Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» La propriété.
Hier à 22:05 par Malia-Ana

» Vos coups de coeur musique
09.12.16 15:27 par Adrenaline

» Votre dernier voyage ?
08.12.16 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
08.12.16 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
07.12.16 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
07.12.16 9:58 par Darkshines

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light


L'exil fiscal de Depardieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'exil fiscal de Depardieu

Message par Khiera le 18.12.12 20:19

Le mec a rendu son passeport, a acheté un bicoque dans un bled paumé de Belgique, a mis en vente son somptueux hotel particulier du boulevard Saint Germain, s'est mis sur la gueule avec Jean Marc Ayrault ("t'es vraiment minable" "Nan c'est toi !" "Nan c'est toi j'ai dit !"), a publié une lettre ouverte où il explique qu'au bout de 145 millions d'euros d'impots en 45 ans il en a eu ras le cul, et tout le monde ne parle que de ça depuis une semaine !

Mais vous, que pensez vous de l'exil fiscal de Depardieu ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Greta le 18.12.12 20:33

Alors là je suis vraiment radicale mais...

J'ai juste l'impression qu'il nous pisse à la raie. Un peu.
Gérard Depardieu, c'est le symbole du cinéma français, voire de la France à l'étranger (oui c'est vrai), il a fait sa fortune, sa renommée en France, et s'en va en claquant la porte 100 fois pour bien qu'on entende la porte claquer et lui se décalisser... en faisant la drama queen. Dans un pays comme la France, où tellement de gens ne peuvent pas s'offrir grand chose, voir les complaintes d'un pauvre chéri qui vend son hôtel particulier à une somme à 8 chiffres, c'est de la pure provocation, au mieux de la connerie.

La réaction du gouvernement est certes un peu excessive, mais il entend bien pisser à la raie du gouvernement, en rendant son passeport et sa carte de sécu (qu'il doit bien avoir utilisé au moins une fois, vu ses multiples accidents de moto?), il paraît pas si incongru que ça que les représentants du gouvernement aient leur mot à dire! Et faut dire qu'on a pas inquiété les exilés fiscaux à part ça...

Après c'est très bas effectivement de s'acharner sur Gérard, qui est LOIN d'être le seul. Seulement, c'est lui qui l'a surmédiatisé, si d'autres ont réussi à s'exiler sur la pointe des pieds, pourquoi pas lui? Puis à UN kilomètre de la frontière, n'est-ce pas une provoc elle aussi? Et il vient nous dire que c'est un "citoyen du monde"... l'Europe est grand mon cher Gégé, alors pourquoi la bourgade à 20 minutes à pied de l'ancienne patrie?

Je sais pas quoi penser de la taxation des riches, qui est à double tranchant ("on est trop gentil avec eux" vs "c'est eux qui font tourner l'économie", même les débats ne m'aident pas à avoir une opinion claire) mais en tout cas du cas Gégé, comme l'a dit Philippe Torreton, "ta gueule", juste ça, j'en pense pas plus.

Greta
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Narcisse le 18.12.12 20:43

Je trouve lamentable le côté surmédiatisé, mais je trouve aussi bon nombre de commentaires sur le sujet tout aussi déplorables.

Faut aussi à un moment juste arrêter de fustiger tout ces vilains riches qui s'en vont et se pencher sur le nombre de français qui ne payent pas d'impôts du tout (même pas un euro symbolique). Depardieu n'est pas non plus responsable de la misère dans le monde ou en France, ne confondons pas tout.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par greymalkin le 19.12.12 13:10

Pour moi c'est vraiment une question de morale.. Si tout le monde fait comme lui, on en fait quoi de la solidarité et de la distribution des richesses (pour lequel on ne peut pas être contre à moins d'être juste un anti-humaniste) ? C'est aussi simple que ça... Si on considère qu'on ne peut pas universaliser "la maxime d'une action", pour parler comme l'autre, alors l'action en question est immorale, point. Or là ça semble évident à tout le monde que si tous les Depardieu de la terre font ça... l'Etat fait faillite ! Alors pourquoi lui aurait le droit, pourquoi lui on ne lui tomberait pas dessus, pourquoi faire une exception parce qu'à partir de 100 millions d'euros, ça commence à bien faire ? Non, c'est pas moral, et chacun a le droit de le critiquer - encore plus à une époque où l'on sait que les dettes publiques de la France sont au plus bas, c'est "juste" de la solidarité, de la fraternité, tiens comme notre devise...

Et je serai pour, puisqu'on a une présidence européenne, un parlement européen, que dans un futur proche il y ait aussi une fiscalité européenne pour les citoyens de l'union. Ce serait un dispositif assez simple pour lutter contre l'exil fiscal - en Belgique du moins, et c'est ce vers quoi on tend de toutes façons : le plus tôt, le mieux !


greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Narcisse le 19.12.12 14:27

Bah oui Grey mais puisqu'on parle de solidarité, je trouve que de ce côté là aussi l'Etat est un peu en faillite : j'ai lu pas plus tard qu'il y a un mois dans un article du Monde je crois que l'effort fiscal reposait sur genre 40% de la population dans une très large majorité.
Moi par exemple, je ne suis pas imposable, alors que je pourrais et même devrais l'être, pas pour des milles et des cents, mais rien qu'un brin de contribution ça serait normal. Je me rattrape en faisant des dons réguliers pour des associations qui défendent des causes qui me tiennent à coeur.

Si je condamne moralement l'exil vers une terre plus accueillante, je comprends aussi qu'on fasse la gueule quand près de la moitié des français ne payent pas d'impôts, et qu'en plus on doit subir une critique quotidienne dans les journaux.

Alors je mets une série de lien, pour certains je les juge légèrement moins fiables car partisans mais bon.

Le Figaro
Un blog qui tire ses chiffres des tableaux fournis par le site officiel des impôts
Alternatives économiques
Carte des foyers imposables

J'arrive pas à accéder aux archives du monde parce que je n'ai pas d'abonnement, ça m'embête un peu. Enfin bon voilà, tout ça pour dire que si on raisonne en termes d'égalité et de "devoir moral", y a finalement pas de raison de penser en un seul sens. Mais bon, comme tout n'est pas très "actuel" (quelques trucs datent de 2012 quand même), peut-être que les choses ont changé.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par greymalkin le 19.12.12 16:02

Ce n'est pas une nouveauté qu'une majorité de français ne paye pas d'impôts sur le revenu (les choses n'ont pas changé de manière drastique depuis 2000), mais ils payent quand même des taxes (ne serait-ce que la TVA).

On comprend de toutes façons très rapidement pourquoi ils en sont exempts quand on regarde la répartition des salaires en France ! Je te l'accorde, quand on est fils de médecin on ne s'en rend pas compte (ce n'est pas une critique, ou bien je m'inclus dedans), mais la plupart des foyers en France sont au Smic (le "revenu disponible" médian selon l'Insee (ici)) est de 19 270 euros / an - soit 1605 euros, il y a donc autant de personnes qui vivent avec moins de 1600 euros que de personnes qui gagnent au dessus (tous revenus confondus, y compris les revenus extravagants). Or on admet, en France, que quand on gagne le revenu minimal (1425 euros brut, donc plutôt proche de cette médiane des 1600 euros, à 175 euros près) on n'a pas de quoi payer des impôts sur le revenu (qui correspond peu ou prou à un mois de salaire) : ça semble logique au fond ! Comment économiser pour payer ses impôts quand on est payé selon le minimum légal, c'est à dire le minimum pour gagner sa vie ? Si près de la moitié des foyers se trouvent en dessous de cette barre, alors naturellement, près de la moitié des foyers n'est pas en situation de payer des impôts (sur le revenu du moins, car une fois de plus des taxes on en paye tous les jours !). Dans cette optique là, si on souhaite que plus de foyers paient l'impôt sur le revenu,alors il faut augmenter leur salaire, faire en sorte que le smic ou proche ne soit pas la rémunération la plus habituelle en France !

Je ne vais pas plus loin pour le moment (mais j'ai trouvé plein de lecture sur le site de l'Insee - le sujet de la fiscalité est intéressant en soi, puisqu'il n'y a probablement pas plus prégnant pour décrire le "vivre ensemble" et le lien social d'une société). Je suis d'accord avec toi sur l'idée que chaque petite bourse peut participer (c'est une idée qu'on essaye de développer aussi à propos de l'aide au développement mondial : même si le zimbabwé ne donne que 0,04% de la totalité des sommes réunies, le fait de contribuer réellement à se sortir de la pauvreté changerait la donne), c'est vrai que comme pour le forfait sécu, qui pose que 1 euro est systématiquement non-remboursé (à part pour les CMU j'imagine), on pourrait instaurer, de base que tout le monde donne au moins 20 euros en septembre. Mais en l'occurrence les pauvres, qui consomment forcément (même si moins que Depardieu qui sponsorise les commerçants de la rue du Cherche Midi), payent aussi des impôts (ont des charges etc, qui leur sont retenues sur leur salaire)... se concentrer sur l'impôt sur le revenu c'est oublier tout un pan de la fiscalité.. Ils donnent déjà, aussi, de leur poche !

Par ailleurs à partir du moment où tes parents te donnent une allocation pour vivre et que tu ne fais plus partie du foyer fiscal de tes parents, alors tu dois déclarer tes impôts et signaler que tu vis avec "tant" par mois (c'était mon cas, j'ai déclaré combien me donnaient d'argent pour vivre chaque mois mes parents) : du coup (je spécule, j'imagine bien que ce n'est pas dans cet ordre de grandeur) si tes parents te donnaient 2000 euros / mois pour vivre, alors tu devrais payer des impôts, puisque c'est de l'argent que tu dois déclarer.


Dernière édition par greymalkin le 19.12.12 16:33, édité 1 fois

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Heaven le 19.12.12 16:30

Je n'ai pas suivi cette histoire plus que ça. De toute façon à part le fait qu'il soit parti et qu'il y ai eu un "clash" avec le gouvernement je ne crois pas qu'il y ai grand chose à comprendre. Dites moi si je me trompe.

Concernant l'exil fiscal, je suis moins catégorique que vous. Je ne cautionne pas mais je ne blâme pas non plus. En fait ça m'est égal. Je pense que l'Etat perd bien plus d'argent avec les fraudeurs qu'avec l'infime minorité d'exilés. Depardieu se casse, ben tant pis, on reste 67 millions et la France ne va pas s'écrouler après son départ. Après je peux comprendre que ça puisse gêner pour question morale, mais je ne la partage pas.

En revanche, l'acharnement médiatique et la réaction du gouvernement me choque. D'une, la recherche systématique de grand méchant depuis quelques années me fatigue. Il faut croire que ça fait du bien au gens d'avoir un nom à critiquer histoire d'être plus précis qu'en disant "ah c'est la faute aux riches".
De deux, je pense que le gouvernement n'a pas a jugé, ou en tout cas, n'a pas à le dire. Je sais pas, ce n'est pas ce que j'attends de mes politiques. Un peu de tenue quand même, c'est quoi cet exemple donné aux gens ?
Moi le lynchage ça m'exaspère, même s'il peut sembler être "justifier" et je pense que les médias et le gouvernement devraient garder un peu de recul et d'objectivité concernant certaines affaires.

Heaven
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Invité le 19.12.12 18:50

@Narcisse a écrit:Bah oui Grey mais puisqu'on parle de solidarité, je trouve que de ce côté là aussi l'Etat est un peu en faillite : j'ai lu pas plus tard qu'il y a un mois dans un article du Monde je crois que l'effort fiscal reposait sur genre 40% de la population dans une très large majorité.

Peut-être parce que les 60 autres % sont tellement dans la merde aujourd'hui qu'ils n'ont pas les moyens de payer des impôts à cause des mesures à la con, dont l'austérité, qui sont prises pour les rendre encore plus pauvre histoire d'enrichir les riches. Alors même que la force de travail repose sur ces 60% et pas sur les 40% qui en payent... En tant que pauvre, je peux t'assurer que je serais heureuse de payer des impôt parce que ça voudrait dire que j'ai un niveau correct et qu'enfin je pourrai participer à rendre ce que l'Etat m'a donné.


Dernière édition par Asthenia le 19.12.12 18:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Seifenblase le 19.12.12 18:51

Tout m'agace dans cette histoire. L'exil fiscal des riches m'énerve : ils savent profiter de la France tant qu'elle les arrange puis ils s'en vont dès qu'ils en ont marre. Je trouve ça trop facile. Heureusement que certains se sentent suffisamment Français pour rester mais je pense que, pour beaucoup (trop) l'argent leur a monté à la tête et il n'y a plus que ça qui compte.
Gérard Depardieu estime qu'à partir d'un certain montant d'impôts payés, il peut en avoir marre ? Mais mon gars, si tu payes tant d'impôts, c'est que tu as les moyens pour ! Donc pourquoi tu te plains ? Si tu gagnais les revenus d'un Français moyen, tu paierais moins d'impôts. Mais t'aurais pas la même vie. On peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière.

Je rejoins l'avis de Grey : les valeurs de la France, c'est quand même "Liberté, Egalité, Fraternité". Je trouve déjà les taxes et autres impôts suffisamment injustes (les ménages moyens se font complètement allumer sous prétexte qu'ils sont plus riches que les pauvres mais le résultat est affligeant), si en plus ceux qui ont les moyens refusent d'aider, dans quel monde on vit ? La redistribution des richesses me semble quelque chose d'assez élémentaire. Surtout pour les mecs qui vivent grâce à nous : si on arrêtait d'aller au ciné ou de regarder la télé, il ferait quoi le Gégé ? Bah pas grand-chose... Il aurait tout intérêt à ce que le pouvoir d'achat remonte : les Français retourneraient plus au ciné et il pourrait gagner encore plus (là j'extrapole mais l'idée est là).

Mais parallèlement, la réaction du gouvernement de dire de l'acteur qu'il est "minable" est stupide. C'est quoi ces politiques ? Qu'ils ne soient pas d'accord, c'est normal, qu'ils luttent contre l'exil fiscal en prenant de vraies mesures, oui, mais qu'ils insultent leurs propres concitoyens... on va où là ? Faut arrêter les mea culpa et les retours en arrière perpétuels, qui commencent vraiment à me taper sur le système avec ce gouvernement. La médiatisation, elle, est abusive mais ça ne m'étonne pas : il s'agit d'un membre important de la famille du cinéma français donc forcément, il faut marquer le coup. Mais quand je vois qu'on parle de "l'affaire Depardieu", voire d'affaire d'Etat... il faudrait peut-être pas exagérer non plus, des exilés fiscaux, il y en a à la pelle, pourquoi lui serait plus grave que les autres ?

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Ysatis le 19.12.12 19:57


Ysatis
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Khiera le 21.12.12 11:30

Vous avez lu la lettre ouverte de Catherine Deneuve à Torreton ? Je sais pas pour qui ils se prennent tous pour publier des lettres dans la presse mais c'est très rigolo.

Je vous mets la lettre de Torreton à Depardieu, d'abord :

Spoiler:
"Tu ne veux plus être français…? Tu quittes le navire France en pleine tempête ? Tu vends tes
 biens et tu pars avec ton magot dans un pays voisin aux cieux plus cléments pour les riches comme toi ? Evidemment, on cogne sur toi plus aisément que sur Bernard Arnault ou les héritiers Peugeot…
C’est normal, tu es un comédien, et un comédien même riche comme toi pèse moins lourd ! Avec toi, on peut rattraper le silence gêné dont on a fait preuve pour les autres… C’est la nature de cette
 gauche un peu emmerdée d’être de gauche.

Mais Gérard, tu pensais qu’on allait approuver ? Tu t’attendais à quoi ? Une médaille ? Un césar d’honneur remis par Bercy ? Tu pensais que des pétitions de soutien de Français au RSA allaient fleurir un peu partout sur la Toile ? Que des associations caritatives allaient décrocher leur abbé Pierre, leur Coluche encadrés pour mettre ta tronche sous le plexi ? Le Premier ministre juge ton
comportement minable, mais toi, tu le juges comment ? Héroïque ? Civique ? Citoyen ? Altruiste ? Dis-nous, on aimerait savoir…

Le Gérard « national », le rebelle de Châteauroux, le celui qui, s’il n’avait pas rencontré le cinéma, serait en taule à l’heure qu’il est comme tu le disais, le poète de l’écran la rose à la main
quand ça devait faire bien d’en avoir une, qui nous sort un « c’est celui qui le dit qui y est »… Tu prends la mouche pour un petit mot et tu en appelles au respect, comme le fayot dans la cour de 
récré… Tu en appelles à tes gentils potes de droite pour que le grand méchant de gauche arrête de t’embêter… Tu voudrais avoir l’exil fiscal peinard, qu’on te laisse avoir le beurre et l’argent du
 beurre et le cul de la crémière qui tient le cinéma français… Tu voudrais qu’on te laisse t’empiffrer tranquille avec ton pinard, tes poulets, tes conserves, tes cars-loges, tes cantines, tes
 restos, tes bars, etc.


Et nous faire croire en tournant avec Delépine qu’un cœur social vibre encore derrière les excès et les turpitudes de l’homme… Nous faire avaler à coups de « han » de porteur d’eau que tu sèmes dans 
tes répliques trop longues, que l’homme poète, l’homme blessé, l’artiste est encore là en dépit des apparences…

Le problème, Gérard, c’est que tes sorties de route vont toujours dans le même fossé
: celui du « je pense qu’à ma gueule », celui du fric, des copains dictateurs, du pet foireux et de la miction aérienne, celui des saillies ultralibérales…

Tout le monde ne peut pas avoir l’auréole d’un Rimbaud qui, malgré ses trafics d’armes, fut et restera un poète… à jamais. Toi, tu resteras comme un type qui a fait une belle opération financière 
sur le cinéma français, un coup de Bourse, une OPA… Tu as transformé tes interprétations les plus réussies en stratégie de défiscalisation. Il doit y en avoir un florilège de répliques que tu as jouées et qui résonnent bizarrement maintenant !

 Des répliques de poète, d’homme au grand cœur, d’yeux grands ouverts sur la misère du monde, orphelines de pensée et violées par leur interprète, parce que l’homme a les rognons couverts, mais
l’acteur a fait faillite…

L’homme est devenu riche mais sa fortune lui a pété à la gueule. Tu sais, ces gros pets foireux dont tu te vantes et que tu lâches sur les tournages en répondant à tes 12
téléphones au lieu de bosser ?

 Tu votes pour qui tu veux, et tu fais ce que tu veux d’ailleurs, mais ferme-la, prends ton oseille et tire-toi, ne demande pas le respect, pas toi ! Sors de scène, Montfleury, « ce silène si ventru
que son doigt n’atteint pas son nombril ! » Et puisqu’on est dans Cyrano, te rappelles-tu de cette réplique, mon collègue, qu’il adressait à De Guiche sauvant sa peau au combat en s’étant débarrassé
de son écharpe blanche ? Il demande à Cyrano ce qu’il pense de sa ruse et ce dernier lui répond… « On n’abdique pas l’honneur d’être une cible. » Tu t’en souviens ? Tu devrais… En ce temps-là, tu
 apprenais ton texte…


On va se démerder sans toi pour faire de ce pays un territoire où l’on peut encore, malgré la crise, se soigner correctement, où l’on peut accéder à la culture quelle que soit sa fortune, où l’on
peut faire des films et monter des spectacles grâce à des subventions obtenues en prélevant l’impôt… Un pays que tu quittes au moment où l’on a besoin de toutes les forces, en plein siège d’Arras,
sous les yeux des cadets médusés…

Adieu."

Voila. Je sais pas vous mais je la trouve bien conne et bien perso cette lettre. Elle aurait pu être écrite par un soixante huitar sur le retour plein d'aigreur que j'aurais pas été étonnée. Et puis alors le rapport entre les roles de Depardieu et celui qu'il est vraiment, moi j'aimerais bien qu'on m'explique le rapport entre Torreton et Capitaine Conan ou Hamlet.

Et maintenant des extraits de celle de Deneuve :

Spoiler:
"Ma colère est née de vos jugements à l'emporte-pièce (...). Et de cette mesquinerie ordinaire qui vous agite tant", écrit l'actrice, dans une lettre titrée : "Monsieur Torreton.."

"Ce n'est pas tant Gérard Depardieu que je viens défendre, mais plutôt vous que je voudrais interroger. Vous en prendre à son physique ! A son talent ! 'Ce gâchis' dont vous parlez... De quel droit, de quel souci démocratique semblez-vous animer votre vindicte salissante ?", ajoute-elle.

Selon elle, Philippe Torreton attaque un "homme vacillant" qui ne "donne en pâture que lui-même". "L'homme est sombre, mais l'acteur est immense et vous n'exprimez finalement que votre rancœur", estime l'actrice, qui se demande : "Qu'auriez vous fait en 1789, mon corps en tremble encore !"

Et de poursuivre sa missive en citant Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ses idées, mais je me battrai jusqu'à la mort pour qu'il puisse les exprimer". "Avec ma sincère déception", conclut-elle.

Je la trouve un peu plus élégante que celle de Torreton mais enfin je vois toujours pas le rapport avec la choucroute quant au talent de Depardieu, c'est toujours pas de ça dont on parle. Et pardon mais la citation de Voltaire, c'est quand même la plus facile.

Mais l'apothéose je trouve que c'est quand même Lucchini qui dit que quand on veut critiquer Depardieu, encore faut il avoir une bonne filmographie.

Les mecs ils font un concours en fait.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par greymalkin le 21.12.12 12:31

Elles sont bien golri ces lettres, on se croirait au XIXème siècle, joutes épistolaires ! Bon ça sent le règlement de compte et le ressentiment à plein tubes en tout cas...

Je comprends que Torreton puisse avoir cette vision du cinéma / du théâtre où les personnages que tu joues t'en apprennent sur toi même, reflètent qui tu es, surtout quand t'as joué Cyrano ou Danton, c'est parfaitement humain (et pas nécessairement parfaitement stupide) d'identifier l'homme à son rôle. Surtout si l'homme en fait des caisses ensuite, comme on peut l'imaginer Depardieu l'a fait. De là à lui dire qu'aujourd'hui il est pourri, obèse, et n'apprend pas ses textes, ça devient un argumentaire ad hominem (mais Deneuve fait la même avec son euphémisme "l'homme est sombre" - bon on t'a compris Catherine hein, tu penses la meme chose au fond, avec un chouille plus d'indulgence) et ça discrédite sa thèse de base à savoir "oui on dit que ton geste a été "assez minable", comment tu le qualifierais toi ?", avec laquelle, pour ma part je ne peux que être d'accord. Ca me gène en rien que le premier ministre se soit exprimé en ces termes et que d'autres les reprenne, puisqu'il a bien qualifié un geste, un fait, et pas Depardieu, son oeuvre, sa vie, dans son ensemble ! Et puis "assez minable" c'est pas non plus hyper insultant !

Mais je n'ai vraiment pas suivi les umbroglio personnels, c'est la première fois que je lis ces lettres, tout ce que ça m'inspire c'est qu'ils ont pas du loupé les cours de rhétorique à l'école et que ça ferait des bons textes à faire étudier aux élèves pour réviser les figures de style et l'argumentation - tout le versant médiatique, entretenu par les gens me passionne pas (il y a suffisamment à dire sur le sujet en lui même : abandonner sa patrie ou frauder, ne pas vouloir donner quelque chose d'aussi pragmatique que de l'argent... ça devrait automatiquement faire penser!), bien sûr il y a, il y aurait des commentaires à faire sur toutes ces déclarations, surtout quand ça prend des proportions telles, ça révèle forcément qc, mais mis à part faire l'arbitre, être dans la vindicte et s'échauffer...

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Valkyrja le 21.12.12 13:04

@greymalkin a écrit:Elles sont bien golri ces lettres, on se croirait au XIXème siècle, joutes épistolaires ! Bon ça sent le règlement de compte et le ressentiment à plein tubes en tout cas...

Mais tellement ! Je la trouve digne d'un roman celle de Torreton, au niveau du style elle envoie, je suis admirative pour ça Uh
Mais bon, simley gueule cassée quand même parce que c'est vrai que sur le fond, je vois pas non plus l'intérêt, c'est trop perso pour en avoir un.

Quant à l'affaire en elle-même, je suis plutôt d'accord avec Grey, mais j'ai l'impression que ce genre de polémiques se répète et que finalement, ça ne change jamais, y a toujours des exilés fiscaux (peut-être parce que les polémiques en question s'attardent sur les mauvais problèmes comme les lettres dont on parle...) donc je vois plus très bien qu'en dire.

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Khiera le 21.12.12 13:20

Grey j'suis vraiment pas d'accord quant au fait que tu doives forcément garder des choses des roles que tu joué, d'abord parce que c'est drolement douloureux quand même, ensuite parce qu'à un moment ça limite ta palette d'acteur, non je partage vraiment pas cette vision du métier d'acteur, mais enfin on va pas partir dans un débat sur le bien fondé ou non de la méthode stanivslaski.

Pour ce qui est des dires d'Ayrault je suis assez partagée. Je suis d'accord avec lui sur le fond (même si honnêtement - je sais pas si je dois en avoir honte ou pas - je m'en fous un peu, de l'exil fiscal des hypers riches) mais je trouve que ça n'est pas le role d'un premier ministre d'utiliser ce genre d'adjectif dans des déclarations publiques, en plus là où je rejoins Torreton c'est sur la facilité de taper sur Depardieu quand il ne dit rien au père Darty.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par greymalkin le 21.12.12 13:51

Spoiler:
Non non, je me suis mal exprimée ou tu m'as mal comprise, je voulais pas dire "restait avec toi" façon dewaere et tu deviens maboule, mais à la base "reflète qui tu es", tu partages des valeurs avec certains (avec tous pour certains acteurs qui ne joueraient que comme ça, puisqu'il y en a) personnages que tu joues, as joué ou jouera, et c'est pour ça que tu les choisis en première instance. Mais j'y vois pas un truc systématique (d'ailleurs moi j'étais la spécialiste pour jouer les nazies chez brecht, j'espère que ça ne dit pas grand chose de moi), juste je peux comprendre que certains acteurs axent leur carrière ainsi, même si on est d'accord ça peut être assez pauvre puisque ça crée forcément un prisme. Vu les rôles du père Depardieu, c'est légitime pour le grand public de se poser la question, de se demander s'il ne se renie pas, ça manque pas de sel que celui qui a joué Danton, Balzac, des monuments de l'histoire de France, nous quitte! Mais c'est complètement anecdotique et ça devrait pas constituer le fond de l'argumentaire contre Depardieu, on est pas censés répondre de qui on est ou qui on a été à 25, 40, 50 ans, surtout en matière d'art, quand bien même le pauvre vieux aurait été le plus grand des patriotes comme pourrait le refléter son cinéma, il a le droit de changer.

Après, je suis d'accord avec toi : ok pour le fond ("assez minable" - on est peu avec une sensibilité de gauche à ne pas le penser, au moins 1/2 seconde), pour la forme, ça reste pas terrible, ça rejoint ce que tu disais sur le topic "bilan présidentiel", la communication c'est vraiment pas le fort de ce gouvernement.

Pour ce qui est de rien dire aux grands patrons qui ne payent plus leurs impots en France.... je pense à qc (dont je ne sais pas la véracité, je spécule complètement), si jamais tu émets un tel jugement sur Leclerc, Arnault ou Bettencourt ou que sais-je, t'as aussi le risque que par représailles ils virent simplement le peu d'industries qu'ils peuvent avoir encore en France (puisqu'ils y sont pas les bienvenus), et donc que ceux qui soient punis, en plus du trésor français, ça soient les citoyens français qui sont employés à domicile par ces grands groupes, donc tu veux forcément être plus diplomate envers eux ? Dans la mesure où ça passe pour un acte quasi soviétique de vouloir punir ceux qui délocalisent ou de vouloir nationaliser une entreprise (comme le cas Mittal il y a quelques semaines), qualifier ou critiquer l'exil fiscal des patrons de ces entreprises c'est peut-être de l'ordre du suicide politique ?

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Charlie le 29.12.12 11:38

UP, le Conseil Constitutionnel vient de censurer la taxe de 75% des très hauts revenus.

Vos impressions ?

Charlie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Khiera le 29.12.12 14:38

affraid
Mes impressions c'est "mais pourquoi diable ??!!"

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'exil fiscal de Depardieu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum