Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Vos coups de coeur musique
Aujourd'hui à 15:27 par Adrenaline

» Votre dernier voyage ?
Hier à 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Hier à 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
Mer 7 Déc 2016 - 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
Mer 7 Déc 2016 - 9:58 par Darkshines

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Mar 6 Déc 2016 - 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
Mar 6 Déc 2016 - 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
Lun 5 Déc 2016 - 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
Lun 5 Déc 2016 - 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
Ven 2 Déc 2016 - 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
Ven 2 Déc 2016 - 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
Jeu 1 Déc 2016 - 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
Mer 30 Nov 2016 - 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
Mer 30 Nov 2016 - 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
Lun 28 Nov 2016 - 23:09 par Hope


Vos centres d'intérêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vos centres d'intérêt

Message par Jean le Ven 18 Avr 2014 - 1:06

Quels sont-ils ?

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Jean le Ven 18 Avr 2014 - 1:55

C'est un peu cliché mais mes centres d'intérêt s'articulent autour de la beauté et de la création, principalement les arts visuels (photo, cinéma, peinture, bd, design...) et c'est en général c'est tout ce qui me procure une émotion. Du coup j'ai du mal à définir un centre d'intérêt en particulier, pour moi tout est lié !

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par greymalkin le Ven 18 Avr 2014 - 10:54

Bon c'était pas parti pour être aussi long...

J'en ai plusieurs, moi je crois que tous mes centres d'intérêts ont un rapport avec la réalité, j'adore m'expliquer le monde dans lequel je vis : j'adore la science, mais quand elle se compare à la création, on oppose souvent science et création, et on a raison de le faire quand il s'agit d'ingénierie, de résolution de problèmes, mais le travail de recherche en science requiert, quand il n'est pas simplement technique, vraiment un esprit aussi créatif que celui d'un poète ou d'un peintre, parce qu'il faut s'extraire des schémas habituels de pensée, parce que certaines hypothèses reposent sur des intuitions, et que d'une manière générale repenser, reformuler le monde c'est une démarche propre aux artistes comme aux scientifiques. Bon, donc la science me passionne, surtout l'astrophysique, la physique quantique, la biologie quand il s'agit d'anatomie ou de phylogénétique. Ou la virologie ! Pour les mêmes raisons j'adore la logique et la linguistique, et la paléo-anthropologie, pendant un moment je m'imaginais devenir primatologue ou chercheuse en sciences cognitives, en fait tout ce qui contribue à comprendre l'humanité, pourquoi on est comme on est, pourquoi on pense, pourquoi on parle, on fait de l'art, pourquoi un jour on a dessiné un poney sur une grotte, pourquoi on aime le pouvoir, pourquoi ce besoin irrésistible d'infini, qu'est ce qu'on fiche là et dans quel but c'est mon fonds de commerce, les interrogations dont je ne parviens pas à me débarrasser.

J'aime aussi l'architecture et le design, mais à nouveau, puisque ce que j'aime c'est le monde, je vois l'architecture comme un rapport au réel plutôt que comme "une façon de faire des jolis choses". Le décoratif, l'arts and craft, l'art nouveau, ça m'ennuie un peu, je trouve ça joli, délicat, raffiné mais superficiel. En architecture j'aime les réflexions sur l'espace, la lumière, les gestes et les circulations qui "font" une maison, un lieu ou un meuble, du coup j'adore Le Corbusier, Prouvé, Eames, bref ces lieux qui pigent ou anticipent la réalité, même si j'ai une faiblesse pour ceux qui, au passage, mettent en valeur des beaux matériaux naturels, du coup dans mon top 10 il y a évidemment Mies Van der Rohe ou Frank Lloyd Wright, ou le collectif Archigram, Piano/Rogers...

Ensuite bon bah j'aime la philosophie et ça explique probablement tout, je vois ça surtout comme un outil, la philosophie peut s'appliquer à tous les domaines : on peut penser une philosophie de la beauté, une philosophie de l'art, une philosophie politique, c'est juste (s')abstraire, remettre en question sa pratique, mettre en évidence le cheminement épistémologique. Dès que je m'entiche d'un domaine assez rapidement ce qui m'intéresse c'est l'aspect théorique derrière. J'aime les films donc je me demande quelle est la moëlle substantifique du cinéma, qui permet de le distinguer d'autres arts vivants, ce que serait l'essence du cinéma au delà de l'espace scénique et des outils techniques, qu'est ce qui FAIT cinéma, j'aime le théâtre donc je me mets à lire de la dramaturgie. Je crois que je ne sais pas rester en place sans me poser de questions (plus que ressentir des émotions, parce que je trouve que j'en ressens toujours trop).

J'aime aussi beaucoup la littérature, lire ça me fait toujours du bien, de même quand je faisais du théâtre jouer ça me relaxait beaucoup, probablement parce qu'en lisant, en jouant la comédie "j'éteins" le monde présent, il est entre parenthèses et POUR UNE FOIS j'arrête de me poser plein de questions (c'est quelque chose que je ressens aussi quand je joue de la musique). Pourtant j'aime pas du tout la fantasy, en fait dans les livres de fantasy j'ai l'impression que l'imagerie n'est qu'un prétexte pour parler toujours des mêmes combats et quêtes, des mêmes problèmes, derrière les orques, les sorcières, les géants, les magiciens blahblah, c'est toujours les mêmes grands schèmes, types psychologiques et affaires humaines. Je lis beaucoup de romans et un peu de poésie. Ce que j'aime c'est aller à Yvetot chez Des Esseintes, chez Odette et Charlus, me plonger dans une vie qui n'est pas la mienne. J'ai aucune envie de m'identifier, je veux juste lire des histoires. Le récit / la narration / la narrativité, le rapport au temps c'est aussi qc de très important pour moi, là dessus qu'ont porté quasi toutes mes recherches en philo et ce qui me préoccupe toujours.

En arts plastiques/vivant, j'ai vraiment des lubies, en ce moment j'ai besoin de trucs qui me parlent, il y a de long moments où je vais m'intéresser à des mouvements artistiques ou bien des périodes historiques (le surréalisme, la peinture hollandaise de la réforme), ou un peintre en particulier mais depuis quelques mois j'ai besoin de trucs réconfortants, donc en fait je vais vers des trucs assez désincarnés, l'aliénation tout ça, les performances à la Chantal Akermann, Baldessari, Tehchsing Hsieh, ça éclaire vraiment les choses pour moi, c'est ce que je trouve de plus poétique et ce qui enchante véritablement le réel, et donc après, ça va mieux, et puis je me suis intéressée avec passion à la naissance de l'abstraction, je découvre pour de vrai Cézanne et c'est trop cool et j'ai aussi envie de voir que des trucs super monodimensionnel comme Yves Klein ou Rothko. La radicalité pure. Même chose en mode. Même si la logique m'échappe, je suis sûre que si on me calait une espèce de sismographe sur le crâne, qui enregistrerait chaque micro-secousse de ma vie intérieure, ce qui m'apparaît comme des lubies sans fondements paraîtraient finalement motivés par qc de très précis.

J'ai aussi longtemps été passionnée par l'histoire de la féminité (et donc du privé, de l'intimité, puisque ce sont les sphères qui leur ont d'abord été réservées), les écrivains femmes, les peintres femmes, les réalisatrices femmes, c'est un peu passé, mais je crois que ça sera toujours "en tâche de fond", présent d'une façon ou d'une autre.

En fait mes centres d'intérêts évoluent. En ce moment je lis beaucoup sur la robotique, je suis dans une petite phase "philosophie de la conscience" et "philosophie du corps" (et donc je m'intéresse aussi beaucoup au mouvement et à la danse, je découvre keersmaeker et agnès de mille) en fait je cois qu'on a pendant très longtemps essayé de définir l'humain par rapport à l'animal, ce qui nous distinguait de lui permettait de mettre en lumière ce qu'était l'humanité. Maintenant que des machines parviennent à battre Kasparov aux échecs (bon ça fait un paquet d'années), qu'on sait modéliser des programmes extrêmement intelligents, je pense que beaucoup d'efforts philosophiques vont consister à définir l'humain par rapport à la machine, mettre en relief les distinctions entre un humain et un réseau de neurones. D'où mon regain d'intérêt pour la logique, le langage et la linguistique car qu'est-ce, sinon nos interfaces premières pour interagir avec le réel, manifester à d'autres que nous sommes humains, mais à quel point ces interfaces sont elles reproductibles par le pouvoir de la computation hmh ?

Bon grosso modo, je crois que je me sens surtout perdue dans le réel et que mes centres d'intérêts sont à chaque fois comme des cartes, j'ai parfois l'impression que mon parcours culturel est une course d'orientation (je m'intéresse à ça, donc ça me renvoie à ça, donc à ça) (je me souviendrais toute ma vie du jour où j'ai découvert le lien hypertexte), dictée par un besoin de comprendre, plutôt que la recherche d'émotions (dont je ne saurais que faire parce que le quotidien est déjà une longue lutte contre la chiale intempestive). C'est le sentiment d'être mise face à une "réponse", une ébauche ou un balbutiement de réponse qui va me procurer du plaisir, une satisfaction.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Willingness le Dim 15 Juin 2014 - 12:20

Je n'ai pas énormément de centres d'intérêts. Bon, d'accord, j'aime sortir, aller me balader, faire des photos, aller au cinéma quand on peut, etc, mais ces derniers ne sont que de simples loisirs.

Bien sûr, il y'a le sport mais vu que j'en ai parlé dans un autre topic, je ne vais pas m'étaler là dessus trop longtemps. J'ai commencé il y'a un an comme je disais et depuis, ca m'a changé, ca m'a permis d'apprendre sur moi-même comme ca m'a permis de me défouler, de me surpasser, etc. Aujourd'hui, c'est l'une de mes passions, que ce soit aussi bien de la course à pied, du ski, de la fitness, du badminton voire même d'autres sports !

Cependant, ici, je vais surtout m'étaler sur la cuisine. Je cuisine depuis 2011 à peu près, je m'en rappelle encore... Le premier "plat" que j'ai voulu faire, c'était aux sports d'hiver quand je ne skiai pas encore très bien, c'était un flan et je l'avais raté. Depuis, je me suis améliorée -même si je n'ai jamais retenté le flan depuis Moq -, je fais pas mal de petites gourmandises de type muffins/whoopies/etc mais je me lance aussi des défis tels que refaire des recettes d'émissions culinaires -récemment, j'ai fais un bavarois aux fraises qui avait été fait dans Le Meilleur Patissier-, faire des repas de A à Z. J'ose, dirons nous ! Je n'ai pas peur d'échouer et quand ca arrives, je recommence. En cuisine, je me sens bien, je donne et reçois des compliments après, de quoi booster l'égo et me donner envie tenter des plats plus compliquées. C'est aussi l'envie de partager qui fait que je cuisine aujourd'hui, l'envie de me surpasser aussi. Je ne pourrais pas vraiment expliquer le sentiment que j'ai quand je cuisine mais c'est aussi être généreux quand on cuisine, de donner de l'amour à un plat sans vie quand il est industriel. Je peux tenter plein de choses, je retiens très rapidement quand il s'agit de cuisine alors que je n'ai pas une très grande mémoire au quotidien mais ca m'intéresses énormément, je veux toujours savoir plus. J'aime transformer un produit, l'adapter à un plat et du coup, savoir comment il est vraiment, comment l'utiliser. Bref, c'est une passion qui m'est "chère" aujourd'hui au point où je veux travailler dans ce secteur et voir des clients satisfaits de mes plats. Smile

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Cerise le Ven 4 Sep 2015 - 20:10

C'est horrible mais j'ai l'impression de ne pas en avoir en fait.
J'aime nager et faire du yoga parce que ça me procure une sensation de détente mais je ne m'interesse pas au coté technique/historique de ces loisirs.
J'aime regarder la danse classique mais je ne m'interesse pas au danseurs ni à l'histoire des ballets.
J'aime la déco mais lire des articles entiers sur la décoration d’intérieur m’ennuie.
J'aime lire des romans mais les critiques littéraires et compagnie c'est pas mon truc.
J'aime cuisiner mais faut pas que ça soit trop long ni trop technique.
J'aime bien lire des articles sur les dernières découvertes en santé mais je vais pas faire des recherches à fond sur un sujet en particulier.

Au final, j'ai l'impression que mis à part mon métier et tout ce qui tourne autour, rien ne m’intéresse plus que ça. Ou du moins rien ne m’intéresse suffisamment pour que je creuse un peu plus loin et que j’acquiers des connaissances. Et ça me pose un peu problème en fait, c'est un peu triste,...

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Adalie le Ven 11 Sep 2015 - 13:57

Moi aussi ça me rend tristoune de ne pas avoir de vrai centre d'intérêt, c'est même un peu une honte.

Mais faut se dire aussi que c'est cool de s'intéresser à mille choses, même sans creuser plus que ça. Les passionnés d'un domaine ne sont pas forcément plus heureux que les gens qui trouvent du plaisir dans plein de petites choses du quotidien.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Greedy le Lun 14 Sep 2015 - 11:31

Je n'en ai pas et j'en ai honte.
Je me rends compte que ça me gêne par rapport à moi-même mais aussi par rapport aux autres. Souvent on me dit que je suis difficile pour les cadeaux (dans le sens où il est difficile de m'en offrir car on ne sait pas quoi m'offrir) et je pense que ça vient de là car récemment mon copain me disait qu'il ne connaissait pas mes passions et que du coup il avait du mal à me cerner pour tomber juste.
D'ailleurs, c'est même gênant dans plusieurs domaines car du coup, professionnellement, je ne sais même pas ce que je veux faire.

Greedy
Comité d'Animation
Comité d'Animation


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Luana le Lun 14 Sep 2015 - 14:02

Pareil je n'en ai pas et ça me manque parfois. D'ailleurs j'admire les gens qui ont un tas de centres d'intérêt, j'ai l'impression qu'ils sont plus intéressants !

Luana
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vos centres d'intérêt

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum