Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Le baccalauréat : in or out?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le baccalauréat : in or out?

Message par Charlie le 18.06.12 11:49

En ce 1er jour d'épreuves (un gros MERDE aux futures bachelières GB, courage !), le baccalauréat fait toujours autant débat : doit-on le modifier? le maintenir? le supprimer?

Prestigieux à l'époque, de plus en plus qu'un simple bagage nécessaire pour la suite aujourd'hui, le BAC transcende cependant toujours, malgré les vives critiques dont il fait l'objet. Le ministre de l'éducation, Peillon, a indiqué récemment, qu'il n'était pas hostile à l'instauration d'un contrôle continu le concernant (source : http://www.lemonde.fr/education/article/2012/06/18/peillon-favorable-a-une-part-de-controle-continu-au-baccalaureat_1720311_1473685.html).

Et vous, qu'en pensez-vous? Doit-on maintenir le BAC, le supprimer, le réformer? D'autres idées?

Venez débattre !

Charlie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Invité le 18.06.12 12:29

Je pense qu'on devrait maintenir le bac, mais le réformer. Déjà, supprimer les épreuves anticipées. Je ne comprends pas à quoi elles servent surtout qu'en L, elles désavantagent plus qu'autre chose puisqu'elles concernent essentiellement les matières scientifiques (Blink)

Sinon, je pense que le bac devrait être plus en rapport avec la poursuite d'études des élèves. Je pense notamment à ne pas mettre de philo au bac pour les élèves de S et ES (quoique ES, c'est discutable) et les élèves des filières technologiques. Cependant, la philo resterait un enseignement obligatoire à suivre avec un système de "points bonus" pour le bac (toujours pour les élèves de S et des filières scientifiques) qui seraient bons dans cette matière. Ca encourage les élèves qui aiment la philo à s'accrocher sans pour autant pénaliser les autres qui seraient moins bons dans cette matière. Le système resterait inchangé pour les élèves en L.

Le bac est un examen assez stressant comme ça et je pense que ça n'est vraiment pas le peine d'en rajouter en mettant des matières qui n'ont pas tellement de rapport avec le cursus de l'élève.

Ca pourrait être bien d'ajouter un module d'orientation, non noté, mais qui servirait peut-être d'indication aux jurys pour l'attribution du bac. Ca consisterait à faire un suivi sur l'orientation de chaque élève tout au long de l'année avec, à la fin au moment du bac, un espèce d'oral sur l'orientation envisagée par l'élève, les choses qu'il a apprises au cours de l'année sur le domaine qu'il souhaite étudier, les débouchés, etc... Ca permettrait d'une part, que les élèves soient mieux informés sur les poursuites d'études possibles après le bac (et pas seulement fac ou prépa) et ça les sensibiliserait à se poser les bonnes questions en matière d'avenir, à se demander ce qu'ils veulent faire et les solutions proposées pour y arriver.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Narcisse le 18.06.12 13:45

Ah non les épreuves anticipées c'est important à mon sens ! Et Asthenia on peut s'orienter en S et puis après choisir d'aller faire des études en rapport avec les lettres... Enfin la philo c'est important pour former un individu, je trouve ça hyper important de garder cela. D'ailleurs je serais même pour la rendre obligatoire dans toutes les filières dès la seconde, forcément en adaptant le niveau, pour mieux familiariser les élèves avec cette matière plutôt que de la découvrir brutalement en terminale !

Je pense que le bac c'est un bon type d'examen, ça prépare pas mal à ce qui attend dans la poursuite des études supérieures : partiels, concours etc... Après je pense que ça serait juste d'introduire une note de contrôle continu qui compterait un minimum, mais ça pose un problème logistique évident : y a des lycées qui notent plus secs que d'autres, et l'inverse...

Courage à toutes les futures bachelières de cette année en tout cas, ça va le faire !

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Invité le 18.06.12 13:59

Je parlais de la supprimer à moitié plutôt pour ces filières là. Ca resterait un enseignement obligatoire mais avec un système de points bonus. Et pareil, j'y pensais pas, mais je rendrais la philo obligatoire dès la 2nde aussi mais toujours avec un système de point bonus. Je trouve que c'est trop compliqué et subjectif pour pouvoir être noté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Narcisse le 18.06.12 20:15

Non mais même ça, je ne trouve pas que ça soit une bonne chose. Tout comme je pense qu'en L on ne peut pas se passer de quelques notions de mathématiques, et qu'en S on ne devrait pas être privé d'histoire-géo. Faut arrêter de dire que la philo c'est purement subjectif, les profs ont quand même bien un barème, certes ce n'est pas une science exacte donc la notation n'est pas aussi carrée qu'elle peut l'être pour les épreuves comme les mathématiques, la physique etc... mais bon grosso-modo y a quand même un barème et ça permet très bien de noter les élèves ! Le fait qu'il y ait plus de surprises dans ces matières là est surtout dû au fait qu'on peut tomber sur un sujet qui nous plaît plus que d'habitude, ou être déstabilisé.
J'ai conscience de prêcher pour ma paroisse, mais je trouve déjà assez insultant qu'en France on accorde une telle suprématie aux sciences, alors qu'à mon sens les humanités sont sinon essentielles du moins très importantes pour former un individu accompli, un citoyen possédant un sens critique... Déjà que les bacheliers scientifiques n'accordent que peu d'importance aux matières littéraires en raison de coefficients déséquilibrés, je n'ose même pas imaginer ce que ça serait si ça devenait un enseignement optionnel ! L'école n'a pas pour but de former à un métier, elle délivre un enseignement qui doit un minimum aider un individu à se construire, hors pour être quelqu'un d'un peu équilibré, je pense qu'on ne peut ni faire totalement l'impasse sur les matières scientifiques, ni sur les matières plus littéraires.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Invité le 19.06.12 8:01

J'ai fait L et je me serais bien passée de la philo... J'ai bien aimé ça, c'est intéressant, mais le fait d'être notée ça m'a pas mal freinée je trouve. Ca m'a stressée beaucoup plus qu'autre chose et au final j'en garde un souvenir mitigé. Maintenir la philo avec un système de points bonus ça me semblait être un bon compromis. Celui que ça intéresse est avantagé et celui que ça n'intéresse pas n'est pas désavantagé pour autant. C'est toujours mieux que de la supprimer totalement.

Cependant, ce qui serait bien, ce serait que les coefficients soient identiques pour toutes la matières à plus ou moins 2 points en fonction de la filière, ça éviterait les impasses comme tu dis.

En ce qui concerne les sciences, je dois dire que je suis complètement subjective sur ce point parce que je n'ai vraiment JAMAIS aimé ça, à part la chimie. Pour moi, ça a été toujours été un ramassis de trucs compliqués et abstraits qui ne me serviront pas pour plus tard. C'est pour ça que je ne vois pas l'intérêt de maintenir les mathématiques en L, alors que ce n'est pas enseigné en ES, soit dit en passant. De mon point de vue, je m'en suis suffisamment farci toute ma scolarité, ça m'a plombé toutes mes moyennes et ça ne m'a vraiment pas donné envie ni de continuer, ni de m'accrocher. Les personnes qui sont dans mon cas sont plus nombreuses qu'on ne le croit. Encore une fois, pour moi, le système de point bonus reste une solution correcte.

En revanche, je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'histoire-géo, ça doit être obligatoire pour tout le monde, peu importe la filière choisie. C'est important de connaître l'histoire du pays dans lequel on vit, ses relations dans l'histoire des autres pays du monde ainsi que son implication dans le monde actuel.

L'école ne forme pas à un métier mais je pense qu'arrivé au lycée, elle doit permettre de se spécialiser un minimum en vue des études supérieures.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Narcisse le 19.06.12 9:53

Euh y a des maths en ES ! Y a même de la physique et de la bio depuis la réforme. Mais y a toujours eu des maths !
Bon, je dois t'avouer que je ne suis pas du tout d'accord avec toi, d'autant plus que ce qu'on enseigne en sciences et en maths en L c'est loin d'être compliqué, alors bien sûr ça paraît complexe quand on est allergique aux sciences, mais de toute façon plus tard tu as besoin d'un minimum de connaissances mathématiques (les stats, les pourcentages, et même les probas, je trouve ça dingue qu'on en ait pas en première L !). Le système des points bonus n'est pas une solution, parce qu'à mon sens ça dévalorise encore plus certaines matières qui n'ont pas toujours la côte dans les filières (philosophie pour les S, maths et sciences pour les L). En plus il ne faut pas se leurrer, en instaurant un système comme ça on créé un désintérêt global des élèves pour ces matières (et qui peut les blâmer, à 15/16/17 ans on a pas nécessairement la maturité nécessaire pour se rendre compte que c'est important), et ça me semble vraiment dommage.
Après je peux comprendre ton point de vue, et à ma charge j'ai toujours été une bonne élève donc j'ignore probablement beaucoup de choses en ce qui concerne les difficultés qu'on peut rencontrer en cours, quoique je me rattrape bien avec la prépa.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Lithium le 19.06.12 10:00

J'aimerais bien savoir ce que Peillon entend par "une part de contrôle continu". Surtout que, comme le soulève Narcisse, les lycées ne notent pas tous pareil, ce qui engendrerait de trop grosses différences d'un établissement à un autre, une bonne inégalité...

Concernant le bac en lui même, je suis pour le fait qu'il reste dans le même principe que l'actuel, c'est-à-dire une sorte de "partiel" faisant le point sur les connaissances. Ça prépare bien aux études sup, aux concours, partiels, ... Ce qu'un bac en contrôle continu ne permettrait pas.

Sinon, c'est sûr que ce serait bien de pouvoir proposer des options supplémentaires aux lycéens en rapport avec leurs envies professionnelles, mais ça me semble compliqué. D'une part parce qu'au lycée beaucoup ne savent toujours pas ce qu'ils veulent faire, d'autre part parce que ça me semble difficile de proposer des options, même générales, sur toutes les filières existant à la sortie. Ça reste une bonne idée à mon sens !

Par contre, j'ai jamais compris pourquoi certains avaient des épreuves anticipées et pas d'autres. Souvent les L n'aiment pas les matières scientifiques, elles ne leur servent généralement à rien en post bac, certes. En tant que bac S, j'ai envie de dire que l'hist-géo c'était bon pour ma culture gé mais en dehors de ça, ça ne m'a jamais vraiment servi en post bac. L'idée de le conserver en option pour la Term S me plaît beaucoup, surtout si elle apporte des points bonus (bah oui, faut bien une carotte sinon peu de monde prendra l'option... Trop des rebelz de la life au lycée).
Ou alors à l'inverse, conserver des maths en L (physique-chimie je comprend que ce soit totalement useless...), mais les étaler sur les trois ans de lycée, permettant ainsi de prendre le temps de comprendre ! Enfin, voilà, c'est peut-être rien mais je n'ai jamais compris cette "inégalité" de filière...

Lithium
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Invité le 19.06.12 10:35

@Narcisse a écrit:d'autant plus que ce qu'on enseigne en sciences et en maths en L c'est loin d'être compliqué, alors bien sûr ça paraît complexe quand on est allergique aux sciences, mais de toute façon plus tard tu as besoin d'un minimum de connaissances mathématiques (les stats, les pourcentages, et même les probas, je trouve ça dingue qu'on en ait pas en première L !).

Si tu le dis que c'est pas si compliqué... Je sais pas calculer des stats, ni des pourcentages rapidement et je le vis bien. . J'ai pas l'impression d'avoir raté ma vie et d'être une mauvaise élève pour autant... Je ne suis pas "allergique" aux sciences à la base, c'est juste que parce que j'ai eu des difficultés que personne ne m'a jamais aidé à surmonter, que j'ai décidé que je n'aimais pas les sciences. Par contre, au moment où moi j'étais en première, les ES n'avait pas ce qui était appelé "Enseignement scientifique", je ne savais pas que ça avait été modifié.

Lithium => C'est vrai que ce serait vraiment bien les options supplémentaires liées au métier que les élèves veulent faire plus tard mais c'est pas toujours évident compte tenu qu'à 17 ans on ne sait pas forcément ce qu'on veut faire de sa vie et je pense que ça demanderait beaucoup de moyens aux lycées, moyens que les lycées n'ont pas forcément...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Mayahuel le 19.06.12 11:43

Je pense surtout qu'on devrait arrêter de le donner à tout le monde. Le problème, c'est pas le bac en lui même mais c'est la baisse du niveau général des élèves au lycée. C'est effarant : arrivés dans le supérieur, y'a des élèves qui ont de grosses grosses lacunes en maths et en physique ( je parle des gens qui sont dans ma filière à la fac mais je pense que c'est pareil un peu partout), je ne dis pas que je suis un crack mais même moi après un an de médecine et une reprise quasi à zéro des maths ( on a avait fait que des stats et des probas en P1), j'arrive à rattraper mon retard en maths et en physique... moi je l'interprète non pas comme un " je suis trop intelligente et supérieure aux autres" puisque pour rattraper ce retard, j'ai bossé mais ça veut dire quoi ? Ca veut dire que des élèves qui ont fraîchement eu leur bac ont complètement oublié les notions qu'ils avaient utilisé pour l'obtenir ce bac !!!! C'est hallucinant.
Ma prof de physique l'a dit elle même : il n'y a plus d'effort d'apprentissage et de mémoire et j'suis totalement d'accord. Le problème n'est pas tant le bac je pense.

Au lycée, j'ai aussi constaté qu'on nous apprenait pas à raisonner. Bon, encore une fois je prends un exemple de S mais je suppose que c'est pareil dans les autres filières. Dans un exercice de maths, il y a trop de questions avant la dernière qui amènent à la conclusion générale de l'exercice ( je sais pas si vous voyez ce que je veux dire). Je pense qu'on devrait les supprimer et apprendre l'élève à réfléchir par lui même pour se demander ce que l'on attend de lui, ce que l'on veut lui faire comprendre à travers le problème.

Exemple : au lieu de mettre 10 questions, on en supprime 8. L'exercice, c'est l'enoncé et deux questions. L'élève doit refaire le raisonnement sans l'aide des questions préliminaires. Les exercices du bac sont très très mécaniques, et souvent, on ne sait pas ce qu'on va devoir conclure.
Il y a un fossé énorme entre le lycée et l'enseignement supérieur. Entre la prépa et même la fac où ce qu'on attend de nous est vraiment différent et je pense qu'on nous y prépare pas assez bien.

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Kamilla le 19.06.12 11:51

Oui les ES n'avaient pas "d'enseignement scientifique", c'est-à-dire pas de physique et d'svt, mais avaient bien des maths, plusieurs heures par semaines, et avec un coefficient plutôt important je crois. Et d'ailleurs heureusement qu'il y a des maths dans cette filière, je ne comprendrais pas trop l'intérêt de faire de l'économie sans avoir de maths, les maths sont quand même important(e)s (?) en éco.

Et je soutiens Narcisse, j'ai fait L, et objectivement les maths en 1ère L ne sont vraiment pas compliquées.Il suffit de regarder ce que font les autres filières, ou même de suivre l'option maths en L (ce que j'ai fait), pour s'en rendre compte. Après je peux comprendre que certaines personnes ne supportent vraiment pas tout ce qui est scientifique, mais pour moi il est important que les littéraires aient tout de même quelques enseignements scientifiques, pour ne pas "s'enfermer" dans des matières exclusivement littéraires, pour être plus ouverts, et ne pas se fermer des portes pour la suite des études.

Je suis aussi pour instaurer la philo progressivement dès la seconde. Je sais beaucoup d'élèves qui ne sont pas en L trouvent la philo inutile, inintéressante, et se disent que de toute façon le coefficient pour le bac est faible. Mais pour moi ça reste un enseignement essentiel, pour apprendre à réfléchir, à construire sa réflexion, se faire sa propre opinion. Et je pense la même chose de l'histoire géo, d'ailleurs je n'avais pas compris que ce soit supprimé en terminale pour les S, je trouve ça tellement important.


Kamilla
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Mayahuel le 19.06.12 11:59

Oui, je trouve ridicule de supprimer l'histoire-géo en Terminale S. Faut pas voir que le côté "utile" des choses. Okay, toutes celles qui s'orientent plus vers des filières scientifiques n'en font plus, mais je pense que connaître l'histoire de la France, la comprendre ( Vème république etc) et même l'histoire du monde contemporain est important. Ca nous permet aussi de sortir des disciplines scientifiques, ça change.

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par der le 19.06.12 12:14

( En ES ya des maths assez difficile coeff 5 , et si tu prends la spécialité ca devient coeff 7 au meme niveau que l'éco).Enfin c'etit comme ça de mon temps.


Dernière édition par der le 19.06.12 12:15, édité 1 fois

der
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Lithium le 19.06.12 12:15

Oh que je suis d'accord avec toi Mayahuel... La différence entre le lycée et les études sup c'est monstrueux. Au lycée on t'apprend à répondre aux questions, pas à raisonner par toi même et, arrivée en études sup, on te parle comme si tu savais raisonner comme une grande... Et on s'étonne que beaucoup se plantent ! Je me suis sentie tellement larguée en entrant en médecine...

Spoiler:
C'est surement un autre débat mais je trouve que c'est une grosse blague chaque année quand au JT ils nous sortent : "et cette année, 85% de réussite au bac !! Soit 1% de plus que l'an dernier !!". Sous entendu : nos lycéens sont de meilleurs élèves chaque année, ils sont fooooorts ! J'ai juste la sensation d'être prise pour une conne tous les ans.

Lithium
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Mayahuel le 19.06.12 12:31

Lithium, absolument ! Alors qu'en fait, ces chiffres n'ont aucun sens dès lors qu'on voit la réalité dans nos écoles/facs. Et puis quand on compare avec le niveau des autres élèves en Europe ou ailleurs dans le monde, c'est encore autre chose. Bref, ce que je décrie, c'est le manque d'exigence et le fait de vouloir donner le bac à tout prix à tout le monde.

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par nebulae le 19.06.12 12:54

Je comprends rien au BAC. En belgique, en secondaire, il y a deux sessions d'examens, une en décembre et une en juin, et ce chaque année .Les examens portent sur tous les cours donnés durant l'année. Parce que si j'ai bien compris, en france, il y a le bac blanc et le bac, mais en dehors de ça y'a jamais d'examens finaux?

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Sorose le 19.06.12 12:54

Personnellement, je ne suis absolument pas pour spécialiser encore plus les filières du baccalauréat !
C'est faux de dire que les matières scientifiques ne seront pas utiles aux ressortissant du bac L, comme de dire que l'histoire géo n'est pas utile par la suite pour des scientifiques... Franchement à 17/18 ans, on ne sait absolument pas ce qu'on va faire comme métier plus tard !!! Certains en ont une bonne idée, d'autres y sont obligés, et certains sont complètement perdus, mais il n'empêche qu'on en a aucune idée.

Pour ma part, j'ai décroché des mathématiques en seconde (seconde ES) parce que mon professeur était juste pourri. J'ai dégringolé et j'ai perdu tout intérêt pour cette matière. Je suis partie en L, je n'ai pas pu faire l'option Maths, parce que j'étais la seule de mon lycée. Au final, aujourd'hui, j'ai un métier scientifique !!! Je n'ai pas eu de mal à récupérer mes lacunes, car j'ai eu de bons professeurs.

Je ne pense pas être la seule, et quand bien même, on reste dans une filière purement littéraire par exemple, rien ne dit qu'un jour, dans notre métier, les stats et les proba seront de mises !
Les métiers évoluent, les gens aussi. Moi je trouve ça affligeant de nous formater dès le début, vers un profil spécifique.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Sorose le 19.06.12 12:59

Et pour ce qui est des capacités, certes, on a pas tous les mêmes, mais le choix d'une filière nous pousse quand même à en faire le moins possible là où on ne se sent pas à l'aise.
Je parle pour les L, car j'ai été en L, où je voyais mes camarades de classe rien faire en Maths, négliger la matière, et se dire "t'façon je comprends rien, je suis pas matheux, c'est pas pour moi !" et donc, forcément se planter...
Sauf qu'aujourd'hui, ils font des études/un métier dans lequel, ils ont des stats, ou de sacrés calculs ! Et comme par hasard, ils n’ont pas eu plus de soucis que ça pour apprendre !
Je crois qu'on se formate BCP trop tôt.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Mondaye le 19.06.12 13:04

@Nebulae a écrit:Je comprends rien au BAC. En belgique, en secondaire, il y a deux sessions d'examens, une en décembre et une en juin, et ce chaque année .Les examens portent sur tous les cours donnés durant l'année. Parce que si j'ai bien compris, en france, il y a le bac blanc et le bac, mais en dehors de ça y'a jamais d'examens finaux?

Ahah moi c'est votre système que j'ai eu du mal à comprendre durant toute l'année. Mais maintenant c'est bon.
Donc en fait la différence c'est qu'en France ya aucun examen durant le secondaire. Mais on a 2 diplômes, nationaux, c'est-à-dire que tous les français ont la même chose au même moment, que ça porte sur un programme que toute la France est censé avoir vu, et ce ne sont pas nos profs qui nous corrigent. Donc on peut aussi le passer en candidat libre, c'est-à-dire sans avoir suivi un enseignement scolaire vu que ce n'est pas lié à un examen d'école, comme vous.
Le premier diplôme c'est le brevet, pour sanctionner la fin du collège (1-2-3-4e secondaire pour vous je crois) et le second c'est le bac, pour sanctionner la fin du lycée (jusqu'à la rhéto).
Le bac blanc c'est juste un examen blanc, propre à chaque école, pour entrainer ses élèves au diplome, et c'est pas obligatoire d'en faire dans l'absolu.
Sinon on a les épreuves anticipées pour le bac, c'est-à-dire que t'as déjà des épreuves en 6e secondaire (1ère), pour pas trop en avoir d'un coup à passer en rhéto (terminale).
Les épreuves du brevet comme celles du bac et bac anticipé se font en juin, sur 1 à 3 semaines en fonction de tes options.
Pour le reste des années, on sait si on passe en année supérieure suivant des conseils de classe où les profs discutent de nos résultats durant l'année. Mais ça se fait uniquement en contrôle continu et non nationalisé, c'est propre à l'école.
Tu comprends Smile ? En gros rien à voir... Votre système nous on l'a que pour le supérieur, et essentiellement en fac.

Mondaye
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Willingness le 19.06.12 14:39

Pour être en pleine période d'examens, je dois avouer qu'en vous lisant, j'ai pas mal de choses à quoi je repense. D'abord, je suis en L pour la précision ! :p

Pour reprendre Sesilina, je crois, il est vrai qu'on choisit une filière parce qu'on veut moins d'une matière. Perso, si je suis allée en L, c'est pour avoir le moins de sciences et de mathématiques possible car j'ai toujours eu de grosses difficultés dans ces matières, mais aussi parce que j'ai jamais aimé trop ca. Après, il faudrait quand même les garder aux épreuves anticipées, même si y'a une option mathématiques à côté. Même si j'ai eu des notes laissant à désirer en maths, il est vrai qu'en travaillant un peu, c'est pas non plus très difficile, ca restes assez simple (fin, les cours au lycée car ceux du CNED sont très mal faits). ;) Puis, comme vous l'avez dit, des maths, ca sert toujours, toute une vie, même inconsciemment, alors, je suis pour la garde des sciences/maths aux épreuves anticipées.

Ensuite, je suis contre le Bac en contrôle continu parce que, comme des GB's ont pu le dire, les lycées notent différemment. Personnellement, si le Bac serait en contrôle continu, étant au CNED, je galérerais bien comme il faut à avoir ct'Bac, car ils notent bien sévèrement. Ce serait alors un peu injuste, pas très égale et tout le monde n'aurait pas sa chance, tout le monde n'a pas des facilités.

Pour ce qui est de la filière S, je ne comprends pas comment peut-on supprimer l'épreuve obligatoire d'histoire-géographie en terminale. Perso, je trouve que c'est quand même une base, il est important de savoir le passé de la France et du monde, tout de même, et c'est pareil pour la géographie. ;)

Pour la filière L, les nouveaux enseignements de spécialité, si j'ai bien compris, c'est à dire, le droit ou encore "Grands enjeux du monde contemporain", sont biens, je trouve. J'avais entendu parler d'une autre réforme, supprimer deux oeuvres en littérature au lieu de quatre, mais je trouve aucune preuve, donc, c'est certainement une rumeur, mais en tout cas, je serais contre, ce serait idiot.

Et je crois que c'est tout ! ;)

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Amulet le 19.06.12 17:04

@Mayahuel a écrit:C'est effarant : arrivés dans le supérieur, y'a des élèves qui ont de grosses grosses lacunes en maths et en physique ( je parle des gens qui sont dans ma filière à la fac mais je pense que c'est pareil un peu partout), je ne dis pas que je suis un crack mais même moi après un an de médecine et une reprise quasi à zéro des maths ( on a avait fait que des stats et des probas en P1), j'arrive à rattraper mon retard en maths et en physique... moi je l'interprète non pas comme un " je suis trop intelligente et supérieure aux autres" puisque pour rattraper ce retard, j'ai bossé mais ça veut dire quoi ? Ca veut dire que des élèves qui ont fraîchement eu leur bac ont complètement oublié les notions qu'ils avaient utilisé pour l'obtenir ce bac !!!! C'est hallucinant.
Ma prof de physique l'a dit elle même : il n'y a plus d'effort d'apprentissage et de mémoire et j'suis totalement d'accord. Le problème n'est pas tant le bac je pense.

Au lycée, j'ai aussi constaté qu'on nous apprenait pas à raisonner. Bon, encore une fois je prends un exemple de S mais je suppose que c'est pareil dans les autres filières. Dans un exercice de maths, il y a trop de questions avant la dernière qui amènent à la conclusion générale de l'exercice ( je sais pas si vous voyez ce que je veux dire). Je pense qu'on devrait les supprimer et apprendre l'élève à réfléchir par lui même pour se demander ce que l'on attend de lui, ce que l'on veut lui faire comprendre à travers le problème.

Exemple : au lieu de mettre 10 questions, on en supprime 8. L'exercice, c'est l'enoncé et deux questions. L'élève doit refaire le raisonnement sans l'aide des questions préliminaires. Les exercices du bac sont très très mécaniques, et souvent, on ne sait pas ce qu'on va devoir conclure.
Il y a un fossé énorme entre le lycée et l'enseignement supérieur. Entre la prépa et même la fac où ce qu'on attend de nous est vraiment différent et je pense qu'on nous y prépare pas assez bien.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, et c'est aussi le cas par exemple en licence d'anglais. En première année de licence d'anglais beaucoup d'étudiants ont un niveau pitoyable et ne savent pas construire une phrase correcte en anglais, du coup il faut reprendre toutes les bases de la grammaire. Puis bon aussi quand on est confronté aux disserts et commentaires en anglais dès la première année alors qu'on n'a jamais appris à argumenter en anglais au lycée c'est très difficile. Et dire qu'on devrait entrer à la fac avec un niveau B2!!! C'est du foutage de gueule!!

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par -Emma- le 19.06.12 17:47

Asthenia a écrit: Je ne vois pas l'intérêt de maintenir les mathématiques en L, alors que ce n'est pas enseigné en ES, soit dit en passant.
Bien sûr qu'il y a des Maths en ES (coef 5) . Il y a également de la physique en 2nd et de la SVT en 2nd et 1ère (coef 2).

Je ne suis pas pour spécialiser davantage chaque filière en supprimant des matières jugées inutiles. C'est essentiel d'avoir des connaissances en maths, anglais, philo, histoire-géo..., des bases même si elles ne nous serviront pas plus tard pour notre projet professionnel, elles feront partie de notre culture générale.

-Emma-
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Light le 19.06.12 21:00

Ce qui me désole aussi dans le bac, c'est le nombre ultra limité d'options.
Je veux bien que ca soit injuste vis à vis de ceux qui n'en ai pas pris, que des gens aient le bac seulement "grace" aux options mais mince.
Je ne sais plus si on est limité à deux ou trois options... Mais faut arrêter quoi. Si ca te plait de prendre plusieurs options pour t'ouvrir l'esprit, pourquoi tu ne peux pas tout présenter?
Un ami très matheux avait pris espagnol, latin, musique et section européenne pour garder un peu de "littéraire", et bien il n'a pas pu tout passer.

De toute facon, le bac a besoin d'une réforme. Je ne voit que ca d'un point de vue d"une élève et donc pas très objectivement. Mais on doit redonner ses lettres de noblesse a ce seul diplôme qui "signifie" quelque chose aujourd'hui, du moins pour moi, avoir le bac signifiait l'entrée dans le supérieur, la fin d'une ère.... On balance tellement les diplômes comme ca aujourd'hui que je trouve que tout ca manque de valeurs.

Et en tant que scientifique "littéraire", j'ai beaucoup aimé avoir des heures de langues et d'histoire en terminale (pas philo pour des raisons perso) pour m'aérer des heures de scientifiques qui formatent quand même beaucoup.
Et puis surtout pour la culture!!!! Mon père me reproche souvent mon manque de culture, mais des fois je suis effarée face à un manque clair et net de culture générale et d'interet au monde, si on supprime les seules matières en S qui nous apportent encore un peu ca.... ou va t'on?

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le baccalauréat : in or out?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum