Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Votre dernier voyage ?
Hier à 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Hier à 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
07.12.16 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
07.12.16 9:58 par Darkshines

» Vos coups de coeur musique
06.12.16 21:42 par Marlow

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope


"Je connais un violeur"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Je connais un violeur"

Message par Sunsh le 03.09.13 15:33

"Je connais un violeur": Un tumblr qui recueille tous les témoignages de personnes victimes d'abus, de viol, d'attouchements, par des personnes de leur entourage. De quoi casser l'idée que les violeurs sont des asociaux perdus au fond des bois et que ça n'arrive qu'aux autres. 

Description du tumblr a écrit:"L’image du violeur psychopathe vivant en marge de la société est un mythe qui ne concerne qu'une faible minorité d'entre eux. Dans 67% des cas, le viol a lieu au domicile de la victime ou de l’agresseur, qui est un ami ou un proche. Dans 80% des cas, l’agresseur était connu de la victime. Un viol sur 3 est commis par le mari ou partenaire régulier. 
Quant aux "fausses accusations" dont on entend parler dès qu'il est question de viol, les statistiques sont formelles : elles sont rarissimes. En revanche, un cas sur 10 seulement est signalé à la police et 97% des violeurs ne passent pas la moindre journée en prison. 
Ils étaient nos amis, nos partenaires, des membres de notre famille ou de notre entourage. Nous connaissons des violeurs : laissez-nous vous les présenter."
Vos reactions quant à la lecture de ce tumblr ? D'une manière générale vous sentez vous en sécurité dans votre vie, professionnelle et sociale ? Avez-vous des craintes parfois ? 

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Willingness le 03.09.13 15:44

J'ai lu quelques "pages" de ce tumblr. Etant "victime" d'attouchements lorsque j'ai eu mon premier vrai job, je me suis reconnu dans les témoignages... Et je me suis décidée à leur écrire.  Ainsi, face à ce genre de témoignages, je trouve ça une bonne idée dans le sens où on se rend compte à quel point n'importe qui peut être un agresseur comme n'importe qui peut être victime de ses agressions.

Ensuite, je ne me sens pas toujours en sécurité. Tout dépend de là où je suis, de l'heure qu'il est, etc. Ainsi, j'essaye d'être méfiante le plus possible, de regarder si y'a pas quelqu'un qui me suit, etc... Surtout face aux inconnus et aux connaissances. J'estime qu'il faut faire attention que ce soit dans la vie de tous les jours, dans notre travail ou autre car on peut croiser une mauvaise fréquentation à tout moment. Je me suis déjà fais peur quelques fois que ce soit d'ailleurs à premier vrai job, dans la rue.. Donc bon. Y'a de quoi ne pas toujours se sentir en sécurité !

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 15:47

Je sais pas trop...

Franchement ma première réaction c'est que ça fait un peu voyeur, ça me dérange beaucoup de lire ces témoignages enfilés comme ça comme des perles, sans enquête de véracité quelle qu'elle soit, d'autant que la plupart des témoignages que j'ai lu ne mentionnait aucune question de plainte déposée, ou de procès... Cela dit ça reflète sans doute les tristes statistiques concernant le viol en France.

Mais je pense aussi que forcément, ça aidera celles et ceux qui auront subi la même chose, à se sentir moins seuls, à comprendre ce qui leur est arrivé.

Du coup je suis mitigée.

Mais sinon pour répondre à ta question Sunsh je me sens assez en sécurité en règle générale, je n'ai jamais eu réellement peur d'être violée ou agressée par qui que ce soit. Mais comme je suis d'un naturellement très méfiant, pas très sociable et plutot sauvage, j'imagine que c'est "normal".


Dernière édition par Khiera le 03.09.13 15:51, édité 2 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Sunsh le 03.09.13 15:49

Fairy dust a écrit:
:ronge: 
c'est totalement flippant de voir que dans les 3/4 des cas l'agresseur est connu par la victime...
@Valkyrja a écrit:
Fairy Dust : Mais justement, je me demandais si ça devait me faire plutôt flipper ou me """"rassurer""" ! Enfin moi je crois que ça me ferait plus peur de me dire que le plus souvent les viols sont commis par des inconnus qui te sautent dessus dans une rue et te menacent d'un couteau ou dieu sait quoi. C'est horrible dans tous les cas, mais du coup (c'est peut-être crétin de ma part ?) je me dis que c'est peut-être plus... possible disons (facile par contre je pense pas !), de se protéger de quelqu'un que tu connais, au moins en restant pas seule avec lui, en lui confiant pas tes enfants ou je sais pas, que d'un fou qui arrive par surprise. Enfin bon c'est sûrement illusoire, parce que finalement y a rien de rassurant dans tous les cas.
@Pixelie a écrit:
Fairy Dust j'ai vu ce tumblr ce matin, et sa m'a complètement miné. C'est triste pour les victimes et c'est triste que des gens comme ça existent.
Valkyrja si un fous te saute dessus en voulant te violer en pleine rue, tu crieras, tu te débattras beaucoup plus que si c'est quelqu'un que tu connais et en qui tu as un minimum confiance. Après à la lecture du Tumblr t'a l'impression que tout les mecs sont des violeurs (puisque sa représente toute la société) donc tu te dis que forcément t'en connais et que tu peux plus faire confiance à personne.Valkyrja
@Pixelie a écrit:
Valkyrja si un fous te saute dessus en voulant te violer en pleine rue, tu crieras, tu te débattras beaucoup plus que si c'est quelqu'un que tu connais et en qui tu as un minimum confiance. Après à la lecture du Tumblr t'a l'impression que tout les mecs sont des violeurs (puisque sa représente toute la société) donc tu te dis que forcément t'en connais et que tu peux plus faire confiance à personne.
Peut-être, mais s'il est armé, plus fort que toi ou qu'il y a personne pour t'entendre de toute façon ?
Enfin comme je disais à la fin, c'est illusoire d'imaginer qu'on peut toujours se protéger d'eux, et dans tous les cas ça rassure pas (et en effet à la lecture du tumblr je me demande quel pourcentage de la population a été violé(e) à un moment ou à un autre finalement, ça doit faire pas mal de monde en fait (et par conséquent comme tu dis, il donne vite l'impression que tous les mecs sont des violeurs))

(et puis je me dis que finalement, ne pas boire est une bonne chose parfois)
NerveLyne a écrit:Ah ah, ce tumblr... J'ai regardé et j'aurai pas dû... Ca me rappelles de mauvais souvenirs, ce foutu patron de boulangerie. bon, du coup, j'ai écris à mon tour car bon, s'en rappeler d'un coup comme ca, ca fout mal.
Je trouve l'initiative de ce tumblr bonne et à la fois assez dérangeante. Bonne notamment pour casser l'image que ça n'arrive qu'aux autres, à des gens qui l'ont cherché d'une manière ou d'une autre (je cite les propos qu'on entend parfois, pas mon avis), que les violeurs sont des asociaux et qu'on les remarque vite. j'imagine qu'il faut en parler, pour que d'autres qui sont victimes d'abus, de mains déplacées en famille et de viol ne se sentent pas "écartées", pensant qu'ils sont les seuls dans ce cas. Ou que leur situation n'est pas étrange parce qu'on leur dit que c'est "normal". Si ça peut aider certains à en parler, sous l'anonymat, je trouve ça bien. Si ça peut permettre de mettre des mots sur ce qu'il se passe tant mieux. Parce que lorsque ça nous arrive, on est dans le dénis. On rejette les images en se disant que ce n'est pas vrai, que c'est de notre faute. Mettre des mots sur ça, ça prend du temps. 
Ensuite je trouve l'initiative "dérangeante" dans le sens où un recueil comme ça ça rend plus paranoïaque qu'autre chose pour certains et que ça fait un peu voyeur (je m'explique: j'ai l'impression d'entrer dans les secrets et souffrances les plus inavouables de ces personnes, comme si on pouvait le faire pour moi). Personnellement je me vois pas raconter ça sur le net, pour la bonne raison que je ne veux pas en parler, pas y penser. Je n'en parle à personne. Ma meilleure amie est au courant, mais bien des années après, quand ma vie amoureuse et sociale en pâtissait beaucoup. 
J'ai mis dix ans à mettre des mots sur ce qui m'est arrivé. Comprendre pourquoi je refusais qu'on me touche, que je ne voulais plus être dans la même pièce, seule, qu'un homme - que ce soit mon père ou mes grand-pères, mes oncles... Avoir constamment la boule au ventre, se demander continuellement si lui aussi il va me toucher, c'est pas une vie. Comprendre avec le temps que c'était un comportement déplacé, de plus sur un enfant. Et à comprendre la raison de la peur que j'avais à chaque fois que je retournais à mon cours de dessin. Et maintenant je me dis que si j'en avais parlé ça ne serait pas arrivé à d'autres enfants.


Dernière édition par Sunsh le 03.09.13 18:02, édité 1 fois

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Sorose le 03.09.13 16:17

Je trouve que c'est une bonne initiative, principalement parce que, pour ceux qui sont concernés, ça peut aider, ou du moins contribuer à les pousser à faire quelque chose pour être aidés. Je pense aussi que ça peut faire du bien d'en parler anonymement, certaines personnes n'en parlent jamais de leur vie.

Je trouve aussi que ça permet de prendre conscience qu'un violeur, ça peut être n'importe qui, que ce soit de la famille, un ami, une connaissance, ou même son petit ami.

Et malheureusement, je ne suis pas choquée de constater que beaucoup ne porte pas plainte. C'est vrai qu'on peut remettre en doute la véracité des témoignages, puisque rien n'est prouvé, mais que ce soit vrai ou non, porter plainte contre son grand père, son petit ami, son patron ce n'est pas facile, mais en plus difficile à prouver (alors que se faire tabasser, et violer dans la rue, oui, on te prend au sérieux).
D'ailleurs, parmi les témoignages, le peu qui parlent de plaintes/d'avoir avoués expriment aussi que ça n'a pas aboutis, ou qu'on leur a dit que c'était rien.

Et ça, ça craint.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Valkyrja le 03.09.13 16:39

Moi aussi je trouve cette impression que "les violeurs sont partout" que donne le tumblr assez pertubante ! Je crois que c'est une réalité voire une évidence qu'un homme (ou une femme après tout) qui commet un viol peut être de n'importe quelle classe sociale, et ça doit faire du bien aux gens qui témoignent de pouvoir en parler sans qu'on leur dise les horreurs qu'on peut dire aux victimes dans ces cas là, et de voir que d'autres ont subi la même chose, mais c'est vrai qu'il peut vite rendre un peu parano aussi ... j'ai trouvé ce post encore plus choquant que les autres d'ailleurs !

Mais bon, j'arrive pas à raisonner de façon entièrement sensée sur le problème j'ai l'impression, parce que pour rebondir sur tes questions, même sans lire de témoignages je suis naturellement très très méfiante ! De fait je me sens en sécurité dans ma vie, mais c'est paradoxalement parce que je suis une vraie sauvage, j'ai pas l'air abordable si je ne veux pas donc en général les inconnus ne m'embêtent pas souvent et que je fais très difficilement confiance même aux gens que je connais, donc je me suis jamais retrouvée dans une situation qui aurait pu facilement mal tourner si j'avais les moyens de l'éviter (en refusant qu'un mec aille me chercher un verre, ou en m'arrangeant pour ne pas me trouver seule avec lui si j'avais pas envie qu'il se passe quelque chose, au hasard).


Dernière édition par Valkyrja le 03.09.13 16:53, édité 1 fois

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Golightlies le 03.09.13 16:42

Je rejoins totalement celles qui ont dit qu'il y a un côté voyeur là-dedans. Et vu le nombre de témoignages/pages j'ai l'impression de lire les posts comme s'il s'agissait là de brèves. Enfin je ne sais pas comment expliquer ça... La créatrice du tumblr a posté une note en début d'aprèm' disant qu'elle avait reçu encore 150 témoignages, perso' je ne retournerai plus sur ce tumblr.
Je pense même en avoir eu ma dose avec les 3 premières pages, si je continue je vais virer totalement parano. (Moi qui le suis déjà un peu).
Et c'est bête à dire mais certaines descriptions de mecs faites me font penser à des mecs de mon entourage (au niveau des études, style de vie etc.) et forcément je me mets à faire des comparaisons bizarre. Car le côté "le violeur ne ressemble pas forcément à celui que vous pensiez" rentre assez rapidement dans la tête.

Sinon pour répondre à Valkyrja je comprends totalement ce que tu veux dire, après faut avoir les ressentis des victimes en question. Je pense que sous le coup de la panique, ou de menaces, c'est beaucoup plus angoissant et stressant de voir son agresseur souvent.Se demander quand il "repassera à l'attaque" être sur le qui-vive constamment.
Après je ne dis pas que celles victimes d'un total inconnu ne le sont pas (peut être que c'est cent fois plus intense pour elles à chaque sortie etc.) mais moi ce côté vraiment proche me fait peur.

De mon côté je suis un peu comme Khiera pas de nature sociable, et pas trop ouverte je marche droit devant-moi et avec les traits tirés. Si bien qu'on me prend pour une hargneuse ou une nana qui fait la gueule tout le temps mais au moins ainsi je ne suis pas embêtée.
Y a juste en soirée où là je fais archi-gaffe, j'ai tellement entendu d'histoires avec du GHB etc. que je n'accepte jamais aucun verre, et que je me sers uniquement moi-même. (Même si le mec en question je le connais archi-bien si je ne suis pas à côté de lui quand il me sert je ne le prendrai pas). Pour moi c'est faire preuve de bon-sens mais certaines de mes copines disent que je psychote vraiment trop sur ça, mais quand je lis certains posts du tumblr je me remercie d'être autant méfiante.

Golightlies
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Pixelie le 03.09.13 16:51

Bon bah je vais pas redire ce qui a était cité déjà plus haut, mais moi vraiment quand je le lis je me sens mal. Peut-être parce que ça me rappelle certains souvenir, et apparemment je ne suis pas là seule, mais aussi pour l'impression globale que tout le monde va te violer en sortant de chez toi. Après comme Sesilina le dit, parfois ça a du bon d'en parler, surtout anonymement.

J'ai jamais vraiment eu peur d'un viol (même si j'en ai déjà vécu en quelque sorte enfin bref, mais c'était il y a très longtemps), j'estime ne pas être le "genre" de nana à se faire violé (généralement, les violeurs prennent des victimes plus petites, plus faibles qu'eux). Quand je dis genre, je parle physiquement vis à vis de mon physique (grande et imposante, lourde, grosse en soi) et parce que comme Khiera je suis méfiante et je n'hésiterais pas à me défendre.

Pixelie
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Valkyrja le 03.09.13 17:01

Fairy Dust a écrit:Sinon pour répondre à Valkyrja je comprends totalement ce que tu veux dire, après faut avoir les ressentis des victimes en question. Je pense que sous le coup de la panique, ou de menaces, c'est beaucoup plus angoissant et stressant de voir son agresseur souvent.Se demander quand il "repassera à l'attaque" être sur le qui-vive constamment.
Après je ne dis pas que celles victimes d'un total inconnu ne le sont pas (peut être que c'est cent fois plus intense pour elles à chaque sortie etc.) mais moi ce côté vraiment proche me fait peur.
Je vois ce que tu veux dire, mais je crois que si c'est deux douleurs un peu différentes (voir son agresseur, craindre qu'il recommence ou avec d'autres et/ou que les proches pensent du bien de lui VS avoir peur que ça recommence chaque fois qu'on sort, que c'est le soir ou que les conditions se rapprochent de celles du moment de l'agression), au fond aucune n'est moins pire que l'autre et les deux font peur !

(Et pareil que toi pour les verres, personne m'a jamais dit que je psychotais par contre, à part les mecs en question ( "ouais mais je vais rien mettre dedans qu'est-ce que tu crois?", en même temps, s'ils comptaient le faire ils diraient pas autre chose !))

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Mondaye le 03.09.13 17:20

Fairy Dust a écrit:
Je rejoins totalement celles qui ont dit qu'il y a un côté voyeur là-dedans. Et vu le nombre de témoignages/pages j'ai l'impression de lire les posts comme s'il s'agissait là de brèves. Enfin je ne sais pas comment expliquer ça... 
Voilà l'impression persistante que j'ai avec ce tumblr. Je me croirais face à un journal de "faits divers", à une émission tv d'enquêtes policières réelles ou quelque chose comme ça.
Ca me met très mal à l'aise car je pense que le but des témoignages est "sain" à la base : permettre une petite catharsis aux personnes qui écrivent, les faire se sentir moins seuls, faire prendre conscience aux lecteurs du danger, etc etc. Mais au final j'ai l'impression que ceux qui lisent ça, même si c'est avec une bonne intention, prennent un peu de """"plaisir"""" à lire ces "brèves", à la manière de reportages malsains. Ca me gène terriblement.... il y a trop un aspect romanesque là dedans, sous forme d'épisodes presque qu'on lit chez soi tranquillement assis sur son canapé.
Je dis pas qu'il faut dramatiser tout ça, garder cela dans le cadre fermé d'une psychanalyse, d'un poste de police, de la famille ou quoi qu'est-ce mais à mon sens là on médiatise trop ça au grand public, ça va encore faire un "buzz" comme on peut en avoir pour une émission de tv réalité, pour une action marketing pour du shampooing ou un attentat en Belgique.

Bref, témoigner oui. Se renseigner là dessus pour prendre conscience du danger/ problème oui. Mais en venir à lire tout le tumblr, le partager sur les réseaux sociaux, revenir le consulter trop régulièrement... ça me dérange. :/

Mondaye
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 03.09.13 17:42

Je suis très régulièrement le tumblr project unbreakable, et je ne vois pas de voyeurisme pervers et malsain chez moi.

Simplement j'ai eu l'occasion de faire du bénévolat pour une association aidant des victimes de viol, et oui d'un côté on est très mal renseignées, de l'autre les victimes sont assez peu écoutées.
Je ne cacherai pas qu'une des raisons qui m'a fait arrêter cette activité est la douleur psychologique que ça provoque : l'impression que tous les hommes sont mauvais, et aussi le fait que c'est très dur d'entendre ça. Mais j'ai toujours un fort sentiment de culpabilité qui me traverse, je me suis sentie horrible de les "abandonner" comme ça, j'avais l'impression que quelque part je ne valais pas mieux que toutes les autres personnes vers qui elles se sont tournées et qui ont refusé de les écouter.

Je trouve ça sain comme démarche pour les victimes, la très large majorité des viols ne débouchent sur aucune plainte (grand sentiment de culpabilité, ou la peur tout simplement), de très nombreuses victimes attendent des années avant d'oser parler de ce qu'elles ont subi (ou d'oser "admettre" qu'elles ont été victimes d'un viol). Ce n'est pas un groupe de pression, un lobby, c'est pas comme si ce tumblr avait pour objectif de durcir les lois contre les crimes sexuels, il s'inscrit simplement dans la logique de démarches effectuées cette année.

Ensuite je ne sais pas pour vous, mais pour ma part si vous éprouvez un quelconque plaisir morbide à lire ça, bah je vous conseille de consulter très sérieusement. Pour ma part j'éprouve souvent un bouleversement, voire du dégoût, mais j'ai l'impression que c'est quand même important de permettre à une plateforme comme ça d'exister, oui on a pas de "preuves" de ce qu'elles/ils racontent, mais on ne peut pas en exiger, dans la plupart des procès y a déjà pas de preuves, pour ma part j'adhère au principe de confiance, je ne vois pas qui pourrait s'amuser à raconter n'importe quoi sur un sujet pareil.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 18:04

@Narcisse a écrit:je ne vois pas qui pourrait s'amuser à raconter n'importe quoi sur un sujet pareil.
Bah pour le coup c'est quand même assez mal connaitre la toile.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Ampholyte le 03.09.13 18:05

Je suis d'accord avec ton post Narcisse sauf pour la dernière phrase : justement ça arrive, qu'une personne invente son propre viol, pour des raisons souvent différentes superficiellement mais qui à l'origine viennent de la même cause, celle de manquer profondément d'attention.

Bon ce n'est qu'une remarque, personnellement je ne regarde pas ce tumblr en me disant "peut-être que ce n'est pas vrai", comme toi j'adhère au principe de confiance. C'est juste quelque chose qui existe... De toute façon regarder ce tumblr en doutant de la véracité des propos je trouve que c'est assez dangereux, à ce niveau le viol aurait de bons jours devant lui, déjà que la société a tendance à discréditer les victimes (principalement à cause de l'absence de preuve) !
Il vaut mieux croire aux faux et aux vrais viols que n'en croire aucun.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Sunsh le 03.09.13 18:07

Le voyeurisme pour moi c'était surtout une manière de définir le fait que j'ai l'impression d'entrer dans les pensées les plus intimes des gens et ça me met mal-à-l'aise. C'est un sujet qui me rend malade, je suis presque incapable de dire quoi que ce soit là dessus parce que ça me tue. 
Pareil que toi Narcisse, je lisais un peu le tumblr dont tu avais donné le lien il y a quelques temps mais ça me faisait trop mal. Encore une fois, parce que ça me lance à la figure le fait que moi je n'ai rien dit et ne dirai rien à personne. Ici je l'avoue parce que c'est anonyme et intimiste en même temps mais ça s'arrête là. Et puis ça me balance en pleine figure le fait que j'ai choisi le silence à l'époque en pensant que c'était de ma faute et que je n'ai jamais pensé que je n'étais pas seule dans ce cas-là.

Et ce qui m'attriste c'est que ça reste un sujet tabou pour tout le monde. Tout le monde crache sur les violeurs mais les autorités comme les gens font l'autruche quand une personne vient se confier. Partir du principe qu'une personne ment sur ce sujet c'est presque monnaie courante, et ça c'est triste. Ca accentue d'autant plus le sentiment qu'en tant que victime, on est sale et fautif dans l'histoire. 

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 03.09.13 18:18

Non mais bien sûr que ça existe, mais si on va par là alors on arrête de se parler les uns aux autres, en plus là c'est anonyme, je ne vois pas qui pourrait satisfaire son besoin d'attention ainsi, c'est pas un blog où la fille raconte "son combat" et où elle aurait des millions de messages de soutien. Ce sont des témoignages complètement anonymes, avec un soutien qui s'adresse à la collectivité et donc de manière indirecte.

Bref, je sais que ça existe, après je crois fermement que c'est TRES rare, et même si certains témoignages sont faux pour moi ça n'a pas d'importance, puisque certains sont vrais. Encore une fois, le tumblr ne participe d'aucun projet politique, ne vise même pas à vous faire donner de l'argent à une association, il vise juste à informer, et la vérité a beau avoir un visage dégueulasse, parfois il faut avoir le courage de la regarder en face.
Je n'adopte pas une procédure angélique, mais je ne suis pas de la police (rarement du côté des victimes d'ailleurs), c'est pas à moi de m'enquérir du vrai ou du faux de témoignages, et j'ai eu suffisamment de victimes sous les yeux pour savoir que parfois la vérité est bien plus dégueulasse que tout ce que les séries policières peuvent inventer.

Pour moi il n'y a pas de voyeurisme, parce que ces filles et ces garçons vous ouvrent leur intimité librement, après on peut ne pas supporter ce qu'il y a à regarder, et ça peut avoir trait à la pudeur, mais dans le voyeurisme je vois quelque chose de beaucoup plus pervers, donc disons que pour ma part, le terme ne s'applique pas.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 18:20

@Ampholyte a écrit:Il vaut mieux croire aux faux et aux vrais viols que n'en croire aucun.
Je sais pas si vraiment l'un vaut mieux que l'autre !

Si les viols existent bel et bien, et sont beaucoup plus nombreux que l'on veut bien le croire, les faux témoignages existent également et ça peut également être assez dévastateur, surtout une fois que l'accusation est lancée : le doute subsiste toujours, même une fois que lumière a été faite, et des vies peuvent être détruites.

C'est en ça qu'à mon sens, ces témoignages n'ont rien à faire (ou pas grand chose) sur internet : les affaires de viol ont ça de délicat qu'il n'y a (et n'aura) jamais que deux témoins qui auront souvent des récits diamétralement opposés. Et si, à l'évidence, il faut privilégier les dires des présumées victimes, je trouve un peu trop simple (par rapport à la complexité des affaires) le principe de confiance envers et contre tout.

Ce que je voulais dire c'est que c'est trop délicat pour être raconté comme ça sur internet, au dela de tout le reste.


Dernière édition par Khiera le 03.09.13 23:14, édité 1 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 03.09.13 18:24

18:25:47Mais là les victimes ne donnent aucun nom, donc pour le coup c'est assez irrecevable. Les faux témoignages c'est terrible, c'est sûr, mais là aucune ne donne le nom de son violeur pour que la foule aille se planter devant chez lui en réclamant sa mort. Donc y a même pas de mal fait aux violeurs présumés. Et aucun tribunal ne prendra une fille/un homme plus au sérieux parce qu'il/elle aura témoigné sur le net, donc c'est pas cette plateforme qui va changer quelque chose au déroulement de la justice.

Edit : D'ailleurs, même quand j'étais dans une association, la plupart des filles ne donnaient jamais le nom de leur violeur. C'était toujours "un ami/mon père/mon frère/mon oncle" etc... J'ai jamais entendu une seule fille ou un seule garçon (parce qu'il y en a eu aussi) dire "j'ai été violé par X". Pour les rares filles qui avaient porté plainte, le seul moyen de finalement mettre un nom et un visage sur la personne incriminée était dans l'hypothèse où elles réclament notre présence à une des étapes du procès. Pour ma part, ça n'est jamais arrivé, et j'en suis assez soulagée (c'est horrible de se dire ça, mais bon...), j'avais l'impression que l'idée pour les victimes qu'on puisse "voir" pour de vrai, c'était trop, ça relevait d'un domaine trop intime, à ma connaissance, elles étaient très rares à faire la demande d'une présence, même celles qui étaient absolument seules.


Dernière édition par Narcisse le 03.09.13 18:29, édité 1 fois

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 18:29

Non effectivement aucun nom n'est lancé (dieu merci), mais si un viol nécessite systématiquement une enquête, que dire d'un témoignage sans partie adverse, avec un seul son de cloche ? Je comprends complètement le besoin d'en parler, et je comprends aussi le besoin de partager, vraiment, mais moi, en qualité de personne objective ou presque, je suis mitigée.

Loin de moi l'idée de remettre en doute tout ce qui est dit sur ce tumblr, je ne considère vraiment pas que les filles et garçons qui y témoignent sont des mythos en puissance, mais la complexité des faits font que cette "bibliothèque" du récit des violés me gêne.


Dernière édition par Khiera le 03.09.13 18:31, édité 1 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 03.09.13 18:31

Bien sûr, je comprends ce que tu veux dire et je suis tout à fait d'accord, mais là comme il n'est pas question de procès ou de justice, mais d'information... Bah je trouve ça moins gênant, mais bien sûr dans le cadre d'un procès l'accusé a le droit de se défendre, encore heureux.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Ampholyte le 03.09.13 18:44

@Khiera a écrit:
@Ampholyte a écrit:Il vaut mieux croire aux faux et aux vrais viols que n'en croire aucun.
Je sais pas si vraiment l'un vaut mieux que l'autre !

Si les viols existent bel et bien, et sont beaucoup plus nombreux que l'on veut bien le croire, les faux témoignages existent également et ça peut également être assez dévastateur, surtout une fois que l'accusation est lancée : le doute subsiste toujours, même une fois que lumière a été faite, et des vies peuvent être détruites.

C'est en ça qu'à mon sens, ces témoignages n'ont rien à faire (ou pas grand chose) sur internet : les affaires de viol ont ça de délicat qu'il n'y a (et n'aura) jamais que deux témoins qui auront souvent des récits diamétralement opposés. Et si, à l'évidence, il faut privilégier les dires des présumées victimes, je trouve un peu trop simple (par rapport à la complexité des affaires) le principe de confiance envers et contre tout.

Ce que je voulais dire c'est que c'est trop délicat pour internet, au dela de tout le reste.
Je parlais en général en fait, pas seulement d'internet (je n'ai vu que très vite ce tumblr).

Mais justement je ne privilégie pas vraiment les dires des potentielles victimes, à vrai dire si la personne accusée de viol en face nie cet acte, j'aurai autant d'empathie que pour la présumée victime. En fait, sans décision de justice, sans enquête, je ne juge pas - j'essaie de ne pas juger -, et même si d'une manière ou d'une autre l'un des deux aura menti, et bien ma foi, ce n'est pas ma conscience.

Mais si on suit ta logique Khiera, quelle place peuvent avoir ces témoignages en dehors d'un cabinet de médecin légiste/d'un tribunal/d'un commissariat? Je suis tout à fait d'accord quand tu dis que ces témoignages n'ont pas grand chose à faire ici, mais c'est pareil pour les émissions de télé consacrées à ça, les livres autobiographiques, etc...
Du coup la vraie question c'est : à quoi ce tumblr peut-il être utile? Il ne baissera pas le nombre de viols, ils n'augmentera sans doute pas le nombre de violées... Il ne permet pas la prévention. Il est fort probable que l'un de ses seuls buts soit de rassembler des victimes et d'aider au témoignage, c'est déjà pas mal !

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 18:53

Disons que je trouve que ce genre de témoignages nécessite plus de moyens que 4 lignes dans un tumblr (je pense aux documentaires, ou aux livres consacrés, par exemple).

Mais je l'ai dit plusieurs fois plus haut, je reconnais tout de même l'utilité de ce regroupement de témoignage, c'est juste que moi personnellement, je suis gênée de rentrer dans ce genre d'intimité, sans précaution aucune.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 03.09.13 19:04

Je suis d'accord avec toi Khiera, mais tout ça nécessite des moyens et du "courage", or quand quelqu'un ose à peine dire à haute voix "j'ai été violée", la possibilité qu'elle fasse un livre ou accepte de figurer dans un documentaire est très faible.
Là c'est "rien", donc ça coûte moins (c'est pas rien, mais j'espère que vous voyez ce que je veux dire, justement ce ne sont "que" quatre lignes sur internet).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Ampholyte le 03.09.13 19:16

@Khiera a écrit:Disons que je trouve que ce genre de témoignages nécessite plus de moyens que 4 lignes dans un tumblr (je pense aux documentaires, ou aux livres consacrés, par exemple).
.
Certes !

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Sorose le 03.09.13 22:39

Je peux comprendre que lire les témoignages de viol jetés en quelques lignes sur la toile soit déstabilisant, voire gênant. On peut se demander ce que ça fait là, et pourquoi l'écrire là, comme ça plutôt que d'agir, se battre ou de laisser un témoignage plus probant, avec plus de crédibilité.

Mais je pense que ce tumblr est surtout destiné à la grande majorité (d'où internet).
Une victime de viol culpabilise, se retranche dans un déni, ne sait pas toujours comment évaluer sa situation, elle se sent mal, mais ne sait pas forcément comment l'expliquer, ni même parfois, le justifier (franchement, ton petit ami te viole, c'est bien perturbant, et difficile de mettre un nom la dessus), et pire, quand elle ose en parler quand même, malheureusement, elle peut être rejeté : la police n'a pas assez de preuve, la famille peut mal réagir, les amis te dire que tu exagère un peu (je reste dans le cas ou c'est ton mec) ou bien qu'ils sont mal pour toi, mais bon, faut avancer !
Alors allez se renseigner dans un livre, poser une plainte, risquer d'essuyer un échec, risquer d'être rejeté par sa famille/entourage, faire son témoignage... Non, vraiment c'est au delà du possible. On croit toujours que dans un cas comme ça, on réagirait fortement, on se battrait (et certain(e)s le font !) mais concrètement, quand c'est ton propre frère, et que ta mère te dit que "c'est normal, il apprend sa sexualité, c'était pareil pour moi à l'époque" comment veux tu te battre ?

Dans ce contexte qui est très spécifique et indescriptible, je pense que certaines personnes peuvent retrouver un certains réconfort à pouvoir témoigner anonymement de leur cas, de savoir que ce n'est pas eux qui sont fous, qu'ils ont de quoi se sentir mal, et que même si cela n'a aucune valeur juridique, ici, ils sont entendus.
C'est pas fait pour lancer un procès contre les violeurs, ni pour tourner à la paranoïa du viol qui peut arriver partout (en contre partie, y'en a plein qui témoignent pas, puisqu'ils n'ont jamais été violé), je pense que ça permet juste aux personnes concernées de poser quelques mots sur leur réalité.
Et ça permet aux autres de découvrir d'autres réalités.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Marlow le 03.09.13 22:56

Je le trouve inutile ce tumblr. En tant que lectrice du moins. C'est voyeur, ça reste qu'une suite d'histoires malsaines comme on pourrait en lire dans la page histoire vraie de femme actuelle... Pourtant ça ne me dérange absolument pas qu'on discute de ce sujet là, au contraire ! Il y avait un tumblr intéressant, dont Narcisse parlait il me semble : Des filles et des garçons qui tenaient une pancarte avec les paroles de leurs violeurs. Je trouve que a beaucoup plus de sens.

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 03.09.13 23:03

Ah oui j'avais adoré ce tumblr ! C'est le project unbreakable, ici.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 04.09.13 13:43

Oui voilà, je préfère ce tumblr évidemment !

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par nebulae le 16.09.13 18:44

Je me souviens d'avoir vu un graphique assez déstabilisant sur le nombres de viols déclarés, le nombres de violeurs qui sont passés devant le juge et le nombre de violeurs emprisonnés. C'était près de trois sur cent ou quelque chose de très petit.

En tout cas ça ne me surprend pas du tout du tout que ce soit plutôt des connaissances voire des proches qui violent dans la plupart des cas.

J'ai eu un truc un peu beaucoup malaisant avec mon copain. Il était pété, on s'embrassait mais je voulais pas faire l'amour parce que je prenais des médocs incompatibles avec ma pilule. Le truc c'est que j'étais dans ses bras et que j'arrivais pas à me dégager, ni de ses bras ni de ses lèvres et je me sentais vraiment très mal. J'ai su me dégager et je lui en ai parlé quelques heures après tant j'étais mal à l'aise, il était vraiment super ému et désolé, et c'est ce jour là que je me suis rendue compte que ça peut très vite déraper, que oui même la personne qu'on aime peut franchir la limite du consentement et ça c'est flippant.

C'est plus arrivé depuis, il fait bien attention.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Ampholyte le 16.09.13 18:53

Un peu dans le même genre, il m'est arrivé une fois d'avoir vraiment trop bu, au point de ne plus vraiment savoir ce que je faisais, et je me souviens qu'une fois rentrés (moi et mon copain), après plusieurs instants dont je n'ai pas beaucoup de souvenirs (instants qui apparemment étaient sexuels, je ne vous fait pas de dessin), je me suis rendue compte que, mon copain ou un autre mec, ça aurait été pareil, parce que de toute façon je me suis laissée faire, sans comprendre vraiment, et sans aucune défense possible, car pas en état. Bon je précise que mon copain ne s'en rendait pas compte vraiment... Il pensait que j'étais juste éméchée et que je "bouillonnais" (effet secondaire de l'alcool...).

Bref j'ai très très honte d'écrire ça, j'ai mis du temps à me l'avouer à moi-même, mais me pensant bien supporter l'alcool, et bien je me suis aperçue très faillible, faible, la victime idéale, juste parce que j'avais trop bu, et que mon copain n'a sans doute pas fait très attention (et je le soupçonne qu'ayant bu aussi, il s'est surtout écouté avant de m'écouter moi). Ça peut aller très vite. J'étais ni consentante, ni non-consentante. Réellement, ça m'a fait peur.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par nebulae le 16.09.13 21:34

Exactement ampholyte, c'est vraiment vraiment flippant que ça puisse aller aussi vite et que la limite est si rapidement franchissable et ce même par ceux dont on est certaines de la bien-pensance à notre égard (je veux dire par là que la personne avec qui on est en couple depuis un certain temps généralement ne nous veut pas de mal)

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 16.09.13 21:43

Mais c'est vraiment hyper hyper hyper délicat à analyser tout ça, parce que dans vos deux cas, est ce que vous aviez clairement formuler votre refus ?

Parce que venant de vos partenaires "officiels", avec qui vous avez quotidiennement des relations consenties, comment peuvent ils comprendre que vos refus sont catégoriques s'ils ne sont pas formulés (surtout avec de l'alcool dans l'histoire) ?

Je ne sais pas si ça peut aller "aussi vite" dans tous les cas, avec tout le monde, je crois (je sais pas je suis peut être naïve) que face à un "non", catégorique, prononcé, voire crié, la majorité des garçons s'arrêteraient... Bon peut être pas la majorité (*essaie de mettre sa naiveté de côté*), mais au moins une bonne moitié, non ?

Parce que si c'est pour dire que les malentendus peuvent survenir aussi au sujet du cul, bah oui, ça c'est certain.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par nebulae le 16.09.13 21:52

Non bien sûr qu'ils auraient tout stoppé si le non avait été plus clair! Mais c'est ça le truc avec (et là je parle plus des malentendus avec nos copains) certaines victimes, c'est que d'après l'agresseur, le non n'était pas assez clair. Et c'est dégueulasse comme "excuse".

Pourtant essayer de se défaire d'une étreinte et ne pas répondre aux baisers, pour moi, ça veut dire non.


nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 16.09.13 21:58

Oui, c'est vrai, t'as complètement raison. Mais avec l'alcool au milieu de tout ça... Je pense qu'un vrai grand non peut être plus qu'utile, voire provoquer l'électrochoc nécessaire.

Bon faut être un abruti pour ne pas voir qu'une fille n'a pas envie de soi (ça se VOIT quand c'est le cas, même sans mot) mais un abruti a t il la même perception que nous de ce genre de choses...?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Guarana le 16.09.13 23:55

Bon alors j'ai essayé d'écrire plusieurs fois sur ce topic, je n'ai jamais vraiment réussi. J'ai du mal à comprendre ces tumbrl, enfin je ne peux pas m'empêcher d'associer ça (un peu) au voyeurisme, enfin je suis mitigée, mais perso j'ai à peine lu ces tumblr, j'étais trop mal à l'aise. Aussi je ne sais pas comment font les filles pour se ficher comme ça (avec leur tête, enfin tant mieux, c'est surement moi qui ait un problème). Bordel c'est dingue comment ce n'est pas rare, c'est tellement flippant.

Je ne peux pas m’empêcher d'être mal à l'aise. Je préfère déjà le site où il y a juste les récits. D'en parler anonymement peut être une libération. Mais le tumblr avec les filles qui fichent leur tête avec les phrases, là je bloque vraiment... le principal c'est que ça puisse soulager ces filles, si c'est le cas tant mieux. Enfin je ne sais pas trop quoi en penser... je suis mitigée. Pour moi c'est bon pour se lâcher, du coté des victimes (si ça peut faire du bien, les soulager) mais pas à lire. Je ne vois pas l’intérêt de lire ça en fait.


Dernière édition par Guarana le 17.09.13 0:20, édité 1 fois

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 16.09.13 23:59

En fait ce qui est beau, sur le deuxième tumblr Guarana, c'est justement qu'elles montrent leur visage. C'est une façon de dire "ce qui est arrivé n'est pas de ma faute, je n'ai rien fait pour, je n'ai pas honte et je ne vis pas dans la peur : j'ai surmonté ce qu'il m'a fait".
C'est une manière de sortir la tête de l'eau, de montrer que malgré tout on n'est pas salie.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Guarana le 17.09.13 0:21

Ouais tu as raison Khiera, je suis d'accord en fait ...

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Ampholyte le 17.09.13 9:31

@Khiera a écrit:Mais c'est vraiment hyper hyper hyper délicat à analyser tout ça, parce que dans vos deux cas, est ce que vous aviez clairement formuler votre refus ?

Parce que venant de vos partenaires "officiels", avec qui vous avez quotidiennement des relations consenties, comment peuvent ils comprendre que vos refus sont catégoriques s'ils ne sont pas formulés (surtout avec de l'alcool dans l'histoire) ?

Je ne sais pas si ça peut aller "aussi vite" dans tous les cas, avec tout le monde, je crois (je sais pas je suis peut être naïve) que face à un "non", catégorique, prononcé, voire crié, la majorité des garçons s'arrêteraient... Bon peut être pas la majorité (*essaie de mettre sa naiveté de côté*), mais au moins une bonne moitié, non ?

Parce que si c'est pour dire que les malentendus peuvent survenir aussi au sujet du cul, bah oui, ça c'est certain.
Ah mais ça c'est clair, ce que je voulais dire surtout c'est que, autant avec mon mec c'est pas grave parce qu'effectivement c'est un malentendu, mais autant ça aurait été un violeur j'aurais été incapable de dire non, de comprendre (enfin pour l'anecdote dont je parle, je n'ai réalisé avoir fait du sexe seulement après avoir fini). J'étais une proie facile en fait, et c'est ça qui m'a fait peur.

Bon après je sais aussi me protéger avant de boire, je ne sors jamais seule, encore moins sans mon copain, je n'ai pas trop de soucis à me faire (de ce côté là en tout cas), mais c'est juste le principe...

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 17.09.13 9:42

Khiera je crois que tu ne te rends pas compte de l'impact des paroles sur des filles qui auraient été victimes de tentatives ou d'agressions sexuelles. Ce sont des mots qu'elles entendent déjà de la part de leurs proches, de la part de la police... Même si je comprends (je crois) que c'est plus la volonté d'expliquer qui motive ta question, elle est réellement glaçante parce que tu questionnes leur position de victime.
Y a des tas de filles qui sont terrorisées, qui se figent littéralement sur place quand ce genre de choses arrivent. Tu ne peux peut-être pas le comprendre parce que ça te semble absurde, mais la peur peut vraiment te faire faire n'importe quoi.
Les "non" francs et massifs ne sont pas le seul rempart d'une victime contre le viol, comme tu le dis, une fille qui ne veut pas ça se voit. Y a aussi des filles qui disent "non", de manière timide et pudique, et des hommes qui croient donc que c'est une permission à continuer. Ne parlons pas de ceux que les "non" clairs n'arrêtent pas, de ceux qui te supplient puis te culpabilisent, qui te font du chantage affectif, qui s'énervent et partent bouder, ils sont plus nombreux que tu ne le crois.
La perception je peine à croire qu'elle soit si différente, pour moi c'est surtout une question d'égoïsme au fond, j'ai envie et j'essaye de voir si y a moyen qu'elle change d'avis, sans me rendre compte que je suis en train d'essayer d'imposer ma volonté sur la sienne, et donc sans me rendre compte que c'est réellement blessant (ça arrive aux deux sexes soit dit en passant !).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Khiera le 17.09.13 12:38

Nan Narcisse honnêtement je comprends que t'ais pu prendre ce que j'ai dit comme ça (je m'y attendais en fait pour tout dire, de ta part particulièrement), parce que je me suis rendue compte que je m'étais mal exprimée mais je répondais précisément à Ampholyte et Nebulae sur leurs histoires, c'est à dire : pas des viols, pas des victimes.

En fait leurs deux témoignages m'ont paru, pas "absurdes", mais clairement pas du même ordre que ce dont on parle sur ce topic, et pourtant je comprends complètement ce qu'elles ont ressenti parce que moi aussi ça m'est arrivé, et que comme le dit Ampholyte c'est "comme ça" qu'on devient une proie pour des prédateurs (en tous cas en se projetant), que n'étaient en l'occurrence par leurs copains, du coup je ne voulais pas les blesser non plus, et c'est sorti comme ça (pas très bien dit).

Quand je parlais du "non formulé" en fait je voulais dire la nécessité d'une position claire dans ce contexte précis, qu'on n'oserait pas forcément avoir avec son petit ami parce qu'on a peur de le vexer, ou de se disputer avec lui ou que sais je (c'est pour ça que c'est tellement délicat) et se retrouver à subir un rapport qu'on ne voulait pas, sans pour autant que le mec comprenne surtout rendu abruti par l'alcool... Bref horrible quoi.

Bon comme je le disais c'est vraiment très délicat, je sais pas si tu as compris ce que je voulais dire mais je suis évidemment d'accord avec toi sur toute la ligne !

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par nebulae le 17.09.13 16:56

Ampholyte et moi on a parlé d'un truc assez délicat en même temps, je crois que khiera voulait bien s'assurer qu'on se rendait compte qu'on était plus tout à fait dans le contexte de base et qu'on parlait d'un ressenti, d'un malaise face à un malentendu qui à pour similitude avec le viol, justement, l'expression ou non expression du non-vouloir, ce qui en soi est déjà un sujet assez délicat.

Bref délicatesse.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Narcisse le 17.09.13 20:14

Oui en relisant ça fait sens en effet, c'est juste que ça me rappelle ce que j'entendais dans l'asso où j'étais bénévole, où j'ai souvent halluciné devant le manque de tact des gens, voire à la méfiance qui s'installe gratuitement. Enfin bref, c'était pas méchant de toute façon !

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par nebulae le 17.09.13 21:28

Je te comprends tout à fait narcisse, les trucs du style "oui mais tu portais quoi?" (qu'on sort parfois aussi aux filles qui subissent du harcèlement de rue. BEN JE PORTAIS UN PANTALON ET J'AVAIS LES CHEVEUX SALES. connard.)

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Je connais un violeur"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum