Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Les gloryboxeuses et les conventions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les gloryboxeuses et les conventions

Message par greymalkin le 27.05.09 15:43

Les gloryboxeuses et les conventions, c'est l'amour fou, l'entente cordiale ou la haine jusqu'à ce que mort s'en suive, un petit topic pour se poser la question!

Estimez vous que vous êtes conventionnelle, dans vos aspirations, vos goûts, votre personnalité ou votre façon d'être? Est-ce que cela vous déplaît ou au contraire tirez vous quelques avantages au fait d'être conventionnelle? Pensez-vous qu'on est finalement tous un peu conventionnels, ou bien qu'il existe des gens véritablement originaux, qui ne semblent pas supporter le poids de la moindre convention (politesse, pression familiale, idées véhiculées d'une manière générale dans l'air du temps... et autres) ? En connaissez vous? Vous sentez vous affranchie du regard et du jugement des autres : de votre famille, vos amis, vos connaissances ou même des gens que vous ne connaissez pas, ou vous arrive t'il de faire des choses pour faire plaisir ou parce que vous vous y sentez obligés, que cela vous soit pénible ou vous importe peu?

Bref comment pourriez vous décrire vos rapports aux conventions, dans la vie de tous les jours et dans votre vie future!

(Vaste sujet donc vous arrêtez pas à mes questions un peu étriquées!)

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Salakis le 27.05.09 16:02

Je vais essayer de répondre en espérant ne pas être trop à côté de la plaque.

Déjà oui, je pense que tout le monde a sa part de conventions, moi compris; je dis toujours bonjour, merci, au revoir, de rien et cie comme on me l'a appris.
Par contre je dis beaucoup de "gros mots" comme on dit, je me fous des gens qui s'en offusquent (bien sûr je n'en dis pas à des gens que je ne connais pas, en société, etc, je ne suis pas encore complètement ouf), pour la simple et bonne raison que j'estime que maintes "bonnes" personnes disent souvent des choses bien plus dégradantes, par coup bas, même dans le dos des autres avec des mots conventionnellement acceptables.

Je ne suis pas conventionnelle dans l'habillement. Je mets des trucs souvent excentriques, ou qu'on n'a pas l'habitude de voir, voire des vêtements passés de mode. On me regarde souvent bizarrement mais j'adore ça. Comment vous l'expliquer ? Bien souvent des petites nénettes fagotées dans leurs petits pantalons noirs ou jeans taille basse, on ne peut plus sobres, on dû rire dans mon dos, et moi style comme ça dans ma tête pendant ce temps !

Pour ce qui est des études, je suis ultra conventionnelle. Toujours bonne élève, comme ça ça plait à tout le monde, bac général pour faire original, et début d'études de médecine, une voie bien conventionnelle comme il faut, je ne perturbe pas les parents en faisant ça, je sais où je vais, blablabla. Mais ça me plait.

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Para-dox le 27.05.09 16:34

Pour moi quelqu'un qui se détache totalement des conventions n'est pas admirable -loin de là. Je pense qu'on peut être marginal tout en étant conventionnel, en fait.
Personnellement, ça dépend vraiment des domaines. J'ai quand même une "ligne conventionnelle" au fond, que je suis avec plaisir, pour tout ce qui est de la politesse, de la courtoisie etc, ça me parait totalement indispensable pour arriver à l'épanouissement : pour moi on ne peut pas s'épanouir seul et par conséquent rester civile avec ceux qui nous entourent est non seulement une marque de respect pour les autres, mais aussi pour nous.
Après, je ne suis pas toujours très conventionnelle, je pense que le poids de celle ci peut, à l'excès, empêcher de vivre. Par exemple chaque fois que je vais chez mon grand père, ma mère me demande de m'habiller "sobre", parce qu'il est vrai que j'ai eu un temps très excentrique au niveau de mes vêtements. Je l'ai fait très longtemps "pour faire plaisir", aujourd'hui j'estime qu'on peut m'accepter comme je suis, et ce même si j'ai une frange rose ou des collants fluos. Au niveau des goûts, j'ai une nette tendance à suivre l'idée générale, mais je lutte vraiment contre cette manie et essaie autant que possible de me faire mes propres avis.

Bref le terme de convention est assez flou pour moi, je pense qu'il faut savoir doser pour s'épanouir avec sans étouffer sous leur poids non plus.

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Artefact. le 27.05.09 16:35

Dans la vie courante je suis très conventionnelle, oui. Pas parce que je trouve cela particulièrement important pour moi, simplement parce que je n'aime pas qu'on me fasse chier, et rien ne m'emmerde plus que les petits cons anti-conformistes qui se veulent différent. Donc je suis polie, souriante, gentille, respectueuse, pleine de bonnes manières vis à vis de tout ce qui tient à la vie courante, au quotidien, et lorsque je suis en contact avec des inconnus. Ca me semble normal, c'est un rôle social donné avec lequel on doit composer, ceux qui refusent d'en faire parti et mélangent le privé et le public me cassent les burnes, d'autant plus que respecter certains usages ne signifie pas se renier, ou être différent de ce qu'on est.

Après à un titre personnel, je n'ai pas une vie conventionnelle, du moins si je la compare aux autres jeunes femmes de mon âge. Mais là ça fait parti du domaine privé, des choix de vie, où l'important est d'être intègre avec soi même, peu importe la manière finalement. Donc je ne sais pas s'il existe réellement de conventions à ce niveau là. Pour moi les conventions sont avant tout sociales, et lorsque je me place de mon point de vue (j'ai un caractère un peu anti-social si on peut dire) ça n'a vraiment plus lieu d'être, ces conventions là n'existent plus, donc je ne me pose pas la question d'avoir a les respecter ou non, tout comme le regard des autres sur ma vie privée ne m'intéresse pas, ni le jugement de ma famille, enfin ça me semble complètement en dehors.

Sinon je ne sais pas trop si je mettrai en opposition conventionnel / original, je crois pas. D'abord parce que je connais énormément de personnes qui se disent ou se pensent originales alors qu'elles sont conformistes au possible (et là je vise un peu tout ceux qui s'identifient à des tribus ou des groupes sociaux donnés : les artistes, les gens de gauche (ahah), ou tout bêtement les phénomènes qu'on rencontre a l'adolescence, et ainsi de suite).

Artefact.
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Adrenaline le 27.05.09 16:38

@Para-dox a écrit:Pour moi quelqu'un qui se détache totalement des conventions n'est pas admirable -loin de là. Je pense qu'on peut être marginal tout en étant conventionnel, en fait.
Personnellement, ça dépend vraiment des domaines. J'ai quand même une "ligne conventionnelle" au fond, que je suis avec plaisir, pour tout ce qui est de la politesse, de la courtoisie etc, ça me parait totalement indispensable pour arriver à l'épanouissement : pour moi on ne peut pas s'épanouir seul et par conséquent rester civile avec ceux qui nous entourent est non seulement une marque de respect pour les autres, mais aussi pour nous.
Après, je ne suis pas toujours très conventionnelle, je pense que le poids de celle ci peut, à l'excès, empêcher de vivre. Par exemple chaque fois que je vais chez mon grand père, ma mère me demande de m'habiller "sobre", parce qu'il est vrai que j'ai eu un temps très excentrique au niveau de mes vêtements. Je l'ai fait très longtemps "pour faire plaisir", aujourd'hui j'estime qu'on peut m'accepter comme je suis, et ce même si j'ai une frange rose ou des collants fluos. Au niveau des goûts, j'ai une nette tendance à suivre l'idée générale, mais je lutte vraiment contre cette manie et essaie autant que possible de me faire mes propres avis.

Bref le terme de convention est assez flou pour moi, je pense qu'il faut savoir doser pour s'épanouir avec sans étouffer sous leur poids non plus.

J'aurai pas su dire mieux !

Adrenaline
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par greymalkin le 27.05.09 17:04

Merci pour vos réponses!! J'espère qu'il y en aura d'autres!

Artefact t'as raison faut faire la distinction entre "être conventionnel" et "être conformiste"! Merci de la précision!

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Ampholyte le 27.05.09 21:08

Je suis à la fois l'un et son contraire au niveau des conventions.
Conventionnelle en ce qui concerne la politesse, tout ça. Je suis une gamine bien élevée, je n'insulte jamais personne, avec des inconnus je fais comme tout le monde.
Pareil pour les fringues. Je suis complètement passe-partout, j'aime ça, je vis bien avec, c'est fait exprès. Je ne veux pas me faire remarquer pour une originalité qui de ce point de vue là chez moi serait en surface.

Après pour d'autres trucs je ne suis absolument pas conventionnelle, mais c'est presque, je dirais, par nature, y'a beaucoup de choses qui font qu'on me dit souvent que "je ne fais jamais rien comme tout le monde", mais c'est sans faire exprès. Que ce soit au niveau des études (partir là où il ne faut pas et aller là où personne n'irait dans mon cas), les goûts (ça va de la musique, aux aspirations, aux croyances, aux convictions, etc...) je suis toujours là où on ne m'attend pas, pas là où on m'attend, je fais tout à l'envers sans m'en rendre compte. Et depuis toute petite. Impossible de me fondre moralement dans la masse, j'y arrive pas, ça doit être inconscient, car il suffit pour moi de voir un groupe de gens faire quelque chose pour que je fasse le contraire. C'est pas du tout un souci d'anticonformisme, car sincèrement des fois ça pèse quand on se rend compte que ne rien faire comme tout le monde ne mène parfois à rien du tout, à être dans la merde, je passe ma vie à rattraper les effets de mon inconventionnalité et de mon anticonformisme inconscients.
Ma vie dans le fond est plutôt conventionnelle, je suis un schéma plutôt traditionnel, mais sur la forme on trouve toujours un truc qui fait que.

Alors pour moi, être conventionnel, c'est un avantage quand ce n'est pas poussé à l'extrême, quand ça ne devient pas systématique comme chez moi, quand ça permet de se distinguer tout en restant dans la masse quoi.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les gloryboxeuses et les conventions

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum