Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Tagada_les_fraizzz le 29.03.11 18:57



L'affaire est plutôt embarrasante pour l'Education nationale. Une enseignante en histoire de l'académie de Limoges
a été récemment écartée d'une offre de poste en classe préparatoire
littéraire au motif que la charge de travail était trop importante pour
cette "mère de famille".

Révélée par Libération, cette
affaire a été confirmée par une source syndicale. Le quotidien livre
dans son édition de mardi des extraits du courriel adressé par une
inspectrice pédagogique régionale (IPR) à l'enseignante, surprise de ne
pas avoir reçu de courrier indiquant qu'un poste en khâgne se libérait. "Ce
n'est pas un oubli de ma part, ce poste demande une énorme charge de
travail très peu compatible avec le métier de mère de famille (même si
les choses évoluent c'est très lent), je ne l'ai signalé qu'à des
collègues hommes ou des collègues femmes sans enfants",
indique notamment l'inspectrice dans son courriel cité par Libération. "C'est sûrement une vision très passéiste, mais très réaliste", poursuit la fonctionnaire.

Les réactions au sein de l'Education nationale n'ont pas tardé. Dans un communiqué, le recteur de l'académie de Limoges, Jean Bertsch, "condamne fermement la position exprimée" et précise "que ces propos relèvent d'une opinion personnelle de l'inspectrice dans un échange de mails".
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a également
condamné la position de l'inspectrice et demandé au recteur de la
convoquer, a déclaré le ministère. Le recteur indique avoir reçu mardi
l'inspectrice, qui a "reconnu avoir commis une maladresse", "pour lui demander des explications".
"C'est une honte"

"Heureusement, les conséquences sur le processus de nomination (...) sont nulles", poursuit le recteur, "les
enseignants de classe préparatoire aux grandes écoles étant nommés par
la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche sur
proposition de l'inspection générale de l'Education nationale
", une "procédure qui garantit l'égalité d'accès devant les postes". Au sein des classes préparatoires de l'académie de Limoges, huit professeurs sur onze sont des femmes en lettres supérieures, et six sur dix en khâgne, note encore M. Bertsch qui rappelle que l'académie est "particulièrement exemplaire d'un point de vue des initiatives pour promouvoir l'égalité des chances".

Du côté des syndicats, la réaction est plus virulente : "C'est une honte, je suis outrée, en tant qu'enseignante et encore plus en tant que femme et mère de famille", a indiqué Marie-Pierre Cadario, secrétaire générale académique du Sgen-CFDT Limousin. "Si
la section académique du Snes a bien connaissance de cette situation,
elle tient à faire savoir que ni la professeur concernée, ni la section
académique (...) ne sont à l'origine de la diffusion du courrier de
l'inspectrice"
dans le quotidien, indique dans un communiqué le Snes-FSU de Limoges, ajoutant que l'enseignante "n'a jamais souhaité que cette affaire soit rendue publique". "Cette
situation est une illustration, parmi d'autres, du fait qu'en terme de
carrière, l'égalité hommes-femmes est loin d'être réalisée dans
l'Education nationale",
estime encore le syndicat.


source


Si on considère qu'un bon pourcentage de mère de famille bossent, elle est pas mal celle là !

Allez vous continuer a travailler avec un ou plusieurs enfants ? Ou aménager travail/vie de famille, ou ne rien changer ?

Pensez vous qu'effectivement l'arriver d'un enfant peu compromettre un avenir professionnel ?

Tagada_les_fraizzz
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Stormy le 29.03.11 21:13

C'est vraiment de la discrimination !
Je compte bien avoir des enfants et continuer à travailler comme maintenant. Je ne pense pas qu'avoir des enfants est un obstacle pour sa vie professionnelle, si on est organisée..

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Guarana le 29.03.11 21:39

huh

Je suis dac avec Stormy et je ne vois pas quoi dire d'autre ...

Une prof de philo de mon lycée s'est faite virée de l'éducation nationale il y a un mois, pour le même motif (enfin même si là il ne s'agit pas d'un revoit, mais bon c'est la même chose). Sauf qu'elle, elle ne savait pas gérer et n'était présente que pour la moitié de ses cours et les rattrapait parfois le midi ... (ce qui fout une classe de terminale L dans la merde). La c'est compréhensible (quoique, je ne sais même pas), mais heu, combien de maman ne savent pas gérer leur boulot tout en ayant des gosses quoi ?
C'est fou quand même huh

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Narcisse le 29.03.11 22:19

Pour être en prépa je peux dire que la plupart des profs de khâgne sont mariés et ont des enfants. Mais bizarrement un mec c'est plus acceptable qu'il ait un taff prenant (après tout c'est pas comme si c'était son rôle de s'occuper des enfants visiblement Uh ).

Je ne sais pas quoi dire à part : WTF ? Ils savent les profs de prépa que c'est prenant, mais c'est aussi super intéressant pour eux d'enseigner en khâgne ! En plus un prof de prépa a l'AGREG donc est a priori quelqu'un d'assez compétent et donc d'un minimum organisé (mes profs sont peut-être les seuls tarés qui préparent leurs cours de l'an suivant dès fin mai Blink et pendant tout l'été !).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 31.03.11 20:44

Personnellement j'ai effectivement du mal à imaginer qu'on puisse faire carrière (et par carrière, j'entends emploi de cadre ou assimilé à 12h de taff par jour) et assumer par ailleurs son rôle de mère de façon satisfaisante. Et effectivement, les hommes sont malheureusement moins impliqués dans l'éducation des enfants que les femmes. Disons qu'on attend moins d'eux qu'ils le soient et ne subissent pas les regards inquisiteurs lorsqu'ils rentrent exténués à 22h le soir.

Pour autant, ce n'est pas une raison valable pour ne pas lui envoyer l'actu effectivement. Après dire qu'elle a été écartée c'est un peu trompeur. En lisant le titre je pensais qu'elle avait passé les sélections et avait été dégagée sous prétexte qu'elle avait des enfants. Alors ne pas lui envoyer le mail c'est sûrement tout aussi mesquin mais un peu moins violent (de mon point de vue).

Enfin oui, y'a un problème au niveau des femmes et du travail, du rôle des pères tout ça. Mais je pense qu'il y a aussi un problème dans la tête des femmes qui pensent qu'elles peuvent vraiment faire carrière et être de bonnes mères sans finir dingues. Je sais que certaines femmes y arrivent (souvent avec l'aide de tierce personne) mais j'ai du mal à me dire que c'est monnaie courante. Ayant eu un père qui travaillait 12h par jour 7 jours par semaine, je me demande vraiment comment on aurait fait mes frères et moi si notre mère avait elle aussi voulu faire carrière.

Cela dit, évidemment je ne dis pas qu'il est impossible pour une femme de travailler et d'avoir des enfants. J'insiste là dessus. Il est parfaitement gérable d'avoir des enfants et un emploi à 35 ou 39h. Mais avoir un poste à responsabilités élevées, très honnêtement, ça ne me parait pas possible.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par greymalkin le 31.03.11 21:03

Bon allez, je résiste pas à mon anecdote, cet instant mamie est sponsorisée par greymalkin : je me souviendrais toujours de ma (géniallissime) prof de lettres de khâgne. Un mercredi matin, pendant notre saccro-saint cours de 2h de 10h à 12h, on la sentait plus agitée que d'habitude, elle trifouillait son portable, s'éclipsait une première fois, puis une seconde, puis elle nous explique en revenant en cours qu'elle a laissé ses deux garçons tous seuls ce matin, car il n'y avait personne pour les surveiller. Vu son âge, ils devaient pas être plus vieux que 8 ans ou 9 ans. Plus assez petits pour ne pas se garder tous seuls, mais pas suffisamment grand pour que cela ne pose aucun problème.

Elle était évidemment un peu perturbée, et, dès qu'elle les a eu au téléphone, on l'a sentie plus soulagée (c'était hyper touchant en fait, entre l'explication de 2 textes, un petit moment quotidien comme ça), n'empêche qu'au lieu de nous planter là, d'annuler ses cours (elle aurait franchement pu le faire : pas de patron en ligne directe pour lui taper dessus parce qu'elle utiliser un jour de congé au débotté !), elle a laissé ses enfants tous seuls à la maison. Ca indique à quel point elle était engagée sur les 2 plans.

Je trouve ça ridicule d'écarter quelqu'un d'un poste parce que cet individu est parent. Au pire, elle engage des baby sitter à l'année et elle regrette toute sa vie de pas avoir passer suffisamment de temps avec ses enfants (comme absolument tous les parents) : ça la regarde, personne n'a à décider pour elle.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Narcisse le 02.04.11 22:44

In_uter0 > Mes deux parents sont médecins, et je l'ai très bien vécu. En fait ce que je trouve étrange c'est que c'est quoi finalement une mère modèle ? Une mère au foyer ? Je ne crois pas, non pas que ce soit une honte de ne pas travailler, mais être mère au foyer ne fait pas d'une femme une meilleure mère.
Je sais pas, moi j'ai du mal à croire que passer énormément de temps avec ses enfants soit la garantie d'être une bonne mère/un bon père ; je sais que moi j'ai d'autant plus apprécié quand mes parents se rendaient disponibles pour moi, mais ils m'ont bien éduqué sans avoir eu besoin de sacrifier leur carrière.
Enfin je sais pas pour moi c'est possible d'assurer sur les deux plans, parce que l'image d'une bonne mère qu'on véhicule est fausse : c'est pas parce que tu prends la peine d'aller chercher tous les jours tes enfants à la sortie de l'école que ça fait de toi un bon parent. Je suis d'accord que c'est plus difficile de concilier vie professionnelle et vie familiale, mais ça ne me semble pas impossible du tout (du moins dès lors que les enfants sont un peu grands, entrés en primaire, avant c'est effectivement plus dur puisque le développement premier est en train de se faire).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 02.04.11 23:03

je suppose toutefois que tes parents avaient recours à l'aide d'une tierce personne (nounou, baby-sitter, parent proche etc).

Enfin pour le reste je n'ai pas dit le contraire. Certains parents arrivent effectivement à bien élever leurs gosses tout en menant une carrière prenante mais à mon avis c'est pas la majorité.
et concernant la question de "qu'est-ce qu'une bonne mère", je n'ai pas non plus prétendu qu'une bonne mère était une mère au foyer

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Narcisse le 03.04.11 12:18

Non non je sais que tu ne l'as pas prétendu, en fait je répondais de manière plus vague aux premières questions posées.
Nous ne sommes pas foncièrement en désaccord, je reste juste persuadée qu'une mère ne devrait pas faire de croix sur sa carrière parce qu'elle pense que ça ferait d'elle une mère indigne ou une mère trop peu présente.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Willingness le 04.04.11 11:15

@Narcisse a écrit:In_uter0 > En fait ce que je trouve étrange c'est que c'est quoi finalement une mère modèle ? Une mère au foyer ? Je ne crois pas, non pas que ce soit une honte de ne pas travailler, mais être mère au foyer ne fait pas d'une femme une meilleure mère.

Entierement d'accord ;)

Pour répondre plus au sujet, je trouve que cela donne une image dévalorisante de la mère au travail. Pourquoi une mère ne serait pas t-elle capable de gérer sa carrière professionnelle ? Les femmes ont-elles encore un rôle de mère au foyer ? C'est en lisant ce topic que je me dis que cette image est encore présente... C'est dommage ! Ceci me fait penser à ma professeurs d'histoire-géographie, en 4ème ! Certes, ce n’était pas en prépa, mais elle avait trois enfants, travaillait à temps plein et était une très bonne prof.

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Pandore le 04.04.11 12:39

@Narcisse a écrit:Nous ne sommes pas foncièrement en désaccord, je reste juste persuadée qu'une mère ne devrait pas faire de croix sur sa carrière parce qu'elle pense que ça ferait d'elle une mère indigne ou une mère trop peu présente.
Moi j'ai un avis très arrêté sur la question, tu fais carrière = tu ne fais pas d'enfants. "Carrière" j'entends par là : déménager tout le temps, être en déplacements fréquents, ne pas être là le matin ni le soir ni la nuit, avoir des horaires conciliables avec rien du tout. Au final, avoir juste le statut de "mère" parce qu'on a eu un enfant mais rien à côté. Mes parents ont tout les deux fais le choix d'être carriériste (dans des domaines complétement différents), je ne les ai pratiquement jamais vu de mon enfance. A quoi ça sert d'avoir un gosse dans ce cas?
Bien sûr que je ne suis pas contre qu'une mère ait un boulot et ait des enfants, encore heureux même, ça prouve qu'on a évolué depuis. Mais avec des horaires conciliables!
Il y "avenir professionnel" et "carrière" à prendre avec des pincettes, tout dépens de quoi, si tu rentres tous les soirs, que tu vois tes enfants un minimum, que t'aies une vie de famille et que tu réussisses c'est super. Si au contraire, tu t'entraînes dans une course effrénée vers la réussite, le toujours plus, l'argent, tu deviens aveugle et t'as complétement oublié l'existence de tes mômes. Si en plus de ça tu te dis "Oh c'est bon, ils sont grands, ils ont une nounou, ils savent se débrouiller seuls, et il m'aiment encore parce qu'ils m'envoient des dessins avec des " je t'aime maman" " pourquoi pas..
Bon je prends les extrême bien sûr, mais ça existe. Je n'aime pas beaucoup cette idée du je vais avoir un gosse, de l'argent, un métier prenant, une vie sociale, je vais voyager à travers le monde, un mariage réussi,.. Je pense qu'une mère (autant qu'un père) se doit d'avoir le rôle de parents, le rôle d'éduquer, le rôle d'écouter leurs enfants, être présent tout simplement.

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 04.04.11 21:11

Rose a écrit:Ceci me fait penser à ma professeurs d'histoire-géographie, en 4ème ! Certes, ce n’était pas en prépa, mais elle avait trois enfants, travaillait à temps plein et était une très bonne prof.

oui enfin entre être profs et avoir tous ses mercredis aprèm, week end, vacances scolaires et rentrer rarement plus tard que 18h et mener une carrière à succès en bossant 12h par jour 6 jours par semaine et en ayant que 2 semaines de vacances par an, y'a comme un fossé quoi.

Et bien sûr qu'on peut être mère et avoir des gosses. La démographie aurait sacrément chuté dans le cas contraire. Par contre avoir des gosses et faire carrière, c'est déjà nettement plus chaud. Parce qu'il faut pas se leurrer, personne n'accède à une carrière en bossant 35h par semaine et en s'absentant le soir pour aller chercher ses gosses à l'école.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 04.04.11 21:13

(et histoire de préciser, je ne prétends pas que les profs ne branlent rien, c'est juste pas forcément les postes les plus prenants)

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Adalie le 04.04.11 21:29

@In_uter0 a écrit:
Et bien sûr qu'on peut être mère et avoir des gosses. La démographie aurait sacrément chuté dans le cas contraire.

Bon j'ai 3ans dans ma tête mais j'ai rigolé.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 04.04.11 21:39

In_uter0 ou l'art de proférer des vérités universelles

donc bien sûr il fallait lire "Bien sûr qu'on peut travailler et avoir des gosses" ou "Bien sûr qu'on peut être mère et travailler" (je suis sympa je vous laisse le choix)

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Pandore le 04.04.11 21:55

Merci In_Utero d'avoir relevé Moq
Mais bon vous avez compris hein.. :dent:

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par In_uter0 le 04.04.11 22:25

non mais c'est moi qui ais fait la boulette Pandore, tu es hors de cause ^^

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Willingness le 06.04.11 3:01

@In_uter0 a écrit:
Rose a écrit:Ceci me fait penser à ma professeurs d'histoire-géographie, en 4ème ! Certes, ce n’était pas en prépa, mais elle avait trois enfants, travaillait à temps plein et était une très bonne prof.

oui enfin entre être profs et avoir tous ses mercredis aprèm, week end, vacances scolaires et rentrer rarement plus tard que 18h et mener une carrière à succès en bossant 12h par jour 6 jours par semaine et en ayant que 2 semaines de vacances par an, y'a comme un fossé quoi. .

Ah, mais je ne dis pas le contraire ! C'est pourquoi j'ai dis "pas en prépa". ;)

Willingness
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Narcisse le 06.04.11 20:29

Pandore > J'ai peut-être un caractère plus indépendant, mais mes parents sont médecins, avec bon nombre de gardes/de congrès/de colloc/de stages à effectuer à l'étranger pour voir ce qui se fait afin de se tenir au courant et ça ne m'empêche pas de penser qu'ils ont été d'excellents parents.
Peut-être que tu as mal vécu le fait que tes parents soient absents (c'est compréhensible) mais je pense que pour autant ça ne doit pas être un frein.
Je n'arrive pas à penser la maternité ou la paternité comme quelque chose qui devrait vous "écraser", vous empêcher à un épanouissement professionnel. Mais ça reste mon humble avis.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Pandore le 06.04.11 23:22

In_utero : bon ça va alors Uh
Narcisse : Idem, mes parents étaient plus souvent à l'étranger que sur le sol français, à droite à gauche, par ci par là. Je ne l'ai pas mal vécu non plus, de toute façon j'étais bien obligée d'être indépendante et c'est un trait de caractère encore très présent chez moi. Cependant, j'estime que des parents doivent avoir tout simplement un rôle de parents. Et pas la mamie, pas la nounou, pas la grande tante et j'en passe et des meilleurs à la place. Je n'ai jamais manqué d'amour (élevée par ma grand-mère), je n'ai jamais manqué d'argent mais que mes parents m'aient manqué oui, et ça, uniquement parce que c'est irremplaçable. Mes parents pouvaient faire tout leur possible, j'étais heureuse, joyeuse, choyée mais ils n'étaient pas là. J'avais juste besoin de cette présence.
En fait, je ne vois pas l'intérêt de faire un enfant dans ces cas là. Pour l'héritage? Pour ne pas rater sa vie? Pour faire comme les autres?

Ma tante étant une radiologue renommée et étant la seule pratiquant sa spécialité en France, toujours en conférences dans le monde, en déplacements, et j'en passe. Qui a choisi de vivre de sa passion, de son métier à fond a tout simplement fait le choix de ne pas avoir d'enfants. Parce que dans ce cas, j'estime que oui il y a un choix non négligeable à faire.
Donc j'en reviens à mon avis initial, carrière (je dis bien grosse carrière) n'est pas compatible avec enfants..

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Limoges: une enseignante écartée d'un poste car "mère de famille"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum