Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journaliste doit-il livrer ses sources à la police?

0% 0% 
[ 0 ]
71% 71% 
[ 5 ]
29% 29% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par greymalkin le 07.04.10 14:58

Après la déclaration de Mélenchon remettant en question le travail des journalistes en France, l'actualité semble préoccupée à redéfinir le rôle du journaliste, relatant aujourd'hui l'affaire qui oppose l'agence de presse CAPA, à de "grandes pointures" du journalisme français.

Cette émission, présentée par David Pujadas sur France 2, débutait hier soir sa deuxième saison à l'antenne avec un sujet lourd : la pédophilie. Dès son premier volet sur la vie des personnes âgées dans les maisons de retraite, l'émission a soulevé des polémiques, et avant même de créer des débats au sein de la société, c'est entre confrères, dans le monde du journalisme qu'elle a divisé.

Tout le propos de l'émission repose sur le principe de l'infiltration, et la banalisation de la "caméra cachée", principe déjà contestable pour certains. Suite à leur enquête et leur infiltration des milieux pédophiles, les journalistes de l'émission, en divulguant leurs sources, auraient permis à la police de procéder à plus d'une vingtaine d'arrestations. On croûle ce matin de papiers opposant les deux camps, les uns dénonçant une dérive du journalisme, la transformation des journalistes en "auxiliaires de police", les autres arguant d'une saine entorse au principe de secret professionnel au nom de la protection des droits de l'enfant.

Mais vous, éventuel telespectateurs, potentiels lecteurs, qu'en pensez vous? Avez-vous vu l'émission? La conduite des journalistes ayant livré leurs sources à la police est-elle répréhensible ou au contraire la trouvez-vous juste? Pensez vous cette polémique justifiée ou vous ennuie t-elle? Quelle serait le rôle du journaliste selon vous?


Dernière édition par greymalkin le 07.04.10 16:32, édité 1 fois

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par In_uter0 le 07.04.10 16:17

Personnellement j'aurais trouvé grave et criminel de la part des journalistes de ne pas livrer d'informations à la police. Des enfants sont en danger et certains "pédophiles" interviewés pourront peut-être être pris en charge avant de commettre l'irréparable et rien que pour ces deux raisons, je trouve qu'il était important de divulguer leur identité à la police (car je suppose que c'est plus ou moins ce qu'il s'est produit).

Cela dit, forcément ça pose probléme, dans le cas où la pratique se banaliserait et où les journalistes deviendraient effectivement des auxiliaires de polices pratiques car moins soumis aux codes de procédure etc.

Par conséquent je suis assez partagée. Je ne crois pas que les journalistes devraient protéger des criminels au nom du secret professionnel ou autre (et c'est valable pour tout autre profession. Il me semble qu'il existe d'ailleurs une dérogation au serment d'hypocrate pour des cas de ce genre. Il faudrait que je vérifie).
Par ailleurs, soit on laisse les journalistes livrer leurs sources et c'est prendre le risque de voir des dérives apparaitre (avec un partenariat plus ou moins officiel entre journalistes et policiers pour menés des enquêtes biaisées) soit on les limite dans leurs sujets afin de les tenir à l'écart d'un éventuel rôle de justicier mais ce serait nuire gravement à leur travail et à leur liberté.

Bon, tout ça pour dire que je n'ai pas vraiment de solution et je suis assez partagée quant aux rôles que les journalistes devraient tenir en régle générale. Mais concernant des crimes tels que le viol ou le meurtre, je pense que la question ne se pose pas. Personne, quel que soit son statut ou sa profession, ne devrait taire l'identité de pareils criminels, peu importe ce que cela implique.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par In_uter0 le 07.04.10 16:18

je n'ai pas voté car je ne sais pas si la question s'applique en particulier à l'émission d'hier ou s'il s'agit d'une question d'ordre général

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par Khiera le 07.04.10 16:21

J'ai une copine qui bosse dessus... Moi j'ai rien contre le principe de l'émission, je suis pas de celles qui s'insurgent quant à l'usage de la caméra cachée, y a de toute façon des choses qu'on ne peut obtenir QUE comme ça, et s'il y a choses à obtenir c'est qu'il y a des tords, DONC si tu veux pas qu'on te cameracache t'as qu'à rien avoir à cacher.

Par contre, je comprends pas du tout la façon de communiquer de Capa : à quoi ça rime de dire à la presse qu'ils ont balancé les pédophiles à la police ? Moi je comprends carrément qu'ils le fassent, ne pas balancer ce serait une grosse non assistance à personne en danger, mais pourquoi en parler ? C'est quoi les infiltrés, des supers héros qui sauvent le monde ? Je trouve ça mal placé, vraiment décrédibilisant, je comprends pas l'intérêt, à part se faire mousser, façon "là où la police a échoué les infiltrés vainquent". C'est ça, à mon sens, qui manque cruellement de déontologie.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par greymalkin le 07.04.10 16:30

In Uter0> Je voyais le sondage plutôt portant sur une question d'ordre général, puisque je crois que derrière ce reportage, c'est bien ça la question en ligne de mire!

Spoiler:
En ce qui concerne le secret médical, effectivement il peut être levé, enfin en tout cas dans le cas de soupçon d'abus sexuel sur enfant c'est certain, si un pédiatre remarque à l'examen quelque chose d'anormal il est même dans l'obligation de le signaler aux parents (c'est déjà problématique quand les deux parents sont séparés) et aux autorités compétentes et peut donc livrer à cette occasion tout l'historique médical du patient.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par Narcisse le 07.04.10 17:05

J'ai un gros problème pour me positionner, car il me semble que ne pas dénoncer des choses graves telles que des pédophiles en liberté... C'est juste pas possible humainement je pense, en tout cas en ce qui me concerne je ne me vois pas ne pas divulguer les noms de ces gens là, je n'aurais pas la conscience tranquille.
Cependant, la grosse question qui se pose c'est : est-ce que cette tendance va se démocratiser ? Et c'est là tout le problème je pense, dans quel cas est-il légitime de divulguer ses sources, et dans quels cas ça ne l'est pas ?
Je pense que l'anonymat fut instauré pour garantir et inciter les gens à parler, à se confier... Si on lève ce "droit", certains vont être refroidis (et on peut les comprendre : par exemple dans un pays aux libertés réduites, qui voudrait s'exprimer pour laisser entendre que quelque chose ne va pas si il n'a pas par la suite un minimum de garantie quand à sa propre protection...) et c'est bien normal.
Comme le secret médical (qui peut effectivement être levé), peut-être que le code de déontologie devrait répondre à des "règles" implicites (le problème étant que ce qui est très condamnable et ne l'est pas varie -un peu- en fonction de la société et de l'individu...).

Après ce qui me frappe davantage (pardonnez-moi d'avance si je m'éloigne du thème) c'est qu'une unité spéciale pour traquer la cyber-pédophilie existe déjà, et que les journalistes semblent obtenir de nombreuses informations dont la police ne disposait pas. Donc je pense quand même que cela pointe un problème, qu'il soit au niveau de la "traque" des pédophiles sur le net, ou des pouvoirs conférés à cette unité (je n'en sais pas plus donc je ne m'étendrais pas davantage).

Pour finir, je rejoins totalement Khiera sur le dernier point, à se demander si on encourage pas la population à endosser le rôle de journaliste/policier (qui dans ce cas se confondent un peu, et c'est bien le problème) afin de contribuer à faire prospérer une société "saine" ?

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le débat autour de l'émission Les Infiltrés

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum