Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Parlons argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parlons argent

Message par Khiera le 30.11.11 17:00

... ou pas !

Ne pas parler d'argent est une tradition très française, aux Etats Unis par exemple afficher son salaire n'est pas considéré comme vulgaire.

Et vous, quel est votre rapport à l'argent ? Est ce que vous avez peur de parler chiffres, que ce soit votre salaire, votre loyer, ou ce que vos parents vous donnent ? Avez vous peur que l'on vous juge si vous commencez à divulguer vos revenus ? Ou au contraire trouvez vous ça sain d'être transparent et d'avoir un rapport harmonieux à l'argent ?
Comment voyez vous les gens qui parlent d'argent et divulguent leurs revenus ?


Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Thunder le 30.11.11 19:45

Je crois que j'ai un rapport plutôt sain à l'argent, enfin disons que ça me dérange pas d'en parler, c'est pas vraiment un tabou, mais vu que ce n'est pas un sujet très intéressant (je parle des débats genre "je suis plus riche que toi/je gagne tel salaire etc") j'en parle peu.

En fait, petite, toutes mes copines me prenaient pour une fille trop gâtée parce que mon père gagne plutôt bien sa vie, on vivait bien, j'ai jamais manqué de rien et... j'avais une grande maison. Donc à chaque fois que j'invitais des copines c'était "oh mais ils gagnent combien tes parents ? T'es trop riche..." un peu gênant comme remarques, d'autant que chez moi c'est pas trop dans notre habitude de se parler du montant de notre salaire. Je sais que mes parents n'ont pas à se plaindre mais je ne sais pas exactement combien ils gagnent, et franchement je m'en fous.

Bref voilà, on m'a un peu cataloguée alors que franchement j'ai pas le sentiment d'avoir été pourrie gâtée, oui j'avais de beaux cadeaux à Noël et un frigo toujours plein, mais j'ai été bien éduquée, on m'a appris la valeur de l'argent, et je crois que c'est le plus important... la valeur du travail, de l'argent gagné par soi-même. J'ai jamais fait de caprice, j'ai toujours détesté réclamer quelque chose. Arrivé là, je suis la seule qui ai un job, mes deux amies qui me "cataloguaient" n'en ont pas, elles ne cherchent pas plus que ça à devenir indépendantes etc. C'est un choix évidemment, je leur reproche pas ça, chacun ses priorités. Mais ma meilleure amie m'a toujours bien fait comprendre que j'étais une sale gosse gâtée sans aucun mérite, et qu'elle était limite pauvre, alors que cette année elle a pris une année sabbatique en Espagne entièrement aux frais de ses parents donc bon... j'estime que j'ai plus trop de leçons à recevoir.

Donc forcément, les gens qui parlent de leur salaire quand c'est pas vraiment dans la conversation je trouve ça un peu déplacé en fait, comme une amie qui me sortait, alors qu'on parlait d'autre chose, "oh tiens ma mère a eu une augmentation, elle gagne 2000e maintenant !" ... cool. Je vois pas ce que ça apporte de parler de ça en fait.
Au fond ça me dérange pas trop de parler argent, parler économies en temps de crise ça peut servir, mais il y a toujours un fossé qui se creuse : pour caricaturer dans mes potes il y a le boursier qui galère grave et le bourgeois à qui ses parents donnent 200e par mois pour s'acheter des fringues (et qui se plaint toujours de manquer de fric, hum) donc ça crée des tensions et ça sert à rien.

En tout cas c'est clair que c'est très français cette espèce de tabou, enfin surtout, j'ai l'impression que le fait de vivre aisément (sans être pété de thunes non plus, juste vivre bien) est limite mal vu, même quand on n'étale pas sa "fortune". J'ai un peu de mal à comprendre, j'ai entendu tellement d'insultes, de remarques méchantes sur des enfants de médecins etc... quand le gamin en question est vraiment imbuvable oui d'accord, mais quand c'est un gamin "normal" qui a juste la chance d'avoir des parents qui gagnent bien leur vie bah ça pue la jalousie et c'est dommage.

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Jean le 30.11.11 20:01

Je crois que Thunder a tout résumé... :beh:

Je n'ai pas particulièrement de mal à en parler, probablement parce que je n'ai pas de problèmes de ouf avec l'argent pour le moment, je pense que c'est plus difficile quand tu es endetté jusqu'au cou... Ce n'est pas vraiment un tabou dans ma famille, on parle des différents placements avec mes parents, de la valeur des choses, fin on a un peu des débats à table parfois x) Mais comme Thunder, je pense que mes parents ont su m'apprendre la valeur de l'argent et l'importance d'être indépendant, ils insistent beaucoup là dessus.

Je me suis déjà pris des remarques, une m'a marquée. En allant chercher mon passeport, l'agent de mairie me dit "ah vous partez en vacances? Vous êtes riche !" euh wtf? Et j'ai une amie avec qui c'est parfois source de conflit, j'ai l'impression qu'elle est un peu jalouse mais bon, on est tous le pauvre de quelqu'un et elle m'a déjà à moitié repproché le fait que mes parents me payent mes études tup enfin bon, des choses comme ça que je ne comprends pas trop.

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Stormy le 30.11.11 20:07

Avec mes parents, on parle pas trop d'argent, c'est un sujet qu'ils n'aiment pas trop aborder.
Avec les amis de mon copain, on en parle jamais mais avec deux de mes amies, qui ont des problèmes d'argent, du coup on en parle parfois.
Ca me dérange pas d'en parler mais on a vite fait le tour, c'est quand même un peu un sujet qui peut vite faire des conflits je pense.

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Havaïanas le 30.11.11 23:00

C'est pas un sujet qu'on aborde souvent ni en famille, ni entre pote, ca peux arriver, mais si ca vient dans une conversation quoi, on va pas en faire un sujet de discussion spécifique.

Quand j'habitais chez mes parents, le peu d'argent que j'avais me servais a mes loisirs, le montant etait derisoire, c'etait ce que je gagnais a faire des petits boulots: baby sitting, cours, vendange, extras dans des restos, puis mon premier "vrai" boulot a carrefour.

Après j'ai été étudiante, mes parents ne me donnaient rien, donc on vivait avec la paie de Chéri, ma petite bourse et mon boulot a carrefour week end et vacances. Je gagnais environ 350euros par mois en tout, donc c'etait pas facile tout les jours.

Et depuis un an (tout pile!) j'ai un metier, un vrai salaire qui tombe chaque mois, c'est bien plus facile pour vivre quand même! J'en profite peut etre meme un peu trop [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais c'est vrai que je ne sais meme pas si les gens qui me sont proche savent que j'ai été fiché a la banque de France, j'en ai jamais parlé a ma famille, de "peur" qu'il ne veuillent m'aider, je n'ai jamais aimé qu'on me prete/donne de l'argent, meme quand j'ai été dans la pire des merde financiere, j'ai toujours voulu me démerder toute seule.

Je ne connais pas non plus le salaire que touche mes parents, ni mes pote, ni ma meilleure amie, j'en ai une vague idée, mais ce n'est pas vraiment par tabou, plutot que ce ne sont pas mes affaires quoi, ca ne m'apporterais rien de le savoir.


Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Khiera le 30.11.11 23:15

@Thunder a écrit:Donc forcément, les gens qui parlent de leur salaire quand c'est pas vraiment dans la conversation je trouve ça un peu déplacé en fait, comme une amie qui me sortait, alors qu'on parlait d'autre chose, "oh tiens ma mère a eu une augmentation, elle gagne 2000e maintenant !" ... cool. Je vois pas ce que ça apporte de parler de ça en fait.

Peut être juste que ça fait plaisir. Le fameux "beurre dans les épinards".

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par greymalkin le 01.12.11 8:16

@Thunder a écrit:Je crois que j'ai un rapport plutôt sain à l'argent, enfin disons que ça me dérange pas d'en parler, c'est pas vraiment un tabou, mais vu que ce n'est pas un sujet très intéressant (je parle des débats genre "je suis plus riche que toi/je gagne tel salaire etc") j'en parle peu.

En fait, petite, toutes mes copines me prenaient pour une fille trop gâtée parce que mon père gagne plutôt bien sa vie, on vivait bien, j'ai jamais manqué de rien et... j'avais une grande maison (...) d'autant que chez moi c'est pas trop dans notre habitude de se parler du montant de notre salaire.

Exactement pareil. Je ne me suis toujours pas habituée aux réflexions des gens qui visitent la maison de mes parents, où j'ai grandi pendant 20 ans, je ne m'y suis pas habituée parce qu'évidemment pour moi cette maison est "normale", je sais qu'elle est grande, qu'elle est agréable, mais c'est "ma maison", certainement pas un signe extérieur de richesse, ostentatoire etc, d'ailleurs je me dis (évidemment!) jamais quand je visite une plus petite maison "tiens ce que c'est petit et exigü ici !". Ensuite il faut savoir que mon père comme ma mère ont englouti leurs économies dans leur maison, ce qu'ils voulaient, avant même de se marier, c'était un foyer. Ma mère a roulé dans une R11 subclaquante par exemple, réparée de maintes fois, ça la gênait pas : la priorité c'était le confort de vie. Qui ne passait pas par une nouvelle voiture chaque année, ni même tous les 5 ans !

Comme toi j'ai hérité d'une espèce de silence poli autour de l'argent, c'est pas l'omerta, s'il le faut on en parle. S'il le faut.

C'est pas un sujet de conversation, mes parents ne nous ont, par exemple, jamais mis la pression ou inquiété d'une façon ou d'une autre pour qu'on "gagne bien notre vie". C'est une chance immense, de ne pas avoir à subvenir à ses besoins à 18 19 ou même 25 ans, et d'être libérée de cette contrainte là. Malgré le fait qu'ils soient très aisés, ils auraient très bien pu nous faire sentir qu'en dehors de "tant", on aurait un mauvais salaire ! Et, par exemple, quand je décroche un job, leur première question n'est jamais "et combien tu vas gagner ?", à bien y réfléchir je sais même pas s'ils me l'ont déjà demandé ! Bon la contrepartie c'est que je suis souvent sous payée, je sais pas ce que je vaux, et négocier mon salaire me paraît être d'une impolitesse cuistre, alors que je sais très bien qu'il faut savoir le faire. Et j'espère du coup, devenir prof, c'est à dire que je n'aspire pas à gagner de l'argent, puisqu'on peut pas décrire les salaires profs comme de bons salaires, qu'il est certain que je ne pourrais pas réaliser, matériellement, ce que mes parents ont réalisé. Je n'ai rien d'un Rastignac !

Je crois qu'on est très détendu dans ma famille à propos d'argent, parce qu'il y en a à la base, mais aussi parce qu'on a pas des désirs insatiables. J'ai la même démarche. J'ai aucun problème à m'offrir des objets onéreux, je préfère économiser pour m'offrir ce qui n'est pas dans mon budget (à vrai dire en tant qu'étudiante, sans économie, rien n'est dans mon budget !). J'essaie du coup de m'entourer essentiellement de choses dont je ne vais pas me lasser.

Avec les amis, je peux parler d'argent, mais, comme beaucoup de sujet qui renvoient à la famille, je préfère le faire avec les amis proches, afin d'être sûre de ne pas être jugée. Avec les connaissances à la fac, je me sens toujours en décalage, parce que j'hésite pas à acheter une bonne partie des livres de la bibliographie plutôt que tous les emprunter, parce que je suis pas à la recherche de tous les bons plans de la terre pour dépenser moins, si bien que parfois j'ai presque l'impression de pas savoir ce que coûtent les choses - quand je vois la moyenne nationale des salaires, des dépenses des ménages, ou même tout bêtement des loyers, je ne me reconnais pas ! J'ai l'impression de dépenser très différemment, c'est peut-être juste le fait de vivre à Paris... Pourtant je vis pas comme une reine de loin ! Seulement je sais que je peux compter sur mes parents pour le nécessaire : les livres, le temps de mes études, en font partie, alors j'en achète beaucoup, et, à la longue, même en effectuant une sélection, ça peut représenter une somme substantielle, qu'effectivement, tous les étudiants ne peuvent se permettre. Les jugements à l'emporte pièce sur "les riches", comme si c'étaient tous les mêmes, me passent un peu au dessus de la tête : je sais ce que mes parents ont sacrifié, et ce qu'ils ont obtenu par chance, "fortune", comme le veut l'expression, je sais aussi ce dont ils se privent, encore aujourd'hui, et puis je suis au fait de la redistribution des richesses aussi ! Mais comme tous les jugements... je m'en passerai bien.

D'ailleurs à presque 26 ans, je dépends toujours de mes parents à cause d'études longues. Ca ne me réjouit pas, je préfèrerai, ne serait-ce que pour me rassurer vis à vis de mon futur, ne compter que sur mon propre argent mais je sais que c'est par nécessité, que le temps venu, je serai là pour eux aussi, ou pour mon petit frère si jamais subvenir aux besoins d'un étudiant alors qu'ils sont à la retraite n'est pas facile : l'argent ça va, ça vient, c'est un moyen.

Je me sens un peu en décalage par rapport à des copains qui travaillent et s'assument complètement, j'ai toujours un peu peur qu'on me balance "ah ouais. avec l'argent de tes parents ?" et donc qu'on me prenne pas vraiment au sérieux, mais au fond de moi je sais : que je travaille, que je travaille d'ailleurs depuis mes 16 ans, que la bourse que me donne mes parents me permet de vivre et rien d'autre (j'ai d'ailleurs pas de scrupule à dire à combien elle monte puisqu'elle n'est pas extravagante! en tout cas pour une étudiante parisienne), donc je n'ai pas mauvaise conscience vis-à-vis d'eux, et c'est l'important. Je suis juste reconnaissante. A nouveau, malgré leurs moyens, ils pourraient estimer que, puisque je ne suis plus à la maison, c'est à moi de m'assumer complètement.

Sinon j'ai pas mal d'amis / connaissances dans le milieu financier et honnêtement entendre parler du marché, de leurs actifs, de leurs obligations ou que sais-je encore, moi ça m'ennuie profondément. Ils vivent tellement pas dans le même monde que beaucoup de gens que j'arrive pas à décrire leur discours et aspirations comme indécentes, la critique est pas là dessus, même si elle pourrait l'être, juste, fiou... c'est, vraiment, pas mon truc ! Je pense pas qu'ils parlent d'argent pour révéler leur salaire, en mettre plein la vue, c'est juste que l'argent c'est leur travail, donc parler de leur boulot c'est parler de fric.

Enfin pour finir... autant j'ai pas de mal à dire combien je dépense et gagne, (je l'ai fait sur le site d'ailleurs), parce que bon avouons le, on parle pas de somme faramineuse, mais récemment à cause d'une discussion familiale j'ai vu une estimation du patrimoine de mes parents, et franchement, il doit y avoir un gros fonds de culpabilité catholique parce que ça me gène de dire des chiffres précis. En fait d'une manière générale, tous ceux qui comptent sur l'argent, spécialement celui de leurs parents, pour se donner une substance, qui l'affiche ostensiblement, je trouve ça effectivement vulgaire, et naïf (mais ma limite est très haute : dire "youpi j'ai gagné 500 euros", c'est pas afficher son argent pour moi!). C'est pas grave, certaines personnes trouvent ça très bien / jouissif la provocation, la vulgarité, mais ce n'est pas du tout ce que je veux renvoyer ! Donc dans le doute... abstiens toi ! (ce post en dit d'ailleurs déjà beaucoup trop... Cad !)

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Para-dox le 01.12.11 8:55

Je n'ai jamais eu aucun problème à parler d'argent, parce que mes parents en ont eu beaucoup pendant toute une période de leur vie, mais qu'ils ne l'ont jamais affiché ou étalé. Mes frères et moi avons toujours été gâtés, peut-être un peu trop, mais on nous a toujours dit que l'argent ne fait pas le bonheur (ce qui est plus facile à dire quand on en a, je veux bien l'admettre). Mes parents mettaient un point d'honneur à ce qu'on ait une vie confortable, donc on a effectivement toujours été bien habillés, on est toujours partis en vacances, etc, mais sans excès.
Comme Thunder, à l'école, j'ai eu plusieurs fois des remarques sur l'argent de mes parents, les vacances qu'ils nous offraient, les cadeaux que j'avais à Noël etc. J'ai jamais considéré ces remarques, pour moi on ne choisi pas les revenus de ses parents, surtout quand on est enfant, et on ne devrait pas s'excuser qu'ils soient à l'aise parce que ça ne nous concerne pas. J'ai jamais compris les gens qui sont aisés et dont les enfants ont tendance à s'approprier la réussite de leurs parents.

Mais du coup, j'ai pas forcément un rapport très sain à l'argent. Parce que j'ai le modèle de mes parents, qui ont toujours vécu avec un mois de retard, qui n'ont jamais rien mis de côté, qui ont en somme été des cigales tout au long de leur vie et qui regrettent un peu aujourd'hui de n'avoir aucune économie. Du coup j'ai vécu aussi le manque d'argent, le changement au quotidien du à l'argent qui manque. Par conséquent je ne connais pas forcément la valeur de l'argent, pour moi tu peux en avoir ou pas en avoir ça changera rien, et j'ai tendance à être très panier percé.

Les parents de mon copain par exemple ont vécu toute une vie de privation, et avec des salaires moins élevés que ceux de mes parents ils ont pourtant aujourd'hui un patrimoine quasi semblable. Ils ont beaucoup économisé, ils ont passé leur temps à économiser, ce que je ne critique pas du tout hein, mais du coup mon copain a la même mentalité et ça colle pas avec la mienne, il fait attention à tout, pense au futur, moi on m'a jamais appris à le faire.

Du coup aujourd'hui j'ai tendance à dépenser mon argent sans m'en rendre compte, pour moi l'argent n'est pas important, je sais pas expliquer, sauf quand personnellement je suis en galère, j'ai du mal à réclamer une dette qu'on a envers moi, pas par gêne mais simplement parce que c'est pas l'essentiel pour moi.
Et même si pour mes parents la vie a pas mal changé, malgré ça bah j'arrive toujours pas à me dire que l'argent fait le bonheur.
Et paradoxalement, je souhaite en gagner, assez pour vivre comme mes parents ont vécu, pour ne jamais manquer de rien, sans réitérer leurs erreurs.

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Leela le 01.12.11 9:30

Je pense que vous l'avez peut être remarqué ici , je dévoile facilement mon salaire , mes dépenses....etc
Parfois quand je me mange une reflexion d'une Hôtesse tel que " mais vous vous en fichez , vous gagnez beaucoup plus que nous" je lui dit cash combien je gagne, ce qui me vaut les remontrances des boss , ça ne se fait pas...
Ah? et pourquoi donc ?!
J'ai un salaire "moyen" , mon train de vie va avec , j'ai pas honte de ce que je gagne, de combien je gagne, de combien je dépense!

Mon argent je le gagne, je le dépense...
Clairement j'ai pas un kopeck de côté , mais je m'en fiche , pas une thunes de côté mais pas de crédit, de prêt ou de découvert...ça équilibre!

J'ai des amis très riches , et des amis très pauvres...Ca n'a pas d'importance du moment que les uns ne se la racontent et les autres ne s'en lamentent pas!


Leela
Indéracinable
Indéracinable


http://<div class="social-box-title" style="te

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Willingness le 01.12.11 11:02

Jusqu'à que je vienne habiter avec mon copain, et donc, on va dire depuis un an même si c'était que 2/3 semaines ici et après je repartais une ou deux semaines chez mes parents, j'ai remarqué qu'avant, la valeur de l'argent, je ne l'avais absolument pas... Et donc, depuis maintenant six mois que je suis avec lui, 24h/24 quasiment, eh bien, en un an de temps, je me suis pris comme une méchante claque dans la gueule quand j'ai vu les prix de diverses choses, que ce soit la nourriture, les fringues, les loisirs, etc. Et, je pense que cela vient de mes parents.

Mes parents ont vécu des moments complètement paradoxales par rapport à l'argent. Y'a 20 ans, parait-il, les économisaient énormément. Y'a 10 ans, ils se sont retrouvés à la Banque de France. Y'a encore 2/3 ans, ils avaient pas mal d'argent de côté grâce à un héritage. Et aujourd'hui, il se retrouvent encore une fois à la Banque de France. Et rien qu'en voyant cela, je remarque tout de suite que mes parents, depuis la première fois qu'ils ont été à la Banque de France, n'ont rien économisés. Ils dépensaient à tort et à travers, j'ai été gatée mais bon, je n'avais aucune idée de leurs revenus/etc, je ne leur ai jamais rien demandé pour les loisirs/fringues/coiffeur, ils me payaient tout... Et c'est pareil pour eux ! Ils ont fait des crédits pour s'acheter des choses bien plus futiles que la bouffe par exemple, ils ont vider l'héritage que mes grands-parents nous ont laissés, même si aujourd'hui, ils se battent pour en reprendre une partie, je sais très bien qu'une fois qu'ils l'auront, ils partira vite, et ce pour plusieurs raisons (rendre de l'argent à moi/des amis/à des sociétés de crédits, etc). BREF. Mes parents sont très dépensiers, loin d'être économes comme avant ma naissance...

Ainsi, je n'ai eu la valeur de l'argent que quand je suis venue avec mon Chéri, à Paris. Et je fais très attention. Ce n'est même pas une question de radinerie, mais d'économie. J'ai déjà vécu dans la galère, et je ne veux plus y retourner, et je suis prête qu'a acheter du discount en bouffe pour économiser pour d'autres trucs, largement. Par exemple, y'a même pas une semaine, j'ai dépensé 80€ dans du make-up/des fringues/de la lingerie, mais je sais très bien que je ne vais remettre cette somme là dedans d'ici au moins six mois, voire un an. Et si j'ai dépensé cette somme là, c'est aussi parce que j'ai un travail qui fait que je vais pouvoir économiser encore plus. Sans travail, j'aurai attendu encore longtemps... Et même un travail, moi qui doit aller au coiffeur, j'attends au moins février/mars, c'est-à-dire, j'attends que Noel/le ski/les trois ans avec mon copain/la St-Valentin soient passés, c'est que un ou deux "vrais" plaisirs par mois, pas plus. Parfois, on se paye le cinéma mais bon, ca restes que une ou deux fois par mois, et pareil pour le Mcdo.

Je sais que bon, à 17 ans, je suis l'une des seules de mes copines qui est comme ca. Même, j'ai une pote, elle a 20 ans, n'a aucune valeur de l'argent, et je comprends pas. Et un autre exemple, mon copain a presque 400€ par mois grâce aux APL et à ses grands-parents, et même si je comprends tout à fait, c'est normal d'avoir de l'aide hein, eh bien, parfois, quand je vois qu'il en dépense une partie dans de l'informatique ou au vue de comment il ne fait pas attention à ses dépenses, ca me fait peur pour lui, peur qu'il "chute" un jour, c'est idiot mais bon, j'ai connu ca, et à l'heure d'aujourd'hui, je sais que je ne peux compter que sur moi ou sur mon copain vu que j'ai du mettre mes économies sur son compte, car ma mère m'a prit 3000€ environ sans mon accord... Et 3000€, quand on a des projets, etc, ca fait mal au cul.

Alors, après, je n'ai aucune honte de dire comment je suis aujourd'hui, mon rapport à l'argent ne me dérange pas, il est peut-être très spécial pour une adolescente de 17 ans, mais bon, d'abord, je n'ai pas le choix, mais j'ai toujours voulu être autonome financièrement aussi, et voir ce que je suis, voir que je me prive de plusieurs choses pour plus tard, me faire un peu plaisir, voila, bêtement, ca me rends fière. Après, et c'est peut être "à cause" de mes parents, mais je n'aime pas prêter de l'argent, même si je l'ai fais y'a pas très longtemps... Mais j'évite, vraiment. Je préfère moi même me démerder, me bouger le cul, etc... Que demander du fric à d'autres, et c'est un peu pour ca que je ne comprends vraiment pas quand on me dit "prêtes moi ci/ca". En tout cas, j'en parle pas très souvent avec mes amis, je sais que y'en a qui sont plus riches que moi mais d'autres plus pauvres, et même si c'est pas par tabou que j'en parle peu, eh bien, ce n'est pas mes affaires de savoir leur salaire, leurs revenus, etc. Y'a qu'avec mon copain qu'on en parle vraiment librement, vu qu'on vit ensemble.


Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Khiera le 01.12.11 11:38

Comme Malone, en fait j'ai créé ce topic parce que j'ai plusieurs fois dévoilé combien me reviendraient certains boulots et je me suis demandé si ça ne pouvait pas gêner certaines personnes, vu qu'on est pas beaucoup à le faire sur le forum et qu'en France on ne parle pas d'argent.

Perso j'ai grandi dans un milieu modeste, presque très modeste, mais je crois que j'ai un rapport sain à l'argent. Je ne suis pas intéressée par l'argent dans le sens où je ne cherche pas à gagner des fortunes, je crois que j'aurais l'impression de me trahir si je devenais "riche" (chose que ma mère peut me faire remarquer si je prends un taxi à la place du rer pour aller à l'aéroport par exemple), pour autant je sais que j'en ai besoin et qu'il faut que j'en gagne suffisamment, puisque je ne peux pas compter sur mes parents (ils ne m'ont quasiment jamais aidé, même pas pendant mes études, j'ai du commencer à travailler très vite). Je ne peux compter sur aucun capital immobilier, aucun apport de départ pour quoi que ce soit, je pars de 0. Du coup dès que je suis dans la merde, je deviens ouf et ça régis ma vie parce que je sais que la seule personne qui va pouvoir me sortir de là : c'est moi. L'angoisse.

Du coup je n'ai pas de pudeur ou de honte à parler d'argent, mais c'est certainement parce qu'il n'y a rien à dire : j'en ai pas ! C'est vrai que passer une certaine somme, parler de ses revenus c'est peut être de l'ostentation. J'avoue que je ne me rends pas trop compte.

Après il ne s'agit pas d'avoir de réelles discussions à propos de l'argent, c'est soit chiant soit propice à conflit, la question pour moi c'est plus : etes vous prêtes à être transparente concernant vos revenus ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Havaïanas le 01.12.11 12:11

K> Ha j'avais pas vu le sujet comme ca, donc pour répondre a la dernière question que tu poses, oui effectivement je n'ai aucun problème a dire combien je gagne, et combien je dépense pour tel truc. Ca ne me pose pas de problème, même si je ne vois pas non plus l’intérêt de le dire.

Et je me reconnais assez dans ce que tu as écrit en fait.

Donc si vous voulez des chiffres ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ) Ce mois ci j'ai touché 1884euros, c'est la 1ere fois que je touche un si gros salaire. Mon salaire est fluctuant par rapport au nombre de week end/jour fériés travaillé. En general c'est plutot 1650/1700euros, c'est pour ca que j'ai été agréablement surprise, j'ai hate de recevoir ma feuille de paie pour voir d'ou vient cette augmentation (en priant pour que ce soit pas une erreur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] )



Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Ydessa le 01.12.11 12:27

Je viens également d'un milieu modeste, mes parents ont beaucoup sacrifié pour qu'avec mon frère et ma soeur on ne manque pas du principal. Ca a parfois été (très) dur mais on avait un toit et à manger.
On ne parle pas beaucoup argent à la maison, on connait sa valeur, on ne fait pas n'importe quoi avec.
Et juste pour mettre à mal le mythe de l'expat qui gagne une fortune, maintenant que je travaille, que j'ai enfin un salaire acceptable (depuis quelques mois), j'essaie d'en mettre de côté, je me fais quelques plaisirs (et parfois je culpabilise).
Avec mes potes, on parle peu de combien on gagne, on s'en fout. Je crois que je suis officiellement celle qui a le plus galéré, tout le monde le sait et je crois (j'espère) que ça ne change rien à comment les gens me voient. J'ai déjà emprunté de l'argent, ça m'a fait mal mais après quelques jours à manger un repas par jour, j'ai mis mon orgueil de côté et grâce à ça j'ai acheté de la bouffe (et j'ai pu voir sur qui je pouvais compter).
Sinon, dès que je rentre en France, j'hallucine devant les prix de certaines choses ; des aliments basiques comme les fruits et légumes coûtent une fortune.

Bon, ben je vais donner des chiffres aussi mais ça vous dira pas grand chose, donc voilà je gagne 15 000 RMB.

Ydessa
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Bereen le 01.12.11 13:16

J'aime pas parler de l'argent que je gagne, et de combien on gagne dans ma famille globalement.
Je suis pas prête à être transparente sur mes revenus. J'ai déjà dis à Marion combien je gagnais parce que je sais qu'on a presque la même paye donc bon je m'en fous mais sinon j'évite.
Comme certaines GB, j'ai déjà eu des réflexions comme quoi je suis riche, que je suis gâtée etc... par rapport à mes voyages, ou aux trucs que j'achète parfois.. donc franchement ça me saoule. Et je comprends décidément pas comment on peut demander clairement "et toi tu touches combien ?".
Y a des filles de ma classe qui font ça, franchement je leur dis rien, je sais pas ça me dérange.
Ou genre ma copine qui me demande combien je touche, combien m'ont coûté mes voyages, combien ceci, combien cela franchement je trouve ça super indiscret.
Pourtant je suis pas pétée de thune ou très pauvre mais voilà, moi j'aime pas parler de fric.

Bereen
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Khiera le 01.12.11 13:50

Mais du coup Sahara pourquoi ça te dérange qu'on te demande combien tu gagnes ? Si c'est quelqu'un que tu connais à peine, je comprends c'est vrai que c'est indiscret, mais si c'est quelqu'un de proche, c'est quoi qui t'embête ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Eïdole le 01.12.11 14:59

Moi ça m'est égal de parler d'argent, c'est pas un tabou pour moi.. du moment que ça reste " sain " je vois pas le soucis, après c'est vrai que chacun pense différemment, c'est assez tabou en France.. D'ailleurs il m'est déjà arrivé de demander à Lenaïg ou à Nana combien elles avaient payé pour leurs séjours à New York mais en aucun cas c'était " vicieux " enfin je sais pas si on comprend, c'est juste pour me renseigner personnellement, parce que ça m’intéresse ! Ca m'est complètement égal, comme je disais j'ai pas de tabou avec l'argent.. Après je me rend compte que si je tombe sur une fille comme Sahara, ma question a surement dû vous paraître déplacée x) ( désolé si c'est le cas ! )

Bon après bien sur que je ne comprend pas les gens qui font des remarques comme : " putain tu pars en vacances, t'es riche " où les gens aux gros salaires qui te font des petites remarques du genre " moi j'ai plus de thunes que toi " . J'ai vécu avec des parents à revenus modestes, mon père était ambulancier et ma mère travaille en mairie, petit fonctionnaire de catégorie C donc bon.. pas de quoi se payer une énorme maison en région parisienne et des vacances de folies tous les 6 mois.. c'était serré mais je ne manquais de rien, j'ai jamais été malheureuse, ils ont vécu dans un petit appartement en banlieue pendant des années et ça va, je vais très bien x) Quand je vivais chez mes parents je n'avais pas forcément la notion de l'argent mais depuis que je vie avec mon copain c'est complètement différent.. les impôts, les factures, le prix d'un caddie à carrefour.. A présent je gagne ma vie normalement, je sais qu'il y a pire, qu'il y a mieux, mais à vrai dire je m'en fous un peu je ne cherche pas à gagner des milles et des cents.. j'ai pas de diplôme mise à part un simple BEP qui ne me sert à pas grand chose, je suis donc bien contente d'avoir trouvé du boulot stable en entrant dans la fonction publique et d'avoir un salaire à peu près correct pour mon âge. En tout cas il me suffit pour vivre et pour me payer quelques plaisirs ( pour le moment en tout cas lol )

Enfin voilà, un peu comme thunder = j'ai pas de tabou avec l'argent mais je vois pas l’intérêt d'en parler sans arrêt..

Mais moi ça me choque vraiment pas quand je vois sur gb " j'ai gagné tant ce mois ci, génial ! ou bien " je suis vraiment dans la merde, j'ai tant de découvert.. "

Eïdole
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Marlow le 01.12.11 19:37

Je suis transparente à ce sujet, parler d'argent ne me dérange pas mais tout dépend avec qui. J'ai un passé assez difficile puisque j'ai été quelques mois SDF ( ne sortez pas les mouchoirs, le passé appartient au passé ) durant ma TENDRE enfance donc je sais ce que c'est d'être pauvre ainsi que de vivre correctement.
Aujourd'hui, je gagne bien ma vie pour une étudiante en alternance ( 1350 euros ) et je le dis ouvertement, je suis contente de mon salaire, je travaille pour l'obtenir tout de même ( ! ) donc je ne vois rien de vulgaire à en parler : Je ne fais pas de business, je ne cache pas mon argent dans un commerce, je ne suis pas dealeuse... Bref, vous me comprenez.

Par contre, ayant vécu avec " Madame je fais des crédits quand ça me chante, jusqu'à devenir pauvre " , je ne suis pas du tout ouverte à tout ça. Je suis dépensière pourtant mais tant qu'on peut, je considère qu'il faut éviter de s'endetter.
Les crédits attirent facilement les gens mais bon, lorsqu'on cumule... Ca devient dangereux.

Je prefère payer mes factures, mes courses et ensuite économiser pour me faire plaisir !J'ai une réelle satisfaction à profiter de l'argent que j'ai mis de côté, ça me rend trop fière quoi. Que ce soit pour un voyage, pour mon appartement, mon shopping... Ou même des projets plus concrets comme un bébé ( ah, ça c'est de l'actualité ) , un mariage, une maison, que SAIS-JE ! Par contre, je n'ai rien contre ceux qui préfèrent vivre le moment présent, profiter de l'argent quand il rentre : Chacun fait ce qu'il veut !

Et mon père a toujours eu un rapport sain avec l'argent, il a économisé toute sa vie et c'est à 50 ans qu'il en profite, ENFIN ! Je suis trop contente lorsqu'il se fait plaisir, il s'est privé pendant de longues années afin d'effacer les erreurs de ma mère.
Bref, je pense être comme mon père mais j'ai tout de même l'esprit dépensier de ma mère, je me restreins donc.

Par contre, je ne supporte pas d'entendre mes collègues se plaindre de ce qu'ils gagnent : Entre 3000 et 4000 euros pour 35h/semaine. Je trouve que c'est ridicule de se plaindre ouvertement d'un tel salaire et dans ce cas, c'est un peu vulgaire... Surtout face à moi, j'ai une vie plus modeste qu'eux : Je n'ai pas de villa dans le sud par exemple haha !

Sinon ce qui est drôle, c'est que mes camarades de classe au lycée me prenaient pour une pourrie gâtée parce que je faisais du shopping régulièrement/je m'habillais bien. Jusqu'à ce qu'elles sachent que je bossais à côté des cours et que je payais moi-même mes affaires. Et au pire, si j'avais été la pourrie gâtée qu'elles pensaient que j'étais, pourquoi essayer de me le faire payer ? Les gens n'ont pas le droit de vivre aisément ?! Chacun sa vie, on peut naître dans une famille modeste et devenir riche et vice versa...

Marlow
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Thunder le 01.12.11 19:49

Ah ouais j'aime pas vraiment parler d'argent, par contre je m'en fous qu'on me demande combien je gagne, ça me dérange pas. Un mois à temps plein en intérim là où je bosse, soit 37h par semaine, ça fait 1500e ce qui est plutôt très bien pour un job qui ne demande aucune expérience... ! Cimer l'intérim donc. D'ailleurs je le conseille souvent à des potes qui sont en galère, donc pas de problème pour parler du salaire pour ma part.

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Bereen le 01.12.11 19:52

Hmmm franchement je saurais pas trop te dire exactement. J'arrive pas à bien exprimer ma pensée en fait.

J'ai toujours été discrète sur ma vie et sur tout les domaines, autant avec mes copines qu'avec ceux que je connais moins, et du coup parler d'argent ouvertement ça me dérange un peu.
Si par exemple on me demande quel est le niveau de dépenses de telle destination à l'étranger où je suis partie, j'informe la personne sans problème mais j'aime pas dire combien moi personnellement j'ai payé.
Je peux parler d'argent mais j'aime pas parler du mien en fait.

Faut dire que j'ai souvent rencontré des personnes qui avaient trop de vices à ce niveau, qui était curieux mais une ""malsaine"" curiosité. Limite des profiteurs en fait.
J'exprime mal l'idée là, je me prends pas pour une fille super riche qui a peur qu'on s'intéresse que par intérêt (ce serait ridicule, prétentieux et infondé surtout) mais je sais pas, je préfère rester discrète dessus !

Bereen
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par May-Toffee le 01.12.11 20:57

J'avoue qu'en y réfléchissant, ce n'est pas un tabou, mais ce n'est pas quelque chose dont je parle souvent. Déja parce que je ne suis pas très fière de ma dépendance vis à vis de mes parents, je crois que je le vis assez mal.
Ils paient tout tout tout, même si j'essaie au maximum de financer mes loisirs, c'est pas tjs possible. Je sais qu'ils le font de bon coeur, et qu'ils n'envisagent même pas une seconde que je puisse prendre un boulot, ou renoncer à des études pour gagner ma vie, ça me dérange de leur demander autant de scrifices. Parce qu'ils se privent, je le sais. Famille moyenne basse, certes on a une grande maison, deux voitures... mais à côté de ça ils enchainent les crédits ( sans exagérer, bien sur, mais parfois c'est nécessaire)...

Du coup je n'ai jamais été personnellement dans la merde, et je ne sais pas trop ce que je ferais si je devais changer d'appart' parce que trop cher, si je devais renoncer à un voyage parce que pas les moyens...
Ma mère a été dans la grosse dèche, quand j'étais plus jeune, je sais qu'on aller chercher à manger aux restaus du coeur et qu'elle était fichée à la banque de France. Du coup, je pense qu'elle a tout fait pour que moi je ne connaisse jamais ça...

C'est pour ça que j'ai voulu travailler cet été. D'ailleurs j'ai gagné environ 1100€ par mois, en tant qu'agent administratif en mairie.
En fait voilà, l'argent que je gagne, ça ne me dérange pas d'en parler, mais celui qu'on me donne ou qu'on me prête, beaucoup plus, parce que j'ai l'impression de profiter.

Et je dépense trop, en tant qu'étudiante. Je me permets des trucs que la plupart ne peuvent pas se permettre, ça me gène un peu, mais en général c'est parce qu'il me reste de l'argent, je ne me suis jamais mise dans la merde pour acheter un truc non utile.

Sinon, pour quelques chiffres ... donc 1100€ de salaire pour un mois. Actuellement à la bibli, je gagne le smic, ça me fait dans les 60€ par mois. Je fais aussi des missions ponctuelles à l'école, payées 9€ de l'heure.
Et mes parents me donnent 750€ par mois pour payer le loyer, l'électricité, l'alimentation. Mes grand parents rajoutent 200€ pour la fin du loyer + le téléphone.
+ les 1300€ d'école.

Voila, j'aime pas, ça fait tellement cher pour mon âge, un budget comme ça.

Je culpabilise beaucoup, au vu de ce que je viens d'écrire.!

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Chudesa le 01.12.11 21:16

Je sais pas vraiment ce qu'on entend par rapport "sain" ou non à l'argent, donc cette question je sais pas comment y répondre.
En ce qui me concerne, mon père (enfin mes parents mais surtout lui) nous privait en quelque sorte, enfin il disait "on a pas d'argent" presque sans arrêt, pour tout et n'importe quoi. Il était boucher et ma mère ne travaillait pas... On allait en vacances chez ma mamie qui vivait dans le Var, mais en voiture, et on logeait chez elle ; quand elle est décédée, on est plus partis.
L'argent, moi je le vois comme quelque chose d'hyper précieux et j'y fais très attention maintenant. Par exemple j'ai beaucoup de copines qui, quand quelque chose est mauvais à la cantine, s'achètent un sandwich systématiquement. Mais moi, je vais quand même à la cantine et j'y mange tout ce que je "peux", au lieu de me ruer vers la boulangerie et "gâcher" mon argent... j'en ai jamais vraiment eu d'ailleurs, c'est récent, et j'ai encore peur de demander à ma mère de l'argent quand je vais voir mon copain, alors il me paye beaucoup de choses... (alors que c'est un étudiant et qu'il ne travaille pas)
Voilà en fait c'est pas que j'ai peur de parler d'argent, c'est que j'ai honte. J'ai plusieurs amies qui vivent bien plus aisément que moi, je le vois tout de suite. Récemment on m'a demandé ce que j'ai eu pour mon anniversaire de la part de ma famille, j'ai dit "rien", et devant l'étonnement de mon amie je me suis un peu rattrapée en disant que bon, j'aurais p-ê ci ou ça... alors que bah non, rien, mais je la voyais qui commençait à croire que ma mère/mon frère/ma soeur ne m'aimaient pas ou je sais pas trop quoi et j'étais gênée.
Depuis que mon père est décédé (mais p-ê même avant, je sais pas), on vit avec environ 600€, alors qu'on est 4 à la maison. Il n'y a pas de loyer à payer puisque la maison nous appartient, mais voilà, c'est très peu quand même, je l'ai appris récemment. Ce que je ne comprends pas, c'est que mon frère a un travail fixe qu'il gagne pas trop mal, et ma soeur travaille en intermittence. Et ils ne payent rien je crois...
Je me perds un peu, mais voilà, tout ça pour dire que j'ai en fait pas trop de mal à parler de mon argent, mais de l'argent en général, parce que j'ai pas du tout la même vision des choses que les autres (genre un pull à 40€ pour moi c'est pas "correct").

Chudesa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Bulle le 01.12.11 22:12

J'ai vécu dans une famille aisée.
Mes parents m'ont éduqué de sorte que je connais vraiment la valeur de l'argent, j'ai toujours "vécu" sur l'argent de mon Noël et anniversaire, j'ai eu de l'argent de poche assez tard, si je veux me payer mes sorties, je dois tondre la pelouse, laver la voiture.. ect. J'ai pas toujours eu ce que je voulais même si mes parents avaient largement les moyens, mais j'avoue que j'ai jamais manqué de rien non plus et j'ai eu une enfance heureuse.
Mais ma famille reste très axé sur l'argent tout de même. Par exemple leur première réaction quand je leur ai annoncé le métier que je voulais faire c'est "tu vas pas gagner des mille et des cent". Après je peux pas leur en vouloir de penser comme ça, je sais qu'il veulent juste mon bonheur, moi ce n'est juste pas ma priorité (ceci dit moi 1500€ je trouve ça totalement suffisant en début de carrière!). Alors certes, je vis plutôt bien tant que je vis chez mes parents (je parle niveau bouffe, confort.. ect), j'en ai conscience, je sais que ça sera différent quand je travaillerais plus tard et paradoxalement j'attends que ça, de prendre mon indépendance.

Au niveau de mon entourage, j'ai des copines très pauvres et d'autres très riches (c'est fou le contraste qu'il existe entre les deux extrêmes je vous jure), pour autant c'est pas un tabou entre nous de parler d'argent, au contraire c'est un sujet comme un autre. Je sais combien gagne les parents de mes copines et vise versa. Ça pose pas d'énormes problèmes entre nous (même si il y en a déjà eu), on essaye d'aider au mieux celles qui galèrent et voilà.

J'ai pas de problèmes pour en parler avec ma famille non plus, même si on a pas forcément la même vision sur ce sujet. J'ai du mal à en parler avec ma sœur par contre, qui a un rapport assez étrange par rapport à ça que je ne comprend absolument pas.

Bref j'ai pas de soucis à parler d'argent en général, quoi que, peut être avec quelqu'un que je connait peu et qui aurait des difficultés financières, je serais surement mal à l'aise, ne connaissant pas ses réactions, par rapport au niveau de vie que j'ai eu jusqu'à présent.


Bulle
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Tagada_les_fraizzz le 01.12.11 22:14

Je gagnais plus de 700 euros il y a encore 3 mois, mais maintenant la caf m'a sucré 300 euros parce que mon copain touche plus que le smic. Ca vient de l'allocation adulte handicapé en fait. J'ai pas honte de ce que je gagne, j'ai plutôt honte de COMMENT je le gagne. Une aide parmi tant d'autre que je ne pense pas mériter. J’essaie de me sortir les doigts du cul pour trouver du boulot, mais ma vie est tellement en dent de scie... Je suis très instable moralement et psychologiquement alors c'est pas toujours facile de trouver un taf fixe. Quand je bosse je me fait entre 7 et 9 euros de l'heure. Mais je peux bosser 1 fois par mois comme 15 jours par semaine, et ça je ne sais pas pourquoi, mais le vrai salaire, je ne le dévoilerai jamais, parce que même si je gagne 500 euro par mois, et même pas le smic j'aurai l'impression de me la péter face aux gens qui ont bien moins voir rien du tout. Puis j'ai honte de gagner de l'argent pour ce que je fais. Je me dit que mon alloc me sert a guérir en fait, alors que mon salaire je l'ai parce que... Je regarde la tv et je change des couches tup Je sais c'est hyper paradoxal, je devrait avoir plus honte de dévoiler le montant de mon alloc que de mon salaire, mais en même temps parfois ça me sert tellement d'excuse. Genre je suis a découvert "bha dsl, je gagne QUE 467 euros par mois"

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Sensorielle le 02.12.11 0:19

Je pense avoir un rapport plutôt sain avec l'argent, et pour moi, c'est pas un sujet tabou, mais si je peux j'évite d'en parler. Je viens d'une famille assez aisée, mon père gagnait plutôt bien sa vie, mon frère et moi, on a jamais manqué de rien, on partait souvent en vacances quand on était enfant. Récemment, j'ai appris que deux de mes amies me voyaient comme une gosse de riche pourrie gâtée, et j'avoue que ça m'a un peu beaucoup blessée, et j'ose pas leur dire la somme que j'ai sur mes comptes. C'est pareil, avec les gens du mcdo, j'évite de parler d'argent.

Concernant mes revenus: je touche +/-300€ pour 39h de travail par mois, et j'ai une somme d'argent assez importante sur mes comptes (j'ai 21000€).

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Greta le 02.12.11 0:40

@Eïdole a écrit:D'ailleurs il m'est déjà arrivé de demander à Lenaïg ou à Nana combien elles avaient payé pour leurs séjours à New York mais en aucun cas c'était " vicieux " enfin je sais pas si on comprend, c'est juste pour me renseigner personnellement, parce que ça m’intéresse !

Pareil, ça me gênerait pas du tout de dire combien j'ai payé mes vacances en août (allez, 430€), d'autant que ça peut aider une autre personne en lui disant combien elle va payer. Je vois pas en quoi ça pourrait être vicieux!

@Eïdole a écrit:Mais moi ça me choque vraiment pas quand je vois sur gb " j'ai gagné tant ce mois ci, génial ! ou bien " je suis vraiment dans la merde, j'ai tant de découvert.. "

Par contre là je dois être honnête: je préfère 100x entendre "j'ai un découvert" que "j'ai gagné 1000€ ce mois ci!".
Contexte: mes parents ont été très longtemps pauvres, oui, pauvres, du genre à ne jamais partir au ciné, les vacances n'en parlons pas (la première fois où je suis partie en vacances c'était... en août), très peu d'extras et je me rappelle encore de la tête de ma mère en fin de mois. Donc entendre des phrases comme "je suis dans la merde financièrement" ou "je vais devoir manger des crottes de nez ces prochains jours" ça a un peu été mon quotidien, j'ai l'habitude et, effectivement, entendre des gens qui ont de l'argent, me rend jalouse, oui j'avoue...

Bon, maintenant ça va mieux, même si je ne peux pas nous considérer comme aisés. La classe moyenne, très moyenne. J'ai dû d'ailleurs financer mes études par des bourses, aujourd'hui encore je vis de mes économies de ces bourses...
Donc voilà je roule pas sur l'or mais j'ai un rapport sain avec l'argent. Entendre des gens se réjouir de leur "richesse" ne me rend plus aussi jalouse qu'avant (au début de mes études, je vivais encore chez môman et donc je pouvais souvent m'offrir des extras avec ma bourse) et je côtoie beaucoup de personnes dont les parents sont aisés voire assez friqués, j'ai donc plus l'habitude.

Par mon histoire, j'ai la valeur de l'argent, c'est clair. Souvent même, quand j'achète quelque chose de cher, je convertis en francs Moq c'est assez parlant.

Bref ça me gêne pas tant que ça de parler argent, mais je ne vous révèlerai pas le contenu de mon compte. Par contre je touchais environ 400€ de bourses (sachant qu'à l'étranger je dois tout assumer seule).

Greta
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Sunn le 02.12.11 9:40

Je pense avoir un rapport assez ambigu avec l'argent. Enfin comme dit May:
@May-Toffee a écrit:En fait voilà, l'argent que je gagne, ça ne me dérange pas d'en parler, mais celui qu'on me donne ou qu'on me prête, beaucoup plus, parce que j'ai l'impression de profiter.

Je viens d'une famille relativement aisée, enfin mon père a bossé 30 ans à GDF et ma mère est prof, mais les héritages/économies ont fait qu'ils s'en sont toujours bien sortis et qu'on a jamais été proprement dit dans la merde. On vit dans un lotissement "de riches" (c'est assez con comme terme, j'avoue), et j'ai donc toujours été cataloguée comme telle. Je l'ai jamais trop mal pris, parce que bon, on a toujours eu un niveau de vie parfaitement normal, j'ai jamais été "gatée" à outrance, ma mère m'a bien inculqué la valeur de l'argent. J'ai honte de rien à ce niveau.

Là où ça se complique c'est que jusqu'à l'année dernière, mes parents me payaient tout, sorties, fringues, matériel scolaire (et franchement en art, on raque). C'est "normal" parce que je travaillais pas et qu'ils en avaient parfaitement les moyens mais je l'ai toujours mal vécu, même si mes demandes n'étaient pas mirobolantes du tout. Enfin c'est surtout mon père qui me faisait me sentir comme un poids financier (surtout que c'est vraiment le meilleur pour remettre sur le tapis les cinq euros qu'il t'a dépanné pour un sandwich il y a trois mois), et en plus je supportais pas d'être dépendante de quelqu'un avec qui je suis constamment en conflit. Donc j'ai développé une sorte de honte par rapport à l'argent que me donnaient des parents, et même si en soit mes dépenses étaient à peu près les mêmes que celles de mes copines, j'avais toujours besoin de me justifier par rapport à ce que j'avais (oui mais ça je l'ai pris parce que c'était pas cher, etc), tellement j'avais l'impression d'être une profiteuse.

Cet été j'ai bossé presque deux mois en entrepôt (en intérim qui, comme a dit Thunder est un vrai bon plan), j'ai gagné un peu moins de 2500e, et j'ai parallèlement trouvé un petit boulot que je continue encore maintenant, 120e par mois (qui vont bientôt doubler d'ailleurs). C'est pas grand chose, mais maintenant je n'ai absolument plus rien à demander à mes parents pour mes extras, mes études ou mes vacances, et ça fait vraiment du bien. Donc pour le coup j'ai plus aucun mal à en parler si on me demande (sans le crier sur tous les toits non plus hein) et de la même manière ça me gène pas non plus de demander à mes copines combien elles se font/ont dépensé pour un truc, pas par curiosité malsaine mais juste pour me faire une idée.

Je sais pas si je suis très claire mais bon.

Sunn
Belle Plante
Belle Plante


http://bana-napancakes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Mrs.Kellogs le 03.12.11 1:06

Je me retrouve beaucoup dans ce que dis Thunder.

L'argent n'est pas spécialement un sujet tabou pour moi mais si je peux éviter d'en parler, ça m'arrange autant. Enfin, parler de l'argent en général, je n'y vois vraiment aucun inconvénient ( par exp sur des dépenses pour des voyages comme ça a été cité plus haut ) mais les conversation du style " il gagne combien ton père? Il te donne combien d'argent de poche? Mais il est radin ! " . Et je parle en connaissance de cause puisque ces question on me les a pas mal posé et ce genre de reflexion j'y ai déjà eu le droit. Et le pire c'est que moi-même, je n'en sais rien et je m'en fous complètement. Alors que ça intéresse les autres, ça me dépasse complètement. En fait, mon père est cadre dans une agence bancaire ce qui impressionne tout de suite les autres. Donc évidemment, dès qu'on sait ça, on imagine déjà que j'ai une villa avec une piscine et que je mange du caviar régulièrement Moq ( et j'exagère à peine x) ).
Alors oui, j'ai pas du tout à me plaindre. J'ai toujours vécu dans de bonnes conditions, j'ai toujours eu des cadeaux à Noël et à mon anniversaire et des vacances dans le sud de la France assez régulièrement. Mais à côté de ça, ça reste assez " soft ". Enfin je veux dire par là que j'ai jamais été traitée comme une enfant pourrie gâtée et je pense connaître un minimum la valeur de l'argent ( enfin celle qu'a normalement une fille de 19ans qui vit encore chez ses parents ).Puis y a jamais rien eu d'excessif dans tout ce que j'ai pu avoir dans mon enfance. J'ai jamais eu l'impression de vivre dans une famille super riche quoi même si je n'ai jamais manqué de rien.
Mais ce qui me blase c'est d'avoir l'impression de devoir presque s'excuser parce qu'on a pas connu de réelles galères financière. Puis mes parents ne sont pas nées avec une cuillère en argent dans la bouche, loin de là. Mon père a vraiment galéré pour en arriver là et si j'avais pas déménager pendant toute mon enfance, j'aurai pas ce " niveau de vie ". Puis ce qui m'agace aussi c'est qu'on critique le revenu de quelqu'un comme s'il le méritait pas et qu'il faisait rien pour l'avoir.
Puis du coup, ça devient presque improbable pour certains qu'on puisse pas tout se payer et que ça arrive qu'on soit à sec.

Pour répondre plus directement à la question de Khiera, pour le moment ça ne dérange pas du tout de dire combien me rapporte mon job de vacances mais ce sera peut-être différent plus tard. Ce qui me gênerai c'est que les personnes me jugent par rapport à ça et analysent mes dépenses en fonction de ce qu'il savent de ma situation financière. Enfin, je sais que quelqu'un qui gagne bien sa vie peut être vite être traité de radin parce qu'il n'achète pas telle ou telle chose ou inversement.
Enfin chacun gère son argent comme il veut tant qu'il demande rien à personne Smile .

Mrs.Kellogs
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Aislinn le 06.12.11 11:33

Je ne sais pas dire si j'ai un rapport sain avec l'argent. Mes parents sont séparés et je sait que mon père a beaucoup payé pour cette separation, la pension de ma mère, le crédit de la maison.
Mais voilà malgré tout il a toujours fait en sorte que tout aille bien, qu'on puisse sortir de temps en temps et partir en vacances.
Moi c'est un peu pareil, j'ai mon salaire d'étudiante en alternance (580€) et je prends tous mes frais en charge (transport, sorties, bouffe etc) donc c'est vrai que c'est souvent compliqué et que je me serre la ceinture, mais j'essaye de faire quand même plaisir autour de moi, parce que je pense que l'argent sert à ça, à faire plaisir, à soi même, mais surtout aux autres.
Je n'ai aucun problème à parler d'argent, même si des fois je ne suis pas fière de l'état de mon compte, ni à entendre les autres parler d'argent. J'ai juste un problème avec ceux qui pensent que certains sont trop payés pour ceux qu'ils font alors qu'eux même ne le sont pas assez, c'est à croire que l'argent en dit beaucoup sur qui nous sommes.

Aislinn
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Eïdole le 06.12.11 12:06

Le post d'Aislinn me fait penser à quelque chose.. D'un avis personnel je pense qu'il ne faut pas se priver toute sa vie pour profiter à sa retraite.. je sais qu'il y a des gens qui pensent comme ça mais de mon côté c'est pas tellement ce que j'ai envie de faire, la vie est surprenante et il peut se passer n’importe quoi.. avec tout ce qu'on voit maintenant, les cancers de plus en plus fréquents, toutes ces merdes... et puis même, on arrive à la retraite pour profiter combien d'années au final ? Alors personnellement je préfère profiter maintenant que plus tard.. Bien sur il faut quand même être raisonnable mais il y a des limites..

Eïdole
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Sorose le 06.12.11 13:19

Je n'ai pas tellement de problème avec l'argent, cad que je n'en fais pas un tabou !
Ca ne me gène pas de dire combien je gagne, ça ne me gène pas de dire que ce mois ci, je m'en sors bien c'est cool, ou à l'inverse que j'ai du réparer la voiture, que ça va être bien difficile, je vais serrer la ceinture.
Ca m'arrive aussi de poser des questions à mes amis sur le montant de leurs revenus, et le loyer autre truc du genre. C'est pas vicieux, ni pour comparer, ni même pour juger ou être envieuse, en fait, c'est juste informel, pour savoir par rapport à une situation (oui, je demande pas dans un contexte qui n'a rien à voir). Idem pour leur voyage, cadeaux ...
Mais c'est vrai que souvent je demande "si c'est pas indiscret/si ça te dérange pas" parce que je trouve qu'il y a bcp de gens qui ont une sorte de tabou à dire ce qu'il gagne/ce qu'il dépense.
Je sais pas trop pourquoi, je ressens pas du tout ça.

En fait, l'argent est fait pour être dépensé donc, je m'en fous de pourquoi et le salaire est basé sur des tas d'autres choses que le niveau du salarié, donc on gagne ce qu'on gagne point.

Après, j'ai plus de mal quand ce sont des étudiants qui vivent sur les revenus de leurs parents en ayant aucune notion de ce que ça leur coûte !
Genre mon frère qui dépense sans compter, se retrouve dans le rouge à la moitié du mois, sachant que ma mère va renflouer, alors qu'au début du mois il a largement plus que moi..... Là, je trouve ça vraiment irresponsable !

Sinon, il faut un peu économiser pour les imprévus oui, mais sinon... C'est quand même mieux de vivre ses loisirs au moment opportun ! J'attendrais pas la retraite, parce que d'ici là, il peut s'en passer des trucs !

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Lµnatiqu3 le 06.12.11 17:09

Mon rapport à l'argent a changé il y a quelques mois. Avant j'étais économe, flippée de manquer puisque étudiante, je réduisais mes dépenses et ma consommation au minimum alors que je ne manquais pas spécialement d'argent. Et puis les évènements ont fait que je me suis dit que des sous sur mon livret ils me serviront plus à rien une fois que je serai morte. Pour moi c'est donc devenu beaucoup moins tabou, j'en parle et je le dépense beaucoup plus librement. Pour moi ce n'est plus "important".

Je n'en parle pas pendant des heures mais si on me pose des questions sur mes revenus ou mes dépenses (loyers ou autres) je répond sans problèmes. Par contre j'ai plus de mal à parler de l'argent qui vient de mon père.

Au collège déjà je touchait 10 fois plus que ma meilleure copine en argent de poche (30e par semaine) et du coup je mentais pour réduire la somme, j'avais honte, je disais que j'avais 10e par mois... c'est totalement débile mais bon.
Là où ça m'a sauvé c'est que certes j'ai toujours eu plus d'argent de poche que mes copines mais que à 12 ans mon père m'a dit maintenant tu es grande tu gères ton argent. Donc à part la bouffe et le logement, mon argent de poche répondait à mes besoins courants (forfait de portable, vêtements, loisirs). J'ai été responsabilisée très tôt face à l'argent, si bien que même si je n'en ai jamais manqué je savais ce que ça voulait dire d'économiser son argent de poche pendant 6 mois pour m'acheter une chaîne hifi à 14 ans.

Là où j'ai recommencé à culpabilisé c'est y'a 2 ans quand mon père m'a acheté une voiture neuve, à la fac on avait tous des voitures pourries et quand j'ai eu la nouvelle on me faisait comprendre que j'étais une gosse de riche. Alors que pas spécialement, la voiture était achetée à crédit. j'avais pas spécialement envie de me justifier et les gens deviennent vite cons si ils pensent que "tu as de l'argent" du moins plus qu'eux.

Après j'ai un mode de vie qui leur a fait penser que j'étais plus riche qu'eux, sans que ce soit vrai. La façon dont on emploi notre argent peut être mal interprétée, et c'est fatiguant de devoir se justifier "non je suis pas riche" comme si c'était une tare. Je préfère juste payer des billets de trains pour voir mes potes que m'acheter des fringues hors de prix.

Il y a des personnes avec qui je parle librement d'argent, je leur pose des questions, ils font de même, c'est simplement à titre informatif. Il n'y a pas de rivalité entre nous sur ce point donc on en parle très ouvertement, et puis je trouve ça importante ne serait ce que pour se faire une idée de la valeur des choses, que ce soit les loyers ou les salaires.
Après les personnes qui sont clairement dans une situation délicate dans mon entourage, je n'ose pas leur en parler. si ils m'en parlent je ne me ferme pas comme une huitre mais je n'aborderai pas le sujet de manière naturelle.

Tout dépend donc des gens que l'on a en face de moi. par contre c'est vrai que j'ai tendance à me sentir mal à l'aise ou à culpabiliser face à mes amis qui sont plus modestes.

Lµnatiqu3
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par anticonstitutionnellement le 07.12.11 18:09

J'ai un rapport à l'argent assez étrange.
J'ai pas forcément de mal à en parler, je m'en fous de dire combien de gagne, combien mes parents gagnent ( même si pour mon père je ne sais pas. )
Après dans mon enfance, j'ai jamais manqué de rien, vraiment. Puis un jour, tout à basculé, et suite à un drame, je me suis retrouvé, à vivre avec mes deux frères et ma mère dans un 20 mètres carré, sans chauffage. Avec ma mère qui galérer avec 700 euros d'alloc par mois. J'ai vite compris ma douleure. Depuis j'ai un rapport assez dur avec l'argent. J'ai toujours peur d'en manquer. J'ai un difficile aussi avec l'argent de mes parents. A vrai dire ma mère en chie encore aujourd'hui, même si elle gagne mieux sa vie. J'ai toujours énormément de remord à lui taxer de l'argent même si elle est hyper généreuse, c'est pourquoi j'ai voulu trouver un boulot pour cette année, car mes études coutent chères, l'appart aussi. J'éprouve beaucoup de culpabilité à leur en demander autant. Mon père c'est différent, il gagne bien sa vie, mais est très très matérialiste, très axé sur l'argent. Il me donne de l'argent sans problème, mais j'ai toujours peur que ca ai des conséquences.
Du coup mon rapport à l'argent est assez étrange. J'ai beaucoup de mal à économiser mon argent car je veux profiter de la vie, mais en même temps, j'ai beaucoup de mal aussi à le dépenser, par peur qu'une merde me tombe dessus comme ma mère. C'est con parce que je suis jeune, et mes parents sont censés être la pour moi. Mais je ne peux m'empêcher d'avoir des remords. c'est plus fort que moi.
J'ai trop dérivé du sujet!!
Du coup parler d'argent c'est pas un sujet tabou, mais c'est un sujet tendu.

anticonstitutionnellement
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Mayahuel le 08.12.11 19:57


J'ai grandi dans un milieu modeste, pendant un temps, mes parents ne pouvaient même plus payer la cantine car il manquait 40 francs quelque chose comme ça ( on était encore en francs à l'époque), notre situation s'est amélioré lorsque ma mère a divorcé et qu'elle s'est mis avec quelqu'un d'autre qui est aujourd'hui mon beau-père.A partir de là on a jamais manqué d'argent pour payer la cantine, cela dit, on est loin d'être riches. Tous mes amis partaient tout le temps en vacances et pas nous. J'ai jamais eu de super fringues de marque, au collège je bavais littéralement devant les Eastpack et les converses... . Bref, le pire c'est que j'avais honte d'avoir honte de répondre à " ils font quoi tes parents ?". Parce que moi j'entendais toujours " mon père il est cadre" et ma mère ci et mon père ça, donc j'ai développé un complexe vis-à-vis du métier de mes parents.

Aujourd'hui je vis encore chez mes parents, je touche pas mal de bourses mais je reverse 100 euros chaque moi à mes parents, c'est une espèce de "pension" que je leur doit et je trouve ça tout à fait normal.
Dès que j'ai commencé à toucher mes bourses directement sur mon compte, j'étais super heureuse d'avoir enfin un peu d'argent, du coup pendant un moment, je l'ai beaucoup depensé pour m'acheter des fringues et mes sorties. J'essaie de faire plus attention car j'ai honte de le depenser comme ça et maintenant mon budjet concerne le restau U, les fringues ( même si je fais plus trop souvent les magasins), mes livres et mes quelques sorties.

Mes parents n'ont rien, ni biens ni rien mais ils se sont toujours demmerdé pour qu'on ait assez à manger, on fait pas beaucoup de sortie mais je suis fière d'eux. Et mon amertune est passé lorsque j'ai réfléchi et que je me suis dit qu'après tout, on ne choisit pas sa famille, que si les autres avaient eu la chance d'être né avec une cuillère d'argent dans la bouche, c'était comme ça et qu'ils n'y étaient pour rien.

Il n'empêche que ça me fait mal d'entendre mes amis dire " OUAIIIS ON VA SKI AVEC LA FAC C EST 300 EUROS C EST PAS CHER". Pas cher, pas cher, 300 euros, ça engloutit ma bourse et quand on me demande à chaque fois pourquoi je pars, personne ne veut se mettre dans la tête que les 300 euros, je peux tout simplement pas les débourser de mon chapeau magique ! Bah oui c'est facile quand c'est papa et maman qui paie tout.
Spoiler:
mon côté râleur resurgit

Donc voilà, j'ai rien contre les gosses de riches, seulement parler d'argent comme ça surtout devant des gosses de pas riches, je trouve ça indélicat et déplacé.

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Reykjavik le 09.12.11 12:40

Mayahuel : pour le ski (lol je me permet de reprendre ça juste parce que je le dis aussi lol) "300€ c'est pas cher" pour le ski clairement non. Après je sais pas si les personnes concernées disaient "300€ c'est rien je m'en fous, je le jete par la fenêtre" ou "300€ pour un séjour d'une semaine au ski c'est rien, pas énorme par rapport au prix "normal"", perso quand je dis que c'est rien, je parle de la 2ème manière enfin je sais pas si tu me suis lol. Soit on s'en fout un peu quoi.

Alors pour parler argent, j'ai aucun mal. J'avoue je préfère en parler sur internet qu'en vrai parce que je m'énerve vite à ce sujet. C'est pas un sujet tabou mais y a des trucs qui me font bondir :p.

Donc j'ai jamais eu de problème d'argent, j'ai de l'argent de poche depuis que j'ai un compte (peut-être même avant) et il a augmenté au fil des années (à 12 ans on a pas énormément de dépenses). Mes parents ont plutôt les moyens. On est toujours partis en vacances plusieurs fois par an (au ski notamment :p). Après j'avoue y a certaines années où on a pas mal abusé. Après mes parents partent du principe qu'ils travaillent pour se payer de telles vacances donc que c'est normal. Mon père est parti de rien et je pense que c'est une des personnes que je connais qui travaille le plus donc il le mérite si je peux le dire ainsi. Et ma mère benh elle a toujours tout eu mais elle travaille quand même donc voila.

Après avec mes amis enfin relation plutôt j'ai assez du mal de parler d'argent vu qu'on me sors un peu près toutes les 10 min, "oui mais tu sais pas ce que c'est", tes parents payent tout", "oui mais toi t'as facile dans la vie", "oui mais toi t'as rien a dire, t'as de l'argent". Alors qu'en fin de compte j'ai certes plus d'argent de poche qu'eux mais je travaille quand même plus qu'eux en vacances, je fais un travail plus difficile et je travaille plus d'heures. Alors merde quoi. Mais bon, je ne peux rien dire parce que ce sont mes parents qui m'ont trouvé mon travail ah ah alors que tout le monde maintenant trouve son travail (ou presque) grâce à ses parents. Bref on s'en fout mais ça m'énerve un peu. En plus ils perçoivent aussi de l'argent de poche de leurs parents donc lol quoi. (comme quand j'ai reçu ma voiture et que tout le monde m'a dit "enh t'as une voiture à X€" à chaque fois je disais "oui mais toi t'as un kot pendant 4 ans ..." là on dit plus rien, evidement soit).

Par contre j'ai pas trop de limites. L'argent de mon job d'été, je l'économise en totalité + une partie de mon argent de poche mais sinon le reste je le dépense un peu n'importe comment.

Reykjavik
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Parlons argent

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum