Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Votre dernier voyage ?
Aujourd'hui à 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Aujourd'hui à 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
Hier à 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
Hier à 9:58 par Darkshines

» Vos coups de coeur musique
06.12.16 21:42 par Marlow

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope


Racket, insultes et agressions...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Racket, insultes et agressions...

Message par Exode le 01.03.13 20:27

Le titre cible en grande partie le sujet,
Racket, insultes et agressions, j’aurais pu résumer le tout à "Violences", mais je pense bien en particulier à celles que l'on peut rencontrer à l'extérieur, dans la rue, les transports, l'espace public. Ces situations de tensions créées par des anonymes, des personnes complétement étrangères à nous.
Bref, le sujet parle à tout le monde je pense...
Mais pas forcément à un même degré:

Avez-vous vécu des situations de ce genre?
Quel comportement avez-vous adopté? Quels étaient vos sentiments dans les heures/ jours qui ont suivi (plutôt la peur ou la colère?)
Cela vous a-t-il marqué longtemps ou avez-vous su passer l'éponge?
En avez-vous tiré quelque chose pour faire face à l'avenir? (et avez-vous eu l'occasion de l'appliquer?)

De manière générale, quel comportement vous semble le meilleur dans ces situations? Garder la tête haute? Fuir? Accéder aux requête de l’agresseur (pour les vols)?

Un sujet pour parler donc, mais aussi pour peut-être mieux gérer ces contextes de stress, potentiellement violents physiquement, mais surtout violents psychologiquement.

Exode
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.facebook.com/lacstonweb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Invité le 01.03.13 22:20

Quand j'avais 13 ans, je me suis fait tabassée par deux personnes dans le hall de mon immeuble. Tout ça parce que j'ai dit a la petite soeur d'une des personnes, qu'elle devait arrêter de lancer des cailloux sur mon chien. .

Le lendemain soir, deux personnes m'ont attendus dans le hall de mon immeuble et je me suis fait tapée dessus par les deux. Le mec me tenait et la nana me frappait. Et la nana, c'était la grande soeur de la fille qui lançait des cailloux. J'ai essayé de me défendre, mais j'ai pas pu faire grand-chose. J'ai eu de la chance que mon voisin passait devant l'immeuble et qu'il ai regardé par la vitre ce qu'il se passait. Il est rentré et il les a engueulés, ils se sont barrés et il a appelé ma mère. Ma mère est allé voir la mère de la fille et la mère de la fille lui a collé un éducateur. Elle avait déjà fait pas mal de conneries apparemment et me taper dessus, ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Physiquement, j'avais quelques bleus, mais j'étais surtout traumatisée. Depuis ce jour, quand il y avait des histoires ou si on m'insultait, je ne disais rien, de peur de nouveau me faire taper dessus si j'osais dire quelque chose.

Et 4 ans après, la fille est venue s'excuser. Je lui ai dit que c'était oublié.

En revanche, quand j'ai eu 17/18 ans, je ne me suis plus laissée faire. Un soir, on était sur le banc devant le terrain de pétanque et J., un de mes voisins et camarade de classe, qui me faisait souvent chier, me demande d'aller lui chercher une clope chez moi. Comme ça me faisait chier de remonter deux étages, je l'ai envoyé chié, d'autant plus qu'un de ses potes avait des clopes. Ma réponse ne lui a pas trop plu, et il m'a foutu un coup de poing sur le bras.

Et j'avais mon trousseau de clé en mains, et j'sais pas ce qui m'a pris, j'en avais marre de toujours dire amen et de me laisser faire. J'ai commencé par le traiter de connard et j'lui ai balancé mon trousseau de clé, qui était bien lourd, en pleine poire. Il m'a attrapé par le bras et on a commencé a se battre, il me foutait des coups dans le ventre et tout...

A un moment, il me tenait et je sais pas comment j'ai fait, j'ai bloqué sa nuque avec mes mains et je lui ai remonté un coup de genoux dans les parties génitales x) Il l'a senti passé, parce que sous le coup, il s'est éloigné, et j'avais tellement la rage que j'lai chopé par le bras, déchirant par la même occasion son T-Shirt. Après, il est allé pleurer chez son père x) Il lui a dit " Bah, c'est bien fait pour ta gueule, t'avais qu'a pas l'emmerder "

Bon, je vais paraître méchante, mais franchement, ça m'a fait plaisir de lui mettre une dérouillée. Il m'a plus jamais emmerdé après ça

Pour les insultes, ça m'est rarement arrivé. A part mon année de 4ème ou les gens de ma classe m'appellaient Caniche, je ne vois pas trop x)









Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Amulet le 02.03.13 0:38

Le harcèlement scolaire ça compte?

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Prayforpeacemychild le 02.03.13 9:51

Waaww on a affaire à des puceaux qui vont rester dans leur patelin toute leur vie et qui pour se sentir vivre ont besoin de faire ça :bravo2:

Moi je connais une fille depuis très longtemps qui s'est suicidée par la pendaison le 14 février dernier, elle était en 4e au collège Jean Monnet à Briis sous Forges, les médias en ont parlé et les articles de journaux (tous des copiés-collés et FAUX d'ailleurs^^) aussi.
Ca fait mal parce que finalement on entend toujours après ce genre de chose que ''la personne souriait tout le temps'', ''on ne lui aurait soupçonné aucun soucis'' gnah gnah gnah, mais là je comprends le sens de tout ça et c'est vrai que c'te fille souriait TOUT LE TEMPS :o J'men serais jamais douté...

Le pire c'est que c'était prémédité, elle a pensé à fermer son compte Facebook avant, elle a laissé une lettre explicative et la liste de tous ses harceleurs Triste
C'est triste d'en arriver là, le monde régresse, ohh mes aïeux cavapas

Prayforpeacemychild
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Sugarfall le 02.03.13 9:57

Je m'en souviens de deux particulierement, enfin surtout car c'est les deux seules mais bon.
Je sortais du lycée, j'allais manger chez ma copine,et donc on attends pour traverser et y'a des bus qui passaient, j'avais le regard perdu, mais certainement fixer sur une fille sans le vouloir et j'ai vu du bus qu'elle m'avait fait un signe " je vais te défoncer " je reviens donc de la pause dej et la fille est derriere moi, elle commence a me parler " pourquoi tu m'as regarder comme ça " " regarde moi bien " et elle commence a me tirer les cheveux par derriere, avec ces copines bien 5 fois, du coup j'étais venere, on s'est embrouillé et j'ai continué a marcher et la elle m'a tirer tellement fort les cheveux que je suis tombée. Et on s'est battu. Y'avais un mec qui me draguait avec elle, et du coup lui est venu s'excuser après mais bon. Je la voyais tout le temps au lycée apres elle voulait me foutre des coups de pression au début j'étais pas rassurée mais après je m'en foutait royalement. Voila le genre d'embrouille parce que tu regardes soit disant mal les gens.

Sinon dans un autre genre, dans le metro, mais le mec était fou quoi il avait des problemes dans sa tête, il m'avait vu du bout du wagon j'avais mes écouteurs, je voyais qu'il gueulait mais j'entendais pas, et après j'ai vu que tout le monde me regardait, j'ai enlevé mes ecouteurs et il m'insultait, que j'étais une pute, que ce que j'avais fait a son frere ca se faisait pas il était à 1 cm de moi mais me touchait pas, me gueulait dessus, tout le monde s'en foutait, moi j'avoue je disais rien, j'avais trop peur, ma station est arrivée, j'ai eu trop peur qu'il me suit, y'a une dame qui m'a demandé si je le connasais j'ai dis non et voila, j'ai courru pour aller au travail quand même, j'étais choqué

Sugarfall
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Amulet le 02.03.13 12:02

Bon alors moi une fois en 5ème il y a des mecs dans ma classe qui ont trouvé ça amusant de me faire des croches-pattes avant d'entrer en classe alors que je m'approchais de la porte de la classe. Je suis tout de suite allée chez ,la CPE en pleurs. A ma deuxième 5ème une fille qui me harcelait m'a fait des menaces de mort, j'ai eu tellement peur que je suis allée au commissariat.

En 4ème il y avait un petit groupe de mecs dirigé par le délégué (du coup je n'osais pas porter plainte) et ils s'amusaient à me tabasser après les cours. Du coup je sortais généralement la première et je filais vite car si je sortais après eux là ils m'attendaient pour le tabasser. Une fois un des mecs m'a filé un coup tellement fort dans le bas du ventre que j'en ai eu le souffle coupé et je ne sais pas si c'est lié à ça mais je n'ai pas eu mes règles pendant quelques mois après ça. Finalement un des mecs s'est excusé en 3ème car en effet il suivait bêtement le délégué à l'époque. Eh oui vive le moutonage du collège... -_-

Sinon une fois des filles de mon ancien collège (alias des ratées de la vie qui sont au chomage now) quand je rentrais du lycée m'ont presque rackettée pour des cigarettes mais j'ai réussi à m'enfuir avant que ça dégénère.

Après en ville je n'ai jamais subit d'agression mis à part peut être les fameux "eh mademoiselle t'es trop charmante t'a pas un 06 "

Apple: je suis contente de voir que tu as su prendre ta revanche!!!

Sugarfall: ah ça les bagarres pour des regards mal interprétés c'est monnaie courante dans mon ancien collège!!

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Clemy le 02.03.13 13:15

Je me suis faite agressée deux fois ( dont une qui s'est fini au commissariat )
En sortant de chez une amie, une quinzaine de mecs nous ont encerclé et menacé avec des tessons de bouteille... Une bagarre entre bandes venaient d'éclater, ils etaient hystériques et disaient vouloir " nous étaler sur la route ". Il ont pété le nez d'un copain et l'autre a eu des hématomes sur tous le corps... Nous on a rien eu, juste le flip. Ils vont passer en jugement, mais apparemment c'était des mecs bien connus, deja condamné pour des cambriolages où il ligotaient des mamies... On avait appelé les flics et porté plainte bien sur.
Et la deuxieme fois c'était l'an dernier, en boite... Un mec a pété un plomb car un ami l'avait soi disant mal regardé... Au meme moment j'ai vu des copines de l'autre coté de la salle, et je suis passé entre eux au mauvais moment. Le mec avec qui j'étais n'a pas réagi, mais l'autre m'a carrément mise KO au milieu de la boite... C'est des mecs que je connaissais meme pas qui m'ont ramassé et garder pendant pres de 45mn sur le canapé en essayant de me faire reprendre mes esprits...

Clemy
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Mimosa le 02.03.13 16:08

Je n'ai jamais eu de soucis jusqu'à mes 19/20 ans environ.
Je me suis faite emmerdée une fois seule, dans le métro par un type. J'étais entrée dans son wagon (il y a avait peu d'affluence à ce moment là), et j'ai changé de wagon peu de temps avant la fermeture des portes en me rappelant que ma sortie était de l'autre côté de ma rame. Donc qu'il valait mieux que je m'en rapproche. Sauf que le type du wagon avait fait comme moi et m'avait suivi. Après la fermeture des portes je vois qu'il se rapproche de moi et commence à m'engueuler. Il pensait que j'avais changé de wagon pour l'éviter, me traitait de pute parce que j'avais une jupe à ce moment là, disait que j'attisais le regard des mecs. Personne n'a bougé. Bref. J'avais déjà passé une sale journée, je me suis énervée comme un pou et lui ait hurler dessus "Bouge, tu me fous la paix." "Dégage!" Le type était super grand mais j'étais fâchée comme un pou donc bon. Il a fini par se barrer (il a dû me prendre par une folle. Moq)
Après je sais pas si c'était la bonne solution, le type aurait pu me faire du mal, j'en sais rien, c'est juste que je ne tolère pas du tout du tout la violence gratuite. Ou qu'on se permette de me faire du mal. Je suis super douce en général, mais absolument plus dans ce genre de cas.

Avec un pote on s'est fait suivre entre la place des Abbesses et le pont qui mène à place de Clichy il y a quelques semaines. Au début par des mecs un peu lourds, alors pour qu'ils nous foutent la paix et pour désamorcer le truc je leur demande s'ils ont eu le coup de foudre pour nous. Sur le ton de la blague. Ils répondent sur le ton de la blague aussi. Puis progressivement ils ont tenté de nous isoler contre le pont, et demande à mon pote ce qu'il a dans son sac. Comme on était deux contre six j'ai regardé autour de nous, mais il y avait uniquement des voitures. Et je ne savais pas trop quoi faire en fait. Après 5 minutes à bugger j'ai poussé le mec en lui hurlant de dégager. Je ne pense pas avoir fait peur au mec qui se rapprochait de mon pote du tout (je suis toute frêle et pas du tout impressionnante) mais il a été surpris et a commencé à se barrer (de peur que des gens les remarquent je pense). Un mec en voiture avec sa femme a klaxonné et nous a demandé si tout allait bien. Et les mecs s'étaient déjà barrés.

Sinon un ami à moi s'est fait emmerdé par un type à la fac qui veut lui casser la gueule. (à sa décharge il est le premier à l'avoir cherché) Moq Avec une amie on les a séparé et comme le mec ne se cassait pas j'ai fini par lui crier que j'allais hurler et ameuter tout le monde s'il ne se cassait pas.

Donc dans la plupart des cas je me défends, voir hurle si nécessaire. Mais c'est parce que je ne supporte pas qu'on s'en prenne à moi, aux gens que j'aime, et par extension à quiconque en fait. Je sais que je ne suis pas impressionnante physiquement, mais j'ai du caractère. Et j'ai aussi un problème avec l'injustice. Je ne la tolère absolument pas et je ne tolère pas non plus de laisser faire. Après je pense que j'aurais une posture différente si l'individu était armé, parce que je défends, mais pas au point de risquer la vie de quelqu'un ou même la mienne.




Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Amulet le 02.03.13 16:39

Euh je pourrais savoir pourquoi je me suis faite moinsser sur mon témoignage? J'ai dis quelque chose de mal? Si c'est le cas dites le car vous savez si je le raconte là c'est parce que ça me fait du bien d'en parler ici. Croyez moi sur le coup je n'apprécie pas du tout cela car ces choses là m'ont faite beaucoup souffrir dans l'adolescence.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Pandore le 02.03.13 17:41

-


Dernière édition par Pandore le 09.04.13 23:55, édité 1 fois

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Cerise le 02.03.13 18:45

J'ai qu'un exemple en tete , c'était vers 21h en ville j'etais avec une copine on avait 16 ans . On marchait tranquillement , on a croisé des mecs , on continue a avancer et là ils reviennent sur leurs pas pour nous demander si on a pas du feu , on dit non ( ni elle ni moi ne fumons ) , on continu notre chemin , ils reviennent demander autre chose je sais plus ce que c'etait , encore on leur dit non et on re continu notre chemin , là les mecs commencent a nous suivre en nous sifflant , ils traversent et marchent sur le trottoire en face dans la meme direction que nous en nous appelant , en nous sifflant encore , on changeait sans arrete de rue , on faisait demi tour rien a faire ils nous lachaient pas . Par chance on est tombées sur deux potes mecs a nous , on s'est limite jetées sur eux en leur expliquant ce qu'il se passait .
Sauf que les deux potes en question etaient amoureux de ma copine ( ouais moi je pu Moq ) et ils ont vu rouge , ils ont été voir les mecs et c'est parti en bagarre ...

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Para-dox le 02.03.13 19:22

J'ai jamais été victime de racket, ni d'insultes gratuites ni d'agression durant ma scolarité. Mon collège était relativement calme et même si je faisais pas spécialement partie des meufs populaires, j'étais respectée et plutôt appréciée je crois, donc pas de problème particulier pendant ces années là, et au lycée bah, j'avais ma bande de potes, et quand j'y étais j'étais plutôt dans ma bulle donc pas de souci non plus.
J'ai été impliquée dans quelques bagarres en soirée, mais jamais personnellement, enfin je veux dire c'était jamais dirigé vers moi spécialement, et comme je sais plutôt bien me défendre ça m'a pas trop marqué.

Juste une fois on s'est fait agressé avec mon meilleur ami, mais c'était pendant la fête de la musique donc pas étonnant. Des mecs nous ont suivis et ont pris à parti mon meilleur ami, avec l'intention assez claire de le dépouiller. Moi j'étais hystérique, j'essayais de les frapper mais bon 5 grands blacks de deux fois ma taille/ma carrure j'avais pas trop de chance, d'autant que mon pote lui est resté impassible en les laissant prendre ce qu'ils voulaient. Il a eu la bonne réaction, s'il avait réagi comme moi ca aurait sûrement mal tourné et on aurait certainement fini en assez mauvais état. Bref à un moment je me suis pris un coup assez violent sur le pif, qui m'a fait tomber et mon meilleur ami m'a demandé de partir en courant, ce que j'ai fait quand j'ai vu qu'il ne rigolait pas. Il m'a retrouvé un peu après et bon, on avait rien, d'ailleurs lui il avait littéralement plus RIEN lol : plus de portable ni d'ipod, ni de porte feuille. Moi par contre ils m'ont rien volé du coup !

Donc voilà je crois que ma réaction face à l'agression c'est ça : l'hystérie ahah. Je ne supporte pas l'injustice ni la violence quelle qu'elle soit, vraiment ça me rend dingue, et comme je n'ai pas peur de me battre, j'y vais tête baissée, même si c'est ridicule. Je détesterais avoir l'impression de donner raison à ces gens qui se croient assez supérieurs pour se permettent d'agresser/de voler quelqu'un qui leur a rien fait, c'est une question de fierté.


Et sinon Miss Wallace, c'est pas moi qui t'aie moinssée, et je veux pas m'avancer mais je pense que ton moins est peut-être en rapport avec ton premier paragraphe : ça fait un peu balance d'aller voir la CPE pour un croche pied lol (et d'aller au commissariat pour des querelles de collégiennes), enfin moi en tout cas ça m'a interpellé. Même si au fond tu as raison et c'est sûrement avec ce genre de comportements un peu réactifs qu'on peut éviter que ça dégénère en violences régulières qui mènent parfois à de véritables drames.

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Narcisse le 02.03.13 21:34

Ouais enfin Para-dox, se prendre des menaces de mort c'est pas rien, je comprends qu'on puisse avoir peur. C'est un peu paradoxal, de se dire opposée à la violence sous toutes ses formes, mais après de dénigrer le fait qu'on puisse choisir d'aller s'en remettre à des personnes qui justement ont le pouvoir d'arrêter ses violences.
On ne sait pas quel était la teneur du harcèlement, si c'était tous les jours, depuis combien de temps, si elle s'est déjà fait mal ou pas... Bref, c'est pas gamin ou "rapporteur" de se rendre chez la CPE quand on se sent mal. Surtout quand on sait qu'au collège/lycée, les gens sont très fragiles et la moindre chose peut prendre des dimensions assez énormes.
Ne pas sous-estimer non plus ce que peut représenter "l'effet de bande" dans les violences, y a souvent une escalade si on laisse faire parce qu'il y a toujours quelqu'un qui veut faire son malin et se faire mousser auprès des copains.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Para-dox le 02.03.13 22:18

Heyy doucement, je disais juste ce qui PEUT ETRE avait pu interpeller la fille qui l'a moinssée c'est tout hein !
Et justement il me semble avoir bien précisé à la fin de mon message que c'était tout à fait légitime de la part de Miss Wallace et que trop peu de collégiens justement ont ces réflexes. Et oui effectivement je connais pas la nature du harcèlement qu'elle a pu vivre et d'ailleurs j'ai jamais dit que c'était le cas, et je n'ai en aucun cas porté un jugement, donc du calme ;)

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Narcisse le 02.03.13 22:28

Mon message ne se voulait pas énervé. J'ai utilisé "paradoxal", désolée si l'agencement du pavé laissait à penser que c'était agressif, parce que ça ne l'était pas. Tout au plus un peu sec, parce que ça me fait un peu tiqué qu'on puisse dire "oui ça fait un peu balance lol" à propos de menaces de mort huh
Enfin bref, en définitive nous sommes d'accord, j'ai sans doute sur-réagi (oh le bel anglicisme) par rapport à ton post d'origine.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Amulet le 02.03.13 22:48

Par rapport aux croche pattes en fait ce sont mes copines de classe qui m'ont emmené voir la CPE sinon je ne sais pas si j'y serai allée de moi même. Quant à la menace c'est mon père qui m'a poussée à porter plainte au commissariat car ça aurait pu dégénérer, on a préféré ne pas le prendre au 2nd degré même si c'était le cas. Mais la plainte était sans suite car elle n'a pas réitéré ses menaces. Mais j'ai quand même un peu flippé. Sinon pour les mecs qui me tapaient dessus en 4eme je n'ai jamais rien dit à la cpe car je n'étais pas soutenue dans ma classe, puis un des mecs étaient délégué donc j'avais peur d'avoir des soucis après.

Puis Para-dox quand tu parles de simples querelles de collégienne tu sais malheureusement il y a des querelles qui finissent très mal. Si tu suis les régulièrement les infos c'est malheureusement des choses qui arrivent et je pense qu'il ne faut pas les prendre à la légère.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Para-dox le 02.03.13 23:10

Surtout que la phrase que tu cites Narcisse était par rapport au croche pied (le reste étant entre parenthèses), et je t'ai répondu comme ça parce que c'est cool de partir au quart de tour mais surinterpréter un message de cette manière je n'en voyais pas l'intérêt d'autant que "ouais faut pas aller se plaindre ça fait gamin" n'était pas vraiment le message que je voulais faire passer.
Et Miss Wallace, oui merci je le sais c'est bien pour ça que je l'ai précisé à deux reprises et je n'ai jamais dit prendre ça à la légère non plus huh enfin je crois pas, breeeef je sais pas pourquoi on débat là sérieux vous êtes graves, miss wallace tu posais une question, j'y ai répondu honnêtement, après si la moinsseuse s'expliquait ce serait peut-être plus clair ;).

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Amulet le 02.03.13 23:15

Para Dox: J'ai compris. Il n'y a pas de soucis. J'aimerai bien que la moinsseuse s'explique quand même mais bon si elle ne le fait pas il n'y aura pas mort d'hommes.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Lithium le 03.03.13 10:11

J'ai eu quelques emmerdes au collège mais rien de finalement grave, même si quand j'y étais les proportions que ça avait pris étaient énormes. Forcément quand dès la 6e les gens de cataloguent comme "la fille de bourges préférée des profs" juste par rapport à ton adresse postale... Ça n'engendre rien de bon !

C'est arrivée au lycée que j'ai eu le plus gros problème de ce genre, mais je ne m'étalerai pas dessus. Mauvais endroit mauvais moment dira-t-on. J'ai pu cependant découvrir que mon premier réflexe était d'hurler des insultes et que ça fonctionnait pas mal quand il y a des gens pas loin.

Sinon, j'ai jamais eu de gros problèmes : les relous dans la rue, les mecs bizarres dans le train... Une fois dans la ligne 13 j'étais debout accrochée à la barre et un mec a commencé à passer ma main sur la sienne et à la caresser, ça m'a choquée qu'on puisse faire ça je savais pas comment réagir. Bref je me suis retournée vers lui l'air dépité et je me suis décalée, ça a suffit. Un gamin de 13 piges max m'a fait la même chose dans le RER un jour et là, réflexe "t'es sérieux ?". Bon son grand frère (une armoire à glaces) s'est trouvé être juste à côté mais heureusement il a éclaté de rire et ils m'ont laissée tranquille.

Non vraiment, j'ai une qu'une fois de gros soucis. J'ai pas une tête à les attirer j'ai l'impression. Barbès à 4h du mat' c'est du déjà fait et même si j'étais flippée, la seule chose qui m'est arrivée c'est un sdf bourré qui m'a dit "hé mon pote a dit que mon cul était trop moche, t'en penses quoi ?" et paf il s'est défroqué. Mol

Lithium
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Willingness le 03.03.13 23:52

J'ai été insultée/"agressée" plusieurs fois, et d fur et à mesure, je me suis "défendue" de plus en plus. Et les insultes au collège ne comptent même pas pour moi !

D'abord, pour les insultes/agressions à l'extérieur, il y'en a quelques unes. Il y'a eu d'abord la fois où mon Homme et moi étions au centre commercial Saint Sever à Rouen, un soir, car on avait été à Quick et au ciné... Et il s'avère qu'une fois sortie du Quick, une mère d'environ 40/50 ans est venue vers nous et a commencé à m'insulter de tous les noms car d'après elle, j'avais balancé des boules de chocolat sur sa fille, ce qui était totalement faux. J'ai fini par lui hurler dessus en disant "Ta gueule", et là, elle a failli me mettre un coup de poing mais mon copain a eu le temps de retenir sa main... Je me suis fais aussi insultée à la gare de Rouen. Il y'a une autre fois où j'ai été agressée en pleine forêt par un rom, il voulait me toucher, "me prendre" et a réussi à me toucher le temps de 2 secondes... Je lui ai foutu un gros coup de coude en pleine poitrine, je me suis retournée afin de lui cracher dessus et j'ai couru le plus vite possible. Enfin, il y'a une fois où j'ai failli me faire voler mon porte-feuille dans le métro mais grâce à une dame qui m'a crié dessus en disant que des hommes essayaient de me voler,j'ai échappé à ca et j'ai couru jusqu'à chez moi.

J'ai aussi connu l'harcèlement sexuel, au travail... Mon patron me touchait, etc. Un jour, il a été trop loin et le lendemain soir, j'ai démissionné en lui disant directement mais avec "respect" les choses. J'ai appris plus tard que mon patron a dit à des clients que j'étais une salope...

Aujorud'hui, je suis moins gentille qu'avant et cela m'a rendu bien plus méfiante, même si ca ne m'empêches absolument pas de vivre. Quand aux réactions que j'ai pu avoir, je ne les regrette pas, j'ai su me défendre même si c'était as forcément les choses les plus malines à faire ! Je n'ai jamais porté plainte ou quoique ce soit d'autre, même si pour harcèlement sexuel, j'ai hésité et j'y pense même encore de temps en temps, aujourd'hui... Mais vu que je n'étais pas déclarée, que j'étais mineur mais surtout que je n'avais aucune preuve, j'ai jamais porté plainte.

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Ampholyte le 04.03.13 0:02

Ça ne m'est strictement jamais arrivé... Bon après je passe très vite inaperçue et en plus de ça, j'ai pas vraiment un physique à me faire titiller (je suis grande et j'ai pas vraiment l'air agréable d'après ce qu'on me dit). Bizarrement quand je suis avec des copines c'est pareil, les gens bizarres attendent que je sois partie pour emmerder mes copines.

Quoique, me suis fait insulter une fois, pour rien, mon réflexe a été de rigoler, du coup bah... la personne est partie, je fais même fuir mes agresseurs voyez Uh.

AH SI par contre, quand j'ai bossé en psy, j'ai eu droit aux traditionnelles menaces de meurtre et de viol, parfois à des coups, et bon sachant que les patients sortaient après, j'avoue que sur le coup je n'étais pas toujours sereine. J'ai mis un peu de temps pour prendre du recul, c'est toujours dur à envisager l'instabilité mentale. Mais bon, c'est un contexte particulier et dans ce cas précis la meilleure des solutions je pense, c'était d'en parler avec des personnes qui connaissaient bien le boulot, ce que j'ai plus ou moins fait. Après si ça m'arrivait dans la rue et dans un contexte hors-psy, je ne sais pas du tout comment je réagirais...

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Havaïanas le 04.03.13 12:50

Ca m'est arrivé plusieurs fois..

Pour les agressions verbales c'etait surtout dans le bus scolaire qui m'ammenait au college quand j'etais en 3eme. J'etais la seule a pas etre au meme arret que les autres, je prenais le bus la 1ere en fait, et après y'avais deux autres arrêts dans une même cité. C'etait ma 1ere année en France et je comprenais pas pourquoi je me faisait insulter de "sale blanche", etc On me balancais des trucs dessus, des coups de sac "sans faire exprès"... Bref, j'ai decouvert le merveilleux monde de la banlieu a 13ans et je me sentais trop seule au monde dans ce bus pour me rebeller. C'est quelque chose que je n'avais jamais vecu sur l'ile ou j'ai grandi. Par contre une fois dans le collège ils me laissaient tranquille.

Une fois j'ai eu vraiment peur par contre. J'habitais dans un groupement de 6 immeubles. C'etait les vacances, ma meilleure amie etait venue dormir a la maison, et on a eu envie de sortir se promener vers 22h pour parler tranquille ma soeur nous lachait pas lol.
Y'avais un espece de jardin d'enfant minable, on est passé par la en papotant. Y'avait un groupe de jeunes posé sur le banc, on est passé en disant bonsoir et on a continué notre chemin. Sauf qu'on a senti qu'ils nous suivaient, et ils nous ont bien rattrapé 50m plus loin. Y'avait 3 mecs, 2 filles et un chien genre bouledogue. Ils etaient assez agressif, en nous demandant pourquoi on les avait "regardé de travers"... Bref, le pretexte habituel pour chercher la merde quoi. Je flippais qu'ils nous lache le chien dessus, mais au final c'est les deux meufs qui nous ont tabassé, les gars applaudissaient a coté. Quand on a tenté de rendre les coups, les mecs nous ont tenu pour que ce soit plus facile pour les meufs de frapper. Je les entend encore rigoler. On a réussi a se dégager et on a couru comme des dératés a la maison.
Heureusement mes parents étaient couché, on avais pris un peu de coup sur le visage, mais surtout dans le ventre le dos et les jambes. La ou ca faisait mal et ca se voyait pas. Je l'ai jamais dit a mes parents, je crois que mon père serait aller les trouver pour les tuer...

Une autre fois, c’était dans le metro a Lyon. J'etais avec Chéri, on se donnait la main, et on devait se faire 2/3 bisous. Ca a pas plu a deux mecs qui nous ont insulté, dit qu'on "cassait leur ramadan" (C'etait meme pas le ramadan hein) Je leur ai dit de se tourner pour pas nous regarder dans ce cas.
Y'avais du monde dans la rame, d'un coup tout le monde a plongé sa tete dans son journal, pendant que l'un des mecs cherchait un truc dans son sac. Je me suis dit c'est bon on va se faire planter pour ca, Chéri s'est mis devant moi, et c'est approché du mec, du coup l'autre a empeché son pote de sortir ce qu'il cherchait et il a fait "ouai c'est bon" et il a tiré son pote plus loin.

C'est les 3 cas ou j'ai le plus flippé, et ou j'ai vraiment cru que ca allait mal tourner. Je compte pas les insultes gratuites dans la rue, les histoires de gamins au collèges/lycée...

Y'a des situations de violence que j'ai vécu mais qui était pas contre moi: fete de la musique qui tourne mal suite a un reglement de compte entre 2 bandes: les gens qui s'interposaient on pris des coups, jamais a main nu, toujours avec des battes de base ball, des couteaux... Voir des gens s'attaquer a des voitures, mettre le feu...

Des bals qui tourne mal également, une bande qui arrive pour foutre la merde gratuitement, ca commence par foutre la merde sur la piste de danse, a rentrer dans tout le monde, faire tomber des filles, forcément les mecs sur place réagissent pour les défendre et finissent en baston. Comme toujours jamais a armes égales: ils prevoyaient le coup jusqu'a avoir des poings americains, des gros cailloux, des lames, et meme une fois un flingue et une carabine....

J'ai finis aux urgences 2 fois suite a ce genre de soirée ou tu vas pour t'amuser en au final tu te fais emmerder. Pas pour moi, mais pour Chéri (5 points de suture sur le front 2 semaines avant le mariage par exemple!) et des copains. Y'en a même un qui a eu de la chirurgie plastique tellement il s’était fait défoncer le nez, et un autre qui a perdu un oeil...

Bref, plusieurs fois j'ai un peu perdu foi en l'humanité, la violence j'ai vraiment du mal, c'est un concept que je comprend pas du tout....



Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket, insultes et agressions...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum