Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Aujourd'hui à 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
Aujourd'hui à 11:02 par Sunn

» Vos coups de coeur musique
Hier à 18:03 par Stormy

» Que lisez-vous en ce moment ?
Hier à 17:49 par Stormy

» Dernier cosmétique acheté
Hier à 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
Hier à 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
01.12.16 17:30 par Lithium

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope

» Aujourd'hui, tu as fait quoi côté sport ?
27.11.16 20:37 par Stormy

» Entre bilan et résolutions.
24.11.16 16:03 par Willingness


La pilule: danger de mort?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pilule: danger de mort?

Message par Artémise le 14.12.12 22:55

"Pour la première fois en France, une plainte devait être déposée au pénal contre une pilule, vendredi 14 décembre, devant le tribunal de grande instance de Bobigny. Marion Larat, utilisatrice de la pilule de 3e génération Meliane, et désormais lourdement handicapée, accuse le laboratoire Bayer d'avoir provoqué l'accident vasculaire cérébral qui l'a terrassée en 2006. "Le Monde" a recueilli les témoignages d'autres victimes, ou familles de victimes."

Source: LeMonde.fr

Quelles sont vos impressions? Ces témoignages changent-ils votre rapport à la pilule? Quelle est votre position vis-à-vis des effets connus et non connus liés à la pilule?

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Aislinn le 14.12.12 23:34

J ai toujours été sensible à ce sujet, ma mère ayant fait 2 avc. Je voit la pilule comme une bombe à retardement pour moi, surtout que je fume. Donc ça ne change pas mon avis, après tout c est un traitement avec des hormones c est clairement pas quelque chose d anodin, surtout qu il y a d autres moyens de contraceptions.
On est aujourd'hui hui suffisamment sensibilisés pour savoir les "risques" que la pilule représente, surtout qu il me semble que la jeune fille en question avait une fragilité génétique... C est quand même tellement dommage, les avcs c est moche!

Aislinn
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Luana le 14.12.12 23:42

Ca me fait plutôt flipper ouais.. Tous les ans je dois faire une prise de sang par rapport à la pilule parce que j'ai des antécédents d'AVC, mon père, mon oncle et mon grand-père en ont fait..
Et en plus les pilules de 3ème génération ne seront plus remboursés à partir de la rentrée prochaine. Donc je compte vraiment la changer.

Luana
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Chudesa le 14.12.12 23:51

En ce qui me concerne je n'ai jamais eu "peur" de la pilule mais là oui j'ai très peur, vu que c'est pas un cas isolé, je lis l'article du Monde que tu as posté et ça m'inquiète beaucoup puisque je prends la pilule qui les a toutes tué!... Bon bref c'est pas anodin comme le dit Aislinn et je pensais de plus en plus à changer de moyen de contraception. Ca me touche parce que je me sens concernée pour le coup, mais là avec de telles conséquences tout le monde devrait s'alarmer je pense...
Et le fait de penser qu'il puisse encore y avoir des effets inconnus de la pilule me font vraiment trop flipper.
Et avant de lire la fin de l'article, je me disais que bon, c'est à cause des antécédents qu'elles sont tombées malades, mais en fait non.
Ca me fait trop de peine pour Marion, je l'ai vue aux infos, c'est horrible mais heureusement qu'il y a de tels cas pour que ça se sache...

Chudesa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Mylou le 15.12.12 7:56

presque tout pareil qu'Aislinn (sauf que je fume pas)
j'ai jamais eu confiance en la pilule. des hormones toutes chimiques à se bouffer tous les jours ? mmm non merfi ça ira !

ce qui me sidere moi, c'est que pour les medecins, c'est direct la pilule. pour tout le monde, tout le temps.
tu veux une contraception, ok tu vas prendre la pilule.
et du coup les jeunes ne savent absolument rien. combien font la grimace quand on dit "DIU" ?
y'a 15000 autres contraceptions moins dangereuses que la pilule, mais non, c'est automatiquement elle qui l'emporte...
et apres on se plaind du manque de connaissance ?? forcement, si on informe pas les gens, hein...

j'ai pris la pilule 3 mois dans ma vie et ça m'a soulée, rien que le fait de devoir y penser tout le temps (pendant la prise "ha faut pas que je l'oublie aujourd'hui" et pendant l'arret "ha faut pas que j'oublie de la reprendre tel jour"), et clairement mes filles ne l'auront jamais...

Mylou
Petite graine
Petite graine


http://leslivresdemylou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Valkyrja le 15.12.12 9:37

Mylouze a écrit:presque tout pareil qu'Aislinn (sauf que je fume pas)
j'ai jamais eu confiance en la pilule. des hormones toutes chimiques à se bouffer tous les jours ? mmm non merfi ça ira !

ce qui me sidere moi, c'est que pour les medecins, c'est direct la pilule. pour tout le monde, tout le temps.
tu veux une contraception, ok tu vas prendre la pilule.
et du coup les jeunes ne savent absolument rien. combien font la grimace quand on dit "DIU" ?
y'a 15000 autres contraceptions moins dangereuses que la pilule, mais non, c'est automatiquement elle qui l'emporte...

Mais niveau hormones ça revient au même non ? Enfin dans un stérilet, un implant ou autre chose, y a aussi de la progestérone, donc des hormones tu peux pas rééellement t'en passer en matière de contraception, si ?
Du reste, ma mère étant tombée enceinte avec un stérilet, je suis pas très chaude pour ce moyen-là (ok c'était y a 15 ans, mais quand même)

Sinon moi aussi ça me fait peur quand je lis ce genre d'articles, mais je me rassure en me disant que la mienne est de 2e génération, et vu l'article manifestement c'est souvent celles de 3e qui provoquent des effets de ce genre, donc je m'inquiète pas outre mesure finalement. Je suis assez sensible à tout ce qui est médicaments en plus, du coup si un jour je me sens plus mal, comme les femmes le décrivent dans l'article, je m'inquiéterai, mais là ça fait 2 ans que je la prends et je ne sens rien du tout de différent niveau coeur ou poumons, donc je me berce peut-être d'illusions mais je me dis que pour l'instant, ça va.

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Mylou le 15.12.12 10:38

le DIU c'est local donc moins risqué
et y'a le DIU en cuivre aussi

apres une grossesse sous contraception, y'en a tous les jours, DIU, pilule, patch, capote, etc etc

Mylou
Petite graine
Petite graine


http://leslivresdemylou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Valkyrja le 15.12.12 10:50

D'accord.
Et évidemment qui'l y en a toujours, mais dans la plupart des cas c'est qu'on l'a mal prise ou qu'il y a eu un accident, donc dans une certaine mesure on peut agir dessus ou du moins s'en rendre compte, tandis qu'avec le stérilet (ou l'implant) tu vois pas ce qui se passe et tu peux pas avoir de prise dessus, donc moi je flipperais tous les mois quoi.

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Khiera le 15.12.12 12:17

Mais je crois que les risques adviennent que le premier mois de la prise de la pilule (si ça peut vous rassurer). Et ça ne concerne que les pilules de troisième génération.

Jusqu'ici j'avais entendu des cas d'embolie pulmonaire, mais pas d'AVC.

Moi je suis pas très à l'aise avec la pilule. Pourtant c'est le contraceptif que je prends, surement parce que c'est le plus accessible, mais je me tate vraiment à me faire poser un stérilet (même si je ne suis pas super à l'aise avec l'idée de la pose justement, les filles qui en ont un, comment ça se passe ? Et quand on vous le retire ?)


Dernière édition par Khiera le 15.12.12 12:19, édité 1 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Tagada_les_fraizzz le 15.12.12 12:18

La méliane c'est celle que j'ai prise après la yaz et sous laquelle je suis tombée enceinte donc voilà x)

J'avoue je suis perdue, je prend la pilule depuis mes 14 ans j'ai jamais eu de soucis, mais je voulais me faire mettre un implant après.

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Amulet le 15.12.12 12:58

@Khiera a écrit:Mais je crois que les risques adviennent que le premier mois de la prise de la pilule (si ça peut vous rassurer). Et ça ne concerne que les pilules de troisième génération.

Jusqu'ici j'avais entendu des cas d'embolie pulmonaire, mais pas d'AVC.

Moi je suis pas très à l'aise avec la pilule. Pourtant c'est le contraceptif que je prends, surement parce que c'est le plus accessible, mais je me tate vraiment à me faire poser un stérilet (même si je ne suis pas super à l'aise avec l'idée de la pose justement, les filles qui en ont un, comment ça se passe ? Et quand on vous le retire ?)

J'ai moi même aussi déjà pensé à me faire poser un stérilet en cuivre. Je prend la pilule adépal qui est une deuxième génération, je ne fume pas. mais bon je me dis que c'est quand même des hormones, ce n'est pas anodin. J'ai déjà eu une petite augmentation du cholesterol avec cette pilule. Du coup je dois faire gaffe à mon alimentation, et je me sens obligée de faire tout les ans au moins une prise de sang. Mais effectivement je savais que les pilules de 3ème génération posaient problème à certaines filles, même à la base en bonne santé.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Sensorielle le 15.12.12 14:30

ça fait flipper ces histoires. J'ai arrêté la pillule en mai 2012, je prennais une pilule de 3ème génération (mercilon).


Dernière édition par Sensorielle le 28.01.13 11:12, édité 1 fois

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par -Emma- le 15.12.12 17:25

Je prend le générique de Meliane (Efezial 20) depuis des années :s Comme tout médicament, il y a une longue liste d'effets indésirables dont l'AVC qui sont inscrits sur la notice. On sait très bien qu'il y a un risque potentiel lorsqu'on avale n'importe quel médicament. C'est pas une nouveauté ! Sans m'alarmer plus que ça, ça m'fait quand même réfléchir. Mais j'me vois pas changer de pilule pour une autre pilule. L'implant me tente assez depuis pas mal de temps pour des raisons pratiques mais j'suis pas sûre que ce soit sans risque non plus au final... pas simple tout ça !

-Emma-
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Amulet le 15.12.12 17:34

Ah l'implant c'est un peu pareil en final, c'est quand même des hormones diffusées en continu dans le corps...

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Bulle le 15.12.12 18:51

Je pense qu'il y a des risques lié à tout type de contraception qui modifie le comportement "naturel" du corps. Puis tout ce qui est implant, patch, anneau vaginal c'est la même chose que la pilule en soi il me semble.
Après c'est vrai que la pilule est le contraceptif que l'on propose en premier, parce que c'est celui qui est le plus simple pour la plupart des femmes. A mon avis c'est délicat de faire poser un stérilet à une jeune fille de 15/16 ans qui justement est au tout début de vie sexuelle. Moi personnellement on m'aurais proposé ça, j'aurais pris peur, j'aurais fuis. Comment on peut gérer ça alors qu'on est même pas totalement à l'aise avec son corps, avec les rapports sexuel ?

Bulle
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par May-Toffee le 15.12.12 19:10

A partir du moment ou ce n'est ni une capote ni un sterilet en cuivre, il y'aura toujours un risque a cause des hormones... implant, anneau,sterilet hormonal, pilule : tous diffusent des hormones.
j'avais deja entendu parler de cas comme ca, je sais que la pilule n'est pas sans risque mais generalement les olus gros risques sont qund meme lies aux pilules derniere generation, les autres sont moins toxiques normalement. en ce qui me concerne, je prends une pilule-medicament, je sais meme pas quelke generation c est mais probablement premiere ou deuxieme, et jamais eu de probleme. honnetement c est le truc le olus simple pour moi, en plus j ai voulu essayer l implant mais je l'ai pas supporte !

mais c est quand meme grave qu on perette a des medicaments comme ca d etre lances sur le marche (surtout qu'il y a deja des tonnes de pilukes, pas forcement besoin d innover si c est pour avoir autant de risques...).

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Mayahuel le 15.12.12 19:47

C'est vrai que c'est effrayant cette histoire. Lorsque j'étais encore étudiante en médecine, j'avais une copine rencontrée à la fac qui a fait une embolie pulmonaire à cause de sa pilule...
J'ai eu de la chance de n'avoir aucun souci de ce côté (je la prends depuis que j'ai 16 ans), mais bon, je n'ai pas tellement envie de changer de contraception. ( question d'habitude surtout, je m'en accommode bien)

Je me souviens que ma dermatologue m'avait prescrit une pilule 3è génération (j'étais sous roacutane à l'époque)(donc non remboursée à 45 euros la boîte) en ne me vantant que ses mérites ( pas d'effets secondaires ?!!!!!!)et ce, sans même m'avoir fait de prises de sang... quand j'y repense, elle devait être payée pour vendre cette marque, ça me dégoûte . Enfin bref, je l'ai prise quelques temps mais j'ai arrêtée, les premiers accidents avec ce type de pilule sont arrivés peu de temps après.
Honnêtement, je n'ai jamais vu la différence avec ou sans pilule 3è génération, je ne suis pas très sensible aux effets secondaires de la pilule, à part que je suis moins riche quand j'achète ma boîte à 45 euros ( la mienne est totalement remboursée)

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Artémise le 15.12.12 20:14

Moi je vais aller sans doute beaucoup plus loin que vous toutes, ces histoires me font réfléchir sur pas mal de choses (féministe oblige). Déjà je suis dans une famille où la prise de la pilule est très marginalisée, on en a peur, et les femmes ont toujours privilégié le stérilet.

Mais là où je tilte, c'est quand j'en viens à dire "les femmes de ma famille", comme si la contraception à long-terme, OUTRE le préservatif, ne concernait que les femmes. J'ai beaucoup hésité à prendre la pilule, notamment pour réguler mes règles dont l'arrivée est arbitraire, et j'ai souvent relativisé les mises en garde de ma mère, car je n'en avais jamais eu confirmation par quelqu'un d'autre.

Vous dites qu'on est suffisamment informée, moi je ne trouve pas! la prise de la pilule a beau être moins anodine que la pose d'un stérilet en cuivre, c'est pourtant bel et bien la pilule qui est plus systématiquement proposée. J'ai parfois l'impression que l'efficacité (apparemment statistiquement plus élevée) de la pilule justifierait les risques sanitaires.

Personnellement quand j'aurai besoin d'une contraception supplémentaire au préservatif, je pense que le stérilet sera la meilleure solution, je refuse de privilégier l'efficacité de la pilule sur ma santé. Je préfère tomber enceinte plutôt que d'augmenter mes prédispositions à l'AVC.

D'autre part, quand les hommes pratiqueront tout autant que les femmes la contraception hormonale, éventuellement, la pratique de la prise de pilule me semblera proportionnée par rapport à ses effets secondaires. En attendant, je ne vois pas pourquoi, sous prétexte que la femme porte la vie, elle devrait plus se soucier de la contraception que l'homme.

J'en viens donc au terminus de mon raisonnement: non seulement je tombe des nues face à ces faits divers, qui ne font que confirmer ce que ma famille m'a répétée, mais je réalise à quel point les féministes de notre époque se trompent de combat en considérant la pilule comme la fin en soi de la contraception, condition sine qua none de l'émancipation de la femme.

Non. Je crois que si, aujourd'hui, malgré les progrès scientifiques, l'homme pratique si peu la contraception hormonale, qui existent!! c'est, parce que, dans l'imaginaire collectif, un homme ne peut pas toucher à la qualité de sa semence sans que sa virilité ne soit remise en cause.

Très honnêtement la prise de la pilule strictement par les femmes, c'est du même acabit que la répartition des tâches ménagères et de l'éducation des enfants au sein du couple. Et je pense que cet ordre établi doit d'autant plus changer qu'il n'est pas sans danger.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Narcisse le 15.12.12 21:05

Artémise le stérilet n'est pas sans risque non plus, notamment en cas d'infection il peut bien empêcher d'avoir un enfant. Aucune contraception n'est anodine. Et si la tâche de la contraception revient peut-être davantage à la femme sur la durée, c'est peut-être aussi bêtement parce qu'in fine, c'est elle qui tombe enceinte si jamais y a un problème. Et avorter c'est jamais un moment facile.

Je pense que si le stérilet est moins proposée aux jeunes femmes sans enfant, c'est avant tout pour ça : il peut rendre stérile en cas d'infection (il n'est pas posé en bloc opératoire il me semble). Il me semble aussi qu'il peut rendre les règles encore plus abondantes et douloureuses, c'est donc moins "confortable".


Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Artémise le 15.12.12 21:09

A la base la société patriarcale était justifiée "bêtement" parce que l'homme a plus de masse musculaire que la femme. Une femme ne tombe pas enceinte toute seule, elle sert d'habitat pendant 9 mois, certes, mais elle ne crée par la vie toute seule. La responsabilité en matière de contraception revient aux deux membres du couple. Donc pour moi, la critique de la contraception hormonale est tout-à-fait justifiée.
Et je n'ai jamais dit que le stérilet n'était pas sans risque. edit: j'ai dit que c'était la meilleure solution, ce qui ne signifie pas que j'affirme que c'est la solution parfaite. Cependant, ce que tu évoques c'est en partie des idées reçues qui perdurent. Aujourd'hui le stérilet s'est beaucoup modernisé, et il existe des tailles adaptées aux femmes qui n'ont jamais accouché, les risques d'infection ont eux aussi beaucoup diminué.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Narcisse le 15.12.12 21:36

Alors ayant un père qui travaille dans ce domaine là, merci bien mais ce ne sont pas que des "idées reçues" : le problème avec les infections c'est qu'elles sont irréversibles. D'où le fait qu'on le prescrive moins aux jeunes filles, ceci n'ayant rien à avoir avec la taille du stérilet mais bien à l'éventuel risque d'une bactérie (ou d'un germe infectieux) lors de sa pose.

Je ne reviens pas sur ton développement féministe, je ne nie pas que la femme ne créé pas la vie seule, mais elle porte l'enfant seule, c'est sans doute ce qui explique qu'elle prenne davantage de responsabilités en ce qui concerne la contraception. Tu peux en penser ce que tu veux, le trouver justifié ou pas, c'est une réalité : un mec ne porte pas d'enfant et n'a pas à se faire avorter en cas d'oubli de pilule. Donc la femme se sent plus directement concernée et "menacée". Voilà c'est tout.
Après j'ignorai qu'il existait des contraceptifs efficaces pour homme, il me semblait que les premiers résultats étaient encourageant mais pas probant.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Exode le 15.12.12 23:27

Je me découvre complétement naïve sur ce sujet qui pourtant me touche comme beaucoup d'autres filles sous pilule.

Je fais partie des gens à qui tous les intervenants au lycée et au collège, et les quelques lectures et infos sur le sujet (articles de presse notamment, ou même ma gynéco) n'ont eu de cesse de répéter que le préservatif n'était pas suffisant et qu'il fallait combiner avec la pilule, et que l'implant posait problème et le stérilet était déconseillé avant grossesse... Bref dès que ce fut nécessaire j'ai pris la pilule sans me poser de questions quant à choisir autre chose, j'étais bien sûre consciente que ce n'est pas anodin, et sans conséquence mais je m'en suis accommodée ainsi qu'aux contraintes de la prise...
Mais les AVC et embolie, honnêtement, et avec honte d'ailleurs, j'admets que je découvre.

Ce qui m'emmerde dans tout ça, c'est qu'à ma première rencontre avec ma gynéco elle m'a mis sous pilule de troisième génération (triafémi) sans m'en dire quoique ce soit, sur seul checking du choléstérol (est-ce suffisant?). D'ailleurs elle ne m'a même pas dit de quelle génération elle était, ni rien, en fait.
Franchement depuis que j'ai lu l'article hier soir, je suis en colère contre ce manque de renseignements, de ma part bien sûr, mais aussi des différentes personnes qui devraient prévenir davantage. Pour moi, jusqu'à présent ça avait été logique de prendre la pilule, parce qu'on me l'avait présentée comme telle.
Pour autant j'ai été suivie régulièrement (prise de sang tous les ans ou deux ans, examen tous les six mois...) mais sans plus de prévention du pourquoi-comment-quoid'autre, donc je crois pas qu'on me la prescrive à la légère mais j'ai vraiment toujours pris ça comme si c'était en tout cas la voie logique et toute tracée quoique cela comporte comme effets secondaires.

Si j'en crois ces exemples j'ai dû globalement la supporter (j'ai demandé un changement car j'avais mal au ventre et je la payais trop chère, et on ma prescrit une autre 3G...) puisque je suis encore en bonne santé après 6-7 ans de pilule 3G, mais je vais finir par me demander si, à 24 ans, la fatigue est vraiment la seule responsable de ces journées récurrentes où mon coeur s'amuse à danser la gigue à contre-temps avec des points douloureux dans le torse et ces périodes d'essoufflements régulières...
(comment je me sens trop hypocondriaque dans ce message, je me connaissais pas comme ça xD)

Je vais me renseigner, après avoir su ça je changerai peut-être bientôt de méthode. A réfléchir sérieusement.

Exode
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.facebook.com/lacstonweb

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Valkyrja le 16.12.12 0:03

@Artémise a écrit:A la base la société patriarcale était justifiée "bêtement" parce que l'homme a plus de masse musculaire que la femme. Une femme ne tombe pas enceinte toute seule, elle sert d'habitat pendant 9 mois, certes, mais elle ne crée par la vie toute seule. La responsabilité en matière de contraception revient aux deux membres du couple. Donc pour moi, la critique de la contraception hormonale est tout-à-fait justifiée.

Bien sûr qu'en théorie ça devrait être ça, c'est bien joli mais en attendant en pratique c'est la femme qui est le plus embêtée si elle tombe enceinte alors qu'elle ne l'a pas voulu, et comme on ne peut pas obliger un homme à prendre ses responsabilités s'il veut pas, mieux vaut prévenir que guérir, même si ça passe par faire peser la contraception avant tout sur nous...

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par May-Toffee le 16.12.12 13:43

Elinor a écrit:
@Artémise a écrit:A la base la société patriarcale était justifiée "bêtement" parce que l'homme a plus de masse musculaire que la femme. Une femme ne tombe pas enceinte toute seule, elle sert d'habitat pendant 9 mois, certes, mais elle ne crée par la vie toute seule. La responsabilité en matière de contraception revient aux deux membres du couple. Donc pour moi, la critique de la contraception hormonale est tout-à-fait justifiée.

Bien sûr qu'en théorie ça devrait être ça, c'est bien joli mais en attendant en pratique c'est la femme qui est le plus embêtée si elle tombe enceinte alors qu'elle ne l'a pas voulu, et comme on ne peut pas obliger un homme à prendre ses responsabilités s'il veut pas, mieux vaut prévenir que guérir, même si ça passe par faire peser la contraception avant tout sur nous...

Exactement. Personnellement, je préfère la prendre moi-même. Parce que si j'oublie ma pilule et que je tombe enceinte, j'ai été conne, mais c'est de ma faute. Si c'est mon mec qui prenait la pilule, je pense que tous les soirs je checkerai qu'il la prenne bien, qu'il l'oublie pas, je stresserai à mort... Alors oui il y'a des risques, mais comme le dit Elinor c'est quand même nous les premières embêtées quand on tombe enceinte par accident: un mec peut se barrer, une femme non : elle doit faire face aux choses. Donc évidemment je reconnais les risques et c'est pas pour ça que ça ne fait pas peur. Mais il faut envisager toutes les données d'un problème !

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Sorose le 16.12.12 22:54

Ca fait des années que je prends la même pilule, de 3ème génération, et je n'ai jamais eu de problèmes. Je ne fume pas, et il n'y a pas d'antécédents dans ma famille, et malgré des oublis de temps en temps, aucun soucis, donc, je suis plutôt confiante en son efficacité. De plus, je n'ai jamais eu d'effets secondaires, donc je ne suis pas inquiète.

Il existe bcp de pilules, et je pense qu'elles ont toutes des risques, quelque soit leur génération finalement. Il faut trouver la pilule qui ne provoque aucun effets secondaires, et je ne pense pas que ce soit facile du au manque d'infos. Les médecins n'en parlent pas, ils prescrivent. Je me rend compte au comptoir du manque d'infos, pour peu que je pose la question..

De plus les autres contraceptifs non hormonaux sont peu prescrits, du faire que la pilules a l'indice de pearl le plus faible. Mais au moindre effet, avec la pilule, il faudrait en parler avec son médecin, en fait !

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Bulle le 02.01.13 21:15

Bon ba voilà apparemment le déremboursement des pilules de 3ème et 4ème génération est prévu pour mars 2013.
J'ai une pilule de 3ème génération depuis plus d'un an et elle me correspond bien, j'ai jamais eu de soucis avec. Alors oui ça me fait chier de la changer, parce que j'ai pas envie d'avoir une nouvelle pilule, qui aura peut être des effets secondaires pas cool sur moi, que je supporterais peut être pas. Voilà c'est dis, moi ma gynéco elle m'a dis vous prenez cette pilule point, j'ai pas d’antécédents familiaux, donc je vois pas où est le soucis.

Ce qui me saoule en fait, c'est qu'on sait ça depuis le début, sur ma notice, il y a écrit qu'il y a plus de risques d'accidents type AVC avec les pilules de 3eme génération mais que cela reste faible. C'est aussi dit qu'il faut faire gaffe aux antécédents familiaux et tout et tout. Voilà tout est notifié, c'est pas nouveau et c'est maintenant qu'on change quelque chose.

Bulle
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Heyou le 02.01.13 21:49

Je crois que c'est aussi pour responsabiliser les gens qu'elles ne vont plus être remboursées, puisque ce n'est pas un moyen de contraception anodin. C'est sûr c'est un peu dur comme méthode mais franchement je suis totalement d'accord avec les médecins qui martèlent qu'on est pas assez renseignées sur les risques de la pilule et qu'on ne devrait pas la prendre à la légère...
Ma 1ère plaquette de pilule (3e génération) m'a été prescrite à 15 ans, par mon dermatologue parce que je prenais un traitement anti acné puissant par comprimés, et qu'il y avait des risques de malformation grave du foetus si je tombais enceinte. J'ai eu beau lui dire que je n'avais pas de rapports sexuels et que je n'étais pas prête d'en avoir, il s'est senti obligé de me la prescrire par "sécurité" sans me poser une seule question sur mes antécédents, si j'étais fumeuse etc. Aucun renseignement sur ce qu'était la pilule non plus. Je savais à peine ce que je prenais à l'époque, j'avais l'impression de prendre un "complément de médoc" contre mon acné puisqu'il m'avait dit que cette pilule asséchait aussi la peau.
Bref avec le recul je me dis que j'ai eu de la chance de ne pas avoir de problèmes par la suite, et d'avoir au bout d'un moment le bon sens de me renseigner sur ce que je prenais parce que c'était vraiment limite. Et puis je me dis que je ne dois pas être un cas isolé, et ça fait flipper.
Quant au nombre de filles fumeuses que je connais et qui la prennent, j'en parle même pas, et je suis sûre qu'elles n'ont pas toutes entendu un discours sérieux de leur médecin/gynéco leur tonnant de faire un choix entre la clope et la pilule sinon ça en aurait dissuadé plus d'une.
Enfin de mon côté, ces histoires ont été l'élément déclencheur qui m'a fait arrêter de la prendre, soit je n'ai plus de rapports sexuels en ce moment mais je ne compte pas la reprendre avant un moment, voire pas la reprendre tout court. C'est quand même pas très healthy tout ça... j'étais censée prendre une pilule sans effets secondaires car faiblement dosée, je l'ai arrêtée depuis un mois et je vois déjà des améliorations donc quand j'aurai de nouveau une vie sexuelle intense (en admettant que ce soit de nouveau le cas un jour...) je réfléchirai sérieusement à un autre mode de contraception (même s'ils ont tous leurs avantages et inconvénients)!

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Cerise le 02.01.13 22:25

@Heyou a écrit:
Ma 1ère plaquette de pilule (3e génération) m'a été prescrite à 15 ans, par mon dermatologue parce que je prenais un traitement anti acné puissant par comprimés, et qu'il y avait des risques de malformation grave du foetus si je tombais enceinte. J'ai eu beau lui dire que je n'avais pas de rapports sexuels et que je n'étais pas prête d'en avoir, il s'est senti obligé de me la prescrire par "sécurité" sans me poser une seule question sur mes antécédents, si j'étais fumeuse etc.

Spoiler:
Pour la pilule avec le traitement anti acnée j'ai eu pareil , à 15 ans et sans rapports sexuels également . Mais la dermato m'expliquait qu'elle était obligée , qu'une contraception hormonale etait obligatoire avec ce medoc pour l'acnée , que sinon elle etait dans l'illégalité et qu'en cas de soucis on pouvait l'attaquer en justice . D’ailleurs tous les mois j'avais des prises de sang pour vérifier que j'etais pas enceinte avant d'avoir ma nouvelle ordonnance et elle me faisait meme signer un papier certifiant que je prenais bien la pilule . Mais bon quand meme , j'avais eu des questions pour connaitre mes antécédents etc ( et au final j'ai eu une pilule deuxieme generation ) .





Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Darkshines le 02.01.13 22:36

J'avoue que j'ai jamais trop eu peur par rapport à ces histoires, mais là ça commence à me travailler...
Déjà parce que je suis pas trop surveillée pour ça ( bon ça c'est de ma faute ), j'ai des antécédents familiaux d'avc et problèmes veineux, je fume et je prends une pilule de 4ème génération. J'ai eu des problèmes de santé y'a 1 an sans rapport avec ça, mais déjà que j'ai pas trop de chance niveau santé, j'ai pas envie de jouer avec le feu. Et j'en ai marre de prendre des hormones, malheureusement les autres que je prends je ne peux pas les arrêter.
Sachant que j'ai pas de rapports en ce moment ( et que c'est pas près de changer xD ) et que je suis à la fin de ma plaquette, je crois que je vais arrêter tout ça. On me l'avait prescrite pour ma peau, mais franchement l'amélioration n'est pas très notable donc je vais voir si ça se détériore ben je la reprendrais mais avec plus de suivi et pas de dernière génération.

Darkshines
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Poetry-cocooning le 13.01.13 10:01

Pour mon cas personnel, j'ai pris une pilule classique que j'ai commencé à 18 ans.
Trinordiol.
Quelques mois après je me suis retrouvée pour un mois à l'hôpital pour une thrombose veineuse profonde.

J'avais 19 ans je souffrais atrocement, j'étais sous morphine puis sous anti-coagulant pendant un an.
Depuis je suis surveillée et je le serais davantage une fois enceinte.

Pour cause : la pilule mais pas que, j'ai un souci génétique de coagulation.

Ce qui me choque dans ces histoires de pilule c'est que les médecins l'a prescrivent trop facilement parce que c'est rentré dans les moeurs.

La pilule c'est pas rien, pour ma part mon médecin (que j'ai quitté depuis ce jour) ne m'avais fait faire aucune prise de sang, ne m'avais pas demandé mes antécédents familiaux etc...

La pilule c'est formidable mais ça ne va pas à tout le monde et je pense qu'avant de la prescrire les médecins devraient poussés les analyses. C'est quand même quelque chose qu'on prend souvent pour des années.

Depuis j'ai uniquement le droit à cérazette!

Poetry-cocooning
Atome
Atome


http://oh-oli-via.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Yo le 27.01.13 20:13

@Poetry-cocooning a écrit:
Ce qui me choque dans ces histoires de pilule c'est que les médecins l'a prescrivent trop facilement parce que c'est rentré dans les moeurs.

La pilule c'est pas rien, pour ma part mon médecin (que j'ai quitté depuis ce jour) ne m'avais fait faire aucune prise de sang, ne m'avais pas demandé mes antécédents familiaux etc...


Tu as tout résumé Poetry...! La pilule est prescrite beaucoup trop facilement sans recherche sanguine ou génétique, hors si vous avez lu l'article et vos notices de pilule, il n'y a pas que les antécédents familiaux qui entrent en jeux dans l'histoire.

Je prend une pilule de 2e génération mais j'ai un fort taux à risque de phlébite (parce que le risque existe aussi sous 1ere et 2e génération, hein)... J'ose pas me lancer dans l'aventure sterilet, si y-en a qui veulent bien en discuter avec moi ce serait chouette !

Yo
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Mylou le 28.01.13 7:16

oui puis sans parler du pendant
"bonjour docteur, je souffre là de tel truc"
"d'accord. vous prenez un traitement quelconque ?"
"je prends que la pilule"
"ok, mais ça compte pas ça" et hop

bah tiens, un peu que ça compte ouais !

Mylou
Petite graine
Petite graine


http://leslivresdemylou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par nebulae le 28.01.13 10:39

Je prends une pilule 3è génération depuis sept mois environ, à la base c'était pour réguler mes règles qui arrivaient tous les deux ou trois moi (parfois quatre!)

La gynéco du planning familial de mon université m'a demandé quelle était mon ancienne pilule (je prenais une pilule 3è génération quand j'avais 17 ans), elle m'a demandé pour les antécédents familiaux il me semble, mais pas de prise de sang, rien.

Et là on commence tellement à parler des pilules 3è génération, que même si apparemment j'aurais dépassé le "stade à risque" des premiers mois, ça ma rassure pas étant donné que je fume. Pas des clopes mais je suppose que ce qui pose problème là dedans c'est le tabac?

Je sais que la gynéco ne me l'a pas prescrite pour vendre ce produit expressément car elle a recommandé une pilule de seconde génération à une autre copine.

Bref quand je reviendrai de mes vacances je dois de toute façon voir ma gynéco, je lui en parlerai...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Sensorielle le 28.01.13 11:27

L'agence du médicament confirme 4 morts liées à la pilule Diane 35.

Source: lemonde.fr

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Adalie le 28.01.13 11:41

Moi je trouve ça un peu n'importe quoi de ne plus vouloir rembourser la pilule.

Quant aux risques, je sais pas si c'est parce que je suis parano, mais pour ma part je les ai toujours eu en tête (je prends Diane) et mon médecin m'a bien informée dessus dès le début, et la gynécologue pareil. Je prends la pilule en toute connaissance de cause, parce que 4 morts confirmées depuis 1985 sur toutes les femmes qui prennent Diane ça me semble pas constituer un trop grand risque, et parce que je préfère ce petit risque à l'acnée qui m'a gâché la vie pendant des années. Je pense que le souci vient plus de la désinformation que des pilules elles-même, c'est vrai qu'on devrait savoir dans quoi on s'engage en bouffant des hormones tous les jours.
Et c'est vrai qu'une petite de 15ans qui va en douce chez le médecin se faire prescrire la pilule ne sera pas forcément au courant des antécédents dans sa famille, faudrait un examen plus poussé (j'ai vu que certains médecins proposaient un examen pour vérifier la coagulation).
Mais faire des économies sur le remboursement de la pilule je trouve ça vraiment grave, c'est pour moi pousser à avoir recours plus souvent à la pilule du lendemain ou à l'IVG. Ou à l'utilisation des autres contraceptions, certes, mais est ce que le stérilet est vraiment sans risque lui aussi?

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Chudesa le 28.01.13 12:34

Bon mon dernier post, je l'ai écrit sous le coup de la peur et tout ça, depuis mon avis a un petit peu changé. Je pense comme Adalie, ne plus rembourser la pilule (mais celles de 3e et 4e génération seulement non ?) ça part peut-être d'une bonne intention (quoique) pour les filles mal informées mais les autres ? Je dis ça parce qu'apparemment j'ai pas de risques : je ne fume pas, j'ai pas d'antécédents, ma mère est en bonne santé, ça fait 3 ans que je la prends déjà. Du coup voilà j'ai aucune raison de la changer et du coup faudra que je la paye entièrement, encore j'ai de la chance elle coûte pas trop cher mais je pense aux autres qui prennent des pilules vraiment super chères...
Le pire c'est que j'ai voulu en parler à un médecin, juste parler quoi, il m'a envoyée chier "ah non on attend d'avoir plus d'informations".
Donc c'est sans issue pour le moment quoi.

Chudesa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Yo le 28.01.13 12:50

@Adalie a écrit:Moi je trouve ça un peu n'importe quoi de ne plus vouloir rembourser la pilule.
Et c'est vrai qu'une petite de 15ans qui va en douce chez le médecin se faire prescrire la pilule ne sera pas forcément au courant des antécédents dans sa famille, faudrait un examen plus poussé (j'ai vu que certains médecins proposaient un examen pour vérifier la coagulation).

On est d'accord, la pilule est prescrite trop facilement et c'est ça le soucis ! C'est pas rien quoi... Après, ya tellement de pilule 2e génération sur le marché, que même si les 3e sont pas remboursé c'est pas si grave... Les 2e sont aussi très efficace contre certaines formes d'acnées.

Yo
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Tagada_les_fraizzz le 28.01.13 12:50

@Sensorielle a écrit:L'agence du médicament confirme 4 morts liées à la pilule Diane 35.

Source: lemonde.fr

Magnifique, j'ai pris la holgyème pendant 7 ans...

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Havaïanas le 28.01.13 13:04

J'ai pris Minesse (3eme generation) pendant 7 ans, et elle n'a jamais été remboursée.
(Du coup j'ai fait le calcul, 12 euros par mois pendant 7ans = j'ai dépensé 1000euros pour pas tomber enceinte )

Par contre la gyneco qui me l'a prescrit m'avait fait faire une prise de sang et questionné sur mes antecedent et antecedent familliaux, et par la suite a chaque renouvellement, que j'aille chez mon medecin traitant ou une gyneco ils se sont toujorus inquiété de savoir de quand datait ma derniere prise de sang pour surveiller, j'en avais une par an du coup.


Du coup ca me fais reflechir a apres l'accouchement, qu'est ce que je vais utiliser comme mioyen de contraception... Parce que j'ai jamais eu d'effet indésirable, et que je l'ai toujours payé, ca va rien me changer en fait...

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Ampholyte le 28.01.13 14:30

Diane 35 ça fait un looooooong moment qu'on la remet régulièrement sur le tapis car c'est un traitement contre l'acné qui peut faire office de contraceptif et qui est lourdement dosé. Au départ elle devait surtout servir à accompagner le Roaccutane (traitement anti-acnéique très tératogène donc on mettait Diane 35 avec pour augmenter les effets anti-acné et éviter une grossesse).

Seulement ça c'est démocratisé, et force est de constater que donner une aussi lourde charge d'hormones uniquement pour la contraception n'est pas justifié.

De ce fait, il y a énormément d'effets secondaires recensés (évidemment ! comme pour tout traitement lourd qu'on donnerait à beaucoup de personnes !), du coup beaucoup de pays ne l'autorisent plus car c'était distribué comme des bonbons. Elle peut très bien rester sur le marché si on l'utilise avec parcimonie, en tant qu'anti-acnéique, après être passé par des méthodes plus douces (au même titre que le Roaccutane qui lui est plutôt bien utilisé), mais comme il y a de l'abus, c'est en passe d'être tout bonnement supprimé. Alors que ça reste un bon traitement si c'est bien encadré (càd vérification des antécédents familiaux, recherche d'anomalies de coagulation, etc).
Mais là c'est évident que ça a été trop loin.

Par contre je me méfie toujours un peu des médias : là le message qui passe c'est presque "attention vous êtes en danger si vous avez pris Méliane, Diane35, Yaz, Mélodia, etc". Bon ce n'est pas tout à fait vrai (si vous ne prenez plus ces pilules il n'y a visiblement aucun danger de quoique ce soit), et en plus de ça cela concerne des femmes qui avaient un trouble de la coagulation déjà au départ ! Ce qui prouve bien que ce ne sont pas les pilules qu'il faut interdire ou dérembourser (quelle erreur ! Cela va forcer beaucoup de femmes à changer alors qu'elles étaient très bien comme ça, et de plus changer de dosage entraîne des risques d'effets indésirables, c'est vraiment une perte de chance pure et dure), mais bien des examens complémentaires qu'il faut rendre obligatoires, et certes privilégier les 1ère et 2ème générations qui sont plus fiables (car plus de recul).

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par crystal le 28.01.13 23:28

J'ai pris Carlin 20, Melodia un longgggg moment et après l'accouchement Varnoline.
Chouette que des 3èmes générations.

Mon seul problème a été le "spotting" donc rien à voir avec une phlébite ou autre...

Pour info, Melodia n'a jamais été remboursée et ca me ferait franchement chier que ca devienne le cas pour Varnoline, car quand j'ai eu des tits pbs d'argent ca a franchement fait du bien à mes finances.

SInon je ne sais pas trop quoi penser de tout ca... je reverrai avec mon gynéco ce qu'il en pense.

crystal
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Hope le 29.01.13 19:28

Ah ... tout ce cirque à propos de Diane 35 me laisse ... perplexe. Alors oui elle a causé 4 morts en 18 ans sur des centaines de millions de femmes qui ont pu prendre cette pilule! Les AINS sont à l'origine de centaines de décès par an, idem pour les antibiotiques, pour autant est ce qu'on parle de les retirer du marché ? Non. Je pense que les journalistes en font un peu trop à ce sujet. On entend jamais parler des colites pseudo membraneuses que peuvent entrainer les antibiotiques, ou des syndromes de Lyell ou de Steven Johnson, rares mais néanmoins très graves causés par les AINS. On n'en entend jamais parler tout simplement parce que les journalistes ne savent même pas ce que c'est pour la plupart (alors qu'au sujet de la pilule, c'est plus abordable d'être calé même sans avoir fait d'études de médecine).
Après je trouve que malheureusement Diane 35 a été un peu prescrite abusivement et à tort parfois. L'indication première étant l'acné, c'est dommage de la voir prescrite en tant que contraceptif chez des femmes qui n'ont aucun problème d'acné.
Personnellement, c'est ma pilule actuelle (parce que ma pilule précédente, de 2ème génération m'avait donné pleinnnn d'acné tup ).
Après, plus généralement il ne faut pas diaboliser les pilules de 3ème ou 4ème génération (voire, les pilules en général, quel que soit la génération à laquelle elles appartiennent). Ca reste des médicaments et forcément comme dans absolument TOUS les médicaments, on prend en compte le rapport bénéfices/risques.
C'est pas parce qu'on n'en parle pas que les autres médicaments sont dépourvus de risques gravissimes aussi.

Après je veux pas avoir l'air de minimiser ces 4 décès, bien sûr, ce sont 4 décès de trop, c'est triste, mais voilà je trouve juste que les médias en font parfois un peu trop. Personnellement, ça ne m'empêchera pas de continuer à prendre la pilule (bon pas Diane 35 si elle est retirée du marché einnn), je suis consciente des risques qu'elle peut provoquer.

Hope
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Cerise le 29.01.13 19:39

Ma gynéco m'a expliquée que certes, il y a des risques avec ces pilules , tout comme il y a des risques avec les autres pilules , tout comme y a des risques avec d'autres médicaments , tout comme y en a aussi quand on sort de chez soi le matin . Que les risques sont évalués en fonction des antécédents de la patiente , de sa maniere de vivre( cigarette , sport , etc ) et que là ils prescrivent tel ou tel pilule , qu'ils choisissent la pilule qui présentera le moins de risque . Que pour certaines ce sera une première génération , pour d'autres un 3 eme etc Que ça n'a rien a voir avec le type de pilule . Une pilule peut etre dangereuse pour une patiente tout comme elle peut etre la mieux pour une autre .

Elle m'a expliqué aussi qu'il y avait statistiquement plus de risque d'un certain probleme vasculaire ( me rappelle plus du nom ) quand on tombe enceinte , que quand on prend la pilule de 3eme ou 4eme génération . Pourtant , y a pas de polémique sur le fait de vouloir tomber enceinte , alors que ça peut potentiellement etre dangereux , alors que pour les pilules là y a polémique .

Après je sais pas tellement où me positionner , les spécialistes se contredisent plus ou moins , on entend tout et son contraire donc bon ...

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Jean le 30.01.13 11:31

Et bien et bien voilà la vente de Diane 35 sera suspendue dans 3 mois. tup tup

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Pandore le 30.01.13 20:03

Je prend la Diane 35 et j'ai eu un rendez-vous gynéco il y a 15 jours pour mon renouvellement de pilule, et, autant vous dire que j'ai les boules. Je suis vraiment énervée.
OK 4 morts en 25 ans c'est 4 personnes qui avaient une famille, des proches, un petit-ami, c'est des dégats considérables mais dans ce cas ça va de même pour les dolipranes, spafons et autres..je n'ai pas regardé les statistiques mais ça doit être sensiblement la même chose... ça doit atteindre les 4 morts en 25 ans aussi.

Je dois donc reprendre rendez-vous pour changer de pilule, en trouver une qui me correspond, re-faire des analyses de sang, re-faire la période de 3 mois avec seins gonflés, des pertes de sang et autres réjouissances, et accessoirement, me retaper plein d'acné. Pour une fois que j'avais trouvé une pilule qui me correspondait vraiment... je suis déçue.

Et ça, à la limite c'est perso, mais avec toute la panique qu'ils provoquent avec la pilule beaucoup de femmes vont arrêter leurs contraception. Pire encore, des adolescentes qui vont se dire que c'est dangereux!
Moi franchement ça me met en colère.

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Ampholyte le 30.01.13 21:10

Pour moi cette décision est une erreur de santé publique. Sincèrement niveau bénéfice-risque, je ne pense vraiment pas que retirer du marché cette pilule est une bonne solution (en tout cas pas tant qu'une solution intermédiaire n'ait été testée, comme faire de la prévention quant à la prescription de cette pilule auprès des gynécos et empêcher les médecins généralistes de la prescrire).

Le domaine de la contraception a été un looong combat pour les femmes, et ce genre de décision est comme un retour en arrière. C'est très inadapté et j'espère qu'après réflexion ils reviendront sur cette décision.

Mais bon, à mon avis faire de la prévention ça coûtait bien plus cher à l'Etat que de la retirer, le choix a du être vite fait.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Havaïanas le 30.01.13 21:18

Je pense aussi que les gens attendaient une mesure radicale, qui marque, qui fait office de réponse a la plainte déposée par les victimes.
Même si effectivement ca n'a pas l'air d’être la meilleure mesure a prendre, ca montre que le probleme a été pris en compte. Ca compte dans l'opinion publique je pense.

Mais un peu de prévention ne serait pas du luxe, j'ai été choquée de voir tant d'utilisatrice de la pillule IGNORER que fumer en la prenant etait DANGEREUX!!!

Mais c'est clair qui si on devait retirer du marché TOUS les médicaments dont les effets indesirables se sont traduits par un ou des decès, y'en aurait plus beaucoup (plus du tout??) d'utilisable....

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Sorose le 30.01.13 21:45

Je trouve la mesure extrême, mais je pense aussi que c'est simplement en réponse aux plaintes déposées. Un médicament a toujours un rapport bénéfices/risques et peut entraîner, malheureusement, d'horribles conséquences.

Mais je pense que le problème vient en amont, notamment auprès des médecins, qui sont quand même les prescripteurs. Avec ces histoires de pilules de 3ème génération, mes collègues et moi avons constater autour de nous et auprès des patientes que la plus grosses majorités des femmes ont commencé, pour leur toute première prescription, par une pilule de 3ème génération. Or, celles ci sont normalement proposé seulement en cas d'intolérance par les patientes aux pilules de 2ème génération, qui devraient être prescrite en première intention.
Moi même, je prends la même pilule depuis 10 ans, une 3ème génération, et jamais aucun médecin ne m'a proposé d'en changer. Alors, certes, je la supporte très bien, et je n'ai pas eu de problème particulier, mais, cela aurait tout aussi bien pu être le cas avec une de 2ème génération.
De plus, les patients oublient un peu trop vite que les médicaments sont des médicaments et donc, ont des effets potentiellement nocifs et dangereux sur leur santé. Notamment avec les traitements quotidiens. Il ne se passe pas une semaine où je n'entends pas quelqu'un dire qu'il a pris 8 doliprane à 1 gr dans la même journée, ou un patient qui n'a même pas remarqué que sont traitement pour l’hypertension avait changé, et des jeunes filles qui ne prennent pas correctement leur pilule... Alors, je crois que c'est bien de responsabiliser les gens (qui prennent des médocs comme des bonbons, qui n'écoutent pas leur médecins, ne s’intéressent pas aux résultats, ne cherchent pas à comprendre, ni ne veulent de conseils..)

Après, c'est sur que du coup, tout le monde en paye le prix. Ma pilule va surement être de nouveau non remboursée. Mais je pense changer de pilule du coup (étant donné que c'est le seul médicaments que je prends sous ordonnance autant qu'il soit remboursé !), et surtout, voire si une pilule de 2ème génération ne serait pas tout aussi bien, avec moins de risques.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Ydessa le 31.01.13 14:38

Je fais partie de celles à qui on a prescrit Diane 35 sans vraiment poser de questions. J'étais au courant des risques liés à la cigarette, je ne m'en souciais pas vraiment jusqu'à récemment et tout ce qui se passe en ce moment m'a fait comme une bonne claque dans la gueule. J'ai décidé d'arrêter la clope, ouais, me fallait bien ça.
J'ai quand même un autre problème, je trouve la Diane ici, aucun problème ; je sais que ma pharmacie a d'autres pilules aussi. Si je me décide à changer, est-ce que je peux prendre n'importe laquelle?
Je ne sais pas vraiment comment ça marche. Les médecins traitants ici, ça ne marche pas comme en France, et ça aurait tendance à me saoûler de poser des questions sans avoir de vraies réponses à cause d'un problème de communication.
Voilà, je suis (un peu) perdue, je ne sais pas quoi faire.

Ydessa
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par nebulae le 31.01.13 20:12

Mais dites moi, ce qui pose problème avec la pilule c'est de consommer tout simplement du tabac, ou alors la nicotine? Parce que je ne fume pas de clopes. Mais
je fume rarement. Mais même.

On m'a aussi dit que c'est seulement vers 30 ans que la femme doit faire un choix entre la cigarette et la pilule.

Pas très clair tout ça...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pilule: danger de mort?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum