Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Votre dernier voyage ?
Aujourd'hui à 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Aujourd'hui à 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
Hier à 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
Hier à 9:58 par Darkshines

» Vos coups de coeur musique
06.12.16 21:42 par Marlow

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
06.12.16 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
06.12.16 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
05.12.16 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
05.12.16 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope


La prostitution étudiante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La prostitution étudiante

Message par Farewell le 13.05.09 18:36

Bonjour bonjour !

M'étant retrouvée face au fait par le biais d'un mail assez surprenant, je pense beaucoup depuis hier à la prostitution des étudiant(e)s. Que pensez-vous de ce phénomène qui touche de plus en plus de jeunes ? Avez-vous des anecdotes à nous raconter, des témoignages de personnes qui y ont éventuellement eu recours ?.. Concevez-vous que l'on puisse en arriver là ? Que croyiez-vous qu'il faudrait faire pour y remédier ?....

Ces questions ne sont que des pistes, par pitié n'y répondez pas comme si c'était une interrogation ;). Ce sujet est là pour partager nos impressions sur un sujet qui touches des jeunes comme vous et moi..

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Arthemesia le 13.05.09 18:44

Spoiler:
IL FAUDRAIT UNE ALLOCATION AUTONOMIE POUR LES ETUDIAAAANTS !

Arthemesia
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://what-about-u.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Myrtille le 13.05.09 18:46

Je pense que ce recours dénote un réel probleme dans le financement des études. Ce qu'il faut surtout se demander c'est pourquoi cette prostitution existe.
Est-ce que les filles (et éventuellement les garçons) le font parce qu'ils n'ont pas trouvé de travail? Ou est-ce par manque de temps pour travailler ?
De plus, je pense qu'il faudrait surtout revoir le système d'attribution des logements étudiants ainsi que les bourses. Le montant des bourses d'une part, le faire varié en fonction de si on reste dans notre département ou si on va à Paris où le niveau de vie est plus élevé par exemple, ainsi que le mode d'attribution.
Actuellement le plafond pour obtenir une bourse n'est pas assez élevé. Et c'est sans doute pour ça que certains étudiants se retrouvent à se prostituer pour pouvoir continuer leurs études. Leurs parents sont trop "pauvres" pour les aider financièrement mais trop "riches" pour avoir droit à une bourse.

Pour moi c'est surtout un problème au niveau des bourses donc, mais je suis pas encore étudiante donc je ne sais pas vraiment à quel autres problèmes on peut faire face, donc je répond pas à la globalité du sujet je suppose....

Myrtille
Comité d'Animation
Comité d'Animation


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Shelly le 13.05.09 19:18

Je n'avais jamais entendu parler de ce problème auparavant...mais plus rien ne m'étonne. Cependant, la prostitution est vraiment un moyen ultime, c'est extrêmement dégradant et je comprends mal comment on peut en arriver là.
Certes, trouver un emploi est difficile, surtout à temps partiel...Mais je pense qu'on peut vraiment trouver un petit quelque chose en fouinant partout.
Après c'est sur, un étudiant qui vit seul, qui doit assumer les charges, les courses, les études, les soins et j'en passe, peut difficilement attendre de trouver un emploi correctement rémunéré....mais pour moi il y a toujours un "mais". Au XXIème siècle rien ne justifie que l'on soit obligé d'en arriver là...
Non, vraiment, j'ai du mal à me mettre dans la peau des étudiants qui se prostituent Neutral

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Farewell le 13.05.09 19:22

Moi je comprends qu'on puisse ne pas trouver un boulot : personnellement cette année, je n'avais vraiment pas le temps de travailler en dehors, éventuellement de faire un peu de baby sitting mais ça ne suffit pas !

Ceci dit, je comprends mal aussi qu'on puisse aller jusque là.... Il doit falloir être dans un sacré état de détresse. :/

Et derrière, des personnes malsaines en profitent, je trouve ça débectant.

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Arcane le 13.05.09 19:27

J'en ai entendu parler car malheureusement certaines de mes amies ont des amies qui se prostituent (des étudiantes fauchées). Le plus choquant dans l'histoire, c'est que ces étudiantes en question considèrent ce geste comme un moyen comme un autre de se faire un peu d'argent et elles n'ont en aucun cas l'intention d'arrêter.Je précise également qu'elles sont à leur compte. Certaines ont des copains qui sont au courant de leurs actes mais les laissent continuer. Alors comment faire pour les en empêcher si elles n'ont pas conscience de la gravité de leurs actes ?

Devocion : Mon témoignage vient un peu contredire tes pensées puisque tu dis que se sont surement des filles désespérées or les filles dont je parle malgré leurs actes (que je ne cautionne évidemment pas) semblent parfaitement assumer leur rôle.

Arcane
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Runaway le 13.05.09 19:42

Je trouve ça horrible que des personnes soient obligées d'en arriver là pour pouvoir continuer leur études. Et puis y a des gens qui en profitent bien, comme j'avais entendu aux infos qu'y en a certains qui louent leur appartement pour pas cher, voir gratuitement, et en échange tu couches avec eux.

Je comprends aussi qu'on puisse pas trouver de boulot, ou qu'on en ait pas le temps, mais quand même en arriver là. Je pensais aussi qu'il fallait être assez désespérée pour faire ça et vraiment pas avoir d'autres moyens de poursuivre ses études mais apparemment non d'après Eclipse.

Runaway
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Farewell le 13.05.09 19:45

Eclipse : Oui mais bon, heu, on fait pas ça par plaisir si ? Ya quand même une nécessité derrière qui dénote un certain malaise, non ?

Angel_star : J'ai moi-même reçu une proposition pour "prendre du bon temps en échange du financement de mes études", tup . Apparemment, ça se fait beaucoup par internet, les accords du genre..

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Hindy_/* le 13.05.09 20:24

Je ne cautionne pas forcement parce que je vais dire ce qui va suivre, donc attention...

Si certaines en arrivent là, ok c'est par détresse, mais d'autres c'est peut être aussi par juxtaposition de l'utile et l'agréable parce que fauchées... des coups d'un soir payés en gros. Donc dire que c'est inconcevable et qu'on ne voit pas comment certain(e)s y arrivent, c'est juste qu'on ne peut pas mais faut se mettre a la place de la personne qui le fait.

Je sais pas si je suis claire, c'est pas une morale ni rien mais... euh, j'essaierai d'étoffer si j'y arrive. ^^
Désolée de pas fair emieux pour l'instant.

Hindy_/*
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Conformiste excentrique le 13.05.09 20:47

Je pense que dans l'idéal, personne ne devrait avoir à bosser pour payer ses études. Pour moi, le problème se trouve là, dans le fait que des personnes n'ont pas le choix que de travailler à coté de leurs études

Par contre, je suis d'accord avec Hindy (si j'ai bien compris ce que tu veux dire), toutes les personnes ne se prostituent pas par désespoir et ne sont pas dégoûtées d'exercer cette profession, je ne pense pas me tromper en affirmant qu'il y a des prostitué(e)s qui aiment / trouve du plaisir dans leurs métier (probablement pas la majorité, c'est vrai).
Et toutes les personnes qui ont recourt à des prostitué(e)s ne sont pas tous malsains, pervers et j'en passe, il y a aussi des personnes qui se sentent seules et qui cherchent un peu de réconfort (après c'est peut-être pas la meilleure solution).

Tout ça pour dire que je ne suis pas opposée à la prostitution à partir du moment que les personnes qui l'exercent ne "subissent" pas cette profession.

Désolé d'avoir dérivé sur la prostitution en générale.

Conformiste excentrique
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Hindy_/* le 13.05.09 20:49

Tu as très bien compris mon point de vue! =)

Hindy_/*
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Shelly le 13.05.09 21:12

Ouai en effet j'avais vu un reportage sur la prostitution il y a quelque temps, et une nana affirmait qu'elle aimait son "métier". Pourquoi pas après tout.
Dans le cas des étudiant(e)s ça me laisse perplexe quand même.

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Sorose le 13.05.09 21:18

Je suis le point de vue de Hindy aussi.
Je pense en effet, que pour certain(e)s, surtout les filles cela dit, c'est le résultats d'une détresse financière, cas où les bourses ne sont pas attribuées ou pas suffisantes, et que les parents ne sont pas derrières elles. Personnellement, si je n'avais que ma bourse, je ne pourrais même pas payé mon loyer ! J'imagine alors que pour certain(e)s c'est un moyen facile de se faire de l'argent, quand on voit combien des boulots d'étudiant peuvent être épuisants, demandant 15-20 heures pour pas grand chose (donc pas tjrs compatible avec les études) et pas cher payés finalement (et encore, quand on trouve !).

Mais je pense aussi qu'il y en a qui recherche également, à travers ce moyen de quoi ne pas être seule (là encore surtout les filles). Pour la majorité des étudiants, faire des études sup signifient aussi quitter papa/maman, habiter loin parfois, devoir s'autonomiser (pression parentale ou personnelle), manger seul, dormir seul... Je pense aussi qu'à travers ce moyen, y'a une certaine recherche d'affection (une mauvaise recherche, je le conçois) qui tant qu'à faire, paye. A la fac, c'est tellement difficile d'intégrer un groupe d'amis parfois, dans les prépas, c'est boulot, boulot, boulot pour bcp, donc difficile de s'ouvrir !

Bref, je connais bcp de filles qui se sont jetées dans les bras des mecs, vieux, jeunes, cons, stupide et j'en passe, seulement pour se sentir aimer l'espace d'un instant. Elles ne se font pas toutes payées, mais reconnaissent toutes que c'est très très facile de trouver des mecs prêts à payer pour ça. Donc, c'est un moyen facile de gagner bcp d'argent, et je pense vraiment que pour bcp, elles n'ont pas conscience encore de "leurs actes" dans le sens où c'est pas "mal" de faire l'amour avec quelqu'un. Disons qu'elles n'ont pas l'impression d'être abusée, elles sont un peu dans leur bulle "ça me fait du bien, ça me chauffe la nuit, et ça paye le loyer, c'est déjà ça"...

Personnellement, je me sens loin de tout ça, mais quand on en entend certaines/certains (je connais que des filles dans ce cas, et je connais aussi des mecs qui ont payés pour ça) y'a vraiment un côté insouscient, qui finira par se reveler à un moment...

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Farewell le 13.05.09 22:19

Shellyken a écrit:Ouai en effet j'avais vu un reportage sur la prostitution il y a quelque temps, et une nana affirmait qu'elle aimait son "métier". Pourquoi pas après tout.
Dans le cas des étudiant(e)s ça me laisse perplexe quand même.
Mais moi je ne parle pas de la prostitution régulière des femmes/hommes qui sont dans les rues le soir, je parle bien de la prostitution étudiante. Parce qu'il est sûr que certaines prostituées ne veulent pas quitter leur métier, et je ne mets pas du tout cette prostitution au même rang que celle des étudiantes... Allez savoir pourquoi.

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Arcane le 13.05.09 22:27

Tout a fait d'accord avec conformiste excentrique, elle a réussi à résumer mes pensées clairement. C'est en fait ce que j'essayais d'exprimer à Devocion au début, c'est que certaines personnes ne font pas ça à contrecoeur ou par obligation (nécessité financière ou autre), mais par plaisir dans le but de se faire un peu d'argent comme d'autres feraient en faisant du baby sitting (même si évidemment on ne peut pas comparer).

Arcane
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Runaway le 13.05.09 22:41

Devocion a écrit:
Shellyken a écrit:Ouai en effet j'avais vu un reportage sur la prostitution il y a quelque temps, et une nana affirmait qu'elle aimait son "métier". Pourquoi pas après tout.
Dans le cas des étudiant(e)s ça me laisse perplexe quand même.
Mais moi je ne parle pas de la prostitution régulière des femmes/hommes qui sont dans les rues le soir, je parle bien de la prostitution étudiante. Parce qu'il est sûr que certaines prostituées ne veulent pas quitter leur métier, et je ne mets pas du tout cette prostitution au même rang que celle des étudiantes... Allez savoir pourquoi.
Je suis assez d'accord avec Devocion, je ne mets pas non plus ces deux prostitutions sur le même plan, enfin dans ma tête la prostitution vient forcément d'un besoin, c'est parce que tu veux continuer tes études et que t'as pas d'autres moyens, tu ne trouves pas de boulot autrement ou tu n'as pas le temps, que tu fais ça, donc je vois ça comme quelque chose que tu fais par besoin mais que tu ne ferais pas sinon. Mais après vous avez peut être raison, c'est tout à fait possible qu'en plus du besoin, elles trouvent quand même du plaisir à gagner de l'argent comme ça et puis après tout vous pouvez aussi me dire que même dans le cas de la prostitution en général y en a pas mal qui doivent le faire parce qu'elles ont besoin d'argent.

Mais vraiment, je me répète, mais ce que je trouve horrible, c'est les gens qui profitent. Dans le reportage que j'avais vu, y avait un gars qui parlait, il devait avoir genre 60 ans, et il cherchait une colocataire pour pratiquemment pas d'argent et en échange elle devait coucher avec lui tous les soirs. Et ils avaient l'air de dire que ce genre de propositions arrivaient souvent.
Par contre, pour le financement des études carrément comme on t'a proposé Devocion j'en avais jamais entendu parler. Je trouve quand même qu'y en a qui sont prêts à payer chère, parce que mine de rien les études c'est pas donné.

Runaway
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Sorose le 13.05.09 22:59

Bah non la prostitution étudiante est différente de la prostitution classique, du fait que les étudiantes vont à la fac/écoles/prépa et se prostituent à cause de cela (manque d'argent, sentiment de solitude à cause de cette vie d'étudiante) alors que les prostituées classiques le font en raison de manque d'argent, malaise, pas d'autre solution, immigrées, plaisir (?) qui n'est pas le résultat de la condition étudiante mais d'autre chose (ou pas).

Mais moi, je ne parlais pas de plaisir, en tout cas, dans celles que j'ai "connu", mais bien de besoin. Besoin d'argent bien sur, mais aussi besoin d'affection, besoin d'une présence etc... Et ce sont quand même des filles assez "fragiles" ou fragilisées, cad que le plus choquant fut pour moi d'apprendre qu'une fille n'avait pas spécialement de problèmes d'argents (ces parents étaient là) mais vivait un énorme besoin d'affection, besoin de se sentir aimer, et elle a adopté cette solution (qui n'est pas une réussite d'ailleurs). C'est la que j'ai pris conscience que c'était pas seulement l'argent (bien qu'à mon avis, c'est surtout pour ça).

En tout cas, je trouve très moche que bcp en profitent KO

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Greta le 13.05.09 23:15

Moi non plus j'arrive pas à cautionner.

Faut pas se voiler la face, en France, les étudiants fauchés sont pas mal aidés. Par exemple, je touche les bourses mais c'est vrai que, comme j'habite chez mes parents, y'a pas de problèmes d'argent. Je connais des filles qui travaillent et qui étudient en même temps, certaines y arrivent mieux que d'autres..
J'ai du mal à m'imaginer que dans ce pays des filles doivent se prostituer pour étudier. C'est quand même le comble de la perte de fierté (à mon avis, hein), c'est pourquoi je partage l'avis d'Hindy...
Ce qui me fait penser qu'au Japon, un phénomène bien spécial commence à inquiéter le pays: De plus en plus de lycéennes se prostituent pour se payer des articles de marques. J'ai UN PEU l'impression que, dans beaucoup de cas, c'est la même chose car les études en France, comparé à l'Allemagne par exemple, sont pas si chères que ça.

Je suis assez "vieux jeu", je l'avoue, mais je continue à penser qu'il existe toujours un autre moyen que la prostitution. C'est vrai, c'est à la mode de dire que c'est la crise, mais je ne connais pas de métier plus dégradant que la prostitution et se dire "mais je n'ai pas d'autre choix" est un peu baisser les bras trop vite.
Enfin j'espère que quelqu'un me comprendra...

Greta
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Aislinn le 14.05.09 0:20

En tout cas c'est quand même assez représentatif de la détresse de certains jeunes, et on peut pas fermer les yeux là dessus.
Mais je voit pas ça comme une solution, loin de là, à mon avis ça ne peut qu'engendrer d'autres problèmes.
Et je parle bien sûr pour ceux qui n'ont pas le choix.
Donc bien sûr je ne cautionne pas, je ne peut que compatir face à ceux qui se retrouvent obligés de tels choix.

Et je rejoins Greta pour le fait qu'il existe quand même d'autres moyens, et j'en reste persuadée, peut-être parce que je ne suis pas confrontée à une telle détresse, mais je pense que quand on veut, il y a toujours moyen de s'en sortir et de lutter.

Aislinn
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Shelly le 14.05.09 0:24

Devocion a écrit:
Shellyken a écrit:Ouai en effet j'avais vu un reportage sur la prostitution il y a quelque temps, et une nana affirmait qu'elle aimait son "métier". Pourquoi pas après tout.
Dans le cas des étudiant(e)s ça me laisse perplexe quand même.
Mais moi je ne parle pas de la prostitution régulière des femmes/hommes qui sont dans les rues le soir, je parle bien de la prostitution étudiante. Parce qu'il est sûr que certaines prostituées ne veulent pas quitter leur métier, et je ne mets pas du tout cette prostitution au même rang que celle des étudiantes... Allez savoir pourquoi.
C'est pour ça que j'ai précisé "dans le cas des étudiant(s)" Ouf

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Salakis le 14.05.09 1:04

Je suis du meme avis que Greta

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Artefact. le 14.05.09 1:17

Immortality a écrit:
Et je rejoins Greta pour le fait qu'il existe quand même d'autres moyens, et j'en reste persuadée, peut-être parce que je ne suis pas confrontée à une telle détresse, mais je pense que quand on veut, il y a toujours moyen de s'en sortir et de lutter.
Oui il y a évidemment d'autres moyens, mais pas d'autres moyens aussi rapides et qui rapportent autant! Je suis a peu près certaine qu'en proposant à une étudiante qui se prostitue pour la thune, une place de caissière 20h par semaine au supermarché du coin, elle refuse a coup sur et préfère vendre ses services! On est loin de la prostitution de base comme on l'entend généralement : filles immigrées, exploitées par des macs, qui se prostituent pour survivre. Là ça me semble tout de même être un choix, fait par des filles surement en détresse, probablement fragiles, avec une vision du sexe pour le moins étrange (enfin d'après moi...) mais l'image que j'ai de la prostitution étudiante n'est pas aussi noire que ça, j'imagine que ça va de pair avec une banalisation du sexe et qu'elles ne se comparent même pas aux filles qui se prostituent dans la rue d'ailleurs.

Après concernant les types qui profitent de la situation des étudiants pour partager leur appart contre des services spéciaux etc, ça m'étonne pas plus, c'est toujours comme ça, il y a des personnes qui profitent de la détresse des autres dans tout les domaines, d'autant plus que c'est autrement plus chic de se taper une jeune de 20 ans en manque de thunes plutôt que d'admettre qu'on paie une prostituée.

Je connaissais un garçon qui se prostituait, bien sur il n'employait jamais ce terme, et il suffisait de discuter 20mn avec lui pour se rendre compte que ce n'était pas une nécessité, même si l'argent est le moteur de l'action, il était loin d'être dans une situation précaire, la prostitution lui permettait un certain luxe que beaucoup d'étudiants qui bossent en plus de leurs études n'auront jamais. Et puis je pense vraiment que c'est un phénomène mineur, qui a toujours plus ou moins existé, et que ce n'est pas vraiment en lien avec la situation précaire des étudiants aujourd'hui.

(bon après, évidemment, il y a des jeunes qui rament, pas assez de bourses, souvent mal échelonnées, pas assez de logements étudiants, des études de plus en plus longues, aucune aide sociale pour les jeunes de moins de 25 ans. Moi ce qui m'inquiète vraiment, c'est quand je vois mes potes, qui ont entre 19 et 23 ans pour la plupart, et qui ont déjà un prêt de 5000€ à rembourser pour simplement faire leurs études et vivre! ça me semble tout a fait hallucinant et anormal, de débuter sa vie active en épongeant une dette.)

Artefact.
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Sorose le 14.05.09 9:30

Totalement d'accord avec Artefact. Je n'aurai pas dit mieux tup

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Farewell le 14.05.09 13:40

Shellyken : Au temps pour moi, ta formulation n'était pas trop trop clair à mes yeux donc j'ai cru que tu mettais ça sur le même plan.

En fait, ce topic est très utile car je ne m'imaginais vraiment pas qu'on puisse faire ça "pour le plaisir" pour se faire de l'argent comme on fait du babysitting... J'avoue que ça me choque pas mal pour le coup...

Artefact : c'est un peu HS mais moi effectivement je débute ma vie étudiante avec un prêt, sauf que normalement ce n'est pas moi qui devrais le rembourser, plutôt mes parents ou mon grand-père, mais bon, pour dire que seule je ne peux pas m'offrir d'études ou une vie à moi dans un studio, parce que mes parents ne sont pas "assez" pauvres pour que j'ai une bourse, et ils ne sont pas assez riches pour me payer le coût d'une vie hors de la maison familiale... Je pense qu'on est pas mal à être dans cette situation intermédiaire assez gênante.

Et pour répondre à Greta et Immortality, moi franchement je comprends qu'on ne trouve pas d'autres solutions, car je me répète mais moi si j'avais dû travailler pour me faire de l'argent cette année, j'aurais carrément pas pu.

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Blow. le 14.05.09 20:55

J'ai vu plusieurs reportages sur ce phénomène ! Je trouve cela assez inquiétant ...

Blow.
Belle Plante
Belle Plante


http://www.w-ass-up.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Transdermique le 15.05.09 1:23

Je suis tout à fait d'accord avec Artefact. Et j'ai lu il y a quelques temps ''Mes chères études'', le récit d'une étudiante qui se prostitue, par totale nécessité elle, ça m'a bien marqué, c'était écrit simplement, assez cru parfois, mais j'le recommande.

Transdermique
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La prostitution étudiante

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum