Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Quel est votre rapport à l'alcool?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Poivrette le 02.11.08 18:51

En ce qui me concerne, je vais quasiment tous les week-ends en boite. Et mes amis et moi, on a une sorte de rituel quand on arrive: la clope et le verre de punch que nous sommes maintenant obligés d'aller prendre sur la terrasse (cela dit, heureusement qu'il y en a une, je ne me vois pas passer six heures sans pouvoir fumer, xd!) Et ensuite! On va danser.
Remarquez qu'ils nous arrivent qu'un charmant jeune homme se propose pour étancher notre soif et il est donc très rare de nous voir sans un verre à la main au cours de la soirée.
En moyenne, je peux boire deux à trois verre. Sinon, une fois par mois (mais ce n'est pas régulier, parfois ça peut-être six semaines, ça dépend du budget de chacun) on s'achète une ou deux bouteilles, pour se faire plaisir. Bon, alors c'est vrai qu'aux cours de ces soirées, on va être un peu moins frais, mais ce n'est pas pour autant qu'on ne s'amuse pas si aucun de nous n'est bourré.
En même temps, vu le rapport que certains de mes amis ont avec l'alcool, xd...On a l'impression que quelque soit la quantité d'alcool qu'ils ingurgitent, ils ne seront jamais bourrés, lol.
Mais franchement, on s'amuse tout autant sans être bourré qu'en l'étant.
A la différence près qu'on va s'amuser différemment. L'alcool à quand même le mérite si on peut dire, de, heu, libérer les inhibitions ont va dire, et pour certains timide, pouvoir se lâcher en invoquant l'excuse de l'alcool, leur paraît être la meilleure solution sans doute.
Enfin, bref! Je trouve cependant dommage, que des jeunes ne puissent concevoir leur soirée sans se souler au point de finir à vomir tripes et boyaux au dessus de la cuvette des chiottes.

Poivrette
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Bintouch le 02.11.08 19:00

Je bois pas alors comme ça c'est réglée, j'supporte pas l'odeur de l'alcool ça m'écoeure c'est horrible. J'ai déjà testée 2 ou 3 fois et j'ai jamais aimée sa.

Bintouch
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Téa le 03.11.08 16:48

C'est bien simple; je deteste ca.
Enfin non je DETESTE pas, mais a toutes mes tentatives ( jme disais que cetait quand meme pas pour rien que tant de gens aiment ca !) bin, j'ai quand meme trouvé que ca valait pas un bon Ice Tea Fruits Rouges, et que ca pique la gorge, enfin bref
KO
En plus le fait de voir d'autres bourrés, jai trouve ca tellement pathetique que ca mdonne pas envie de picoler comme un trou.
Genre cet ete a une fete une fille que je connaissais pas qui vient me demandait mon nom: -euh Eve
-ah, comme adam et eve?
-oui un peu , si tu veux
-ahh mais ta ete choisie par Dieu alors !
-bin, non pas trop jpense pas x)
-bin si ! tu tappelle comme la femme de adam cest dieu qui ta choisi ! et blablabla

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Knacki le 05.11.08 19:43

Bon je plaide coupable pour ce coup là je deviens un tantinet accro à la vodka (mais pas dans le genre alcoolique hein ...mais juste comme le chocolat) c'est pas bien hein?

Bon. Donc je bois comme un trou aux soirées où je vais mais je déconne deux fois plus (au moins!!) quand je bois pas parce que je suis plus apte à faire du catch sur un canapé pour récupérer un paquet de chamallows.

Et puis les gens bourrés c'est rigolo à observer tu remarques qu'ils disent pas mal de conneries mais rien qu'ils ne pensent pas et c'est super pratique pour soutirer des informations... hinhin

Knacki
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Poush'ka le 08.11.08 1:38

Avec modération.
Je ne tiens pas l'alcool, donc 2 verres et hop, je suis joyeuse ^ ^, ce qui m'évite d'avoir à trop boire. J'ai déjà été TRES JOYEUSE (ou en mode loque), mais jamais à m'en rendre malade. A partir de là, l'alcool devient un déplaisir.
Le goût en lui-même n'a rien de renversant, donc lorsque je bois c'est pour m'amuser, me lâcher, me laisser completement aller, m'oublier, et avoir l'excuse ensuite de "j'etais biiien" pour expliquer notre comportement de la soirée. Mais c'est tout.
Je ne suis pas une grande buveuse, je ne pourrais pas devenir accros à l'alcool, je trouve l'effet ecoeurant, lourd à force. D'où ma réponse: avec modération.
Ce qu'il faut pour passer une bonne soirée, le vomis, accidents et autre ne sont franchement pas indispensables.

Poush'ka
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par in_yours_dreams le 08.11.08 16:08

Je bois juste en soirée, je perçois l'alcool plus comme quelque chose qui me permet de continuer à danser toute la nuit Smile
Je ne me suis jamais prise de cuite et je déteste la plupart des alcools, je bois de façon très très ocasionelle.

in_yours_dreams
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Dawn le 08.11.08 19:45

On va dire que je bois très peu avec excès mais beaucoup avec modération.

J'adore boire l'apéro, lol: kir cassis, kir lorrain, champagne, vin blanc ou rosé sucrés. miammm et jadooore le cidre.
En soirée: vodka pomme/orange, smirnoff ice, manzana, malibu...
Par contre, la bière je peux pas (sauf monaco ou alors en panaché)

Je ne bois pas si souvent que çà, en famille, au restau çà se limite à un verre ou deux..par contre en soirée, çà dépend il m'arrive de boire pour être un peu joyeuse, pour rigoler mais jamais au point de me rendre malade, je sais m'arrêter. J'aime bien être un peu dans l'euphorie, me lacher mais il faut que je reste consciente de mes actes et que l'alcool reste un plaisir et pas juste un moyen de devenir ivre.

Dawn
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Ran-Neechan le 08.11.08 20:02

Mon rapport à l'alcool est excellent ( quoi qu'il fut un moment où il était même fusionel). Mais je dois dire qu'il y'a certains trucs alcoolisés qu'on me fera pas boire ( Manzana Vomit Rhum KO ).
Je bois rarement mais quand je bois, j'avoue aussi, ben je bois, vraiment. Donc oui, je me bourre un peu la gueule quoi. C'est pas que je cherche à être bourrée, mais en même temps une bonne cuite de temps à autre, ça fait pas de mal moi je dis.

Ran-Neechan
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Khiera le 14.05.10 0:37

Un apero facebook organisé à Nantes a mal tourné : 1 mort, tombé d'un pont, et une centaine d'interventions des pompiers pour secourir des individus souffrant de taux d'alcoolémie exorbitants. Il y a quelques mois, c'était au Criterium des étudiants en pharmacie qu'un jeune homme décédait, étouffé par son vomis, après une soirée beaucoup trop arrosée.

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ? Pensez-vous être de celles qui connaissent leurs limites ? Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ? Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ? Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Jean le 14.05.10 0:52

Je trouve ça dingue qu'on en arrive à des résultats comme ça :o.

A vrai dire je me porte volontaire pour participer à l'apéro géant qui est organisé à paris Cad Cad mais c'est parce que c'est quelque chose de convivial (à l'origine...) et que c'est pour passer un bon moment ! Ca ne me fait pas changer mon rapport à l'alcool puisque je pense - pour l'instant - connaître mes limites, je me suis un peu occupée de ma meilleure amie qui était vraiment dans un sale état pour ses 18 ans x) (à l'époque je ne touchais pas à une goutte d'alcool donc j'étais la seule sobre de la soirée, ouhou). Mais elle s'est occupée de moi il y a quelques mois (première cuite power), elle a été géniale. Bon j'étais pas non plus complêtement morte hein, je me souviens de tout (ou presque), c'est juste que mon corps n'était pas vraiment habitué... J'ai pas spécialement regretté, comme Osaki, je ne pense pas qu'une petite cuite de temps en temps fasse beaucoup de mal.

L'alcool me fait un peu peur quand on arrive dans les extrèmes et ceux qui boivent trop souvent, qui ont besoin de boire. Les accidents que tu cites font vraiment flipper.

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Exode le 14.05.10 1:00

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?

Non, comme je ne bois pas y'a rien à changer, ils me donnent pas envie d'essayer en tout ca ça c'est clair.

Avez-vous
déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
non, j'ai la chance d'avoir des amies proches qui ne cherchent pas à se bourrer donc en général ça se passe bien même quand elles boivent un verre ou deux. Cela dit, maintenant que j'ai le permis et que je serai SAM d'office, ne jamais dire jamais...

Vous
mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la
suite ?
non
Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou
d'une autre ?
L'alcool non, les gens qui ne savent pas se mettre de limites oui.

Exode
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.facebook.com/lacstonweb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Cacahuète le 14.05.10 1:07

Ca, c'est de la relance de topic !

Le sujet des apéros géants de FB, on en entend parler partout ! C'est vrai que c'est assez dangereux dans l'optique où certains ne connaissent pas leur limite et risquent la mort... Personnellement, l'alcool me fait peur, oui. De toute façon, tout ce qui est susceptible de créer une dépendance chez moi me fait peur, qu'il s'agisse de la drogue, de le cigarette, de l'alcool ou même de l'amour (bien que j'arrive à faire de gros efforts sur ce dernier point...).
Le rapport à l'alcool, je le connais particulièrement grâce à ma mère. Elle a eu des gros soucis avec ce dernier, elle cachait des bouteilles dans la garage, buvait en cachette en cachant ses verres plein d'alcool n'importe où, elle commençait l'apéro à 17h30 et le "finissait" à 23h. Ca la faisait devenir hystérique, violente, méchante, agressive et dépressive. Je crois que maintenant, ça va mieux, mais elle boit encore bcp trop parfois...
Donc oui, l'alcool me fait peur, dans le sens où il a déjà failli faire éclater ma famille.
Sinon, mon ex buvait à chaque soirée : le but était de vomir. Et une fois qu'il avait vomi, il fallait continuer pour vomir une fois de plus ! La grosse marade quoi !! Bref, je trouve ce genre de comportement affligeant ! Je ne trouve pas en quoi c'est "cool et fun" de... vomir.
En dehors de ça, ce qui me fait peur dans l'alcool, c'est le fait de ne plus vraiment contrôler ce qu'il se passe... Les trous de mémoire, la folie qui s'empare du corps sans que l'on s'en rende vraiment compte, bref, ce genre de trucs, qui font que quand mon copain file à une soirée remplis de teupu et me dis "j'étais assez beaucoup pompette" (= j'étais bourré) en rentrant, je me pose des questions, même si je sais que voilà, j'ai confiance en lui toussa toussa.
Perso, je ne supporte pas l'alcool ! J'aime pas, c'est pas bon, ça désaltère même pas, ça donne soif... Bref, je reviens toujours au bon vieux Coca bien sucré qui pique dans la bouche.
Une fois, je me suis occupé d'un "ami" qui avait trop bu. Il avait gerbé dans l'évier de la cuisine de mon amie qui organisait la fête. Ca avait bouché l'évier et cette larve ouvrait le robinet, et pataugeait sa main dans tout ça en répétant "Ca part pas, ça part pas..." -_- Puis on lui a dit de monter aux toilettes pour vomir, il gerbait toutes les 10 minutes, en disant que des conneries entre "Merci de rester avec moi, vraiment, merci, ça me touche, t'es vraiment une fille bien en fait, ça me fait de la peine d'être dans cet état, mais en ême temps, c'est la vie hein (Bweeeurk)" tup Le pauvre avait trop honte le lendemain...

Enfin bref, un pavé pour argumenter ma méfiance face à l'alcool.

J'édite parce que je me rends compte que ça fait un peu radical... J'ai aussi des ami(e)s qui boivent comme ça, de temps en temps et raisonnablement, tout se passe bien et dans ce cadre là, je ne me sens pas aussi hostile à l'alcool que ce que je cite au-dessus ! Et puis c'est vrai que c'est rigolo d'en voir certains pompettes Moq

Cacahuète
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Ran-Neechan le 14.05.10 10:20

Ces faits divers vous font-ils réviser votre
rapport à l'alcool ?

Euh non du tout, ça ne me fera pas boire moins ( quand je bois, c'est à dire quoi, deux trois fois par mois), je connais mes limites.

Avez-vous
déja
du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Euh oui, mon meilleur ami au début où on faisait des soirées assez olé olé, il finissait souvent mal ( en même temps, on faisait pas les meilleurs mélanges, alcool + cannabis, quand tu ne sais pas tenir, vaut mieux éviter) , donc je devais gérer, mais t'manières y'a pas grand chose à faire...à part être présent, lui tenir les cheveux quand il vomi et l'aider à marcher...Sinon mes exs aussi ont déja fini mal, mais ils savent se gérer eux même. Ils vont se faire vomir, mangent quelque chose et hop, au dodo. Ma soeur aussi, des amies, si j'en ai vu / soutenu des bads...

Vous
mêmes vous
êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la
suite ?
Euh, regretter non le mot est fort. J'ai jamais bu à en bader à mort. Une fois je me suis minée avec des potes pendant une semaine ( Para Dox, c'est pour toi) et la semaine a fini dans un léger bain de sang campagnards VS parisiens. Mais bon j'aime à me dire que je me serais battue, bourrée ou pas. Je me suis retrouvée à l'hôpital avec mon ex, 3 points de suture chacun. Donc bon, ça c'était mon plus gros bad, parce que physiquement, aussi loin que je me souvienne, j'ai jamais bu à en gerber...
Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière
ou
d'une autre ?
De manière très générale, oui, pour avoir eu un père devenant violent quand il avait bu. Et encore maintenant.
Et d'un autre côté, la plupart des gens que je connais n'ont pas l'alcool mauvais, plutôt tout le contraire. Donc bon. Non, chez moi, les faits divers ça ne nourrit pas la psychose. Combien de fois j'ai vu les pompiers se ramener à la fête de l'huma pour des gens trop cuités... Pour moi ça fait parti du trucs, comme dit plus haut pareil, c'est pas la tise qui me fait flipper, c'est les gens qui ne connaissent pas leur limites...


Ran-Neechan
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Darkshines le 14.05.10 11:08

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ? Non vu que je connais mes limites et que de toute façon je ne les dépasse pas. Ca me donne juste encore moins envie d'aller dans ce genre d'énorme fête où c'est plus de la défonce pour la défonce.

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ? Oui quand j'étais un peu plus jeune, mais bon c'était rien de bien méchant, jamais de coma éthylique, mais oui coucher les gens, aller leur parler quand ils dépriment à cause de l'alcool je l'ai fait assez souvent.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ? J'ai déjà été minable mais je le regrette pas vraiment, sauf pour une soirée où j'ai eu un trou de mémoire mais le fait d'avoir été malade le peu de fois où je l'ai été non je le regrette pas, maintenant je connais ma résistance.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ? Pas vraiment par rapport à moi vu que en soirées, je sais boire en restant bien et mes potes aussi, donc qu'il n'y aura aucun problème. Mais dans les grosses soirées avec des gens que je connais pas, ouais un peu, vu que chacun à des réactions différentes, peut devenir violent ou autre.

Darkshines
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Chill le 14.05.10 11:32

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
J'habite a Brest, LA ville d'alcolique par exellence. ( Une fois par an, la ville lance le defi brestois, c'est a dire : Une semaine ou elle convie tous les brestois a ne plus boire une goutte d'alcool, c'est pour dire !). Des morts a cause de l'alcool, a Brest, y'en a toutes les semaines, malheureusement. Alors, oui, des fois ca me fait peur, plus pour mes potes parce que moi, je sais comment j'suis quand j'suis bourré.


Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Oui. On a appellé les pompiers. Elle est partie a l'hopital, en observation. L'alcool+l'ashme, ca ne fait pas un bon melange.
Après j'ai jamais eu de potes en coma éthylique.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?
J'suis le genre de personne qui n'imagine pas une soirée sans alcool. Alors oui, je me suis déjà mise minable, plus d'une fois Mol. Au pire j'vomis, et ca ne va pas plus loin.
J'ai jamais regretter une cuite.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
La dépendance de l'alcool me fait peur. Aujourd'hui, j'suis quand même arriver a un point ou j'ai besoin d'etre bourré pour m'amuser...

Chill
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Hope le 14.05.10 12:39

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?

Non pas spécialement même si , oui , ça m'interpelle quand même. J'ai dû boire 2 fois cette année (Hé oui , P1 oblige donc aucune sortie les week end x)) , donc bon ça vaaa. Par contre oui , ça me choque toutes ces histoires , récemment une fille de chez moi est tombé du 4ème étage de son appartement après avoir trop bû. Elle avait 18 ans...


Pensez-vous être de celles qui connaissent leurs limites ?

Oui et non , malheureusement il m'arrive parfois de toujours avoir envie de boire plus et ça finit généralement assez mal .. Bref, c'est arrivé 2 fois donc finito , ça m'a servi de leçon , maintenant je bois mais pas jusqu'à m'en rendre malade ein..

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?

Non , pas vraiment.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?

Oui, ma première cuite , j'ai pris cheeeeer. J'avais dû boire 5 verres de vodka et 3 de whisky , et ce en un laps de temps très court , donc laisse tomber , j'ai fini ma soirée à vomir dans une cocotte minute (oui oui!). Bref c'est pas un mauvais souvenir non plus parce qu'une copine un peu bourrée à arracher les rideaux en se prenant pour Tarzan , bref j'ai bien ri mais bon ;D.
Par contre , oui je regrette un peu d'avoir bu autant , j'ai raconté ma vie à tout le monde , des trucs que je refoule beaucoup beaucoup et j'ai parlé de mon père qui est mort il y a 9 ans , alors je vous laisse imaginer comment j'étais mal d'avoir raconté tout ça. Je suis très pudique sur certaines choses alors là du coup ça m'a trop géné.. ça va que c'était tous des amis..

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?

Oui et non . Oui parce que , merde , y'a beaucoup trop d'accidents qui arrivent à cause de l'alcool , de la violence etc..
A côté de ça , non , on est parfois trop jeunes et cons pour se rendre réellement compte des grosses conséquences que l'alcool peut avoir.

Hope
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Guarana le 14.05.10 12:41

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
Franchement, nan . C'est claire que ce fait est super choquant, ça m'a foutue sur le cul ... mais maintenant je connais mes limites et c'est super rare que je sois bourrée . D'ailleurs depuis que ma mère est sorti avec un alcoolique ( en particulier ), j'ai du mal avec l'alcool ... donc bon . Ca, plus le fait que le meilleure pote de mon ex, qui a 27 ans, a une cirrhose et ne lui reste plus beaucoup de temps a vivre . Ca fout bien les boules ...


Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Ouai, comme K_now, il y a dailleurs une semaine pile on a du appeller les pompiers car une amie avait bien bu et faisait de l'asthme ( = crise de spasmophilie
) . Sinon je me suis occupée d'un pote qui faisait un coma éthylique, mais j'ai du partir avant que le samu arrive (bon autant précisée j'etais pas toute seule avec lui). Le pire reste une de mes meilleures potes que j'ai du récupérée au bord de la fenêtre, les jambes dans le vide, prète a sauter ...
Heu sinon ben ouai plein de fois, enfin je vais assez souvent a des soirées quand je peux sortir, et mes amis tiennent pas forcément l'alcool .

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?

Oh ouai carrément =/ . Heu, il y a certaines choses que je ne dirais pas car j'ai vraiment honte, mais sinon je me suis déja faite retrouvée par ma tante et mon oncle a poil entrain de dormir dans leurs chiottes avec du vomi a coté ducoup . Je me suis endormie un peu partout dans les rues de Nice ( au bord d'un passage piéton, dans la rue, sur une fontaine .. ), j'ai vomie sur mon cousin alors qu'il me remmenait chez lui . Coco, mon pote bucheron a barbe rousse ma prise en sac a patates pour me ramenée chez un pote en traversant Nice, car j'étais complétement inconsciente . Bref j'en passe ...
Le pire, c'est quand mon cousin m'a filmée complètement torchée, sur le portable de ma mère, entrain de raconter ma première fois en détails . J'avais oublier ça, alors 2 mois après quand ma mère a retrouvé cette vidéo alors qu'elle contait voir une vidéo de l'arrière grand père qui faisait du piano ... je regrette carrément .

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
Ben disons que pour me sentir à l'aise a une soirée, j'ai besoin de boire a minimum, ça me fout un peu les boules . Mais je tient assez bien l'alcool donc je ne suis pas facilement bourrée, ce qui est plutôt cool d'un coté .
Pour les autres ça me fait peur parcontre, depuis que je sais ce qu'est l'alcoolisme, j'ai peur que mes proches le devienne .

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Conformiste excentrique le 14.05.10 13:31

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
Pas le moins du monde, je bois rarement de l'alcool et jamais en grande quantité donc pas de raison de modifier mon rapport à l'alcool. De plus, pour moi, le problème n'est pas nouveau, je crois que tous les rassemblements festifs d'envergure comportent son lots de personnes qui finiront mal voire très mal leur soirée pour cause d'ivresse. Certes, le fait qu'il y aie des morts peut laisser supposer que la situation a empiré, mais je ne suis pas en mesure de dire si c'est effectivement le cas ou pas.

Pensez-vous être de celles qui connaissent leurs limites ?
Je n'ai jamais atteint mes limites donc j'avoue que je les ignore totalement (mais à priori il n'y a pas de raison que je les atteigne un jour).

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Oui, une amie à moi qui déprimait un peu, ça à fini entre crise de larme et vomi.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?
J'ai jamais été ivre donc non.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
L'alcool en lui-même ne me fait pas peur par contre les personnes qui deviennent violente lorsqu'elles sont bourrées, oui.

Conformiste excentrique
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Sunn le 14.05.10 14:14

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
Non, c'est un peu triste à dire, bien sûr que ça me choque totalement que ça ait pris cette ampleur plutôt effroyable, mais c'est plus mes mauvaises expériences qui me font me remettre en cause, et pas celles des autres. Des drames comme ça, j'en ai pas vécu personnellement, mais j'ai très bien conscience que tout peut très vite déraper.

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Ouais, plusieurs fois. Uniquement des copines à petit gabarit, donc bon, c'est pas très marrant sur le coup, mais pas inquiétant au point de penser à appeler le samu. C'est assez horrible d'en parler limite en banalisant la chose, mais c'est vrai que comme on ne tient pas très bien, ben ça arrive.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?
Je vais pas mentir, je bois assez souvent aux soirées où je vais, des fois très peu, des fois un peu plus, je suis pas une accro à l'ivresse, mais être bien pompette voire un peu bourrée par moments, ça me dérange pas. Ca je le renie pas, j'en ai pas honte, avec un petit peu d'alcool on passe des soirées plus sympa, sans pour autant que ça devienne nécessaire, évidemment.
Mais pour répondre à la question, oui et oui. Par contre, jamais dans l'optique de me mettre minable de base, hein, je comprends pas que des gens puissent considérer le fait de vomir comme un but, c'est juste que la dynamique du "un verre en amène un autre qui en amène un autre" est particulièrement développée chez moi, donc ouais, on peut considérer que je vois pas encore bien mes limites, même si je les ai quand même bien approchées. J'ai fini mal deux fois dans toute ma vie, dont une avant hier, et quand je dis mal, c'est l'équation: mauvais mélanges + fumette = soirée aux toilettes + black out le lendemain, donc quand même bien pire que ce que arrive parfois à mes potes. Evidemment que je regrette, je regrette tellement (surtout la dernière fois puisque c'est tout frais), comment on peut ne pas regretter de gâcher sa soirée, celle de ses potes, et de se mettre en danger comme ça. Et même si la première fois, j'ai dit que c'était la dernière et finalement ça l'a pas été, là je crois vraiment que là, le "jamais 2 sans 3" ne s'appliquera pas, tellement je vais me limiter. Après je dis pas que je me remettrais plus à boire un petit peu plus de temps en temps, mais dans l'absolu, ce qui s'est passé mercredi soir m'a profondément dégouté, et je pense que je vais mettre longtemps avant de redépasser le stade des quelques bières, (et à la limite ça me dérange pas plus que ça).

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
L'alcool en soit non. J'ai essayé, déconné, mais je me fait pas de soucis pour autant, malgré tout ce qui a pu se passer, je suis pas en train de partir en cacahuète au point de faire totalement n'importe quoi et de m'en foutre. La dépendance, oui, vraiment, mon père étant alcoolique, je veux jamais finir comme ça. En relisant vos expériences, j'ai remarqué que pas mal d'entre vous ont eu une période vers leurs 15/16 ans où leurs limites étaient plus que floues et qu'après des rapports plus sains se sont installés, ben moi je suppose que j'ai pas encore totalement dépassé ce stade, mais je sais très bien que ça me passera. L'alcoolisme me fait tellement peur qu'à la minute où je réalise que j'ai besoin d'alcool, j'arrête tout.

Sunn
Belle Plante
Belle Plante


http://bana-napancakes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Nikki le 14.05.10 16:17

Bon, bah pour moi c'est assez complique. Fut un moment je buvais BEAUCOUP trop, tous les soirs. J'en vomissait, je faisait n'importe quoi, debauche totale. Quand je suis rentree en France pour de bon, en fin Novembre 2009, je me suis mise a tiser toute seule dans ma chambre, et maintenant quand j'y pense je me sens ridicule. Je ne bois plus toute seule, mais quand je suis de sortie, je bois automatiquement. Plus a m'en rendre malade, mais pour etre assez bourree, oui. Ceci etant dit, je ne fais plus d'actions impulsives comme avant. Je suis peut-etre bourree, mais mon cerveau fonctionne toujours ;). Du coup, je sais dire non aux 'je te rammene chez toi' etc etc...et puis bon, je me sens mieux, le matin. Je sais ou je suis, comment je suis rentree, j'ai pas envie de gerber mes tripes, je n'ai pas gerber tout court, je ne me sens pas sale parce-que j'ai eue des rapports sexuels que je n'aurais pas du avoir...je maitrise mieux l'alcool, je m'amuse, et sans consequence. Je suis assez fiere de moi-meme sur ce sujet la.
Par contre, ce qui m'a justement pousse a me dire 'bon Nikki, stop, tu fais n'importe quoi', c'est ma mere. Son copain du moment avec qui je suis super proche, et qui connait bien notre famille, savait bien ce que je faisait et m'a dit 'Nicole, si tu continues comme ca tu vas finir comme ta mere.' (ma daronne etant anorexique/alcoolique (mais elle va mieux) a ete hospitalisee trop de fois pour compter depuis ses vingt ans).
Donc voila Smile (la fille qui parle de trop.) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Misaki le 14.05.10 19:43

Je n'aime pas le gout de l'alcool
et je ne bois jamais...



made in Alien ^^

Misaki
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Reykjavik le 14.05.10 21:38

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
Non. Depuis que je suis petite, je sais toutes ces choses. Je veux dire par là que tous les ans, il y a des morts de comas, jetés par dessus le pont etc. Je vais pas dire que c'est une habitude, loin de là mais je réalise même plus, tellement ca arrive. Mon père revient tous les lundis en me disant qu'il a vu un nouveau jeune ivre pdt le w-e. Ca arrive tous les ans à la Saint Toré (= + gde fête estudiantine à Liège, + grosse guindaille), c'est arrivé cette année et c'est malheureux de ce dire que ca arrive tous les vendredis dans le Carré (= bars à Lièges), des comas ou presque comas.

Pensez-vous être de celles qui connaissent leurs limites ?
Non. Je connais mes limites mais je les oublies, je les franchis. Pourquoi ? Parce que je ne me rend pas tout de suite compte que je suis saoule. Je sais me contrôler mais je sais pas dire non quand on m'offre un verre.

Avez-vous
déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?

Oui, plusieurs fois. J'ai même amené une amie à l'hopital. L'expérience la plus horrible que j'ai rencontré je crois.

Vous
mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la
suite ?

Non, les fois où j'ai été saoule au point d'être nulle, je ne m'en souviens pas, on me les racontés et donc ca ne m'affecte pas.
(Dès que je bois plus de 3-4 verres, j'oublie ma soirée ou des parties de ma soirées)

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou
d'une autre ?
Oui et non. Tous ces gens saoul qu'on croise le vendredi en ville. On n'y fait pas attention sur le moment mais le lendemain, ca fait peur, oui.

Reykjavik
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Light le 17.05.10 14:47

Savez vous vous imposer des limites?
Oui, je ne bois jamais jusqu'à en être malade. Il m'est déjà arrivée d'être "bien" mais pas au point de faire/dire n'importe quoi. Ou d'être la tête dans la cuvette.

Etes vous plutôt du genre à 'boire
un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles
vous assistez' ?


Je bois à l'occasion, mais le plus souvent quand je sort, je bois.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce
que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables?

Je ne me laisse pas trop influencer. Je cède souvent j'avoue aux verres qu'on me propose, mais quand je sent que ca ne va pas aller, j'arrête.

Etes vous
choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une
soirée sans alcool?
Oui vraiment. Je faisait beaucoup de soirée en terminale et c'était souvent les même qui revenait et tout le temps les même bourrés. Je ne comprends pas vraiment l'intérêt de boire pour boire. Bon, on est jeune tout ca. Mais bon, j'en ai déjà vu un qui voulait prendre le volant bourré, heureusement qu'on l'a vu et arrêté...

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool?
Non. Personnellement non. Maintenant quand je vois mon entourage en soirée qui boit beaucoup, on ne sait jamais ce qui peut arriver...

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?

Oui. Et puis la voir dans cet état a pas été facile. Elle avait la tête dans la cuvette et la seconde d'après rigolait pour rien. Elle se mettait ensuite à pleurer puis s'endormait, elle racontait des choses sans sens. Pas trop bonne expérience sachant qu'elle est assez menue et qu'elle avait pas mal bu... J'avais peur que ca dérape.
Sinon les autres fois ca allait, ca revenait surtout à tenir les cheveux et à s'assurer qu'il/elle n'ait rien.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?

Non. C'est un état qui ne m'interresse pas. Je le serais peut-être un jour, mais j'aimerais éviter.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
Oui & Non. Tant qu'il y a un contrôle, que ca reste en soirée, ca va. Quand ca devient quotidien et addictif.... ca ne va plus. Et ca me fait peur.

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par nebulae le 17.05.10 18:03

J'ai viré straight edge après m'être rendue compte que je m'éclatais bien plus sans avoir bu. (et aussi en ayant eu peur de revivre la même cuite qu'en octobre 2009, où j'ai vomi tout mon repas asiatique, scène prise en photo par ma meilleure amie qui a trouvé ça tellement énhaurme que c'est devenu son fond d'écran pendant une semaine tup )

Donc je ne bois pas, ne fume pas et ne consomme aucune drogue, même douce.

Ce qui me convient parfaitement, les gens me comprennent donc c'est cool.

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ?
Non, je savais ce genre de trucs, et malheureusement ça ne me choque plus trop.

Pensez-vous être de celles qui connaissent leurs limites ?
Maintenant, oui. Vu que je ne bois plus.

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Oui, une fois, ça a fini en appelant le médecin de garde et en ramassant du vomi à la main.


Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ?

Oui. Depuis cette fois là, j'ai du eu mal à boire, et là j'ai tout simplement cessé. Enfin on verra bien si je résiste à l'appel de l'alcool pendant les fêtes post- examens, ahem.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ?
Non.


Dernière édition par Pills_ le 31.05.10 20:27, édité 1 fois

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Nutella-fee le 18.05.10 21:17

J'ai commencé à boire tard (fin 17 ans). Enfin, par rapport à la moyenne actuelle. Au début, je trouvais ça marrant et il m'a pas fallu bien longtemps pour qu'un lendemain de soirée, je ne me rappelle plus de la veille. Heureusement, c'était chez une copine qui m'a fait dormir chez elle, donc rien de grave, c'est passé (à part, une méga dispute le lendemain avec mon copain).

Depuis cette soirée, j'essaie de faire gaffe. Je ne bois pas en soirée, ça dépend. Quand on est en petit comité ou quand j'ai une semaine chargée, je ne bois pas. Oui, parce que moi l'alcool, un verre ou plusieurs, le lendemain, c'est toujours le même résultat. Donc même si je bois qu'un peu, je sais que le lendemain, je serai pas "fit". Si j'ai pleins de trucs à faire, j'évite tout alcool. Quand c'est en grande soirée ou boites, là oui, je bois. Je fais malheureusement partie des personnes qui ne peuvent pas danser sans avoir un peu bu..Je suis bien joyeuse mais je m'arrête avant de perdre tout contrôle de moi-même. L'alcool m'aide à me décontracter et à oublier les soucis pendant ces soirées. D'ailleurs la fois où j'ai fini le lendemain sans rien savoir, c'était une période de ma vie ou j'allais pas bien psychologiquement. Je ne bois vraiment pas souvent, je ne vais pas en boites toutes les semaines. Depuis le début de l'année, j'ai du être 3 fois joyeuses mais jamais rien de bien méchant.

Je ne pense pas être très influençable à ce niveau-là. Si j'ai pas envie de boire, je ne bois pas. Si j'ai pas envie de boire mais je sais que la grande majorité à la fête sera bourré, j'y vais pas. En gros, je décide à l'avance si je bois ou pas, généralement. Je suis surement bizarre.

Nutella-fee
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par coquelicot le 18.05.10 23:28

Je bois en soirée, mais je sais m'imposer des limites. En fait c'est pas que je me les impose, mais elles viennent toutes seules (Je me sens vite mal, genre en mode flamby). Je bois quelques verres pour être dans l'ambiance, c'est plus sympa, mais j'évite de finir trop minable. J'ai déja fini 2 fois la tête dans la cuvette des toilettes, et ça m'a suffit X)

coquelicot
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Seifenblase le 20.05.10 14:00

Ma mère étant alcoolique, mon rapport à l'alcool est assez particulier. Je vois quotidiennement les dégâts qu'il provoque, alors s'il y a bien une chose que je sais faire, c'est m'imposer des limites. Après avoir vu ma mère bourrée, dans des états déplorables (...), je refuse de lui ressembler. Prendre une cuite ? Ça ne m'est encore jamais arrivé, et ce n'est pas dans mes projets, quitte à faire petite fille sage.

Pour autant, l'alcool n'est pas quelque chose qui me fait peur. J'estime qu'il faut être capable de se contrôler à tout moment, y compris pour l'alcool. Et je sais que j'en suis capable, dans la mesure où je le veux.
Mais, tout de même, je ne bannis tout alcool de ma vie (quand même !), mais les alcools que j'aime sont légers. Vodka, whisky ou autres, très peu pour moi. Après avoir goûté, je n'aime pas. Par contre, une bière de temps en temps, oui, des cocktails en soirée, ok, un ou deux verres de vin à table, en famille, je suis d'accord. Mais ça s'arrête là.

Je ne pense pas être influençable là-dessus. Si je veux boire un verre, je le fais, soirée ou pas. Mais inversement, ce n'est pas parce que je serai dehors que je boirais forcément, je peux très bien passer la soirée à l'Orangina.
Je ne comprends ce besoin qu'ont les jeunes de boire pour s'éclater. Mais ptain, leur vie est si merdique que ça ? Enfin j'sais pas, mais faut être sacrement givré pour avoir besoin de boire pour passer une bonne soirée. Pourquoi est-ce que, arrivé un certain âge, s'il n'y a pas d'alcool, les soirées sont dites pourries ? C'est stupide comme réflexion !

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Adolescence le 20.05.10 17:08

J'ai très peu de rapport avec l'alcool, je n'aime pas çà, je goûte a tout, on sait jamais si d'un seul coup çà fait un tilt, mais je demande toujours ma limonade à l'apéro lol

Adolescence
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.lattacheparisienne.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par spruce-maid le 26.05.10 22:09

Il y a quelques temps, j'aimais beaucoup les soirées arrosées. Puis c'est peut-être le fait d'être plus ''posée'' avec lui qui fait que je bois de plus en plus rarement.
Disons, que je prends plaisir à boire un verre ou deux en soirée mais que "les grosses cuites des 17-18 ans '' sont loin derrière, sans aucun regret.
Et puis je m'amuse très bien sans ça, et en somme je suis plus affreusement malade en fin de soirée ou le lendemain !

spruce-maid
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par effet-ralgan le 26.05.10 22:49

Je bois de temps en temps, en soirée avec des ami(e)s ou la famille, 1 ou 2 verres maxi. Sauf grosse fête ou grosse soirée où je sais que 1) je ne reprends pas la voiture 2) je dors chez la personne, là je bois comme je le sens.
Je n'ai jamais été malade à cause de l'alcool, j'ai toujours su m'arrêter avant, je connais mes limites d'instinct et je ne m'amuse pas à les dépasser à ce niveau-là. Donc je pense que j'ai un rapport assez "sain" à l'alcool. De toute manière je suis pas fan, y'a pas beaucoup d'alcools que je bois, y'en a un que j'adore, c'est le mélange whysky/coca mais ça c'est à cause de mon pôpa! Puis même, je n'aime pas ma façon d'être quand je suis vraiment bourrée, je ne me sens pas suffisament responsable en tant que personne quand je suis bourrée (contrairement à quand je fume où là je parviens toujours à garder mon sens des responsabilités et de la réalité).

Ces faits divers vous font-ils réviser votre rapport à l'alcool ? Non, je connais mes limites, je sais que je ne les dépasserai pas donc bon.

Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en être malade ?
Oui, une fois. Une pote qui avait trop bu et qui déprimait en plus. Elle n'arrêtait pas de vomir, c'était assez flippant. Je suis restée près d'elle avec sa soeur, on la réconfortait, lui tenait les cheveux pendant qu'elle vomissait... enfin, très glamour quoi. Ca a duré facile 1h voire 1h30, mais bon, voilà. Quand on boit on assume, même si ce sont les autres qui vont mal. Ah, y'avait aussi le pote qui était à la soirée, il était malade et vu que personne l'aimait ils n'allaient pas le voir. J'allais vers lui lui donner de l'eau, vérifier qu'il dormait bien et non pas qu'il était en coma éthylique, ce genre d'attentions quoi.

Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le regrettant par la suite ? J'ai
déjà été minable mais sans dépasser mes limites pour autant. En fait, dès que je sens que j'ai peut-être un peu trop bu et que je risque d'être malade, que j'ai un peu dépassé ces fameuses limites, je me mets dans mon coin et je me pose tranquillement devant la télé, ou quoi. Je fais le vide, je respire bien, je reste au calme pendant 5 ou 10minutes, le temps que ça passe. Et après je suis à nouveau en forme. C'est arrivé 1 ou 2 fois à des soirées où je savais que je dormais là-bas (donc où je me permets d'abuser un peu de l'alcool). Mais voilà, je le regrette pas, je le regretterai si j'emmerdais les gens autour de moi à être malade. D'ailleurs je me souviens que le mec de la soirée qui était malade, quand je m'étais isolée, il m'avait emmené un seau, au cas où et il venait près de moi de temps en temps pour voir comment je me sentais, c'était choupi.

Plus généralement, l'alcool vous fait-il peur, d'une manière ou d'une autre ? Non, pas spécialement. La seule chose qui m'effraie c'est la dépendance à l'alcool, et la destruction de la personne que ça engendre. J'ai connu plusieurs personnes alcooliques et c'est pas évident de les accompagner et de les aider, surtout qu'il faut généralement du temps pour qu'elles acceptent de reconnaître leur problème et donc toute aide extérieure. C'est le seul aspect effrayant à mes yeux. (pas peur pour moi, je sais que je tomberai pas dans cette dépendance là, mais pour les autres).

effet-ralgan
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Khiera le 27.05.10 0:11

J'bois surtout en soirée, entourées de personnes de confiance. Je tiens pas trop mal l'alcool, mais j'ai un gros problème : je n'arrive pas à vomir. Alors quand je suis trop bourrée (ce qui m'est arrivée 2/3 fois), j'ai juste l'impression que je vais MOURIR, et je ne peux pas arrêter de mourir parce que je n'arrive pas à vomir. Jusqu'à ce que je sorte du taxi, HUM.

Je buvais assez souvent quand j'étais ado, un soir je suis tombée en plein sur mes limites dis donc et j'ai fait une grosse frayeur à tout le monde, ensuite j'ai arrêté pendant... bah presque 6 ans. D'autant que j'ai un comportement assez addictif, un verre en entrainant un autre, donc comme je le sentais pas je n'en prenais pas du tout. J'ai besoin d'être bien dans ma peau pour avoir la force d'assumer l'alcool, en gros. Sinon je crois que cela me rendrait juste triste, ou agressive.

Et puis y a un an je me suis fait une nouvelle bande de potes avec qui l'alcool est très festif, très délire, je me sens plus en sécurité, du coup si j'ai envie de boire un verre je le fais sans avoir peur de perdre le controle ou de devenir un peu dingo (parce que je suis un peu dingo quand je suis bourrée).

Donc voilà, j'ai un rapport assez sain à l'alcool je crois.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Para-dox le 27.05.10 0:43

Je suis pas sûre d'avoir un rapport très sain à l'alcool, mais déjà beaucoup plus qu'il y a quelques années.

C'est vrai que je préfère largement une soirée avec alcool, mais la différence est là : avant je buvais pour boire, maintenant je bois pour m'amuser différemment. Certains pourront trouver ça triste; pas moi. Quand j'ai bu un verre ou deux, je suis beaucoup plus ouverte, plus sociable, moins timide, bref les effets de l'alcool en somme mais ça m'aide beaucoup à m'amuser plus "librement", notamment si je suis en compagnie de gens que je connais peu.

A une époque donc, je buvais principalement pour finir déchirée, je suis peu fière de mon comportement vers mes 15-16 ans, parce que j'ai gâché beaucoup de bons moments en étant complètement à l'ouest.
Je crois que je résiste plutôt bien à l'alcool, je me mets des races mais ça reste carrément gérable, je suis plutôt dire de la merde et à danser outrageusement qu'à bader dans mon coin quand j'ai bu, donc ça c'est cool. L'alcool ne me fait pas vomir, ou très peu, j'ai du finir la tête dans la cuvette deux ou trois fois maxi. En fait c'est pas l'alcool en lui même qui me fait vomir, juste que je me sens tellement mal que je me force à vomir pour aller me coucher tranquillement et me remettre doucement lol (très glam') .

Sans ça, j'ai souvent du m'occuper de potes qui allaient mal bourrés, mais ça me dérange pas plus que ça, ça reste occasionnel, j'ai changé de fréquentations et mes potes d'aujourd'hui gèrent très bien tout seuls leur rapport à l'alcool.
Pour finir, il est évident que je passe de très bonnes soirées sans alcool, je suis pas là à penser toutes les deux minutes à une bouteille de vodka. Mais c'est vrai que dans certaines circonstances je pense à amener une bouteille d'alcool pour être relativement sûre de pas me faire chier. Ça doit être l'âge ! Smile

Para-dox
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Lily le 28.05.10 23:01

    Avez-vous déja du vous occuper d'un proche trop bourré, à en
    être malade ?
    Oui, une fois avec mon amie, on avait bu, peut être un peu trop même. Moi j'étais bien allumée ,mais sa
    allais, je tenais debout,
    et j'avais les idées en place. Mais elle, elle venait tout juste
    de s'être fait tromper
    par son mec. Elle en pleurait, elle ne s'arrêtait plus. Et puis elle a
    vomit pendant 01h00 au moins elle était vraiment mal. Sa m'était aussi arriver de
    vomir avec l'alcool, donc je savais ce que ça faisait d'être dans son cas. Et quand on
    est mal comme cela, il ne vaut mieux ne pas rester seul(e). Je me suis occupée d'elle toute la soirée, je lui donnais de l'eau, des mouchoirs, je lui tenais ses cheveux ... Le lendemain elle ne se souvenais pas de tout, mais elle ma remerciée
    d'avoir été là pour elle. Et puis a chaque soirée s'était comme ça, elle pleurait à cause de ses relations avec les mecs. Une fois ça va mais quand s'est devenue trop répétitif j'en ai eu marre et je l'ai laissée pleurer toute seule. S'était vraiment un " gros déchet ", elle déprimait, pleurait et avait même envie de se suicider. Et puis en fin de compte je me suis dit merde, elle est assez grande pour s'autogérer, quand on ne connait pas s'est limite avec l'alcool et bien on ne boit pas et puis c'est tout.
    Vous mêmes vous êtes vous déja mises "minables", en le
    regrettant par la suite ?
    Deux ou trois fois. Mais j'étais vraiment minable, je ne tenais plus
    debout, mes copains étaient obligé(e)s
    de me porter, je n'arrêtais pas de vomir, je faisait un peu n'importe quoi. J'étais vraiment
    chiante quoi. Quand on m'a racontée le lendemain ce que j'avais fais
    la veille, parce qu'à propos de la soirée s'était Black Out
    total ou presque, j'avais vraiment honte. J'étais agressive à la limite
    de la violence. D'ailleurs heureusement que j'ai des potes géniaux
    parce qu'une fois j'étais tellement bourrée que je ne me souvenais même
    plus où j'habitais. Le soucis que j'avais à cette époque c'est que je ne
    disais jamais non, on me proposait un verre je disais oui, un joint
    pareil ... Et puis alcool et drogue ne font pas bon ménage. Une fois
    d'ailleurs, j'étais à deux doigts du coma, j'entendais les gens autour
    de moi mais j'étais incapable de bouger ou d'ouvrir les yeux, mon corps
    était déconnecté du cerveau...

    Depuis, j'ai décidée de me prendre en main. Je ne veux plus finir comme
    ça. Parce qu'après une soirée bien alcoolisée comme j'avais passée
    j'ai été malade pendant deux jours. Et oui, même dans les jours qui
    suivaient j'en vomissais encore...
    Bref, depuis je continue de boire
    en soirée mais pas autant, juste un peu pour être plus à l'aise avec les
    gens. Maintenant je connais mes limites, je sais jusqu'où je peux allez
    et je ne suis pas prête de recommencer à boire comme un trou.

Lily
Atome
Atome


http://effugium.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Charlie le 28.05.10 23:05

L'alcool, c'est ce qui me permet en soirée de me détendre et de me mettre à l'aise (surtout en début de soirée haha).
Après ça dépend de mes humeurs; des fois, j'ai envie de me la foutre sévère, et là je deviens OUF, mais gentillement. Bon par contre, la descente est TOUJOURS difficile car comme Khiera, donc j'ai souvent l'impression que c'est le kosovo au niveau de mon bide, que je vais mourir illico-presto, enfin bref l'horreur.
Mais quand je suis pas trop ambiancée, un ou deux verres me suffisent pour que je sois cool, flex, top, yop. Parfois même, je n'ai pas besoin de boire.

Et je bois toujours en présence de potes de confiance (sait-on jamais).

Charlie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Salakis le 29.05.10 0:36

Perso je tiens très bien l'alcool [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . Ca m'est déjà arriver quelquefois (pas souvent) de boire beaucoup, mais je n'ai jamais vomi ni fait de malaise.
En fait je connais très bien mes limites que je m'efforce en général à ne pas dépasser. En soirée j'ai du mal à comprendre comment certaines personnes arrivent à se mettre dans des états pareils.

Je crois que je peux remercier mes parents de ne jamais avoir fait de l'alcool une méga interdiction, de nous avoir fait boire des petits verres avec eux à l'âge où les jeunes boivent par rebellion. Comme ça je n'ai jamais recherché l'ivresse à tout prix, pour "transgresser l'interdit", et j'ai vite appris à boire... intelligemment ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Donc voilà, j'aime bien boire un ou deux verres de temps en temps, voire plus en soirée si l'envie me prend. Je sais que je tiens bien mais quand je sens mes limites, ben j'arrête. Si je bois un peu ce n'est pas pour rechercher les effets de l'alcool, mais juste pour passer un moment convivial, ou parce que c'est une boisson agréable au goût. On pourrait me donner du coca que je serais tout aussi contente

Sinon, oui j'ai déjà dû m'occuper d'une amie bourrée, qui n'a rien vu de son anniversaire du coup. Bah c'est nul.

Salakis
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Bereen le 29.05.10 0:46

Je ne bois pas d'alcool. J'ai déjà bu quelques verres, quelques cocktails mais j'ai jamais été bourrée, c'était juste pour tester. Je trouve ça pas bon du tout du tout déjà, j'aime pas le goût, donc c'est pas le 1er truc que je choisirais en soirée.
Et je ne suis pas influençable, ma copine a tenté moult fois de me faire boire des trucs (nan mais elle est gentille en vrai, juste mon côté "sage" la stresse parfois, grande folle qu'elle est) en vain. Donc booon.

Et je sais pas, un verre en entrainant un autre j'aurais trop peur de perdre le contrôle de moi même, de m'afficher comme ma fameuse copine et tout x)
Ou de me sentir trop mal aussi..

L'alcool et moi ça fait définitivement quarante dix mille.

Bereen
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Stormy le 29.05.10 12:20

Je ne bois de l'alcool qu'en soirée et toujours avec modération. De toute façon, je déteste l'alcool fort et je connais bien mes limites..

Sinon oui, j'ai déjà du m'occuper d'une copine de classe qui était totalement bourrée. On avait fait une fête avec toute la classe, au bout d'une demi-heure seulement, elle était complètement déchirée !!
Alors non seulement, elle a rien vu de la soirée qui était géniale, mais en plus, elle s'est ridiculisée. Et elle l'a un peu gâché.
Je comprends pas non plus comment on peut se mettre dans des états pareils.

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Aislinn le 29.05.10 18:48

Récemment mon rapport à l'alcool a pas mal changer, puisque j'ai le permis et que lorsque je vais en soirée il faut toujours que je ramène X ou Y. Mais ça me dérange pas, je suis plus dans ma période boire pour se mettre une grosse race, maintenant je bois tranquillement, je suis dans une bonne ambiance c'est cool quoi, et puis je tolère bien l'alcool, je n'ai été malade qu'une fois et c'était au bout de 3jours de fête avec vodka et pilon.

Par contre quand je bois, le lendemain j'ai de ces brulures d'estomac, vraiment horrible. Rien que pour ça j'évite de trop boire!

Aislinn
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Erie. le 31.05.10 18:18

Je ne bois que très rarement, pendant les repas de famille surtout, et encore juste 2/3 verres. Je n'aime pas du tout le goût de l'alcool, ou plutôt cette sorte d'arrière-goût qu'on a dans la bouche après avoir bu ^^
J'ai eu ma période je bois beaucoup en soirée pour faire comme les autres quand j'étais au lycée, mais ça a duré que quelques mois et j'ai jamais été malade donc bon [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne me me laisse pas du tout influencer en ce qui concerne l'alcool, mais parfois ça me saoule (sans vouloir faire de jeu de mots lol) quand on me dit que je suis trop coincée parce que je ne préfère pas boire.

Ces faits divers ne me font pas réviser mes positions par rapport à l'alcool, ils la renforcent plutôt, je trouve dommage d'en arriver là, alors qu'à la base, ces apéros géants sont surtout proposés pour la convivialité du truc quoi...

Et connaissant mon mec depuis 10ans (on est ensemble depuis 2ans environ), je l'ai un peu vu grandir et goûter à l'alcool, et en devenir accro, du genre se prendre une mine phénoménale tous les soirs, ne plus se rappeler de rien, et dormir en cours le lendemain sans savoir comment il s'y était rendu :s Jusqu'au jour où, à une soirée, je l'ai retrouvé dans son lit, inconscient, en train de s'étouffer avec son vomi (vive le brevet de secourisme lol). Depuis ce jour, il a arrêté du jour au lendemain, sans aucun problème. Donc en résumé, oui, j'ai déjà dû m'occuper d'un proche trop bourré, et pas qu'une fois.

Erie.
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par rocket le 31.05.10 19:00

Avant l'été dernier, je buvais très peu, c'était un verre de champagne à chaque grande occasion. Noël, le nouvel an, les anniversaires etc. Et donc, l'été dernier, j'ai fais plusieurs soirées avec des amis, et là j'ai voulu tester tout ce que je connaissais pas, et je buvais de chaque bouteille un verre ou deux. J'étais pas bourrée, je dirais plutôt "euphorique", disons un peu plus folle que d'habitude x). Et puis faut dire que l'ambiance de la soirée faisait que forcément on s'amusait, je sais pas trop si c'était l'alcool qui me rendait comme ça, peut-être un peu. Dans tous les cas, je n'ai jamais été malade. Depuis la rentrée scolaire, j'ai pas vraiment eu l'occasion de recommencer, et depuis c'est une bière avec mon copain un weekend sur deux environ.

rocket
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Havaïanas le 04.02.11 19:20

Tiens, j'ai jamais répondu, bizarre.. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'alcool pour moi c'est un truc super festif. J'imagine pas une soirée sans au moins un verre lol. Pas que j'en ai BESOIN pour passer une bonne soirée, mais j'assume completement le fait de me sentir moins timide avec quelques verres d'alcool. Je me sens plus a l'aise, je sais que ce n'est qu'une impression, mais voila. Je peux m'en passer, mais j'en ai pas envie [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ca m'est arrivé de me mettre completement minable plusieurs fois. D'ailleurs a une epoque on sortait tout les week end, et les potes de Chéri (et Chéri lui meme) etant une bande de rugbyman assoiffés (lol) on buvait enormement.

Je me suis fait une enorme frayeur un jour. . C'etait une fete de conscrit (fetes des classe d'age, par exemple en 2011 les jeunes qui sont nés en 1991, donc qui ont 20ans, sont des conscrits, et font la fete tout un week end dans leur villages) Je me rapel vaguement m'etre retrouvé completement perdu dans un village, je ne retrouvait ni Chéri, ni les potes.. Des gens que je ne connaissait pas m'ont ramené chez Chéri. Je ne me rapelle absolument pas de leur tete, ni de comment je m'etais rappelé de son adresse. Quasi aucun souvenir, ca fais peur quoi.

C'est la derniere fois que j'ai bu autant. Je me suis repris des cuites depuis, mais pas a ce point, ca m'a permis de voir mes limites quoi.
Et en general je sais quand je franchi ma limite. Mais des fois je la franchie expres [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je differencie completement l'alcoolisme qui est une maladie chronique, et le fait de boire en soirée pour etre dans l'ambiance quoi.
Parce que j'ai souvent vu mon pere boire seul, dans le salon, allez vomir et aller se coucher. Geuler un peu sur nous au passage. Rien de festif la dedans..


Havaïanas
Racine
Racine


http://epidermique.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Joleane le 04.02.11 19:52

Je ne tiens pas du tout l'alcool. Mais vraiment c'est pathétique, un verre et j'ai déjà un coup dans l'aile tup

Mais ça ne m'empêche pas de boire. D'ailleurs je cite Havaïanas là-dessus :

@Havaïanas a écrit:L'alcool pour moi c'est un truc super festif. J'imagine pas une soirée sans au moins un verre lol. Pas que j'en ai BESOIN pour passer une bonne soirée, mais j'assume completement le fait de me sentir moins timide avec quelques verres d'alcool. Je me sens plus a l'aise, je sais que ce n'est qu'une impression, mais voila. Je peux m'en passer, mais j'en ai pas envie

Disons que si on est un groupe et que quelqu'un hésite à se bourrer la tronche de crainte d'être mal vu ou qu'est-ce, il sait que je suis là quoi.
Mes amis me voient comme une pochtronne, ce qui est très exagéré, je ne m'envoie pas des litres, c'est juste que 3 verres et je suis déchirée, alors j'y peux rien Moq

Je ne sais pas bien où sont mes limites car je n'ai pas assez de soirées derrière moi pour m'en rendre compte. Mais puisque je sais que je ne tiens pas, que je suis très vite partie, je ne fais pas la conne. Si je ne suis pas avec des gens de confiance, c'est niet, un verre et basta. Par contre il me faut un verre car je suis de suite plus sociable, plus à l'aise, plus drôle. Si je suis avec des gens que je n'aiment que moyennement, je rends service à tout le monde en faisant ça Moq

Avec mes amis, à moins qu'on ait dès le début dit que c'était une soirée tranquille, je vais finir systématiquement bourrée. Mais j'ai l'alcool très joyeux et je suis une trouillarde alors je peux reprendre mes esprits très vite.

Je ne flippe pas uniquement des effets de l'alccol sur les gens mais aussi d'être malade. Bon si je suis malade il faut au préalable que j'ai enquillé les bouteilles sévère... Mais j'ai tellement une sainte horreur de vomir et j'ai tellement l'impression que je vais mourir, que ça me retient pas mal.
Ma plus grosse cuite c'était celle du nouvel an dernier. Là j'ai fini allongée dans les toilettes de ma copine et j'étais à l'article de la mort en train de jurer qu'on ne m'y reprendrais plus.
(Vomir ça non on ne m'y reprendras plus...Moq)

Le souci étant que j'enchaîne facilement les verres alors j'ai du mal à voir à quel moment il faut que j'arrête pour ne pas être malade. C'est vraiment ma limite : si je suis malade c'est que vraiment j'ai déconné.

Sinon non, je ne suis pas influencable. De toute façon plus on va me presser pour que je boive, moins je vais me décider à consommer une seule goutte rien que pour faire chier alors...

Pour résumé j'ai une bonne levée de coudes, tout le monde sait que je serais la première à être pump it up mais je suis une flipette alors ça équilibre plutôt le truc.


Joleane
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Bulle le 04.02.11 21:48

Je tiens pas très bien l'alcool. J'ai déjà pris des cuites mémorables, mais toujours avec et chez des personnes en qui j'avais confiance et qui, je sais, faisaient attention à moi. Puis de toute manière une fois que je suis morte, je vomis et je vais dormir donc c'est pas trop problématique. En fait dès que je commence à avoir un coup dans le nez je veux encore et encore boire.
Mais récemment j'ai appris à me contrôler, déjà a une soirée ou y'a du monde, je me contrôle, je veux pas être dans un sale état devant n'importe qui, donc quand je vois que je commence à être pompette, je m'arrête de boire. Après y'a des soirs ou je me lâche plus, mais c'est en petit comité et je fais en sorte de pas finir étalé par terre quoi.
J'aime bien boire de temps en temps, mais je suis vraiment beaucoup plus responsable qu'avant sur ce point là.

Bulle
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Kundera le 05.02.11 0:29

Savez vous vous imposer des limites?

Oui bien sur,c'est naturel d'ailleurs.Je sais quand je suis tout juste bien,je ne finis jamais hors de controle. Ca m'est arrivé rarement.

Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ? Je bois trés souvent en soirée , mais que de la biere ou du vin . Mais je suis du genre à boire pour me mettre en condition "on refais le monde comme des cons" donc un ou deux verres me suffisent à etre dans la légere ivresse qui est parfaite.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables? Je refuse systématiquement quand j'en ai plus envie tout simplement. En aucun cas je ne me laisse influencer.


Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool? Oui , je trouve ça ridicule.Le truc c'est que je n'ai pas la même utilisation de l'alcool qu'eux,ils boivent pour boire,car ca fait bien.Moi je bois pour aller vers les gens,pour avoir un contact plus facile et déshinibés . j'aime la vision des choses quand je suis un peu bourée.Mais aprés j'ai mes limites.J'avoue que je bois assez souvent, Mon ex copain etait un putain de gros buveur de bieres et il m'a initié à ça,et puis on se paye souvent des bieres à l'ecole ou aprés les cours,mais ca reste une ou deux bieres entres copines et ca s'arrete la.C'est juste conviviale et drole.


petit cadeau : Very Happy

http://www.youtube.com/watch?v=KwmVLfGY0lk&feature=related

Kundera
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Ydessa le 05.02.11 11:46

Pendant quelque temps, je sortais beaucoup, je buvais pas mal > maux de tête, journées passées à maudire l'alcool, à dire que c'est la dernière fois, vomir, ... je connaissais bien.
Ma première grosse cuite, je ne connaissais pas le mec chez qui était la soirée, mais j'ai dormi sur place. Le trajet en métro et bus le lendemain matin a été super dur, j'ai squatté les toilettes en arrivant à la maison. La mère de ma coloc qui était arrivée la veille a halluciné.
Dernière très très grosse cuite, il y a 2-3 ans, j'en suis arrivée à vomir sur mon patron de l'époque (la classe) qui a explosé de rire quand il m'a vue arriver au bureau le lundi suivant.
Depuis, quelques accidents mais rien comparé à ça.
Je me suis occupée d'une copine bourrée une fois, elle payait des shots à tout le monde, je voyais qu'elle allait pas bien, du coup je buvais ses verres et les miens pour pas qu'elle empire. Au bout d'un moment, je décide qu'on part, elle essaie d'embrasser un inconnu à la sortie de la boîte, je l'en empêche, le mec a pas apprécié, me suis engueulée avec lui. Arrivées dans le taxi, elle ne se souvenait pas de son adresse > elle a dormi dans mon lit et c'est seulement une fois que je savais qu'elle était en sécurité que j'ai ressenti les effets d'avoir bu pour 2. Et rien que le souvenir de sa tête le lendemain matin quand je lui ai expliqué pourquoi elle n'était pas chez elle me fait sourire.
Maintenant, je connais mes limites, je passe sans problème de vodka-ananas ou autre à un coca pour éviter de finir la soirée totalement déchirée. Et passer une soirée sobre à regarder les autres saoûls se ridiculiser c'est quand même pas mal de temps en temps.
Sinon, c'est un verre de vin pendant un bon repas, une soirée tranquille chez des potes.

Ydessa
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Šlechtična le 06.02.11 11:03

La dernière cuite que j'ai eue, j'ai fait des choses que j'ai regrettées, donc à ce point, je ne recommencerai pas.

En général je connais mes limites. Je ne les dépasse pas (enfin presque pas) , parce que je ne vois pas l'intérêt d'être malade et de ne pas se souvenir de la soirée (ce qui est fort fort dommage). J'ai vomi qu'une fois d'ailleurs.

Pour moi l'alcool, pas forcément en grosse dose, est indispensable en soirée, ça détend l'atmosphère. Même si ça n'est qu'un petit verre de vin.

Šlechtična
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par May-Toffee le 06.02.11 11:20

Quand je vois les jeunes qui m'entourent, je me dis que je m'en tire plutot bien.

Comme plusieurs d'entre vous, je bois pour me désinhiber. Face a des inconnus, je suis vraiment super timide, j'ose pas trop parler, etre moi, et un verre ou deux, je suis tout de suite plus sympa !

Avant mars 2010 j'ai du être ivre deux fois. C'était rien de méchant, j'étais bourrée quoi. J'étais un peu folle, je rigolais beaucoup, je faisais des conneries, mais a part l'envie de vomir le lendemain matin, rien de bien méchant.
Depuis mars 2010, je me suis beaucoup calmée. Ce jour la, j'ai bu pour oublier la douleur. Et j'ai aussi oublié que j'étais sous morphine. Et rhum + tequila + morphine, ca fait pas bon mélange. J'ai vraiment passé une sale nuit, je répondais plus, j'étais vraiment amorphe. C'était pas beau a voir.

Donc depuis, je me calme. Je bois un verre, deux verres, et des que je sens que je commence a etre joyeuse, je m'arrete, je passe au jus de pomme ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par contre, je suis totalement ininfluencable. Je dis non, c'est non, quoi.

May-Toffee
Vieille branche
Vieille branche


http://chroniquesduboutdumonde.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Šlechtična le 11.02.11 11:19

Hier je me suis mise à pleurer après avoir bu. Toutes mes idées noires et mes mauvais souvenirs me sont venus à la tête. J'étais vraiment très très mal intérieurement. Je pleurais comme une madeleine. Comment ça se fait, c'est courant ?(!)

Je crois que c'est un alcool en particulier qui m'a écœurée. Je croyais l'aimer, mais (perspicace comme je le suis), je réalise qu'en fait c'est lui qui me rend mal à chaque fois que je suis mal après avoir bu.

Tout ça pour dire que j'ai gâché la soirée, et je m'en veux énormément. Donc maintenant je ne bois plus que du vin et de la bière.

Šlechtična
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Heyou le 11.02.11 12:43

L'alcool c'est un peu la marque de fabrique des voileux, la bière de récup' après les navigations, les soirées de défonce à la fin de grande course/compétitions importantes, on est plongés dedans très tôt et pour être honnête, je fais partie du lot. Mais on ne fait pas cela tout le temps, il y a des moments où on ne pense même pas à faire la fête, parce qu'on sait qu'on va se trainer la soirée dans les pattes pendant 3 semaines alors qu'on doit être performants sur l'eau mais quand on a le droit, on se lâche Razz

J'aime beaucoup boire en soirée et la sensation d'être bourrée mais ça reste sous contrôle. J'ai évidemment comme beaucoup testé mes limites au début, jusqu'à passer des nuits vraiment pas cool la tête dans la cuvette. Donc depuis je bois jusqu'à me sentir bien, des fois une bière me suffit, d'autres fois il me faut des litres de vodka, mais dès que je me sens trop arrachée j'arrête. J'essaye aussi d'arrêter de boire "tôt" (2h grand max) dans la soirée ça permet d'avoir beaucoup moins la gueule de bois le lendemain.

Récemment entre octobre et décembre j'étais trop déprimée dès que je buvais, j'avais l'alcool triste comme Folavril hier, et je pense que ça vient d'un certain mal être qui ressort avec l'état d'ébriété. J'ai pour coutume de dire qu'on est vraiment nous quand on est bourrés, en exagéré certes, mais ça renvoie à ce qu'on ressent et pense au fond de nous. Donc de mon côté j'ai arrêté de boire pendant cette période là, jusqu'à ce que ça aille mieux parce que j'en avais marre de finir mes soirées en pleurs. J'espère que ça ira mieux rapidement pour toi Folavril.

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Light le 11.02.11 17:10

Folavril: Ca m'arrivais assez souvent ca.... C'est assez lourd. Du coup, j'ai fait comme Heyou, j'ai arrêté de boire (trop) quand je n'allais pas bien.

Light
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Dahlia le 11.02.11 19:01

Je suis un peu une bête curieuse!lol. En effet, je ne bois pas une goutte d'alcool. Je n'aime pas ça et surtout je supporte très peu l'alcool. Par contre, je ne suis pas une donneuse de leçons du genre "Boire, c'est mal" ou autre. C'est un choix perso mais en aucun cas, je ne cherche à "convertir" les gens qui m'entourent comme j'ai déjà pu le voir.
Quand je sors avec mes amis, ils boivent quelques verres et ça ne me pose aucun problème, tant qu'ils ne se mettent pas tous minables à chaque fois (et eux ça les arrangent, ils ont Sam! mdr).
Et contrairement à ce que certaines personnes pensent, je le vis très bien et ça ne m'empêche absolument pas de m'amuser ^^

Dahlia
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Téodosia le 18.02.11 21:19

Mon rapport à l'alcool... Ben... aucun.
Je ne bois pas. Ou alors vraiment très très très très rarement.
En fait, j'ai dû boire 4 verres de bière et 3/4 gorgées de vodka au total.

Téodosia
Atome
Atome


http://forum.couchesculottes.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Evasion le 19.02.11 0:19

Je pense avoir un rapport à l'alcool plutôt sain.

La plupart du temps, en soirée, je me contente de deux/trois verres d'alcool, moyennement chargés, histoire d'être bien, détendue (et de réussir à mettre de côté les complexes qui me pourrissent la vie le temps d'une soirée).
Il m'arrive également (évidemment) de faire des soirées sans alcool, ou, plus rarement, d'avoir envie de me mettre lourd. Mais je ne me suis jamais mis mal au point de vomir.

Bref, l'alcool, je trouve ça sympa comme désinhibiteur, vu que je suis plutôt de nature à manquer de confiance en moi (et ça peut se sentir dans mon rapport aux autres), mais je peux m'en passer.

Evasion
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum