Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Aujourd'hui à 15:01 par Nora

» Dernier film vu au cinéma ?
Aujourd'hui à 14:42 par Nora

» Dernier cosmétique acheté
Aujourd'hui à 11:23 par Eïdole

» Votre dernier achat
Aujourd'hui à 11:20 par Eïdole

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Vos coups de coeur musique
02.12.16 11:03 par Chill

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
01.12.16 17:30 par Lithium

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope

» Aujourd'hui, tu as fait quoi côté sport ?
27.11.16 20:37 par Stormy

» Entre bilan et résolutions.
24.11.16 16:03 par Willingness

» Que faire avec ... ?
22.11.16 22:07 par Chudesa


Troubles de l'alimentation

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Heaven le 13.07.11 20:49

Téa je suis de tout cœur avec toi. Je trouve la réaction de ton frère franchement excessive. Bon après je ne connais pas toute ton histoire et ce qui c'est passé avant, mais bon, sur le coup comme ça je l'ai trouvé un peu dur avec toi.

Moi aussi j'ai eu de nombreux problèmes avec mon corps, et mon image. Je vois tout à fait de quoi tu parles et ce que tu peux ressentir vis-à-vis de ton reflet. Pendant longtemps j'ai cru que changer physiquement ne changerai pas comment je me sens mentalement. Ce qui m'a aidé c'est de trouver quelqu'un pour en parler, et maintenant ça va beaucoup mieux. J'ai réussi à mettre des mots sur mes sentiments et à réellement comprendre ce qui se passait dans ma tête. Maintenant j'ai eu un déclic, je suis pleine de motivation. J'ai l'impression de savoir qui je suis, d'être réellement quelqu'un, une humaine, une femme.

J'espère vraiment que tu vas réussir à prendre du poids et à te sentir mieux. J'espère aussi que tu pourras, ou peux déjà, parler de tout ça pleinement avec quelqu'un. Ça peu paraître con ou réchauffer ce que je dis mais parler c'est vraiment ce qui m'a aidé, et je suis persuadée que pour se sentir mieux dans son corps, il faut déjà se sentir mieux dans sa tête.

Enfin bref je vais abréger le pavé quand même. N'oublie pas de faire un peu de sport pour te remplumer, c'est le meilleur moyen de prendre du poids. Et puis ça t'aidera à te sculpter et à atténuer ta sensation de ne ressembler à rien.

Bon courage, continue sur cette lancée.

Heaven
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Téa le 15.07.11 20:10

Merci les filles Smile
Je suis embetee, j'ai maintenant une balance qui marche mais j'ai l'impression que je ferais mieux de pas me peser, en fait dès que je grossis j'ai peur de continuer à grossir sans jamais m'arreter, c'est TELLEMENT bete mais bon.
Pareil genre dès que je mange un gouter, je me dis que je vais me rehabituer à gouter, que même si la cest genre une pomme a force ce sera peut etre plus assez et je vais me prendre des gouters de ouf, et à la longue je vais devenir enorme. C'est n'importe quoi.
Mais bon toujours assez motivée quand même, jme sens trop moche mais surtout faible pour continuer comme ca.
e-motion:J'ai pas trouvé grand monde à qui en parler, mes "amis" s'en tapent jai limpression, ma psy m'insupporte, bon je parle pas mal à ma mere, avant je parlais à mon frère, je me suis confiée pas mal à sa copine aussi, et sinon j'écris pas mal dans un petit carnet, j'ai l'impression que ca m'aide.

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 15.07.11 20:31

Honnêtement, Téa, je pense que avoir une balance chez toi (pour le moment) n'est pas une bonne idée. Je ne sais pas où tu en es avec tes TCAs alors je ne veux pas donner de mauvais conseils, mais ça serait peut-être beaucoup mieux d'aller te peser une fois par semaine (seulement) chez ton médecin traitant ou encore dans une clinique. Au moins, là bas, tu pourras parler si tu ne vas pas bien après ta pesée et ça te permettra aussi de ne pas être tentée de te peser plus souvent que nécessaire.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 17.07.11 12:21

Oh Téa, courage, ça ira mieux, doucement mais sûrement! Et ne t'inquiètes pas pour les "goûters de ouf", je pense que tu n'auras qu'à manger à ta faim Smile

Raaaahhh je suis tellement tellement contente. J'espère que cette accalmie va durer.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Inw-ee le 20.07.11 21:30

Je viens de passer deux heures à lire tout vos témoignages.. j'aurais envie de vous dire quelque chose mais je prend conscience que je peux pas faire grand chose. Et franchement, ça m'embête de lire votre souffrance comme ça et de me sentir complètement impuissante et de pas pouvoir vous aider. J'espère vraiment que vous allez vous en sortir, vous devez jamais baisser les bras, continuer de vous battre pour votre santé autant physique que mentale. La seule chose que je peux vous dire mais ça reste ce qu'on vous a déjà dit, c'est d'aller voir un professionnel, et de pas hésiter à en parler. Je pense que tout garder pour soi c'est s'enfermer encore plus dans la maladie et que pour s'en sortir il faut déjà partager ses craintes et ses souffrances, afin que ce soit moins lourd pour soi. Parfois on a besoin de se décharger un peu pour souffler et réussir à avancer.

Je n'ai jamais eu de problèmes comme vous, enfaite c'était plutôt le contraire. J'ai toujours été très mince, voire maigre et ça m'a toujours énormément complexée. Quand j'étais gamine j'étais "sac d'os", "squelette", "mr jack", "asperge", "cadavre". En 6ème je faisais 1m68 pour 27 kilos. J'étais tout le temps malade, j'ai un problème au pied gauche à vie car j'ai eu un éclat de cartilage dans le talon suite à une chute, j'aurais des problèmes à ce pied toute ma vie, je ne peux pas faire de sport où il y a appui sur le talon, je ne peux pas courir, danser... tout ça parce que j'étais tellement maigre que je tombais en morceau. et pourtant je mangeais. j'adore la nourriture. et je peux manger ce que je veux, je prenais pas de poids. alors enfaite je suis tombé dans une obsession pour grossir... j'accumulais les fast food, les conneries, et je comprenais pas pourquoi je grossissais pas, je prenais pas un gramme et ça me rendait dingue. je mettais plusieurs t-shirt et plusieurs pantalon pour faire croire que j'étais plus grosse, mais quand les gens voyaient mes poignets ils hallucinaient et je ne pouvais plus le cacher. Je ne me montrait jamais en sous vêtement ou en maillot de bain parce que je savais que les gens allaient se moquer de moi...tout le monde me disait que j'étais anorexique alors que pas du tout. Je tombais tout le temps malade, j'étais toujours sous médicaments parce qu'à peine sortie d'une maladie j'en attrapais une autre derrière. j'étais tout fragile, complètement vulnérable. J'en étais à jeter mon assiette par terre après mon repas quand je me rendais compte en montant sur la balance après avoir manger que malgré m'être empiffré je prenais rien.
Puis j'ai eu mes règles, j'ai pris la pilule, j'ai commencé à prendre des formes. J'étais canon. 1m70-60 kilos-95D. J'étais l'image parfaite de ce que je voulais être. Puis je suis tombé en dépression quand le mec que j'aimais est parti vivre en province. J'avais plus d'appétit. J'ai recommencé à perdre du poids. Puis je suis rentré au lycée en faisait 45 kilos.. J'ai recommencé mon obsession de grossir. Quand je regardais les photos de moi, ça me rendais dingue. j'avais plus de sein. je faisais un 85B tout pourri, j'avais plus de fesses, on voyait mes cotes, je flottais dans le 34, j'ai déjà du acheter des vêtements au rayon enfant parce que les vêtements femme étaient trop grand. Alors j'ai recommencé à manger, manger, manger. Puis en même temps j'avais pas vraiment besoin de me forcer j'ai toujours adoré manger.... alors mes copines ça les faisait câbler, elles ne pouvaient pas se permettre de manger comme moi sans avoir peur de prendre du poids, et moi je me faisais tout le temps plaisir sans jamais prendre un gramme... et rien n'y a fait. pendant 3 ans j'ai pas pris de poids. Puis le mec que j'aimais est revenu vivre ici, et en prime on s'est mis ensemble... il me disait que j'étais trop mince, que je devais prendre un peu, alors ça a renforcé mon envie de grossir.. mais c'était dans ma tête que ça n'allait pas....Je suis allé voir un psy.. ça m'a beaucoup aidé. Mon rapport avec la nourriture est devenue complètement différent. Avant quand j'allais manger au mac do par exemple je choisissait le menu le plus calorique, pareil quand j'allais acheter des gâteaux, je regardais les calories et je prenais ce qui était le plus élevé. Aujourd'hui je mange quelque chose parce que c'est ce que j'ai envie de manger, parce que j'ai envie de ça. Et non pas parce que c'est ce qui me fera le plus grossir. J'ai même découvert que certaines choses légères étaient très bonnes. J'ai découvert une passion pour les salades de saison, les fruits et les légumes. Mon copain et ma mère étant très bon cuisinier, ils m'ont appris à concocté des bons petits plats et aujourd'hui je prend plaisir à me faire à manger et à manger des bonnes choses. Et je me sens beaucoup mieux. J'avais pas pris énormément de poids, malgré cette alimentation, mais je crois que je n'ai pas un tempérament à grossir tout simplement, mais le plus important c'est que je suis bien dans ma tête. Et au final j'ai beau être toujours mince, je me vois plus comme le sac d'os dont me traité mes camarades, j'ai revu mon style vestimentaire, et même si je cracherai pas sur quelques kilos supplémentaires, je n'en fait plus une obsession, je vis bien comme je suis, mon homme me dit que je suis belle, parfois je me surprend à faire ma narcissique devant mon miroir, j'ai découvert le plaisir de se faire bronzer sur la plage l'été. Et je pense que franchement sans l'aide de ma psy, sans l'aide de mon entourage pour changer mes habitudes de vie, je sais pas où j'en serais aujourd'hui. J'avais un cholestérol à la limite, tout mon argent passait dans la nourriture, puis j'étais malheureuse. Alors même si c'est pas pareil que vous, je sais un peu ce que c'est d'être obsédée par son poids (dans un sens ou dans un autre ça reste une obsession), je n'en suis jamais venu à des choses aussi agressive pour mon corps que me faire vomir comme vous, je contentais simplement de blinder mon estomac au maximum (qui est surdimensioné d'ailleurs, mon médecin m'a dit de faire très attention), mais vraiment j'ai eu besoin un jour de tout évacuer, de m'en remettre à une professionnelle ainsi qu'aux gens qui me connaissaient le mieux, et c'est comme ça que je m'en suis sorti. Récemment je suis tombé enceinte, je viens d'avorter j'en étais pratiquement à la limite, mais le fait est que j'ai pris 10 kilos (petites envies au milieu de la nuit, les gauffres nutella étaient mes meilleures amies) + la grossesse et j'ai retrouvé un 85C.
Je me conviens comme je suis aujourd'hui, je revois ma psy pour l'avortement et donc il reste un suivi notamment pour mes histoires de poids. du coup aujourd'hui je me sens bien dans ma peau, je veux pas plus grossir, et je n'ai plus peur de maigrir. Je sais que ça peut arriver notamment quand je tombe malade je pers facilement 6 kilos en 2 jours. avant ça me terrifiait de tomber malade, aujourd'hui non. Et ça fait du bien d'être en phase avec soi même

Alors je vous souhaite à toutes de trouver la meilleure façon pour vous en sortir, mais surtout n'hésitez jamais à vous confier.

Inw-ee
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Rozz_bonbon le 07.08.11 3:26

Je ne pense pas avoir de TCA mais j'ai toujours eu un comportement bizarre vis à vis de la nourriture.
Manger me fait chier, voilà c'est dit.
Pour moi manger est un acte social, autant j'adore cuisiner (oui oui je peux passer 3h dans la cuisine à mijoter un plat avec amour) autant manger? Mouais bof, du coup je n'apprécie la nourriture que lorsque c'est autour d'une table en couple ou avec d'autres personnes.
Alors quand je suis seule (c'est à dire la majeure partie de l'année) je mange à but strictement nutritif. Mes courses sont tristes à en crever, je vais vers ce qui cale rapidement en me foutant complétement du goût, je passe mon temps à compter les calories, sans même avoir envie de maigrir juste par mécanisme.

Je n'aime pas la nourriture et elle me le rend bien, je culpabilise à chaque bouchée, je culpabilise aprés un bon repas, ce qui me conduit parfois à me faire vomir (simplement parce que la nouritture "en moi" m'écoeure à cet instant là)

Ce n'est même pas un besoin de maigrir, juste une habitude que j'ai depuis des années. Je fais donc le yoyo avec mon poids sans trop y faire attention, ce qui m'a plusieurs fois conduite à faire des malaises ou m'évanouir sans raison.

Mais je maintiens ne pas être anorexique car je n'ai pas pour obsession de maigrir ni même de contrôler quoi que ce soit, j'ai juste un rapport conflictuel avec mon alimentation, j'ai toujours trouvé ça normal en fait je viens d'une famille avec d'énormes problémes alimentaires (ma mére ne mange presque pas et mon pére mange trop, même mon petit frére fait de l'anorexie mentale c'est dire si l'environnement est toxique) c'est pourquoi je me considére comme la personne la plus saine du lot on va dire.

Mais c'est interessant de voir comment nous avons toutes un rapport trés personnel face aux aliments.

Rozz_bonbon
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 07.08.11 22:07

Rozz-bonbon, je ne prétends pas m'y connaître, mais il me semble tout de même que, malgré que tu ne te sentes pas concernée par une envie de maigrir, il y a un problème. Être dégoûtée par la nourriture qui est en toi et te faire vomir n'est pas un acte banal. Même si l'on ne ressent pas un besoin de maigrir, on peut avoir un TCA. Ca fait longtemps que tu as cette flemme de te nourrir? (que je comprends, j'ai aussi ça, dépendant de mon état d'esprit, en ce moment j'ai de la chance et je ne considère pas la nourriture comme un acte social) Que tu te fais vomir?

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Rozz_bonbon le 07.08.11 22:57

Nebulae: Bah depuis tellement longtemps (6 ans je dirais) que justement, je considére juste que cela fait partie de moi, et puisque je ne me fais pas vomir aprés chaque repas systématiquement je ne pense pas que cela soit très grave. =)

Rozz_bonbon
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 08.08.11 11:27

Je pense que tu minimises le problème, même si ce n'est pas à tous les repas. Le déni fait partie du vaste monde des TCA selon moi, vraiment, FAIS ATTENTION je t'en supplie. Viens nous dire quand tu t'es fait vomir, ou quand tu as évité de manger, ou note le quelque part, ça t'aidera peut-être à te rendre compte qu'il y a un problème :/

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 30.08.11 11:13

Et c'est reparti...

Je sais pas si c'est parce que je suis en période de stress, ou tout simplement parce que ce putain de docteur m'a pesée sur une de ces vieilles balances d’hôpital avec vêtements et chaussures... Oh je le savais qu'en évitant de me peser j'évitais au maximum de retomber...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 01.11.11 12:02

Bon je sais que personne ne lit jamais ce topic, comme s'il était entouré d'un halo qui crie "tabou! tabou! tabouuuuu!" mais faut que je m'exprime.


Ca fait quatre jours que je mange à peine. Samedi je trouvais ça normal vu que je me tapais la gueule de bois du siècle, mais là on est mardi et j'ai pas super envie de résumer le peu que j'ai mangé, mais c'est très très peu. Je sais pas trop à quoi c'est dû, même quand j'ai faim j'sais pas manger plus de deux bouchées, ma mère commence à s'inquiéter et à dire que je suis difficile, une de mes meilleures potes pense que, comme à la même période l'année dernière, c'est parce que je suis "amoureuse", enfin bref j'sais pas trop quoi faire si ça persiste. Voir une nutritionniste? Aborder le problème honnêtement avec un de mes parents (hors de question, non, non, non)? Attendre et voir? Bref euh voilà.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Lithium le 01.11.11 12:11

Nebulae ton médecin ne t'aide pas du tout là-dessus ?

Lithium
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bereen le 01.11.11 12:20

C'est tout à fait possible que ce soit à cause du fait que tu sois amoureuse !
Je le suis aussi et genre il m'avait pas envoyé de sms pendant qq jours (on s'était disputés) du coup ça me rendait triste et je mangeais très peu (quand je suis contrariée y a rien qui passe). Ça peut aussi être pareil quand t'es très heureuse, mais bon tout ça pour dire que oui, ça a peut être un lien.

Je te conseillerais de voir un médecin.
Si t'as pas d'appétit ce sera quand même difficile pour toi de manger, mais "force" toi à manger un peu ceci, manger un peu cela et puis ça reviendra tout seul. Mais ne restes pas sans manger, faut que tu absorbes un minimum de nourriture quand même !

Bereen
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Narcisse le 01.11.11 12:21

Nebulae > Moi je serais pour que tu abordes un peu le problème avec tes parents, ça sert à rien d'entourer ça d'un halo de mystère.
Après c'est peut-être passager, mais bon si tu as toujours des soucis vis à vis de ton alimentation et de ton poids ce n'est pas seule que tu pourras t'en sortir, il faut avoir le soutien d'un médecin (et de ta famille à un moment ou à un autre).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 01.11.11 13:15

J'ai plusieurs soucis en fait en ce qui touche mon possible TCA:

1) mon médecin sert à rien. Vraiment, il est sympa mais il pourra pas m'aider. Quand j'ai pris 10 kilos, que j'étais en dépression parce que je prenais la pilule, je lui ai dit que j'arrivais pas à arrêter de manger et vous savez ce qu'il m'a dit "Fais attention, tu vas grossir." No shit sherlock.

2) Pendant une de mes mauvaises passes, j'ai essayé d'aborder le sujet avec ma mère, en lui disant que j'arrivais pas à manger. Elle me dit "C'est normal il fait chaud". Mais en fait je la soupçonne d'avoir eu les mêmes soucis que moi dans sa jeunesse, je pense qu'elle est un peu dans le déni.

3) J'en ai déjà parlé à mon papa, quand j'avais 15 ans, et que je pensais que c'était fini. Il a été super compréhensif, très à l'écoute, mais quand j'ai reperdu l'année passée, tout ce qu'il a trouvé à dire c'est "Ho, tu es minuscule!"

Fin bon. Je sais que c'est sans doute un peu de mauvaise volonté de ma part mais c'est pas hyper encourageant. Et je pense pas que ce soit à cause du garçon non plus, il me plaisait djà y'a deux trois semaines, et pourtant je mangeais normalement...grmpf. Merci en tout cas Smile

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Narcisse le 01.11.11 13:27

Bah que te dire... Change de médecin ? Réaborde le sujet avec tes parents de manière sérieuse ?
Moi plus rien ne m'étonne en matière de TCA et de réactions de l'entourage, une fille qui était hospitalisée avec moi m'a raconté que ses parents savaient très bien qu'elle se faisait vomir environ 2 fois par jour (c'est à dire dès qu'elle mangeait) mais plutôt que de reconnaître qu'il y avait un problème et qu'ils étaient dépassés par ça, ils ont préféré laisser les choses couler, à tel point qu'elle a fini par être déscolarisée, et qu'il a encore fallu attendre un an comme ça pour que des personnes totalement extérieures se décident à en informer les services sociaux et l'hôpital ! Voilà, les gens sont forts dans le déni, mais à partir du moment où toi tu as décidé qu'il fallait que ça cesse, c'est à toi de faire les choses aussi. C'est à toi de faire en sorte que tu ailles mieux, faut pas attendre que les autres comprennent, que les autres fassent les choses à ta place.
Y a toujours une part d'égocentrisme dans cette maladie, où on se met d'un côté à souhaiter très fort que les gens autour de nous s'inquiètent, et d'un autre côté quand ils le font, on admet pas que ce qu'on a c'est grave, on minimise toujours notre état... C'est peut-être très difficile de dire à ses parents : c'est plus grave que tu ne le penses, mais à un moment si tu veux vraiment t'en sortir, faudra que tu en passes par là. Tu ne peux pas être wonderwoman, d'autant plus que (c'est mon impression) j'ai la franche impression que tu souhaites quelque part que tes parents s'inquiètent et s'occupent de toi (et c'est bien normal)... mais tu ne leur donnes pas les clefs pour te comprendre !

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 01.11.11 13:36

Tu as tellement, tellement raison narcisse...Mon père veut que je voie une nutritionniste parce que je suis végétarienne, j'pense que je vais explorer cette piste, peut-être qu'en apprenant à correctement me nourrir, et en faisant du sport je vais enfin avoir un déclic, qui était déjà venu cet été mais bon chassez le naturel... Ce qui m'énerve d'autant plus, tu vois, c'est qu'au fond j'm'en fous de manger ou pas, je veux bien peser x kilos de plus en ne me prenant pas la tête plutôt que de peser x kilos de moins et réfléchir tout le temps à ce que je suis en train de manger.

J'ai mangé un toast, ça va j'ai pas la nausée.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Narcisse le 01.11.11 13:41

Nebulae > D'un côté, c'est bon signe ce que tu dis ! Si tu acceptes d'avoir un poids raisonnable, c'est déjà beaucoup ! (j'ai toujours pas passé le cap personnellement !)
Après, je ne peux que te comprendre, c'est normal d'en avoir marre de se prendre la tête pour tout ce qu'on mange, tous les jours, de se sentir anormale...
La nutritionniste me semble être une bonne idée (je suis une végétarienne aussi !) déjà elle va t'apprendre pas mal de choses pour manger sainement et pour être en bonne santé... Et tu as de la chance, ton père a l'air de s'inquiéter quand même, de te soutenir, de prêter attention à ça... voilà, je pense que dans l'ensemble tu es sur la bonne voie, après c'est peut-être normal aussi de ne pas trop manger de temps en temps quand quelque chose de bouleversant survient... tant que ça ne s'éternise pas !

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 01.11.11 14:14

En plus, mine de rien, c'est aux périodes où je mangeais ce que je voulais quand je voulais (après la puberté, hein, je parle pas de quand j'avais 5 ans Moq ) que je me trouve le mieux sur les photos, et pourtant je suis pas d'une maigreur folle, j'suis juste bien, et je me prenais vraiment pas la tête. Ça consume un temps énorme de réfléchir à ce qu'on va manger etc...Alors qu'il y a tellement d'autres choses auxquelles penser! Le pire c'est que j'adore cuisiner (surtout pour les autres), mais ça il paraît que c'est commun quand on a des TCA. Bon, je vais aller sur la piste de la nutritionniste avec mon papa, en plus j'aurai bientôt ma carte sport. Merci narcisse! :l:

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Lithium le 01.11.11 14:53

Je ne rajouterai rien de plus par rapport à ce que tu as dit Narcisse, ne serait-ce que sur la réaction des parents.

Il n'est pas rare que les parents ne sachent pas comment réagir face aux difficultés de leurs enfants, ayant alors des réactions étranges... Peut-être que tes parents voient que tu as un problème mais ne savent comment s'y prendre ? Comme tu as parlé de déni, c'est tout à fait possible aussi.
Quand j'avais fait un stage en psychiatrie, j'avais rencontré des mères qui s'étaient adaptées aux troubles de leur gamin, ils avaient beau avoir 23 ans, elles les lavaient encore. J'ai trouvé ça complétement ouf. D'un autre côté... je pense pas que ce soit simple d'accepter la maladie de son propre enfant, je ne sais même pas si on la voit en fait. Bon, je parle de psychiatrie "lourde" là hein, je préfère te rassurer !!

Bon courage !!!

Lithium
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Tagada_les_fraizzz le 09.09.13 19:08

Je crois que j'arrive à bout, faut que j'en parle quelque part.

J'ai toujours eu des problèmes niveau bouffe, quand j'étais jeune, disons que j'ai subit des attouchements entre autres, de la part des potes drogués de mon père, après ça j'ai eu la phobie d'avaler, donc dans mes jeunes années, ça s'est traduit par un refus de manger parce que j'étais persuadé que dans mon assiette il y avait des épingles à linge ou des morceaux de porcelaine.

Cette obsession est partie, mais je n'avais pas un très gros appetit, j'ai commencé à avoir de grosses allergies alimentaires, et ma famille m'accusait de simuler.

Je suis tombée en depression a 16 ans, puis j'ai eu la phobie de manger le jour, je ne mangeais que la nuit tombé, et ce toute la nuit.

Puis chez moi c'est allé de mal en pis, donc je m'interdisais de manger, de peur que si la vaisselle était mal faite ou d'avoir fait tomber des miettes de pain, j'allais m'en prendre plein la gueule. Je suis tombée a 43kg, j'ai finis par aller habiter chez mes beaux parents.

Arrivée là bas, j'ai eu des repères niveau bouffe, sauf qu'après chaque repas je dormais au moins 3H parce que c'était une pression psychologique, il fallait que la portion viande/légume soit égale jusqu'à la fin, et si je ne finissais pas mon assiette, ça "annulait". Pour moi das ma tête, j'avais rien mangé, comme si j'avais avalé du vent.

C'est passé un peu mais là depuis quelques mois, je suis obsédée par la nourriture, à tel point qu'après mon accouchement je faisais 68kg, et qu'il y a encore un mois j'en pesais 86... Je passe mon après-midi en ayant un seul but : Arriver le soir et manger à outrance, afin de ressentir cette sensation d'estomac blindé, de digestion difficile, de ventre gros et lourd, de sur-satiété. Je mange en grande quantité, et ça m'arrive d'avoir des périodes ou je passe des heures à me gaver de tout et de rien, et d'être angoissé si je ne trouve rien de rapide à manger. Plus c'est gros, plus c'est gras, plus ça va.

J'en peux plus, il faut absolument que je maigrisse, et j'arrive pas à me controler, jsuis tellement accro à cette sensation d'avoir bouffé comme une reine.

Faut que j'en parle à ma psy, mais elle peut faire quoi ? A part m'écouter ? Y'a pas de solution miracle ça se saurait. Jsuis déséspérée serieux.

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Pixelie le 10.09.13 0:18

Tag', j'ai le même soucis au niveau de la bouffe. Je ne suis bien que quand j'ai bien mangé, un bon truc bien gras.
Moi si j'avais une psy, je lui dirais (d'ailleurs, j'ai pensé à en voir une pour parler de ce problème). Elle va t'écouter et surement chercher d'où vient le problème. Parce que si tu manges autant c'est parce que tu essayes de combler un vide, un manque. Au moins, tu pourras connaître la source du problème, et ce sera (à mon avis) un grand pas en avant.

Il y a pas longtemps, j'ai essayé les coupes faims pour m'empêcher de trop manger, au moins tu te sens rassasier en manger moins. Peut-être que ça peut être une solution, pour perdre un peu au début doucement et que ça te motive pour la suite.

J'ai eu une copine, une ancienne très bonne copine qui était tout l'inverse de moi, anorexique, végétarienne qui ne mangeait presque rien. Et avec elle j'ai beaucoup parlé. Et je me suis rendu compte de certains truc. Comme le fait que quand tu manges beaucoup, bah après t'es crevé, t'a pas envie de bouger. Mais quand tu manges moins (sur un repas) tu te sens moins lourdes, tu peux faire plus de choses, et moi en tout cas, je me sens mieux le ventre léger (pas vide attention !). J'essaye de me répété ça pour éviter de manger trop. Bon ça marche pas à tous les coups.

Sinon quand j'était au régime, quand je savais que j'allais manger un truc gras le soir, je ne mangé pas grand chose(genre des carottes avec un peu de sauce tzazaki). Et pareil quand c'était le midi, je ne mangeais presque pas le soir. C'est pas super bon (je devais le faire 1 ou 2 fois dans la semaine), mais parfois ça aide un peu à compenser.
Si tu veux faire un régime, le mieux c'est la volonté et il faut tenir sur le long terme.


En tout cas, il faut vraiment essayer de t'en sortir. C'est un cercle vicieux (si tu te prives, tu vas déprimé, et si tu déprime tu vas manger et donc déprimé encore plus).
J'ai pas vraiment de solution à part ce que j'ai dit plus haut. Si jamais tu veux en parler, tu peux m'envoyer un MP.

Pixelie
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Tagada_les_fraizzz le 10.09.13 22:27

Merci de ta réponse pixelie, j'en suis au point de me cacher pour bouffer, c'est grave.

Ca marche bien les coupe faim ? J'aimerais bien essayer, non pas pour couper, mais reduire les quantités... Mais j'ai peur de tomber dans un cercle vicieux ou je ne mange plus que des comprimés, c'est trop facile.

Tu prends quoi comme marque et ou ?

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Pixelie le 10.09.13 23:25

J'ai pris XLS Medical réducteur d'appétit. C'est assez cher pour le peu de comprimé, et moi avec mon estomac d'ogre je prenais 3 cachets (la notice conseille 2 cachet).
En lisant la notice ils disent de faire une pause au bout d'un certain temps, déjà pour ton estomac, et pour pas trop s'habituer.
Je les ai acheté sur Farmaline, une pharmacie en ligne, parce que j'avais honte et que je ne voulais pas que la pharmacienne me fasse de remarques (on sait jamais).

Après, vraiment si tu as des envies, essaye de te contenir un maximum, concentre toi sur autre chose, boit de l'eau, et essaye de tenir le plus longtemps possible. Peut-être que te fixer un but du genre "pendant 1h je ne pense pas à la bouffe", et le lendemain tu rajoute une demi-heure ça peut t'aider.
Et si jamais tu as besoin d'aide, genre si ta vraiment envie d'un truc gras et qu'il te faut quelqu'un pour te ramener à la raison, demande à quelqu'un qui te forcera à pas le faire (moi je sais que j'aime pas qu'on me force, si j'ai envie d'un truc il le faut tout de suite sinon ce sera pire, mais certaines personnes ont besoin qu'on les retiennent).

Pixelie
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Tagada_les_fraizzz le 10.09.13 23:33

Le problème c'est que quand j'ai envie de bouffer un truc ça m'obsède et ça m'est arrivé de tellement angoisser parce que je craquais pas que je faisais de l'urticaire.

Je comprend pas ce que j'ai besoin de compenser à ce point c'est horrible.

Jvais tenter si déjà je mange en plus petite quantité ça me motivera.

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum