Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le changement de sexe

14% 14% 
[ 2 ]
79% 79% 
[ 11 ]
7% 7% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 14

Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par greymalkin le 13.05.12 15:10

Jeudi 10 mai, le Sénat argentin a adopté, à l'unanimité, "un projet de loi sur l'identité sexuelle qui autorise les travestis et transsexuels à déclarer le sexe de leur choix auprès de l'administration. Ce choix peut correspondre ou non au sexe enregistré à la naissance." (Source : lemonde.fr). Le texte précise : "Toute personne peut demander un changement de sexe, de prénom et d'image, à partir du moment où ils ne correspondent pas au genre de cette personne tel qu'elle le perçoit." pour en savoir plus.

Pour rappel, en France, le changement de sexe (ou de genre) existe et est permis, mais il est soumis à de multiples évaluations, psychiatriques et juridiques, ainsi qu'à des opérations chirurgicales, et injections hormonales puisque pour obtenir un changement d'état civil, la personne trans doit déjà être sur la voie de sa transformation (ablation de ses attributs sexuels natifs ou création d'organes artificiels, injection d'hormones masculines ou féminines) et elle doit d'abord correspondre à un protocole strict concernant sa vie affective et morale (ne pas être séropositive, ne pas avoir été marié , être hétérosexuel(le) dans son genre d'arrivée, etc), passer des tests psychiatriques afin d'écarter la présence de pathologie mentale.

Qu'en pensez vous ? Voudriez vous que la loi s'assouplisse en France, sur le modèle de la récente loi argentine et que changer de sexe devienne une "formalité administrative" ? Considérez vous les dispositions juridiques actuelles en France comme convenables et suffisantes ou sont-elles injustes ? Que vous évoque et comment considérez vous la volonté de changer de sexe ?

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par Light le 13.05.12 16:22

Alors, j'ai répondu " C'est un droit qui doit être scrupulusement encadré".

Parce que je pense que changer de sexe n'est pas quelque chose d'anodin, comme tu l'as dit, cela nécessite des opérations chirurgicales, des prises d'hormones etc etc... Et je pense qu'un suivi médical est important des les cas là. Pas forcément pour sanctionner, mais plus pour accompagner étape par étape les personnes désirant changer de sexe et ainsi ne pas laisser une déprime (voire dépression) s'installer.
Je pense que de toute facon, ce n'est pas un décision qu'on prend à la légere, que c'est murement réfléchi, mais malgré tout, un accompagnement psychologique ne peut pas faire de mal (surtout que j'imagine que les réactions de l'entourage peuvent parfois être violentes...)

Pour le protocole sur la vie affective et morale... Je ne sais pas, je suis partagée....

Pour ce qui est de la loi argentine, selon eux "c'est une grande avancée". Soit.
Je reste un peu septique (face à ce que je ne connais pas, c'est mal).

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par Sunsh le 13.05.12 19:14

Je ne savais que c'était aussi strict sur la vie affective et morale ! Il y a même des conditions qui me "choquent" un peu comme celle de ne pas avoir été marié. Honnêtement je serai pour un assouplissement de la loi française pour aller vers une comme celle adoptée en Argentine mais avec un suivi psychologique, médical. Peut-être pas aller jusqu'à la formalité administrative.

Sinon sur la question en elle-même je n'ai pas vraiment d'avis. J'estime qu'une personne est libre de faire ce qu'elle veut de son corps sans avoir besoin de subir les normes de la société. Si ça peut être un moyen de soulager une personne qui ne se sent pas comme individu qui appartient à un genre alors pourquoi pas.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par In_uter0 le 13.05.12 23:16

je trouve ça ridicule de demander à ces personnes de ne pas avoir été mariées, d'être hétérosexuelles et de ne pas être séropositives. Je trouve que c'est vraiment aller fourrer son gros nez dans la vie privée et intime des gens alors qu'il n'y a aucune raison à ça.

Après qu'on puisse changer de sexe sans même voir un psychiatre, je trouve pas ça terrible non plus. C'est un peu la fête du slip quand même. D'un autre côté, je conçois assez bien quel poids terrible ça doit être pour les personnes qui souffrent réellement de ce problème de devoir se justifier et prouver la légitimité de leur désir. Toujours est-il que je pense que c'est nécessaire parce que même s'il n'y a pas opération, changer son état civil comme ça, c'est pas anodin.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par Artémise le 13.05.12 23:51

C'est pas ridicule de demander de ne jamais avoir été marié, parce que si cette condition n'existait pas, cela reviendrait (je schématise très grossièrement), conséquence juridique, à autoriser le mariage homosexuel, et, jusqu'à preuve du contraire, il n'est pas encore légalisé en France!
En fait quand quelqu'un change de sexe en France, même étant né sexe a, s'il devient sexe b, il est réputé comme avoir toujours été sexe b, du coup si cette personne a été marié, cela revient à avoir homologué un mariage entre deux personnes de même sexe.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par In_uter0 le 14.05.12 18:30

Je comprends bien le principe mais je trouve ça quand même ridicule. Je comprends qu'on demande que la personne ne soit pas mariée au moment du changement de sexe. Mais de mon point de vue ça revient à punir cette personne pour avoir essayé de vivre une vie dite normale avant de finalement choisir d'être vraiment elle même et je trouve ça mesquin. Autant que d'autoriser les gens à changer de sexe tout en continuant à considérer le mariage homosexuel comme inadmissible.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par greymalkin le 16.05.12 10:32

Merci pour vos réponses !

Artémise je suis d'accord avec toi sur les points de détails juridiques, mais je suis d'accord aussi avec In Utero, il se pourrait que tu aies essayé de vivre une vie "conventionnelle" dans ton sexe de naissance, sans que cela "t'aille", et du coup, te refuser le changement d'état civil / de sexe parce que tu as été marié, ça revient je trouve à sanctionner ta volonté de changer de vie ou la faire coller à ce que tu voudrais qu'elle soit, c'est assez injuste.
Bref, si jamais on allait vers un assouplissement de la loi, je trouve qu'il serait censé d'enlever cette caractéristique là. De même "être hétérosexuel" dans son genre d'arrivée : si jamais un individu né homme en fait ne se sent pas homme, ni femme, mais bien lesbienne ? Je trouve la limite arbitraire et excessivement morale, à partir du moment où on change de sexe (à grands renforts d'opérations chirurgicales et injections d'hormones) de dire "par contre attention c'est pour être hétéro à l'arrivée !", placer l'interdit de l'homosexualité à ce degré de transformation / d'émancipation de la nature, ça me paraît vraiment farfelu et assez pudibond.

D'un autre côté je ne connais absolument rien aux souffrances des "transsexuel(le)s" je n'arrive tout simplement pas à comprendre.
Je reste butée sur le fait que si la virilité et la féminité sont des vertus et traits moraux qui ne sont pas associés à un sexe biologique, si ce n'est par 2500 ans de construction sociale à coup de récits épiques, publicités et autre lois saliques, alors vouloir changer de sexe pour mieux coller à son genre, celui duquel on se sent le plus proche intellectuellement, c'est seulement faire le jeu de ces constructions sociales là : entériner qu'elles existent, voire même qu'elles sont bonnes, qu'elles ont lieu d'être puisqu'on les valide en faisant coller à un sexe, extérieur, le "bon genre", nos qualités, vices et vertus, au point de se mutiler (le mot est fort mais sans jugement de valeur).
Quand on veut devenir une femme parce qu'on se sent femme, ou bien quand on veut devenir un homme parce qu'en fait on se sent homme pour moi on est toujours en plein dans la construction des genres au lieu d'être dans la liberté, on continue de dire "qc comme la femme (ou l'essence de la femme) existe, j'estime y coller, je veux y coller au plus près possible fût-ce avec un vagin artificiel" et idem pour la femme, qui parce qu'elle se sent plus proche des hommes veut un pénis ou un prénom de garçon ou une voix plus grave que celle qu'elle avait sans testostérone. Tout ça alors qu'on s'échine par ailleurs à dire que "on ne naît pas femme, on le devient", et qu'il n'y a pas une once de vérité absolue, mais que du relatif, dans les discours qui se sont succédé sur l'homme, la femme et leurs destins !

Bref donc c'est vraiment une revendication que je ne comprends pas, je me dis que si jamais je rencontrais des gens ayant ces préoccupations, je comprendrais mieux. J'ai lu que Roselyne Bachot, en 2010, a considéré que le trouble de l'identité sexuelle n'était en fait pas une pathologie (contrairement à l'OMS qui considère toujours ça comme un trouble psychiatrique, donc elle a adopté une position plutot audacieuse), et en même temps l'homosexualité elle même a été considéré comme une maladie mentale, donc peut-être que le transsexualisme est à placer sur le même plan...

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Argentins ont le droit de choisir leur sexe, sans passer devant des psychiatres !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum