Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Troubles de l'alimentation

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Khiera le 05.01.11 17:41

Adalie : je pense que dans un premier temps c'est vrai, le problème arrive une fois qu'elles ne controlent plus ce qu'elles se sont provoquées, et deviennent vraiment malades. Je crois que toutes les filles qui ont des TCA, même celles qui en parlent plus qu'autre chose, risquent leur vie.

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Adalie le 05.01.11 17:46

Mais je dis pas le contraire, je me suis peut être mal exprimée.
C'est l'espèce de "mode" que je regrette. Les filles qui tombent dedans sont malades c'est clair, et je ne nie pas du tout ce qu'elles ressentent. Mais le fait que ce soit presque vu plus comme un mode de vie qu'une maladie, qu'on en fasse presque un trait de caractère, ça me répugne.
J'ai presque l'impression que ça se propage, que beaucoup de filles s'incitent les unes les autres, et c'est le meilleur moyen pour qu'une fille mal dans sa peau tombe malade.


Dernière édition par Adalie le 05.01.11 17:48, édité 1 fois

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Shelly le 05.01.11 17:47

Moi je ne suis pas malade mais depuis quelques semaines je mange beaucoup trop je trouve. Souvent je me rends compte que je mange juste parce que c'est "l'heure" du repas, mais je n'ai pas du tout faim. Et je ne me sens jamais calée, je mange des tonnes, parfois plus que mon mec ou mon frère et j'ai honte. J'ai tout le temps envie de manger, ça me détend, mais j'ai peur de tomber dans un vieux cycle du "Je mange pour calmer mes nerfs". Bon voilà rien de grave, mes soucis et mes hormones m'embêtent un peu de temps en temps.

Sinon en effet Freakum ta situation est quand même alarmante, tu ne peux pas te sortir de là toute seule, même avec une motivation en béton. Si tu n'as pas envie de voir de médecin tu peux essayer d'aller voir un psy ou un centre spécialisé où tu pourras déjà te confier. Avant que ça aille trop loin bouge toi les fesses, et comme dit si bien l'autre: "Aide-toi, le ciel t'aidera"...

Shelly
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://shellyken.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Khiera le 05.01.11 17:53

Je sais pas trop ça. Moi ce qui m'hérisse c'est cette société qui crée de toutes pièces des maladies dont la cause est souvent bêtement superficielle et esthétique. Je ne parle pas des filles qui sont anorexiques sans savoir pourquoi, je ne parle pas de celles qui veulent juste disparaitre et devenir quasi impalpables pour avoir moins mal au quotidien, mais de celles qui développent des complexes aussi graves juste parce qu'on est tous les jours assaillis par toute une bande de connasse rachitiques qu'on dit "glamour".

Disons que moi j'aurais hyper honte de m'être rendue malade juste pour améliorer mon corps. Ca me dépasse qu'on mise autant sur, juste, sa pauvre enveloppe corporelle, qui putain changera de toute façon !

Après je n'ai jamais eu à me plaindre de mon corps, évidemment ça doit forcément aider et vous allez me dire que dans ma peau c'est facile à dire, mais je ne crois vraiment pas que ce soit le problème. Y a tellement de filles hyper belles qui se torturent pour ressembler à une fille connue qui, d'ailleurs, est souvent une grosse bouffonne que tout ça me dépasse complètement !

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Jelina le 05.01.11 18:48

Depuis un peu plus d'un an je mange beaucoup trop.
Je mange à l'heure des repas, je ne grignote pas, mange équilibré mais trop! Surtout du pain, je mange jusqu'à en avoir mal au ventre,être ballonné mais je ne me fais pas vomir, ce qui m'a amené quelques soucis digestifs durant les vacances d'été.
Je pense que je prend la nourriture comme un défouloir, ça me calme, dès que je mange je n'arrive pas à m'arrêter.

Mais, maintenant, depuis que je suis seule à mon appartement, c'est complétement l'inverse. Je mange très peu et la sensation de faim est peu présente, le soir un yahourt et un fruit me suffit amplement et je n'ai pas ce besoin de me défouler dans la nourriture.

Par contre dès que je rentre chez moi avec toute ma famille, le problème revient, je me goinfre de légumes, fruits, pain ... Du coup je me demande si ce n'est pas dû à l'ambiance qu'il y a chez moi, des "soucis" avec ma mère .

Mais ça m'inquiète un petit peu, parce que quand je suis seule à mon appartement c'est comme vous Adalie et Khiera, la sensation de faim n'est pas là et ne pas manger de repas complet durant des jours ne me gêne absolument pas ..


Jelina
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Freakum le 05.01.11 19:25

J'ai pas envie de rendre cette situation alarmante c'est pour ça que psy et medecin je peux pas, ou pas maintenant en tout cas.
Non mais je suis d'accord avec Khiera, cette obsession du physique c'est dingue, mais elle est là et je sais que quand je suis en couple je me torture pas. Mais rien que par vos conseils je ne rend compte de pas mal de choses je vous le jure, j'ai honte d'être arrivé à ce que j'en suis mais je vais faire beaucoup d'effort, aujourd'hui déjà je vais essayer de manger normalement et laisser tout ça bien au fond de mon estomac. Pour info je suis de corpulance tout à fait normal (pas anorexique du tout) 52kg pour 1m63 ce qui est normal. Donc voila merci beaucoup les filles j'avais besoin d'entendre ce que vous m'aviez dit. Je vous tiendrez au courant.

Freakum
Belle Plante
Belle Plante


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.01.11 20:49

J'ose plus écrire ce que je voulais écrire. C'est con hein, mais là je me dis, merde khiera et adalie ont raison j'suis une petite idiote j'ai rien à faire ici.
Mais bon faut que ça sorte quand même.
En octobre j'avais perdu du poids, 5 kilos en tout "seulement" qui ont fait que j'étais légèrement en sous poids. Je mangeais pourtant deux trois repas par jours mais je dois dire que j'avais très peu d'appétit. Mon copain était au courant et me demandait souvent si j'avais mangé.
Puis on a rompu, fin novembre. Début décembre j'ai commencé à avoir des crises de boulimie, à manger jusqu'à en avoir mal au ventre, et ça a duré jusque début janvier, ou j'ai repris la totalité de mon poids perdu. Là, "mieux" dans ma tête (j'étais déprimée, là c'est passé) et un peu dégoutée de toutes ces crasses j'ai recommencé à faire attention. Mais ça recommence à mal tourner. Dès que je commence à contrôler ce que je mange je diminue de plus en plus. Là mon but c'est juste encore un petit kilo ou deux en moins et faire de l'exercice, mais je sais que je ne saurai pas en rester là. Les tics qui font que je me touche les os reviennent encore plus fort. Je me touche même les os en classe, plusieurs fois par leçon. Mais ce que je comprends pas là dedans c'est que je n'aime pas la maigreur, pourtant moi je me vois tellement...je sais pas. Je sais que je ne me vois pas du tout comme les autres me voient et je suis sûre qu'eux ne me voient pas bien. Enfin soit. Ca va passer. Faut bien que ça passe.

Vos témoignages m'ont beaucoup touché, alors si jamais vous voulez venir me parler, ma boîte à mp est méga ouverte.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Adalie le 13.01.11 20:56

Pills_ a écrit:merde khiera et adalie ont raison j'suis une petite idiote j'ai rien à faire ici.

????

Je pense vraiment que j'ai du mal m'exprimer Triste Je pense pas ça du tout. Les filles qui me font pitié, c'est celles qui disent "je veux être anorexique", et qui ensuite sont presque fières de l'être. Pas celles qui veulent maigrir parce qu'elles sont mal dans leur peau, ni celles qui ne savent pas trop pourquoi elles font ça et qui sont mal dans leur peau aussi.
J'avais juste l'impression que c'est un peu symptomatique de notre société de se créer des névroses, et de s'y complaire. C'est ça que je voulais dire.

Adalie
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.01.11 21:05

Non non adalie j'avais compris ça. Je sais que je fais pas ça pour me donner un genre mais ça m'a rappelé ce qu'une "amie" à moi a dit dans mon dos à un autre "Elle mange presque pas. C'est pour se donner un genre Sarcastique ". Du coup ça m'a vachement turlupinée, et ça me turlupine encore, parce que je me dis "mais c'est ridicule, je suis pas une fille influençable, j'ai du caractère, pourquoi est-ce que je me fais ça?"

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.04.11 20:31

Je pense que ça recommence...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Téa le 13.04.11 20:56

Courage Pills tiens le coup. bouquet ...On ne se connait pas trop mais j''avais lu ya quelques mois tes messages dans ce sujet et j'étais contente pour toi que ca ait l'air de mieux aller, ayant moi aussi quelques pb de ce coté là..

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.04.11 21:29

Merci Téa, j'pense qu'en m'en rendant compte suffisamment tôt je pourrai me contrôler...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Khiera le 13.04.11 22:13

Qu'est ce qu'il se passe Pills ? Ca se traduit comment ?

Khiera
Fondatrice
Fondatrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.04.11 10:11

En septembre quand j'avais perdu beaucoup de poids d'abord ça a commencé sans que je m'en rende compte. J'avais arrêté de prendre des goûters, bref je mangeais quand j'avais faim. Puis au fil du temps j'avais de moins en moins faim, je perdais vraiment de l'appétit, du coup je sautais des repas, mais pas vraiment en le voulant, je pouvais juste pas manger ça me faisait mal de manger je ne me sentais pas bien. Comme quand j'avais 15 ans.

Et là, depuis plus d'un mois, j'ai arrêté la pilule, et mes crises de boulimie se sont dissipées. Apparemment en quelques semaines j'ai perdu le poids que j'avais pris en prenant la pilule. Pendant deux semaines c'était nickel, j'avais la sensation de faim et la sensation de satiété. J'étais super contente. Et depuis quelques jours j'ai remarqué que je commençais de nouveau à perdre de l'appétit...Ca me fait me poser pas mal de question (attention long blabla inutile)

Toute ma vie j'ai été légèrement en sous poids, mais jamais rien de notable. J'ai toujours fait partie de la courbe haute en taille et petite en poids. Mais à la puberté, quand mes règles ont commencé, j'ai commencé à "beaucoup" manger (gros gouters quand je rentre, gâteau par ci gâteau par là avec les copines, frites le midi...) et j'ai pris du poids mais là encore j'étais bien par rapport à mon imc. Mais un jour je m'en suis rendue compte et puis j'ai perdu de l'appétit etc, manger me dégoutait, c'était une perte de temps etc.

Donc là la question que je me pose c'est : Est-ce une réaction "naturelle" de mon corps qui a besoin de retrouver le poids d'avant? (je pense pas être très claire...désolée), ou est-ce moi inconsciemment, qui, dès qu'on me fait remarquer que j'ai minci, qui veut encore plus mincir?

Désolée pour le pavé pas clair :/

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Téa le 14.04.11 12:48

Moi en gros je pense que je comprends, je retrouve pas mal de trucs (sauf que moi pour le moment j'ai pas vraiment repris de poids comme toi), j'arrive pas à savoir si les éventuels problèmes quand je mange un peu "trop" sont psychologiques ou physiologiques.
Genre les quelques cuillères de riz au lait au chocolat que j'ai pris hier soir en dessert (mais p*** que c"était bon !! je sais pas trop comment c'est fait mais je conseille ca à toutes lol), bin je n'arrive pas trop à me rendre compte si l'envie de vomir qui est venue après est due à une culpabilisation, pas forcément consciente, de ma part, ou parce que c'etait un peu trop pour mon petit estomac.

Honnetement, j'en suis venue à la conclusion que c'était surement un peu des deux à chaque fois, mais cest un cercle vicieux parce que plus on se dit ca, moins ca incite a manger, plus le facteur de rejet "physique" est important je pense.
Enfin voila je pense pas que ca t'aide beaucoup mais bon Smile en tout cas j'ai vu sur un autre topic je crois que t'avais du mal avec la junk food et tout, au pire te force pas il ya des aliments nourissants qui ne "dégoutent pas" comme certains trucs dégoulinants de mayo ou de chocolat, par exemple j'ai remarqué que les pates pour moi ca passe bien et limite ca me cale pas, je prends souvent un dessert après...


Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.04.11 12:59

Téa: Oui j'ai du mal avec les truc gras et les sucreries parce que j'en ai abusé ces derniers mois-ci, donc j'en mange plus, mais même les trucs sains que j'aime bien me donnent pas envie...enfin bon si ça se trouve c'est passager et je paranote pour rien Smile

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Curoneko le 14.04.11 13:43

La perte de faim est souvent liée au mental.
Quand je vais mal, que je suis stressée ou même parfois trop enthousiaste, j'oublie de manger. C'est pas volontaire mais je ne ressens rien physiquement (à part de la fatigue ou des vertiges) qui me signifie que mon corps a faim. Alors personnellement, je me force à manger et finalement, ça revient toujours petit à petit.
On dit souvent que chez les gens qui ont des troubles de l'alimentation, il y a un "mot clé" qui peut déclencher des crises de boulimie ou anorexie. Un travail auprès d'un spécialiste qu'il soit psychiatre, spychologue... permet souvent de trouver ce qui génère ces crises.
Je sais que pas mal de personnes ici ne veulent pas entendre parler de psy parce que ça signifierait que le problème devient réel ou qu'il pourrait avoir un nom néanmoins pensez à l'avenir... même avec des petites périodes de privation, les répercutions sur votre corps se feront ressentir en vieillissant... Ca vaut quand même le coup d'essayer de prendre soin de soi et d'au moins essayer de voir plus loin même si ça signifie prendre son courage à deux mains et aller parler à quelqu'un.

Curoneko
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.04.11 14:52

@Curoneko a écrit:
Je sais que pas mal de personnes ici ne veulent pas entendre parler de psy parce que ça signifierait que le problème devient réel ou qu'il pourrait avoir un nom néanmoins pensez à l'avenir... même avec des petites périodes de privation, les répercutions sur votre corps se feront ressentir en vieillissant... Ca vaut quand même le coup d'essayer de prendre soin de soi et d'au moins essayer de voir plus loin même si ça signifie prendre son courage à deux mains et aller parler à quelqu'un.

Aller voir un psy signifierait passer par mes parents, et je ne veux pas leur en parler. Ma mère avait remarqué que j'avais perdu beaucoup de poids en septembre mais n'a rien dit, et mon père et ma belle mère, je leur en avait parlé quand j'avais 15 ans mais pour eux cette époque est révolue et je pense pas qu'ils aient le temps de s'inquiéter pour moi. J'irai voir quelqu'un si je reperds beaucoup de poids (c'est con ce que je dis hein Suspect )

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Mimosa le 14.04.11 15:04

Dans tous les cas j'espère que ça ira en s'arrangeant Pills_, ça ne doit pas être évident à gérer. C'est déjà bien que tu prennes l'initiative d'en parler, même ici.

Mimosa
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Curoneko le 14.04.11 15:27

Pills, tu n'as pas besoin de tes parents pour aller parler à quelqu'un. Il existe des centres pour jeunes où tu trouveras des psychologues qualifiés qui sont là pour te recevoir gratuitement et t'écouter. Je ne sais pas où tu habites mais renseigne toi bien, tu trouveras forcément un point écoute pour jeunes ou un centre. Smile

Je sais de quoi je parle, j'ai été dans un de ces centres et j'y ai trouvé toute l'aide qu'il me fallait à l'époque. Je peux même dire que c'est ce qui m'a permis de sortir la tête de l'eau.

Curoneko
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.04.11 19:38

Merci de me lire en tout cas, je me sens moins angoissée vis à vis de ça.
C'est juste une flemme de manger, peut-être, comme certaines ont? Je mange, c'est pas alarmant pour le moment, mais je préfère faire attention. Merci beaucoup beaucoup Smile

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 13.05.11 14:01

J'ai vraiment hesité a écrire ici, d'ailleurs ça me surprend que je le fasse même haha.

Fût un moment je parlais souvent des TCAs, surement parce que je me complaisait énormément dedans. L'anorexie était mon identité et je ne voulais pas perdre la seule chose qui me donnait pouvoir et, même, une raison de vivre.

Je pense, que ce qui est important de savoir, c'est que les TCAs ne sont vraiment PAS liés à la nourriture. Certes, on se venge sur la bouffe, mais le problème est quelque chose de bien plus profond (bien plus profond que la média, même). Après, que ce problème soit des parents divorcés, une mère qui contrôle tellement que tu ne respires plus, ou je ne sais quoi, ça reste difficile de réellement cerner le problème et "contrôler cette malade qui nous contrôle mais que l'on croit contrôler".

Aujourd'hui, je vais tellement mieux; j'ai repris goût à la nourriture, et surtout à la vie. Il m'arrive encore de stresser par rapport à quelques aliments, et parfois mon poids même, mais j'ai appris petit à petit a m'aimer, et ça avec l'aide d'un entourage et d'un soutien fondamental et très forte (cela inclu les psychologues).

Je connais des gens morts d'anorexie (ma mère inclue), et même si on se croit invisible, et "ça n'arrivera pas à moi"...bah, oui, ça peut arriver à n'importe qui. Les troubles du comportement alimentaires ne devraient jamais être prises à la légère, elles sont INCROYABLEMENT dangereuses.

Donc voilà mon petit discours, haha. Je me suis surement un peu emportée mais...fallait bien que ça sorte. Smile

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Sugarfall le 13.05.11 21:09

Nikki tu me donnes vraiment de l'espoir Smile

' L'anorexie était mon identité et je ne voulais pas perdre la seule chose qui me donnait pouvoir et, même, une raison de vivre'

Et cette phrase, putain c'est tellement ca ce que je vis

Sugarfall
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 13.05.11 21:30

@Sugarfall a écrit:Nikki tu me donnes vraiment de l'espoir Smile

' L'anorexie était mon identité et je ne voulais pas perdre la seule chose qui me donnait pouvoir et, même, une raison de vivre'

Et cette phrase, putain c'est tellement ca ce que je vis

Hé cocotte, faut toujours avoir espoir - c'est ce qui permet d'avancer !
Ca prend du temps, et même si tu n'es pas prête à t'en débarrasser complètement maintenant, ça viendra.
La guérison des TCAs est incroyablement longue et plutôt difficile, mais ça vaut tellement le coup.
Si tu as besoin d'en parler, je suis là (:.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 13.05.11 21:40

Je ne pensais pas qu'il y avait un topic comme ça sur le forum ! ça me fait bizarre de lire tout ça.

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par the__way le 13.05.11 22:24

Je met en spoil parce que c'est long et je suis pas sûre que vous ayez envie de lire mes pleurnicheries.

Spoiler:
J'ai toujours été une "petite grosse". J'entend pas là que j'étais boulotte, et en plus, plus grande que les autres filles de ma classe. En primaire, on m'appelait "gros bidon suisse" (je suis une suissesse domiciliée en France). Mes parents m'ont emmenée chez une diététicienne sur la demande du médecin, et si j'ai à peu près suivi le régime prescrit (qui n'était pas à proprement parler un régime, ça tendait plutôt à stabiliser mon poids jusqu'à ce que ma croissance fasse le reste), je n'ai pas le souvenir que ça ait fonctionné. A chaque vacances passées en Suisse, les petits plats de mes Grand-Mères me faisaient prendre des kilos. Ca a quand même duré un certain bout de temps, mais pour une gosse de dix ans qui n'a pas pris cette décision elle-même... J'ai arrêté un jour où, après Noël, j'avais peur de me faire gronder par la nutritionniste.
Au collège, on m'embêtait encore, certains sont allés jusqu'à me lancer des pommes. Je n'étais pourtant pas obèse, "juste" en surpoids, mais on m'a vraiment fait ch*er avec ça, sûrement parce que j'étais bonne en classe en plus. Mes parents, et surtout ma mère, dont le tact fait des ravages, ne trouvaient pas les mots pour me rassurer et me consoler et de toute façon, j'avais trop honte de moi pour leur en parler. Il a un été où j'ai pratiquement arrêté de manger. J'ai fondu à toute vitesse, inquiétant mes parents, et puis j'ai pas mal repris. J'ai recommencé un régime en troisième, avec la même diététicienne, j'ai perdu quelques kilos mais j'ai pris confiance en moi et arrêté parce que je m'étais enfin trouvé une bande d'amis et surtout, un beau gosse de copain qui me pelotait (ô stupeur).
Et puis je suis partie trois mois à l'étranger, où ma situation assez exécrable et mon envie de découvertes m'ont fait prendre bien 8 kilos, et franchement, là, je suis sympa. Quand je suis revenue, je n'étais pas angoissée par mes pantalons qui fermaient plus ou mes culottes qui me boudinaient. Mais mon entourage (et ma mère) m'a fait comprendre que j'étais pas une meuf pulpeuse et sexy mais juste un gros tas. Pour m'acheter un pantalon, ça a été l'horreur. J'étais seule avec une copine et même si je riais des 44 immettables devant elle, j'avais juste envie de fondre en larmes. Mais bon, j'en ai trouvé un. L'autre ennui, c'est que je n'ai pas maigri pour autant, je me suis séparée de mon copain et l'année de ma seconde a été une tuerie à gras. Ma bande de potes se désagrégeait du fait de la rupture, mes cours me plaisaient pas, je n'arrivais pas à bien les rattraper, en SES avec une copine on passait deux heures à bouffer comme des truies (elle ne prenait pas un gramme)... Quand ma nouvelle correspondante a débarqué, je me suis vraiment sentie minable (d'autant que la meuf est aujourd'hui mannequin). Quand ma soeur ainée est arrivée, j'étais vraiment LE boudin de la maison quoi, avec ma gueule tartinée d'acnée en prime. J'avais perdu 5 kilos "naturellement", mais franchement, c'était pas du tout assez.
Une fois que j'ai envoyé les boutons se faire foutre à coup de crèmes, d'antibios et de pillule, je me suis retrouvée à nouveau à l'étranger, pour deux semaines cette fois, avec un de mes plus proche pote (ambiguité totale). L'éclate, je sentais un peu ma cellulite mais j'étais obnubilée par les retrouvailles. Trois jours après mon arrivée, mon ex, meilleur ami de mon ambigu, a débarqué. Je me suis littéralement faite foutre dehors. J4ai pris l'avion au bout d'une petite semaine et j'ai passé l'été à pleurer.
A la rentrée, mon ambigu m'a tourné le dos. Mon ex, lui et les pét*sses qui lui couraient après ont commencés à m'insulter devant des gens qui m'appréciaient, sûrs qu'ils transmettraient le message. J'étais "la boule", la fille que son prochain copain devrait "rouler jusqu'au cinéma", etc. Ils riaient lorsque je passais devant eux, ricanaient quand je parlais... Je me suis sentie, et je me sens, si mal que ça a eut une grande incidence sur tout ce que je fais. Je me suis lancée à corps perdu dans mon boulot et ça ne fait que quelques semaines que je me socialise à nouveau, et franchement, j'ai pas confiance. Pour leur montrer ce que j'avais dans le bide et pour les faire regretter leurs dires, j'ai entamé un régime restrictif (grâce à une autre diététicienne), que je compte faire durer encore un moment (sept kilos en moins depuis février). Et je fais du sport pour leur exploser les yeux cet été.
Et j'ai pas fini. Je veux continuer, pouvoir dire mon poids devant tout le monde et pouvoir ENFIN me mettre en bikini sans avoir envie de chialer. Mais là, même si les chiffres sont là, même si les gens me disent que c'est génial, je trouve toujours que je ressemble à un burrito géant. Ca me bouffe.

Et puis à la peur de la balance (je me suis pas pesée pendant des années) s'ajoutent les complexes: mes pieds, mes cuisses, ma tache de naissance gigantesque et en relief sur ma fesse (première fois que j'en parle, de celle là). Mes soeurs, petite et grande, sont bien foutues. Mon ainée en en sablier, elle doit bien faire du 95C et ma petite soeur (12ans) est plutôt mince, avec des cheveux et des yeux très sombre pour une peau très claire et rosée. Elle a également plus de poitrine que moi, qui avec mes deux minables lavettes en guise de seins suis obligée de tricher avec des soutifs ampliformes. Et puis le yoyo m'a filé un nombre incalculable de vergetures, super sexy.Encore aujourd'hui, alors que mon IMC est correct, j'aime pas qu'on me touche parce que j'ai pas envie qu'on sente mon gras et je sens très bien que la bouffe est un refuge, que dès que je vais mal j'ai envie de me jeter sur tout et n'importe quoi.


the__way
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.05.11 22:37

Nikki, ce que tu as écrit me touche.
The way: C'est vraiment dur ce que tu as traversé. J'en reviens pas que des personnes puissent se comporter de cette façon. En tout cas, je te trouve très courageuse de vouloir leur prouver le contraire. Même s'ils ne méritent pas que tu fasses quoi que ce soit pour eux. Juste, fais gaffe à ne pas vouloir mincir encore plus après. Je sais ce que ça fait de ne jamais arriver à un poids satisfaisant. C'est pour ça que je ne me pèse plus.


J'sais même pas si j'ai un TCA.
J'sais pas. Je vois pas ce qui peut en être la cause. Ca a commencé avec une crise d'adolescence, mais la source du problème (mon père fume des joints, et le jour ou je m'en suis rendue compte tout a pété) est comme qui dirait résolue, c'est plus un problème. Et c'est passé. Et c'est revenu. Je cuisine des pâtisseries et je les distribue. J'adore faire à manger, mais pour les autres. Dooonc. Je sais pas. J'mange, j'mange pas, j'ai pas faim. Puis je mange une sucrerie par manque d'envie de quoi que ce soit puis je regrette, je me touche les os, je vérifie s'ils sont là. J'sais pas.


nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 13.05.11 22:44

@Nebulae a écrit: Puis je mange une sucrerie par manque d'envie de quoi que ce soit puis je regrette, je me touche les os, je vérifie s'ils sont là.

Je fais tout le temps ça c'est dingue mais c'est du à mon anorexie passée. Et je sais que ça restera.
Fais gaffe à toi, ce n'est pas normal

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.05.11 22:46

Avalon: J'suis à un poids normal (je suppose), personne dit rien. Même mes potes qui savent que j'ai eu des soucis ne remarquent rien, c'est qu'il n'y à rien à remarquer, non? Non? C'est que ça va, hein? Ok je pète un câble intérieurement là j'suis désolée bouhouh

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 13.05.11 22:53

Je comprend tout à fait que tu pètes un cable comme tu le dis, c'est normal, faut que ça passe.

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 13.05.11 22:55

Tu sais, Nebulae, certes une anorexique est en sous poids, mais l'anorexie commence bien avant de perdre du poids - donc je pense que ton poids n'a pas de rapport avec si tu as la mentalité TCA ou pas. Aussi, il ne faut pas oublier qu'il y a d'autres TCAs que l'anorexie. EDNOS, la boulimie, Pica, la liste est SUPER longue...

Je suis très pro-psychologue, alors mon premier réflex serait de te dire d'aller en voir une, juste pour avoir un avis sur la chose. Après, ce n'est qu'un avis (:

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 13.05.11 23:02

@Nikki a écrit: l'anorexie commence bien avant de perdre du poids
Oui, l'anorexie mentale est une maladie à part entière et d'autant plus difficile

Je ne sais pas si aller voir une psy est la première chose à faire, on ne peut pas envoyer tout le monde chez le psy, certaines personnes y sont totalement insensibles (dont moi) et ça fait, au contraire, beaucoup de bien à d'autres. Un ami, un parent proche peut avoir beaucoup plus d'impact

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 13.05.11 23:06

C'est pour ça que j'ai dit que j'était pro-psychologue, c'était mon avis personnel. Je ne m'en serai absolument pas sortie sans psychologue et sans suivie, mais ça ne demeure qu'une opinion.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 13.05.11 23:08

..que je respecte totalement. J'ai mal interprété le "pro-psychologue" .

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.05.11 23:10

Je suis bien entourée, j'ai une amie boulimique et une ex anorexique.

Je parlais beaucoup avec celle qui a souffert d'anorexie mais j'ai pas envie d'aller geindre. Y'a à peine dix minutes une amie proche m'a dit "Ca doit être le stress des examens, ça ira mieux après Smile"

Je sais que c'est plus fort quand on est nerveux ou stressé mais je SAIS que ce n'est pas ça. Je sais aussi qu'il ne faut pas forcément être en sous poids pour avoir un TCA ou EDNOS, je connais tout ça mais tout ce que j'arrive à me dire c'est "C'est juste la partie de moi qui veut de l'attention qui n'a rien trouvé de mieux".

Je sais pas quoi penser.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 13.05.11 23:22

Bon, encore, je ne cite que mes opinions...
mais je pense que être bien entourée ne consiste pas necessairement de gens qui souffrent de TCAs. Je sais qu'on arrive a mieux se faire "comprendre" - j'avais moi-même une meilleure amie boulimique, et on pouvaient se parler de tout et de rien surtout concernant la nourriture - mais ce n'était pas une relation saine a CAUSE de ça, et nous en avons toutes les deux beaucoup soufferts.
Il faut savoir que beaucoup d'anorexiques (pas toutes hein) et boulimiques vivent ça comme une compétition.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 13.05.11 23:24

Oui, j'ai remarqué cette compétition. Une "pote" me descendait quand j'avais perdu beaucoup de poids puis j'ai appris qu'elle était boulimique...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par the__way le 14.05.11 10:32

Nebulae: Le coup de la compétition, je crois que ce n'est pas seulement avec les autres. Ca me le fait toute seule, à moi. Bien sûr, dès que ma soeur mincit ou quoi, ça me saoule, je me dis "ça va ho, comme si t'avais pas assez d'avance, comme si t'étais déjà pas beaucoup plus belle que moi", mais rien que moi, ca fait déjà beaucoup. Quand on maigrit, ça devient une obsession, on en a jamais perdu assez, il faut plus, plus, plus. Perso, c'est un problème que j'ai pour tout: ce que je fais régulièrement devient obligatoire (genre les gommages. Je me suis pas fait de gommage pendant une semaine, j'ai l'impression que je vais devenir rapeuse comme un caillou).

Nebulae, Avalon, Nikki: Je pense aussi que c'est avant tout dans la tête, les troubles alimentaires. Je sens bien que je pourrais avoir un comportement vraiment dangereux si je me laissais aller un petit peu, d'ailleurs ça m'est arrivé plusieurs fois. Ce que j'ai fais pour me faire comprendre que ce n'était pas une bonne chose, de se laisser faire par soi-même, je me suis enfiler des livres et des livres sur la nutrition, les vertus de tels et tels aliments, ce qui serait bien de faire le matin pour avoir une vie saine, etc... Bon, ça fait pas tout, mais on se rend mieux compte des conneries qu'on fait, qu'on veut faire et qu'on a faites.

the__way
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 14.05.11 11:18

C'est drôle, parce-que justement connaitre d'avantage sur la nutrition m'a enfoncé. Lorsque j'ai été hospitalisée pour la première fois, je ne connaissais rien aux calories, et lorsque ma nutritionniste à l'hôpital m'en a fait part, j'ai utilisé ça comme un moyen pour réglementer d'avantage la nourriture et mon poids. Je pense que, de toute manière, au point où j'en était, j'étais tellement persuadée que je contrôlais tout, même ma propre mort, que la moindre petite chose que je pouvais trouver j'allais l'utiliser à mon 'avantage' et m'enfoncer plus loin dans ma spirale.

Après, tout ce que je dis, je veux vraiment être claire, ce n'est que mon avis, et mes expériences personnelles. Tout le monde est différent.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 11:26

The_way: Mais, est-ce que tu penses que c'est cette compétition avec tes soeurs qui renforce ton mal-être par rapport à ton poids?

Nikki: Pareil. Je connaissais rien aux calories. C'est en voyant des copines lire des emballages que j'ai commencé à perdre le plus de poids en en un coup.

Je pense que je dois vraiment faire attention. Je vais me faire retirer les dents de sagesse dans quelques mois et quand j'ai appris que souvent on perdait du poids parce qu'on ne savait pas manger d'aliments solides pendant un certain temps, j'ai eu hâte. x__x

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Bü le 14.05.11 11:27

De mon coté c'est le contraire de toi Nikki, je connaissais déjà tous sur les calories avant d'entrer à l'hopital. Et c'est justement ça qui m'y a amené. Maintenant c'est partiellement sortie de ma tete mais je sais que lorsque je panique ou que je ne suis pas bien je me souviens des chiffres. Lors de mon hospitalisation, la diététitienne qui est venue me voir ne m'a pas du tout aidé, elle était franchement inutile.

Belle Plante
Belle Plante


http://arrachemoilesyeux.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Téa le 14.05.11 11:34

Hm je pense que je repasserai sur ce topic.
Je refuse de me considérer comme anorexique,ca renvoie à une image de "malade" que je déteste,c'est comme une honte.
Surement à tort, je reste convaincue qu'il appartient qu'à moi d'arrêter ces controles, ce rapport bizarre à la nourriture,tout ca.

Je pense que ca va mieux, cette semaine j'étais chez mes grands parents, j'ai mangé parfois un peu de tarte, de gateaux...
Mais bon je sais que ne pas reperdre ne suffit pas,'il faudrait que je reprenne pas mal de poids et j'ai encore du mal à l'accepter vraiment. On s'y habitue si bien, si vite à ce corps trop mince et trop léger

Et puis bon là je suis en grandes vacances, et j'ai peur de "replonger" dès la rentrée avec le stress des cours et tout.
Je tiens à dire que je mange, je fais trois repas par jour, je mange à peu près de tout, enfin je sais pas trop comment je me suis débrouillée mais bon j'ai réussi à me retrouver avec un IMC de 13 et des brouettes, je sais que si j'arrive à 13 la pédiatre demandera l'jospitalisation.

On m'a fait voir quelques psys, franchement j'ai voulu continuer avec aucun,les trois étaient froids,te regardent avec de grands yeux, font de grands silences,posent des questions qui rendent mal à l'aise, la dernière a pa eu un geste de compassion , de "chaleur"humaine quandje me suis mise à pleurer en parlant de ma grand mère décédée...

Il parait que c'est normal, que c'est "la méthode", mais moi je refuse de parler à des gens comme ca.

Je repars toute à lheure et passe par Paris, ma mère voudrait que j'aille voir la "maison de solenn" à Paris, c'est un centre sépcialisé pour adolescents qui ont des problèmes en particulier alimentaires,donc je vais surement passer voir, ya un accueil permanent sans rendez-vous.

Désolée pour le déballage de vie un peu dans tous les sens, en tout cas vos histoires me touchent, courage ;)

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 11:57

Téa: Je comprends ce que tu ressent face aux psys, j'ai peur de tomber sur un robot et pas un humain. Puis je me souviens quand j'ai abordé le sujet de "je voudrais aller voir un psy" avec ma mère l'année passée, c'était même pas par rapport à la nourriture, j'allais juste mal, et ça l'a complètement flippée, elle comprenait pas. Bref.

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Téa le 14.05.11 12:10

Nebulae: moi c'est l'inverse, c'est elle (ma mère) qui veut absolument que j'aille en voir.
C'est bien que toi tu aies fait de toi même la démarche, je trouve ca étrange d'ailleurs la réaction de ta mère,à moins que ce soit justement parce qu'elle considère que tous les psys sont des robots.

Enfin bon, je reste convaincue que comme l'a dit qqn précedemment d'ailleurs je crois, que c'est le fait de parler , de trouver une ou des oreilles attentives et quelques bons mots en face que ce soit pourquoi pas avec vous sur ce forum, par qqn de la famille, des amis, (un prêtre, la boulangère, j'en sais rien...lol), qui peut faire avancer, et pas forcément ces psys et leurs questions bizarres, leurs 10 années d'études et leurs volonté farouche d'aller farfouiller dans l'enfance et les traumatismes éventuels que y'a pu avoir ou je sais pas quoi.

Téa
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 12:22

Je suis d'accord avec toi sur ce point de vue là, enfin je ne sais pas trop, j'aimerais bien l'avis de Nikki, parce qu'il me semble qu'elle a mentionné ça plus haut.

Souvent, on dit que les TCA sont liés à la mère. Or, je m'entends très bien avec la mienne. Je n'ai pas de traumatismes, ou alors si, la séparation de mes parents, mais j'avais deux ans, je ne vois pas pourquoi ça m'affecterait une quinzaine d'année après...

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Guarana le 14.05.11 12:38

En fait pour ce qui est de la réaction de la mère à propos du psy ça se comprend, c'est juste qu'elle refuse d'admettre qu'on aille mal (c'était pareil avec ma mère) . Mais il arrive un moment où il faut (si elle n'est pas convaincue de l'urgence) y aller de sois même. Enfin de toute façon on y va de sois même généralement, enfin je disais ça dans le sens où il ne faut pas attendre une permission.
Donc Pills, franchement, tu devrais aller voir un psy, et c'est bien probable que tu tombes sur un psy robot ou qui ne te plaise pas dès la première séance, mais il y a forcément "le bon psy", que tu ne trouves pas forcément dès la première fois. Donc si le psy ne te plais pas, ne lâche pas l'affaire et va voir un autre.
Enfin perso je crois ne jamais avoir trouvé un bon psy, j'en ai vu 6 ou 7 pourtant (y'en a une qui m'a plût mais ça ne s'est pas très bien finit. Pour parler elle était géniale, mais en tant que psychiatre moins. Donc ouai je retire ce que j'ai dis, en tant que psychologue elle est cool). Mais je sais que si on cherche, on trouve.

Et sinon Nikki c'est vraiment bien que tu en parles tup .

Guarana
Racine
Racine


http://charlynezub.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 12:44

Mighty, Merci des conseils, mais le problème c'est que j'aime pas me dire que j'ai un problème, à croire que j'attends que ça empire avant de faire quelque chose. En plus là c'est pas le moment, les examens approchent etc. Je verrai en septembre.

(et lol lol triple lol, une des pubs au dessus de la bannière GB indique "Je veux maigirir!" )

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Nikki le 14.05.11 13:50

Nebulae: Les TCAs peuvent être liés à n'importe quoi, mais c'est vrai qu'on les lie souvent au père ou à la mère. Après, pour ce qui est d'une situation qui peut t'affecter des années plus tard, c'est très très possible. Et puis, souvent on ne s'aperçoit pas de nos petites manies et habitudes lorsqu'on grandit. Je vais citer une très petite exemple (sur les nombreux U_U), lorsque que j'étais petite (vers 5 ans), de peur de grignoter et grossir, je suppliait à ma mère de cacher le pain au dîner pour que je ne le mange pas. Je ne m'en suis pas rendue compte que c'était un élément révélateur avant que mes parents en parlent pendant une thérapie familiale.

Donc, pour en revenir aux psychologues, vu que tu voulais mon avis (je ne suis pas sûre quel avis tu souhaites, mais je me lance). La psychothérapie n'est pas faite pour toutes. J'ai personnellement eue de nombreux psychologues, des hospitalisations innombrables, et donc enormément de suivi. De tous les psychiatres et psychologue que j'ai vu, il y en a qui m'ont enfoncées, d'autres qui ne m'ont fait ni chaud ni froid, et certains (et ceux là, c'est ceux qui restent gravés dans mon coeur) qui ont eu l'impacte necéssaire. D'ailleurs, c'est grâce à eux que je fais des études de psychologie.

Après, une chose est sûre - si tu ne veux pas guérir, tu ne guérira pas. Peu importe ce que dis la psychologue. C'était le cas de ma mère; peu importe le nombre de maisons de repos (d'ou elle fuguait, d'ailleurs) où on la mettait, d'hospitalisations qu'elle subissait, et des psychologues qu'elle voyait, elle ne voulait PAS aller mieux, et justement, elle n'est pas allée mieux.

Je radote, je suis désolée. La raison de pourquoi je suis si pro-psychologue, c'est parce que je pense que c'est déjà un oreille qui écoute et qui a des connaissances sur la chose. Qui saura te dirigé et t'aider. Il faut aussi garder en tête que, comme j'ai dit plus haut, tous les psychologues sont différents et donc c'est possible de passer par plusieurs avant de trouvé le/la bonne. Il y a énormément de choses que je n'aurai pas appris sur moi-même si j'avais simplement parlée à une amie (et encore moins à ma famille). En revanche, je me sens toujours beaucoup plus à l'aise avec des psychologues américaines (qui tirent leurs façon de travailler de la superbe théorie de Bowlby) que françaises. Mais, encore une fois, ce n'est que mon avis, mes expériences, et mes sentiments personnelles (:.

Nikki
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Narcisse le 14.05.11 14:16

Je me sens toute drôle en venant sur ce topic.

Je trouve tout ce que dit Nikki très juste, la guérison ça passe avant tout par la volonté d'aller mieux et de reconnaître qu'on est malade.

Je pensais aller mieux vis à vis de tout ça, je m'étais dis que ça faisait rien d'être une fille qui mange peu et rien de gras, je traîne mon anorexie depuis si longtemps (comme Nikki ça s'est manifesté quand j'étais très petite) que franchement, rien que l'idée de ne plus avoir besoin de me peser toutes les heures, de ne plus vomir à la simple idée d'avoir de la nourriture dans le ventre... tout ça me semblait être un énorme pas. Mais je ne sais pas si je pourrais vraiment un jour dire que j'en suis guérie. Chaque fois que je dis le contraire, une petite voix dans ma tête hurle "Hypocrite !" et je sais bien qu'elle a raison.
Je crois que je ne serais jamais normale en fait.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 15:10

Narcisse, c'est pas que tu n'es pas normale. Avoir un TCA ne fait pas de quelqu'un un monstre ou un alien. Je pense qu'on n'en guérit jamais vraiment parce que ça fait partie de qui on est. C'est une page de notre histoire (ou tout un tome...)

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Narcisse le 14.05.11 15:31

Nebulae > Je ne le ressens pas du tout comme toi. Je suis anormale, c'est pas que je le vis super mal, c'est que je le vois bien c'est tout. Compter ses calories, voir des chiffres au lieu d'aliments, c'est anormal.
Je pense qu'il faut arrêter d'essayer d'atténuer le truc, quand tu as des TCA tu es différente parce que tu es malade. Et ça ne fait pas "partie" de toi, moi je crois depuis longtemps que ce n'est qu'une pâle excuse qu'on s'invente vis à vis de soi-même pour paraître moins faible, c'est une façon de se déresponsabiliser, c'est commode, c'est pratique mais c'est un mensonge.
Tu peux t'identifier autant que tu veux à ta maladie, elle ne fera jamais "un" avec toi, je crois qu'à un moment on choisit de se complaire dans sa maladie.
Et c'est ça qui m'énerve. J'essaye, mais je n'y arrive pas. Pendant un temps, je l'avoue, je me réfugiais dans ma maladie, en prétextant que j'allais très bien, que guérir c'était trop dur etc... Maintenant j'essaye, le plus sincèrement du monde, et je ne suis toujours pas "normale". Je me sens toujours dégoûtée face à la nourriture, je trouve ça toujours affreux les gens qui ont l'air heureux de manger, ou ceux qui prennent plaisir à le faire. Moi je dis pas "manger", je dis "baffrer" "engloutir", je me sens sale, je trouve l'acte de se nourrir moche et avilissant. Et c'est pas sain de penser ça.

Je suis envieuse des filles qui s'en sortent malgré tout, parce que j'ai envie de dire "à quand mon tour" ?

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par nebulae le 14.05.11 19:07

Narcisse: Bon, d'accord. C'est pas normal. Mais je nie, je nie. Quand j'en parle, les autres minimalisent ce souci en me parlant de stress. Je me souviens encore quand j'ai dit à ma mère avoir de moins en moins faim, elle m'a répondu "C'est parce qu'il fait chaud, c'est normal". Du coup, comprends moi, ça me donne plus vraiment envie de me dire que ce n'est pas normal.

Je me contredis tout le temps là, c'est chiant.

Je suis seule ce soir et j'ai même pensé à cuisiner et jeter le repas à la poubelle parce que j'ai pas faim et que je ne veux pas faire flipper ma mère, si elle se rend compte que je n'ai pas mangé deux soirs de suite. Mon dieu. Comment en suis-je arrivée là?

nebulae
Vieille branche
Vieille branche


http://www.getinthecab.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par the__way le 14.05.11 19:29

Nebulae: ce soir, je pense que tu devrais au moins manger une yaourt ou un légume, voir une portion de viande. Si tu veux du soutien moral, je n'aurais aucun scrupule à te donner mon numéro de téléphone en mp, ou mon adresse mail ou quoi. Apparemment mes amis me trouvent motivante, parce que je lâche jamais l'affaire (au moins avec les autres).

Je pense que ça ne vient pas de moi, cette obsession (sous contrôle en ce moment) du bourrelet. Au départ, ça vient des autres, des insultes et de l'obligation "corps parfait" qu'on voit partout. Même si je trouve des meufs rondes très sexy ou que je milite pour la beauté multiple, je ne m'applique pas ces principes par ce que j'exige beaucoup de moi même (sur tous les plans, scolaire aussi). Mais ma jalousie envers les meufs mieux gaulées que moi (dont mes soeurs) joue aussi beaucoup, oui.

Pour ce que je disais sur la nutrition, je ne parlais pas des calories, tout ça. Je parlais des carences qu'on développe à coup d'amaigrissement incontrolé, excessif, unhealthy. Par exemple, si on "arrête" de manger parce qu'on se trouve flasque, ca va devenir pire: sans protéines, on va perdre du muscle, s'affaiblir et devenir encore plus molle. Sans vitamines C, on va avoir le teint terreux, sans fer on va encore perdre du muscle et devenir blanche. Moi, ça me rappelle que manger, c'est pas censé être un casse-tête, une mission périlleuse qui fait ch*er, c'est un allié beauté, un besoin du corps pour fonctionner.

Je me suis mise au sport aussi, et ça m'a beaucoup aidé. J'ai jamais été une grande fan mais je me suis trouvé des cours de fitness et j'y vais volontiers 3 fois deux heures par semaine.

Vraiment, Nebulae, j'aimerais pouvoir t'aider.En fait, j'aimerais pouvoir aider tout le monde. Parce que je me sens prête à le faire et parce que je me sens suffisamment déterminée et vigilante pour ça.

the__way
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Troubles de l'alimentation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum