Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Aujourd'hui à 23:08 par Chill

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
Aujourd'hui à 14:56 par Sweet

» Vos coups de coeur musique
Aujourd'hui à 11:03 par Chill

» Dernier épisode regardé
Aujourd'hui à 10:57 par Chill

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
Hier à 17:30 par Lithium

» Votre prochain voyage ?
Hier à 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
Mer 30 Nov 2016 - 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
Mer 30 Nov 2016 - 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
Lun 28 Nov 2016 - 23:09 par Hope

» Aujourd'hui, tu as fait quoi côté sport ?
Dim 27 Nov 2016 - 20:37 par Stormy

» Votre dernier achat
Ven 25 Nov 2016 - 16:08 par Mondaye

» Entre bilan et résolutions.
Jeu 24 Nov 2016 - 16:03 par Willingness

» Que faire avec ... ?
Mar 22 Nov 2016 - 22:07 par Chudesa

» Que porter avec... ?, conseils des GB !
Lun 21 Nov 2016 - 10:57 par Someday_

» Qu'allez vous offrir à Noël pour vos proches ?
Jeu 17 Nov 2016 - 20:09 par Tagada_les_fraizzz


La solitude et vous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La solitude et vous.

Message par Sorose le Sam 6 Déc 2008 - 10:37

Quand l'un dit : "L'enfer est tout entier dans ce mot : solitude" (Victor Hugo), un autre évoque que : "Rien ne peut être fait sans la solitude" (Pablo Picasso).

La solitude, est un sentiment que nous avons toutes ressenti, un jour ou l'autre, que nous soyons entourées ou pas, et nous la vivons de façon très différente en fonction de notre caractère, ou de la situation dont il est question.

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?
Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon (isolée, entourée mais discrête et réservée, retourner en famille, caler dans sa couette dans son petit studio/chambre avec le chat pour seule compagnie ...) ?
Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ?
Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?
Comment votre entourage réagit, pour celles qui éprouvent le besoin de s'isoler des autres ?

C'est questions ne sont pas exhausives ni obligatoires, vous pouvez répondre à votre guise ! Smile

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Inelegance le Sam 6 Déc 2008 - 12:06

Je pense être une fille plutôt solitaire. Je ne dis pas que je pourrais vivre sur une île déserte non plus, mais avoir de la compagnie tous les jours de la semaine, ça me suffit largement (c'est même trop parfois). Le week-end, à choisir entre sortir et rester chez moi, le choix se fait sans hésitation (bon, cette année, la question ne se pose même pas, et je partage ma solitude avec mes polys de cours o/). Mais ce n'est pas parce que j'aime être seule, que je me sens seule pour autant. J'ai besoin de ces moments de solitude, être vraiment seule, pour me retrouver, me détendre, et pour lire, surtout.

Inelegance
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Invité le Sam 6 Déc 2008 - 12:57

Je me sens souvent très seule, mais ce n'est rien comparé à il y a un an, où j'ai vraiment eu le sentiment d'être abandonnée comme une merde au moment où j'avais le plus besoin de soutien (heureusement, le soutien est venu de là où je ne l'attendais pas !). Je vis quelque chose de compliqué, de difficile à expliquer, ce qui fait que je me sens très isolée dans ce que je vis et j'en souffre assez... Les gens ne comprennent pas, et je ne peux pas leur en vouloir, alors je passe mon temps à faire semblant d'être heureuse, à rire de tout, à faire comme si tout était normal. A la longue, c'est plutôt pesant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Ampholyte le Sam 6 Déc 2008 - 14:25

Déjà, j'ai un tempérament qui me pousse à aller de moi-même vers la solitude, donc on va dire que je connais davantage cela que le contraire.

Je vis ces moments selon le contexte. Me formant moi-même des barrières autour de moi, je le vis généralement plutôt bien, même mieux qu'autrement, car la solitude pour moi va de paire avec l'indépendance. Ainsi je me sens le plus généralement bien quand je suis seule, dans tout les sens du terme.
Mais, là où je suis d'accord avec Victor Hugo, c'est la solitude peut être l'enfer total si l'on a besoin de quelqu'un, qu'on a envie de parler quand ça ne va pas, quand personne ne nous aide, parce qu'on est entièrement seul. C'est ce qui est très paradoxal je trouve, autant la solitude peut aider à avancer, autant elle est la plus torteuse des façons de vivre.
Lorsque je m'isole, cela peut très bien être physiquement que mentalement. Par exemple au lycée, j'ai souvent des gens autour de moi, mais je suis tout de même seule. Cela manifeste par une absence de paroles, de gestes, ou j'opére des activités ne me concernant seule, etc. Ou bien alors, lorsque j'ai vraiment envie d'être seule, je le fais au point de l'être physiquement. Donc je vais dans ma chambre/au CDI quand je suis au lycée/à l'écart tout simplement lorsque j'en ai envie. L'avantage étant de ne pas avoir d'amis qui s'en soucient et qui pensent qu'à chaque fois que je m'isole volontairement, je fais la gueule. J'en ai juste besoin, c'est viscéral, vital. Je n'ai souvent besoin que de personne.
Lors de ces moments, soit je travaille, soit je pense (lol ça fait un peu philosophe là, mais il n'en est rien malheureusement), ou encore je lis. Tout du moins lorsque je me sens bien. Mais me sentir seule lorsque j'ai besoin de quelqu'un me fait énormément souffrir, mais je n'en suis que la seule fautive, car j'en suis uniquement la cause. Je ne pleure pas. Ou tout du moins je crois que cela a du m'arriver que très peu de fois. Mais je crois que pleurer serait mieux que de garder le silence et tout intérioriser : c'est là mon principal problème, à défaut de celui de me créer mes propres problèmes.
Mon entourega familial a l'habitude de ces singulières isolations de ma part, c'est dans mon caractère, et mes parents sont dans le même genre. Donc bon.
Concernant l'entourage "social", et bien... c'est ambigüe. Je ne sais pas comment ils réagissent, ce qu'ils pensent. Quoiqu'il en soit je ne suis vraiment proche que de personne, donc au final quelques soient leurs réactions, je m'en fiche un peu.

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Jizilicious. le Dim 7 Déc 2008 - 10:36

"Rien ne peut être fait sans la solitude" (Pablo Picasso). Je suis d'accord avec cette phrase, parce que, personnellement, je réfléchis mieux quand je suis seule, j'arrive beaucoup mieux a penser, a ma vie, a mes choix...
Je vis très bien mes moments de solitude quand je les ai choisis. Par contre quand j'ai besoin de quelqu'un et qu'il n'y a personne alors là c'est dur.
Oui, je ressens le besoin d'être seule par moments. En général, je me mets dans ma chambre, avec de la musique, je lis, je rêve, je réfléchis... Ces moments-là sont indispensables, je ne suis pas bien si dans la journée je ne peux pas me réserver un moment seule.
Mon entourage réagit bien, parce que je ne suis pas non plus une grande solitaire, disons que j'aime autant être seule et être avec d'autres, j'ai besoin des deux.

Jizilicious.
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Sorose le Dim 7 Déc 2008 - 16:35

Je me sens desespéremment idiote en vous lisant x)

Pour ma part, j'ai du mal à supporter la solitude. Comme tout le monde j'ai des moments de solitude, mais ils se doivent d'être court. En fait, j'ai du mal à savoir si je n'aime pas être seule, ou si je n'aime pas le silence. Mais je penche plutôt pour la première hypothèse.
Donc, je deteste être seule. Non pas que je le vis super mal, mais disons que je m'y adapte par la contrainte si cela doit arriver, et en général, je règle un peu le problème en laissant la TV tournée, ou un film. Mais ça devient pathologique : pour m'endormir, je ne peux pas être seule, il me faut forcement la TV (ou pire un livre).

Je ne sais pas si le fait de vivre en couple m'a rendue dépendante, mais je hais l'idée. Cela dit, avant ça, c'était déjà le cas, donc, je n'en suis pas sure.
Plus jeune, au contraire, j'avais besoin de m'isoler, pour réfléchir tout ça, tout ça. Plus maintenant.
Mon entourage ne réagit pas spécialement par rapport à ça, étant donné que je reste discrète sur le sujet, j'ai plutôt honte de cette sorte de dépendance (puis j'ai mes petites solutions pour amoindrir ce sentiments).

Donc, voilà, je suis une grosse dépendante d'autrui, c'est moche.

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Bulle le Dim 7 Déc 2008 - 19:17

Sa ne me dérange pas d'être seule dans le sens rester seule chez moi, me rendre seule dans un endroit, dormir seule, faire du shopping seule.. J'aime plutôt cela parfois même.
Mais par contre je n'aime pas la solitude dans le sens être isolée, me sentir loin de mes proches, de mes amis. J'ai besoin de ces personnes pour vivre, me confier, m'amuser..
Je ne suis pas dépendante des autres, j'ai besoin des autres.

Bulle
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Ysatis le Dim 7 Déc 2008 - 19:34

En général, j'aime bien être entourée, j'aime les ambiances de groupes, j'ai besoin de voir mes amis quotidiennement. Une solitude trop prolongée me pèse.

Mais j'ai quand même besoin de moments où je me retrouve seule à moi même, une soirée, une journée, ou un week end. Etre toute seule chez moi, avec mon ordi, mes livres, mes pensées, ma musique... et juste glander, toute seule.
Histoire de "me retrouver", mais aussi de pouvoir m'aérer la tête, mettre le clair dans mes idées, me reposer des agitations environnantes le reste du temps.

Et il m'arrive aussi de me plonger dans ma "bulle de solitude" tout en étant entourée, c'est surtout quand on est avec des potes un peu "en meute", parfois j'aime juste me plonger dans mes pensées, ne plus faire attention à tout ce qui peut se passer, tout en sentant l'agitation autour de moi. C'est assez paradoxal en fait, je sais pas vraiment comment expliquer ça...
Mais mes amis ont l'habitude, je suis "dans mon monde" comme ils disent.

Ysatis
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Valkyrja le Dim 7 Déc 2008 - 20:13

En fait, ça dépend des jours et de la situation. Des fois, être seule ne me dérange pas du tout, je m'enferme d'ailleurs souvent dans ma chambre sans me sentir vraiment seule, et il y a des jours où rester toute seule à la maison ne me fait rien.

Par contre, d'autres jour je me rapproche beaucoup de Sesilina, et rester seule chez moi me fait peur, alors j'allume toutes les lumières si c'est la nuit et la radio si c'est le jour. Je déteste également marcher seule dans la rue, et ça c'est tout le temps. Prendre le train pour rentrer le soir aussi, ça crée des choses compliquées d'ailleurs, parfois x)

Et j'aime encore moins me sentir seule, quand j'ai envie de parler mais que je n'ai personne pour le faire, ou juste envie de voir des gens mais que personne n'est libre. Je dois être assez dépendante aussi en fait, enfin non, je fais avec la solitude mais ça me fait un peu mal parfois. C'est détester rentrer seule en train qui me pose le plus de problèmes, je crois, parfois je crois honnêtement que je dois passer pour une psychopathe légère, ahem.
C'est assez nul parce qu'en plus, souvent, je n'ai même pas forcément envie de parler avec les gens, j'ai juste envie qu'ils soient là. C'est moche, ouais.

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Thunder le Dim 7 Déc 2008 - 20:16

Etoya a écrit:Et il m'arrive aussi de me plonger dans ma "bulle de solitude" tout en étant entourée, c'est surtout quand on est avec des potes un peu "en meute", parfois j'aime juste me plonger dans mes pensées, ne plus faire attention à tout ce qui peut se passer, tout en sentant l'agitation autour de moi. C'est assez paradoxal en fait, je sais pas vraiment comment expliquer ça...
Mais mes amis ont l'habitude, je suis "dans mon monde" comme ils disent.

Ah je vois très bien ce que tu veux dire, j'adore faire ça aussi ! C'est comme si tu partais un peu dans tes pensées tout en sachant que tes amis sont là, tout près, t'entends l'agitation autour, ça fait du bien !

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Flash le Mar 9 Déc 2008 - 20:19

Je pense que la solitude ne fait de mal à personne. On a besoin de se retrouver en tête à tête avec soi-même; biensûr il ne faut pas non plus en abuser, et se renfermer complétement.

Flash
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Guarana le Mer 10 Déc 2008 - 9:44

.


Dernière édition par Mightyopium le Sam 22 Jan 2011 - 19:00, édité 1 fois

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Guarana le Mer 10 Déc 2008 - 9:46

Etoya a écrit:Et il m'arrive aussi de me plonger dans ma "bulle de solitude" tout en étant entourée, c'est surtout quand on est avec des potes un peu "en meute", parfois j'aime juste me plonger dans mes pensées, ne plus faire attention à tout ce qui peut se passer, tout en sentant l'agitation autour de moi. C'est assez paradoxal en fait, je sais pas vraiment comment expliquer ça...
Mais mes amis ont l'habitude, je suis "dans mon monde" comme ils disent.

Ah ouai, pareil que moi . Exactement ça " je suis dans mon monde " , et des fois, sans forcément le vouloir quand on me cause bah je pense a autre chose alors " je bug ", c'est bizare .
Ca fais genre " quand on te parle on croirais parler a un mur " .

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Sweet le Mer 10 Déc 2008 - 19:05

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?
Tout dépend si c'est moi qui a choisi ma solitude our m'isoler , me relaxer etc .Mais quand c'esyt pas moi qui la choisit la c'est plus dur comme l'année derniere où je suis tomb dans une classe merdique , on l'age mentalene volé et je navais pas trop d'amis donc je passai ma journée cassiment toute seule.
.Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon ?
Oui en restat un peu dans ma chambre pour me défouler , m détendre , réfléchir etc et aussi discréte du à ma timidité quand je suis en groupe.
Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là ?

Je suis triste mais bon aprs ça dépend de la situation aussi. je réfléchis , je pense quand je suis dans le car par exemple.
Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?Malgré ça j'esaye d'aller vers les autres .

Sweet
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Hindy_/* le Mer 10 Déc 2008 - 19:58

Sesilina a écrit:
Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?
Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon (isolée, entourée mais discrête et réservée, retourner en famille, caler dans sa couette dans son petit studio/chambre avec le chat pour seule compagnie ...) ?
Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ?
Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?
Comment votre entourage réagit, pour celles qui éprouvent le besoin de s'isoler des autres ?

Solitude, solitude, m'oui beh oui, je suis une vraie solitaire.
J'entends par "vraie" non pas la personne qui a besoin d'etre seule parmis tout ses potes, non mais la personne qui n'as pas besoin de potes. En gros j'ai pas de réels amis, ou très peu et avec qui j'ai une relation que je sais très libre, j'ai plus de contacts mais du jour au lendemain rien n'a changé.

J'ai pas besoin d'être entourée, de raconter mes petits soucis a untel, de partager tout ce que je fais, non mon meilleur ami c'est moi même ou a la limite, le double mental que j'ai trouvé en Rémi, mais c'est tout.
Tout ce que j'effectue, c'est seule, shopping, paperasse, ciné, etc.
Je n'aime pas le monde, encore moins celui qui piaille autours de moi quand je suis censée me détendre. Donc pour moi la solitude c'est pas une fatalité, encore moins une envie ponctuelle mais juste une façon d'être. La plupart des gens qui m'ont cotoyée asez longtemps ne me l'ont jamais repproché et parfois m'enviez ce coté "libre de tout". Mais ca m'a également coupée de certains trucs.
C'est un choix. Ca permet de faire un tri très rapidement: les gens futils passent les plus interessant restent. Mais je suis pas fermée aux autres pour autant, aux contraire, c'est moi l'instigatrice le plus souvent.
Cet instint solitaire dira t on me permet, ou me force a beaucoup beacoup trop réfléchir, j'ai un cerveau qui bouillonne et c'est peut etre ça qui me ronge petit a petit. Mais la n'est pas la question.
Seule, j'écris, je lis, je joue de la guitare, je fais de la photo, je me ballade, je bois un café, et surtout je me pose en spectatrice extérieure au monde qui m'entoure... cette façon d'être c'est simplement que faire semblant d'être en phase, non, je peux pas/plus.

Ma famille le paie. C'est bien clair, mais bon. Je suis toujours seule dans ma chambre et je mène ma barque. Un peu comme si j'avais une chambre a l'hotel, les parents en plus.
C'est tendu, mais voilà. Je pourrais dévellopper encore et encore sur le pourquoi du comment or, c'est pas non plus une introspection et ça va parraitre vaniteux.
Parce que grace a ce comportement de recul et d'observation, j'ai appris a me connaitre et a connaitre les autres et parfois... c'est déplaisant.

Hindy_/*
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Stormy le Jeu 11 Déc 2008 - 20:24

J'aime assez être seule mais juste de temps en temps sinon ça m'ennuie, ça peut me rendre triste même.

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Jean le Jeu 11 Déc 2008 - 20:30

C'est compliqué en ce qui me concerne.

En fait, j'ai besoin d'être entourée, je me sens rassurée quand je suis en groupe, vu que j'agis un peu en fonction de ce que font les autres et puis j'aime être avec mon petit groupe de copines pour rire, pour partager. Malgré tout, depuis quelques semaines, je m'écarte un peu du groupe, je pars plus tot de la cantine et elles me rejoignent, je met mets à l'écart dans le couloir, et je pense avec une bonne musique. Enfin, je ne le fait pas systématiquement parce que je comprends que ça puisse largement les énerver et puis voilà, c'est pas particulièrement cool pour elles. Enfin, j'ai peur du regard des autres quand je suis seule, j'ai beaucoup moins d'assurance que lorsque je suis accompagnée. Et contrairement à Gwendolen, j'ai HORREUR d'être accompagnée dans le train/métro/rer, j'aime bien m'isoler, et regarder les gens, ça m'éclate Very Happy. Par contre, je ne sors quasiment jamais seule à part pour faire les magasins, je ne vais pas au ciné seule ni rien, de peur du regard des autres.

Ah oui, par contre, si je me retrouve seule, dans les magasins, ou chez moi, je suis contente, enfin, je gère. Et puis j'aime beaucoup être toute seule chez moi, je peux faire ce que je veux, écouter la musique fort sans qu'on vienne me faire de remarque, je choisis mes horaires, enfin, ça, j'aime! Very Happy


Dernière édition par Lenaïg le Jeu 11 Déc 2008 - 21:49, édité 1 fois

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2008 - 21:46

Etre toute seule, je n'aime pas. Quand y'a personne chez moi (ce qui est vraiment bien rare!), j'aime pas trop, non pas parce que j'ai peur que quelqu'un vienne voler la maison (Hihi) mais j'ai ce manque de présence de quelqu'un. J'ai besoin tout le temps d'avoir au moins une personne dans ma maison ou un autre endroit, que ce soit n'importe lequel. Et vu que j'ai ce besoin de personnes autour de moi, je me plonge dans "ma bulle"/mes pensées en entendant tout ce p'tit vacarne ou ces paroles derriere. Mes amies, celles qui sont tout le temps avec Moi au college et tout, le savent.

En gros, j'aime pas être seule. Je suis "dans la lune" avec la présence de gens. Et la solitude est loin d'être ma meilleure amie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par rocket le Jeu 11 Déc 2008 - 22:07

Aloors, la solitude.

Je me souviens qu'en primaire j'étais souvent seule. Je n'adhérais pas à la façon de penser de mes petits camarades x) j'étais assez différente des autres. Et j'essayais de me rendre intéressante en racontant des mensonges gros comme le nez au milieu de la figure. Ca m'a value d'être rejetée par mes seules rares "copines". J'étais un peu LA fille qu'il ne fallait pas fréquenter. Même en primaire, les gens sont cruels x).

Donc au collège, je suis arrivée un peu perturbée. Ca n'a pas raté, j'ai passé une sixième horrible, seule la plupart du temps. En 5ème, je sais pas c'qui s'est passé. Une sorte de déclic, j'ai commencé à déconner, à me faire des amis. A partir de ce moment, je n'ai plus été seule du tout, je respirais la bonne humeur. Je saurais pas l'expliquer, pourquoi, comment, je sais pas. En 4ème, j'ai dû rester plusieurs fois seule, parce que toutes mes amies ne mangeaient plus à la cantine. C'était des moments d'angoisse, le ventre en bouillie, à me demander ce que je ferais précisément. J'organisais tout dans ma tête pour essayer de me sentir moins seule quand le moment fatidique arrivait. Souvent je ne mangeais pas à la cantine parce qu'il n'y avait personne avec moi, j'allais déposer directement mon plateau, sans oser aborder des gens et manger avec eux. Je me souviens qu'une fois j'avais pris un livre avec moi, mais c'était encore pire.

Depuis, je ne supporte plus beaucoup d'être seule, j'essaie d'éviter un maximum. Pour moi c'est le dernier recours. Quelquefois c'est agréable de marcher seule jusqu'à chez moi, mais le plus souvent je me dépêche pour vite rentrer chez moi.
La solitude m'a trop fait de mal pour que je puisse arriver à l'apprécier.

Par-contre j'aime bien être seule chez moi, mais pas trop longtemps non plus. Au bout d'un moment je panique un peu. Et aussi, j'aime bien me caler dans mon lit à écouter ma musique et réfléchir, penser à ma journée.

rocket
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Runaway le Jeu 11 Déc 2008 - 22:13

Je suis quelqu'un d'assez solitaire, j'aime bien me retrouver toute seule souvent, surtout quand je suis restée un moment avec des personnes, j'en apprécie que plus les moments où je me retrouve seule. Mais en même temps ça peut dépendre des situations, des fois je vais avoir du mal à supporter la solitude, je ne supporte pas du tout la solitude à l'école par exemple depuis que je me suis retrouvée toute seule au collège pendant un petit moment et que je devais même prendre mes repas toute seule, j'arrive plus à être seule.

Runaway
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Rain le Ven 12 Déc 2008 - 10:00

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ? Très très bien, je les recherche constemment même, je suis quelqu'un de viscéralement solitaire. J'adore mes moments de solitude.

Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon ? Je ne suis jamais trop entourée. Hormis mon fils et mon copain ( et encore...) je suis le plus souvent seule, j'ai tendance à fuir la compagnie. Généralement, je pars me balader en foret, ou je prend un car qui m'emmène loin de chez moi juste pour le plaisir, mon MP3 dans les oreilles et je me sens bien, à regarder défiler le paysage en écoutant ma musique. Smile

Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ? Je n'en souffre jamais. J'en profite pour m'apaiser.

Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ? /

Comment votre entourage réagit, pour celles qui éprouvent le besoin de s'isoler des autres ? Y'a ceux qui comprennent et acceptent, ceux qui comprennent pas et acceptent aussi, puis y'a ceux qui me trouve froide et distante, qui s'imagine que je dédaigne tout le monde du haut de ma tour d'ivoire.... (Puis y'a ma mère qui s'inquiète de me voir prendre le même chemin que mon ours de papa Moq )

Rain
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


http://babylone-ly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par SecretlySheCries le Ven 12 Déc 2008 - 12:15

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?
Très bien. J'ai l'habitude maintenant, depuis le début d'année je suis souvent seule (à l'école, sinon j'ai Florian), mais ça ne me dérange pas. Je préfère être seule. Disons qu'au lycée j'ai pas de meilleure amie à qui je raconte tout, à part une personne mais je la vois pas souvent. Ca me saoule d'être avec des gens sauf avec elle en fait.

Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon ?
Oui, souvent. Au lycée pour téléphoner à Florian, surtout. Et puis je me rends compte que je suis beaucoup mieux seule, je recherche un peu ça.

Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ?
Ben tout dépend. C'est rare que ça me foute dans un sale état. Sauf quand je suis seule de chez seule et que chéri n'est meme pas là pour moi ... Ca fait la fille dépendante que de son mec Uh. J'assume Héhé

Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?

Comment votre entourage réagit, pour celles qui éprouvent le besoin de s'isoler des autres ?La plupart pense que je souffre de ça, pourtant non. Beaucoup me disent d'aller vers les autres. D'autres comprennent pas ...

SecretlySheCries
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Eïdole le Ven 12 Déc 2008 - 13:07

Moi ce qui me fait peur c'est si un jour ça se termine. Alors là.. =/
C'est pour sa que personnellement j'essaye de ne pas trop être dépendante de lui. C'est toujours mauvais au fond.
Enfin pour moi. Car moi non plus j'ai pas énormément d'amis, enfin j'ai beaucoup de copines, mais surtout une en particulier, si j'ai un soucis je peux l'appeler et elle débarque aussitôt. Mais bon..

Eïdole
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par SecretlySheCries le Ven 12 Déc 2008 - 13:29

Spoiler:
Féerique a écrit:C'est pour sa que personnellement j'essaye de ne pas trop être dépendante de lui. C'est toujours mauvais au fond.
Mouais, avant j'me disais ça, mais maintenant j'en ai un peu marre de me poser 1300 questions qui servent à rien .. Je préfère vivre au jour le jour avec lui. Et puis ma "dépendance" s'explique un peu je pense .. Vu que je le vois 2 fois par mois environ, si je commence à me dire "oh non faut que j'sois moins collante" euh non. On profite du tel pour "entretenir" la distance quoi. On s'appelle pas à longueur de journée non plus, mais c'est juste que quand j'ai besoin de quelqu'un, c'est que j'ai besoin de lui. Enfin bref je sais même pas pourquoi je dis ça alors que toi tu le sais très bien Razz lol

SecretlySheCries
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par  le Ven 12 Déc 2008 - 13:34

Eroyne a écrit:Ah ouai, pareil que moi . Exactement ça " je suis dans mon monde " , et des fois, sans forcément le vouloir quand on me cause bah je pense a autre chose alors " je bug ", c'est bizare .
Ca fais genre " quand on te parle on croirais parler a un mur " .

A l'école je n'ai jamais été seule, les deux dernieres années, j'ai été super entourée et c'est super énervant, quand t'entends 15 filles blablater alors que toi t'as juste envie d'avoir la paix. Il y a des jours ou je leur parlais carrément pas quoi ! Et çà les énervait " Mais qu'est ce que t'as ? " Je me rapellee que C. m'a secouée comme un prunier avant de fondre en larmes et de dire que j'allais finir par la rendre folle. Et un jour je leur ai explique, que j'avais besoin d'etre seule et elles ont mal réagit " Dis qu'on te soule ? "

Exactement pareil qu'Eroyne, quand mon meilleur ami vient par exemple, je vais l'écouter genre trente secondes apres je repars dans mes pensées et ime fait " He oh allo la Terre, tu m'écoutes ? " Et c'est la que je le regarde " Euh tu disais quoi " ?

Sinon je suis de nature solitaire, quand je fais un truc, je le fais seule, quand ma mere me propose d'aller en ville le samedi apres midi quand c'est blindé de monde, je la regarde l'air de lui dire " Non mais t'es folle, t'as qu'a y aller avec ton copain "

Ou des fois je l'envoie carrément bouler, elle vient me parler, et j'lui sors " Fous moi la paix j'ai pas envie de parler, laisse moi tranquille " A force, elle a fini par comprendre et ce qui m'énerve le plus c'est quand elle invite ma voisine avec sa belle-fille qui est un vrai moulin a paroles, ya des moments j'ai juste envie de la gifler quoi !

J'adore la solitude, je la vis tres bien et etre seule ne me dérange absolument pas, j'en ai besoin pour trouver l'inspiration pour mes fics, pour lire un bouquin mais je peux etre sure d'etre tout le temps déranger " Debbiiiiiiiiiiiiiieeeee, tu peux venir vider le cendrier stppppppp " Alors qu'elle a juste a lever son cul de la chaise et marche 5 pas pour aller a la cuisine alors que moi je dois traverser tout la cuisine -_-

En lisant ce que j'ai écrit ( un gros HS en fait Mol ), je me rends compte que je suis une fille hyper difficile a vivre -_-



Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Luana le Ven 12 Déc 2008 - 13:40

Quand je vivais chez ma mère, je recherchais très souvent la solitude.
En fait, j'étais pas super bien dans ma peau et je cherchais constamment à être seule. D'autant plus, que les relations avec ma mère n'ont pas toujours été facile donc je l 'évitais au maximum.
Pareil quand j'allais chez mon père.
Je me sentais pas à ma place là-bas. Il avait refait sa vie, je dormais dans la chambre de ma demi-soeur, donc je n'avais pas ma propre chambre alors je me sentais étrangère et du coup je cherchais à rester seule, à m'isoler.
Ma mère me critiquait beaucoup là-dessus, elle disait que j'étais quelqu'un de renfermer, un peu ailleurs. Et que le mal être que je ressentais c'était entièrement de ma faute, que c'était moi qui m'excluais du groupe, et pas l'inverse.
Pourtant, quand mon frère habitait encore chez nous, il avait une très grande complicité avec ma mère, et très souvent je me sentais exclu, parce que selon eux "j'étais trop jeune, je pouvais pas encore comprendre tout ça" du coup je me sentais mise à l'écart. Ce que je faisais pendant mes moments de solitude, c'était réfléchir, écrire et dessiner. Très souvent, j'allais m'isoler quelques minutes dans ma chambre pour pleuré puis je revenais avec le sourire comme si de rien n'étais.
J'étais très mal en fait.
Ensuite, quand l'année dernière j'ai quitter la maison pour aller en cité u, j'ai détesté la solitude. Je pleurais tous les soirs, je mangeais plus.
Le mèdecin de la FAC m'avait dit que je faisais une petite anorexie dépressive.
Je supportais pas être seule, manger seule, m'endormir seule, me réveiller seule, ne jamais parlé à personne quand je rente le soir.
Où parfois quand je n'avais pas cours, parlé à personne durant toute une journée.
C'était vraiment très dur. Du coup à cette pèriode, je me suis énormément accrocher à mon copain. Déjà parce qu'à part mon père, personne de ma famille ne m'appelais pour avoir de mes nouvelles. Où alors très rarement.
Tandis qu'avec mon copain, dès qu'il finissait les cours on s'appelait jusqu'à s'endormir. Au moins 5h par jour minimum. Quand il rentrais manger à midi on s'appelait, dès qu'il avait une pause on s'appelait.
Je suis devenue super dépendante de lui maintenant.
Même en habitant ensemble, je ne peux pas m'empêcher de lui envoyé des sms, de lui écrire des mails. Si on est pas ensemble pendant 1-2 jours, il faut que je l'appel.
Je peux pas supporter qu'il sorte sans moi. J'ai très peur de me retrouver seule en fait, du coup je m'accroche à lui. J'ai super peur de l'abandon, et je suis devenu super possessive.
C'est mauvais je le sais, mais j'y peux rien.
Je peux pas m'endormir en lui faisant la tête, je lui pardonne parce que j'ai trop peur de le perdre. Et si ça devait arriver je sais vraiment pas comment je réagirais..
Même s'il me faisait les pires crasses, je sais pas si je pourrais le quitter.

Luana
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par spruce-maid le Ven 12 Déc 2008 - 15:17

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?

Mal souvent . Parce que je suis de nature à avoir peur de la solitude . Quand je m'échappe, c'est que j'ai besoin de me remettre en question, de réfléchir par moi même à une situation, sans me sentir influencée par qui que ce soit !
Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon ?


Il m'arrive peu souvent de ressentir ce besoin, et quand je le ressens, c'est vraiment que je vais mal . Et qu'à trop penser aux autres, je m'oublis moi-même . C'est comme un cri d'sos pour me dire : "hé ho Audrey , reprends toi en main ! " .


Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ?
Oui ça me fait mal . Parce que je sais bien que je vais m'trouver 'changer ' après ce passage de solitude . Je fais des choix , je prends ma vie en main, je remet tout en question .
Je pleure en général . Je me fatigué à réfléchir . Déjà que je suis de nature à me poser trop de questions ... Alors là ... C'est pire!


Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?
Disons que d'une ça ne dure jamais très longtemps ( enfin pour le moment ça n'a jamais duré vraiment ! )
Ensuite, j'aime bien savoir des présences près de moi . Alors je vois du monde, et je suis ce qu'on dit " tête ailleurs" .
Mais savoir que quelqu'un est là, ça me rassure .
Dans ses moments là, je suis là sans vraiment être là quoi ! Une sorte de solitude mentale mais pas physique !

spruce-maid
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par SecretlySheCries le Ven 12 Déc 2008 - 20:56

Spoiler:
Peepholee je suis EXACTEMENT pareille que toi en ce qui concerne toute la partie sur ton copain. Mais vraiment quoi.

SecretlySheCries
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Ran-Neechan le Lun 15 Déc 2008 - 18:29

Je hais la solitude. Autant y'a des moments où ça me permets d'évacuer, de faire un peu ma vie, de souffler. Ouais j'ai besoin parfois de solitude.

Mais se sentir seul c'est autre chose. Je hais cette sensation là. De se dire qu'on peut pas sortir, parce qu'on a pas d'amis, parce qu'on est seule.
Je le vis tellement mal qu'en général ça fini par me rendre dingue.

Ran-Neechan
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Luana le Lun 15 Déc 2008 - 18:49

@SecretlySheCries a écrit:
Spoiler:
Peepholee je suis EXACTEMENT pareille que toi en ce qui concerne toute la partie sur ton copain. Mais vraiment quoi.
Spoiler:
Han ! :O Je pensais qu'il y avait que moi qui était aussi possessive.. Ça me rassure d'un côté !
N'empêche c'est pas ce qu'il y à de mieux ni de plus facile, je sais pas toi mais moi ça me bouffe.

Luana
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Ydessa le Mar 16 Déc 2008 - 4:57

Je vis tres bien la solitude. Je n'ai pas besoin d'etre tout le temps entouree. Bien sur, parfois, je m'ennuie mais, au final, je trouve toujours quelque chose a faire. Quand elle devient trop lourde, un coup de fil et c'est bon, je sais qu'il y aura toujours quelqu'un. C'est peut-etre pour ca d'ailleurs que je la vis si bien, parce que je sais que je peux etre entouree assez vite...
Et je suis un peu comme Etoya, meme quand il y a du monde autour de moi, j'arrive a m'echapper, aller dans ma bulle.

Ydessa
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Ran-Neechan le Mar 16 Déc 2008 - 7:55

Pareil, rester dans sa bulle quand y'a du monde, je sais faire à la perfection.

Ran-Neechan
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Adalie le Mar 30 Déc 2008 - 16:19

J'aime bien être seule, mais uniquement quand je sais que c'est purement volontaire et que la société m'accueillera à nouveau à bras ouverts dès mon retour en son sein ^^ Dès fois ça fait du bien de prendre du temps pour soi, de ne pas être regardée/jugée.
J'aime aussi certaines fois ne pas voir mon copain pendant quelques jours, mais uniquement si je sais exactement quand je le reverrai et si je sais que je lui manque Rougit Y a pas d'explication logique à ça (parce qu'en général je deviens folle quand on ne peut pas se voir) mais parfois je sais pas, ça me fait du bien et je l'aime encore plus.
Par contre, j'ai beaucoup de mal avec le fait d'être seule parce que je suis timide ou, pire, rejetée. Me sentir abandonnée c'est le truc que je cherche à tout prix à éviter, une de mes plus grandes phobies.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Transdermique le Mar 30 Déc 2008 - 16:51

Adalie-Dølente. a écrit:
Par contre, j'ai beaucoup de mal avec le fait d'être seule parce que je suis timide ou, pire, rejetée. Me sentir abandonnée c'est le truc que je cherche à tout prix à éviter, une de mes plus grandes phobies.

Pareil, et pour le reste du message aussi. La solitude oui, mais quand j'en ai besoin, pas quand elle m'est imposée. J'reviendrais éditer.

Transdermique
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Mayahuel le Mar 30 Déc 2008 - 20:23

J'aime être seule de temps en temps. Je me retrouve, je prends du temps pour moi, pour mes affaires. Dans ces moments là, mon égocentrisme est à son paroxysme, il prend toute sa splendeur et j'adore ça. Very Happy
Soit je reste dans ma chambre à penser, à réfléchir sur mon lit tout en écoutant les Red Hot Chili Peppers, mes Red Hot ou bien Jimi Hendrix. Smile Smile
Soit je sors, je vais flâner dans le 13è arrondissement à regarder les vitrines et au mieux, si j'ai pris un peu de tune avec moi je vais m'offrir des bidules.

J'aime être avec mes amis, mais je préfère, et de loin, ces moments de solitude .

En revanche, se sentir seule, nan ça je déteste. Se dire que c'est le vide autour de soi, c'est affreux. Alors qu'être seule, c'est juste être déconnectée du monde, être dans sa bulle tout en gardant un certain contact avec """le monde extérieur""".
En revanche, ce qui m'exaspère c'est lorsque l'on me sollicite alors que j'ai envie d'être seule. Quand on m'appelle pour me raconter sa life alors que j'ai envie de dire " casse toi, je m'en fiche ! " ( surtout que la plupart du temps c'est pour me rapporter des évènements sans intérêt -_- ) et qu'on me demande " C'est quand qu'on se voiiiiiit ? " . Après tout, les week-ends et les vacances sont faits pour se reposer non ?
Les gens, j'estime les voir suffisamment durant la semaine.
Après on m'en veut, on se demande pourquoi je ne suis presque jamais dispo, on me dit que je suis " pas sympa". Alors oui, généralement, c'est quand même assez mal vécu par mon entourage. Mais surtout, mal compris.

Mayahuel
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Darkshines le Mar 30 Déc 2008 - 20:45

J'ai toujours été assez solitaire, mais ça s'est pas mal accentué les 2 dernières années.
Depuis petite, j'ai toujours été habituée à me retrouver toute seule à la maison, mes parents travaillaient et ma soeur était déjà partie pour ses études. Ca m'a jamais dérangée plus que ça.
Mais à l'école j'ai toujours eu un groupe d'amis et quelques bons potes. Mais j'ai changé beaucoup d'amis, au bout d'un moment je me lasse des gens, c'est inévitable. Mais j'ai jamais été seule dans mes années collège/lycée.
Avec l'entrée à la fac, l'année dernière, j'ai déménagé dans une ville où il n'y avait qu'un de mes amis avec qui j'étais très proche, et ma soeur. Depuis j'habite toute seule. Je ne vois que ma soeur. L'ami qui est dans ma ville, je cherche toujours des excuses pour qu'on ne se voit pas, pourquoi je l'aime bien. Mais voilà je repousse les gens, je cherche la solitude, je refuse le plus souvent les sorties, jme sens plutôt bien seule. Même si des fois, quand ça va mal, je voudrais avoir quelqu'un pour en parler, mais non je reste seule.
Donc je m'impose cette solitude, et je le vis bien mais quand on me l'impose comme Adalie-Dølente. ça me fait beaucoup de mal, j'aime croire que je n'ai pas besoin des autres, mais j'ai très peur qu'on m'abandonne...

Par contre, j'ai horreur de marcher seule dans la rue XD

Darkshines
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Sunrise le Lun 12 Jan 2009 - 2:23

Je ne sais pas vraiment si je suis d'une nature solitaire ou non.

Je rêve en permanence. Dans mon monde quoi. J'oublie que je suis en cours ou en train de manger, ou encore en train de parler à quelqu'un. Coupée du monde.

Mais cela n'empêche pas que j'aime être entourée.J'aime (beaucoup) parler, avoir des looooongues conversations, délirer avec des amis.
Et je déteste quand les gens font comme si j'existais pas (ce qui est malheureusement souvent le cas -_-)

Je DESTESTE être seule au collège. J'ai l'impression que ça me donne une image de "la fille sans amis". En fait, le regard des autres me fait peur, et je fuis donc la solitude quand je suis au collège.
J'imagine (ou j'espère) que ça passera avec le temps...

Cependant, marcher seule dans la rue ou dans n'importe quel autre endroit public autre que le collège ne me gène pas (à part quand je croise quelqu'un du collège... -_-).

Sinon être seule dans ma chambre me fait plus de bien qu'autre chose... Smile

Sunrise
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Angyduxi le Lun 12 Jan 2009 - 2:27

Des fois j'aime rester seul mais bon pas tres longtemps!
J'aime pas trop la solitude je prefere que les gens que j'aime m'entourre!
Haa aussi déteste marcher seule dans la rue je prèfere ne pas sortire que sortire seul!

Angyduxi
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Para-dox le Lun 12 Jan 2009 - 9:47

J'ai toujours été très solitaire .
Petite, j'avais beaucoup d'amis, mais j'étais, comme on me le fait toujours remarquer, très sauvage. J'acceptais volontiers la compagnie si elle venait à moi et que je pouvais choisir de la prendre ou non. Je ne suis jamais allée vers quelqu'un de moi même, en fait.
Enfant, n'ayant que deux grands frères qui se fichaient pas mal de moi, j'ai appris à tout faire seule, à me débrouiller et à réfléchir seule.

Ensuite, au collège, on me disais souvent que j'étais "dans mon monde", car je commençais à m'éloigner de mes amis proches pour vivre de mon côté, avec des personnes avec lesquelles je pensais tuer la solitude, en fait elle n'en était que plus grande. C'est là bas que j'ai appris qu'on peut être très entouré, mais finalement hyper seul. C'est là que j'ai appris à feindre d'être socialement très adaptée, pour mieux m'isoler.
Puis vient la période "noire", celle où on est seul d'abord par choix, ou parce qu'on croit l'avoir choisi. Et on se rend compte que celle solitude choisie n'est qu'un leur, que cet isolement nous a été imposé par des événements qu'on ne contrôlait pas. Je croyais pouvoir me retrouver en étant seule, finalement je me suis retrouvée piégée : j'avais tellement pensé que tisser des liens extérieurs était inutile, que je n'avais personne, plus personne, pour me soutenir, pour être là, simplement.

Aujourd'hui .. je ne sais pas. J'ose pas m'avouer que je suis physiquement et psychologiquement dépendante des autres, de mes proches, de leur présence. Alors j'essaie de m'investir, pour ne plus jamais me retrouver définitivement seule, quand je ne l'ai pas décidé; mais pourtant j'ai encore indéniablement besoin de ces moments, pour me retrouver, pour je sais pas, me donner l'impression que je n'ai pas tant besoin des autres. Et ouais, moi aussi j'adore m'évader quand je suis en groupe, je trouve que ça donne un charme à la solitude, comme si la solitude sévère et froide pouvait devenir légère, futile et colorée.

Fin voilà, j'aime la solitude, j'en ai besoin même; mais je dois la choisir, quand elle m'est imposée, je deviens folle.

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par greymalkin le Ven 30 Jan 2009 - 11:35

Je suis surprise qu'il y ait autant de filles qui apprécient la solitude ! (Même avec la condition : pourvu qu'elle soit choisie et pas subie).

Pour ma part je sais pas trop comment me positionner, j'ai l'impression d'avoir l'image d'une fille solitaire, parce que j'ai toujours eu un caractère plutôt autonome, je suis régulièrement surprise lorsque les personnes qui me connaissent bien (petit copain, parent, soeur, meilleure amie...) me renseigne sur ma personnalité de ce point de vue là, j'ai l'air d'un animal grognon un peu farouche qui aime bien faire par elle même, jusqu'à l'entêtement parfois. Bon, ça colle un peu quand je me remémorre certains souvenirs (j'aime effectivement entreprendre par moi même et ne pas être dépendante des autres, à l'école : primaire, collège, lycée, université maintenant, j'ai jamais cherché les faveurs des autres pour être entourée et préfèrais être seule que me lancer dans des relations diplomatiques, j'ai pas de pb à passer le week end ou partir en voyage toute seule - en rencontrant des gens là bas hein, sinon c'est sinistre) mais j'arrive pour autant pas à me voir comme une solitaire.

J'ai vraiment rien contre la solitude et c'est souvent constructif, pour autant, si j'ai le choix, je préfère être auprès des gens que j'adore parce que je trouve ça encore plus constructif et enrichissant. Exemple typique > ado je voulais à un moment vivre seul, une année ou deux ou un peu plus, même si j'avais un petit copain, à présent ça ne me dit rien mais alors rien du tout. Comme l'écrivait Peephole, la perspective de dîner seule, ne pas avoir à ouvrir la bouche de la soirée, me réveiller seule... "merci mais non merci", je trouve ça hyper déprimant.

Sinon Peephole et Secreltyshecries > C'est trop triste ce que vous dites sur vos copains... ils en souffrent pas de leur côté ? Je comprends tout à fait qu'on aime et adore son copain et se sente seule sans lui, mais il "faut" parvenir à passer à un autre stade. En plus, vous aurez certainement bcp plus de charme pour votre copain s'il sait que vous êtes capables de vous débrouiller toute seule et le faites régulièrement !

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Angie le Sam 31 Jan 2009 - 16:22

Ainsi, je me demandais comment vous viviez vos moments de solitude ?

Ca dépend des moments. Je les vis très bien quand j'ai envie d'être solitaire, au calme, sans personne pour me déranger ou me dire si ou ça. Je les vis moins bien quand j'ai vraiment besoin de parler, quand je ne vais pas trop bien à cause de quelque chose qui a pu se passer ou que j'ai seulement besoin de me confier.

Ressentez vous le besoin d'être seule par moment ? si oui, de quelle façon (isolée, entourée mais discrête et réservée, retourner en famille, caler dans sa couette dans son petit studio/chambre avec le chat pour seule compagnie ...) ?

Quand je suis en formation, j'éprouve souvent le besoin d'être seule en ce moment, j'en ai un peu marre de ces adultes avec qui je suis et avec qui je ne trouve aucun sujet de conversation ou sinon c'est pour me faire la morale car je suis la plus jeune de la formation justement. Alors je me mets à une table à part et je pense à autre chose, ou sinon je reste le moins possible en leur compagnie. Le mardi à midi, je mange seule à la cantine (les trois jours d'après je suis en stage entreprise) mais ça ne me dérange pas pour autant.

Quand je m'isole chez moi, c'est dans ma chambre, je suis toujours dans ma chambre et je n'en sors que pour manger, douche ou aller à l'équitation, plus quelques petits trucs. Mais je ne recherche pas la compagnie. Bon juste celle de mon chat parfois car lui au moins il ne me juge pas, il ne parle pas et c'est tant mieux.

Sinon, comment gérez vous ces moments de solitude ? En souffrez vous, ou au contraire, aimez vous ça ? Que faites vous dans ses moments là (réfléchir, création, relaxation, pleurer ...) ?

J'aime bien ça, tant que ça ne dure pas trop trop longtemps. En fait je suis assez bizarre c'est comme si j'avais des phases. A certains moments j'aime bien me sentir seule où que je sois mais parfois j'en souffre un peu, surtout quand ça va mal, que la journée s'est mal passée. Je n'ai qu'une seule personne avec qui je parle vraiment, c'est mon copain mais il est pas à côté de chez moi et je le vois pas souvent. Mais quand je parle sur Skype avec lui, je ne m'arrête pas même si je fais moulin à paroles. J'ai besoin de me confier, parfois même on se parle bien, il essaie de m'aider, de résoudre les problèmes. C'est une personne avec qui je me trouve plein de points communs et quand je parle ou que je suis avec lui, j'ai pas vraiment besoin de moments de solitude.

Par contre, j'ai du mal à trouver des personnes avec qui je m'entends bien. Je suis assez compliquée là dessus, il faut vraiment qu'il y ait un échange. Avec ma meilleure amie (mais on a plus de contacts là), on s'entendait bien car on partageait les mêmes choses, les mêmes idées et c'était bien mais bon tout à une fin. Parfois je vois des groupes de filles, ou quelques amis ensemble et je les envie car j'aimerais bien pouvoir être comme ça aussi mais je sais que je ne le serais jamais car je suis bien trop spéciale. Il peut m'arriver de beaucoup parler pendant un peu de temps mais je me replonge beaucoup dans la solitude après. Car je ne peux pas trop rester comme ça.

Si vous n'aimez pas être seule, que faites vous pour amoindrir ce sentiment ?

Comment votre entourage réagit, pour celles qui éprouvent le besoin de s'isoler des autres ?

Et bien mes parents ils s'en fichent un peu mais ils trouvent que je parle pas assez avec eux, ce qui est vrai mais bon, ils me parlent que de ce qui est négatif comme les cours, se coucher tard, y a jamais eu de réelle complicité ou de grande discussion.

Mon copain, il s'en fiche du moment que je me sente bien.

Et parfois les autres personnes pensent que je suis dans un autre monde.

Angie
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par May-Toffee le Sam 22 Jan 2011 - 18:53

Je suis extravertie et solitaire. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J'aime etre entourée, rencontrer plein de personnes. C'est enrichissant, et le temps passe plus vite. J'aime aller boire un verre, sortir voir une expo ...
Mais je n'ai pas envie,par exemple, de trainer avec des personnes seulement dans l'optique de n'être pas seule. Si je suis la seule a vouloir aller voir un musée, j'irais voir ce musée.
Et j'ai souvent besoin d'être seule, d'etre au calme, sans avoir a etre diplomate, ou parler, ou meme réfléchir. Encore plus maintenant que les personnes que je cotoie ne sont pas des amis,mais des simples connaissances.
Bref, je vis assez bien la solitude, ce n'est pas quelque chose qui me dérange, mais il n'empeche qu'être loin de mon meilleur ami ou de mon copain, par exemple, ca m'est pénible.
Il faut un temps pour tout, et mon temps seule, ca me sert a me recadrer, a me poser.

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Myrtille le Dim 23 Jan 2011 - 11:13

Avant je détestais la solitude, rester seule c'était super dur pour moi. J'ai toujours été dépendant des autres, de mes amis, ma famille. Toujours besoin de voir quelqu'un, de parler avec quelqu'un...

Cette année j'ai évolué, j'ai pris mon appartement toute seule. Au début c'était TRES dur de rentrer chez moi après les cours et de n'avoir personne. Et au fur et à mesure j'ai appris l'indépendance et aussi à vivre un peu plus égoïstement, à vivre pour moi.
Finalement je trouve ça super important de savoir vivre la solitude....

Myrtille
Comité d'Animation
Comité d'Animation


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude et vous.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum