Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Votre dernier voyage ?
Hier à 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Hier à 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
07.12.16 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
07.12.16 9:58 par Darkshines

» Vos coups de coeur musique
06.12.16 21:42 par Marlow

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope


La colocation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La colocation

Message par Adrenaline le 29.05.11 17:49

Salut les filles !

L'an prochain je vais m'installer en colocation avec mes deux meilleurs amis. Je fais donc appel à vos expériences personnelles si vous avez déjà été en coloc : comment ça s'est passé (/se passe) ? Quelles règles avez vous posé en vous installant avec vos colocs' ? Ce mode de vie a-t-il nuit à vos études ? Y a-t-il des choses qui vous ont posé problème ? Au contraire, qu'en avez vous tiré de positif ? Comment vous vous organisez lorsqu'un de vous à un copain/copine ?

Ensuite comment organiser les dépenses ? Avez-vous ouvert un compte commun (pour le loyer, l'électricité...) ? Avez-vous un ordre d'idée de combien coûte l'électricité et l'eau par mois ? Comment s'organiser dans la vie de tous les jours (courses, ménage...) ?

Est-il possible qu'un des colocataires n'ait pas de garant, ou qu'un garant le soit pour deux colocataires ? Est-on obligés de signer une clause de solidarité ? D'ailleurs comment ça se passe exactement pour louer un appartement ?

Ce ne sont bien sur que des pistes pour répondre, à vous de me raconter votre expérience !

EDIT : et question qui est valable pour tout le monde, comment trouver un appartement ? Internet, agence, petites annonces ? Y a-t-il des arnaques courantes à éviter ?


Dernière édition par Adrenaline le 29.05.11 20:15, édité 1 fois

Adrenaline
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par nebulae le 29.05.11 18:21

Oh bon sujet! Je vais aussi entrer en colloc l'an prochain.

J'ai pas d'expérience perso, par contre, en général on conseille d'habiter soit avec quelqu'un que tu connais très bien, soit un inconnu. Sinon ça mène vite aux embrouilles, une pote à du "virer" deux copines qu'elle connaissait vite fait via son école d'architecture, parce que l'une avait organisé une fête sans son autorisation, et l'autre parce qu'elle foutait jamais rien. Je pense qu'il faut bien établir les règles de nettoyage/espace perso dès le début.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Narcisse le 29.05.11 18:33

Une de mes amies en prépa vit en colocation... Elle regrette un peu parfois.
Essaye de te mettre avec des gens qui auront le même rythme que toi (si tu dois bosser, mets-toi plutôt avec des gens qui seront dans le même cas, et à l'inverse pareil).
Pour les règles de nettoyage, ce qui me semble évident c'est de nettoyer derrière soi (donc faire sa vaisselle, mais aussi ranger ou pas laisser de bordel), et puis pour les grosses tâches instaurer un roulement (passer l'aspirateur, nettoyer la salle de bain, descendre les poubelles...).
Mais surtout exige de la communication et un minimum de respect pour la vie en communauté, je sais que c'est ce que mon amie déplore, sa colloc' étant à la fac, elle bosse beaucoup moins, est en vacances plus tôt et c'est plutôt fréquent qu'elle lui demande pas son avis avant d'inviter des gens ou qu'elle fasse beaucoup de bruit alors qu'elle-même doit travailler.

J'édite pour rajouter que je vis seule, mais que quand même j'ai eu une certaine expérience de la colocation puisqu'avec une amie, on vivait plutôt l'une chez l'autre. Genre j'ai encore des affaires chez elle, on mange presque tous les soirs ensemble (sauf quand elle rentre... et là alors c'est le drame pour moi Stp ) et on a trouvé pas mal de compromis pour faire en sorte que ça se passe bien. On alterne pour la bouffe, comme j'ai une imprimante et une machine à laver (je précise que c'est l'appartement de ma grand-mère) je fais ses lessives et je lui imprime tout ce dont elle a besoin, mais en échange elle m'a acheté des feuilles et la dernière fois c'est elle qui a racheté de la lessive. Ce qui me semble essentiel, c'est que y en ait pas un qui ait l'impression de tout faire pour les autres, donc alternez dans les tâches, voyez ce que vous pouvez partager ou non (la bouffe notamment !)

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Rageous Raccoon le 30.05.11 11:40

Ah quel sujet!

Moi ça fait trois ans que je suis en colocation, et je ne me vois pas du tout habiter toute seule. J'aime vivre comme ça, et tant que ça me plaira je continuerai.

ça fait trois ans que je suis dans le même appart où on vit à deux, où j'ai eu deux colocs différents, tous les deux des bons amis à la base. L'origine de ça, c'est quand j'étais en prépa, je vivais à l'internat, et avec un pote on voulait atterir dans la même ville, alors on s'est dit "chiche, si on a l'école qu'on veut, on prend une coloc". Chose promise chose due! On est restés un an et demi en coloc, et il est parti pour faire un an en erasmus. A sa suite, un autre pote a pris sa place, et ça fait 1 an et demi que ça dure, et pour l'instant ça marche bien!

Par dessus tout pour être en coloc, je pense qu'il faut un minimum de valeurs en commun... Tout le monde ne peut pas vivre ensemble, on est pas tous fait pour partager notre quotidien. Et il faut avoir...comment dire, sans parler d'organisation, il faut pas avoir des rythmes de vie et des habitudes extrèmement différents. Sans être semblables, c'est important de ne pas être outré par quelque chose qui parait normal à l'autre. Le plus flagrant, c'est pour les tâches ménagères et la bouffe...

Exemple tout bête... Le ménage et le rangement en général... J'avoue être une bordellique notoire. Je pense que des tas de gens pourraient être exaspérés de vivre avec moi, et quelque part, je peux les comprendre. De base, on pourrait même penser que je n'ai même rien à faire dans une coloc, tellement mon pouvoir de nuisance est important. Néanmoins, avec mes deux colocs, ça s'est toujours bien passé, et je pense que le fait qu'ils n'étaient eux même pas très maniaque a beaucoup joué! Alors oui, c'est vrai, ça n'a pas toujours été nickel chez nous. Mais on s'y est toujours sentis bien, et c'est tout ce qui compte. Alors bon, quand il y a des chaussettes à moi dans le salon, le coloc ne dit rien, et en contrepartie, quand il y a des miettes sur la nappe après le petit déjeuner, je laisse faire. On est comme ça, et on le vit bien.

Après, il n'y a pas de règles absolues, à chaque coloc son organisation. Moi j'ai tendance à être assez cool au quotidien, à pas trop me tracasser pour le ménage et les petits tracas de ce genre, et j'ai habité avec des colocs qui étaient comme moi, pas trop à cheval là dessus. Du coup tout s'est bien passé. A côté de ça, je sais que pour d'autres amis en coloc, il y a un roulement pour les tâches ménagères, pour d'autres il n'y en a pas mais ça se passe mal parce que c'est "le maniaque de la coloc" qui fait avant que les autres ne pensent à le faire. Le tout, c'est de se connaître, et de fixer les règles de vies qui conviennent pour que tout le monde vive bien.

Pour mon cas très particulier, on est que deux... Donc de fait, c'est plutôt facile pour l'organisation générale. En fait, on fait quasiment tout à deux... On mange sensiblement la même chose, donc on fait les courses à deux, et on mange ensemble le soir. Pour la cuisine, soit c'est l'un, soit c'est l'autre, soit c'est les deux en même temps (bah oui, on aime bien cuisiner, alors c'est aussi agréable de préparer à deux ^^). Pour la vaisselle, c'est à chacun son tour, sauf exceptions si contretemps etc... faut pas être con, on va pas laisser une semaine de vaisselle sous prétexte que c'est à l'autre, si il est débordé... Pour le ménage, c'est chacun sa chambre (logique ^^), mais pour les pièces communes, on lave tout quand on est tous les deux disponibles, le dimanche par exemple. Après, on est plus ou moins sensibles à la crasse de chaque endroit... Moi par exemple je ne supporte pas les toilettes sales, et c'est moi qui les entretient régulièrement, et lui ne supporte pas d'avoir une cuisinière grasse, alors c'est lui qui la nettoie tout le temps.

Et puis j'ai un chat, c'est mon chat, donc tout ce qui se rapporte au chat, c'est mon affaire (la caisse, la gamelle, les poils...). Idem quand j'avais encore des rats.


Alors ben des fois c'est un peu chaotique, c'est moins organisé, mais nous, on marche très bien comme ça, et on a trouvé notre rythme de croisière. C'est propre à nous, et ce genre d'organisation serait surement intenable pour une coloc plus nombreuse, ou avec des gens plus à cheval sur la tenue de la maison. Sinon on tient scrupuleusement un cahier de compte, pour être sur qu'on paie la même chose chacun, et pour avoir une trace écrite... Aucun des deux ne peut accuser l'autre d'abuser, il y a une preuve! Comme on dit les bons comptes font les bons amis...


La seule faille qui existe dans la coloc, c'est pour les petits copains/petites copines... on y a pas fait attention en aménageant, et c'est le seul truc qui peut être délicat à gérer. Dans notre appart, les deux chambres sont collées, et avec un mur très mince. Donc bon... Quand sa copine vient à la maison... Comment dire, j'entend absolument tout de leur intimité, ce qu'à un moment j'ai pas très bien vécu, surtout quand j'avais des problèmes en rapport avec les gars, ou par la suite que mon copain n'était pas là. Depuis, ça s'est arrangé, on en a parlé, et on a trouvé un arrangement pour que tout le monde soit satisfait... Lui, moi, et la copine en question. Mais si je devais revisiter des apparts pour une coloc, se serait quelque chose que je prendrai en compte, c'est certain.


Mais globalement, j'aime beaucoup ma colocation. Que ça soit avec l'un ou l'autre de mes coloc, j'ai toujours eu une relation très fusionnelle (mais pas charnelle ;) ) avec eux, et quelque part c'est très agréable. Je sais que toute seule je tourne vite en rond, et si j'ai le cafard, ça me plombe un peu le moral. Au moins, là, il y a toujours quelqu'un pour me détourner de mes soucis, tout en n'étant pas mon psy attitré qui écoute toutes mes plaintes. Après, c'est mon caractère, mais je n'ai jamais aimé habiter H24 toute seule. quand j'étais en studio toute seule, je mettais tout le temps la radio pour avoir une présence...

Et puis dans un autre registre plus futile, j'apprécie aussi ENORMENENT d'avoir une grande cuisine, avec un vrai frigo, et une vraie cuisinière, et pas deux plaques électriques qui chauffent trop lentement, trop fort, et trop longtemps.

Rageous Raccoon
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Heyou le 30.05.11 15:30

Alors je suis en colloc avec une très bonne amie depuis septembre et ca se passe très bien. On a posé aucune règle précise, juste de petits rituels se sont installés : quand l'une de nous doit être au calme pour bosser ou autre, l'autre évite de ramener sa bande de potes, quand l'une fait la cuisine, l'autre fait la vaisselle, chacune son tour pour les courses ou le ménage (ou alors on le fait ensemble).
On a des rythmes de vie très différents, voire opposés et pourtant ça se passe très bien, elle bosse souvent le soir, et fait la fête le week end, se couche et se lève souvent tard, alors que je suis une couche tôt/lève tôt. On veille juste à pas faire trop de bordel à 5h du mat' le samedi soir pour elle et à 8h le dimanche matin pour moi.
Le seul truc donc qui parfois pourrait m'agacer, c'est quand je suis dans le rush total entre les cours et mon sport, que je n'ai pas une seule minute à moi et qu'elle ne fait pas sa vaisselle ou autre, et que pour manger je suis obligée de me taper sa vaisselle. Mais bon, on en a parlé et elle va faire attention.
Les avantages de la colloc, c'est quand même de pouvoir se taper des délires H24, se faire des soirées coolos à se cuisiner des petits plats et à regarder des séries, se remonter mutuellement le moral quand ça va pas etc. Et personnellement étant plutôt angoissée et déprimée quand je reste toute seule, je pense pas que j'aurais supporté d'être en appart toute seule.
Concernant les copains, on a chacune une chambre et elles sont mitoyennes, donc on entend quand ça parle fort à côté mais après si on est discrets, l'autre n'entend absolument rien. Et quand on a envie de passer la soirée seule avec son copain pour cause de rabibochage, discussion sérieuse, évènement particulier, l'une va dormir chez ses parents (on habite pas loin de nos familles) ou chez son copain et laisse l'autre passer sa soirée tranquillou.
En fait je pense que notre colloc se passe bien principalement parce qu'on communique énormément, sur tout, si y'a un truc qui nous saoule on le dit, si on veut pas que ce soit la bamboula un soir on le dit et on s'adapte.
Le fait d'être très amie et d'avoir beaucoup de respect pour l'autre et pour ce que fait l'autre nous aide bien aussi.
Pour le loyer, mes parents se sont portés garants (leurs revenus étant plus élevés que ceux de ma colloc, en général les proprios préfèrent) pour nous deux, et je verse le loyer chaque mois et ma colloc me rembourse la moitié. Je n'ai signé aucune clause particulière et j'ai trouvé l'annonce de l'appart sur internet personnellement (le bon coin).

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Sorose le 30.05.11 15:58

La meilleure décision de ma vie !

J'ai vécu en couple, puis avec mon frère, et enfin, en colocation avec Emi. Donc vivre avec quelqu'un, ça fait des années que c'est mon cas, mais la colocation en tant que telle, c'est la première fois, et c'est vraiment une décision que je ne regrette pas.
Pour ce qui est administratif, j'étais déjà colocataire de l'appartement. On a juste fait un nouveau bail pour y inclure Emi. Pour le reste (loyer, factures, assurances) c'est moi qui paye, et elle me rembourse la moitié chaque mois. Les courses, on les fait ensemble, et on partage. Après parfois elle rachète des trucs, parfois c'est moi, c'est plus ou moins kiff/kiff en fait. Disons que tant qu'aucune de nous ne se sent lésée, c'est que ça va.

Pour notre façon de vivre et bien... on était ni amies avant, ni des inconnues, on a une vie complètement opposée, parfois on se croise à peine, on a pas le même âge, et pas du tout la même personnalité !!!
Et pourtant, ça marche très bien !
Bien sur y'a eu des moments plus difficiles, mais qui ont été surmonté.
Pour ce qui est des règles, y'en a pas tellement eu... En, fait, ça vient tout seul. Tant que l'autre est prévenu, et donc pas pris au dépourvu, ça se passe bien. Pour les petits copains, il vaut mieux favoriser la discrétion.

J'ai rien de négatif à dire en fait, c'est vrai que y'a des chances pour que des incompréhensions se transforment en grosses difficultés, mais le mieux c'est de parler, d'essayer de prendre sur soi, de savoir s'excuser si on sait qu'on a été trop loin par exemple, et surtout de ne pas forcer les choses. Si ça ne marche pas, ça ne marche pas.

Pour les côtés positifs.... !!! On est pas seule, on peut se soutenir, se confier, se faire des soirées, se taper des délires, se préparer des petits trucs. C'est comme avoir une petite famille en fait. Enfin pas pour tout le monde mais comme je suis loin de la mienne, j'ai besoin que ma coloc soit comme un petit bout de ma famille (pas vraiment non plus hein, chacun sa vie c'est sur) et que je m’intéresse à elle, ce qu'elle devient et tout ça, sans être intrusive non plus.
Bon après peut être qu'elle me déteste hein x)
Mais c'est vrai que y'a bcp d'avantages à la colocation comme on tombe sur le(s) bon(s).

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Kaya le 30.05.11 18:55

Sujet intéressant.

J'ai vécu cette année, depuis septembre, en colocation, avec deux colocataires différentes. Je ne voulais pas vivre toute seule pour ma première année d'étude, j'avais un peu peur de déprimer. Je devais me mettre avec Volksgeist à la base, mais à cause de plusieurs problèmes je me suis retrouvée toute seule à devoir vivre avec une inconnue. On peut pas dire que je l'ai très bien vécu mais c'était pas non plus invivable. Elle était presque jamais là, le problème c'est qu'on avait pas du tout les mêmes rythmes de vie et je pense que mes insomnies la dérangeaient un peu.Elle ne sortait jamais, je rentrais très tard complètement ivre, et rarement seule, ça a fini par accrocher mais par chance c'était juste avant son départ. La nourriture c'était chacun pour soi, les factures internet je lui donnais ma part, et il y avait un bail individuel donc chacune payait son loyer de son côté. Je me suis sentie très seule à certains moments car je pensais vivre une vraie colocation, celle où on s'entend bien avec l'autre, j'aurais voulu être dès le début avec quelqu'un avec qui j'aurais pu m'entendre.

Après son départ j'ai eu une autre colocation, une inconnue encore. Mais il se trouve qu'elle est dans la même promotion que moi et qu'on a des amis en commun. On s'est tout de suite entendus, on est assez complices, elle me fait goûter ses petits plats et je la laisse se servir dans mes réserves. On se soutient dans notre blasage haha, on rit ensemble, je lui prête des trucs etc.. c'est génial. J'ai même mis ma télé (qui était dans ma chambre) dans le salon pour qu'on puisse la regarder ensemble, ce qui ne me serait habibutellement jamais venu à l'idée haha, ma télé on y touche pas. "Malheureusement" je pars en début juillet pour vivre dans un autre appartement avec une amie cette fois, rencontrée cette année, donc elle est un peu triste. Je n'ai jamais vécu avec une amie au final donc j'espère que tout va bien se passer l'année pro.

Je pense que dès le départ il faut dire ce qui risque de déranger l'autre et trouver un arrangement. Pour les courses moi je pense que c'est mieux que chacun fasse de son côté mais que vous vous mettiez d'accord sur les choses que vous pouvez "partagez".

C'est une bonne expérience en tout cas et je pense que c'est bon pour les personnes qui partent de leur maison familiale et qui ont peur de se lancer dans une vie d'adulte seul.

Kaya
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par anticonstitutionnellement le 31.05.11 18:36

J'ai vécu en collocation cette année. Chose que je ne referai pas c'est certain. Du moins pas avec autant de personnes.
On était 4. Et puis 4 filles. . . . . [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A la base, je m'entend plus avec les mecs mais je me suis dit pourquoi pas. On s'est connus au lycée, mais on n'étaient pas vraiment potes, juste des connaissances quoi. Sauf que elles 3 se connaissaient déjà depusi le collège et sont super potes. Et c'est surtout pour ça que c'est un peu partit en sucette. 4 meufs ensemble, c'est source à problème c'est sûr!
Au niveau des mecs déjà, et puis surtout au niveau des potes, on a pas du tout les même, donc pour faire une soirée c'était chaud.

Et puis si une faisait une soirée avec ses potes dans la semaine, ben pourquoi pas les autres, du coup ça été la teuf tout les soirs à l'appart, et puis aucunes d'entre nous avaient la même façon de voir les choses.
Ce qui m'a poser le plus de problème c'est la tranquillité (INEXISTANTE...)
Forcément quand on dit qu'on veut être tranquille, elles comprennent, donc elles invitent que deux potes au lieu de 10, mais 2 potes chacune, ça fait 6 potes et c'est le bordel.
Après pour les courses on avaient décidés de faire frigo commun parce que plus pratique à 4. Mais très mauvaise idée,
Eve ne mangeait que du sucré, des gâteaux à longueur de journée, nutella, et céréales avec du lait
Maud mangeait que du Bio, pas de produits en boite, pas de trucs un peu chimiques
Margaux ne mangeait pas de viande, et souvent de la salade
Et Moi je mangeait de tout, mais c'est vrai que je suis plus pour la sous marque par manque d'argent.
Enfin bon c'était le bordel, c'était une expérience intéressante, mais que je ne referais jamais.
A la base, on a pas mis de limites, on ne s'est pas imposé quelques règles, histoire que ça se passe bien et voilà le résultat. On s'est quittés en de presque mauvais termes, et j'ai vraiment hâte d'avoir mon petit studio l'année prochaine histoire de faire ce qu'il me chante.

anticonstitutionnellement
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Hailey le 28.06.11 10:43

edit


Dernière édition par Hailey le 08.03.16 11:30, édité 1 fois

Hailey
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Cerise le 29.06.11 13:42

J'ai jamais vraiment vécu en colocation , mais cette été étant logée sur mon lieu de travail ( un village vacance) , je vivrai avec une fille dans une chambre double ( lits superposés ) avec coin cuisine ( mais 5jours sur 7 on mange au resto du village vacance) et une salle de bain .

J'ai un peu peur de une parce que vivre dans un si petit endroit avec une inconnue je sais pas du tout ce que ça peut donner =/
Et de deux , j'ai peur de me sentir trop " à l'étroit" , moi qui ai besoin d'avoir mon coin tranquille, j'ai peur d'étouffer .
Et puis bon , y a peu de chance que ça arrive mais si jamais on s'entend pas ...

Cerise
Vieille branche
Vieille branche


http://www.vinted.fr/membres/413179-cerise34/vetements

Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Light le 14.05.12 20:36

Je me permet de remonter le sujet.

On m'a proposé une colocation aujourd'hui, on a decidé d'y réflechir toutes les 3 (et de convaincre nos parents) avant de se lancer.

Du coup, on essaye de voir les choses à faire/pas faire, les points positifs et négatifs d'une colocation.
Enfin, pour celles qui sont en colocation, après plusieurs mois: vous le vivez toujours aussi bien?

J'aimerais avoir d'autres avis, idées... pour que ca se passe au mieux =)

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Adrenaline le 14.05.12 20:57

Light > Réfléchissez-y bien avant de vous lancer.

C'est moi qui ai lancé le sujet à la base, j'étais super optimiste à l'idée de me mettre en colocation, qui plus est avec mes deux meilleurs amis... Et ben ça fait 5 mois qu'un de mes colocs et moi ne parlons plus à la 3e. On a mis fin au bail et tout.

Les points positifs de la colocation ? Un grand appart pour un loyer minime (je vis dans un 70m², chacun sa chambre, dans une résidence fermée avec places de parking, gardien, métro sur le trottoir d'en face, chauffage compris... pour 240€ / 150€ si on déduit les APL). Bref, ça offre un confort de vie qu'on peut pas se payer en habitant seul.
Après si tu supportes mal la solitude, c'est bon plan aussi : t'auras toujours une épaule sur laquelle pleurnicher après une journée bien pourrie, quelqu'un avec qui rigoler les dimanches pluvieux où y'a rien à faire...

Les points négatifs ? Ca dépend de la personne avec qui tu vis. Je dirais pas qu'il faut avoir le même caractère pour pouvoir vivre ensemble, mais il faut savoir supporter les défauts des autres, et être sûre que la personne avec qui on va s'installer saura supporter les nôtres. C'est vraiment un truc super important, sinon le moindre petit rien du tout virera en mélodrame.
Ca peut être chiant quand on a pas le même mode de vie : moi j'ai presque jamais de vacances et 35h de cours par semaine, ben j'ai très mal vécu que ma coloc fasse la fête pendant mes périodes de révisions. On peut aussi le voir dans l'autre sens : quand t'es en vacances et que ta coloc ne l'est pas, c'est bien chiant de pas pouvoir complètement profiter de son chez soi.
Bref, le point négatif c'est que vivre en colocation, c'est faire des concessions au quotidien.

Après, autant ça se passe très très (très très très très très) mal avec une de mes colocs, autant ça se passe extrêmement bien avec l'autre et on a décidé de continuer à vivre ensemble, alors que lui est à la fac et n'a pratiquement jamais cours (il a eu 1 mois de vacances à chaque semestre pour "réviser"), son mode de vie est opposé au mien, il est maniaque et moi bordélique... Bref, vraiment, vivre en colocation c'est juste une histoire de respect et de compromis. Si chacune comprend ça, alors y'a pas de raisons que ça se passe mal.

Ah et petite parenthèse avant de finir mon roman, mais 3 c'est vraiment pas un bon chiffre : on me l'avait dit et j'ai pas voulu y croire, mais quand on se retrouve à 3, y'en a forcément un qui se sent mis de côté par les autres. Alors c'est juste une expérience personnelle, mais apparemment ça pose souvent problème et pas qu'à moi.

Adrenaline
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Sorose le 14.05.12 21:10

Pour ma part, je maintiens ce que j'ai dit. C'est important de respecter le mode de vie de l'autre, respecter les règles de base (que du coup, je conseille d'écrire, rien que parce que sinon, t'as aucune preuve), une discrétion maximum pour les petits amis, et pas prendre au dépourvu l'autre/les autres.
Et surtout, de discuter en cas de problèmes, d'incompréhension. Ne pas se fermer, rester ouvert à la discussion, savoir trouver les compromis.
A partir de là, ça se passe bien. En tout cas, pour ma part, tant que c'était comme ça, ça se passait bien !

Après, malheureusement, rien ne garanti que la personne ou les personnes avec qui tu vas vivre, vont respecter ça jusqu'au bout. Et c'est sur qu'à un moment, quand l'autre ne te respecte plus, dépasse certaines limites, et ne t'adresse plus la parole au moindre problème, ça devient l'enfer.
Et encore, personnellement, je ne me plains pas, je n'ai pas mal vécu la colocation ! Certes, j'ai été déçue sur la fin, et profondément triste de découvrir combien je m'étais trompée, mais quand je vois ce que vit Adrenaline ou d'autres, franchement, je me rends compte que tout va (à peu près) bien !

Pour ma part, je n'ai aucun regret, ce fut une des meilleures décisions de ma vie. Mais je ne le ferais plus, du moins pas avec quelqu'un que j'aime/ai appris à aimer. Les déceptions sont plus difficiles à supporter.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Light le 14.05.12 21:33

Justement, j'essaye d'avoir des avis négatifs et positifs. Ce qu'il faut faire ne pas faire.

On a decidé de se poser, et d'y réfléchir avant de se lancer, pas y aller la tête dans le guidon et se retamer après.

On a chacune commencer une liste de ce qu'on attendais de la coloc, des règles qui nous paraissaient importantes.... Si on tombe d'accord, on se lance, sinon tant pis.

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Hailey le 08.03.16 11:09

Je UP le sujet.

J'ai une petite question. Je viens d'arriver sur Paris et je pense à envisager la colocation.
Pour les parisiennes, avez vous des adresses, des sites, qui permettent de trouver une colocation rapidemment ?
Je regarde un peu sur le bon coin mais y'a pas tellement d'annonce de colocation existante. C'es surtout des proprio qui proposent "une chambre"...
Ou alors si vous avez des proches qui recherchent une colocataire ?

Merci Smile

Hailey
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Norma Von B. le 08.03.16 18:28

Ma petite soeur va avoir deux places qui se libèrent chez elle il me semble! C'est un plan de ouf: une maison en plein paname, à Simplon, super grande, avec un étage. Je lui demande pour être sûr et je te dis!

Norma Von B.
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Hailey le 08.03.16 18:55

Simplon c'est la ligne 4 non ? Si c'est ça je cherche justement sur cette ligne, c'est mon métro pour mon nouveau taff Moq
Ok tiens moi au courant ^^

Hailey
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La colocation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum