Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

L'euthanasie finalement contrée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'euthanasie finalement contrée.

Message par Charlie le 26.01.11 17:45

Une proposition de loi a été donnée afin de légaliser une certaine "assistance médicalisée" afin d'aider les personnes gravement atteintes d'une maladie incurable; autrement dit, il était question de la légalisation de l'euthanasie.

Le sénat a, dans la nuit de mardi à aujourd'hui, refusé cette proposition, mettant fin au débat; du moins, au niveau des assemblées.

Et vous, qu'en pensez-vous? Êtes-vous pour? Contre?

Venez en parler ici en argumentant, bien évidemment!

Lien : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110126.OBS6935/sans-surprise-le-senat-referme-le-debat-sur-l-euthanasie.html

Charlie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Shelly le 26.01.11 18:18

Le projet de loi était quand même bien approfondi et ne laissait pas place (il me semble) à des méthodes abusives. Ça n'aurait concerné que les personnes à un stade très avancé d'une maladie grave, qui ont toutes leurs capacités mentales et qui expriment un désir profond d'en finir car les douleurs physiques et psychologiques ne sont plus supportables.

Sans cette loi on privilégie plutôt le développement des soins palliatifs, c'est à dire l'arrêt total de soins jusqu'au décès. Je pense sincèrement qu'une personne qui souffre a le droit d'avoir un choix et de partir sereinement, sans douleur. Pour la famille aussi, il me semble qu'attendre la mort est bien plus traumatisant qu'une euthanasie. Donc vous l'aurez compris, je suis pour cette loi, et je trouve dommage que les politiciens passent ce projet à la trappe alors que les français soutiennent de plus en plus l'euthanasie...

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Bereen le 26.01.11 18:42

Tout à fait d'accord avec Shellykouille !

Bereen
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Stormy le 26.01.11 18:51

Je pense aussi comme Shellyken...

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Nora le 26.01.11 18:56

Entièrement d'accord avec Shellyken.

Mon grand père a beaucoup souffert de ses divers problèmes de santé, et ne voulait qu'une chose en fin de vie : guérir ou mourir. La guérison était impossible, et la vie qu'il avait à présent lui était trop insupportable. Il était tout à fait sain d'esprit mais plus de corps et je pense que dans ce genre de cas c'est une question de respect et de décence que d'aider la personne à partir, quand elle n'attends que ça.

Nora
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Guarana le 26.01.11 19:11

Loops a écrit:Entièrement d'accord avec Shellyken.

Mon grand père a beaucoup souffert de ses divers problèmes de santé, et ne voulait qu'une chose en fin de vie : guérir ou mourir. La guérison était impossible, et la vie qu'il avait à présent lui était trop insupportable. Il était tout à fait sain d'esprit mais plus de corps et je pense que dans ce genre de cas c'est une question de respect et de décence que d'aider la personne à partir, quand elle n'attends que ça.

Je suis complétement d'accord et je ne vois pas quoi rajouter . ( enfin si, Sahara jsuis trop fan du Shellykouille Mol mais bon c'est HS ) .

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Salakis le 26.01.11 19:12

"Sans cette loi on privilégie plutôt le développement des soins palliatifs, c'est à dire l'arrêt total de soins jusqu'au décès. Je pense sincèrement qu'une personne qui souffre a le droit d'avoir un choix et de partir sereinement, sans douleur."

Les soins palliatifs, ce n'est pas l'arrêt total de soins, bien au contraire (d'où le nom de soins palliatifs en fait huh ). En fait, je crois qu'il ne faut pas assimiler le terme de soins et de traitements curatifs, c'est pas du tout la même chose. Ces services de soins palliatifs sont justement mis au point pour permettre aux personnes de partir avec le moins de douleurs possible, normalement.


Dernière édition par Salakis le 26.01.11 19:19, édité 1 fois

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par May-Toffee le 26.01.11 19:18

Je trouve que le moindre des respects quand une personne souffre a ce point, et qu'il n'existe pas de guérison possible, c'est de lui laisser le choix. Alors oui, il faut que ce soit murement réfléchi, c'est certain.
Mais c'est le seul choix qu"ils ont, je pense qu'on pourrait quand meme le leur laisser.

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Adalie le 26.01.11 19:19

D'accord avec Shellyken aussi.

Le malaise à l'origine de ce blocage vient surtout du fait qu'en France, pays chrétien, il est très ancré de dire que personne d'autre que Dieu n'a le droit de retirer la vie à un autre. C'est une des raisons pour laquelle on a aboli la peine de mort, et le droit à la vie fait même partie des droits de l'homme. A mon avis c'est donc plus pour des raisons idéologiques que des raisons éthiques qu'il est délicat d'autoriser l'euthanasie. Ce serait peut être la porte ouverte à d'autres inflexions de la protection de ce droit à la vie.
Je crois que ce sont beaucoup plus ces raisons théoriques que des raisons pratiques qui ont amené à refuser ce projet de loi. Et c'est dommage, parce que dans les faits je ne vois pas trop quelle autre "autorisation de tuer" pourrait être revendiquée.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Havaïanas le 26.01.11 19:34

Shellyken a écrit:Le projet de loi était quand même bien approfondi et ne laissait pas place (il me semble) à des méthodes abusives. Ça n'aurait concerné que les personnes à un stade très avancé d'une maladie grave, qui ont toutes leurs capacités mentales et qui expriment un désir profond d'en finir car les douleurs physiques et psychologiques ne sont plus supportables.

Sans cette loi on privilégie plutôt le développement des soins palliatifs, c'est à dire l'arrêt total de soins jusqu'au décès. Je pense sincèrement qu'une personne qui souffre a le droit d'avoir un choix et de partir sereinement, sans douleur. Pour la famille aussi, il me semble qu'attendre la mort est bien plus traumatisant qu'une euthanasie. Donc vous l'aurez compris, je suis pour cette loi, et je trouve dommage que les politiciens passent ce projet à la trappe alors que les français soutiennent de plus en plus l'euthanasie...

C'est pas du tout ca les soins palliatif.......
Les soins palliatifs, c'est le traitement symptomatique (donc pas curatif, mais j'imagine que c'est ce que tu voulais dire ) pour une fin de vie sans douleur et dans le maximum de confort et de dignité.

Donc personnellement, le fait de travailler dans un service de soins palliatif depuis presque 2 mois m'a permis de me rendre vraiment compte de ce que vivent les patients et leur famille.

J'ai eu affaires a quelques patients qui demandait explicitement "une piqure pour s'endormir et plus se réveiller". A des familles qui n'étaient absolument pas prête a voir leur mère, père, ou même dans certains cas: enfant, mourir, malgré que celui ci le demande. Des familles qui au contraire nous demandaient a voix basse dans le couloir si il était pas possible "d'accélérer les choses", parce que "ca les arrangerait".....

Alors si une loi doit passer concernant l'euthanasie, elle doit vraiment être faite pour que l'étude d'une demande soit faite au cas par cas. Et je me rend pas compte de si c'est réellement faisable ou non.

Et vu qu'elle s'adresserait aux personnes lucide, assez pour prendre une telle décision, qu'en est il des personnes vivant dans la meme douleur psychique, mais qui ne peuvent s'exprimer?


Dernière édition par Havaïanas le 26.01.11 19:41, édité 3 fois

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Little-hilly le 26.01.11 19:35

Comme toutes les filles ici, je suis pour l'idée d'euthanasie. Bien sûr pas à tort et à travers, mais dans des cas extrêmes. On dit souvent que d'un point de vue éthique ou moral, on ne peut pas se permettre d'autoriser ça, parce que ce n'est pas humain de retirer la vie à quelqu'un qui l'a encore ... Moi je me dis : est-ce plus moral de laisser les gens survivre (parce que c'est bien de ça qu'il s'agit) dans une souffrance horrible, ou dans un corps qui est devenu une prison ?

Donc pour moi, en l'état actuel des choses, je suis pour l'euthanasie. Mais je me dis aussi que confrontée à une telle situation pour un proche, quelqu'un que l'on aime ... même si l'on imagine sa souffrance, est-ce qu'on aurait pas tendance, égoïstement, à vouloir le garder plus longtemps à nos côtés ? J'imagine qu'on ne vois pas forcément la même chose selon la situation.

Little-hilly
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Khiera le 26.01.11 19:37

Moi j'avoue que je ne sais pas. En théorie je suis d'accord avec vous, mais l'euthanasie c'est quand même la porte ouverte à tout un tas d'erreurs, de magouilles familiales et de méthodes abusives, et je ne vois pas comment un projet de loi, aussi bien écrit soit-il, pourrait prévenir de ça.

Et pour autant idéologiquement je n'ai absolument rien à reprocher à l'euthanasie, mais j'ai vraiment très peur de l'entourage des gens qui pourraient y recourir. On peut considérer qu'une personne saine d'esprit et très malade peut revendiquer le droit de mourir, mais comment juger du degré d'influencabilité de ces personnes, surtout dans leur état ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Havaïanas le 26.01.11 19:40

Khiera. a écrit:Moi j'avoue que je ne sais pas. En théorie je suis d'accord avec vous, mais l'euthanasie c'est quand même la porte ouverte à tout un tas d'erreurs, de magouilles familiales et de méthodes abusives, et je ne vois pas comment un projet de loi, aussi bien écrit soit-il, pourrait prévenir de ça.

Et pour autant idéologiquement je n'ai absolument rien à reprocher à l'euthanasie, mais j'ai vraiment très peur de l'entourage des gens qui pourraient y recourir. On peut considérer qu'une personne saine d'esprit et très malade peut revendiquer le droit de mourir, mais comment juger du degré d'influencabilité de ces personnes, surtout dans leur état ?

+1

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Deliyah le 26.01.11 19:59

J'ai toujours été convaincue que l'euthanasie devrait être autorisée en france, bien sûr avec un cadre très strict, dans des circonstances bien particulières etc. mais comme vous l'avez dit, lorsque quelqu'un souffre physiquement ou moralement d'une maladie incurable à un point insupportable, je trouve que c'est presque inhumain de ne pas accepter de le laisser partir.
Et même au cours des quelques débats que j'ai pu voir sur ce sujet, j'ai pas encore entendu un argument valable qui me pourrait me faire douter.
Y a qu'à voir dans les pays où c'est autorisé (Pays Bas, Belgique...) ya pas de problèmes pour autant.
Toute façon, faut pas se leurrer, en France, l'eutha active existe, les médecins la pratique parfois. Mais ils sont obligés de le faire illégalement, en mettant leur carrière en danger, etc. Donc même pour les médecins, ça serait une bonne chose.

Et par rapport à ce que vient de dire Khiera, c'est vrai que déjà il faut que ça soit le malade absolument qui dise qu'il veut mourir. Le risque des mauvaises influences des proches s'il est question d'héritages notamment, c'est sûr qu'il est présent. Mais d'un autre côté, l'eutha je vois ça comme une accélération du processus normal, c'est à dire que de toute façon, la personne finirait par mourir quelques jours voire quelques semaines plus tard, donc les histoires de famille sont justes un petit peu rapprochées dans le temps mais elles finiraient de toute façon par avoir lieu...

Deliyah
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Khiera le 26.01.11 20:07

Je suis pas hyper hyper à l'aise avec l'argument "on accélère les magouilles, on ne les évite pas". Dans le fond tu as raison, c'est cynique mais tu as raison, seulement entre temps on tue quand même une personne, c'est pas anodin comme geste.

J'avoue que je crois aux miracles, aux forces de l'esprit sur le corps, ce genre de trucs, donc je ne suis pas la meilleure personne pour parler euthanasie. Je n'arriverai pas à me résoudre à euthanasier un de mes proches, j'y croirais toujours très fort, et si je baissais les bras je m'en voudrais toute ma vie, pour justement avoir arrêter de lui donner ma force, mon espérance, qui auraient, qui sait, pu l'aider.

Mais bon.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Little-hilly le 26.01.11 20:10

Deliyah - Oui, que ce soit le malade qui le dise, mais Havaïanas a raison, si les gens n'ont pas assez de conscience pour prendre une telle décision, mais assez pour souffrir ... ?

De toute façon dans tous les cas, même si l'on est pour sur le principe, la mise en pratique d'un tel procédé pose un tas de questions qui doivent être étudiées. Mais j'ai trouvé ça dommage d'avancer une idée de changement, qui est finalement rapidement tombée à l'eau ... Je pense que ça aurait mérité que l'on se penche plus sur cette question délicate !

Little-hilly
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Adalie le 26.01.11 20:11

Khiera. a écrit:Je suis pas hyper hyper à l'aise avec l'argument "on accélère les magouilles, on ne les évite pas". Dans le fond tu as raison, c'est cynique mais tu as raison, seulement entre temps on tue quand même une personne, c'est pas anodin comme geste.

Je suis pas fan de cet argument non plus, mais je pense quand même que c'est celui qui pourra avoir le plus de portée. C'est en grande partie pour ça que l'avortement a été autorisé, à la base c'était vu aussi comme un retrait injustifié de la vie.

Comme toutes les filles ici, je suis pour l'idée d'euthanasie. Bien sûr pas à tort et à travers, mais dans des cas extrêmes. On dit souvent que d'un point de vue éthique ou moral, on ne peut pas se permettre d'autoriser ça, parce que ce n'est pas humain de retirer la vie à quelqu'un qui l'a encore ... Moi je me dis : est-ce plus moral de laisser les gens survivre (parce que c'est bien de ça qu'il s'agit) dans une souffrance horrible, ou dans un corps qui est devenu une prison ?
Oui voilà, c'était ça que je voulais dire dans mon premier post mais je m'exprime mal. On refuse l'euthanasie plus pour des raisons idéologiques que des raisons morales, car en pratique il serait peut être plus moral de les laisser mourir.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Havaïanas le 26.01.11 20:16

Avant aussi j'etais pour l'euthanasie.

Je pense qu'il faut vraiment vivre l'experience des soins palliatifs pour en comprendre l'enjeu.
C'est facile de dire que la personne va mourir tot ou tard, que ca ne fais que rapprocher l'echeance, mais on peux tous mourir du jour au lendemain, c'est pas pour ca qu'on en finit tout de suite.
La famille joue un role determinant. Mais c'est avant tout le patient qui decide.

Et soins palliatif ne rime pas non plus avec mort lente et douloureuse. On a des patients dans le service qui ont certes des cancers plurimetastasé, mais qui ont le projet d'etre stabilisé au niveau de la douleur, pour pouvoir rentrer a domicile et finir leurs jours dans leur propre maison.

Sans compter les conjugopathies, les patients (plus souvent des femmes d'ailleurs) qui ont une maladie grave et evolutive, qui veulent mourir dans leur maison, mais que leur mari refuse de reprendre! Malgré le fait qu'il sont marié et que la maison appartient aussi bien a l'un qu'a l'autre.
La patiente qui est dans ce cas dans notre service nous demande souvent "la piqure pour s'endormir et plus se reveiller". Mais c'est plutot lié a une situation qu'elle trouve inextricable, pas a un vrai desir de mourir. C'est vraiment complexe, chaque situation est differente...

Et il faut se poser la question du "Est ce que je pourrais faire concretement le geste de tuer quelqu'un, meme si cette personne le demande? Imaginez vous avec la seringue, contenant un produit a haute dose qui va arreter la vie d'une personne, entre vos mains. Vous vous sentez capable de poussez le produit dans l'organisme?

Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Sunsh le 26.01.11 20:21

@Havaïanas a écrit:
Et il faut se poser la question du "Est ce que je pourrais faire concretement le geste de tuer quelqu'un, meme si cette personne le demande? Imaginez vous avec la seringue, contenant un produit a haute dose qui va arreter la vie d'une personne, entre vos mains. Vous vous sentez capable de poussez le produit dans l'organisme?
Je pense qu'il faut vraiment dissocier l'acter d'euthanasier de celui de tuer. Pour moi l'euthanasie semble rendre service à une personne, lui retirer toute douleur et éxaucer son derner voeux. En aucun cas je dis que cela sera facile en tant qu'être humain d'être celui qui realisera ça mais il faut voir en cette action le bénéfice et "la bonne action" réalisés.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Khiera le 26.01.11 20:28

Je suis complètement d'accord avec Havaianas. Les gens qui veulent mourir, aussi malades soient-ils peuvent trop souvent le vouloir pour un million d'autres raisons que celle de la souffrance. Et je crois vraiment en les vertues des soins palliatifs, j'ai bossé avec toute une équipe d'infirmières en soins palliatifs et non seulement leur travail mais presque plus leur simple présence, leur accompagnement, m'ont énormément impressionnée. Et c'est aussi à ce moment là que j'ai changé d'avis sur l'euthanasie.

Aider quelqu'un à partir sereinement, le plus sereinement possible en tous cas, oui, mais faire une simple piqure, non je n'arrive pas à m'y résoudre.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Shelly le 26.01.11 20:45

Oui désolée j'ai été un peu maladroite, je voulais dire qu'on s'occupait d'eux forcément, mais qu'il ne s'agit plus d'un traitement curatif comme vous l'avez bien expliqué.

C'est vrai que ça fait toujours un peu peur de se dire qu'il y a des abus possibles, malgré une loi très bien définie. Comme Hava je me demande si un traitement au cas par cas serait possible (par exemple une sorte de commission dans chaque hôpital avec une évaluation psychologique et physique bien sur, avec l'avis de la famille, des médecins, etc.) Mais ça ne me semble pas infaisable quand même.

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Nora le 26.01.11 20:50

Havaïnas a écrit:Alors si une loi doit passer concernant l'euthanasie, elle doit vraiment être faite pour que l'étude d'une demande soit faite au cas par cas. Et je me rend pas compte de si c'est réellement faisable ou non.

Et vu qu'elle s'adresserait aux personnes lucide, assez pour prendre une telle
décision, qu'en est il des personnes vivant dans la meme douleur psychique, mais qui ne peuvent s'exprimer?


Khiera. a écrit:
On peut considérer qu'une personne saine d'esprit et très malade peut revendiquer le droit de mourir, mais comment juger du degré d'influencabilité de ces personnes, surtout dans leur état ?


Je suis également entièrement d'accord avec vous deux sur ces points.
Si un projet de loi aboutissait finalement il faudrait donc une réglementation très stricte et que chaque cas soit étudié individuellement. Je reste convaincue que l'euthanasie devrait pouvoir être autorisée après avoir vécu la souffrance de mon grand père de vivre. A tel point que JE priais pour qu'il meurt alors que ça me détruisait totalement.

Bien sûr comme vous le démontrez toutes les deux, il est difficile de passer une loi là dessus sans risquer une utilisation abusive et peut être se lancer dans un débat sans fin sur la décision de vie et de mort.

Et enfin comme dit Sunsh, il faut vraiment différencier l'acte de tuer que celui d'aider quelqu'un à s'en aller dignement comme il le souhaite, mais je comprends que cette notion soit plus difficile à intégrer quand on est infirmière comme Hava et que cette lourde tâche nous reviendrait.

Nora
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Little-hilly le 26.01.11 23:27

Je ne pense pas que ce soit possible de faire une étude au cas par cas, il faut une loi générale énoncée (enfin de ce que j'ai pu comprendre de mes quelques notions de droit ...) et c'est ensuite que, quand un cas ne correspond pas à la règle, il est analysé en lui-même, pour sa particularité.
Oui Adalie j'avais bien compris ce que tu voulais dire ! Smile

Havaïanas, je suis complètement d'accord avec ce que tu dis : en fait, je pense que les personnes qui sont pour ce procédé, moi y compris, ne pensent pas au fait qu'elles pourraient être dans une situation où il serait question de l'un de leurs proches ou aux personnes qui doivent concrètement accomplir le geste. Quoiqu'il arrive, je pense qu'il faut bien réfléchir avant d'euthanasier quelqu'un, et que ceux qui le font actuellement sont fondamentalement d'accord avec le principe même. Après, je dis pas que ce soit facile ou quoique ce soit.

C'est un sujet tellement complexe que je me dis qu'on pourrait toujours trouver quelque chose à objecter à tout argument, de quelque côté que ce soit.

Little-hilly
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Deliyah le 27.01.11 0:37

Oui c'est vrai, je peux comprendre le dilemme...

Havaianas, c'est clair que je ne pourrais jamais être celle qui actionne la seringue, tout comme je ne suis absolument pas faite pour exercer le métier d'infirmière. Je trouve que ce que vous faites est vraiment extraordinaire, ça me parait tellement insurmontable tout ce que vous devez supporter (douleur, responsabilités, tristesse, etc.) Ca me parait beaucoup trop intense, donc non évidemment je ne peux absolument pas m'imaginer à ta place... Je suis très lâche sur ce coup là je te l'accorde.
Et je comprends tout à fait que tu n'aies pas envie d'être celle qui hôte la vie.
En fait, quand je pense à l'euthanasie, je l'envisage surtout pour moi je crois, ou éventuellement pour mes proches si vraiment il n'y a plus aucun recours et que c'est son souhait. Mais vu du monde médical, c'est différent...
En fait tout réside dans le fait d'être sûr des "motivations" de la personne qui veut mourir. Mais c'est vrai que l'état psychologique est directement lié à nos relations avec les autres (proches, personnel soignant notamment) et donc ça peut influencer la décision de l'eutha alors qu'à la base, la raison doit être uniquement médicale.

Dans le fond, c'est vrai que je pense profondément que le moral d'une personne peut jouer sur sa guérison. Pas de là à faire des miracles, mais tout de même, un traitement qui a une chance sur 100 de marcher, bah peut être que si on y croit très très fort, ça aide. Enfin c'est peut être bête comme pensée. Et du coup, le fait de choisir la mort c'est aussi l'ultime renoncement, on abandonne tout et on se laisse aller, on arrête de se battre. C'est vrai que c'est triste

Mais en grande pessimiste que je suis, je peux pas m'empêcher de penser que si un jour j'étais souffrante et condamnée, et que les médicaments ne suffisent pas à me calmer, j'accepterais rapidement l'idée qu'il faut en finir au plus vite...

Bon tout ça pour dire que effectivement, c'est vraiment au cas par cas et que du coup une loi c'est peut être pas le meilleur moyen de formuler ça, c'est trop général. Il faut que ça reste exceptionnel, mais au moins que si cette décision doit être prise, le personnel ne soit pas dans l'illégalité.

Deliyah
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Šlechtična le 27.01.11 22:41

Je suis complètement d'accord avec Khiera. Je vais pas répéter tout ce qu'elle a dit. Une personne peut changer d'avis sur l'euthanasie au moment où ça la concerne. Sans compter les magouilles familiales, le fait que le patient est vulnérable à ce moment là ... Je vais pas étaler, elle a bien expliqué.
Je suis contente que la loi ne soit pas passée.

Šlechtična
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Mayahuel le 28.01.11 15:49

A partir du moment où le malade ne demande qu'une chose : partir dans la dignité, je pense que l'on doit respecter sa volonté. Maintenant le message d'Havaïanas est intéressant et mérite qu'on y réfléchisse, peut être qu'on devrait mettre à disposition des psychologues ou tout autre personne compétente pour essayer de voir si la demande du patient relève d'une réelle volonté d'en finir, de partir dans la dignité ( car après tout, un patient a le droit de penser que sa vie n'est plus digne or serment d'Hippocrate oblige : respect de la dignité) ou bien de la peur de constituer un boulet pour son entourage ou je-ne-sais-quoi.
C'est une question très difficile, très délicate. On est tellement vulnérable quand la maladie s'installe que finalement, on ne sait plus trop si leur pensée n'est pas biaisée etc. Malheureusement, il y a des personnes, j'en suis sûre, qui ont toute leur tête et qui souhaite réellement partir...

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Seifenblase le 07.03.12 15:16

UP !

Le débat sur l'euthanasie est relancé avec une campagne choc de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité ( ADMD) diffusée dans l'hebdomadaire Les Inrockuptibles à partir d'aujourd'hui.
On y voit les différents candidats à la présidentielle, Marine Le Pen, François Bayrou et Nicolas Sarkozy, amaigris, perfusés, à rien de mourir et cette question : « M. le candidat, doit-on vous mettre dans une telle position pour faire évoluer la vôtre sur l'euthanasie ? ».

D'après l'article du Monde :
Si seuls trois candidats du centre, de la droite et de l'extrême droite sont mis en scène dans la campagne, l'association assure n'avoir "aucune connotation politique". "On a interrogé tous les candidats à la présidentielle. On laisse tranquille ceux qui ont répondu favorablement et on interpelle ceux qui sont le plus farouchement opposés" à l'euthanasie, a déclaré à l'AFP le directeur général d'ADMD, Philippe Lohéac.

L'ADMD avait diffusé fin février un texte, signé par une cinquantaine de personnalités, pour demander un engagement des candidats en faveur de l'euthanasie et organisera le 24 mars un rassemblement et une réunion publique à Paris autour de ce même thème. Une vidéo avait aussi été mise en ligne par l'association.

Nicolas Sarkozy s'est déclaré opposé à une évolution législative sur la fin de vie, actuellement encadrée par la loi Leonetti de 2005, qui interdit l'acharnement thérapeutique et instaure un droit au "laisser-mourir".

De même, le candidat centriste François Bayrou s'est prononcé contre une évolution de la législation tandis que le socialiste François Hollande s'est dit partisan d'une "assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité".

Selon Marisol Touraine, chargée des questions sociales dans l'équipe de François Hollande, le projet du candidat qui ne figure pas dans les visuels de la campagne de le l'ADMD, permettra "d'aider à mourir" sous de strictes conditions une personne en fin de vie atteinte d'une maladie incurable.

Que pensez-vous de cette campagne et de sa diffusion dans les Inrocks ?

Voici les affiches :





Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Khiera le 07.03.12 15:39

Sans parler du débat de fond (un droit au laisser mourir c'est quand même légitime) je trouve les affiches dégueulasses, photoshopement parlant. Le détourage est grossier, l'incrustation est mal faite, les proportions pas respectées, (sans parler du fait que les mecs sous perf qu'arrivent à se faire leur brushing c'est pas courant), on dirait des têtes qui flottent sur des corps étrangers, franchement pour une campagne aussi choc c'est pas sérieux.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par In_uter0 le 07.03.12 16:47

ahah Khiera, j'allais dire exactement la même chose.
Autant je trouve bien d'essayer de provoquer un questionnement, qu'on soit pour ou contre d'ailleurs, autant la réalisation de l'affiche est juste A CHIER! et du coup fait perdre énormément (tout?) impact au message. Même les postures sont complètement hors sujet

j'ose espérer que l'asso n'a pas payé une agence pour faire ce taff et que ça a été fait en interne...

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Seifenblase le 07.03.12 16:53

Et en plus de ça, je les trouve super soft ces images, pour une campagne qui se veut "choc". Ils n'ont pas spécialement l'air de souffrir à l'agonie, ils sont juste un peu pâlichons.

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Amulet le 07.03.12 18:35

Lol Seifenblase c'est exactement ça!! Pour les affiches certes ils sont pâles mais ils auraient du les représenter en cancéreux typiques chauves et amaigris pour que ça fasse plus choc.

Je suis pour l'euthanasie, mais je n'aime pas ce mot car ça fait animal. Je préfère le terme suicide assisté traduit littéralement du mot anglais utilisé pour parler de l'euthanasie assisted suicide. Je pense que si la personne est vraiment condamnée et a des traitements trop lourds et douloureux il faut lui laisser le choix de mourir. Puis par rapport aux avis des chrétiens qui sont contre l'euthanasie j'ai envie de dire que justement Dieu n'a jamais voulu la souffrance de l'homme dans la maladie. Ce qui est sûr c'est qu'il faut que le malade ait encore toute sa tête avant de prendre une telle décision, ce qui n'est pas toujours évident à déterminer.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par In_uter0 le 08.03.12 17:43

bizarrement je trouve que "suicide assisté" c'est nettement plus violent que euthanasie :-/ ça fait un peu comme "meurtre consenti" quoi...

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Amulet le 08.03.12 18:01

In_uter0: justement c'est pour ça que je préfère le terme de "suicide assisté" dans le sens où le malade décide de mourir, donc si il décide de mourir c'est en quelque sorte du suicide. Enfin je ne sais pas si je me suis bien exprimée là...

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par In_uter0 le 08.03.12 18:21

j'avais tout à fait compris l'idée oui. Mais pour moi le suicide c'est par définition quelque chose d'hyper violent. Ça traduit vraiment la douleur de vivre, le dégoût de soi et de la vie et la mort non pas par choix mais par rejet de la vie. Si c'est certainement le cas de beaucoup de personnes souhaitant l'euthanasie, je pense que ça peut également être lié à la simple volonté de partir sereinement et de ne plus attendre la mort avec angoisse et douleur en sachant qu'elle peut frapper à la porte d'un instant à l'autre. C'est simplement reconnaître qu'on a achevé son cycle de vie et qu'on est maintenant prêt à partir dans la tranquillité et surtout sans douleur. Du coup parler de suicide ça me donne personnellement l'impression que la personne ne fait pas ça par acceptation de la mort mais plus par obligation (sociale, familiale, morale) de quitter ce monde pour ne plus déranger, souffrir à outrance et imposer cette souffrance aux autres.

En dehors de ça, ça me donne l'impression qu'il devient légitime de pousser les gens au suicide et de les assister jusque dans leur prise de décision alors que finalement et même en situation de handicap extrême, certains pourraient parfaitement vouloir continuer à vivre.

En fait oui, ça me donne l'impression qu'il serait normal et légitime qu'une personne malade à l'extrême soit encouragée à choisir la mort. L'image que ça m'évoque c'est un peu comme si on donnait un flingue à un dépressif en gros si c'est plus parlant...

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Amulet le 08.03.12 22:40

In_uter0: justement quelqun qui veut se suicider il ne rejete pas seulement la vie, il veut y attenter car il souffre moralement. Puis bon la décision de mourir revient qu'à une seule personne c'est à dire le malade, en aucun cas il ne peut être influencé si il a encore toute sa tête.

Amulet
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par In_uter0 le 09.03.12 1:20

justement quelqun qui veut se suicider il ne rejete pas seulement la vie, il veut y attenter car il souffre moralement.

oui c'est précisément ce que je disais et c'est justement ça qui rend selon moi l'expression "suicide assisté" si violente, parce qu'elle exclue l'envie de partir sereinement et de juste accepter la mort lorsqu'on sait qu'elle est de toute façon inéluctable.

Quant au reste de ta réponse, je dirais que ça rejoint le débat général sur l'euthanasie et que ça ne concerne plus vraiment le sens de l'expression lui même. Et à ce propos, je pense que même une personne qui a toute sa tête peut parfaitement être influencé dans son choix de mourir. Une personne mise face au choix de l'euthanasie est forcément plus faible et en cela elle n'a déjà plus forcément la pleine possession de ses moyens. De plus, j'imagine assez facilement qu'une personne dans cette situation puisse culpabiliser d'être un poids pour les autres (en terme de temps, de peine, d'argent....) ou de leur infliger une telle vision et penser qu'il serait bien plus bénéfique pour eux de seulement faire leur deuil et tourner la page. J'imagine qu'il est aussi possible d'envisager que l'amour des siens est terni par la maladie et qu'il n'est donc plus aussi fort qu'il ne l'était avant et j'imagine même pas la douleur que ça doit être.

Je pense donc que même une personne en pleine possession de ses moyens intellectuels peut être influencée par les autres et par le ressenti qu'elle a de leurs comportements et attitudes, même si les "autres" en question ne font rien pour et n'en sont pas conscients.

Enfin personnellement si je devenais totalement paralysée du jour au lendemain et que je voyais ceux que j'aime se relayer à mon chevet (et parfois espacer les visites parce qu'ils n'en peuvent plus), je préférerai mourir pour les libérer et leur permettre de faire leur deuil, même si la souffrance instantanée est plus importante, que de leur infliger des années de tourmente et d'incertitude. Mais c'est sûr, on ne peut pas vraiment parler d'influence directe.

Et au delà de ça, la manipulation peut déjà aller extrêmement loin dans le cas de personnes en pleine santé alors je n'imagine même pas ce qu'il en est lorsque la personne est malade et donc affaiblie, qu'elle ait ou non toute sa tête.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'euthanasie finalement contrée.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum