Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Vos coups de coeur musique
Hier à 15:27 par Adrenaline

» Votre dernier voyage ?
Jeu 8 Déc 2016 - 12:28 par ocytocine

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Jeu 8 Déc 2016 - 9:27 par Sandra50

» Dernier film vu à la maison ?
Mer 7 Déc 2016 - 14:27 par -Emma-

» Que lisez-vous en ce moment ?
Mer 7 Déc 2016 - 9:58 par Darkshines

» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Mar 6 Déc 2016 - 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
Mar 6 Déc 2016 - 11:02 par Sunn

» Dernier cosmétique acheté
Lun 5 Déc 2016 - 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
Lun 5 Déc 2016 - 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
Ven 2 Déc 2016 - 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
Ven 2 Déc 2016 - 10:57 par Chill

» Votre prochain voyage ?
Jeu 1 Déc 2016 - 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
Mer 30 Nov 2016 - 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
Mer 30 Nov 2016 - 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
Lun 28 Nov 2016 - 23:09 par Hope


Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Adalie le Sam 31 Jan 2009 - 0:23

Il y a quelques semaines, Rachida Dati renonçait à son congé légal de maternité, cinq jours seulement après avoir donné naissance à son premier enfant.

Certains la voient comme une femme active qui veut simplement mener de front carrière et vie privée, d'autres jugent qu'elle bafoue un droit durement obtenu par tant d'autres femmes, tandis que d'autres encore dénoncent un manque de courage. Enfin, certains lui pardonnent, au vu de la difficulté pour une femme de s'imposer en politique et son obligation de redoubler d'efforts.

Et vous, vous en avez pensé quoi de ce fameux non-congé de maternité?
La faute à Sarko? Un choix à respecter? Un petit scandale?

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Shelly le Sam 31 Jan 2009 - 1:20

Bah moi je pense que les seuls fautifs dans cette histoire, ce sont son boulot, et l'opinion générale. A mon avis elle ne peut pas laisser longtemps son poste "vacant", qui est rappelons le de très haute importance quand même.
Peut-être qu'elle s'est dit que justement elle éviterait la polémique en ne prenant pas un congé prolongé? Elle en a déjà assez chi* comme ça pendant 9 mois avec l'enquête sur la paternité du môme...
Et puis peut-être que, après tout, elle avait envie de retravailler? Nan j'sais pas elle fait ce qu'elle veut après-tout, les gens aiment bien polémiquer sur tout c'est fou (je parle bien entendu de l'opinion générale, pas de toi ma petite Adalie Very Happy)
Bref, bonne année Rachida =)

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par greymalkin le Sam 31 Jan 2009 - 14:51

Bon d'abord je pense qu'elle fait ce qu'elle veut hein, ça c'est sûr, elle choisit de procéder ainsi, ok, c'est dommage car les rumeurs rapportent qu'elle n'est de toutes façons plus dans les petits papiers de Sarko, donc si c'est pour finir éjectée de la chancellerie de toutes manières...

Mais par contre, je ne la comprends pas. Je comprends pas comment on peut mettre un enfant au monde, et 5 jours plus tard (c'est très très court) être trottante au conseil des ministres. Même médicalement, après une césarienne qui plus est, c'est pas vraiment recommandé. Ensuite, sans rentrer dans des considérations trop personnelles qui ne me regarde pas, c'est probablement le seul enfant qu'elle aura, vu son âge. C'est donc un enfant précieux, qu'elle a du attendre, vu qu'elle se décide tout de même à en faire un, la quarantaine passée, pas un accident... Alors je trouve ça assez incohérent de vivre cette grossesse, qui avait déjà été hyper médiatisée, qui j'imagine, devait lui tenir à coeur vu la période de sa vie à laquelle elle s'est déroulée (un enfant passé 40 ans j'arrive pas à considérer ça comme anodin), mais de pas passer les premières semaines de la vie de son enfant au plus près de lui.

Si ce congé de 8 semaines (2 avant l'accouchement, 6 après la naissance) existe, et qu'il est non seulement légal mais obligatoire (on peut l'allonger et c'est souvent le cas, la forme la plus habituelle c'est de 16 semaines, mais ces 8 semaines sont incompressibles), c'est pour la mère, mais aussi pour l'enfant. Il s'agit pas de confort ou de vacances, on considère qu'il est indispensable pour le nourrisson d'être avec, a priori, sa mère, le plus possible à la naissance, pour créer les liens d'affection basique par exemple, pour laisser à la mère le temps de récupérer de l'accouchement, des premières nuits lorsque le bébé ne dort pas convenablement, et tout simplement être absolument là pour le bébé. C'est donc pas très prudent de s'en passer, ni conseillé...

Et, sans virer mélodramatique, je pense au bébé en question, qui apprendra plus grande que sa mère est retournée au travail si rapidement, tout de même par choix (tout le monde aurait compris qu'elle prenne ce foutu congé !). Certainement l'enfant comprendra, (et se souviendra de toutes façons pas de l'absence de sa mère !), mais savoir que les français ont eu droit à un feuilleton sur les premières semaines de sa vie, je trouve ça très très moyen.

Enfin voilà, si je comprends tout à fait que sa position était délicate : elle occupait un poste à responsabilité, ceci doublée du fait qu'elle est une femme "dans un monde d'homme", je comprends pas sa démarche malgré tout, pour moi faire un enfant à 40 ans passés, ça signifie que faire un enfant prime sur quelque chose d'autres, est une priorité à laquelle on ne renonce pas, donc la suite logique des choses auraient été, pour moi, de s'en occuper de cet enfant, autant que possible.

Ensuite vis à vis des autres femmes, elle renvoie forcément un message "inutile le congé maternité" ou "je suis très courageuse, mon travail avant tout, je me prive", on l'interprète comme on veut, mais c'est jouer le jeu des médias/de la pub que d'interpréter son geste : elle fait comme elle veut, et chaque femme fait comme elle veut. Ca pourrait lancer une mode, mais ça reste illégal de priver une femme de son congé maternité (ou de s'en priver), et je pense vraiment pas que ce soit ce cas particulier qui puisse donner des envies de faire évoluer la loi. Je lui reprocherais donc pas de pas se rendre compte de la portée de son geste vis à vis des autres femmes françaises qui elle prennent leur congé maternité voire y tiennent, car elle est libre. Juste je comprends pas qu'on s'en passe, surtout vu sa situation.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par In_uter0 le Sam 31 Jan 2009 - 15:02

je ne vais pas dire grand chose de plus que Greymalkin.

ça me met presque hors de moi ce genre de débat sur la vie privée des gens. Mais en quel honneur les gens se donnent t'ils le droit de déblatérer sur la vie privée des gens comme s'il s'agissait d'une affaire d'Etat?
Et alors l'excuse du "elle bafoue un droit que tant de femmes se sont battues pour avoir" -_- faut arrêter le mélodrame 2 secondes quoi. Certes, des femmes se sont battus pour obtenir des droits mais si c'était juste dans le but d'imposer d'autres contraintes à leurs comparses, c'était pas la peine.

Je pense que chacun est libre de prendre les décisions concernant sa vie privée, que d'autres se soient durement battus ou non. C'est une question de libre arbitre, y'a pas à tortiller.

Aprés comme le dit Greymalkin, je ne comprends pas qu'on choisisse de faire un môme si c'est pour "l'abandonner" dès les premiers jours de sa vie. Je ne pense pas que la maternité soit cumulable à une carrière politique aussi prenante que celle de Rachida Dati. Un môme c'est pas un animal de compagnie.
Mais bon, si on devait condamner tous les parents qui s'occupent mal de leur gosse, il n'en resterait plus beaucoup sur terre et Rachida Dati ne fait sûrement pas partie des pires.

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sunsh le Sam 31 Jan 2009 - 17:24

@greymalkin a écrit:Bon d'abord je pense qu'elle fait ce qu'elle veut hein, ça c'est sûr, elle choisit de procéder ainsi, ok, c'est dommage car les rumeurs rapportent qu'elle n'est de toutes façons plus dans les petits papiers de Sarko, donc si c'est pour finir éjectée de la chancellerie de toutes manières...

Mais par contre, je ne la comprends pas. Je comprends pas comment on peut mettre un enfant au monde, et 5 jours plus tard (c'est très très court) être trottante au conseil des ministres. Même médicalement, après une césarienne qui plus est, c'est pas vraiment recommandé. Ensuite, sans rentrer dans des considérations trop personnelles qui ne me regarde pas, c'est probablement le seul enfant qu'elle aura, vu son âge. C'est donc un enfant précieux, qu'elle a du attendre, vu qu'elle se décide tout de même à en faire un, la quarantaine passée, pas un accident... Alors je trouve ça assez incohérent de vivre cette grossesse, qui avait déjà été hyper médiatisée, qui j'imagine, devait lui tenir à coeur vu la période de sa vie à laquelle elle s'est déroulée (un enfant passé 40 ans j'arrive pas à considérer ça comme anodin), mais de pas passer les premières semaines de la vie de son enfant au plus près de lui.

Si ce congé de 8 semaines (2 avant l'accouchement, 6 après la naissance) existe, et qu'il est non seulement légal mais obligatoire (on peut l'allonger et c'est souvent le cas, la forme la plus habituelle c'est de 16 semaines, mais ces 8 semaines sont incompressibles), c'est pour la mère, mais aussi pour l'enfant. Il s'agit pas de confort ou de vacances, on considère qu'il est indispensable pour le nourrisson d'être avec, a priori, sa mère, le plus possible à la naissance, pour créer les liens d'affection basique par exemple, pour laisser à la mère le temps de récupérer de l'accouchement, des premières nuits lorsque le bébé ne dort pas convenablement, et tout simplement être absolument là pour le bébé. C'est donc pas très prudent de s'en passer, ni conseillé...

Et, sans virer mélodramatique, je pense au bébé en question, qui apprendra plus grande que sa mère est retournée au travail si rapidement, tout de même par choix (tout le monde aurait compris qu'elle prenne ce foutu congé !). Certainement l'enfant comprendra, (et se souviendra de toutes façons pas de l'absence de sa mère !), mais savoir que les français ont eu droit à un feuilleton sur les premières semaines de sa vie, je trouve ça très très moyen.

Enfin voilà, si je comprends tout à fait que sa position était délicate : elle occupait un poste à responsabilité, ceci doublée du fait qu'elle est une femme "dans un monde d'homme", je comprends pas sa démarche malgré tout, pour moi faire un enfant à 40 ans passés, ça signifie que faire un enfant prime sur quelque chose d'autres, est une priorité à laquelle on ne renonce pas, donc la suite logique des choses auraient été, pour moi, de s'en occuper de cet enfant, autant que possible.

Ensuite vis à vis des autres femmes, elle renvoie forcément un message "inutile le congé maternité" ou "je suis très courageuse, mon travail avant tout, je me prive", on l'interprète comme on veut, mais c'est jouer le jeu des médias/de la pub que d'interpréter son geste : elle fait comme elle veut, et chaque femme fait comme elle veut. Ca pourrait lancer une mode, mais ça reste illégal de priver une femme de son congé maternité (ou de s'en priver), et je pense vraiment pas que ce soit ce cas particulier qui puisse donner des envies de faire évoluer la loi. Je lui reprocherais donc pas de pas se rendre compte de la portée de son geste vis à vis des autres femmes françaises qui elle prennent leur congé maternité voire y tiennent, car elle est libre. Juste je comprends pas qu'on s'en passe, surtout vu sa situation.

Pas plus que Greymalkin.
Pour moi, on en fait un peu trop je trouve. C'est sa vie privée, on a rien à redire, nous français, peu importe notre opinion.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Ampholyte le Sam 31 Jan 2009 - 18:04

Mouais l'argument des droits des femmes c'est moyen quand même, au départ c'était quand même un combat pour le droit à la liberté d'action des femmes... donc bon, si Rachida Dati fait ce qu'elle veut, c'est limite mieux Héhé. Puis sincèrement elle fait ce qu'elle veut de sa vie, ne rentrons pas dans le débat touchant un contexte précis et surtout privé, c'est inutile.

CEPENDANT, j'estime qu'une femme, après avoir accouché et qui plus est après une césarienne, se doit de rester chez elle plusieurs semaines avec son enfant. Déjà parce que pour l'enfant, c'est carrément mieux (si la mère n'est pas présente auprès de lui durant ses premiers jours de vie, autant dire que le développement psycho-affectif chez cet enfnt risque d'être négativement touché...). Donc bon, en réalité c'est plus la santé de l'enfant qui m'inquiète plutôt que la vie privée de la mère... qui doit assumer.

Mais je trouve ça triste, laisser son gosse chez la nounou la journée à 5 jours de vie pour aller bosser. Juste triste parce qu'au final, c'est presque une déshumanisation à mon sens.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Runaway le Sam 31 Jan 2009 - 18:16

Je trouve pas qu'il y ait de quoi débattre dessus en fait, elle fait ce qu'elle veut et si elle veut reprendre le travail c'est son problème après tout.
Mais j'avoue avoir du mal à comprendre comment elle peut laisser seul son enfant seuleument 5 jours après, surtout que le congès maternité est un droit alors on aurait rien pu lui dire.

Runaway
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Shelly le Sam 31 Jan 2009 - 21:28

Angel_star a écrit:Mais j'avoue avoir du mal à comprendre comment elle peut laisser seul son enfant seuleument 5 jours après, surtout que le congès maternité est un droit alors on aurait rien pu lui dire.

Justement le problème c'est que les gens ont toujours quelque chose à redire ^^

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Someday_ le Sam 31 Jan 2009 - 21:50

Pour moi, avoir un enfant est un grand bouleversement dans la vie d'une femme, alors personnellement, je ne me verrai absolument pas le quitter ne serait-ce qu'une journée, 5 jours après sa naissance. Un enfant, mon enfant, m'émerveillerait et même m'obsèderait les premiers jours. Honnêtement, je ne pourrais pas faire ce que Rachida Dati fait.
Maintenant, est-ce du courage?
Forcement, elle occupe un haut poste, c'est un rôle très important, mais je pense qu'il y a une séparation a faire entre vie privée et vie professionnelles. Chaque femme fait un choix, et je dois dire malheureusement que parfois, la vie professionnelle a une légère avance sur la vie privée (et donc la vie de mère).
Évidemment, on devrait se dire qu'elle fait ce qu'elle veut de sa vie, mais on se poserait quand même des questions sur n'importe quelle autre mère qui reprendrait son boulot après 5 jours.

Someday_
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Neverland le Jeu 5 Fév 2009 - 13:03

Pourquoi on s'en fouttrait pas ? Héhé
Sa sert à quoi de discuter de ça sérieux :hallucine:

Neverland
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Mylou le Jeu 5 Fév 2009 - 16:30

je m'en contrefous royalement
elle fait ce qu'elle veut
elle prefere son poste de ministre et ne veut pas rester avec sa gamine ? on est dans un pays libre, si c'est ce qu'elle veut, grand bien lui fasse

chaque jour y'a des milliers de femmes comme elle qui ne prennent pas de conges maternité (Sego tiens, en 92, et pourtant notre congé mat' ne s'est pas vu reduit "parceque si sego peut retravailler, toutes les meres le peuvent") et tout le monde s'en contrefout

cette nana est carrieriste, c'etait evident qu'elle prendrait pas de congé

apres, on est d'accord, je trouve ça ultra dommage pour sa gamine
moi je pourrais pas hein m'enfin tant mieux pour elle quoi

de toute façon, vu son poste, elle peut largement organiser ses journées pour s'occupper de sa fille, c pas comme si une caissiere à carrouf laissait sa caisse en plan quoi
puis c ce qu'elle fait puisqu'apparement elle allaite sa fille (à mon avis plus pour longtemps puisqu'elle le fait en mixte donc sa lactation elle va pas tenir :s)

Mylou
Petite graine
Petite graine


http://leslivresdemylou.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sorose le Jeu 5 Fév 2009 - 20:14

Bah ouais, elle fait ce qu'elle veut.
C'est dommage, mais c'est son choix, elle l'assume, tant mieux pour elle. Je pense que personne n'a rien à y redire : aucune femme n'est obligée de prendre un congé maternité, y'en a peut être qui n'en prennent pas d'ailleurs, pour X raisons. Maintenant, elle a choisi d'assumer à fond son poste de ministre, grand bien lui fasse. Juste dommage pour son petit bout.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Farewell le Jeu 5 Fév 2009 - 20:21

C'est dommage pour son gosse, mais de toute façon, elle ne sera pas ministre toute sa vie ! Qu'elle en profite tant qu'elle l'est après tout, c'est quand même pas un job lambda. Vu son supérieur, elle peut risquer de ne plus y être d'ici quelques mois, alors..

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par greymalkin le Jeu 5 Fév 2009 - 21:53

Sesilina a écrit:aucune femme n'est obligée de prendre un congé maternité

bah si justement !! Alors ce qui est dit partout c'est que "c'est un droit pas une obligation", mais il y a 8 semaines obligatoires... Généralement les mères prennent bien plus que 8 semaines, et au troisième enfant on peut s'arrêter presque 6 mois, mais dans le code du travail est inscrit qu'il est obligatoire d'avoir 8 semaines de congé maternité (les deux autres semaines doivent précéder l'accouchement). : confer. Alors est ce que ça veut dire qu'un congé maternité dure forcément au moins 8 semaines (par rapport aux indemnités qu'on peut recevoir) et pas 5 semaines ou 5 jours, et donc si on veut quitter son taf 5 jours on pose des RTT ou qc du genre (pas sûr qu'une ministre ait des RTT...) ? Je ne sais pas, en tout cas, ma mère qui a régulièrement à faire à des jeunes mamans mais ne connaît pas forcément le code du travail par coeur m'a également dit que ces 8 semaines en question étaient incompressibles et obligatoires.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sorose le Ven 6 Fév 2009 - 11:48

Je ne savais pas que c'était obligatoire pour la mère de les prendre... Ca fait d'ailleurs très bizarre d'imaginer obliger une femme à prendre ses congés si elle n'en veut pas (même si c'est surement rare).
Mais du coup, notre ministre ne respecte donc pas la loi ???

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par greymalkin le Ven 6 Fév 2009 - 12:08

Je ne sais pas, le régime des ministres étant particulier, le code du travail pourrait s'appliquer sans doutes différemment dans leur cas. Autre option : il est obligatoire de prendre au moins 8 semaines de congé maternité si l'on veut bénéficier des indemnités liés au congé maternité (on peut pas prendre 4 semaines de congé maternité par exemple, mais on pourrait prendre 4 semaines de congé payé - et ce n'est jamais pratiqué car c'est abscon de se priver d'un droit pour en utiliser un autre). Et dans ce cas ce qu'elle a fait est parfaitement légal... Mais à la lecture des sources en question, c'est peu clair.

Toutefois, ce serait normal aussi d'obliger une femme à prendre un congé maternité : la loi est là pour protéger les individus, en obligeant une femme à se reposer un peu avant et un peu après l'accouchement, premièrement on évite les dérives, deuxièmement pour la santé de la mère c'est mieux, troisièmement on pense au bien-être de l'enfant (tous les médecins le disent, c'est pas être neuneu que de penser que dans les premières semaines un enfant a besoin du contact de ses parents, a fortiori de la mère, et pas d'une nourrice : évidemment les enfants qui ont une nourrice et trouvent leur famille plus tard, comme les enfants adoptés grandissent bien aussi). Bref peut-être est-ce contraignant pour certaines, mais c'est un mal pour un bien et je trouve ça plutôt pas mal que la loi considère pas que faire un enfant se soit simplement pondre et "avoir un animal de compagnie", pour reprendre l'expression d'In Uter0.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sorose le Ven 6 Fév 2009 - 12:17

Ah mais je suis d'accord avec toi sur le fait qu'une femme qui vient d'avoir un enfant a besoin de se reposer, avant et surtout après, d'autant plus que l'enfant a aussi besoin de sa mère... Et je pense que la majorité des femmes le pensent aussi, Dieu soit béni le congé maternité.
Juste que j'imagine qu'il doit bien y avoir certains cas exceptionnels, comme l'accouchement sous X, où la, la femme n'a pas forcement besoin de 4 semaines pour se remettre de son accouchement, et où l'enfant n'est pas avec elle. Je voulais juste dire que ça me fait bizarre d'imaginer qu'une femme est OBLIGEE, genre contre son gré, même si ça part d'une excellente raison bien sur !

Enfin, de toute façon, ça n'a plus de rapport avec notre ministre. Pour son cas, je pense que c'est juste dommage pour elle et son enfant de ne pas profiter. Et justement, pour un boulot qu'elle n'est même pas sur de garder, je sais pas si j'aurais, personnellement, fait le choix du sacrifice de partager les premieres semaines de vie de mon bébé.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par greymalkin le Ven 6 Fév 2009 - 12:34

Pour l'accouchement sous X effectivement ça se passe différemment ne serait-ce parce qu'on ne déclare pas sa grossesse, à part à l'équipe médicale évidemment, les frais médicaux sont "au frais de la princesse", donc même la sécu de la patiente ne voit pas passer tout ce qui est relatif à la grossesse (échographie, hospitalisation etc) : pur et complet anonymat, donc logiquement on bénéficie pas non plus d'un congé maternité, pour ça il aurait fallu déclarer sa grossesse (exactement ce qu'on évite dans le cas de l'accouchement sous x) auprès de je-sais-pas-qui, pour recevoir les indemnités etc (hmmmh tous ces trucs administratifs ça donne envie de faire un enfant tiens).

Mis à part ce cas là (très particulier quand même) je trouve pas ça grave de contraindre une femme à prendre un congé maternité en fait, même contre son gré, c'est juste ce que je voulais dire, car c'est pas une simple question de confort. Mais honnêtement je sais pas ce que signifient ces "8 semaines incompressibles", si elles sont obligatoires en tant que tel ou obligatoires pour recevoir des indemnités autre que des congés payés, et maintenant je suis curieuse de savoir. Et puis de toutes façons, il est encore possible que ce code du travail là s'applique pas aux ministres, ce serait possible et c'est certainement le plus probable. (ça me fait toujours pas comprendre sa décision, comme toi, mais au moins elle serait pas dans l'illégalité, ce qui m'étonnerait : des gens bien renseignés lui seraient déjà tombé dessus...).

Edit : je suis tombée sur un code du travail chez moi donc voici ce qui éclaire tout : (Chapitre IV, Art.224-1) : "Les salariées ne peuvent être occupées pendant une période de huit semaines au total avant et après leur accouchement.
Il est interdit d'employer des femmes en couches dans les six semaines qui suivent leur délivrances".
A priori, Rachida Dati n'était pas salariée, donc ça explique en partie pourquoi elle était de retour si rapidement, et puis pour la majorité des autres femmes, toutes celles qui sont salariées en tout cas, elles sont bel et bien tenues à prendre un congé !

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Neverland le Ven 6 Fév 2009 - 21:38

Mais elle à quel âge en faite ?

Neverland
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sorose le Sam 7 Fév 2009 - 14:21

@greymalkin a écrit:
Edit : je suis tombée sur un code du travail chez moi donc voici ce qui éclaire tout : (Chapitre IV, Art.224-1) : "Les salariées ne peuvent être occupées pendant une période de huit semaines au total avant et après leur accouchement.
Il est interdit d'employer des femmes en couches dans les six semaines qui suivent leur délivrances".
A priori, Rachida Dati n'était pas salariée, donc ça explique en partie pourquoi elle était de retour si rapidement, et puis pour la majorité des autres femmes, toutes celles qui sont salariées en tout cas, elles sont bel et bien tenues à prendre un congé !

Ok, oui, ça éclaire la situation ! Smile Même si ça fait bizarre, ce côté "obligé" je pense que de toute façon, il est essentiel d'en profiter donc, c'est pas si mal en fait. Ca évite les abus d'éventuels employeurs (et ça explique pourquoi les femmes qui sont leur propre patron peuvent travailler juste après blabla).
Mais à la limite, du coup je trouve ça super con de la part de notre ministre. M'enfin, elle fait ce qu'elle veut...

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Adalie le Dim 8 Fév 2009 - 0:23

Hey, juste en réponse à toutes les filles qui disent en gros "nan mais on s'en fout, à quoi ça sert d'en parler ici, blabla" je suis d'accord avec vous, ON S'EN TAPE, chacun fait ce qu'il veut, ça va changer la vie de personne et surtout pas la mienne, si j'ai posté ce sujet c'est pas parce que je pensais ouvrir le débat du siècle hein! x) Et quand je dis "un petit scandale" je ne fais que reprendre des mots déjà utilisés par certains.
Mais vu le pataquesse que ça a quand même fait dans les journaux et autre je me suis dit que ça faisait parler, donc autant que ça fasse parler aussi sur GB Héhé
Bref, je me sentais un peu obligée de me justifier Embarassed Fin de la parenthèse Razz

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Sorose le Dim 8 Fév 2009 - 12:05

Moi j'aime bien ce genre de topic, parce que ça commence un peu commère certes, mais finalement on apprend plein de choses ! En tout cas, moi j'ai appris plein de chose sur le congé maternité grace à Grey. Et c'est plutôt cool non ?! Razz

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Ampholyte le Dim 8 Fév 2009 - 15:22

Adalie-Dolente. a écrit:Hey, juste en réponse à toutes les filles qui disent en gros "nan mais on s'en fout, à quoi ça sert d'en parler ici, blabla" je suis d'accord avec vous, ON S'EN TAPE, chacun fait ce qu'il veut, ça va changer la vie de personne et surtout pas la mienne, si j'ai posté ce sujet c'est pas parce que je pensais ouvrir le débat du siècle hein! x) Et quand je dis "un petit scandale" je ne fais que reprendre des mots déjà utilisés par certains.
Mais vu le pataquesse que ça a quand même fait dans les journaux et autre je me suis dit que ça faisait parler, donc autant que ça fasse parler aussi sur GB Héhé
Bref, je me sentais un peu obligée de me justifier Embarassed Fin de la parenthèse Razz

Tu as d'ailleurs eu raison ;).
Mais comme je disais, le débat concerne surtout un contexte général ("ne pas prendre son congé maternité après un accouchement, une faute maternelle?") et non pas un contexte privé ("Rachida Dati est-elle une mauvaise mère?"), parce qu'au final, nous ne sommes pas en mesure de juger de la qualité maternelle de Rachida Dati et que, raison ou non, elle fait effectivement ce qu'elle veut.


Enfin, je pense ;).

Et puis ce fut de toute façon une bonne idée, ça nous apprend des choses sur le contexte judiciaire ou non, ce que dit la loi, etc. Donc c'est quand même super, ça renseigne à fond, sur des petits trucs qui vont peut-être un jour nous concerner.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Lee le Mer 11 Fév 2009 - 20:12

Oui et puis rappelez vous qu'elle est ministre, elle a surment un emploi du temps aménagé et une nounou qui vient lui apporter son enfant pour donner le biberon qui se substitue à elle le reste du temps...

Lee
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


http://kiwi-zine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Valkyrja le Ven 13 Fév 2009 - 17:50

KO mais quand s'arrêtera-t-il ?

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Arthemesia le Ven 13 Fév 2009 - 20:18

Aaaaah j'allais dire.
Maman Dati donne l'exemple. Lesson

Arthemesia
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://what-about-u.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Narcisse le Sam 14 Fév 2009 - 9:18

Lee > Personne ne lui apporte le bébé à l'Elysée, c'est sa soeur qui le garde toute la journée je crois.

Si rapidement une réforme ? Il ne manque pas de rapidité.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revenons sur le fameux congé maternité de Rachida Dati, vous savez, celui qu'elle a pas pris

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum