Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» La propriété.
Hier à 22:05 par Malia-Ana

» Vos coups de coeur musique
09.12.16 15:27 par Adrenaline

» Votre dernier voyage ?
08.12.16 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
08.12.16 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
07.12.16 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
07.12.16 9:58 par Darkshines

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light


Le topic des colériques

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Sensorielle le 11.11.12 15:55

Je suis pas trop colérique, par contre mon frère est très colérique, il s'énerve pour rien, genre vendredi matin, son réveil n'a pas sonné, donc il a reveillé tout le monde, il a crié après tout le monde (alors que mes parents et moi, on y était pour rien), et il était tellement énervé qu'il a balancé son iphone et le téléphone de ma mère dans la pelouse.

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Tagada_les_fraizzz le 11.11.12 15:58

Je viens de péter un câble contre mon aspirateur parce que le balais de celui-ci ne veux pas tenir debout, il tombe par terre forcement. Et ca me gave !!!

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Light le 11.11.12 18:00

J'ai peté un plomb (intérieurement) ce week-end, parce que mes acolytes se contentaient de suivre et de ne rien proposer, pour au final ne pas être contente. Ca m'a soulé. Mais je travaille sur moi, je ne me suis pas enervé. J'ai juste arrêté la communication.

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Thunder le 19.11.14 18:04

Up.

Eh ben franchement je me suis carrément calmée.

Toujours cette angoisse abyssale face au temps qui passe, toujours cette volonté de vouloir en faire beaucoup plus que je ne le peux, MAIS j'ai tellement pas envie de ressembler à ma mère que ça me calme direct. J'essaie de relativiser, de souffler, de prendre mon temps (d'ailleurs c'est marrant au boulot il y a de plus en plus de livres (développement personnel ou non)) qui appellent à prendre son temps, à apprécier les moments de pause, c'est vraiment inhérent à notre société quand même). Bref, team Laurent Voulzy quoi.

Et puis mon copain me "force" à devenir plus calme. J'ai toujours été avec des mecs calmes, c'est vital, ça contrebalance mon côté un peu dingue, mais là j'ai teeeeellement peur de le perdre que j'ai plutôt intérêt à pas piquer des crises comme une connasse. En plus je réalise à quel point ça fait du mal aux autres, pendant longtemps, alors que toi sur le moment tu pètes juste ton câble et après c'est fini. Mais les paroles et les cris restent... il m'a clairement dit qu'il ne supporterait pas quelqu'un de trop colérique (sa grand-mère l'a traumatisé, elle est bipolaire), donc c'est ma plus grosse motivation.

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Para-dox le 20.11.14 14:18

Bah pareil que toi Thunder ! Team laurent voulzy aussi haha.

Bon moi y'a pas de raison particulière, peut-être simplement que j'ai grandi, la maturatiooon quoi.
Mais j'ai beaucoup changé de ce point de vue là, je relativise beaucouuuuup plus. Avant je pouvais péter une pile parce que j'avais pas pu faire ça ou ci ou pas comme je le voulais, maintenant je me dis "et au pire quoi ? J'ai fait ce que j'ai pu c'est déjà ça !" Bref je suis pas pour autant moins "exigeante" avec moi
même mais je me prends moins le chou pour les broutilles ! Ca laisse encore la place pour se prendre la tête pour les trucs importants mais ça c'est plutôt normal il me semble.

Enfin c'est reposant quand même, comme changement!

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Khiera le 20.11.14 21:45

J'aimerais bien vous dire que je suis moins colérique mais euh... je reste une grande nerveuse, je le vois au boulot, j'ai du mal à ne pas hausser le ton.

MAIS : ça fait longtemps que j'ai rien cassé. Et je ne pique plus de crise non plus.

Petite victoire.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Nora le 30.11.14 13:41

La colérique que je suis se détend aussi. Je suis toujours soulée par autant de trucs mais je respire un grand coup je fais la gueule 5 minutes et après j'essaye de me dire de passer à autre chose. Mon nouveau crédo c'est " c'est comme ça, c'est fait c'est fait, next".
Ca marche bien mais j'aimerais carrément ne plus être soulée par les petites choses du quotidien qui me rendent hystériques (quand ma box rame, les gens lents dans la rue, ma mère, toutes ces conneries x) )

Je pense que je me suis pas mal calmée déjà avec l'âge, mais encore plus maintenant après ma relation houleuse avec mon ex où mes/nos colères sont allées beaucoup trop loin. Je crois qu'on a été tellement été dans l'excès que mon quotat de colère a été dépassé  Moq


Et puis aussi je me calme pour mon entourage, je ne sais plus si je l'ai lu ici ou si je me faisais la réflexion mais le problème des colériques c'est que c'est une façon de s'exprimer, ça permet de tout relâcher, extérioriser et zou on passe à autre chose. On gueule, on pleure, on casse et on oubli, on avait juste besoin de ça. Sauf que la personne en face de nous n'oublie pas et en souffre tandis qu'on est déjà passé à autre chose.

Nora
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Joleane le 30.11.14 19:20

Pareil, je me calme pas du tout, j'aii fait une crise pas plus tard que cet aprem. Encore une victoire de canard !

Edit: CELA DIT ça fait très longtemps, un bon bon moment que je n'ai pas crée de conflit volontairement avec mon copain. J'ai ce mauvais côté en moi qui me pousse à chercher des poux à mon copain (à tous), parce que moi je me sens mal ou contrariée pour x raison et de façon à lui faire du mal vonlontairement ; alors rien de grave, j'ai juste envie qu'on se dispute et que ça le fasse se sentir mal. C'est surtout à moi que ça en fait, je ne sais même comment expliquer cette envie malsaine.
Enfin si en fait, je l'ai fait samedi il y a deux semaines mais avant ça faisait déjà longtemps.
Ca ça me soulage vraiment !

Joleane
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Joleane le 08.08.15 0:10

Bon alors moi ça ne s'arrange pas du tout.
J'ai toujours cru que je cherchais inconsciemment à faire souffrir des gens que j'aime (ma mère, mon copain) parce que je sais qu'ils continueront sûrement à m'aimer malgré tout (bon ma mère oui toujours hein) et que donc en gros c'est pas grave : vous me soûlez à tant de degrés, vous allez vous prendre ma colère x1000 dans la gueule en retour.
En fait c'est moi que je cherche à faire souffrir. Au départ de toute mes colères c'est parce que je n'arive pas à m'exprimer, ça me crée une boule de rage et de frustration incroyable et ça part en live. C'est bien pour ça que je pleure à chaque fois d'ailleurs. C'est toujours, toujours, toujours le même déroulé : je pète les plombs parce que je n'arrive pas à me faire comprendre (surtout avec mon copain, parce que bon il est pas devin quoi...), et ensuite je culpabilise parce que j'ai sans doute fait de la peine à une personne que j'aime. Et je pleure de tout mon soûl en me détestant et en me disant que si seulement je pouvais revenir en arrière.
Et je ne me suis jamais excusée. Parce que toujours dans ma tête c'est justifié. Sauf que personne ne peut le comprendre...
C'est toujours comme ça.

Je crois que j'ai besoin de voir un psy Neutral
Je ne saurais pas quoi lui dire mais je crois que je suis une mauvaise personne, une personne assez méchante au fond et il faut que j'arrête ça. J'ai besoin de régler un problème avec moi même pour arrêter d'infliger ça aux autres. Et j'en ai pas l'impression mais c'est que je dois forcément être malheureuse au fond de moi pour être si hystérique et à la limite de la bipolaire.

Joleane
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Khiera le 08.08.15 0:54

Calmée pour ma part.

J'ai résolu les problèmes que je rencontrais au boulot (du harcèlement, un manque de reconnaissance, c'est fou comme ce genre de trucs devient facilement ton quotidien sans que tu t'en rendes compte) en pétant un gros plomb, certes, mais en confrontant ceux qui me causaient du tord, et pas avec le dos de la cuillère.

J'ai entamé un très très grand projet avec mon copain (le projet de ma vie sans doute) et ça me remplit de sérénité. A l'évidence je suis toujours nerveuse et impulsive (on ne change pas du tout au tout) mais je relativise sur beaucoup de choses et prend conscience de l'économie d'énergie que cela me procure. Je m'oblige à m'excuser quand je fais preuve de mauvaise foi, même si ça fait mal au cul, et quand quelque chose me déplait j'en parle calmement en faisant valoir des arguments béton, sans lacher le beignet, jusqu'à ce que j'ai gain de cause ou qu'on soit au moins arrivés à un compromis. Je dois faire attention à moi.

Et surtout : je ne calcule plus les gens qui me déplaisent. Je ne leur accorde plus aucune espèce d'importance, ni aucun crédit. Je ne cherche plus à les comprendre, à leur trouver des excuses, ni même à vraiment discuter avec eux, je ne perds plus de temps à justifier mes réponses ou réactions, si je ne plais pas à tout le monde tout le monde ne me plait pas non plus et c'est la vie. J'ai un cas particulièrement justifié au taf, à qui je ne dis même plus bonjour, et il a beau faire le canard autant qu'il peut ça me passe à 10 000 au dessus de la tête et c'est très bien comme ça. De toute façon, s'il avait conscience d'un dixième de ce qu'il m'a fait, il n'oserait plus m'adresser la parole, et le fait qu'il tente encore de gratter l'amitié je prends ça comme une insulte et n'ai aucun remord à le victimiser.

Ca fait du bien d'éliminer de ta vie ce qui te déplait. C'est très con mais ne plus entendre ou lire des propos qui t'agacent toute la journée, ça embellit le quotidien. Y a bien suffisamment d'horreurs comme ça dans le monde pour se coltiner des gens qui à 80% te gonflent.

Je ne sais pas si ça peut t'aider, Joleane, mais moi, définitivement, le ménage et l'indifférence, ça m'a fait du bien. Après évidemment je suis particulièrement épanouie et heureuse en ce moment, et je souhaite à tout le monde un tel état de plénitude, mais je crois que ça a beaucoup à faire avec l'age : se connaitre, s'accepter, s'assumer, ça engage à la sérénité, et donc à moins de coups d'éclats.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic des colériques

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum