Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets
» Bilan de l'année : le questionnaire qui résume tout !
Aujourd'hui à 12:26 par Sunn

» Votre dernier achat
Aujourd'hui à 11:02 par Sunn

» Vos coups de coeur musique
Hier à 18:03 par Stormy

» Que lisez-vous en ce moment ?
Hier à 17:49 par Stormy

» Dernier cosmétique acheté
Hier à 17:35 par Stormy

» Dernier film vu au cinéma ?
Hier à 14:42 par Nora

» Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment?
02.12.16 14:56 par Sweet

» Dernier épisode regardé
02.12.16 10:57 par Chill

» Ce que tu aimerais avoir à Noël.
01.12.16 17:30 par Lithium

» Votre prochain voyage ?
01.12.16 8:24 par Lithium

» Mariés au premier regard
30.11.16 22:50 par Valkyrja

» 0 déchet
30.11.16 15:46 par Light

» [Topic Officiel] ¡¡¡ Joyeux Anniversaire !!!
28.11.16 23:09 par Hope

» Aujourd'hui, tu as fait quoi côté sport ?
27.11.16 20:37 par Stormy

» Entre bilan et résolutions.
24.11.16 16:03 par Willingness


Quel est votre rapport à l'alcool?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Hope le 27.10.08 20:24

Voilà, je me demandais quel était votre rapport avec l'alcool . (Il ne me semble pas avoir vu de sujets similaires, mais si c'est le cas, supprimer bien évidemment mon Topic Razz). Savez vous vous imposer des limites? Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ? Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables? Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool? On vous écoute ;D.

Hope
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Shelly le 27.10.08 20:32

J'aime bien boire deux ou trois verres en soirées. Occasionnellement à table aussi. Je n'ai jamais vraiment été malade à cause de l'alcool, je ne me suis jamais pris une cuite de la mort-qui-tue.
Je pense qu'on peut s'amuser avec ou sans l'alcool. Je ne suis pas fan des jeux où il faut enchaîner les shots. Pour moi quand je vais en soirée, je bois parce que justement je vais pas en soirée tous les jours, et que je sais m'imposer des limites.
Après oui, ça me révolte tous ces djeun'z qui boit pour se la péter ou pour se déshiniber. Tu as peut-être vu le reportage sur TF1 hier soir? La nana à 14/15 ans elle s'injectait de l'alcool directement dans les veines...c'est un cas extrême mais bon au final voilà le problème: tout le monde peut acheter ce qu'il veut. Quand j'avais même pas 10 ans j'allais acheter les clopes ou la bouteille de tiz de mon père, personne m'en empêchait, et ça n'a pas changer.
Bon paraît qu'il veulent mettre tout en oeuvre dès 2009...bon courage!

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Jean le 27.10.08 20:36

Je bois vite fait pendant les soirées, enfin ouais si, peut etre une cannette de Desperados. Je n'ai jamais été bourrée en fait, c'est pas quelque chose qui me donne particulièrement envie, finir malade, passer ma fin de nuit aux toilettes, ne plus me souvenir de ma soirée, ça me dit pas trop. *Rabat joie?*

Je ne suis pas particulièrement choquée par le nombre d'ados qui ne se voient pas passer une soirée sans boire, fin, je trouve ça juste grave.

Après, c'est moi qui gère, je sais qu'à ma dernière soirée, les 3/4 des gens étaient bourrés *Ouais j'étais quasiment la seule à peu près sobre.. --'*, ben, vu comment a fini la soirée, ça m'a pas donné particulièrement envie de faire comme eux. Je me sens un peu rabat joie dans le sens ou la plupart de mes fréquentations ne se voient pas passer une soirée sans alcool, et vont même jusqu'à en acheter en plein après midi pour se bourrer la gueule, je vois pas trop l'intéret et je me sens un peu à l'écart..

Jean
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Valkyrja le 27.10.08 20:44

Je ne bois presque jamais. D'abord parce que je ne connais pas un seul alcool que j'aime, je trouve ça limite pas potable, et en tout cas pas agréable du tout. Et puis je ne supporte pas l'idée qu'un facteur extérieur puisse influencer mon humeur ou ma perception du monde, alors je suis pas pour en boire trop.

Je suis même limite psychorigide avec ça, personne n'a jamais réussi à m'influencer là-dessus, même pas mes parents et leur veuve Cliquot à Noël, et je crois que tout l'alcool que j'ai bu de ma vie se résume à trois coupes de champagne, une moitié de bière et deux fonds de verres de vin. Pas beaucoup plus, et sans aucun plaisir, juste pour faire plaisir ou parce que des fois, vous pouvez juste pas refuser sans vexer. Les gens autour de moi boivent très peu accessoirement, et puis bon, c'est plus des adolescents justement, donc ça change la donne.

Sinon, je suis pas vraiment choquée par le nombre d'ados qui trouvent que boire (trop) est indispensable à une bonne soirée, je sais qu'on peut être bien idiot et inconscient à cet âge, alors je peux comprendre. Je ne l'ai jamais fait, si j'avais un avis à donner je dirais qu'ils ne devraient pas, mais je n'ai pas d'avis à donner alors j'ai toujours laissé les gens faire comme ils l'entendent tant que j'ai rien à y voir.


Dernière édition par Gwendolen le 27.10.08 21:04, édité 2 fois (Raison : précision.)

Valkyrja
Vieille branche
Vieille branche


http://valkyrja-tenderisthenight.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Exode le 27.10.08 20:46

Je ne bois pas, j'ai gouté mais non décidément j'y trouve aucun plaisir. En plus ça pue, l'odeur m'écoeure . Voilà c'est dit.

J'aime pas la plupart des soirées étudiantes à cause de ça, la majorité se bourre la gueule parce que "c'est fun" que "ça aide à danser" ou pour pouvoir dire "han mais comment j'étais défoncé hier, c'était troppp chauuuud quoi" . Quand tu bois pas on te regarde de haut, merci bien mais ça devrait pas être l'inverse quand on voit comment les bourrés finissent en fin de soirée?

Maintenant c'est un cas de consommation parmi d'autres, j'ai rien contre l'alcool chez les autres, je sais que pour beaucoup c'est appréciable un verre comme ça,à table ou en soirée c'est convivial... Mais alors cette tendance à vouloir à tout prix dépasser ses limites pour s'amuser je trouve ça ...con.

Exode
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://www.facebook.com/lacstonweb

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Hailey le 27.10.08 20:51

Je bois un verre ou deux en général en soirée, parfois plus. Tout dépend. Jamais d'alcool fort.
Je ne me suis jamais pris de cuite, je n'ai jamais été saoule, je n'ai jamais ressenti l'effet de l'alcool (mise à part la chaleur pendant quelques minutes).
Je ne suis pas particulièrement choquée de tout ces jeunes bourrés tout les weekends, après tout ils font ce qu'ils veulent, c'est leur foie... Moi personnellement, non, je ne suis pas influençable, et de toute manière personne ne m'a jamais forcée à boire (mise à part le père de mon copain qui me resserre à boire pendant le repas pour finir la bouteille Mol ). Je me limite naturellement, parce que de toute manière je ne bois pas souvent et je n'ai pas envie d'être malade en plein milieu de la soirée.

Hailey
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Luana le 27.10.08 20:52

J'avoue avant j'adorais boire, pour être vraiment bourré.
Il n'y avait pas un soir de fête où je ne buvais pas. Parfois, même pas besoin de fête, comme sa en pleine après-midi j'entamais des bouteilles avec des copines. J'aimais sa, j'aimais livresse. Il y à un soir où j'ai tellement bu, que sa à été le grand trou noire. J'me suis affichée devant tout le monde, pour la première fois j'ai fumé une clope etc..J'étais peté complet. On a dû me ramasser et me foutre dans un lit. Le matin, j'avais rien compris, je croyais même que la soirée continuait. J'pensais avoir dormi 2-3min.
Cette période à durer 2 ans. Maintenant, je n'aime plus l'alcool.
J'bois un voir deux verres maximum, mais c'est plus du tout mon truc.
J'pense que c'est le fait d'être en couple et d'avoir une relation stable. D'ailleurs ça me fait chier quand mon chéri boit. J'aime plus l'alcool et les effets que sa peut faire. En fait, j'pense que ça vient de la fois où mon chéri et moi on était bourrés et ça avait super mal fini. On s'était énormément engueuler. Maintenant je bannis l'alcool.
Par contre je n'ai jamais bu jusqu'à vomir, et je ne me suis jamais retrouvée dans des comas éthyliques, et heureusement.
Même à table j'aime pas spécialement l'alcool. Et en général je préfère l'alcool sucrée que l'alcool fort.

Luana
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Eïdole le 27.10.08 21:00

En soirée je bois 1 ou 2 verres maximum. Jamais d'alcool fort je déteste ça.
Mon chéri est pareil que moi et tant mieux. Enfin lui en soirée, une bière et une bouteille d'eau lui convient très bien.

Et sinon je ne comprend pas trop les gens qui ne savent pas passer une super soirée sans alcool. J'en connais et c'est assez malheureux pour eux en fait.

Eïdole
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par NewSlang le 27.10.08 21:02

Je bois assez rarement, et quand je bois c'est 1 verre ou 2 maximum quand je vais à une soirée. Et encore la plupart des soirées où je vais, je ne bois même pas. Ça dépend en fait du genre de soirée, des gens avec qui je suis etc.
Maintenant mon rapport à l'alcool est assez "sain" je dirais. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Ma mère étant alcoolique, plus jeune j'avais peur de finir pareille et donc je me posais des limites beaucoup plus strictes, je refusais systématiquement quand on me proposait un verre même si j'en avais envie. Puis j'ai eu une petite période où au contraire j'ai été tentée de tester mes limites. Finalement je ne l'ai vraiment fait qu'une fois, où j'ai été vraiment bourrée. Mais je n'y ai pris aucun plaisir, et jamais je n'ai eu envie de recommencer.
Maintenant je dis que c'est plus "sain" parce que voila quand je vais à une soirée et que j'ai envie d'un verre je ne me prive pas. Mais je ne bois jamais plus que de raison, ça ne me dit rien, ça aurait même tendance à me dégoûter.
Sinon, je ne suis pas du tout influençable, et je ne l'ai jamais été. Personne ne me fera boire un verre que je n'ai pas envie de boire !

NewSlang
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Guarana le 28.10.08 0:22

Savez vous vous imposer des limites?
Je ne suis pas sure, mais je crois .
Etes vous plutôt du genre a boire un verre à l'occasion, ou bien à vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez?
Heu ... je n'essai pas d'etre bourrée, mais je bois assez pour me sentir bien quoi, a l'aise .
J'ai eu ma premiere cuite a 16 ans donc ya pas longtemps du tout.
Pendant 2 mois, je buvais casi tous les soirs ; Desfois je finissais assez sobre, desfois assez joyeuse, des fois bourrée, et une fois, completement défoncée . J'etait totale inconssiente, dans un autre monde, jtenais plus debout ... mon cousin ma prise dans ses bras et ma ramené chez lui, et j'arrété pas de gerbé apparement, et on serai passé devant pleins de potes a lui et tout . Ca encore c'est rien, enfaite arrivé a la maison ben apres s'etre couché et remarqué que je n'etait plus a coté de lui, il m'aurait retrouvé a walpé dans les chiottes entrain de dormir . Seulement ses parents se sont reveillés ... bref, heureusement pour moi il c'est rien passé d'autre, enfin si mais bon bref . Le lendemain c'etait le mardi 15 juillet, jme reveille il fesait jour, et jme dit " merde ! " enfaite je bossais se jour la, jcommencais a 6h du mat' seulement jme suis levée vers 11h, et a peine levée jme suis écroulée par terre . 'fin, j'ai fais une greve d'alcool pendant une semaine ( plus ou .. moins -_- ), et apres ben, jai recommencé a boire, mais jme limitait . Je savais quand m'arrétée pour pas finir comme le soir du 14 . Mais bon, c'est tentant quand tous les soirs jvais a des concerts, ou a un pub, ou au bar voir des potes .
Bref ça c'est quand jsuis chez mon cousin dans le sud .
Sinon, depuis fin aout, je n'ai pas été bourrée une fois . Meme si au lycée, les jeudi ou vendredi des fois jbois genre une biere .. ben ça s'arretait la.
Apres il y a eu des ptits coup de blues ou je buvais toute seul, sans me bourrée la gueul non plus . Mais ça c'est autre chose, et jcrois que c'est terminé .
Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool?
Ouai . J'aime boire, mais a partir du moment ou on se dit " je ne pourrai pas ... sans boire ", c'est que ya un probleme . Surtout quand beaucoup sont concernés .
Jdis ca meme si paradoxalement jsuis passée par la, mais bon, pas longtemps .


Dernière édition par Eroyne le 07.11.08 18:16, édité 3 fois

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par der le 28.10.08 0:29

.


Dernière édition par Andrea7 le 24.09.10 1:15, édité 1 fois

der
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Watkins le 28.10.08 1:20

Je suis straight edge depuis bientôt 5 ans. Ce qui fait que la dernière fois que j'ai "bu" j'avais 15 ans passés, et ça devait être genre du cidre. Depuis, plus rien, jamais, peu importent les circonstances =]:.

Les jeunes qui boivent ne me dérangent pas, du moment qu'ils ne viennent pas me saoûler (justement)/me vomir dessus/mal me parler parce qu'ils ont l'alcool mauvais.
Après si ça reste joyeux ça ne m'ennuie pas, et après tout ils font ce qu'ils veulent, j'ai pas à assumer pour les autres ^^.

Watkins
Petite graine
Petite graine


http://brokenxnose.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Freedom le 28.10.08 6:46

Avant je picolais comme un trou. Mais vraiment. Je finissais toujours mal, soit la tête dans les toilettes, soit dans les bras d'un pervers. Au choix. Et puis y'avait toujours mon meilleur ami pour me tenir les cheveux quand j'alais mal et pour me m'enlever des bras du premier gars venu. Heureusement, d'ailleurs qu'il était là pour moi. Puis un jour, il ne m'a plus parlé, m'a traité de grosse p*te et s'est cassé, me laissant là, en déchet. Alors je me suis prise en main, j'ai recommencé à bosser, à aller aux soirées juste pour discuter avec des personnes intéressantes, jusqu'à ce qu'il finisse par se rendre compte que j'avais changé. Je le remercie tous les jours d'ailleurs. Grâce à lui j'ai trouvé Erwan, je passerais mon bac avec une mention, et je ne bois plus, ou presque. De temps en temps, aux grosses soirées je prends une bière ou un verre, et un seul d'alcool fort. Ca me convient. Je vais bien.
Voilà j'ai finis de raconter ma vie.

Freedom
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Leeloo. le 28.10.08 8:12

Mes parents sont des amateurs de vins, et de champagne, sans être alcoolo, ils boivent pas mal je crois, quand je les compare aux autres parents.
Du coup, l'alcool n'a jamais été pour moi un sujet de fantasme à l'adolescence, vu qu'on y a toujours eu accès depuis petite.
Des fonds de bières, un peu de champagne pendant les fêtes, qui avec le temps sont devenus plusieurs coupes avec eux, des bières avec mon papa, du vin parfois. Mais toujours dans une optique de dégustation, jamais pour se "la mettre" en famille!
Je me suis toujours dit que s'ils avaient été aussi ouvert avec le reste, j'aurais sûrement moins fait de conneries dans mon adolescence.

A part quelques très grosses cuites inquiétantes qui m'ont valu des soirée irracontables vers 15/16 ans, avec les années, je sais m'arrêter quand il faut, je fais en sorte de jamais dépasser le stade du verre de trop, du coup, je bois souvent, parfois beaucoup, j'aime bien la sensation d'ébriété, mais je finis jamais, ou alors vraiment très rarement par gerber, parce qu'être mal, c'est pas super agréable.
Je bois en soirée, je n'aime pas trop les alcools forts, je préfère les choses bien sucrées, j'adore le champagne, je ne pourrais boire que ça, j'adore aussi le monacos-clopes en terrasse, quand il fait beau, pendant les repas "spéciaux", aux restos ou à l'occasion, j'aime bien boire du rosé, bref, je pense pas avoir de souci avec l'alcool dans la mesure où je sais où sont mes limites, je sais m'arrêter, et je bois pour le plaisir, et pas pour être complètement déchirée.

Leeloo.
Belle Plante
Belle Plante


http://dirty-little-confessions.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Heyou le 28.10.08 9:03

Je bois en général en soirée, un peu de tout, comme je sors plutôt avec des gars, ça picole mais je m'arrête dès que je sens que ça va mal tourner, ce qui fait que je suis très souvent pompette (et j'adore ça ^^) mais je n'ai jamais vomi et je n'ai pas la gueule de bois le lendemain matin. Par contre, si je me dis, ce soir soirée-grenadine, je m'y tiens jusqu'au bout. Et les ados qui ne peuvent pas passer leur soirée sans boire, ça me choque pas, c'est la période "tout le monde boit alors je bois aussi", avec la maturité ça évolue, c'est pas comme si tous les jeunes étaient alcooliques.

Heyou
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par  le 28.10.08 9:29

Les deux dernieres années, on faisait des fetes tous le week end et je ne compte plus les fois ou je me suis retrouvée a roupiller sur le banc en bas de mon bloc tellement j'étais défoncée.

Ca arrivait meme la semaine quand j'allais encore au lycée, le soir on trainait dehors, on picolait, et le lendemain j'allais en cours, pas totalement remis de la cuite. Mes " copines " fermaient les yeux devant mon état, mais par derriere KO

Mais on faisait chier personne ! A part pendant les grosses soirées ou çà se finissait en baston. Ma derniere cuite date du 23 et 24 mai, il me semble.

Le 23, le soir ou J. s'est fait arreter et que K. a cramé une bagnole car S. s'était fait expulser. Dans la soirée du 24, on a été en boite et j'ai dépassé les limites le soir la.

Quand on est sortis de la boite, je me suis écroulée par terre devant la friterie et j'ai déguelé pendant au moins une demi heure. C. m'a pris dans ses bras et m'a ramené au quartier.

Et la manque de chance, j'ai vu mon parrain et tous ses potes. Il a demandé a C. pourquoi j'étais dans cet état et il lui dit " Elle a trop picolé, elle a déguelé, tu sais c'est pas la premiere fois que çà arrive "

Il s'est approché et il m'a collé deux targnoles. Et il m'a dit que si il me revoyait encore une fois dans cet état, il m'emmenerait en cure de désintoxication. Et il a aussi mis ma mere ( qui était encore plus défoncée que moi ) au parfum en lui disant que si ca continuait comme çà, il allait appeler le juge et tout et tout. On a flippé et j'ai plus touché un verre depuis.

Ma mere ne buvait qu'en soirée et en général c'était elle qui les organisait, mais elle fumait. Un soir a cause de çà, elle s'est réveillé et c'étaitle trou noir. Depuis elle n'a plus touchée a un seul joint;

Je sais que c'est pas un modele mais elle a toujours fait tout ce qu'il fallait pour moi. Aujourd'hui, elle a un nouveau chéri et elle se marie l'année prochaine

Ce qui m'a énervé, par contre, c'est qu'a mon anniv, mon voisin voulait absolument que je trinque avec eux et moi je voulais pas. En plus c'est du crémant et j'ai horreur de çà. Du coup il s'est vexé et a fait la gueule toute la soirée -_-



Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Reykjavik le 28.10.08 11:07

Savez vous vous imposer des limites? Oui enfin par moment. Disons qu'a un moment ou on fait des "Tu bois, je bois", je sais m'en imposer (ou quand on fait un affond par exemple) mais si par exemple, je suis déja un peu dedans, j'ai du mal à voir qu'il faut que je m'arrete. Si on me propose un verre, je dirais pas non (si je connais la personne, hein). Mais en général, il y a tjs qqun qui est là pour me "surveiller" ou pour me dire non.

Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ? Disons simplement que ca dépend du genre de soirées. Si c'est en ville, benh je bois presque a chaque fois (sauf si je suis malade) idem pour les soirée Forma.T etc. Si c'est une soirée chez un pote (sauf jeux de carte et jeux à boire) ou une soirée organisée un peu "gentille", là je ne bois pas beaucoup en général.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables? Suivant ce que j'ai répondu à ta premiere question, je pense etre assez mature pour dire non, pcq quand je sais que ca ne va pas aller, je m'éloigne et je m'assied, enfin je m'arrange pour que ca aille mieux quoi.

Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool? Non, enfin je veux dire que; où je vis, il y a un quartier avec que des cafés et quand j'y vais (le vendredi soir) benh y a tjs plein de monde, donc j'ai un peu l'habitude de voir des jeunes gens saouls, donc ca me choque moins. Mnt ca me choque quand je vois qqun de moins de 15 ans là bas (qqun de 15 ans aussi, m'enfin moins). Je sais pas pq ..

Reykjavik
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Snow le 28.10.08 11:16

J'ai jamais été bourré au point de vomir partout et ne pas me rappeler ce que j'ai fait. C'est pas trop mon truc ça. D'ailleurs, j'en vois pas trop l'intérêt. Disons qu'en soirée, je bois pour être plus décontractée. Je suis toujours un peu pompette, je rigole pour rien, je vais parler à de parfaits inconnus, mais rien de bien méchant quoi. En plus, ça reste assez occasionnel. Smile Et de toute manière, je suis capable de m'imposer des limites, y a toujours une petite part de moi qui reste consciente de ce que je fais. Et si un jour, c'est pas le cas, j'ai toujours un de mes amis qui sera là pour me rappeler à l'ordre, j'en suis sure.

Snow
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Schizo le 28.10.08 11:32

Je pense être assez raisonnable avec l'alcool, j'en aime le goût mais un verre ou deux me suffisent largement. Enfin en dépassant ce quota il m'est arrivé d'être plus expansive et de rire pour rien mais voila, ça se résume à être un peu 'pompette'. Par contre il y a une seule fois où j'ai vraiment abusé et c'est de loin mon souvenir le plus honteux, franchement ça m'a calmée et bien dissuadée de recommencer je crois Very Happy.
Sinon concernant les jeunes de mon âge qui boivent beaucoup oui franchement ça me choque un peu, quand je vois des connaissances sortir avec pour but principal de se bourrer la gueule puis finir complètement torchés à rouler des pelles à des types de 40 ans avant de faire un mini coma étylique, le tout chaque semaine, ça me dépasse un peu ouais.

Schizo
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Gatsby le 28.10.08 11:47

Sujet assez délicat pour ma part. Je bois très régulièrement en soirées, trop et je fais n'importe quoi. Malgré cela je continue, avec des pauses parfois, quand j'ai vraiment abusé. Je passe aussi de temps en temps des soirées sans alcool mais c'est certain que ce n'est pas la majorité. Je n'ai pas besoin de boire pour m'amuser, absolument pas en fait, c'est juste une ridicule envie. Les lendemains sont parfois difficiles et irracontables mais bon, je me dis que malgré tout si il fallait que j'arrête pour une raison diverse ça ne me manquerait pas vu que j'ai déjà fais des pauses. Et puis, je résiste plus ou moins bien, peut-être que si je faisais un coma ça me remettrais vraiment les idées en place mais je n'en suis pas encore là.

Gatsby
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Invité le 28.10.08 15:52

J'aime bien l'alcool. Je la mélange toujours avec un Coca ou une boisson non alcoolisée tout en mettant peu d'alcool. C'est que le samedi soir (mais pas tout le temps) et le dimanche midi ou soir avec mes parents. Ils me laissent faire. Et me faire enormement confiance vs à vis de l'alcool. Je sais me fixer des limites comme meme. Jamais, je ne veux être bourrée. Meme si un jour, sa arrivera peut etre.. J'ai vu ma grand mère dans des états pitoyables à cause de ceci, qui marchait n'importe quand, disait n'importe quoi.. Bref, bourrée quoi ! Et l'alcool est l'unes des raisons du pourquoi elle est décéde parmis d'autres ! Donc, sa m'a bien fait réagir ce que pouvait etre lacool et je fais attention ! Quand je vois ue j'en mets trop, j'en mets un peu dans le verre à mon pere sans trop en mettre pour qui ne le soit pas saoul bien sur ou jen jete. On m'en a dej proposé gentimment en famille, je dis oui pour l 1er mais peu. Mais c'est bon, j'arrete là. Je n'ai pas besoin d'etre saoule pour m'amuser. Je sais deja tres bien le faire. sans cela, donc pas besoin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par effet-ralgan le 28.10.08 17:46

Savez-vous vous imposer des limites? Oui, totalement. Je n'ai pas une grande expérience avec l'alcool mais je connais mes limites et les respecte donc.
Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ? Je bois un verre pour l'occasion, un verre pour le plaisir, deux ou trois si j'm'emballe. Mais je ne vais jamais dans une soirée dans l'optique de "ouaiiiis y'aura d'la picooole". De toute façon je ne bois pas beaucoup d'alcools vu que je n'aime pas trop ça donc ça limite.
Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables? Plutôt mature. Je sais m'arrêter. Je suis quelqu'un d'assez responsable donc je sais quand arrêter et au contraire quand je peux me "laisser aller".
Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool? Oui, assez. J'veux dire, dans mon entourage, avec mes potos, on a pas besoin d'alcool pour s'amuser, bien sûr de temps en temps, on se fait un p'tit verre pour le plaisir ou pour fêter quelque chose mais bon, jamais ça devient Le truc indispensable à une soirée ou à un moments passés ensemble et ça m'fait bizarre de voir que pour certains, il FAUT de l'alcool dans une soirée, absolument. Je sais pas, je trouve ça.. étrange.

effet-ralgan
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Ampholyte le 28.10.08 17:51

.


Dernière édition par Avalona le 19.02.11 9:54, édité 1 fois

Ampholyte
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Ysatis le 28.10.08 17:51

Quand j'étais en Russie, pas de surprise, on buvait beaucoup de vodkas dans nos soirées. Beaucoup, beaucoup, beaucoup.

Aujourd'hui, j'ai plus de mal avec les alcools forts, mais j'aime bien boire en soirée, jusqu'à en être joyeuse. J'adooore le martini. Et les cocktails. Et le vin rouge. Razz

Ça m'est bien sur arrivé plusieurs fois de finir assez mal, mais rarement au point de vomir quand même, j'arrive relativement bien à m'imposer des limites, histoire de pas être totalement pitoyable et de faire que de la merde.

Mais bon, après je peux très bien passer une bonne soirée sans me murger la gueule non plus. C'est surtout dans ces grosses soirées où l'alcool coule à flots qu'on se laisse tenter.

Ysatis
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Sorose le 28.10.08 18:17

Savez-vous vous imposer des limites?
Oui, je n'aime pas me sentir "trop bien", la tête qui tourne un peu... Bref, dès que je sens l'effet de l'alcool, ça me cupe l'envie d'aller plus loin. J'ai peur d'être malade, donc, je bois toujours très lentement, pour mesurer l'effet que l'alcool a sur moi.
Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ?
Je n'ai jamais été bourrée. J'ai déjà bu avec trop peu de modération pour me trouver pompette, mais sans plus. C'est une sensation assez agréable, mais je refuse d'aller plus loin. Donc, je bois plutôt à l'occasion, en repas de famille, lors d'un dîner (plutôt vin, donc). En soirée, en général, je suis celle qui ne boit pas, et qui conduit. Mais si je peux boire, c'est toujours modéremment, au pire un peu de rouge aux joues.
Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables?
Je n'ai jamais bu avant mes 19 ans. J'avais gouté, une gorgée au nouvel an avec mes parents, mais sans plus. Ils ne boivent pas du tout, et par conséquent, je n'ai jamais été tenté. De toute façon, c'était totalement interdit chez moi, donc, la question ne se posait même pas. Donc, forcement, j'ai tout de suite su poser mes limites. J'aime bien l'alcool, mais juste pour le côté gustatif (d'où le fait que je préfère le vin rouge), et non pour son effet. Je ne veux pas être malade, ni avoir mal au crane, et encore moins, être habituée à boire assez pour "tenir" l'alcool. J'aime me sentir novice dans ce domaine, et j'aime le fait que deux trois verres, me mentent déjà le rouge aux joues.
Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool?
Hum... Je ne dirais pas choquée, mais j'ai été super surprise de voir que beaucoup de jeunes de mon âge boivent depuis leur 15 ans, et sont très habitués à l'alcool. J'ai été assez outrée qu'on se moque de moi, quand j'ai annoncé n'avoir jamais bu avant mes 19 ans, et que par conséquent je tenais pas l'alcool. Du coup, c'était un peu le but : me faire connaitre ma première cuite. Ah bah, tout de suite, ça m'a donné la donne, et il est donc hors de questions que je donne satisfaction.
Par contre, je suis toujours en décalage durant les fêtes, et c'est super génant. Au debut, ça va, puis après ça part trop en live, donc, c'est super pourri pour moi.

Ce qui me choque, c'est l'aspect culturel (peut être que le fait que j'habite en Bretagne joue) mais ici, ce sont très souvent les parents qui initient leur enfants à boire. Eux mêmes buvant, et franchement, ça montre bien que si y'a pas d'interdit, bah ça boit tout autant que ceux qui veulent braver l'interdit.


Dernière édition par Sesilina le 30.10.08 21:49, édité 1 fois

Sorose
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Shiny le 28.10.08 18:29

Avant, au début où j'allais dans des soirées je buvais jusqu'à m'en rendre malade, pour moi c'était évident que pour s'amuser il fallait être soulé! Cette période à duré un an environ, je me suis calmée la fois où je suis vraiment allé trop loin. J'était complètement morte à cette soirée là, tellement morte que je ne me rappelle quasi de rien. Mon chéri et mes copains ont tous eu les boules que je fasse un coma éthylique. A ce qu'on m'a raconté, je ne tenais vraiment plus du tout debout et j'ai perdu connaissance pendant quelques secondes. C'est à partir de ce moment que je me suis dit ''mais quelle conne je suis!'' Maintenant je bois raisonnablement, dès que je sens que j'ai la tête qui tourne je m'arrête de boire, je n'ai pas envie de me retrouver une seconde fois dans un sale état.

Shiny
Racine
Racine


http://may-27th-1991.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Atchoumboulike le 28.10.08 18:38

J'en bois pas du tout alors mon rapport avec lui est inextistant Very Happy

Atchoumboulike
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Invité le 28.10.08 18:42

Je ne bois que pendant les soirées. Et je n'ai jamais été défoncée de ma vie, &ça me va très bien comme ça. Je suis ça tellement ri-di-cule ceux qui boivent encore&encore tout ça pour se retrouver à dormir sur le parterre dehors, à côté des vomis des autres bourrés. Non merci, c'est pas pour moi.

J'ai déjà bu au point d'être joyeuse, mais jamais au delà.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Invité le 28.10.08 18:44

Ok, je fais ma coincée mais j'ai jamais bu.
Je comprends pas pourquoi ni en quoi l'alcool est nécessaire pour s'amuser. Franchement, je comprends pas.
J'ai vu assez de potes finir torchés, finir mal. Ca m'a suffit quoi.
Je passe pour LA grosse coincée de service, LA nulle qui sait pas s'amuser mais je préfère rester sobre plutôt que finir ma soirée dans les chiottes ou dans le pieu d'un pervers et ne plus m'en rappeler le lendemain
Maintenant, ceux qui boivent bah ils font ce qu'ils veulent, c'est pas mon problème

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Megaline le 28.10.08 18:49

Hmm en fait je tiens bien l'alcool, je suis joyeuse assez vite parce que c'est déjà dans ma nature, et que je saute sans hésiter sur le prétexte "c'est l'alcool" pour faire et dire un peu n'importe quoi. Mais jamais de ma vie j'ai vomis, ou me suis évanouie, ou n'ai plus été capable de prendre soin de moi seule à cause de l'alcool.

J'y vais au feeling, j'ai confiance en moi. L'alcool me déshinibe, ça m'ôte de la tête la plupart des soucis idiots, j'aime ça et je ne me gène pas pour boire en soirée, comme je l'ai dit, c'est un prétexte que je saisis pour délirer encore plus de l'habitude sans que personne puisse juger. Mais malgré ça, je sais que même si je suis bourrée, jamais je ferais quelque chose que je ne veux vraiment pas faire. Genre fumer, me droguer tout ça, peu importe le nombre de verre que j'ai bu, je sais que je ne le ferais pas, et que j'aurai rien à regretter au matin.
J'ai vraiment une confiance absolue en moi même, alors je ne me stresse pas pour le nombre de verre, ça dépend comment je me sens, à quelle vitesse je les enfile, et ce que je fais entre deux verres. Après si un soir je sens que je vais vraiment me mettre minable, peu importe l'état dans lequel je serais déjà, s'il n'y a pas une personne de confiance pas loin dont je sais qu'elle s'occupera de moi correctement si jamais je suis plus capable de le faire moi même je le ferai pas. Ce qui implique que je le ferai jamais parce que je suis une nana parano qui a du mal avec la confiance aux autres surtout en soirée, et qui déteste dépendre de quelqu'un/laisser la responsabilité de ma personne à qui que ce soit d'autre Mol si je sens que ça va faire trop, je suis pas du tout influençable non plus. Je me rappelle du topic "avez-vous confiance en vous", si je pouvais séparer ma personnalité en catégorie et répondre pour chacune, je mettrais "absolument, totalement" pour le rayon alcool chez moi ^^.


Sinon, ouais les jeunes qui peuvent pas se passer d'alcool...je dirais pas que ça me choque, ça me laisse plutôt mi blasée mi perplexe, parce que boire pour boire, se mettre minable absolument, à tout prix, pour plus pouvoir marcher, gerber par terre, plus se rappeler de la soirée et gagner une migraine en prime....je vois absolument pas l'intérêt quoi. Ça m'inspire un vague mépris, cette attitude, pas plus. Jm'en fous parce que ça me concerne pas trop ce genre de cas, vu qu'avec ceux là au moins t'es sûre qu'à la fin de la soirée ils prendront pas le volan parce qu'ils auront même pas la force de se relever. Chez les jeunes, ce qui me choque vraiment c'est de voir une clope dans la main d'une gamine de douze ans.

Par contre, ceux qui boivent et prennent le volan en toute connaissance de cause, genre ils savent qu'il faut pas mais ils ont la flemme d'attendre ou je ne sais quoi, ça me choque beaucoup. Et encore plus les connards qui assument et trouvent ça drôle après coup. Dans les groupes facebook surtout, ces abrutis qui racontent leurs expériences en se sentant bien puissant genre "wouhou jsuis trop un rebelle" ça me tue, les gars qui se vantent de s'être bourré, d'avoir conduit sur 14km sans phares à 3h du mat', à plus de 100km/h et en traversant un village, par exemple, ça me fout hors de moi. Limite jme suis demandé si ils auraient pas une amende ou autre si un flic tombait sur le témoignage en pensant "si c'est le cas, je balance, non, espèce de @#?*$# !!!" Bref.


Arf le pavé...mais sinon un dernier truc, Asthenia : je comprends totalement ton point de vue, j'ai exprimé le même plus haut concernant ceux qui se torchent systématiquement, c'est juste qu'il y a un juste milieu entre ceux-là et ceux qui ne boivent pas du tout, entre les deux extrêmes quoi.

Megaline
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Stormy le 28.10.08 18:57

Je ne bois que pendant les soirées et jamais rien de fort car je n'aime pas ça, ni la bière, ni le champagne (mais bon quand quelqu'un m'offre un verre de champ' pour fêter un truc, je refuse donc pas mais birk quand même)
J'ai jamais vraiment été bourrée et c'est très bien comme ça.
Féerique a écrit:Et sinon je ne comprend pas trop les gens qui ne savent pas passer une super soirée sans alcool. J'en connais et c'est assez malheureux pour eux en fait.
Idem ! J'avais un "copain" qui passait toutes ses soirées d'été à boire, il avait même été jusqu'à boire de la Vodka pure rien que pour être bourré et parce qu'il y avait rien d'autre à boire, et il était toujours très fier de me raconter tout ça, moi au contraire je trouvais ça pathétique !

Stormy
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Pandore le 28.10.08 19:37

Je vais du principe que lorsqu'il y a une soirée, 2/3 verres ça ne se refuse pas justement parce que c'est l'occasion, on sort du quotidien, c'est la fête quoi Mol
Mais je sais m'arrêter, je bois juste pour être joyeuse, être dans l'ambiance !
Donc je bois oui mais uniquement aux soirées et sans dépasser les limites, sinon c'est du grand n'importe quoi autant pour les autres que pour moi le lendemain
Après il y a aussi les petits alcools comme le vin ou la bière à l'apéritif, c'est pas bien méchant quand ça se limite à une cannette/un verre

Pandore
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Farewell le 28.10.08 19:42

Je suis assez psycho-rigide avec l'alcool. Cet été j'ai accepté juste une fois de boire un peu, bêtement, parce que j'en avais marre et je voulais faire comme mes amis, et c'est bien la seule fois où j'ai eu la tête qui tournait. A part ce jour-là, j'ai rarement bu de l'alcool, pour des raisons personnelles, je suis fachée avec l'alcool. J'estime qu'on doit savoir s'amuser sans alcool.
Un verre ou deux, dans la soirée, pourquoi pas. Si on trouve un alcool qui me plait, ce qui se révèle être une tâche assez hardue, lol.

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par ColdWindBlows le 28.10.08 19:43

Savez vous vous imposer des limites?
Mouai, enfin, ce ne sont pas de vrais limites. Je m'arrête généralement quand je sens qu'un verre de plus et je vomis. Je ne bois pas à toutes les soirées mais quand je le fais c'est rare que je m'arrête à trois verres.

Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ?
A vrai dire, je ne bois pas souvent, je ne suis pas du genre à écumer toutes les soirées, toutes les sorties en boite, bars ... Pour l'instant, j'ai l'impression de tenir l'alcool, je n'ai encore jamais eu de trou noir, fait des choses inavouables sous influence. Etre bourrée, c'est une sensation plutôt agréable, 'fin j'me comprends. C'est pour ça que je refuse d'aller trop loin. J'touve ça assez minable les gens qui boivent à en vomir ou qui deviennent complètement incontrolables.
En soirée, je peux aussi ne pas boire d'alcool ou me contenter d'une bière.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables?
Oui, je crois. J'avoue que je bois assez lentement pour toujours me rendre compte de mon état d'ébriété ^^ donc quand je sens que c'est beaucoup trop j'arrête. Je ne suis pas influençable, on ne me fera pas boire si je n'en ai pas envie.

Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool?
Ce qui me choque le plus, c'est la banalisation de l'alcool même en dehors des soirées. On voit plein de jeunes qui boivent, entre 12h et 14, et cela juste pour être bourré en cours. Dans mon lycée la même année, 2 garçons ont perdu connaissance en plein cours.

ColdWindBlows
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Kaya le 28.10.08 19:54

Avant, je trouvais carrément le fait de boire stupide, dans le but de se souler ou non. Mais maintenant... Il faut le dire, je bois n'importe comment. Je commence toujours par me dire que je boirai raisonnablement, et qu'une fois pompette j'arrêterai. Sauf que quand je commence à avoir une chauffe, je demande à boire, je me jette sur tout ce que je trouve d'alcoolisé. Je fais vraiment n'importe quoi, et le pire c'est que sur le moment je ressens vraiment le besoin de boire encore plus. (Vous allez me prendre pour une conne :dry: ) Je suis vraiment dans une état lamentable quand j'ai trop bu, vous n'imaginez même pas...
Bref, je n'aime pas spécialement l'alcool, mis à part les boissons sucrées, mais en général je bois pour me mettre "dans l'ambiance", me "destresser".
Les gens ont tendance à me dire que je me rendrai compte de mes conneries qu'une fois que j'aurai fait un coma ou quelque chose de grave, surtout qu'il faut toujours s'occuper de moi quand je suis saoule, donc ça fait pas mal chier les gens quoi.. Gné
Je pense que j'aime être saoule surtout parce que j'ai tendance à oublier tout ce qui me dérange dans ce moments là, c'est l'euphorie qui me plaît. Mais bon, je sais je sais, c'est "mal".
Ca m'a déjà causé quelques problèmes avec mes copains. Surtout actuellement.

Savez vous vous imposer des limites?
Sincèrement, je pense que pour le moment non, pas vraiment.

Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ?
Je vais pas non plus dire que je me bourre la gueule à chaque soirée mais comme je le dis avant, j'ai tendance à vite partir.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables?
Je suis plutôt influençable. Malheureusement.


Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool?
Heu franchement oui, ça me choque. Ok, parfois c'est marrant d'être saoul, mais bon, de là à dire qu'on ne peut pas passer une bonne soirée sans alcool... y a des limites. C'est stupide j'ai envie de dire.

Kaya
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Thunder le 28.10.08 19:58

Savez vous vous imposer des limites?
Plus ou moins vu que ça dépend de l'humeur, de l'état dans lequel on est au départ... quand je suis déprimée je décolle beaucoup plus vite par exemple, et après je bade souvent. Mais sinon je pense connaître mes limites dans le sens où je sais quel alcool me fera vomir, et à peu près quand je dois m'arrêter avant de vomir.

Etes vous plutôt du genre à 'boire un verre à l'occasion' , ou bien à 'vous bourrer aux soirées auquelles vous assistez' ?
Entre les deux. Quand jvais à une fête c'est plus qu'un verre en général, mais hors de question de passer la nuit la tête dans la cuvette avec un trou noir le lendemain, ça m'est jamais arrivé et j'en ai pas envie. Donc je suis souvent pompette voire bourrée, des fois même je dépasse la dose normale donc direction les toilettes, mais jme remets vite et après c'est reparti. Mais ça se passe très bien dans l'ensemble.

Etes vous assez 'mature' pour refuser de boire parce que 'ca va faire trop' ou êtes vous plutôt influencables?
Autant dans la vie je suis influençable, mais au niveau de l'alcool, pas du tout : si je sens que le prochain verre ou shooter va mal passer, je refuse. Et si je sens que l'alcool va me faire bien bader ben je bois pas du tout.

Etes vous choquées par le nombre d'adolescents qui ne peuvent pas passer une soirée sans alcool?
Plutôt oui, surtout que j'habite en Bretagne donc ici c'est vraiment l'orgie, j'ai plein de potes qui boivent tous les week end, et autant vous dire que c'est pas des petites doses... y a quelques années, quand j'ai appris ce qu'était une cuite ça m'a fait vraiment peur, surtout pour mes amis, pour toutes les soirées qu'on allait faire à 17/18 ans. Puis j'ai assisté au coma éthyllique de ma meilleure amie donc ça traumatise un peu au début. Sinon en ce qui me concerne, avec mes potes on peut très bien passer une soirée sans alcool, et on ne boit jamais genre l'aprem. Jpense que c'est quelque chose qui se tasse avec le temps en fait, au début (vers 15/16 ans) on ne connaît pas ses limites donc on fait la fête à outrance et on boit comme un trou, résultat : des "cadavres" par terre à chaque fin de soirée, et puis après quelques années "d'expérience" on devient plus raisonnable, sûrement un peu moins con, du coup les soirées se passent mieux. Donc oui, évidemment que c'est choquant le rapport des jeunes avec l'alcool aujourd'hui, et jsais pas trop comment ça peut se régler en fait.


Un truc qui me choque, c'est que vous avez toutes l'air de dire que ceux qui ne boivent pas sont "rejetés", mais perso je trouve pas, j'ai un ou deux potes qui ne boivent pas du tout, et jamais on les a charriés là-dessus ou pris de haut (et pourtant on est en Bretagne hein lol).

Thunder
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Rain le 28.10.08 22:07

A une époque je ne pouvais pas m'amuser sans boire.
Je jeûnais exprès avant pour que l'alcool me monte plus vite à la tête Vomit
Donc tous les week end j'étais décalquée, je me demande d'ailleurs comment je tenais :hallucine:
A une époque encore plus lointaine, je buvais pour apaiser mes angoisses, j'allais en cours bourrée.... Un soir je ne parvenais pas à m'endormir malgrès les somnifères ( suis insomniaque chronique) j'ai bu pour potentialiser les effets des médicaments, et je me rappelle plus de rien. Juste que j'ai eu le reflexe d'aller vomir quand j'me suis sentie partir.

Je ne suis pas choquée par le comportement des ados vis à vis de l'alcool, juste triste et fataliste....

Rain
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


http://babylone-ly.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Little-hilly le 29.10.08 22:26

Je bois très rarement ; ou du moins, cela m'arrive rarement d'avoir "trop" bu. Il y a un peu plus d'un an, j'avais vraiment forcé et j'ai passé la nuit à vomir ; j'ai été exécrable avec mon Amoureux et j'ai foutu la merde un peu partout. J'ai donc évidemment mis du temps avant de reboire.

Maintenant, je bois de temps en temps, quelques verres en soirée, mais je sens quand je vais dépasser mes limites, et étant donné que cette nuit passée à vomir tripes et boyaux n'a pas été des plus agréables, je ne dépasse pas mes limites. Il m'arrive d'être un peu joyeuse comme on dit, mais ça ne va pas plus loin. Je suis assez mature pour refuser un verre si je sais que ce sera celui de trop, même si "plus jeune" j'étais malheureusement très influencable.

J'avoue avoir du mal à comprendre les gens qui sont toujours à la recherche de la cuite, du fameux moment où tout bascule. Je trouve ça assez terrifiant de voir des ados de plus en plus jeunes s'émerveiller des effets de l'alcool. Le problème, c'est que tout est mis en oeuvre pour vraiment inciter les jeunes à boire : de plus en plus de soirées étudiantes, un accès à l'alcool qui est à la maison pas si dur ... Malheureusement, l'alcool n'a plus vraiment de limites et oui, je trouve ça profondément choquant.


Dernière édition par Little-hilly le 02.11.08 11:33, édité 1 fois

Little-hilly
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Conformiste excentrique le 30.10.08 0:00

Avant l'an passé, je ne sortais pour ainsi dire jamais. Maintenant je fais des soirées bien plus souvent et la grande majorité de ces soirées sont sans alcools ce qui ne m'empêche pas de m'amuser. Pour autant, je ne me prive pas de boire lorsque je le peux, j'ai un raport assez "libre" avec l'alcool qui fait que je n'en bois pas qu'en soirée. Toutefois je bois peu, l'idée d'être bourrée ne m'enchante absolument pas, je n'y vois aucun intêret.

Pour ce qui est des adolescents et l'alcool, ce qui me choque n'est pas le fait qu'ils en boivent mais le fait que certains le font dans un but d'ivresse ce qui en plus d'être stupide et aussi dangereux. Mais ce qui me choque le plus ce sont les ados qui se bourrent en journée notemment les jours de cours, c'est ainsi qu'une fille lorsque j'étais au collège à fait un coma éthylique, que lorsque j'étais au lycée une fille de ma classe à dû sortir de cours parce qu'elle se sentait parce qu'elle c'était bourrée avant de venir et autres cas similaires...

Conformiste excentrique
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Adrenaline le 30.10.08 21:27

Entre mes 15 et 16 ans, j'ai bu, bu beaucoup, j'ai pris des cuites énormes à répétitions. Je n'ai jamais vraiment aimé l'alcool pour son goût de toute façon, un BON cocktail ou un verre de coca, c'est la même, donc innutile de vous dire qu'avec ce que j'ai pu m'enfiler comme alcools purs, c'était autre que pour le goût mais pour l'ivresse seulement.

Depuis, je ne bois plus beaucoup. D'abord, parce que je ne tiens pas l'alcool, que ça me rends vite malade, je vomis de temps en temps, et si je ne vomis pas, je passe la journée qui suit une cuite avec l'estomac dans un état pas possible. Puis l'alcool peut pousser à faire des choses que l'on regrette, et qu'on effacera pas.

Donc maintenant, un verre ou deux, ça me suffit pour être joyeuse, mais j'ai plus envie de me mettre le compte avec de l'alcool. Je peux aussi très bien passer une soirée sans alcool - d'ailleurs j'ai fait ça hier, alors qu'il y en avait, juste que 'pas envie'. Après, j'sais pas, j'ai l'impression de tenir un discours qui me corresponds pas, je veux dire, si je bois beaucoup moins, je fume beaucoup, et pas qu'en soirée, et franchement, ça vaut pas mieux. C'est juste une autre ivresse.

Adrenaline
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Boubou le 31.10.08 1:56

@Megaline a écrit:Hmm en fait je tiens bien l'alcool, je suis joyeuse assez vite parce que c'est déjà dans ma nature, et que je saute sans hésiter sur le prétexte "c'est l'alcool" pour faire et dire un peu n'importe quoi. Mais jamais de ma vie j'ai vomis, ou me suis évanouie, ou n'ai plus été capable de prendre soin de moi seule à cause de l'alcool.

J'y vais au feeling, j'ai confiance en moi. L'alcool me déshinibe, ça m'ôte de la tête la plupart des soucis idiots, j'aime ça et je ne me gène pas pour boire en soirée, comme je l'ai dit, c'est un prétexte que je saisis pour délirer encore plus de l'habitude sans que personne puisse juger. Mais malgré ça, je sais que même si je suis bourrée, jamais je ferais quelque chose que je ne veux vraiment pas faire. Genre fumer, me droguer tout ça, peu importe le nombre de verre que j'ai bu, je sais que je ne le ferais pas, et que j'aurai rien à regretter au matin.

Je suis pareil que toi sur ce niveau là.
Il m'est peut être arrivée une ou 2 fois , de boire un peu plus que je ne le devais, dans une période où j'était vraiment mal , en pensant que je me sentirais mieux après. Mais çà a eu l'effet inverse, alors depuis je me pose des limites.

Je ne voit pas tellement l'interêt des jeunes qui boivent jusqu'à en tomber par terre. On peut boire un peu pour s'amuser, être joyeux tout çà, mais pas au point d'être ivre mort, et de finir la soirée couché ou la tête au dessus des toilettes. Mais bon après tout chaqun fait ce qu'il veut. Du moment que ces personnes ne reprennent pas le volant après pour ne pas mettre la vie des autres en danger.

Boubou
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Sweet le 31.10.08 18:32

Je bois quasiment jamais l'alcool parce j'aime pas son gout , jen bois juste juste pour noel et tout et encoe une goutte Mol

Sweet
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par In_uter0 le 01.11.08 13:24

Avant j'avais vraiment une bonne levée de coude. Clairement j'allais aux soirées pour boire et j'adorais. Je riais et je dragouillais et ça me plaisait.

Puis un soir j'ai vraiment trop bu, j'étais mal au point de penser que j'allais crever (bon, j'étais pintée quoi). ça m'a dégoutée des alcools forts mais bon, je me débrouillais autrement.

Puis je suis sortie avec mon ex. Et sachant comment je pouvais être en étant bourrée (un peu trop givrée, trop "dragueuse" etc...) alors j'ai arrêtée, pour ne pas le blesser. Puis lui buvait vraiment trop, mais trop trop. Il ne savait pas s'arrêter. Alors je me sentais en quelques sortes la responsabilité de veiller sur lui, de rester sobre "au cas ou".

Puis depuis que c'est fini avec lui, ça n'a pas changé. Je n'ai plus goût à boire. Même quand j'ai envie d'être "joyeuse" et que j'enchaine les verres, c'est comme si l'alcool ne me faisait plus d'effet.
Le seul alcool que j'aime encore et qui me fait de l'effet c'est le vin blanc, bizarrement mais je reste au stade "joyeuse", jamais bourrée.

Donc bon, oui, a priori je connais mes limites. mais je sais aussi qu'on est souvent surpris. ça dépend tellement des circonstances...

In_uter0
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Myrtille le 01.11.08 14:13

Personnellement, je ne vois pas vraiment l'interet de boire.
Evidemment j'ai déjà bu de l'alcool mais c'était plus pour le gout qu'autre chose. Je ne vais jamais au delà de deux verres et quand c'est des alcools forts ils sont tellement dilués que j'en ressens pas l'effet.
Et quand je vois dans quel état certains de mes amis peuvent se mettre après avoir trop bu ça ne me fait pas plus envie que ça... [le truc c'est que si tu dis ça en soirée tu passe pour la grosse rabat-joie du groupe -_-]

Myrtille
Comité d'Animation
Comité d'Animation


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Arthemesia le 02.11.08 11:28

Il me semble que mon rapport à l'alcool est plutôt bon.
Toutefois, cela n'a pas toujours été le cas. Vers l'âge de 12/13 ans, je cherchais l'ivresse pour fuir ma vie, et, comme à cet âge là on va rarement en soirée, je buvais dans des ruelles, ou au cimetière Père Lachaise, avec une amie, qui, elle aussi n'avait pas la vie facile et voulait "oublier" avec l'ivresse. Ce qu'on s'enchainait ce n'était pas bien méchant en somme, je tiens très peu à l'alcool, alors au bout de deux despé, d'une smirnoff ice et d'un panaché j'étais déjà carrément bourrée. Puis, petit à petit, j'ai commencé à boire cette quantité d'alcool environ deux à trois fois par semaine.
Ce qui a été le déclic pour moi, c'est le jour où j'ai bu seule. J'ai sonné à la porte de chez mon amie, on avait rendez vous, et j'avais, comme d'habitude une bouteille de smirnoff ice dans mon sac. Elle n'était pas là.
J'ai ouvert la bouteille, et je l'ai bu d'un trait, gloups. J'ai descendu les escaliers en vascillant, je suis rentrée chez moi, au lit, et ma mère m'a réveillée et je lui ai lancé un coup d'haleine... enfin c'était clair que j'avais bu quoi, il n'y avait pas d'autre explication. Mais je n'ai pas laché le morceau, j'ai maintenu que non. Pour moi, tout cela n'était qu'un jeu, un jeu amusant, et je ne voyais pas de raison d'arrêter... jusqu'à ce que ma mère me dise que mon père avait une forte tendance à la dépendance à l'alcool. Ca m'a refroidit, tout de suite, parce que je sais que j'ai énormément de points communs avec mon père et, que, déjà, l'alcool devenait pour moi un jeu addictif.
Alors je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool pendant environ un an et demi. Pendant les vacances, ma mère me laissait boire un verre de cidre (elle a toujours très peur et ne me laisse jamais boire autre chose que ça). Et là, j'ai commencé à découvrir le plaisir et les bienfaits d'une consommation modérée d'alcool.

Depuis, en somme, je ne bois que deux ou trois verres maxi, avec des amies, dans un bar. Je trouve ça convivial et je ne dépasse pas le stade "joyeux, pompet", surtout que je me dis qu'un verre de vin c'est bon pour le cerveau, un demi bon pour la peau, je vois le côté bienfaiteur de l'alcool et pas enivrant, j'évite les alcools forts, les cocktails à la Bailey's & co, j'en prends à l'occasion mais ça reste rare, je préfère les cidre, vin, bière. Dès que j'en ai l'occasion, je privilégie la boisson au cours d'un repas entre amies, c'est plus sain.

Arthemesia
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://what-about-u.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par rocket le 02.11.08 12:13

Je ne bois quasiment jamais, sauf pour les grandes occasions (anniversaire, Noël...). Une coupe de champagne, et encore. Il m'est arrivé de boire une ou deux bières, mais à peine.
Je n'ai jamais bu de vin.

rocket
Racine
Racine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Runaway le 02.11.08 12:25

En principe je ne bois pas, ou alors très peu, de toute façon je sais que je ne tiens pas bien l'alcool, 2 verres même d'un alcool pas fort et je suis déjà joyeuse, ou alors j'ai tellement mal à la tête que je ne peux rien faire. De toute façon ça ne me dérange pas vu que je n'aime pas vraiment le goût de l'alcool, j'aime bien juste en cocktail, quand on le sent pas trop en fait, d'ailleurs tout le monde se moque de moi à cause du peu d'alcool que je mets dans mes verres. Et puis je n'aime pas l'idée de ne pas avoir une entière maitrise sur mes actes. Maintenant je bois un peu en soirée comme ça, même mes parents essaient de me forcer à boire des fois, mais je n'ai jamais bu à en vomir et je me suis retrouvée une seule fois plutôt très joyeuse.

Pour ce qui en est des jeunes qui n'arrivent pas à s'amuser sans alcool, je trouve ça juste triste, je comprends ce qu'on peut ressentir avec l'ivresse de l'alcool et qu'on veuille en boire un peu mais je n'ai jamais compris l'intérêt de finir au dessus d'une cuvette ou de se retrouver à faire des choses qu'on regrette après, et puis je pense qu'il faut aussi savoir s'amuser sans un peu. Bien que ce ne soit pas spécialement drôle d'être sobre quand tout le monde est complètement bourré.

Runaway
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Poivrette le 02.11.08 18:51

En ce qui me concerne, je vais quasiment tous les week-ends en boite. Et mes amis et moi, on a une sorte de rituel quand on arrive: la clope et le verre de punch que nous sommes maintenant obligés d'aller prendre sur la terrasse (cela dit, heureusement qu'il y en a une, je ne me vois pas passer six heures sans pouvoir fumer, xd!) Et ensuite! On va danser.
Remarquez qu'ils nous arrivent qu'un charmant jeune homme se propose pour étancher notre soif et il est donc très rare de nous voir sans un verre à la main au cours de la soirée.
En moyenne, je peux boire deux à trois verre. Sinon, une fois par mois (mais ce n'est pas régulier, parfois ça peut-être six semaines, ça dépend du budget de chacun) on s'achète une ou deux bouteilles, pour se faire plaisir. Bon, alors c'est vrai qu'aux cours de ces soirées, on va être un peu moins frais, mais ce n'est pas pour autant qu'on ne s'amuse pas si aucun de nous n'est bourré.
En même temps, vu le rapport que certains de mes amis ont avec l'alcool, xd...On a l'impression que quelque soit la quantité d'alcool qu'ils ingurgitent, ils ne seront jamais bourrés, lol.
Mais franchement, on s'amuse tout autant sans être bourré qu'en l'étant.
A la différence près qu'on va s'amuser différemment. L'alcool à quand même le mérite si on peut dire, de, heu, libérer les inhibitions ont va dire, et pour certains timide, pouvoir se lâcher en invoquant l'excuse de l'alcool, leur paraît être la meilleure solution sans doute.
Enfin, bref! Je trouve cependant dommage, que des jeunes ne puissent concevoir leur soirée sans se souler au point de finir à vomir tripes et boyaux au dessus de la cuvette des chiottes.

Poivrette
Atome
Atome


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Bintouch le 02.11.08 19:00

Je bois pas alors comme ça c'est réglée, j'supporte pas l'odeur de l'alcool ça m'écoeure c'est horrible. J'ai déjà testée 2 ou 3 fois et j'ai jamais aimée sa.

Bintouch
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Téa le 03.11.08 16:48

C'est bien simple; je deteste ca.
Enfin non je DETESTE pas, mais a toutes mes tentatives ( jme disais que cetait quand meme pas pour rien que tant de gens aiment ca !) bin, j'ai quand meme trouvé que ca valait pas un bon Ice Tea Fruits Rouges, et que ca pique la gorge, enfin bref
KO
En plus le fait de voir d'autres bourrés, jai trouve ca tellement pathetique que ca mdonne pas envie de picoler comme un trou.
Genre cet ete a une fete une fille que je connaissais pas qui vient me demandait mon nom: -euh Eve
-ah, comme adam et eve?
-oui un peu , si tu veux
-ahh mais ta ete choisie par Dieu alors !
-bin, non pas trop jpense pas x)
-bin si ! tu tappelle comme la femme de adam cest dieu qui ta choisi ! et blablabla

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quel est votre rapport à l'alcool?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum