Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Les françaises se font encore écraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les françaises se font encore écraser

Message par Khiera le 17.01.12 23:44

L'écart moyen des salaires hommes / femmes est aujourd'hui encore de 17%. 80% des taches ménagères sont effectuées par la femme du foyer. La journée de la femme a toujours "besoin" d'exister. Les députés femmes se noient dans la majorité d'hommes. Et les préjugés sexistes pullulent.

La laboratoire de l'égalité lance une campagne visant principalement à faire signer aux candidats à la présidentielle un "pacte" à la Hulot, les obligeant à mettre en place un certain nombre de mesures pour rétablir ENFIN la parité. Cette campagne ne se cantonnera pas à la seule journée de la femme, mais sera présente dans le métro jusqu'à celle ci.


Et vous, souffrez vous du sexisme ambiant ? Avez vous des exemples concrets vécus au quotidien ?


Dernière édition par Khiera le 18.01.12 18:57, édité 1 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Stormy le 18.01.12 9:28

Non alors je n'ai pas d'exemples à donner.
Mais ce qui m'a dégouté récemment c'est la parité dans les contrats d'assurances genre les assurances autos, comme les femmes ont moins d'accidents, elles payaient moins cher mais avec cette décision, tout le monde va payer pareil ! Quand il s'agit de payer, là la parité existe, il y a pas de problèmes, mais alors pour les salaires, c'est autre chose Sarcastique

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par greymalkin le 18.01.12 10:47

Je ne connais pas du tout de sexisme / violences ou inégalités à cause de mon sexe. Il faut dire que je n'ai pas fait des études scientifiques ou d'ingénierie, réputées pour accueillir peu de filles ! Dans mes études, c'est très équilibré, il y a autant de filles que de garçons, et je n'ai jamais entendu la moindre critique sexiste ! Même si il est obvi que les filles de toutes mes promos (moi la première) répondaient à la figure de la femme telle que notre société la renvoie : les filles avaient tendance à plus se sacrifier que les garçons (plus nombreuses à avoir un petit job, à suivre plusieurs masters en un, étaient souvent plus assidues), et quelque chose de typique : on demande toujours les cours aux filles, et pas aux garçons. Certes les filles sont souvent plus soignées, écrivent mieux, donc sont plus lisibles. Mais surtout elles acceptent ! Bref il y avait quand même cette idée de la femme oblative, qui prend soin, qui ne sait pas vraiment dire non, cette figure de la femme comme "care-taker" (que certaines branches du féminisme ne contestent même pas!).. Ce n'est pas une discrimination ou une inégalité sociale, mais c'est le seul "sexisme", ou plus exactement, préjugé sexiste, que j'ai pu observer.

Après, en tant que baby-sitter/prof à domicile, j'ai pu pénétré dans des familles où il était flagrant que le père / la mère avait des rôles bien définis, et la mère souvent plus de tâches et moins de loisir que le père. J'aurai tendance à dire que la répartition est plus égale que ce que je pouvais observer plus petite mais c'est à nuancer (il y a déjà une sélection faite : tout le monde n'emploie pas des aides à domiciles + je suis en région parisienne). Mais les femmes sont toujours plus majoritairement victimes de la "double journée" ! J'ai parfois l'impression, à entendre certaines mères (dont la mienne), certains discours, que ce n'est pas si grave si une mère a moins de loisirs qu'un père : elle en a moins besoin, elle est tellement contente de se dévouer entièrement à sa famille, ça lui suffit. Penser à elle ? Avoir du temps pour elle ? Mais pourquoi faire ? J'avoue que ça me scandalise, d'une certaine façon, au foyer, on est toujours dans l'idée freudienne et arriérée de la mère qui prend soin, et du père qui lit le journal et ouvrira sur le monde.

Et pour finir sur le foyer, j'ai remarque que souvent ce sont les femmes (ça j'ai pu le voir dans mon couple aussi, et, à nouveau dans toutes les familles que j'aidais, et pour le coup, sans exception), qui prennent l'initiative et la responsabilité d'entretenir les relations. Elle est en charge des dîners, des invitations, des coup de fils (ne serait-ce qu'appeler la baby sitter : c'est toujours la femme qui s'en charge ! A moins que le mari fasse une surprise pour un anniversaire !). A nouveau, ce n'est pas un bien vilain sexisme, mais je crois que c'est toujours cette construction de la femme comme pourvoyeuse de soins, de confort, qui "fait tourner la maison". Plutôt que de faire autre chose !

Disons que je suis vraiment très épargnée pour le moment, et si je deviens fonctionnaire, je devrais être épargnée toute ma vie vis-à-vis des inégalités au travail (en tout cas par rapport à des collègues masculins en face d'un supérieur..!), mais j'observe quand même, dans les foyers que j'ai pu visiter, des différences très tenaces dans la répartition des tâches, des rôles, des genres...

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Salakis le 18.01.12 12:14

De mon côté je ne pense pas souffrir pas de sexisme au quotidien. Ayant une tout petite paye d'étudiant, elle est la même pour tout le monde. Par contre je sais que ma mère n'a pas le même salaire que les hommes au même échelon qu'elle..

Dans les foyers, (dont dans celui où j'ai grandi), c'est vrai que les tâches ménagères sont accomplies par la femme. En fait c'est même tellement ancré dans les mentalités que j'ai l'impression que ça leur semble même normal à elles-même. Par exemple, quand on se retrouve chez nos parents, mes sœurs et moi sommes sollicitées pour aider à la maison (normal) mais jamais ma mère ne demandera quelque chose à mon frère à ce niveau.. Idem combien de fois elle m'a dit "ton pauvre mec si tu es nulle en cuisine" ! Ca m'énerve qu'elle puisse être parfois vieux jeux comme ça sans même s'en rendre compte, alors que de manière générale, c'est une femme on ne peut plus moderne..

(ps : pour le titre : les Françaises se font écraser Smile )


Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Heyou le 18.01.12 13:14

Personnellement, les seuls endroits où j'ai l'impression qu'il n'y a pas une once de sexisme, c'est entre amis et à la fac.
Après, dès qu'on passe au milieu du sport, ça change déjà radicalement. Souvent les femmes, et pour en avoir parlé avec d'autres athlètes de haut niveau faisant d'autres sports c'est la même chose, sont considérées comme des "merdes" par les hommes. Tout simplement parce que nos capacités physiques sont moins développées que les leurs de manière générale, et du coup ça entraine systématiquement un rabaissement général de notre niveau, et donc de notre personne. Personnellement, je trouve ça hyper difficile à vivre d'entendre en permanence qu'on a un niveau inférieur au leur, qu'ils avancent plus vite, qu'ils sont plus techniques etc... autant il y a certains points où ils sont irréfutablement meilleurs car plus à l'aise physiquement, autant réduire notre niveau global à quelque chose de largement inférieur au leur propre niveau, je trouve ça trop facile.
Ce qui est étonnant aussi, c'est que du coup, en réaction à cela, on développe malgré nous des qualités et capacités culturelles que les hommes ne cherchent même pas à avoir : la finesse, la précision, etc. Et malheureusement, ça creuse encore plus les différences et inégalités entre les deux sexes. Je m'écarte très certainement du sujet, mais c'est l'exemple le plus frappant de phénomène sexiste que j'ai sous la main.
Après, je vois aussi que chez moi, on est encore loin d'une parfaite égalité des tâches entre mon père et ma mère. Mon père bosse toute la journée, ramène les sous, se pose à table le soir, aide un peu ma mère pour la cuisine- vaisselle mais ça reste léger. Et ma mère bosse désormais tout autant, mais gagne moins, et doit s'occuper en plus de toutes les tâches ménagères, et quand on était plus jeunes elle s'occupait aussi des enfants. Elle arrive tant bien que mal à profiter un peu de ses week end pour faire du sport, sortir etc mais elle a beaucoup moins le temps de se faire plaisir que mon père. Je trouve ça dommage. On a déjà essayé d'en toucher un mot à mes parents avec ma soeur, mais on s'est heurté à un mur, surtout du côté de mon père évidemment...

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Khiera le 18.01.12 14:15

Je ne sais pas si c'est parce que j'ai été élevée par des parents particulièrement modernes et égalitaires (mon père, imprimeur, faisait toujours la cuisine et gérait la baby sitter, ma mère était chef d'entreprise et s'occupait des comptes) ou si c'est parce que je deviens malgré moi une saloperie de chienne de garde, mais je ressens énormément le sexisme, au quotidien, surtout depuis que je suis photographe.

J'ai l'impression qu'il faut toujours que je sois deux fois plus professionnelle, deux fois plus sérieuse, deux fois plus rigoureuse, que j'ai deux fois plus de choses à prouver que si j'étais un homme. Je dois, en plus, constamment jouer avec les remarques sur mon physique : la drague, les compliments inappropriés en pleine séance de travail, les questions débiles ("mais photographe c'est votre métier alors ? et vous, vous voulez pas que je vous prenne en photo ?"), les conseils même que des amateurs avisés et comptables de leur état me donnent ("tu vas voir, avec les années tu vas plus oser, là t'es encore verte"). Le problème c'est pas la nature des conseils ou des questions, le problème c'est qu'on se permette de me les formuler comme ça, devant tout le monde, alors que je suis en train de taffer. Je suis sure que si j'étais un homme on me foutrait plus la paix, même si j'étais un homme bombe atomique, on ne viendrait pas me draguer aussi lourdement en pleine séance photo. Et en l'occurrence je suis sure que ça n'a rien à voir avec mes qualités physiques, c'est juste que je suis une femme, et jeune de surcroit. C'est super fatigant, et je pars à mes séances de travail de plus en plus tendue comme un string. Et si j'ai le malheur d'être, juste, ferme et sérieuse, même pas désagréable, que je refuse simplement de rentrer dans le jeu de la drague au boulot, je me fais vite taxer de "pas sympa". Ca me met hors de moi.

Dans ma vie personnelle je dois avouer que je le ressens aussi un peu : je suis ce qu'on appelle une "grande gueule", bêtement parce que je dis honnêtement la plupart de ce qui me passe par la tête si on me demande mon avis, j'ai pas énormément de filtres, même si je travaille énormément à m'exprimer de manière diplomate. Et cela pose quand même très souvent problème : si je fais la remarque au serveur d'un restau qui ne nous a pas encore servi en une heure de temps qu'il est long et que ça commence à être relou, je suis une chieuse, une caractérielle. Si un de mes potes le fait, c'est juste un mec.
En fait j'ai simplement l'impression qu'on me foutrait beaucoup plus la paix si j'étais un garçon, qu'on remarquerait beaucoup moins ma franchise et ma grande gueule si j'étais un homme, que ça passerait crème. Ou qu'en tous cas on m'en ferait moins systématiquement la remarque.

En fait, ça me fait chier qu'un de mes traits de caractère prenne autant d'importance, devienne aussi problématique parce que je suis une fille. Si j'étais un garçon, on me trouverait certainement juste très viril et affirmé.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Invité le 18.01.12 17:43

Je ne pense pas non plus, comme la majorité d'entre vous, être victime de mon sexe dans ma vie quotidienne. Je fais plus souvent la cuisine (faut dire que j'aime bien ça) et je m'occupe plus souvent de laver le linge que mon copain, c'est vrai, mais ça c'est plus parce que mon copain est feignant et que ça me saoule de voir la panière déborder que parce qu'il est macho Moq Je travaille en centre d'appel en plus de mes études et on est tous payés pareil, qu'on soit homme ou femme, à part ma chef d'équipe qui est payée un peu plus que nous parce que, justement, elle est chef d'équipe. Dans le milieu que je vise, (la pub, la communication) je pense que je vais être beaucoup plus confrontée au sexisme et j'espère que ça ne me fera pas renoncer. Quoique, quand j'y pense, je les entends encore les remarques style "Ah mais ça te gêne pas de coucher partout ?" du temps où j'étais célibataire, de la part de nanas en plus, même pas de mes potes mecs (ou si, un mec avec qui j'avais couché m'a traité de salope hein tup genre le mec, rien à voir avec ça). Un mec qui fait ça on dit que c'est un ouf, qu'il est cool, qu'il sait s'amuser, qu'il a compris la vie et une nana qui fait pareil c'est une traînée / salope et je trouve pas ça normal. Je ne vois pas en quoi c'est plus dénigrant pour une femme de jouer avec les mecs que pour un mec de jouer avec les nanas...

C'est drôle, quand je demande aux mecs que je connais quelles sont les raisons qui, selon eux, font qu'ils sont supérieurs aux femmes et qu'ils méritent d'être payés plus à travail égal, soit ils ne savent pas, soit ils répondent juste "Parce qu'on est plus fort que vous physiquement" mais sans en être convaincus. Comme quoi, ce concept d'inégalité homme / femme est ancré dans les têtes, et des hommes, et des femmes, mais personne ne sait vraiment pourquoi et je pense que tant que personne ne saura pourquoi, on n'arrivera jamais à se défaire du sexisme. En revanche, parlez de grossesse et d'accouchement aux hommes, peu d'entre eux vous diront qu'ils seraient capables de subir ça, et encore moins plusieurs fois dans leur vie. Mais on reste le sexe faible malgré tout...

L'initiative du bureau de l'égalité est très bonne mais ce qui me gêne c'est le fait qu'il faille encore faire ça pour enrayer le sexisme, qu'on ait encore besoin de rappeler aux hommes qu'on n'est pas seulement là pour s'occuper des enfants, de la maison, et qu'avoir une paye égale à la leur à travail égal est tout simplement une question de logique et non pas une avancée dans les mentalités. Le pire, c'est que j'ai l'impression que ce genre de campagnes, ça ne marche pas, pas plus que la journée de la femme.

L'autre problème pour moi, c'est l'existence de ce que j'appelle les "fausses féministes", ces femmes qui pratiquent le sexisme à l'envers juste parce qu'elles sont elles-mêmes victimes de sexisme. En gros, ces femmes qui clament le "girl power" et l'inversion de la tendance actuelle qui donnerait : les hommes aux fourneaux et les femmes au boulot, payées plus que les hommes en plus... Evidemment, les hommes réduisent toutes les féministes à ces nanas "mal baisées" ce qui fait qu'ils n'écoutent pas les "vraies féministes", parce qu'ils ignorent leur existence (se foutent de leur existence plutôt), qui elles, ont de vraies idées et prônent l'égalité et non pas le sexisme à l'envers. Les suffragettes anglaises l'ont bien compris d'ailleurs qu'il fallait s'allier aux hommes pour avoir ce qu'elles voulaient, et c'est pour ça qu'elles ont eu le droit de vote aussi tôt, je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Artémise le 18.01.12 18:12

Asthenia a écrit:Je ne pense pas non plus, comme la majorité d'entre vous, être victime de mon sexe dans ma vie quotidienne. Je fais plus souvent la cuisine (faut dire que j'aime bien ça) et je m'occupe plus souvent de laver le linge que mon copain, c'est vrai, mais ça c'est plus parce que mon copain est feignant et que ça me saoule de voir la panière déborder que parce qu'il est macho Moq
Mais ça, Asthenia, c'est la bonne excuse, tu crois sérieusement que les femmes qui doivent s'occuper de la popotte et du ménage (parce que sinon personne ne le fait) vont dire, et même PENSER, que leur mari est machiste? Evidemment non, elles vont toujours dire "mais non il est pas macho, juste fainéant". C'est super important de réaliser que le machisme, plus qu'une idéologie manifeste, est un automatisme, latent, inconscient. Donc putain à ta place moi les slips de ton mec je les laisse dans le panier à linge, et quand il en aura marre il les lavera. Enfin perso je ressens la même chose que Khiera, pourtant j'ai pas l'impression d'être une féministe enragée.

Moi honnêtement ce qui me révolte mais de ouf, et ENCORE PLUS que les inégalités de fait, c'est l'image profondément négative véhiculée du féminisme. Je trouve ça ouf qu'en 2012, les femmes elles-mêmes voient les féministes comme des lesbiennes à moustache (j'extrapole ok!!). A un moment, c'est bien beau de dire "ouais ce serait bien effectivement d'être traitée de fait également" mais faut aussi se donner les moyens. Je trouve que les femmes comptent trop sur les mecs pour faire assurer leurs propres droits. Alors que c'est à NOUS de le prendre. PUTAIN.

(wesh ça y est maintenant je suis trop au taquet)

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Narcisse le 18.01.12 18:22

Je ne me sens pas du tout victime du sexisme, ni entourée par lui.
Déjà dans la répartition des tâches ménagères : mon père cuisine, ma mère bricole et répare dans la maison.

Ensuite dans ma classe franchement les seules blagues que je peux entendre sont vraiment juste des blagues caricaturales, visant justement à rire du sexisme (et idem pour les mecs, tourner en dérision leur image de macho). Après peut-être que ça sera différent quand j'entrerais en école de commerce, ou quand je sortirais du cadre de la prépa... Va savoir.

La seule discrimination que j'ai pu ressentir n'avait rien à voir avec le fait que je sois une fille, mais avec le fait que les gens me trouvent jolie, canon, et que du coup parfois ils me font des réflexions, qui certes sont à prendre sur le ton de l'humour mais que je trouve vexantes, du style (en vrac) "ah mais de toute façon moi si j'étais belle comme toi, je crois que je m'emmerderais pas dans la vie j'épouserais un mec riche et brillant et puis voilà" ; "ah mais t'es vachement intelligente en fait" (non non j'ai couché avec le proviseur pour obtenir ma place) ; "non mais c'est surprenant parce que comme ça, on dirait pas vraiment que ce qui t'intéresse c'est la littérature et la philo..." ; "olala gâcher ses plus belles années de jeunesse en étant en prépa, ne pas sortir et se priver de tant de relations possibles" (merci mais je préfère les livres).
Voilà, les filles qui correspondent plus au cliché de l'intello à lunettes assez banale physiquement personne n'a jamais douté de leur intelligence.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Invité le 18.01.12 18:33

Je peux t'assurer, Artémise, qu'il est loin d'être sexiste. Il est réellement feignant, moins il en fait au quotidien que ce soit au boulot, les tâches ménagères, les loisirs, etc... il en fait le moins possible. Bien au contraire, il se bat auprès des féministes et est aussi révolté que moi par les inégalités que subissent les femmes et aimerait réellement pouvoir faire quelque chose. Mais t'inquiètes pas, le jour où j'en aurai marre, je saurai lui jeter ses slips à la gueule et me casser vite fait bien fait. Tout va (encore) bien. Le moins ne vient pas de moi, au fait.

Et si justement les féministes sont mal vues, je pense que c'est justement à cause de celles que je cite dans mon post.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Artémise le 18.01.12 18:43

Ouais mais concrètement cette image-là du féminisme, n'est-elle pas aussi de l'ordre du fantasme? parce que franchement je n'ai jamais entendu de thèses/propositions sérieuses de ce genre, je dis bien sérieuses. Donc je demande à voir. Limiter le féminisme à ce genre de divagations extrêmes - ou même prétendre qu'il y a ce genre de "factions" extrémistes qui sont, mais, négligeables - c'est vraiment de la bêtise, et prouve à quel point il sera dur de sortir de ce schéma pervers. Comme si on traitait de lepeniste un électeur de droite. Franchement.

D'ailleurs ce sujet me rappelle ce topic : http://www.glory-box-forum.com/t6030p50-je-suis-feministe-mais qui avait connu certains soubresauts aussi. XD

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Narcisse le 18.01.12 18:56

Artemise > Toutes les féministes que j'ai entendu avaient quand même un discours très agressif, et caricatural selon mon point de vue. Donc non ça ne relève pas du fantasme.
D'ailleurs j'ai entendu peu de propositions réellement concrètes d'égalité (sans pour autant nier les différences biologiques qu'il existe encore femmes et hommes, parce qu'on dirait qu'on a plus le droit de faire remarquer que la femme a bien des ovaires et l'homme un pénis... sans pour autant penser que ça donne la suprématie à l'un ou à l'autre, de fait les individus biologique n'ont pas le même phénotype) et surtout des discours que je qualifierai de machisme au féminin.

Cela dit si vous avez des liens vers des associations qui selon vous ne sont pas du tout de ce ressort là, je suis preneuse parce que je trouve que l'égalité homme/femme est quelque chose qui doit être pris au sérieux et qui est capital, et j'aimerais bien lire justement des choses sérieuses, entendre parler d'associations dans lesquelles je me reconnaîtrais.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Artémise le 18.01.12 18:57

Elisabeth Badinter, Gisèle Halimi...
Il y a aussi certains politiciens qui souhaiteraient passer à un scrutin proportionnel (de liste) pour les élections législatives, qui permettrait une meilleure représentation des femmes à l'Assemblée. Dans tous les pays de l'UE sauf nous et l'Angleterre, le scrutin proportionnel est le mode adopté et, de fait, permet une meilleure représentation féminine (l'Angleterre et la France étant parmi les plus mauvais dans cette représentation). C'est pour ça qu'en fait y a proportionnellement plus de députés françaises au Parlement européen qu'au Parlement français, parce que le scrutin des élections euro est proportionnel.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par greymalkin le 18.01.12 19:38

Il y a une foule de féminismes différents Narcisse, ce sont de vraies courants de philosophie politique / éthique, et beaucoup sont d'ailleurs en opposition.

Une grande division pour commencer à aborder le féminisme serait -je fais de gros raccourci, le camp des "essentialistes" (la femme a une essence, une nature à respecter), contre celui des "universalistes" (femme et homme c'est strictement la même chose, tout ce qui les sépareraient ce sont des constructions sociales). Après tu as aussi toute la théorie du genre (qui inspire beaucoup les universalistes, mais a une dimension plus sulfureuse, ce sont des théoriciens très proches - voire au coeur, de toutes les réclamations LGBT), c'est un courant qui vient d'Amérique du Nord à l'origine, et qui reste particulièrement actif là bas : Judith Butler en est probablement la plus grande théoricienne, elle doit beaucoup à Foucault et Beauvoir.
Ensuite il y a des théoriciennes de philosophie politique qui se soucient du féminin et sont donc féminismes, la question des femmes étant au centre de leur recherche, même si elles parlent aussi d'autre chose : Martha Nussbaum, Susan Okin, pour ne citer qu'elles.
Si tu lis leur corpus, il fourmille de propositions et récriminations concrètes (concernant les pays du Nord comme les pays du Sud) et ça va largement au delà de l'agressivité des chiennes de garde qu'on ne connaît que trop en France, et qui ont fait le plus grand mal au féminisme à mon avis. On est d'accord avec leur thèses ou non, personnellement je suis loin d'être d'accord avec l'ensemble de leur conclusion, mais il est difficile (et couteux moralement!) alors que cette littérature existe, de réduire le féminisme à des divagations.

Personnellement je pense que les préjugés sur les femmes tiennent et sont entretenus essentiellement pas l'ignorance, des images toutes faites. Et aussi un discours enraciné depuis l'enfance : à combien de petites filles dit-on "comme tu es belle ma poupée" ?! On ne souligne jamais autant l'apparence des petits garçons. Ni des jeunes garçons. Ni des jeunes hommes. Ca rejoint ce que ressent Khiera quand elle fait rien d'autre que son métier !

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Artémise le 18.01.12 20:27

Genre ça, ça me rend ouf. UN PEU DE DIGNITÉ QUOI.


Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Khiera le 18.01.12 20:49

Bah quoi ? Tu te recourbes pas les cils avant que ton mec se lève toi ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Narcisse le 18.01.12 21:11

Non mais encore se laver les dents et se mettre un pshiit de parfum, je veux bien (je le fais parfois) mais le reste : sérieusement ?

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Greta le 19.01.12 0:06

C'est pas sérieux cette vidéo, elle avait juste pas d'idées...

Je ne pense vraiment pas avoir été si ce n'est qu'une seule fois victime de sexisme (plutôt d'une autre forme de discrimination, haha). Faut dire que comme Grey j'évolue dans un monde quasiment strictement féminin, dans ma licence nous étions en 2ème année que des filles. Ici, y'a plus de garçons, mais ils ne sont pas la majorité donc ils s'écrasent et il n'y a jamais eu de problèmes.
Faut dire que la société allemande n'est pas vraiment macho, au contraire, c'est la patrie de féministes célèbres comme Alice Schwarzer qui n'est pas vraiment considérée comme une rebelle lesbienne à moustache lol, même si elle était plus virulente avant. En Allemagne, surtout dans les relations amoureuses, les femmes s'affirment, vivent leur vie. Et, c'est bon de le rappeler, celle qui gouverne le pays est une femme, Angela Merkel! Sans que cela ne gêne personne.

Je dirais même pas de mon milieu qu'il est sexiste, certes mon père ne foutait rien mais pas par sexisme, simplement parce que c'est un connard, c'est pas la même chose. Peut être que cela m'a fait prendre conscience qu'une femme est l'égale de l'homme (c'est quand même incroyable que certains l'ignorent!!), vu que ma mère devait et doit toujours assumer tout, toute seule. En fait c'est tellement ancré en moi que je trouve ça absurde de me dire qu'il y aurait une différence entre les deux sexes (hors les différences physiques ça va de soi). S'il est vrai que l'éducation est souvent cantonnée dans le sexe physique (une fille sera élevée avec des poupées, le garçon avec des voitures), le reste n'est en rien dépendant de cela.
Bref je m'exprime comme Jean-Claude Van Damme lol mais c'est mon ressenti.

Greta
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Marlow le 19.01.12 13:09

Un exemple concret ? Mon frère.
J'ai grandi dans un environnement masculin, je peux même dire que mon père m'a élevé et il s'est occupé de tout : Du ménage à la cuisine en passant par des conseils beauté/mode quand j'étais en pleine crise d'adolescence.
MAIS MON FRERE ! Ou mes frères... Uh
" Une fille ne sort pas avec des garçons / Une fille ne traîne pas dehors le soir / Une fille doit étudier... "
Je n'ai pas eu le droit de fricoter/draguer car je suis une fille, mes frères m'ont surveillé jusqu'à l'âge de... 19 ans ? Lorsque je suis tombée amoureuse, je n'ai pas lâché l'affaire par contre. x)
Mais c'était difficile de vivre avec cette pression, de devoir bien se comporter parce qu'on est une fille et surtout, de recevoir ces conseils alors que mes frères n'étaient même pas dans le droit chemin : Deal, drogue etc. Enfin bref, la caricature quoi !

Je ne sais pas si je suis une féministe mais en tout cas, je n'ai pas un macho qui m'ordonne de faire des trucs à la maison. Si je m'occupe des tâches ménagères, il fait la cuisine et vice-versa. Personne ne fait plus que l'autre ! Quant au travail, il n'y a pas tant d'inégalité que ça vis à vis des fonctions, c'est plutôt dans les remarques : Quel mec entendra une fille lui dire qu'il a un beau décolleté ? Quel mec se fera piéger dans l'ascenseur pour un plan drague douteux ? Sérieux, je ne supporte plus cela et j'ai un champion hors catégorie au bureau, le roi des remarques sexistes en fait. IDEM pour les mecs dans la rue, ai-je besoin de faire un dessin franchement ?

Je pense qu'on se confronte au sexisme tous les jours mais ça devient une habitude et c'est ça le pire : Etre habitué à ignorer les " pssst madame t'es bonne ! ", ignorer les remarques sexistes de ses collègues ou sinon, on développe un sens de la répartie pour se défendre et là, on passe pour une connasse/frustrée/frigide.

Moi pas compreeeendre.

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par -Emma- le 19.01.12 13:53

Cette différence se ressent aussi lors d'entretiens professionnels, quand on te demande si tu as des enfants ou si tu comptes en avoir. Si tu en as déjà, on te demande si tu as des solutions pour les faire garder. Honnêtement, j'pense pas qu'on pose ces mêmes questions à des hommes...

-Emma-
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Heyou le 19.01.12 16:47

Ohlala mais c'est illégal ça, ils ont pas le droit de poser ce genre de questions pendant un entretien d'embauche (c'est dans le code du travail). Pareil pour le fait d'être enceinte, ils ont aucun droit de regard là dessus. D'ailleurs, vu que c'est illégal, il est autorisé de mentir.

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Light le 19.01.12 18:56

Dans mon boulot, on est quasi exclusivement des femmes. Donc les salaires, c'est à celui qui négocie le mieux (ou selon une grille de salaire pour les hospitaliers). Donc, pas de discrimination au niveau du salaire dans mon métier.

Dans ma vie de tout les jours, je n'ai pas la sensation d'être "moins" bien vue qu'un homme. Maintenant, il m'arrive qu'au boulot je me prenne une vieille réflexion (parce que je suis jeune, parce que je suis une femme....). Mais ca va, c'est pas traumatisant. Les personnes avec qui je travaille n'ont pas de problèmes avec ca.

Par contre, une fille de mon école se prenait souvent des remarques par rapport à sa tenue. C'était déplacé, sexiste et inapproprié. Heureusement, cela a cessé. Mais je pense que c'était presque à deux doigts du harcèlement.

Dans ma famille par contre, il y a un partage des taches plutôt évident. Maman fait les comptes, la cuisine, le ménage, la lessive etc etc. On cuisine pas mal avec ma sœur, mon père cuisine parfois. Le truc c'est que ma mère finit le boulot avant mon père, donc bon, elle fait à manger par la force des choses. Mais si l'inverse se produit, mon père cuisine sans râler.

En conclusion, parce que je blablate pour rien dire, dans ma vie, pas de sexisme, pas d'écrasement de la femme ou quoi que ce soit. Et je m'en porte pas plus mal.

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Marlow le 19.01.12 20:19

D'ailleurs, j'ai pensé à ce topic lorsqu'en fin de journée, mon collègue m'a dit : " Mais t'es une femme, c'est génial de pouvoir user de son pouvoir de séduction pour obtenir quelque chose, pourquoi tu dis que tu ne veux pas profiter de ça ? Faut savoir se vendre, ne pas hésiter à jouer de ses atouts... "

OK et pourquoi une femme ( qu'elle soit jolie/moins jolie, charmante/moins charmante ) devrait axer ses qualités PRO sur son physique ? On ne peut pas juste faire ses preuves normalement ? J'ai toujours réussi mes entretiens sans en rajouter, je n'ai jamais caché être en couple juste pour " faire planer le mystère " ou " donner de l'espoir ". Putain, mon collègue m'a dégoûté en fait.

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Conformiste excentrique le 19.01.12 20:27

Yakamoz a écrit:IDEM pour les mecs dans la rue, ai-je besoin de faire un dessin franchement ?
Merci, je dois dire que je suis très étonnée de vos propos parce que pour moi clairement le sexisme commence dès que je met les pieds dehors. Peu de chance pour un mec de subir la drague lourde ou des remarques déplacées à caractère sexuel gratuitement.

Honnêtement rien que pour la plus grand tranquillité dans la rue j'aurais voulu être un homme.

Pour ce qui est de mon contexte de vie actuel, je vis seule donc pas de partage des taches pour moi, pour ce qui est du boulot y a des phrases stéréotypes qui ressortent de tant à autre et qui m'agace mais globalement j'ai pas à me plaindre (et pour les salaires, j'en ai aucune idée, là où je suis il y a peu de gars et leurs boulot n'a rien à voir avec le mien du coup je ne peux pas comparer).

A l'opposé, chez mes parents c'est complétement stéréotypé femme = ménage / enfants et homme = bricolage. Alors certes ça s'explique par le fait que ma mère ne sait pas bricoler mais il n'en reste pas moins que mon père aime le bricolage (c'est donc pas spécialement une corvée pour lui) là où ma mère n'est pas une passionnée de ménage.
Toutefois, mes parents m'ont offert enfants des jouets connotés "garçon" au même titre que des jouets connotés "fille" et mon père m'aurait bien vue automaticienne, profession pas vraiment féminine.

Conformiste excentrique
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Khiera le 19.01.12 23:49

Mais Yakamoz ton collègue je lui foutrais sous le nez la perspective d'une petite plainte pour harcellement sexuel ça le calmerait je pense.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Havaïanas le 20.01.12 7:02

Au niveau du boulot je ne le ressent pas vraiment non plus, dans le service ou je suis il n'y a que des femmes aide soignante ou infirmiere, et le salaire et calculé par rapport a un echelon au niveau de l'ancienneté, pareil pour homme et femme. Au niveau interne/medecin, il y a homme et femme, et je ne connais pas leur salaire.

Par contre, je ne sais pas si c'est dans le sujet mais un truc m'a choqué tres recemment:
Dimanche dernier, au boulot, je me suis piquée avec l'aiguille d'un patient, donc j'ai du faire un tour aux urgences faire une declaration d'accident de travail (accident d'exposition au sang) et on m'a fait une prise de sang: serologie type hepatite, VIH, et des betaHCG, car je suis en age de procréer et je n'ai plus de contraception.
Le medecin (une femme) a demandé a l'infirmier (homme pour une fois lol) qui m'a fait la prise de sang de faire 2 bons de labo separé, pour pas que le resultat du taux de betaHCG arrivent a la medecine du travail, car elle m'a demandé si j'etais en attente d'un changement de service ou quoi, et j'ai dit que j'attendais ma titularisation.
En gros, si le resultat etait positif, ce qui signifierait que j'etais enceinte, ca aurait bloqué ma titularisation au niveau de la medecine du travail (qui je le croyais etait lié au secret professionel )

Ce genre de truc n'arriverait évidemment pas a un homme.


Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Invité le 20.01.12 10:14

Franchement, avec moi, ton collègue ce serait déjà pris un mur dans la face Yakamoz. Ca me tue ce genre de remarques :ohno:

Au travail je n'ai pas ce problème, il y a 3 hommes pour, je crois, qu'on est 6 ou 7 filles. Et les 3 hommes sont totalement ouverts d'esprit et ne nous font JAMAIS ce genre de remarques. Je ne me fais jamais aborder dans la rue (peut-être parce que je suis moche), du coup je ne me rends pas vraiment compte de ce que ça peut être au quotidien.

Mes parents se partageait les tâches de manière pas si conventionnelle que ça, mon père faisait à manger, ma mère a du toucher une casserole 5 fois dans sa vie (en même temps, mon père est cuisinier donc...), ma mère s'occupait des comptes et pour le ménage c'est 50/50. J'ai jamais eu l'impression que l'un en faisait plus l'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Seifenblase le 22.01.12 18:55

Asthenia a écrit:Au travail je n'ai pas ce problème [...] Je ne me fais jamais aborder dans la rue (peut-être parce que je suis moche), du coup je ne me rends pas vraiment compte de ce que ça peut être au quotidien.


Pareil en fait. Dans les différentes boites que j'ai fait, j'ai jamais eu de problèmes. Y a toujours eu des mecs et des nanas et j'ai jamais eu de remarques. Au niveau des salaires, y a pas vraiment d'écarts (probablement parce que les journalistes avec lesquels j'ai bossé n'avaient pas de gros salaires). Et j'me fais pas aborder dans la rue donc ça, c'est réglé.

Mais je sais que l'inégalité homme/femme est encore beaucoup trop présente dans notre société. J'en suis arrivée à un stade où ça me dépasse, où je suis blasée. J'ai l'impression que c'est ancré depuis tellement longtemps dans les esprits qu'on ne peut rien y faire. Comme si les femmes devaient fatalement être plus mauvaises que les hommes. Et malheureusement, je pense qu'une campagne de pub ne changera rien.

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Khiera le 22.01.12 19:17

@Seifenblase a écrit:
Asthenia a écrit:Mais je sais que l'inégalité homme/femme est encore beaucoup trop présente dans notre société. J'en suis arrivée à un stade où ça me dépasse, où je suis blasée. J'ai l'impression que c'est ancré depuis tellement longtemps dans les esprits qu'on ne peut rien y faire. Comme si les femmes devaient fatalement être plus mauvaises que les hommes. Et malheureusement, je pense qu'une campagne de pub ne changera rien.[/color][/font]

Moi je t'avoue que cette attitude de résignement me révolte quasiment autant que ceux qui sont ouvertement machos. Faut pas se leurrer, c'est aussi à cause des femmes qui laissent faire ou qui ferment les yeux qu'on en est là.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Invité le 23.01.12 11:21

@Khiera a écrit:
@Seifenblase a écrit:
Asthenia a écrit:Mais je sais que l'inégalité homme/femme est encore beaucoup trop présente dans notre société. J'en suis arrivée à un stade où ça me dépasse, où je suis blasée. J'ai l'impression que c'est ancré depuis tellement longtemps dans les esprits qu'on ne peut rien y faire. Comme si les femmes devaient fatalement être plus mauvaises que les hommes. Et malheureusement, je pense qu'une campagne de pub ne changera rien.[/color][/font]

Moi je t'avoue que cette attitude de résignement me révolte quasiment autant que ceux qui sont ouvertement machos. Faut pas se leurrer, c'est aussi à cause des femmes qui laissent faire ou qui ferment les yeux qu'on en est là.

J'ai jamais dit ça Blink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Seifenblase le 23.01.12 17:24

J'ai jamais dit que tu avais dit ça Asthenia, ça doit être un mauvais geste dans la citation, c'est tout ;)

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Invité le 24.01.12 21:32

Ah non, je disais pas ça genre "Han, je dirais jamais un truc pareil" mais plutôt genre "Oh merde, j'ai dit ça ? Mais je m'en rappelle pas... Meeeeerde, je perds la tête Blink" Moq

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les françaises se font encore écraser

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum