'a pas de raisons ! De mon côté je suis juste très bordélique mais je dois me forcer à limiter ça à mon espace de chambre. Ca sera le plus compliqué pour moi, sinon je peux gérer.
De même, j'ai eu l'habitude d'inviter toujours plein de monde chez moi pour justement être moins seule (et j'adore voir des amis) donc là faudra que je limite ça également. Mais bon pareil ça devrait gérer.

j'ai hâte !! Je viendrai vous raconter.

Mondaye
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 20.02.14 23:21

On a franchi le point de non retour aujourd'hui, mon coloc et moi : il m'a bousculée, j'étais sur son passage alors il m'est rentrée dedans pour passer, en toute simplicité.

Donc je suis allée le voir, en lui demandant ce qui n'allait pas. En fait ça a commencé ce matin, il a poussé tous nos produits (aux trois autres colocs) dans la salle de bains, genre ça dérange. Je les ai remis plusieurs fois à leur place habituelle et ça ne lui a apparemment pas plu : il a laissé un mot "merci de mettre vos affaires là où ça ne dérange pas". Probablement dans son cul. Soit.

La journée passe et donc juste après qu'il m'aie bousculée, je vais le voir et lui demande des explications et là il part dans des directions un peu...floues, trop longues à raconter et tellement pas intéressantes. Il me parle de respect et donc j'arrive à lui caser que moi j'apprécie pas particulièrement l'odeur de weed qui émane de sa chambre et qui s'incruste dans la mienne et dans tout l'appart. ET SOUDAIN. Le retournement de situation : il prend son air le plus étonné et me dit qu'il ne fume pas dans sa chambre.

...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je lui ai demandé s'il se foutait de ma gueule et il m'a répondu un "non" absolument merveilleux. Et mon autre coloc est intervenu en disant que bah si parfois il fumait dans sa chambre. Enfin bon, faut le comprendre, quand je sors de la douche, j'oublie souvent d'ouvrir la fenêtre. ET DONC ça sent mon gel douche jusque dans sa chambre. Et il ne supporte pas. :/ Ah et donc il a dit que je ne le respectait pas, que j'étais pas polie, enfin comme d'hab il a complètement retourné la situation contre moi. Et alors que j'avais encore plein de trucs à lui balancer, il a dit qu'il ne voulait plus parler et a clôt la conversation.

Donc voilà, il a tenté plein de fois de hausser le ton et de s'approcher de moi pour m'intimider, je lui ai dit de rester calme, que de toute manière pour son problème de weed, j'allais contacter notre agence et là il a dit qu'il ferait de même pour les alerter de mon comportement et de ce que je faisais dans ma chambre.  :hinhin: 

Voilà c'est long, ça sert à rien et j'en rigole mais ça me pourrit la vie, j'ose plus sortir de ma chambre, je suis limite en angoisse quand je dois rentrer chez moi... enfin c'est la misère. Heureusement que mes deux autres colocs géniaux compensent mais le grec s'en va dans deux semaines...j'espère que le prochain gars sera cool.

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Cerise le 21.02.14 6:47

Tu peux pas chercher une autre colloc ?

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 17:19

Je pourrais mais ça signifie quitter ma copine-mon autre coloc avec qui j'apprécie vraiment vivre et aussi déménager et devoir chercher quelqu'un pour ma chambre. Rien ne me dit que je vais tomber sur des gens moins dingues :/

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 17:27

Si besoin Lenaig ma meilleure amie (Sacha, tu l'as peut être déja vue) vit à Londres, en colloc, dans une grande maison où y a pas mal de turn over, je peux demander si elle n'aurait pas une ou deux places de libre sur le feu si tu veux.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Marlow le 21.02.14 17:32

Tu dois tenir encore deux semaines, c'est ça ?

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 17:50

nope, 4 mois.

c'est super gentil khiera, je vais voir comment la situation évolue et si je me prends encore la tete avec lui, je chercherai à bouger mais bon ça me ferait chier de lâcher ma chambre trop cool Triste

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Marlow le 21.02.14 18:04

Arf sorry, j'ai confondu. Je te souhaite bien du courage.  bouquet 

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 18:34

30 minutes dans mon bain avant qu'il ne vienne me faire chier pour que j'en sorte... je lui demande 10 minutes, il me dit ok puis revient au bout de 30 sec "leave it" en me menaçant d'appeler l'agence. j'en peux plus, je sais pas quoi faire Triste

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 19:02

Franchement Lenaig vous vous mettez à trois et vous lui hurlez dessus jusqu'à ce qu'il pleure.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 19:17

Non mais le truc c'est que mon autre coloc-le grec n'aime pas le conflit donc il ferme sa gueule quand l'autre lui hurle dessus pour des histoires de pop-corn volé. Mon coloc est un dingue, il lui dit tout le temps qu'il ne vaut rien, "pour qui tu te prends ?", "t'es personne" : ils sont potes, de base. Et là ma pote n'était pas là.

Et il a 30 ans, donc il se prend un peu pour le chef. (on a entre 21 et 24)

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 19:31

Oh la la les gens "qu'aiment pas le conflit"  :vomis: 

Dans ce cas ça ne sert à rien que tu lui hurles dessus toute seule, ça va te retomber sur le coin de la gueule à un moment ou à un autre et personne ne te soutiendra pour autant.

L'autre solution, c'est l'ignorer purement et simplement. Ne plus lui répondre, ne plus le calculer, nier totalement son existence. Et plus il crie : moins tu le calcules.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 20:10

C'est ce que je pensais faire, je ne lui ai pas tout de suite répondu quand j'étais dans mon bain tout a l'heure mais j'ai eu peur qu'il défonce la porte :beh:

Merci pour tes conseils, j'avoue que je suis au bout du rouleau.
Ah et ultime question : je fais quoi s'il me re-bouscule ?

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 20:35

La c'est difficile à dire.

Clairement tu ne peux pas appeler la police ou une quelconque autorité pour ça.

En revanche, tu peux le bousculer à ton tour, voire le gifler. Soit ça aura pour effet de le calmer. Soit ça lui fera péter encore plus un cable, il deviendra peut être plus violent encore, mais là, tu auras une vraie raison, soit d'appeler la police, soit d'en référer à ton agence. S'il défonce la porte pendant que tu es dans ton bain, par exemple, y a de grandes chances pour qu'il se fasse bien bien virer manu militari !

C'est un gros risque à prendre, mais il y a toujours un risque à prendre quand on veut se rebeller d'un personnage qui devient violent.

Après, moi ce qui me tue c'est que tes collocs, surtout le garçon, ne réagissent pas plus que ça... Parce que c'est pour ça que tu es dans une situation délicate, parce que vous n'êtes pas unis face à lui.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 20:45

Il s'en prend majoritairement à moi, ça ""explique"" pourquoi les autres ne s'en mêlent pas plus que ça, ils ne veulent pas entrer en conflit avec lui...pour moi. Enfin de toute manière un nouveau coloc arrive le 7 mars, on va essayer de le rencontrer ma pote et moi avant qu'il emménage et j'espère qu'il saura le remettre un peu à sa place.

C'est super difficile pour moi de m'imposer comme ça alors que je suis assez cool dans ma façon de vivre et qu'on sait tous pertinemment que ça vient de LUI ; et de devoir hausser le ton et m'énerver alors que je suis gentille avec les gens en général :beh: BREF c'est relou cette situation.

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 20:51

Ouais mais c'est justement ça que je reproche à tes collocs, de ne pas prendre parti. Si encore c'était un de leur meilleur pote, qu'ils l'aimaient vraiment bien, je comprendrais qu'ils veuillent rester neutres, mais la vous êtes tous d'accord, et c'est vraiment lache de leur part.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Stormy le 21.02.14 20:53

Eh ben bon courage, un vrai con ton coloc...
Moi à ta place, je l'ignorerais mais si il te bouscule c'est sûr que c'est un peu dur de rester de marbre :/
Tu peux pas appeler l'agence ? Toi, t'as une vraie raison alors que lui non et balance probablement juste ça pour te faire peur...

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 21:07

Ah mais c'est sûr, de toute manière quand il a menacé de les appeler, je lui ai dit de le faire. Il va leur dire quoi ? Que je prends un bain dans mon appart et que ça le fait chier ? Que parfois ma vaisselle traine dans l'évier une nuit ?

Mais je pense que l'agence ne fera rien...

Et je suis d'accord Khiera, j'ai un peu l'impression de me battre dans le vide mais eux sont en mode "laisse le faire sa vie, tu sais bien qu'il est bizarre" oui moi je m'en fout qu'il soit bizarre mais pas de là à me pousser pour que je bouge ou à toucher mes affaires. Y a des limites aussi

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Khiera le 21.02.14 21:17

Non en l'état c'est sur qu'ils ne feront rien...

C'est pour ça qu'il faut, soit user d'indifférence à outrance, soit lui tenir tête une bonne fois pour toutes. Mais si t'étais épaulée, tu t'userais deux fois moins et serais deux fois plus efficace !

Tu pourrais peut être leur parler, à tes collocs ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 21.02.14 21:26

Il faudrait qu'ils soient là quand il tape une crise... la dernière fois, le grec a bien tenté d'intervenir mais c'était en mode pacifique genre "mec arrête tu pars loin là", il ne s'énervera jamais.

Je vais essayer de leur en parler mais j'ai pas envie d'être prise pour cette petite chose fragile qu'il faut protéger, ça me gave surtout que -encore une fois- j'ai tellement RIEN à me reprocher, ça me tue !

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par May-Toffee le 22.02.14 4:46

Oui lenaig mais il n'y a pas que le mec grec aussi, il y a ta pote, et pour le coup je trouve ca tres lache de sa part de te laisser toute seule dans ta merde... 
Moi je suis de l'avis de Khiera, a savoir prendre un gros risque et lui tenir tete pour de bon. Soit ca le calmera, soit il petera un plomb et tu airas de quoi le faire virer. Par contre essaie de faire en sorte de pqs etre seule avec lui a ce moment la.

C'est sur que c"est dur quand ce n"est pas ton caractere, mais si tu ne regles pas cette situation ca va litteralement te bouffer de m'interieur, ce n'est pas une solution. Bon.courage ma belle :hug:

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Ysatis le 22.02.14 12:50

Clairement à ta place Lenaïg, je serais devenue vicieuse.
Ca me rend folle rien que d'imaginer cette situation et que ce met se permette tout ça face à toi. Surtout qu'il doit s'en permettre encore plus parce qu'il voit que tu est "gentille" justement, et que tu n'oses rien dire.

Honnêtement je ferais comme dit Khiera, l'ignorance totale, le mépris affiché, qu'il gueule quand tu es dans ton bain, tu t'en fiches, tu mets de la musique et basta. S'il défonce la porte, effectivement tu as une bonne raison d'appeler l'agence. Limite met une caméra en rouge pendant qu'il gueule et que tu écoutes ta musique, comme ça tu as même une preuve s'il défonce la porte que c'est lui.

Je pense vraiment que la seule solution, si tes colocs ne sont pas capables de t'aider, c'est de le pousser à bout et de le prendre en "flagrant délit" d'abus, pour que tu puisses le faire virer. Essaye de redoubler d'imagination, quitte à le piéger, s'il continue malgré ton ignorance.

Par exemple, s'il déplace encore toutes vos affaires juste pour mettre SES merdes, tu trouves une solution alternative pour le faire chier sans qu'il puisse te le reprocher. Jsais pas, tu vide son dentifrice, ou tu le fais tomber derrière le lavabo à un endroit relou, ou tu brosse la cuvette des toilettes avec sa brosse à dent - il le saura jamais et pour toi ça sera juste assez jouissif -. Des conneries quoi.
Te laisse pas faire. Mais te bouffe pas ton quotidien à cause de lui, t'es chez toi autant que lui, et il faut que tu arrives à le lui faire comprendre...

Ysatis
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Jean le 25.02.14 0:25

mouahaha en fait le truc c'est que lui ne laisse aucune affaire personnelle trainer, RIEN dans la salle de bain, il vit comme au camping et apporte et ramène ses affaires à chaque fois qu'il les utilise. Et puis là bizarrement y a sa brosse à dent qui traine donc je garde complètement ton idée en tête  diable 

Bon sinon première victoire: aujourd'hui il est allé fumer dehors hahaha "non moi je fume pas"

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blabla des colocs

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum