Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Ca, ça m'échappe

Page 6 sur 20 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Narcisse le 19.11.11 12:51

(Moi je me suis déjà pris une claque quand j'avais 12 ans parce que j'avais pas eu 20 en maths ninja , ma mère aussi dans ces cas là me faisait refaire les contrôles (car en maths et en sciences "on peut avoir 20")... et même si j'ai jamais pleuré devant les gens, j'ai souvent pleuré dans ma chambre).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Invité le 19.11.11 13:19

Adrenaline: Moi c'était au BEP, elles s'envoyaient les réponses par texto.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par May-Toffee le 19.11.11 13:32

Narcisse, c'est chaud !!
Voilà, les parents qui mettent la pression à leurs gosses à un point phénoménal, ça m'échappe. Genre ceux qui veulent que leur enfant fasse HEC alors qu'il veut devenir boulanger, ou un truc du genre. En gros quand les parents veulent vivre leur rêve d'enfant à travers leur propre enfant. Ca me passe au dessus de la tête.

Sinon, en plus des tricheurs, les gens qui ne vont jamais aux cours et après te demandent avec un aplomb monstrueux de leur passer tes cours. Quand ils sont malades etc ça me pose pas de problème, mais quand c'est parce qu'ils font la fête tous les soirs et arrivent pas à se lever le matin, je suis pas d'accord.

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Punkt le 19.11.11 13:33

Les gens qui trichent, effectivement, je ne comprends pas, ceux qui s'en vantent, encore moins. Je connais une fille qui n'arrête pas de dire qu'elle trichait en maths en 2nde et que "c'était légitime" vu qu'elle voulait aller en L. --"

Punkt
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Narcisse le 19.11.11 13:36

Le pire je crois c'est quand les profs sont totalement aveugles : en latin ( Moq ) par exemple, y a une fille qui va tout le temps chercher les versions sur son iPhone, et à chaque fois il lui dit "des problèmes de rigueur dans l'analyse logique, mais un travail sérieux, des bases solides"... Lol quoi. La meuf elle connaît à peine ses temps et ses déclinaisons.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par der le 19.11.11 14:00

s.


Dernière édition par der le 26.11.12 23:34, édité 1 fois

der
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Invité le 19.11.11 14:09

Les gens qui racontent leurs vies bien fort a leur voisin pendant les cours, toi tu galères a suivre le cour et après ils ont encore le culot de sev tourner vers toi en te demandant " Qu'est ce qu'il faut écriiiiiiiiiiiiiire Héhé " Ben t'as qu'a te taire et écouter.

Sinon les gens qui prennent ton numéro de téléphone chez d'autres gens et qui se font passer pour un mec/une meuf

On m'a fait le coup il y a deux ans, une fille de ma classe a demandé mon numéro a une de mes copines et s'est fait passer pour un mec qui voulait sortir avec moi. Au début, j'ai essayé de savoir qui c'était, bien que je me doutais que c'était une blague.

Et après j'ai grillé la nana, parce qu'au moment la, on était trois dans la cour, donc ma copine et la meuf puis moi assise sur le muret, et je les voyais se marrer comme des dindes a chaque fois que je recevais un texto.

Et le soir, une autre amie a appelé le numéro qui m'envoyait le texto et ça disait " Vous êtes bien sur le répondeur de Cécile M. " Comme par hasard xD

Et 4 mois après, elle a filé son num en commentaire sur FB a un de ces contacts et c'était le même numéro

Elle a continué a m'envoyé des textos pendant 2 semaines, après plus rien pendant quelques mois et elle a ressayé vers avril 2010 puis elle a lâché l'affaire

Ah oui sinon, les gens que tu crois être tes amis et puis un beau jour tu apprends qu'ils te critiquent. J'ai une pote qui a dormi chez moi l'été 2010 et on parlait du lycée et elle me fait " Ah oui,Elizabeth elle a dit qu'elle comprend pas comment tu peux avoir un mec vu comment t'es foutu " Sympa -_-

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Guarana le 19.11.11 14:17

@May-Toffee a écrit:Narcisse, c'est chaud !!
Voilà, les parents qui mettent la pression à leurs gosses à un point phénoménal, ça m'échappe. Genre ceux qui veulent que leur enfant fasse HEC alors qu'il veut devenir boulanger, ou un truc du genre. En gros quand les parents veulent vivre leur rêve d'enfant à travers leur propre enfant. Ca me passe au dessus de la tête.
.

Pareil.
Je ne tolère absolument pas les gens comme ça, rien que d'en parler ça me met en rogne. Je comprends même pas. Évidement on veut que nos enfants réussissent, mais il y a des limites à la connerie, là je trouve ça hypocrite et très égoïste (là je parle de gens qui imposent un métier à leurs enfants). Parce-que à ce que je sache, réussir c'est faire ce que l'on veut. M'enfin bon !

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sensorielle le 19.11.11 23:05

Je suis totalement d'accord avec May-Toffee.

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mrs.Kellogs le 19.11.11 23:24

@May-Toffee a écrit:Narcisse, c'est chaud !!
Sinon, en plus des tricheurs, les gens qui ne vont jamais aux cours et après te demandent avec un aplomb monstrueux de leur passer tes cours. Quand ils sont malades etc ça me pose pas de problème, mais quand c'est parce qu'ils font la fête tous les soirs et arrivent pas à se lever le matin, je suis pas d'accord.

Grave! Et le pire c'est qu'à prendre tes cours ils te foutent dans la merde parce qu'ils te les rendent 10 ans après --' . Du coup, maintenant, je prête plus mes feuilles mais je leur dit de venir avec moi à la b.u et de recopier ou photocopier sur place. Et le pire c'est que vu que je fiche mes cours régulièrement, j'en ai vraiment besoin donc bon.

Apple_ a écrit: Qu'est ce qu'il faut écriiiiiiiiiiiiiire Héhé " Ben t'as qu'a te taire et écouter.

Dans le même style: Dans mon amphi, y'a une fille qui pose des questions tout au long du CM à sa copine sur le cours alors que justement le prof est en train d'expliquer ce qu'elle ne comprend pas --' . Du coup, elle nous embrouille avec sa pote et le pire c'est qu'elle lui répond pas toujours bien donc sympa pour les autres quoi. Limite je préfère quelqu'un qui parle de sa vie ça déconcentre moi x) .Puis je vous raconte même pas le niveau de ces questions surtout que ce sont vraiment toujours les mêmes. Au pire, elles se retrouvent à la b.u après et elles s'expliquent le cours quoi. Mais pendant le cours, c'est juste super chiant pour les autres. Puis même pour elles ça doit pas être très utiles.


Mrs.Kellogs
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Havaïanas le 20.11.11 10:20

Ce qui m’échappe aussi c'est de faire des études dans un secteur que l'on sait bouché de chez bouché, sans perspective de boulot après le diplôme quoi. Je comprend pas l’intérêt de faire des études quand le but n'est pas de travailler ensuite, quand on sait pertinemment qu'il n'y a pas de poste a pourvoir dans ce domaine...

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Conformiste excentrique le 20.11.11 11:19

@Havaïanas a écrit:Ce qui m’échappe aussi c'est de faire des études dans un secteur que l'on sait bouché de chez bouché, sans perspective de boulot après le diplôme quoi. Je comprend pas l’intérêt de faire des études quand le but n'est pas de travailler ensuite, quand on sait pertinemment qu'il n'y a pas de poste a pourvoir dans ce domaine...
La passion,quand un domaine te passionne vraiment, je comprend tout à fait que l'on puisse décider envers et contre tous, même en sachant que tu as peu de chance d'accomplir ton rêve, qu'il va falloir te battre pour accéder aux rares places disponibles, que tu as des chances de devoir partir à l'étranger où te reformer dans quelque chose d'autre d'essayer quand même.

Quand je vois qu'un ami à moi qui avait des résultats catastrophiques au lycée s'éclate dans ses études supérieurs et réussi, je me dis qu'il a bien fait de se tourner vers ces études-là même si elles risque de le mener au chômage par la suite.

Après si de base on a pas de domaine qui nous intéresse plus que d'autre, qu'on hésite entre plusieurs choix, alors là oui, j'aurais tendance à être d'accord avec toi, que dans ce cas autant se lancer dans ce qui est le moins bouché.

Conformiste excentrique
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Salakis le 20.11.11 11:35

Apple : C'est horrible je trouve ! C'est quoi ces filles ? Blink

Havaianas : Je suis assez d'accord. Moi aussi j'aurais aimé faire des études un peu plus sympas, mais parfois il faut se faire une raison..

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mimosa le 20.11.11 13:27

@Havaïanas a écrit:Ce qui m’échappe aussi c'est de faire des études dans un secteur que l'on sait bouché de chez bouché, sans perspective de boulot après le diplôme quoi. Je comprend pas l’intérêt de faire des études quand le but n'est pas de travailler ensuite, quand on sait pertinemment qu'il n'y a pas de poste a pourvoir dans ce domaine...
En même temps je ne comprends pas non plus l'intérêt de faire un boulot qui ne nous correspond pas vraiment juste pour avoir cette impression de sécurité, et quitte à se faire chier pendant 40 ans.

Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Artémise le 20.11.11 13:32

Bah euuuuh disons que faire des études supeeeer exaltantes quoii, alors qu'on sait que les débouchés sont moindres, ça fait un peu bobo et moi ça m'agace. C'est cool, vraiment, mais c'est un luxe quoi. Ce n'est vraiment pas à la portée de tout le monde. Et quand tu vois le profil de ceux qui disent "haaan tu fais tes études juste pour ça? mais attends quoi, faut aller vers ce qui t'épanouit" ouais ouais, malheureusement l'épanouissement n'est pas le premier enjeu des études supérieures. Puis étrangement ceux qui disent ça sont ceux qui ont les moyens de se payer n'importe école et qui ont le capital social pour leur trouver un poste à l'obtention de leur diplôme. Il n'y a pas tellement de mérite là-dedans ni même de courage à mon sens.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mimosa le 20.11.11 13:36

@Artémise a écrit:Puis étrangement ceux qui disent ça sont ceux qui ont les moyens de se payer n'importe école et qui ont le capital social pour leur trouver un poste à l'obtention de leur diplôme. Il n'y a pas tellement de mérite là-dedans ni même de courage à mon sens.
Ba moi je suis pauvre et je n'ai aucun capital social.

Je suis loin d'être riche et pourtant je compte me lancer dans un secteur très pris. Et si ça ne marche pas je ne m'en prendrai qu'à moi-même. Je n'aurais pas papa ou maman derrière moi.
Je ne vois pas du tout en quoi aimer ce qu'on fait signifie faire bobo ni en quoi passion= j'ai forcément de l'argent. Je pense qu'il faut vivre pour soi, pas en fonction des convenances ou parce que ça rassure.


Dernière édition par Yaë le 20.11.11 13:40, édité 1 fois

Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 20.11.11 13:38

Je trouve que c'est important de faire des études qui nous plaise. Je trouve que c'est plus important que de savoir si c'est bouché ou pas.
D'abord parce que y'a quand même bcp de filière dite bouchées, que si tout le monde fait des études où y'a du taf, bah un jour, y'en aura plus dans ses filières là, ensuite parce que si y'a des études existantes, y'a des boulots en rapport existants, et qu'il vaut mieux se battre pour ce qu'on aime, même si les places sont chères, plutôt que de faire 40 ans un boulot que l'on n'aime pas et qui nous bouffe de jour en jour.
De plus, j'ai pas tellement envie de me retrouver en face de personne qui n'aimeront pas leur taf et le feront par dépit (merci l'infirmière qui déteste son boulot ! (je dis ce métier parce qu'il est pas bouché, mais ça vaut pour les autres) et qui du coup risque de le faire mal).
Enfin, dans tous les cas, tous les métiers évoluent, changent et ne restent pas ce qu'ils sont. Donc, je vois pas pourquoi on devrait faire quelque chose qu'on n'aime pas juste pour avoir un taf, que de toute façon, on est finalement même pas sur de garder au vu des évolutions !

Après c'est sur que c'est important de savoir dans quoi on met les pieds !
Un étudiant qui fait des études bouchées en se disant "mais non, ce sera facile !" oui, là c'est idiot. Si on rentre la dedans, c'est en connaissances de cause.



Dernière édition par Sesilina le 20.11.11 13:39, édité 1 fois

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Artémise le 20.11.11 13:39

Pourquoi tu te sens visée Yaë? Ça va hein, t'es en collège de droit quoi, je ne vois pas en quoi ça fait partie des orientations bouchées.

Et puis ton cas est un exemple, pas une preuve.

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mimosa le 20.11.11 13:43

Je me sens visée parce que j'ai posté juste avant toi, tout bêtement. Je pensais que tu t'adressais à moi dans la foulée. Smile

Collège de droit oui, mais je vise ou les carrières humanitaires ou celles de fonctionnaire international, pas le secteur le plus porteur quoi. Ni celui qui offre le plus de poste avec 6 postes/an pour tel emploi particulier.

Et des exemples comme moi j'en ai des tas autour de moi, c'est dommage de faire des généralités sur ceux se destinent à faire tel emploi.

Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par rocket le 20.11.11 13:46

Faisant une licence d'ethnologie je me sens assez visée... perso j'ai choisi de faire cette licence en particulier parce que c'est la seule chose qui m'intéressait vraiment et que j'avais pas envie de partir dans des études qui me fatigueraient plus qu'autre chose et pour lesquelles j'aurais sûrement pas autant la motivation de travailler autant, m'investir réellement etc. Parce que je pense que là on parle réellement d'investissement : quand on fait ce genre d'études, avec peu de débouchés, faut être assez motivée pour se dire "ouais d'accord tout le monde me demande ce que je vais bien pouvoir faire plus tard, à quoi servent concrètement mes études, pourquoi j'ai choisi de faire ça mais je vais leur montrer que j'peux y arriver". Sur le coup ça m'a découragée, mais faut en vouloir, oui ça je suis bien d'accord.
Cela dit je pense pas continuer en ethno, je vais faire ma licence et me réorienter dans le domaine culturel (ou les sciences cognitives, je ne sais pas), enfin on peut dire que le domaine culturel est bouché aussi hein, mais comme je suis têtue et que j'ai vraiment envie de réussir je vais y aller tête baissée. Je me suis demandée si je n'allais pas faire une licence pro, mais en fait je suis très bien avec ma ptite licence d'ethno.
Bref, je suis d'accord avec Sesilina. Plusieurs fois je me suis demandée si je faisais pas une grosse bêtise, que je n'allais jamais trouver de travail, mais au final j'aime ce que je fais et je compte pas baisser les bras.

rocket
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Greta le 20.11.11 13:48

@Artémise a écrit:Bah euuuuh disons que faire des études supeeeer exaltantes quoii, alors qu'on sait que les débouchés sont moindres, ça fait un peu bobo et moi ça m'agace. C'est cool, vraiment, mais c'est un luxe quoi.

??!!
Mes parents sont tres loin d'etre bobos ou riches, au contraire, mais ca ne m'a pas empeche de faire mes etudes dans une matiere sans avenir. Je me suis bouge le cul, a pris le train tous les jours a 6h et postule pour plein de bourses, et j'ai tres bien fait.
Sauf que voila, rien que la perspective de faire une ecole de commerce ou SciencesPo (comme ma soeur me le repete incessamment) me fait juste chier et je me vois pas du tout etudier 3 ou 4 ans si c'est pour pleurer tous les soirs de ces matieres qui ne me passionnent pas.


artemise a écrit: Puis étrangement ceux qui disent ça sont ceux qui ont les moyens de se payer n'importe école et qui ont le capital social pour leur trouver un poste à l'obtention de leur diplôme. Il n'y a pas tellement de mérite là-dedans ni même de courage à mon sens.

Il y a egalement aucun merite a avoir etudie une matiere en plein boom mais de s'etre fait chier et de faire un boulot qui nous ecoeure tous les matins au reveil, juste parce que ca rapporte des sous...

Edit: bon deux personnes ont dit la meme chose que moi, ca fait un peu persecution mais comme j'etudie dans un secteur VRAIMENT sans avenir (me dites pas le contraire svp) je ne pouvais que donner mon grain de sel.

Greta
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Artémise le 20.11.11 13:51

Il y a quand même une différence fondamentale entre les étudiants en première année de droit qui ont des projets super ambitieux comme nous (je veux dire: je rêve bien d'être eurodéputée voire soyons fous PRÉSIDENTE MOUHAHA), on a tout le temps de peaufiner, corriger nos projets professionnels, et si à 30 ans on est désillusionné, que nos projets ont été avorté... on trouvera du boulot! y en a plein dans les carrières juridiques, c'est pléthore!

Dans mon message je pensais surtout (c'est pas un jugement de valeur pour celles qui font ce type d'études ici) aux étudiants en art/sciences humaines/philo : c'est un FAIT Yaë, en école d'art le niveau social moyen est élevé, je ne fais pas de généralités infondées, je me base sur une moyenne, évidemment faussée parce que c'est une moyenne, mais je persiste et signe: ces personnes qui ont tout pour réussir dans le secteur qu'ils veulent ont de la chance et pas que du mérite, et je trouve super malhonnête de leur part de juger des personnes en droit/médecine/prépa, limite on a choisi la solution de facilité quoi, sous prétexte que seul l'appât du gain nous y a attiré. Et perso, ÇA, ça m'échappe.

Mais dans tous les cas mon propos était en rapport indirect avec ceux de Yaë et Havaïnas: perso ceux qui font des études "qui mènent à rien" et qui kiffent, j'm'en fous, c'est pas mon problème, chacun mène sa vie telle qu'il l'entend, tout comme ceux qui font médecine pour être dentiste et se faire un paquet de fric, il y a aura toujours ces deux conceptions. En revanche, ce qui m'échappe, et je le précise parce que j'ai pas été super claire, c'est les petits bobos qui sont dans des secteurs bouchés et qui se vantent de leur courage, et qui te regardent avec mépris de tes choix conventionnels. Et même si ce choix conventionnel est conditionné par l'appât du gain, QU'EST-CE QUE ÇA PEUT LEUR FOUTRE?

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mimosa le 20.11.11 14:11

D'accord, s'il y a jugement de valeur, moi aussi ça m'échappe. Et de manière générale, j'ai du mal à ne pas réagir lorsqu'on se permet de dénigrer les choix des autres. Je pense que le choix d'études est quelque chose de purement individuel, quelque chose qui ne devrait être qu'entre nous et nous, non pas parce que "on m'a dit que c'était bien ou parce que "j'ai peur que ça ne plaise pas socialement" ou parce que "j'ai peur tout court".

Les études en art sont spécifiques, surtout parce qu'il y a peu d'écoles publics, le restant étant privée faut des sous pour oui je suis bien d'accord, mais ces gens là ne vont pas non plus s'excuser de pouvoir avoir une école, ni se mettre à dénigrer leur travail. S'ils ont des sous, tant mieux pour eux et s'ils peuvent en conséquence faire ce qui les passionne tant mieux aussi. Et si l'appât du gain est la motivation de quelqu'un d'autre TANT MIEUX! Il y a pas de jugement de valeur à avoir. Chacun fait comme bon lui semble, on a tous des motivations différentes. Et si je veux me battre quitte à ce que je sois pauvre, tant mieux pour moi Uh

J'avais pas lu ton édit, je capte mieux.

Ça me fait penser à mon copain qui me dit souvent "tu dis ça mais si ça se trouve ta vie ne sera pas comme ça", ça me donne envie de lui foutre des pains. Qu'il me laisse rêver et me battre un peu, au moins j'aurais kiffé toute ma vie. Et rien que ça me fout la pêche pour avancer.

Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 20.11.11 15:31

Danbs ce cas, ce qui échappe, c'est le jugement de valeur du au choix d'un type de filière universitaire.
Je pense qu'on est tous d'accord que de juger quelqu'un quant à son choix d'étude, c'est un peut tout nul, quelque soit le type d'étude.

Par contre, je ne pense pas que le niveau social en art/sciences humaines soit plus élevé qu'en médecine/école d'ingénieur/prépa. J'ai pas fait de statistiques la dessus, mais comme ça, à première vue, j'ai même plutôt l'impression du contraire.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Invité le 20.11.11 15:38

@Salakis a écrit:Apple : C'est horrible je trouve ! C'est quoi ces filles ? Blink

Des filles immatures tout simplement Smile Et le pire, c'est qu'après moi, c'est Alexia une fille de ma classe et Marine une nana de l'internat ont pris le numéro de Joséphine, une fille qui était dans ma classe.

Donc, elles se sont fait passer pour un mec qui la kiffait et tout. Au bout d'un moment, elle en a eu marre et elle a menacé de porter plainte, elles se sont vites calmées après ça, surtout que Marine avait déja eu des problèmes avec les flics. Mais Joséphine n'a jamais su que c'était les deux la qui se sont fait passer pour un mec.

Dans un autre genre, les gens qui volent pour faire chier les gens. Vers mai 2010, 4 filles de ma classe ont piqués le portable d'une nana qui était assise devant elle en cours, tout ça parce qu'elles l'aimaient pas.

Et après, une fille de ma classe les a dénoncés chez le CPE et une des nanas s'est énervé et elle a fait " Oui mais moi j'ai le portable de ma vie, pourquoi j'irais en voler un autre, patati et patata"

Heureusement, la fille a récupéré son portable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par greymalkin le 20.11.11 18:54

Désolée, je peux pas m'empêcher de mettre mon grain de sel en tant qu'étudiante dans la filière la plus contreproductive du monde !

Etudiante en lettres supérieures puis en philo / théorie politique, j'ai tellement entendu que "je ne servirai à rien à la société", que quand les gens faisaient une école d'ingénieur, d'infirmière, on voyait bien à quoi ils allaient "servir", mais moi j'allais être quoi ? philosophe ? (sous entendu : BLAGUE), qu'à la longue les discours comme le tien Havanaïas, on a du mal à l'accepter sans entendre le "mais t'inquiètes, à part ça, y'à pas de jugement de valeur". C'est vraiment pénible, quel que soit les ressources de ses parents, d'avoir à se justifier quant à l'occupation des sacro-saintes années entre 18 et 25 ans. Quoiqu'on en fasse après. Au pire on a un diplôme de l'université française en humanité, et on finit par faire tout à fait autre chose, mais QUE FAIT LA POLICE ? Quelqu'un a lu Hölderlin sans que ça lui serve à rien dans la vie de tous les jours ? Quelqu'un a étudié la condition des paysans au moyen-âge ? Quelqu'un a écrit un master sur la notion de nature chez Hegel ? En France, un pays développé et RICHE ? Où on ne brûle pas les livres, où on se soucie de culture ? Au secours !

C'est certain que c'est une chance (un luxe) d'utiliser 3, 5, ou 7 ou 10 ans de sa vie pour se consacrer à cette toute petite chose que sont les humanités, plutôt que d'être contraints à s'insérer le plus vite possible sur le marché du travail. En général on le peut uniquement parce que nos parents ont travaillé pour nous permettre ces études souvent longues, qui seront pour certains, seulement une parenthèse dans la très longue vie qu'on aura à travailler pour subvenir à ses besoins. Et alors ? On est certainement pas mal déconnectés des réalités pragmatiques quand on étudie l'art/les sciences humaines/et la philo, mais on s'y remet bien vite quand c'est nécessaire... D'ailleurs il n'y a à peu près qu'en France qu'on considère qu'un diplôme en sciences humaines ne vaut rien, que l'on fait peur quand on a un master d'histoire médiévale ou de philosophie... dans plein de pays un diplôme est un diplôme, il atteste que pendant 3 ans, ou 4 ans, tu as réussis à être assidu, à intégrer des concepts, à avoir un niveau tel qu'il est sanctionné par un bac+3 ou +4, et donc que tu as un cerveau fonctionnel et que tu seras utile à un job auquel il faudra, de toutes façons, te former.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Thunder le 20.11.11 19:02

Alors là merci Greymalkin, tu m'as ôté les mots de la bouche. Ras le bol des discours comme ça.

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par rocket le 20.11.11 19:07

Yep tup merci Greymalkin.

rocket
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Khiera le 20.11.11 19:11

Moi ce qui m'échappe complètement c'est effectivement qu'on abandonne un rêve, une passion, parce qu'il parait inaccessible ou sa filière complètement bouchée.Sinon on a qu'à devenir tous commercial, y aura toujours du taf, on se fera chier toute notre vie mais dis donc, qu'est ce qu'on travaillera ! On aura tous les prêts à la consommation qu'on voudra !
Je ne dis pas qu'il faut s'obstiner toute sa vie à devenir star de cinéma si c'est un rêve, à un moment évidemment il faut se faire une raison (ou pas, selon qu'on soit heureux ou pas), je dis qu'il faut au moins essayer si vraiment ça nous tient à coeur.

Moi j'ai laché un CDI pour ma passion, je mange pas tous les jours ce que je voudrais manger, c'est dur, je me pose des questions, mais je suis heureuse. Et si je comprends que la valeur 35h rassure, mais je ne veux pas m'engager sur un chemin préétabli, trouver un homme, me marier, trouver un CDI, prendre un prêt pour la maison, prendre un prêt pour la voiture, faire deux enfants, économiser pour leurs études, cotiser pour la retraite et mourir, parce que c'est "ce qu'on doit faire quand on est adulte". Je suis sure que plein de gens sont très heureux comme ça mais moi je ne veux pas de chemin tout tracé. Je préfère prendre des risques pour faire quelque chose d'exceptionnel plutot que de m'emmerder toute ma vie. J'aimerais bien être heureuse avec un taf de secrétaire médical, mais je m'ennuierai, et si je m'ennuie, je meurs.

Et j'imagine que c'est aussi le cas de tous les gens qui "s'obstinent dans des filières bouchées".

Pourtant vraiment j'envie les gens qui ont la sécurité de l'emploi, une petite vie bien rangée, des sous, j'envie cette stabilité, c'est très rassurant. Mais cela ne contente pas tout le monde. Et heureusement.


Dernière édition par K. le 20.11.11 19:44, édité 2 fois

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mondaye le 20.11.11 19:16

Oui bien pensé Greymalkin... tup
Etant en filière artistique, et ayant longtemps hésité avec la philo, je me reconnais bien dans ce que tu dis.
Ca me fait un peu penser à ce que disait un ancien prof à moi, "quand des gens viennent de te rencontrer et qu'ils posent l'habituelle question "que fais tu dans la vie ?", ils n'attendent en réalité juste que tu leurs dises "je suis médecin, ou je suis professeur, ou encore agriculteur", et si tu en viens à leur répondre que dans la vie tu dessines, tu lis, tu voyages, et tu bricoles : on ne te prend pas au sérieux, et on réenchaine avec un "non allez sérieusement...", comme si ce qui caractérisait nos activités était ce qui est relatif à un métier". Et c'est totalement pareil pour les études, c'est toujours "et pour quoi faire ?", alors que se cultiver et avoir un niveau d'études c'est surtout ça le but.

Puis comme Khiera je trouve ça dommage d'avoir à abandonner une passion par "peur du risque" un peu...


Sinon, un autre truc qui m'échappe : les gens qui t'ajoutent sur facebook alors qu'ils ne t'adressent pas un seul mot. Ya que moi qui n'accepte pas ces demandes ? Ici ça pareil normal d'avoir 500 amis dont la moitié qu'on déteste ou à qui on n'accorde même pas un regard... Quel est l'intérêt à part espionner et paraître ?

Mondaye
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Mrs.Kellogs le 20.11.11 22:18

respect Grey et K. J'aurais pas dis mieux!

Ca me fait penser aussi que ça m'échappe carrément qu'on puisse encore penser que la fac ne mène à rien. Comme ci y avait qu'un chemin possible pour réussir dans la vie: école de commerce/ BTS pour acquérir de l'expérience pro et blablabla :mad:
J'ai l'impression que les gens n'ont pas encore évolués et pensent encore que y aucune voie qui mène au marché du travail dans les université alors que vu les filières proposées dans la mienne par exemple, ça prouve bien le contraire.

Mrs.Kellogs
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sensorielle le 20.11.11 23:58

Je suis totalement d'accord avec Greymalkin.

Sensorielle
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Salakis le 21.11.11 11:01

Je trouve quand même qu'il y a une différence entre se lancer dans sa passion et multiplier les années d'étude inutiles dans un domaine. Je trouve ça cool les gens qui vivent de leur passion, même je les admire, je serais trop trouillue pour faire ça (puis j'ai pas de telle passion..). Et je n'ai rien contre les filières dites bouchées, tant qu'il y a vraiment nécéssité de se former pour pouvoir bosser dans ces filières. Je prends l'exemple de ma soeur qui a fait un BTS de stylisme dans une grande école publique parisienne (je précise bien publique, parce que le privé ça me fait juste dégueuler). Si tu sais que tu veux être styliste et avoir un peu de chances de trouver un job, tu sais que tu dois passer par là. Donc ya pas de soucis. Mais il y a des autres domaines où faire ou non des études n'y change pas grand chose, et où un bac+5 peut être limite plus un handicap qu'autre chose. Comme Havaianas, je comprends pas qu'on puisse faire des études sans but après, juste parce que la matière nous intéresse, sans même savoir si on aura le cran de vivre de ça plus tard. Si tu veux te cultiver tu le fais par toi même et puis voilà. Ou si tu veux vivre d'une passion, tu te lances vraiment, mais tu fais pas X années d'études ! A vous lire on croirait que ceux qui font des filières classiques et pas fun n'ont aucun esprit culturel et ne s'intéressent pas à l'ââârt, et à toutes ces choses sympathiques.
Je suis d'accord avec Artémise quand elle dit que c'est un luxe de se permettre ce genre d'études. Moi ça me ferait un peu culpabiliser. Je sais que c'est également un luxe de faire des études longues comme les miennes, mais au moins je sais que ce que je fais, ça sert à quelque chose.

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 21.11.11 11:25

Bah moi, j'ai fait des études de psychologie, sans savoir ce que j'allais faire après. Je suis allée jusqu'à la licence, parce que ça me plaisait, que je m'y sentais bien, que j'étais dans mon élément.
Et puis, j'ai fini par trouver ma voie, j'ai repris mes études dans le domaine concerné.
Et pourtant, j'ai absolument pas l'impression d'avoir été privilégiée, ni d'avoir eu le luxe de faire des études qui "n'ont mené à rien". Non, j'ai juste eu la sensation d'être perdue, parce que je n'avais pas de passion, parce que je ne connaissais pas bien le monde du travail, ni ses possibilités, parce que j'avais à peine 18 ans, et que je ne savais pas ce que je voulais faire de ma vie, et parce que j'ai eu besoin de temps pour me trouver.
Et je ne pense pas me tromper en disant que je suis loin d'être la seule. Que y'en a bcp qui entament des études avec un but, que ce soit une filière bouchée, ou pas, et d'autres se cherchent un peu plus longtemps.

Je ne vois toujours pas en quoi ça peut échapper à quelqu'un qu'on soit pas tous sur et certains de ce qu'on désire faire tout au long de sa vie.

Et puis, franchement, des années d'études inutiles ??? A part ceux qui glandent pour avoir uniquement droit aux bourses, je ne vois pas en quoi une année d'études peut être inutile. C'est pas uniquement fait pour apprendre tel métier, et s'y tenir. Sinon, ça sert même à rien de faire des études, autant être formé sur place directement, c'et quand même plus productif.
Je rejoins Grey sur ce point (et tous les autres d'ailleurs), dans d'autres pays faire des études n'a pas forcément un lien corrélé avec le futur métier qu'une jeune personne va faire ensuite. Ils sont pas plus inutiles, loin de là.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Jean le 21.11.11 11:30

En meme temps si on veut prendre le temps de se cultiver pendant plusieurs années à l'université, je vois pas le problème... On a bien assez d'années après pour travailler et on a de la chance de pouvoir accéder à l'université assez facilement, autant en profiter ! On a pas tous la chance de savoir ce qu'on veut faire directement après le bac. Et là si tu sais pas quoi faire tu fais quoi? Rien ? Parce que t'as pas de passion, que tu t'intéresses juste à différents domaines? Des sciences humaines en plus, ouh la loose ultime. Et j'ai du mal à comprendre comment on peut dire que des études ne servent à rien o.O


Dernière édition par Lenaïg. le 21.11.11 11:57, édité 1 fois

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par greymalkin le 21.11.11 11:50

@Salakis a écrit: A vous lire on croirait que ceux qui font des filières classiques et pas fun n'ont aucun esprit culturel et ne s'intéressent pas à l'ââârt, et à toutes ces choses sympathiques.
Vraiment ? (et par ailleurs merci pour l'emploi pédagogique du redoublement de voyelle ! On le sent pas du tout le mépris !)

@Salakis a écrit: c'est un luxe de se permettre ce genre d'études.
Je suis tout à fait d'accord, je me répète donc : c'est une chance, un luxe, c'est être fortuné (dans tous les acceptions du terme) que de pouvoir se permettre de faire des études qui servent éventuellement "à rien" (vis à vis d'une insertion professionnelle future - si tant est qu'on puisse estimer que 3, 4 ou 10 années à intégrer des méthodes de travail et de réflexion ce soit tout à fait comme ne pas avoir suivi ce cursus là, comme si 4 années d'études pouvait tout simplement n'avoir aucune espèce d'utilité, sur aucun plan ni dans aucune dimension : bon courage), luxe donc, de faire ce "détour" ou suivre cette voie plutôt qu'être contraints, par la nécessité, à faire des études courtes, ou décider à regret de ne pas en faire du tout, parce qu'on ne peut pas se permettre d'être étudiant bien longtemps, qu'il faut être dans des voies professionalisantes tout de suite...

@Salakis a écrit: au moins je sais que ce que je fais, ça sert à quelque chose
Il sera très joli le monde où il n'y aura PLUS personne qui aura lu (de façon universitaire, en étudiant, en critiquant, pas juste pour soi, à la bibliothèque, pour se cultiver, ce qui évidemment vaut aussi mais ce n'est pas pareil), étudié l'art / l'histoire / les sciences humaines, très très joli.

Le droit, il vient pas de nul part, ni les moeurs policées, ni je sais pas, quelque chose qui te concerne au premier chef : les lois bioéthiques : est ce que ça sert vraiment à rien quand 3 clampins avec un doctorat de philosophie essayent de penser normativement ce qu'il est bon, sain, raisonnable de faire en matière de recherche médicales / de thérapies ? Avec tout le bien que je leur porte, est-ce aux médecins d'être juge et parti en la matière ?

Bref on s'éloigne du sujet, mais si seulement ces deux messages que j'ai posté sur ce topic pouvaient permettre, lors d'une réunion de famille, qu'un oncle, une tante, une cousine ou que sais-je, réfléchisse à deux fois avant de faire culpabiliser celui ou celle qui s'engage dans une voie "bouchée" "qui ne sert à rien", mais essayait de comprendre les raisons qui la motivent (que ces dernières soient évidentes ou non, à l'âge canonique de 18 ans), ce serait TELLEMENT BIEN.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Seifenblase le 21.11.11 12:04

Bah euuuuh disons que faire des études supeeeer exaltantes quoii, alors qu'on sait que les débouchés sont moindres, ça fait un peu bobo et moi ça m'agace. C'est cool, vraiment, mais c'est un luxe quoi. Ce n'est vraiment pas à la portée de tout le monde. Et quand tu vois le profil de ceux qui disent "haaan tu fais tes études juste pour ça? mais attends quoi, faut aller vers ce qui t'épanouit" ouais ouais, malheureusement l'épanouissement n'est pas le premier enjeu des études supérieures. Puis étrangement ceux qui disent ça sont ceux qui ont les moyens de se payer n'importe école et qui ont le capital social pour leur trouver un poste à l'obtention de leur diplôme. Il n'y a pas tellement de mérite là-dedans ni même de courage à mon sens.
Je réagis aussi parce que le journalisme, quoi de plus bouché ?
Je suis en dernière année de licence dans une école PRIVÉE et mes parents sont TECHNICIENS donc je ne pas RICHE, j'ai fait un prêt étudiant pour essayer de bosser de ma passion. Les préjugés comme ça m’écœure parce que j'en rencontre tous les jours, que c'est stupide et que ça, ça m'échappe.. Ma scolarité m'aura coûté cher et pourtant, dans ma promo, on est la moitié à avoir contracté un prêt étudiant pour pouvoir la faire. J'ai autant de mérite et de courage qu'un autre à galérer pour essayer d'obtenir mon diplôme.
J'aurais pu faire quelque chose de moins cher mais qui ne m'intéresse pas. Tout ça pour quoi ? Pour avoir un boulot pépère qui m'emmerde 40 ans de ma vie ? Bah non. Que ceux que ça tente le fasse mais pas moi. Comme K., j'préfère galérer et pas bouffer toujours c'que j'voudrais mais m'amuser dans mon taff et pas y aller à reculons.
De la même manière, une amie à moi fait une licence "Métiers de la montagne" après avoir fait un BTS "Gestion et protection de la nature" et tout le monde lui dit que ça ne la mènera à rien. De toute façon, qui aujourd'hui peut me donner une filière au sortir de laquelle on soit sure de trouver du boulot ? Personne parce qu'il n'y en a plus. Alors qui a être au chômage, autant l'être en étant diplômée de quelque chose qui nous plait.

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 21.11.11 12:28

"Et je n'ai rien contre les filières dites bouchées, tant qu'il y a vraiment nécéssité de se former pour pouvoir bosser dans ces filières [...]
Mais il y a des autres domaines où faire ou non des études n'y change pas grand chose"

Et juste par curiosité, quelqu'un peut il me donner une filière d'étude qui "ne changent pas grand chose" et où il n'y a pas nécessité d'être formé pour bosser dans cette filière ?

Parce que je sais pas, mais je me dis que pour être psychologue, mieux vaut avoir fait des études de psychologie, et j'aime autant que mes professeur de philo ait fait une fac de philo, plutôt que d'ingénieur, et puis, l'historien, autant qu'il ait fait histoire... Celui qui veut bosser dans une maison d'édition, ou même rien que dans une petite bibliothèque, c'est peut être pas mal qu'ils sortent de lettres, non ? Et puis le futur designer peut bien avoir fait une fac d'ââârt, ça aide pas mal je crois. A puis, les futurs enseignants de nos enfants, s'ils peuvent avoir fait socio et/ou sciences de l'éducation, je me dis, que c'est une bonne chose. Et puis, le professeur de musique du conservatoire ou celui qui dirige une salle de concert, s'il a fait musico à la fac, ça lui donne quand même une sacré culture !
Je sais pas, mais là comme ça, je trouve quand même que chaque filière a son lot de connaissances. Après, chacun en fait ce qu'il veut, mais si après des études de médecine ou d'infirmière, de droit ou de LEA, t'en a marre d'être au bout du rouleau dans ton taf, et choisir de passer un cap petite enfance pour travailler dans une crèche, c'est ton droit non ?????

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Artémise le 21.11.11 12:43

Mais Seifenblase éventuellement tu as lu mes autres messages aussi?
Parce que concrètement, je vais te faire la même remarque qu'à Yaë: ne te sens pas visée quoi. Personnellement, ce que j'entends par filières BOUCHEES ce sont toutes les filières qui ne sont pas tellement "professionnalisantes" donc typiquement l'art et la philosophie, mais c'est pas les étudiants en général (même si certains me tapent sérieusement sur le système, ce dont il est question plus bas) dans ces filières qui me gênent, je le répète, MOI je n'émets PAS de jugement de valeur.

Mais je trouve ouf que de nos jours les filières professionnalisantes (droit/médecine/prépa éco compris) soient vues comme des filières vulgaires réservées à tous ceux qui ont volonté de réussir professionnellement (à croire que c'est tabou d'avoir cette volonté!!!) et qui ne peuvent être une passion. Typiquement, Greymalkin a très bien compris, je pense, ce que je voulais signifier: faire de la philosophie c'est un luxe, une chance, sur laquelle je ne cracherai pas si j'en avais l'occasion, et il est justement important et c'est très honnête de sa part que de le reconnaître. Je pense que cette dualité sépare beaucoup les classes sociales entre elles, parce que bien que j'adore les lettres, j'adore la philosophie, je me sentirai mal de me diriger vers ces filières - à mon sens passionnantes (je précise parce que tout est subjectif là-dedans et ce que je reproche c'est qu'on classe de façon péremptoire chiant/passionnant) - alors que ma mère a trimé toute sa vie pour que je m'élève socialement, histoire de ne pas galérer comme elle.


Dernière édition par Artémise le 21.11.11 12:48, édité 2 fois (Raison : Bug!)

Artémise
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Havaïanas le 21.11.11 12:44

Oula je pensais pas que j'allais lancer un tel debat...

Tout ce que je voulais dire c'est que ca m'echappe (= soit le but de ce topic) de voir que sachant tres bien qu'il est extremement difficile voir impossible de trouver une place dans un certain domaine, des centaines et des centaines de gens s'entête a faire les mêmes etudes. Sans parler de passion, on peut tres bien faire un metier ET avoir une passion, c'est tres beau de vouloir faire les deux en meme temps, mais il y a vouloir et pouvoir! Quand je bossais a carrefour, il y avait beaucoup d’étudiant diplomé qui avait un bac+4, bac+5 qui bossaient comme caissier parce qu'il ne trouvait pas dans leur branche ou ils avaient fait quand meme 5, 6 ans d'etude, je trouve ca hyper hyper dommage!


Mais bon, moi je m'en fout hein, c'est juste que ca m'echappe, foncer dans le mur tête baissée, pourquoi pas si on y trouve son compte .

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Seifenblase le 21.11.11 12:55

Bien sur que j'ai lu tes autres posts Artémise mais justement quand on les lit et qu'on est dans cette situation, on ne peut pas s'empêcher de réagir tellement tu es invective. Même si tu dis ne pas émettre de jugement de valeur, ce n'est pas ce qui ressort.
Et malheureusement, il y a des filières que toi tu ne trouves pas professionnalisantes qui auront plus de débouchés que des filières + pro.

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Khiera le 21.11.11 13:35

Mais je trouve qu'en définitive les unes et les autres vous avez quand même beaucoup d'idées reçues sur des filières dans lesquelles vous n'avez jamais mis les pieds. Aux dernières nouvelles vous ne bossez ni à l'Urssaf ni au Pole Emploi, j'aimerais bien savoir d'où vous sortez vos statistiques sur les débouchés présents ou non des filières sciences humaines ou non.

De toute façon je ne sais pas si vous êtes au courant mais c'est la crise et les débouchés font peau de chagrin, donc qu'est ce qu'on fait ? On arrête, on se pose dans la rue et on attend que tout ce bordel se débloque ? Ou alors on se dirige tous vers les mêmes filières dites "utiles" (encore faudrait il que ce soit pas une idée reçue ça non plus) ?

"Il y a vouloir et pouvoir", certes, encore faut il se donner les moyens de pouvoir, et ça c'est encore différent de "pouvoir". C'est pas une question de chance ou de luxe, quand tu te donnes les moyens de mener à bien une entreprise, quand tu travailles comme un ane, en général, pardon de dire des lieux communs, mais le fait est que ça paye ! Et c'est trop facile de critiquer ceux qui essaient ! Je parle même pas de ceux qui ont "le luxe" de pouvoir financer de longues études, qu'est ce que ça peut dieu vous foutre ? Je comprends pas.

Quant à Salakis, je sais pas si tu serviras effectivement à quelque chose dans ta vie, en attendant tes considérations sur l'art elles ne servent à rien.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Adalie le 21.11.11 13:52

J'ai lu en diagonale mais LOL vous êtes mignonnes pour certaines, vous demandez à pas être jugées et vous faites exactement la même chose. C'est pas non plus parce qu'on fait du droit ou du commerce qu'on fait ça juste pour l'appât du gain et qu'on va se faire chier toute sa vie tup Désolée, je suis pas artiste, mais je me contrefous d'être riche, je fais du droit pour de toutes autres raisons. Y en a que les métiers de la justice branchent, oui oui! Et c'est même possible d'avoir des passions à côté, oui, je vous jure!
Puis pour caricaturer y a des gens qui préfèrent crever la dale mais faire un métier qu'ils aiment, d'autres qui préfèrent bien gagner leur vie et profiter pendant leurs congés de ce qu'ils ont gagné, et y en a d'autres comme moi qui auront les deux à la fois Héhé (joke) Et où est le souci franchement?

Désolée si c'est de la redite, mais ça m'énerve.

Et quand on parle de l'investissement, y en a besoin aussi dans les filières dites classiques, en tout cas en droit si tu t'investis pas bah tu réussis pas. Perso ça me demande un boulot énorme, j'ai beaucoup de mal à me concentrer, à être organisée, et je me dis souvent que je ne suis pas faite pour étudier. Mais je sais qu'à la fin j'aurais peut être la chance de faire un métier qui me passionnera alors je trime. A ce niveau là école d'art ou fac de droit, franchement, on est tous dans le même panier.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Havaïanas le 21.11.11 14:07

K> "Ou alors on fait tous médecine, droit, commerce ?"

C'est
assez restrictif, il me semble que les métiers qui sont en pénurie dans
notre pays, c'est plutôt les métiers manuel, de mains d’œuvre, genre
mécanicien, chauffeur, électricien, plombier, cuisinier, personnels
hôtelier et dans la restauration, agent de production dans
l'industrie....... En tout cas il y a beaucoup d'offre d'emploi dans ces milieux, alors bien sur je ne dis pas qu'il faut faire tel métier parce qu'il y a des offres, mais je trouve ça dommage que tout le monde se rue dans des études sans avenir, et a coté de ça des recruteurs recherchent désespérément certains profils.
Ca m’échappe, je ne juge personne, chacun fais bien ce qu'il veut comme j'ai dit plus haut, mais ca m’échappe, d'ou ma participation sur ce topic.

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 21.11.11 14:22

Havaïanas : peut être que les gens ont des projets différents. Il y a de l'offre c'est vrai, mais on a pas forcément envie de faire ce métier là... Y'a aussi tout un système bien encré d'élévation sociale et de désir d'accomplissement. Il fut une époque (essentiellement celle de nos parents) où il leur a été possible de s'élever socialement, par le biais d'études. Aujourd'hui, cela s'est considérablement essouflé, parce que, comme le dit K, on est à une période ou y'a moins de débouchés dans bcp de filières à peu près partout.
Et du coup, on cherche plus tellement à faire des études pour s'élever socialement, mais pour s'épanouir. Ce sera dommage de revenir à un avenir professionnel dans le but d'avoir un métier, une famille, faire un prêt et élever ses enfants, quand on a la chance d'avoir accès aux études de nos jours.
(j'avais lu un article génial dans le Ouest France la dessus, je regrette de ne pas l'avoir conservé).
En gros, si y'a plus aucun débouché un jour dans les études d'infirmière, tu vas pas aller te ruer sur le métier d'électricien, si tu n'aimes pas, et ne t'y sens pas du tout à ton aise. Toi comme moi, on a la chance d'avoir un métier qui foisonne en terme d'offre, mais qui sait ? Demain, ça peut changer... Et perso, ça m'embêterait de devoir faire un taf qui recherche et finir à Macdo, parce que y'a de l'emploi. Ca me ferait manger, mais sincèrement, je chercherai éternellement ailleurs !
Et je crois que c'est ce qu'ont fait les bac +5 à carrefour !
Mais c'est vrai, y'a de l'offre, et c'est pas à dénigrer, et c'est bien dommage qu'on manque tant de monde pour faire ses métiers là, qui quand même, sont hyper essentiels !

Adalie : mais où tu as lu ça ??? Sérieusement à aucun moment les filières dites classiques avec des débouchés ont été dénigré ! Franchement, ce serait vraiment hypocrite de dire que la prépa/médecine/école de droit, c'est facile (mon dieu, mais loin de là !!), et pour un simple appât du gain. J'ai lu ça nulle part.



Dernière édition par Sesilina le 21.11.11 14:25, édité 3 fois (Raison : Grosses fautes impardonnables !)

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Khiera le 21.11.11 14:23

Ah ça par contre je suis complètement d'accord Havaianas. Y a pas assez de gens pour faire ces métiers là, du coup il n'y a plus que des gens issus de l'immigration qui s'y collent, voilà quelque chose qui me ferait marrer si l'extrême droite passait : qui ferait des ménages ? Qui ferait du ravalement ? Quelle hypocrisie.
Cela dit : regarde, combien de personnes commencent par faire des études dites "longues", et finissent par faire une formation technique plus spécifique à cause justement du manque de débouchés de leur première formation ? J'ai plein d'exemples autour de moi.

Par contre Adalie mais qui a dit que les gens dans ces filières étaient des avides cyniques et feignants ? (vraie question parce que j'ai beau avoir lu le topic ça m'a échappé)

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Adalie le 21.11.11 14:31

Vous ne faisiez peut être pas de généralités mais j'ai lu tout ça:

Il y a egalement aucun merite a avoir etudie une matiere en plein boom mais de s'etre fait chier et de faire un boulot qui nous ecoeure tous les matins au reveil, juste parce que ca rapporte des sous...

Sinon on a qu'à devenir tous commercial, y aura toujours du taf, on se fera chier toute notre vie mais dis donc, qu'est ce qu'on travaillera !

si je comprends que la valeur 35h rassure, mais je ne veux pas m'engager sur un chemin préétabli, trouver un homme, me marier, trouver un CDI, prendre un prêt pour la maison, prendre un prêt pour la voiture, faire deux enfants, économiser pour leurs études, cotiser pour la retraite et mourir, parce que c'est "ce qu'on doit faire quand on est adulte". Je suis sure que plein de gens sont très heureux comme ça mais moi je ne veux pas de chemin tout tracé. Je préfère prendre des risques pour faire quelque chose d'exceptionnel plutot que de m'emmerder toute ma vie. vraiment j'envie les gens qui ont la sécurité de l'emploi, une petite vie bien rangée, des sous, j'envie cette stabilité, c'est très rassurant

J'aurais pu faire quelque chose de moins cher mais qui ne m'intéresse pas. Tout ça pour quoi ? Pour avoir un boulot pépère qui m'emmerde 40 ans de ma vie ? Bah non. Que ceux que ça tente le fasse mais pas moi. Comme K., j'préfère galérer et pas bouffer toujours c'que j'voudrais mais m'amuser dans mon taff et pas y aller à reculons.

et moi ce que je comprends c'est sécurité de l'emploi = boulot dans lequel on se fait chier = vie planplan. Vous ne faisiez peut être pas de généralité, mais je pense pas que ça soit mauvais de toute façon de rappeler que dans tous les corps de métiers (même chez les commerciaux!) y en a qui aiment leur boulot. Et pusi j'entends tellement souvent des trucs comme "ah moi j'aurais pas pu faire du droit, la petite vie plan plan c'est pas pour moi, les cours relou en amphi, apprendre bêtement, aucune place pour l'imagination... MAIS AU MOINS TU SERAS RICHE" que je deviens léééégèrement susceptible sur le sujet.

Quant à l'investissement demandé par les études j'extrapole un peu, mais je lis des trucs comme "j'ai du mérite d'être en art, je drois prouver que je vais m'en sortir" et c'est vrai c'est sûr, mais c'est aussi vrai en droit et pour d'autres raisons...

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Khiera le 21.11.11 14:43

Bah tu comprends mal et t'es peut être un peu plus que "légèrement" susceptible, parce que j'ai pris toutes les précautions du monde à dire que j'étais sure que plein de gens étaient heureux comme ça mais pas moi.

On est vraiment désolé de s'emmerder dans votre filière, ça veut pas dire que la filière est mauvaise, ça veut pas dire que vous êtes des popples, ça veut juste dire qu'elle n'est pas faite pour nous.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Salakis le 21.11.11 14:55

Euuuuh les filles je crois que vous n'avez pas compris ma dernière phrase (ou plutôt que vous l'avez interprétée comme ça vous plaisait de le faire ... )


@Salakis a écrit: au moins je sais que ce que je fais, ça sert à quelque chose.

Ce que je fais = ce que je fais en ce moment = mes études
ça sert à quelque chose = ce que je fais me permettra d'avoir un travail

C'est pourtant bien logique dans le contexte de mon dernier post mais bon. Si j'avais voulu dire que j'allais sauver le monde j'aurais pris le soin de mettre tout ça au futur quand même. Héhé

Quant à Khiera, est-ce que ça vaut le coup de répondre à ce genre de choses ? Je n'ai que de bonne considérations sur l'art, d'ailleurs quand je dis : "A vous lire on croirait que ceux qui font des filières classiques et pas fun n'ont aucun esprit culturel et ne s'intéressent pas à l'ââârt" : ça veut bien dire que nous autres aimons l'art aussi nooon ? (c'est français quand même). J'apprécie beaucoup l'art moi ! Et je suis méga fière des talents de ma soeur ! Ce que j'aime moins, c'est la prétention de certains "artistes", je sais pas, leur fierté intellectouelle. Rien qu'à voir les majuscules systématiques au mot "art" sur ce forum ou dans les profils, je trouve ça marrant moi. Quant à savoir si je servirai à quelque chose dans ma vie, quitte à t'ôter un peu de jubilation, crois-moi, j'en doute tout autant que toi.
Et pour savoir si un secteur recrute, c'est pas bien compliqué, il suffit d'un peu se documenter.

Sesilina et Lenaïg : Je comprends qu'on puisse se tromper dans ses choix. Tout le monde peut se tromper. Moi-même je doute souvent. Ce qui m'échappe : si on hésite à 18 ans, ce qui est compréhensible, pourquoi se lancer dans un truc fermé ? Autant se renseigner un minimum avant (on est assez grand pour ça quand même !) et au pire se réorienter si on voit que ça ne nous plait pas, non ? Car je crois que personne n'a dit jusqu'à présent qu'il y avait un mal dans le fait de se réorienter.


Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Khiera le 21.11.11 15:02

Salakis y a du mépris dans ta manière de parler, volontaire ou non. Tu es peut être fière des talents de ta soeur parce que tu l'aimes et la connais (et elle en a il n'y a aucun doute) mais tu remets en question toutes les intentions des autres jusqu'à faire des interprétations fumeuses sur des majuscules.

Enfin en même temps je sais pas pourquoi je discute, c'est pas comme si c'était très nouveau. J'aimerais bien qu'un jour un dialogue s'instaure avec toi à une autre occasion que lors d'une polémique.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Sorose le 21.11.11 15:14

Non, mais Adalie, c'est un peu du raccourci. K aurait tout aussi bien pu dire qu'elle se ferait chier en philo ou en pharmacie, c'est juste un exemple, du moins je l'ai compris comme ça. C'est juste pour dire qu'on va quand même pas choisir une filière ouverte avec plein de CDI, alors qu'on s'y fait chier !
Mais encore heureux que ceux qui font ses études là, le font par choix, par amour du métier, et par désir et envie de s'investir dans tel métier qui en débouche !
Après, je comprends bien que ça te saoule d'entendre ça, mais c'est pas ce qui est dit ici.

Salakis :
"Mais il y a des autres domaines où faire ou non des études n'y change pas grand chose, et où un bac+5 peut être limite plus un handicap qu'autre chose. Comme Havaianas, je comprends pas qu'on puisse faire des études sans but après, juste parce que la matière nous intéresse, sans même savoir si on aura le cran de vivre de ça plus tard. Si tu veux te cultiver tu le fais par toi même et puis voilà. Ou si tu veux vivre d'une passion, tu te lances vraiment, mais tu fais pas X années d'études !"

Bah je ne crois pas que de faire une licence de sciences humaines soit différente de faire une année de droit + une année de médecine + une année d'infirmière (ou y'a des débouchés donc) sans avoir de but derrière, si au final, ce qu'on fait c'est horticulture !
Oui, se ré-orienter s'est super bien même, c'est qu'on s'est trouvé, et tant mieux. Mais je vois pas pourquoi avant ça, on fera des études qu'on aime pas mais qui sont ouvertes, le temps de se trouver. C'est comme cet éternel discussion sur "faire un bac S" pour être sur de s'ouvrir le plus de porte tant qu'on sait pas ce qu'on va devenir. Dans ce cas, aucun supprimer les autres bac, on se posera moins de questions.
Tant qu'on a le choix, qu'est ce que a peut faire de faire une filière universitaire sans débouchés, si au final on a un métier qui nous plait (qu'il soit en rapport ou non avec les études en question) ? Franchement, ça n'aurait strictement rien changer que je fasse des études d'infirmière ou de psychologie, y'a pas de luxe de faire l'un plutôt que l'autre quoi. Pourtant auj, on me dit encore que ça ne m'a servi à rien de passer ma licence. Parce que concrètement, j'en ai pas besoin pour faire mon taf. Et oui, je suis d'accord, si à la sortie du bac j'avais su que ce qui me botterait, c'est la pharmacie, j'aurai attaqué là, mais bon, je savais pas. Et pourquoi ça plutôt que du droit ou infirmière ? Parce que ça me plaisait plus, et que j'ai eu ma licence, alors qu'ailleurs, j'aurai eu des années blanches, sans rien au bout, parce que je ne me serais pas sentie investie, ni à l'aise dans ses filières là.
Si je ne savais pas ce que je voulais faire, je savais ce que je ne voulais pas faire.

Enfin, si y'a besoin de X années d'étude pour vivre de ta passion, tu les fais, c'est tout. Et à savoir si on aura le cran de bosser la dedans après tant d'étude, ça c'est pour tout le monde, y compris les passionnés. Ni toi, ni moi, ni Adalie, ni K savons si nous allons réussir à ne vivre que de ça, tout au long de notre vie.

Spoiler:
J'utilise l'ex de nous 4 juste parce qu'on a parlé ici, et qu'on a chacune un parcours différent pour en arriver là, où nous sommes

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Adalie le 21.11.11 15:44

Ok ok... Moi j'avais vraiment pris ça comme "nous on a choisi la liberté, vous l'argent et la vie de rats".

Et Khiera j'ai bien vu les précautions, mais moi je prends ça comme "y en a qui sont heureux avec une vie plan-plan" et c'est ça que je trouve réducteur. On peut être marié avec un cdi sans avoir une vie plan-plan, à mon sens.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Obviously* le 21.11.11 15:58

Ou aussi les gens qui disent "nan mais là j'ai trop foiré le contrôle" alors qu'ils se retrouvent avec 18/20 .... Moq
Bon OK desfois tu crois avoir complètement raté alors qu'au final non, mais pour certaines personnes c'est ce donner un genre de dire à chaque fois "j'ai complètement raté le contrôle" alors qu'ils savent pertinemment que c'est faux !

Obviously*
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ca, ça m'échappe

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 20 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum