Glory Box, le site des filles bien
Bienvenue sur GLORY BOX, le forum des filles bien.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre GLORY BOX, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Bienvenue parmi nous !


Derniers sujets

Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Greedy le 02.06.08 21:25

La réforme Sarkozy point par point :
Le constat : C’est un constat d’échec où plutôt de “demi-échec”. “Les enfants d’enseignants et de cadres supérieurs sont 80% à faire des études supérieures ; les enfants d’ouvriers 40% (...) Et que dire de ces 15% d’élèves qui sortent de l’école primaire en très grave difficulté”, déplore le président de la République, qui estime que le lycée “ne remplit pleinement aucun des objectifs”.

La culture du résultat : Demandant aux cadres de l’Education nationale de soutenir cette “petite révolution”, Nicolas Sarkozy affirme que la culture de l’évaluation du résultat doit irriguer l’ensemble du système. L’évaluation n’est “pas pour stigmatiser tel ou tel”, mais “un instrument très concret du pilotage”, explique le locataire de l’Elysée.

La prédominance de la filière scientifique : Le chef de l’Etat estime le poids de la filière scientifique trop écrasant : “Formidable ! En dehors de la voie scientifique, pas d’avenir pour nos élèves, nos lycéens, mais à la sortie, pas assez de scientifiques !” Il dénonce son utilisation comme moyen de sélection.

Un lycée à la carte : L’esprit de la réforme lancée par Nicolas Sarkozy, c’est un lycée “beaucoup plus souple”. Il appelle à dépasser “les impasses d’un cloisonnement trop rigide en filières (...) cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l’enseignement supérieur”. Anticipant la critique, il s’empresse de préciser que sa réforme “ne signifie pas une quelconque forme de papillonnage, elle vise au contraire une manière nouvelle, plus originale, plus individuelle, plus progressive aussi, de se spécialiser”.

La classe de seconde : Pour Nicolas Sarkozy, c’est l’urgence. Dès 2009, elle “devrait retrouver sa vocation à orienter les élèves, au lieu de s’éparpiller comme c’est parfois le cas actuellement”, accuse-t-il. Au passage, il “veut aussi voir repensé l’équilibre entre cours magistraux et travail personnel”, dénonçant “la surcharge des emplois du temps, où s’empilent les options”.

L’organisation du Bac : L’Elysée veut “réorganiser le passage du baccalauréat” et en particulier “reconquérir de mois de juin”, actuellement dominé par l’organisation du bac dans les établissements, ce qui a pour conséquence d’envoyer les autres lycéens plus tôt en vacances.

La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.

La formation des profs : Se déclarant conscient de “l’étendue du malaise” enseignant, il annonce le rallongement d’un an de la formation des professeurs. Elle aurait désormais lieu au sein des universités, sonnant le glas des IUFM (Instituts supérieurs de formation des maîtres). Les nouveaux concours (professeur des écoles, Capes, agrégation) seront mis en place dès 2010, ouverts aux titulaires d’un master 2.

Revalorisation sous condition des salaires : “En échange de cette année d’études supplémentaire, nous nous engageons à ce que les débuts de carrière soient revalorisés”. Le président annonce qu’une partie des économies réalisées sur les suppressions de postes dans l’Education nationale financera la mesure. “Nous voulons signer avec les professeurs de France (...) un nouveau pacte de confiance”, lance-t-il. Mais bien sûr, il faut être réaliste : ce pacte de confiance ne peut consister en une mesure de revalorisation générale et sans contrepartie, tempère Nicolas Sarkozy. Et il invite les professeurs à repenser “de façon responsable et constructive à une évolution de leurs pratiques et de leurs missions”.

Le système des affectations revu : Sans préciser ce qu’il comptait faire exactement, le chef de l’Etat a annoncé sa décision de se pencher sur ce sujet sensible : “trop souvent aujourd’hui, l’Education ne parvient ni à satisfaire le souhait d’un professeur, ni à répondre aux besoins des élèves (...) Je dis qu’on pourrait mieux faire”, se contente-t-il de lancer.

Le calendrier : Dressant un tableau très général de sa réforme, il en remet les clés au ministre de l’Education, Xavier Darcos et à sa collègue de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. Ils ont à leur tour chargé le recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Antoine de Gaudemar, de préparer la réforme du lycée. Seront consultés “très largement les lycéens, les enseignants, les chefs d’établissement et les parents”, assure le ministère. Mais là comme dans d’autres domaines, le chef de l’Etat veut aller vite. Il souhaite la mise en place de la nouvelle seconde dès 2009 et la refonte du lycée pour 2012, à la fin de son quinquennat.

Grégoire Lecalot

SOURCE

Alors, qu'en pensez-vous ?

Greedy
Comité d'Animation
Comité d'Animation


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 03.06.08 14:02

"Qui estime que le lycée “ne remplit pleinement aucun des objectifs”.
C'est quoi les objectifs ? Perso, je passe mon bac, j'ai l'impression de mettre bien fait c*uiller par le lycée ! A part me donner de la "culture générale", rien ne va me servir franchement . J'ai de l'éco coeff 7, des maths coeff 5... Mais je fais des études d'arts :s Ya un piti problème... Je vois pas trop quel est le but du lycée, a part nous faire travailler pour des études supérieurs completement inadaptées !!
Mais ceci n'est pas le sujet, je reprend ma lecture du quote...

"[...]En dehors de la voie scientifique, pas d’avenir pour nos élèves, nos lycéens, mais à la sortie, pas assez de scientifiques !” Il dénonce son utilisation comme moyen de sélection.
C'est vrai que tout le monde se dit "si je fais pas S, je pourrais rien faire plus tard". Je me disais ça aussi. Mais le président a tout faux. Pour moi, la filière S n'est juste qu'une "embarcation" où tout ceux qui n'ont pas trouvé leurs voix se mettent. Au final, ceux qui sortent de bac L et ES ont l'air beaucoup mieux dirigés que ceux des filières S qui (comme il nous l'explique) ne forment pas des scientifiques au final (enfin à la fin des études).

Pour ce qui est du "lycée à la carte", j'en avais déjà entendu parler, et j'ai du mal à me fixer un avis. Mon caractère "anti-sarko" m'empêche de réfléchir clairement, mais j'arrive tout de même à en sortir ça :
- Changer le mode de bac ne va que embrouiller le marché du travail, déjà bien embourber à cause de la dévalorisation des diplomes (trop de diplomes pour des emplois peu qualifiés... = personnes qualifiées au chomage ou situation précaire+ personnes non qualifiées au chomage ET rejetées). Si on change la "valeur bac", qui est devenue nationale et presque universelle dans le monde occidentale, c'est tout ceux qui ont eu leur bac qui vont être hors-course et ceux qui débarque qui vont avoir du mal à être prit au sérieux
- En seconde, on ne sait pas ce qu'on veux faire. Même si les filières sont très "carrées" (ce que dénonce sarko), on peut tout de même changer. Et la plupart du temps, les S ne se retrouvent pas des L cachés, et vice et versa... Avec un bac L on a à peu près les même possibilités qu'avec un bac ES, qui lui à a peu près les même possibilités qu'avec un bac S... (mais tout dépend biensur). Si on doit se spécialiser dès la 2nde où la 1e, ca risque de nous enfermer encore plus dans une filière choisie "à l'arrache".

“devrait retrouver sa vocation à orienter les élèves, au lieu de s’éparpiller comme c’est parfois le cas actuellement
En gros, faire une 2nde super raide, une "3eme directrice" pour mieux nous mettre dans des bacs supers diversifiés ? je vois pas trop...

"reconquérir de mois de juin”
Et qui s'en plaint...? Cette année ils ont déja essayer de mettre le bac plus tard. Au final, j'ai l'impression que ca donne des options super espacées, des vacances de paques inutiles, et surtout : les pauvres 1e qui se retrouvent en vacances le 8 juillet !!!

Pour ce qui est des profs, j'ai pas très bien capté... Faire des enseignants plus qualifiés... d'accord, mais les problèmes sont les mêmes :
- des classes surpeuplées, des places suprimées
=> Des profs plus "éduqués" vont réussir à apprendre à plus d'élèves ???? C'est sa théorie ?
"En échange de cette année d’études supplémentaire, nous nous engageons à ce que les débuts de carrière soient revalorisés”.
A d'accord, c'est pour ça qu'il supprime les postes... Travailler plus pour gagner plus... Faire travailler moins de gens pour qu'ils gagnent plus...
Des gens de plus en plus éduqués, de moins en moins de boulots, des faussés entre classes sociales qui se creusent...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Neverland le 03.06.08 17:19

"La classe de seconde : Pour Nicolas Sarkozy, c’est l’urgence. Dès 2009, elle “devrait retrouver sa vocation à orienter les élèves, au lieu de s’éparpiller comme c’est parfois le cas actuellement”, accuse-t-il. Au passage, il “veut aussi voir repensé l’équilibre entre cours magistraux et travail personnel”, dénonçant “la surcharge des emplois du temps, où s’empilent les options”.

C'est un bon point ! Smile Je trouve ça très bien.. ils auraient dû y penser depuis longtemps quand même..

Neverland
Vieille branche
Vieille branche


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 03.06.08 19:59

La réforme Sarkozy point par point :
Le constat : C’est un constat d’échec où plutôt de “demi-échec”. “Les enfants d’enseignants et de cadres supérieurs sont 80% à faire des études supérieures ; les enfants d’ouvriers 40% (...) Et que dire de ces 15% d’élèves qui sortent de l’école primaire en très grave difficulté”, déplore le président de la République, qui estime que le lycée “ne remplit pleinement aucun des objectifs”.
A part de la culture générale et les matières que l'on favorise pour moultes raisons, rien.

La culture du résultat : Demandant aux cadres de l’Education nationale de soutenir cette “petite révolution”, Nicolas Sarkozy affirme que la culture de l’évaluation du résultat doit irriguer l’ensemble du système. L’évaluation n’est “pas pour stigmatiser tel ou tel”, mais “un instrument très concret du pilotage”, explique le locataire de l’Elysée.
Okay... la j'ai pas compris le but ? Il veut dire quoi pas " la culture de l'évaluation du résultat" ?

La prédominance de la filière scientifique : Le chef de l’Etat estime le poids de la filière scientifique trop écrasant : “Formidable ! En dehors de la voie scientifique, pas d’avenir pour nos élèves, nos lycéens, mais à la sortie, pas assez de scientifiques !” Il dénonce son utilisation comme moyen de sélection.
Je pense que ça vient du fait que beaucoup de personnes prennent S car ils ne savent pas quoi faire et comme ont des bons résultats pensent prendre le meilleur choix et donc le plus de possibilités aprés bac. Ces baccheliers partent ensuite vers d'autres filiéres, donc comme la dit N.S. " mais à la sortie, pas assez de scientifiques!"

Un lycée à la carte : L’esprit de la réforme lancée par Nicolas Sarkozy, c’est un lycée “beaucoup plus souple”. Il appelle à dépasser “les impasses d’un cloisonnement trop rigide en filières (...) cette liberté plus grande donnée au lycéen le préparerait mieux à l’enseignement supérieur”. Anticipant la critique, il s’empresse de préciser que sa réforme “ne signifie pas une quelconque forme de papillonnage, elle vise au contraire une manière nouvelle, plus originale, plus individuelle, plus progressive aussi, de se spécialiser”.
Ah bah c'est une bonne idée, tu comptes instaurer moultes options dans chaque lycée de France ? Nan mais ça revient au fait que certaines options seront par secteur et donc loin. C'est déjà le cas. je vois pas trop comment il va pouvoir offrir plus d'options, si diverses dans beaucoup plus de lycées. Si en plus on y ajoute la suppression de postes.. Il compte les trouver ou les profs ? Augmenter les heures de travail ?

La classe de seconde : Pour Nicolas Sarkozy, c’est l’urgence. Dès 2009, elle “devrait retrouver sa vocation à orienter les élèves, au lieu de s’éparpiller comme c’est parfois le cas actuellement”, accuse-t-il. Au passage, il “veut aussi voir repensé l’équilibre entre cours magistraux et travail personnel”, dénonçant “la surcharge des emplois du temps, où s’empilent les options”.
C'est à dire, revenir aux années 80, en entrant en seconde on est déjà dans une filière ?
L'idée de repenser l'equilibre entre cours magistraux et travail personnel, c'est pas mal par contre.

L’organisation du Bac : L’Elysée veut “réorganiser le passage du baccalauréat” et en particulier “reconquérir de mois de juin”, actuellement dominé par l’organisation du bac dans les établissements, ce qui a pour conséquence d’envoyer les autres lycéens plus tôt en vacances.
Euh.. en tant que seconde, je m'y oppose. M'enfin.. Les profs ne pourront pas assurer cours et faire le bac.

La formation professionnelle : Afin de revaloriser cette filière, un Bac pro sur trois ans sera mis en place dès la rentrée 2009.
je trouve ça bien, en sortant du bac pro, on sort en même temps que ceux de notre age, on ne sent pas "exclu". On peut postuler à des BTS ou ecoles sans avoir de craintes.

La formation des profs : Se déclarant conscient de “l’étendue du malaise” enseignant, il annonce le rallongement d’un an de la formation des professeurs. Elle aurait désormais lieu au sein des universités, sonnant le glas des IUFM (Instituts supérieurs de formation des maîtres). Les nouveaux concours (professeur des écoles, Capes, agrégation) seront mis en place dès 2010, ouverts aux titulaires d’un master 2.
D'un coté je toruve ça pas mal comme idée, mais je ne trouve pas les professeurs incompétants.
D'un autre point de vue, ca fait long et je ne pense pas que certains étudiants soient prés à partir pour autant d'années d'études.

Revalorisation sous condition des salaires : “En échange de cette année d’études supplémentaire, nous nous engageons à ce que les débuts de carrière soient revalorisés”. Le président annonce qu’une partie des économies réalisées sur les suppressions de postes dans l’Education nationale financera la mesure. “Nous voulons signer avec les professeurs de France (...) un nouveau pacte de confiance”, lance-t-il. Mais bien sûr, il faut être réaliste : ce pacte de confiance ne peut consister en une mesure de revalorisation générale et sans contrepartie, tempère Nicolas Sarkozy. Et il invite les professeurs à repenser “de façon responsable et constructive à une évolution de leurs pratiques et de leurs missions”.
Je trouve la suppression de postes bien mal trouvée. On manque déjà de profs dans colléges, lycées et fac, les cours seront encore plus chargés.
S'il y a suppression de postes ce n'est pas justement parce que l'état manque de moyen ?

Le système des affectations revu : Sans préciser ce qu’il comptait faire exactement, le chef de l’Etat a annoncé sa décision de se pencher sur ce sujet sensible : “trop souvent aujourd’hui, l’Education ne parvient ni à satisfaire le souhait d’un professeur, ni à répondre aux besoins des élèves (...) Je dis qu’on pourrait mieux faire”, se contente-t-il de lancer.
Bien, alors tes propositions ? Entre ce que l'on dit et ce que l'ont fait..
Suppression e postes, non!
Reformes universitaires, non!
Proposition: Sondage auprés des Professeurs, enseignants et eleves.

calendrier : Dressant un tableau très général de sa réforme, il en remet les clés au ministre de l’Education, Xavier Darcos et à sa collègue de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. Ils ont à leur tour chargé le recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Antoine de Gaudemar, de préparer la réforme du lycée. Seront consultés “très largement les lycéens, les enseignants, les chefs d’établissement et les parents”, assure le ministère. Mais là comme dans d’autres domaines, le chef de l’Etat veut aller vite. Il souhaite la mise en place de la nouvelle seconde dès 2009 et la refonte du lycée pour 2012, à la fin de son quinquennat.
Il n'explique que vaguement, on ne comprend pas trop quels changements vont être apportés. On les connait, il les a dit plus haut mais expliquer clairement là non.. "Dressant un tableau trés général à sa réforme."
Ah moins que j'ai du mal à comprendre ce soir, ce qui serzit fort probable.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 03.06.08 20:00

Comment je pose plus de questions que n'explique mon opinion. x) ahaa.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 03.06.08 20:13

Cela me semble vague, mais l'idée me plaît. Dans mon lycée, sur 36 élèves 10 ont le niveau pour passer, mais comme aucun redoublement ne va être permis cette année... Ils vont tous passer, alors qu'ils n'ont rien à faire au lycée.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 03.06.08 20:19

@Narcisse a écrit:Cela me semble vague, mais l'idée me plaît. Dans mon lycée, sur 36 élèves 10 ont le niveau pour passer, mais comme aucun redoublement ne va être permis cette année... Ils vont tous passer, alors qu'ils n'ont rien à faire au lycée.

Et en quoi c'est le problème de l'Etat ? Tu penses que les 26 élèves auraient du redoubler leur seconde, ou leur primaires, leur collège ? Ou aller dans un secteur privée, en bac pro, en cap ? Je pense que dans ton lycée, soit le niveau est très haut, soit extremement faible... et surement à cause des postes suprimés. Quand il y a un cours de 20/25 élèves, on suit mieux, le profs accompagne l'élève tout au long de sa scolarité. De plus, les redoublants ou les élèves en difficultés ne sont pas du tout pris en charge. On devrait plutot faire un système à la suèdoise !

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 03.06.08 20:51

Je pense qu'on devrait pas aiguiller des élèves qu'on pas envie de faire des études longues en seconde générale. Y en a ils redoublent depuis 3ans, et ils sont toujours là.
Et mon lycée ne souffre pas d'un manque de profs, y en a bien assez c'est juste que les trois quarts de la classe ne glandent rien, n'ont pas envie d'étudier, et donc pas conséquent n'ont rien à foutre ici.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 03.06.08 20:58

Perso, je pense que un bac (général, pro, ou technologique) est la base pour réussir sa vie. Désolée pour celle qui sont dans ce cas la, mais j'ai du mal à croire dans les cap et ce genre de truc... Je pense qu'il n'y a que à l'école qu'on peut "se découvrir", et que si l'élève ne l'a pas encore fait, il trouvera. Ensuite c'est vrai que :
- l'orientation et les infos sont très mal faite
- beaucoup se retrouve sans rien, sans bac, sans brevet, a sortir du lycée a 20ans...
Ce n'est pas l'élève qui dans sa nature n'a rien a foutre du lycée, c'est le système qui le dégoute ! Il ne faut pas se dire "celui la n'a pas sa place dans un lycée, mettons le dehors !" mais plutôt se demander ce qui lui arrive. Avec un système où l'élève se spécialise très tôt là où il est bon, on risque de virer les élèves moyens ou n'ayant pas trouver leur voie (ex : moi qui ai découvert cette année que je voulais faire de l'art, en 3e et 2nde je voulais faire de la bio...).

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 04.06.08 11:53

Ah non je crois aux apprentissages du type CAP ou BEP.
J'ai un très bon pote qui a passé son CAP cette année, il est menuisier et était totalement réticent à l'école, pourquoi le laisser dans le circuit général ?

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 04.06.08 13:23

@Leone a écrit:Perso, je pense que un bac (général, pro, ou technologique) est la base pour réussir sa vie. Désolée pour celle qui sont dans ce cas la, mais j'ai du mal à croire dans les cap et ce genre de truc...
Et pourquoi ? Ce sont quand même ces formations là qui guident le plus vers un métier précis et qui le prépare le mieux ! Mon chéri a fait un CAP cuisine et il est maintenant parfaitement heureux, il a trouvé sa voix. Il avait de grosses difficultés en cours, ce n'était pas son truc ! Mon frère pareil ! Il a fait un CAP podo-orthèse parce que les cours le gonflaient et qu'il ramait à mort ! Là il prépare son DT et est en stage dans l'une des plus grandes fabriques de chaussures !
Il faut bien se rendre compte que tout le monde n'a pas le niveau pour suivre des cours généraux. Cela demande un investissement personnel mais aussi des capacités que tous les élèves n'ont pas ! A quoi ça sert de laisser un mec dans le système purement scolaire si tu sais pertinemment qu'il ne s'en sortira pas et, qu'au final, il n'obtiendra pas son diplôme ! C'est sur, ça va vachement l'aider de savoir appliquer plein de formules complètement bidons pour postuler devant un patron, surtout s'il n'a pas obtenu son diplôme ! Tu ne crois que quelqu'un qui a obtenu un CAP, BEP ou autres et qui se présente devant un patron de sa formation, il aura une plus grande chance d'être embauché que l'autre qui aura fait ses 3 ans de lycée, qui en aura sué comme pas possible mais qui n'aura pas eu son bac ? Personnellement, moi je pense que si.

En ce qui concerne les réformes de Sarkozy bah...y a des choses pas mal : comme l'allègement des emplois du temps, qui, comme ils sont faits actuellement, ne permettent pas un travail optimal au retour chez soi ou l'allongement des études de profs. Je ne dis pas que les profs actuels sont mauvais hein. Quand il dit "Les enfants d’enseignants et de cadres supérieurs sont 80% à faire des études supérieures ; les enfants d’ouvriers 40%". Il est bien gentil mais y a aussi une notion plutôt importante à prendre en compte : ce n'est pas forcément que les enfants d'ouvriers sont plus cons que les enfants d'enseignants, c'est que les écoles supérieures ne sont pas toujours à la portée de toutes les bourses !
En revanche je suis assez d'accord avec la manière dont il dénonce la suprématie de la filière S. Beaucoup trop d'élèves la choisissent par défaut en pensant que c'est le meilleur moyen d'accéder à un super poste. Mais dans le fond, combien d'entres eux deviendront réellement des scientifiques ? Trop peu.
Un lycée beaucoup plus souple ? Et il compte faire ça comment, avec toutes les suppressions de postes voulues ? Comprends pas...
"Reconquérir le mois de juin"...mouais. Mais les profs sont pas des robots hein. C'est déjà suffisamment compliqué pour eux d'organiser le bac, d'envoyer les élèves dans les établissements un peu partout et de corriger les copies sans qu'en plus on leur colle des élèves en plus ! Certes ça fait un mois de vacances en plus pour les secondes. Mais bon, ils passeront leurs premières épreuves l'année d'après hein, ça va pas tuer le Ministère que des élèves de seconde aient, pendant une année, un mois de vacances en plus !
Il dit "qu'on pourrait mieux faire", ça c'est clair ! Mais faudrait ptêt préciser nan ?! En effet, je n'ai vu nulle part évoquer le sort de la filière ES...?! Lui qui en est issu, j'aurais cru qu'il aurait réagi mais nan. Maintenant, j'attends de voir de quelle manière nous seront consultés...j'attends...

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 04.06.08 15:25

@Leone a écrit:Perso, je pense que un bac (général, pro, ou technologique) est la base pour réussir sa vie. Désolée pour celle qui sont dans ce cas la, mais j'ai du mal à croire dans les cap et ce genre de truc... Je pense qu'il n'y a que à l'école qu'on peut "se découvrir", et que si l'élève ne l'a pas encore fait, il trouvera. Ensuite c'est vrai que :
- l'orientation et les infos sont très mal faite
- beaucoup se retrouve sans rien, sans bac, sans brevet, a sortir du lycée a 20ans...
Ce n'est pas l'élève qui dans sa nature n'a rien a foutre du lycée, c'est le système qui le dégoute ! Il ne faut pas se dire "celui la n'a pas sa place dans un lycée, mettons le dehors !" mais plutôt se demander ce qui lui arrive. Avec un système où l'élève se spécialise très tôt là où il est bon, on risque de virer les élèves moyens ou n'ayant pas trouver leur voie (ex : moi qui ai découvert cette année que je voulais faire de l'art, en 3e et 2nde je voulais faire de la bio...).
Justement je ne suis pas du tout d'accord, un CAP ou BEP ouvre plus rapidement les portes du travail, pour ceux qui n'ont aucune envie de se perdre au lycée pour simplement "de la culture générale" comme l'a dit N.S.
Pour certains ils connaissent déjà leur orientation, leur choix de carrière au collège et n' ont pas envie de passer trois ans ou rien ne leur apportera. Ils entraient dans le vif de leur métier, c'est à fait normal. Et au final,nous avont des personnes qui connaissent trés bien leur métier.

Je suis tout à fait d'accord avec ce qu'à dit nobu sur tout son post. Je tiens à rajouter:
Nobu a écrit:"Reconquérir le mois de juin"...mouais. Mais les profs sont pas des robots hein. C'est déjà suffisamment compliqué pour eux d'organiser le bac, d'envoyer les élèves dans les établissements un peu partout et de corriger les copies sans qu'en plus on leur colle des élèves en plus ! Certes ça fait un mois de vacances en plus pour les secondes. Mais bon, ils passeront leurs premières épreuves l'année d'après hein, ça va pas tuer le Ministère que des élèves de seconde aient, pendant une année, un mois de vacances en plus !
Il n'y a qu'une seule partie des professeurs qui font passer et corrigent le bac, certains ne font rien. Cependant, il n'y aurait pas assez de profs pour maintenir les cours des secondes. Si en plus on y ajoute la suppression des posts..

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 04.06.08 21:35

Peut-être que ca ouvre plus rapidement sur le monde du travail, ca forme à un métier précis, mais je pense que a 13ans, on est pas forcément capable de choisir sa voie... la plupart des gens en cap ou ce genre de truc ont fait une ou deux secondes avant...

Quand il dit "Les enfants d’enseignants et de cadres supérieurs sont 80% à faire des études supérieures ; les enfants d’ouvriers 40%". Il est bien gentil mais y a aussi une notion plutôt importante à prendre en compte : ce n'est pas forcément que les enfants d'ouvriers sont plus cons que les enfants d'enseignants, c'est que les écoles supérieures ne sont pas toujours à la portée de toutes les bourses !

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Et ce n'est pas seulement qu'une question de bourse ou d'études supérieurs : les différences se font dès la primaire et le collège entre les parents qui : parlent français (et peuvent aider aux devoirs), ont des notions de bases ("), peuvent payer des cours particuliers, et surtout peuvent apprendre à leurs enfant la valeur "travail".

Enfait je voudrais préciser quelquechose :
Je ne dis pas que les CAP et tout sont inutils, ni que les facs sont à chi*r, etc.
Enfait, je trouve que le système est trop difficile à comprendre, on est trop mal informé, etc. Il y a énormément de préjugés et de difficultés.
Mais oui, je trouve que un bac est une base pour réussir car il est prit plus au sérieux que les autres ! Je ne dis pas que savoir calculer des dérivées ou des probabilités sert dans la vie. j'ai d'ailleurs précisé dans mon dernier post que moi-même j'ai fais un bac ES et pourtant je vais en filière artistique ou seul le cours d'Histoire des arts m'aura servit !
J'ai tout de même du mal à me faire une idée : je suis contre le changement d'un système d'éducation, mais pour que ca marche mieux XD Je sais pas... il faudrait peut-être juste essayer de guider les élèves, de rendre l'école accessible à tous, et mieux surtout !
je donne juste un autre exemple : cette année, on nous a presque forcé a nous inscrire à la fac ! C'est très très très compliqué, et ya pleins de gens qui n'ont pas envie de s'inscrire ! Sur le panneau d'affichage du lycée il y avait marqué "encore 130 élèves ne se sont pas inscrit !" et la veille, ceux qui n'avait rien fait, ont été cherchés en cours, pour qu'ils s'inscrivent !! Moi je l'ai fait comme filet de secours, mais je savais très bien que j'allais rentrer en école privée (d'ailleurs, si j'avais pas eu les "capacités boursières", j'aurais du aller à la fac où je me serais perdue !!! C'est quoi ce système ??)

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 05.06.08 21:07

@Leone a écrit:Peut-être que ca ouvre plus rapidement sur le monde du travail, ca forme à un métier précis, mais je pense que a 13ans, on est pas forcément capable de choisir sa voie... la plupart des gens en cap ou ce genre de truc ont fait une ou deux secondes avant...
D'accord avec toi quand tu dis qu'à 13 ans, on est difficilement capable de savoir définitivement ce qu'on veut faire plus tard. Néanmoins, pour continuer avec mes deux exemple réels, mon copain ayant de grandes difficultés a été mis directement dans une classe pour enfants "à problèmes". En gros, c'était la classe de tous les gamins qui avaient des troubles quoi. Il leur faisait voir plusieurs métiers pour qu'ils puissent voir si l'un d'eux les intéressait dans le but qu'ils puissent trouver plus facilement leur voie.
Mon frère a fait une troisième particulière (appelée 3e à Projet Professionel chez moi) qui lui a fait découvrir plusieurs métiers également. C'est à chacun de prendre son destin en main et de se rendre compte tout de suite que ça va pas. Tu fais pas une seconde si déjà au collège tu vois que t'as pas le niveau ! A mon avis, c'est quand même aussi aux parents à réagir assez rapidement et à se rendre compte si leur gamin peut suivre ou pas.
Cependant, je suis d'accord avec toi : "Il y a énormément de préjugés et de difficultés.". Je trouve aussi que l'inscription obligatoire à la Fac est loin d'être une bonne idée, c'est sur et c'est un choix que je ne comprends pas non plus.
Néanmoins, je ne te rejoins pas quand tu dis que le bac est pris plus au sérieux que les autres diplômes. Je tendrais même à dire le contraire moi ! Maintenant, le bac, il est plus ou moins facile à obtenir. Même s'il faut redoubler son année de terminale, généralement, la majorité des élèves l'ont. Pour te dire, dans la classe à mon copain, seuls 2 ont eu leur CAP ! A mon avis, les diplômes du type CAP, BEP, DT ou autres sont plus reconnus dans le domaine d'activité. Ainsi, un BEP plomberie sera certainement mieux vu qu'un bac mention bien dans une entreprise où l'activité principale est la plomberie. Tu ne penses pas qu'il est plus facile d'entrer dans la vie active avec un diplôme professionnel, qui te spécialise donc plus, plutôt qu'avec un bac, qui a une valeur professionnelle relativement faible ? Ce à quoi on pourra bien évidemment me répondre que, dans la vie active, je n'y suis pas et que, par conséquent, je parle sans vraiment maîtriser mon sujet. Malgré tout, selon moi, je pense qu'un diplôme pro a plus de valeur professionnelle. M'enfin bon, c'est qu'un avis personnel =)

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 06.06.08 19:13

Mhh c'est sur qu'avec un bac tu peux pas faire grand chose. Enfait je pense pas à un bac seul, mais à un bac + licence ou bts. Ca demande plus de temps (attention je ne suis pas pour les études super longues !) mais perso je trouve que ca a une meilleure valeur... enfin ensuite le problème est plus compliqué que ca, j'en ai parlé (je crois ???) avant, des pbm de chomage chez les très diplomé (genre bac +5 - et jai des exemples dans ce cas !) ou les très diplomés employés dans des métiers peu qualifiés... Enfait, je me rend compte justement que les diplomes perdent de leurs valeurs, et c'est ce qui me fais peur par les """"petit"""" diplomes, c'est que leurs valeurs disparaissent, comme celle du bac. Et c'est ce que je reproche chez sarko, c'ets de vouloir remonter la cote de ces diplomes en faisant en sorte qu'ils soient vachement séléctif O_o?
Ah aussi, ya un truc que je comprend pas. Un des 1ers truc que la politique sarko a mit en place pour "ouvrir l'éducation" et tout ca, c'est (je le dis parcque je suis concernée) d'ouvrir la filière arts appliqués : pour cela, plus besoin d'etre bon en art, juste d'avoir des bonnes notes en 1e et terminale... Au final, ceux qui ont des difficultés au lycée et suivent une filière différente (arts appliqués et pas qqchoz de plus banal comme le commerce, les sciences ou les lettres) se font rejetés de ce système. Et c'est là où les bourses sont super importantes, car le secteur privé est très florissant (elle veut dire qqchoz ma phrase ??).

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Lee le 07.06.08 19:20

"Je pense qu'on devrait pas aiguiller des élèves qu'on pas envie de faire des études longues en seconde générale. Y en a ils redoublent depuis 3ans, et ils sont toujours là.
Et mon lycée ne souffre pas d'un manque de profs, y en a bien assez c'est juste que les trois quarts de la classe ne glandent rien, n'ont pas envie d'étudier, et donc pas conséquent n'ont rien à foutre ici."

Je trouve ta manière de parler un peu méprisante... Les élèves, en effet, devraient prendre conscience qu'il vaut mieux travailler pour leur avenir. Mais je pense que le problème dans l'éducation, ce sont les profs. Réduire leur nombre est inutile. Je ne vois pas en quoi ça améliorera la qualité. Mais quand je vois des profs qui nous montrent clairement qu'ils n'en on rien à fouttre de leur cours, qui descendent des élèves, qui ne font rien, ben je n'ai aucune envie de travailler. Alors il y a toujours des élèves qui sortent du lot et qui en feront plus que les autres. Je suis dans un lycée où j'ai eu de plutot bons profs, qui nous poussent à travailler. La selection n'est pas très dure. Et le taux d'échec est assez bas.


"d'ouvrir la filière arts appliqués : pour cela, plus besoin d'etre bon en art, juste d'avoir des bonnes notes en 1e et terminale... Au final, ceux qui ont des difficultés au lycée et suivent une filière différente (arts appliqués et pas qqchoz de plus banal comme le commerce, les sciences ou les lettres) se font rejetés de ce système. Et c'est là où les bourses sont super importantes, car le secteur privé est très florissant (elle veut dire qqchoz ma phrase ??)."

Selon ma soeur, ils compte faire une élite artistique, des intellectuels. Et je pense qu'elle a en partie raison. Dans ma classe , ceux dont les moyennes n'excédaient pas 13 ont étés refusés des grandes écoles. Or, je crois qu'ils ont mal ciblé leur public. Autrefois, l'élite artistique sortait des grandes écoles genre Beaux-Arts, Arts-Decos, dont le niveau a considérablement baissé (j'en ai parlé avec plusieurs professionnels, et ils confirment). Je crois que c'est là qu'ils auraient du retravailler la selection et non pas dans les écoles d'Arts Appliqués. J'ai tendance à penser que les écoles d'Arts Appliqués forment plutot des techniciens ( d'ailleurs, leurs formations portent bien l'appélation BTS).

Lee
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


http://kiwi-zine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Arthemesia le 07.06.08 19:41

Leeyou a écrit:Mais je pense que le problème dans l'éducation, ce sont les profs. Réduire leur nombre est inutile. Je ne vois pas en quoi ça améliorera la qualité. Mais quand je vois des profs qui nous montrent clairement qu'ils n'en on rien à fouttre de leur cours, qui descendent des élèves, qui ne font rien, ben je n'ai aucune envie de travailler. [/center][/color]
Bien sûr, c'est la faute des méchants profs incompétents. Sarcastique
Et le libre arbitre des élèves, ça te parle ? Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours.
Non mais on aura tout vu, mdr.

Arthemesia
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://what-about-u.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 07.06.08 22:07

Leeyou a écrit:"Je pense qu'on devrait pas aiguiller des élèves qu'on pas envie de faire des études longues en seconde générale. Y en a ils redoublent depuis 3ans, et ils sont toujours là.
Et mon lycée ne souffre pas d'un manque de profs, y en a bien assez c'est juste que les trois quarts de la classe ne glandent rien, n'ont pas envie d'étudier, et donc pas conséquent n'ont rien à foutre ici."

Je trouve ta manière de parler un peu méprisante... Les élèves, en effet, devraient prendre conscience qu'il vaut mieux travailler pour leur avenir. Mais je pense que le problème dans l'éducation, ce sont les profs. Réduire leur nombre est inutile. Je ne vois pas en quoi ça améliorera la qualité. Mais quand je vois des profs qui nous montrent clairement qu'ils n'en on rien à fouttre de leur cours, qui descendent des élèves, qui ne font rien, ben je n'ai aucune envie de travailler. Alors il y a toujours des élèves qui sortent du lot et qui en feront plus que les autres. Je suis dans un lycée où j'ai eu de plutot bons profs, qui nous poussent à travailler. La selection n'est pas très dure. Et le taux d'échec est assez bas.
Aha sauf cette chère prof de maths de 2nde (dont je ne nommerais pas le nom) qui nous faisais plus peur que elle nous donnait envie de travailler...
Le truc c'est que Leeyou et moi on a un avis asser pertinant car on vient toutes les deux de collèges pourrit de paris, on a réussi à passer dans un lycée bon de paris, et qui est qualifié d'un des meilleurs lycées accompagnant les élèves, càd qui les prends à un niveau bas à moyen pour les faire sortir à un très bon niveau. Un lycée métissé, qui mélange les classes sociales et les niveaux.
Ce que je veux dire, c'est surtout à Arthemesia d'arrêter de nous prendre pour des élèves sortant d'un bled paumé qui ont jamais vu les problèmes de sociétés. Je soutiens ce que dit Leeyou... si tu pouvais éviter de manière méprisante, ca serait meilleur pour le dialogue.
Leeyou n'a jamais dit que c'était la faute des profs, elle a juste dit que ce n'était pas la faute des élèves. Plus on est encadrés par des profs, plus on a envie de travailler. Et plus un prof a d'élèves par classe, plus il est blasé et fatigué, et mois ses cours sont bons. Ca forme un cercle vicieux inévitable : des profs de moins en moins performant, des élèves de moins en moins travailleurs. Perso, si j'avais pas été encadrée durant ma scolarité, j'aurais laché l'affaire. Supprimer des postes ne sert à rien, casser les élèves n'ont plus. C'est pour ca que je suis contre la sectorisation, enfin la spécialisation très tôt. Ce système permettra juste de rejeter les élèves qui "abandonnent", ou de les placer dans des filières à places vacantes.

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 08.06.08 10:18

Oh non bien sûr c'est pas la faute des élèves.
Y a une fille ça fait trois fois qu'elle redouble, elle sèche la moitié des cours et ne fait pas le moindre effort. Moi j'estime qu'au lycée les profs sont là pour faire court et non pour faire garderie. Je ne suis pas méprisante mais réaliste, travailler pour réussir, on nous le dit tout le temps, y a des gens hermétiques aux conseils, qu'est-ce que tu veux y faire ?
Qu'est-ce qu'ils vont bien foutre jusqu'à 20ans en seconde, quand tu ne fais rien pour avoir ton bac ? Parce que ce qu'ils ne comprennent pas, c'est qu'avoir le bac en soit c'est rien, faut faire les études derrière.
Alors selon moi, s'orienter dans un lycée pro, voir chez les compagnons c'est mieux pour ceux qui n'aiment pas les études longues.

Faut penser que tout le monde n'a pas l'envie de passer son bac et de passer trois ou cinq ans après à la fac.

Pour moi le gros défaut, ce sont les conseillers d'orientations. Ils ne connaissent rien au monde des entreprises, orientent n'importe qui en voie générale sans se soucier de l'avis de l'élève...

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Arthemesia le 08.06.08 12:53

@Narcisse a écrit:Oh non bien sûr c'est pas la faute des élèves.
Y a une fille ça fait trois fois qu'elle redouble, elle sèche la moitié des cours et ne fait pas le moindre effort. Moi j'estime qu'au lycée les profs sont là pour faire court et non pour faire garderie. Je ne suis pas méprisante mais réaliste, travailler pour réussir, on nous le dit tout le temps, y a des gens hermétiques aux conseils, qu'est-ce que tu veux y faire ?
Je suis totalement d'accord. Au collège, je veux bien comprendre que certains aient du mal à l'idée de se projeter dans l'avenir, mais quand t'es au lycée, je suis désolée quoi... des terminales qui foutent rien faut pas pousser non plus. Il me semble que ce n'est pas trop demandé d'être un minimum responsable et mature à 17 ou 18 pijes.

Arthemesia
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://what-about-u.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 08.06.08 12:55

@Arthemesia a écrit:
@Narcisse a écrit:Oh non bien sûr c'est pas la faute des élèves.
Y a une fille ça fait trois fois qu'elle redouble, elle sèche la moitié des cours et ne fait pas le moindre effort. Moi j'estime qu'au lycée les profs sont là pour faire court et non pour faire garderie. Je ne suis pas méprisante mais réaliste, travailler pour réussir, on nous le dit tout le temps, y a des gens hermétiques aux conseils, qu'est-ce que tu veux y faire ?
Je suis totalement d'accord. Au collège, je veux bien comprendre que certains aient du mal à l'idée de se projeter dans l'avenir, mais quand t'es au lycée, je suis désolée quoi... des terminales qui foutent rien faut pas pousser non plus. Il me semble que ce n'est pas trop demandé d'être un minimum responsable et mature à 17 ou 18 pijes.
+10...

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Lee le 08.06.08 14:33

"Bien sûr, c'est la faute des méchants profs incompétents.
Et le libre arbitre des élèves, ça te parle ? Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours.
Non mais on aura tout vu, mdr."

Bon déja, y'a une différence entre ne pas suivre un cours et fouttre le bordel. Les élèves qui fouttent le bordel, pour moi, c'est un problème d'éducation (des parents). Et puis bon, ton histoire de libre arbitre, je trouve ça assez déplacé, parce que y'a quand même des causes qui font qu'un élève est en échec scolaire, ils décident rarement de fouttre leur vie en l'air dès la primaire.Vous dites qu'à 17-18ans, ils sont assez responsables et matures. Mais, ces élèves sont en echec depuis des années. Ils sont enfoncés. Vous croyez vraiment que c'est facile de s'en sortir après des années de galère? Pour moi ils ont besoin de quelqu'un. Si ils étaient correctement pris en charge, il y aurait moins de soucis. Et je n'ai rien contre les filières professionnelles, mais il faut penser que ça ne peut pas tout régler.


Mais moi te parle des mauvais profs. Déja, si un cours est attrayant, il est bien évident que les élèves s'y interesseront plus facilement. Il y a des profs qui ne s'interessent qu'aux bons élèves, persuadés qu'ils sont responsables de leur réussite et délaissent ceux en difficulté. Résultat les meilleurs sont encore meilleurs, et les moins bons sont encore moins bons. Tout ça pour expliquer que s'il y avait plus de bons profs, il y aurait moins d'élèves en echec.


" Moi j'estime qu'au lycée les profs sont là pour faire court et non pour faire garderie"

Ben je ne suis pas d'accord avec toi, les profs sont là pour nous faire reussir et non pas juste pour nous faire cours. Sinon, on aurait pas besoin d'eux, il suffirait d'apprendre dans les livres et sur internet.Et en ce qui concerne la "garderie", ben, des élèves turbulents, y'en a toujours, faut être réaliste et arrêter de prendre les élèves pour des saints, un peu de fermeté ne fait pas de mal.

Lee
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


http://kiwi-zine.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 08.06.08 14:55

Je crois que tu n'es pas réaliste. Tout le monde n'a pas d'attrait pour les études, tout le monde n'a pas les capacités intellectuelles pour faire de longues études, alors avoir un bac qui ne sert à rien, je ne vois pas où est l'intérêt.

Tu t'en prends aux profs en disant qu'ils sont mauvais, selon moi c'est du n'importe quoi. De mauvais profs y en a, mais ma prof de physiques de cette année était une prof géniale, et pourtant je n'ai jamais réussi à avoir plus de 10 à un contrôle, parce que je ne comprends pas et que ça ne m'intéresse pas.
Faut arrêter de faire passer les élèves pour des victimes, ils sont pas tous en échec depuis la primaire hein, y en a ils refusent de bosser et s'étonnent après de devoir redoubler.
Et tu dis que c'est pas facile de devoir s'en sortir après des années de galère, ben très bien : arrêtons de faire passer les élèves n'importe comment. On ne fait pas passer en seconde quelqu'un qui n'a pas le niveau, donc on n'oriente pas en filière générale quelqu'un qui n'a pas d'atomes crochus avec les études.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 09.06.08 21:31

@Narcisse a écrit:Oh non bien sûr c'est pas la faute des élèves.
Y a une fille ça fait trois fois qu'elle redouble, elle sèche la moitié des cours et ne fait pas le moindre effort. Moi j'estime qu'au lycée les profs sont là pour faire court et non pour faire garderie. Je ne suis pas méprisante mais réaliste, travailler pour réussir, on nous le dit tout le temps, y a des gens hermétiques aux conseils, qu'est-ce que tu veux y faire ?
Qu'est-ce qu'ils vont bien foutre jusqu'à 20ans en seconde, quand tu ne fais rien pour avoir ton bac ? Parce que ce qu'ils ne comprennent pas, c'est qu'avoir le bac en soit c'est rien, faut faire les études derrière.
Alors selon moi, s'orienter dans un lycée pro, voir chez les compagnons c'est mieux pour ceux qui n'aiment pas les études longues.

Faut penser que tout le monde n'a pas l'envie de passer son bac et de passer trois ou cinq ans après à la fac.

Pour moi le gros défaut, ce sont les conseillers d'orientations. Ils ne connaissent rien au monde des entreprises, orientent n'importe qui en voie générale sans se soucier de l'avis de l'élève...

Justement, ce n'est pas la "faute des élèves" mais plutot un mauvais système de conseillers ! Cette fille aurait du etre orienté vers un autre domaine...

alors avoir un bac qui ne sert à rien
C'est bon avec le bac, faut arretter de dire que ca sert a rien T_T le bac permet une débouchée sur toutes les études, et quand on trouve sa voie, faire un dut ou un bts c'est pas grand chose ! Et je suis totalement d'accord avec leeyou, le problème c'est pas les élèves. Et NON à 17/18 piges (et 16ans) on ne sait pas ce qu'on va faire plus tard !! La preuve, les étudiants sortent diplomés a 25 voir plus et pas a 20 ou 23ans !!

De mauvais profs y en a, mais ma prof de physiques de cette année était une prof géniale, et pourtant je n'ai jamais réussi à avoir plus de 10 à un contrôle, parce que je ne comprends pas et que ça ne m'intéresse pas.
Quel rapport ? Meme avec des bons profs on peut avoir des difficultés, et si tu en as en physique, tu as des bonnes notes en philo ou en svt. Le bac c'est aussi un moyen de nous "tester" afin de montrer qu'on peut apprendre, et tout. Meme si ca ne t'interesse pas, que tu es nulle ou chépakoi, tu fais des efforts pour y arriver... bref

Et tu dis que c'est pas facile de devoir s'en sortir après des années de galère, ben très bien : arrêtons de faire passer les élèves n'importe comment. On ne fait pas passer en seconde quelqu'un qui n'a pas le niveau, donc on n'oriente pas en filière générale quelqu'un qui n'a pas d'atomes crochus avec les études.
Et tu ne penses pas que si en fin d'année, on a pas le niveau, c'est parcque certains élèves apprennent moins vite ou on plus de difficulté ? Il faut que l'éducation accompagne l'élève au lieu de le laisser tout seul... de toute facon entre la 3e et la 2nde il y a un véritable problème de niveau, pour les meilleurs élèves aussi !
Attention, je ne dis pas qu'il faut faire une école a deux vitesses, avec les "nuls" d'un coté et les "bons" de l'autre... Je pense qu'il faut accompagner les élèves ! Comme en suède quoi...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 09.06.08 21:54

Mais si t'as pas envie de faire d'études, si ça te gonfle royalement alors à quoi il va te servir ton bac ? A rien !
A 17/18 ans on ne sait peut-être pas ce qu'on veut faire, on s'en fout c'est pas le problème, on devrait savoir que qu'importe la filière dans laquelle on s'oriente y a du boulot à fournir !

Et l'idée de l'assistanat... Non vraiment, je trouve qu'on assiste bien trop les gens au quotidien.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 10.06.08 16:56

@Leone a écrit: C'est bon avec le bac, faut arretter de dire que ca sert a rien T_T le bac permet une débouchée sur toutes les études, et quand on trouve sa voie, faire un dut ou un bts c'est pas grand chose !
J'suis bien d'accord mais il n'empêche que si les cours ne te plaisent pas, que tu as ton bac au rattrapage avec tout pile 10, il te servira à rien. Parce que t'auras pas les capacités de faire encore deux ou trois ans d'études minimum et que, le bac seul, ne vaut rien. Or, faut pas se leurrer, tout le monde n'a pas les capacités de continuer après le bac.

@Leone a écrit:Et tu ne penses pas que si en fin d'année, on a pas le niveau, c'est parce que certains élèves apprennent moins vite ou on plus de difficulté ? Il faut que l'éducation accompagne l'élève au lieu de le laisser tout seul... de toute facon entre la 3e et la 2nde il y a un véritable problème de niveau, pour les meilleurs élèves aussi !
Bien sur que certains élèves n'y arrivent pas parce qu'ils apprennent moins vite ou ont plus de difficultés. Mais c'est justement ces élèves là qu'on devrait faire redoubler ! Justement pour qu'ils aient le temps de mieux assimiler le programme. Or ces élèves là refusent de redoubler et on les laisse passer ! Faut arrêter de fonctionner comme ça ! Faut ne faire passer que ceux qui ont les moyens de suivre correctement le cours de l'année d'après ! S'il te manque la moitié des cours de l'année d'avant, tu vas ramer encore plus l'année d'après ! Il faut que l'éducation accompagne plus l'élève d'après toi ? Mais ce serait de la folie ! On est déjà trop encadré ! Justement, faut qu'ils grandissent et qu'ils arrivent à s'assumer tout seul. On nous suivra pas derrière pour nous dire "Fais pas ça.", "Fais ça comme ça", "Non pas là",... Personnellement je n'ai absolument pas trouvé qu'il y avait un véritable problème de niveau entre la 3e et la 2nde. Le seul vrai souci qu'on pourrait trouver c'est l'encadrement justement. On te demande quelque chose de différent entre le collège et le lycée : être autonome et savoir fournir un travail personnel. Si t'as eu l'habitude de fournir un travail régulier et de manière autonome, le passage au lycée ne pose pas plus de problème que ça. Bien sur faut s'accrocher un peu au début mais c'est loin d'être atroce, faut arrêter ça hein. Faut juste accepter de se prendre en main. Quand l'élève a compris ça, il a tout compris, bon élève ou pas. Après évidemment, il peut galèrer parce que vraiment, il trouve ça dur mais dans ce cas là, c'est un élève à difficultés, difficultés qu'il avait déjà avant. Mais là c'est autre chose !

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 11.06.08 17:46

Je vais pas citer chaque post sinon j'en ai pour des heures je vais repondre la, maintenant.

Lorsque vous parlez "d'élite artistique, intellectuelle", je trouve ça d'un coté complement stupide, mais d'un coté si evident. L'Art, avec un grand A pour art général, c'est à base de créativité, d'originalité, d'odasse et de culture. Je ne me vois pas parler d'un artiste sans connaitre ses plus grandes oeuvres, son style et ses techniques. "intellectuelle" okay, il faut une grande culture générale, sur tout. Pas seulement sur l'histoire de l'art, l'Histoire.. c'est pourquoi on peut comprendre que l'accés aux Arts Appliqués soit selectif, trés dur au niveau du dossier scolaire. Ce que je trouve aussi complement ilogique! Ce n'est pas parce qu'on sort du collège avec 16 de moyenne générale qu'on a de la culture. Je suis désolée mais connaitre ses cours d'Histoire par coeur et avoir 19 en arts plastiques ne veulent pas dire: J'AI DE LA CULTURE GENERALE. Il y en a qui sortent d'un bac s, qu'on prétent être le meilleur (ce qui est aussi bien con.), et qui a part la loi de Newton, l'attraction terrestre et la trigonométrie, ne connaissent rien du monde. Il y en a oui, qui sont cultivés; et d'autres qui ne sortent pas de leur "reve scientifique".
Je veux dire que selectionner les eleves pour leurs competences à connaitre une leçon par coeur, savoir la recracher et avoir des bonnes notes, c'est pas logique. L'Art c'est arrivé à s'exprimer, être clair. Mais pas seulement, il faut se documenter, s'instruire.. Je ne dis pas que ceux qui ont des bonnes notes et un super dossier n'ont pas ces qualités, je dis simplement que fermer les portes à des personnes qui n'ont pas plus de 13 de moyenne n'est pas une solution. C'est pour ça qu'on parle d'elite intellectuelle, artistique.

Quand vous parlez des mauvais profs ou des mauvais eleves, ça me fait penser à Daniel Pennac et son livre "Chagrin d'école" où il parle que personne n'est mauvais à l'école. Personne.
Il n'y a pas de mauvais eleves, ils sont simplement perdus, rien ne les interessent et ils ne comprennent pas vraiment pourquoi ils sont là. Ils comprennent pas le but de ce qu'on leur enseigne. "A quoi ça va me servir dans la vie, plus tard?" c'est une question qui revient, beaucoup. Pourquoi?
Parce qu'ils sont mal informés sur les possibilités pour entrer dans la vie professionnelle, le monde adulte ?
Parce que personne n'a reussi à les serner, à comprendre leurs envies, leurs interets ?
Parce qu'ils sont du genre: je m'en foutisme ?
Parce qu'ils rencontrent de mauvais professeurs ? NAN, ça n'existe pas.
Un mauvais professeur c'est quoi: une personne qui s'y prend mal dans ses cours, s'exprime mal et n'arrive pas à expliquer clairement son cours. D'où la superbe idée du gouvernement d'augmenter les etudes pour devenir professeur. (?) Sans doute que oui.
Il y a ceux, ensuite qui ne voulaient pas être là ou sont frustrés d'être placé dans un lycée qui n'etait pas leur premier choix. Certains se surrestiment, d'autres ne croient pas en l'avenir des jeunes qu'ils voient. ?

Au sujet de l'aide individuelle apportée à l'eleve, on n'en parlera bientot plus c'est supprimé. Ce qui revient à un sujet vague et sans fin: l'argent! Eh oui, citoyens pour faire comprendre le mystère des maths ou de l'anglais il faudrat faire saigner le porte monnaie. Discrimination sociale, séparation des classes, eleves en difficultés plus enfoncés encore.
Il y a une image qui représente trés bien cette situation:
des personnes sont sur une île déserte, un bateau passe. Il y a ceux qui reussissent à prendre le bateau, ceux qui partent à la nage le rejoindre et ceux qui ne peuvent pas: restent sur l'île. Parmis ceux qui nagent il y en a qui recevront des bouées et ceux qui couleront, fatigués par l'effort. Toi tu es là, sur l'ile et tu vois le bateau partir au loin.
C'est un enorme fossé qui se crée et s'accentura entre ceux qui reussissent sans probleme et ceux qui peinent.
Donc pour en revenir à l'assistanat je ne dirais qu'une seule chose. Les aides individuelles sont vraiment un bras qu'on nous tend, on ne peut pas laisser passer cette chance. Ce n'est qu'une heure par semaine mais ca permet de poser des questions qu'on ose pas poser en cours, à mieux comprendre car on ose dire ce qu'on pense. Mais je ne me vois pas être encadrée, me surveillant, "me retenant quand je chute" et m'expliquant à tout bout de champs. J'aurais l'impression qu'on me mache le travail, ça me faciliterait la vie et ce n'est justement pas le but du lycée. Le but est de savoir se débrouiller seul. Aprés il y a ceux qui y arrivent, et d'autres pas.

Pour les cours, j'aimerais rajouter qu'un prof n'est pas simplement là pour nous recracher ses leçons préparées la veille. Sinon il n'y aurait pas de grande différence avec les cours par correspondance. Si un prof est présent c'est pour qu'il y ai une approche, un echange entre eleves et professeurs. Un echange de point de vue. Pour les matières scientiques, sans oral rares sont ceux qui comprennent. L'echange est important, comme le professeur.

@Leone a écrit:Aha sauf cette chère prof de maths de 2nde (dont je ne nommerais pas le nom) qui nous faisais plus peur que elle nous donnait envie de travailler...
Le truc c'est que Leeyou et moi on a un avis assez pertinant car on vient toutes les deux de collèges pourrit de paris, on a réussi à passer dans un lycée bon de paris, et qui est qualifié d'un des meilleurs lycées accompagnant les élèves, càd qui les prends à un niveau bas à moyen pour les faire sortir à un très bon niveau. Un lycée métissé, qui mélange les classes sociales et les niveaux.
Ce que je veux dire, c'est surtout à Arthemesia d'arrêter de nous prendre pour des élèves sortant d'un bled paumé qui ont jamais vu les problèmes de sociétés. Je soutiens ce que dit Leeyou... si tu pouvais éviter de manière méprisante, ca serait meilleur pour le dialogue.
Leeyou n'a jamais dit que c'était la faute des profs, elle a juste dit que ce n'était pas la faute des élèves. Plus on est encadrés par des profs, plus on a envie de travailler. Et plus un prof a d'élèves par classe, plus il est blasé et fatigué, et mois ses cours sont bons. Ca forme un cercle vicieux inévitable : des profs de moins en moins performant, des élèves de moins en moins travailleurs. Perso, si j'avais pas été encadrée durant ma scolarité, j'aurais laché l'affaire. Supprimer des postes ne sert à rien, casser les élèves n'ont plus. C'est pour ca que je suis contre la sectorisation, enfin la spécialisation très tôt. Ce système permettra juste de rejeter les élèves qui "abandonnent", ou de les placer dans des filières à places vacantes.
Je vois pas pourquoi tu t'enerves comme ça. Surtout que Arthe n'a jamais remis en cause, ou mis sur le tapis le fait que tu viennes d'un collège "pourri" comme tu dis. Je vois pas en quoi ça change l'avis, pertinant ou pas. Tu as du mal comprendre par " Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours? " C'est une image.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 11.06.08 21:27

Et l'idée de l'assistanat... Non vraiment, je trouve qu'on assiste bien trop les gens au quotidien.
Tu dois être d'un milieu social vraiment aisé et baignée dans le bonheur pour voir ca comme ca...

Nobu :
J'suis bien d'accord mais il n'empêche que si les cours ne te plaisent pas, que tu as ton bac au rattrapage avec tout pile 10, il te servira à rien.
C'est faux, les mentions ne servent à rien...
Mais c'est justement ces élèves là qu'on devrait faire redoubler ! Justement pour qu'ils aient le temps de mieux assimiler le programme. Or ces élèves là refusent de redoubler et on les laisse passer ! Faut arrêter de fonctionner comme ça !
Tu as raison ! J'ai un pott (je ne connaissais pas ce système) qui redouble sa 2nde mais dans une classe spéciale : la moitié de l'année, il fait un programme de 2nde, la deuxième moitié, une préparation à la 1e. Et pour entrer dans cette classe là, il faut être réellement motivé !
Personnellement je n'ai absolument pas trouvé qu'il y avait un véritable problème de niveau entre la 3e et la 2nde.[...]Après évidemment, il peut galèrer parce que vraiment, il trouve ça dur mais dans ce cas là, c'est un élève à difficultés, difficultés qu'il avait déjà avant. Mais là c'est autre chose !
... je pense pas être la seule à être passée de 15 de moyenne à 9... et pourtant a "réussir" en terminale...

Holi :
Je suis désolée mais connaitre ses cours d'Histoire par coeur et avoir 19 en arts plastiques ne veulent pas dire: J'AI DE LA CULTURE GENERALE.
Bah pourtant avoir 19 en histoire des arts (c'est pas que je me sente concernée hein...) bah ca sert plus que 19 en maths...
Un mauvais professeur c'est quoi: une personne qui s'y prend mal dans ses cours, s'exprime mal et n'arrive pas à expliquer clairement son cours. D'où la superbe idée du gouvernement d'augmenter les etudes pour devenir professeur. (?) Sans doute que oui.
Le problème c'est que ce n'est pas les connaissances en maths, physique ou histoire, qui vont faire un bon prof. Il faudrait enseigner au profs des bases de pédagogie !!
Tu as du mal comprendre par " Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours? " C'est une image.
Sans blague...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 11.06.08 21:46

Alors déjà je ne vois pas en quoi tu te permets de juger mon contexte social. Ca n'a rien à voir.
Je pars du principe que faire le boulot à la place des gens ne sert à rien, ils doivent s'y mettre d'eux-mêmes.

Les mentions ne servent à rien ? Blague. Essaye d'intégrer normal sup' avec un bac obtenu sans mention.

Quant au lycée, le problème entre la seconde et la terminale c'est l'organisation du travail et apprendre à gérer son temps libre. Le fait aussi que si tu ne fais pas tes exercices, mais après faut penser que la fac c'est exactement pareil (ce qui explique pourquoi certains vont en prépa, car l'encadrement est meilleur, et qu'ils savent qu'ils ne gèreraient pas).

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 11.06.08 22:15

La plupart des inscriptions se font avant le bac...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 11.06.08 22:35

Et certaines non. Si on va par là, tout dépend de ce que tu veux faire bien sûr... Mais avoir son bac dans les meilleures conditions possibles c'est quand même le mieux.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 11.06.08 22:59

@Narcisse a écrit:Les mentions ne servent à rien ? Blague. Essaye d'intégrer normal sup' avec un bac obtenu sans mention.

Quant au lycée, le problème entre la seconde et la terminale c'est l'organisation du travail et apprendre à gérer son temps libre. Le fait aussi que si tu ne fais pas tes exercices, mais après faut penser que la fac c'est exactement pareil (ce qui explique pourquoi certains vont en prépa, car l'encadrement est meilleur, et qu'ils savent qu'ils ne gèreraient pas).
+1 ! Je suis entièrement d'accord avec toi. Quand Leone dit que les mentions ne servent à rien je ne suis pas d'accord. Pour certaines écoles, ça aide beaucoup. En tout cas, si ce ne sont pas les mentions (chose que je n'ai d'ailleurs pas mentionné dans l'extrait de mon post que tu as cité) qui servent, les notes elles, peuvent servir ! Je veux rentrer à Sciences-Po Lyon. Or la note finale du bac compte coeff 2. Vaut mieux avoir 15 que 10 hein. C'est un concours qui se passe post-bac.


Par contre un truc dont je comprends pas trop le sens dans ton post Leone : "... je pense pas être la seule à être passée de 15 de moyenne à 9... et pourtant a "réussir" en terminale...", réponse à "Personnellement je n'ai absolument pas trouvé qu'il y avait un véritable problème de niveau entre la 3e et la 2nde.[...]Après évidemment, il peut galèrer parce que vraiment, il trouve ça dur mais dans ce cas là, c'est un élève à difficultés, difficultés qu'il avait déjà avant. Mais là c'est autre chose !". Où est-ce que j'ai dit que tu étais la seule à avoir galéré et que ceux qui galèrent ne réussissaient pas en term ? A mon avis, sans vouloir te vexer, tu fais partie de la catégorie de gens qui n'avaient pas forcément l'habitude de travailler en autonomie et qui ont été heurté par la différence de boulot demandé, rien de plus, la preuve puisque tu as réussi à t'adapter et à faire une terminale correcte (voire bonne, je ne sais pas). Ca fait quand même un sacré écart de 15 à 9 ! Personnellement, je suis passée de 15 à 13.5 en fournissant un travail régulier, moyenne générale à laquelle je me suis encore maintenue et qui a même augmenté en fin de première. Enfin bon, ça, on s'en fout. Alors ça m'étonne quand même. Enfin bon.

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 13.06.08 15:04

[quote="Leone"]


Holi :
Je suis désolée mais connaitre ses cours d'Histoire par coeur et avoir 19 en arts plastiques ne veulent pas dire: J'AI DE LA CULTURE GENERALE.
Bah pourtant avoir 19 en histoire des arts (c'est pas que je me sente concernée hein...) bah ca sert plus que 19 en maths...
En sortant de 3eme dis moi combien d'éleves ont eu des cours d'histoire de l'Art? Aucun. Ils connaissent l'Egypte Antique,...blablabla, jusqu'à la seconde guerre mondial, ont peut être etudier des tableaux. Mais je n'appelle pas ça de l'Histoire de l'art.
Un mauvais professeur c'est quoi: une personne qui s'y prend mal dans ses cours, s'exprime mal et n'arrive pas à expliquer clairement son cours. D'où la superbe idée du gouvernement d'augmenter les etudes pour devenir professeur. (?) Sans doute que oui.
Le problème c'est que ce n'est pas les connaissances en maths, physique ou histoire, qui vont faire un bon prof. Il faudrait enseigner au profs des bases de pédagogie !!
Tout est dans les explications des professeurs. Chacun recoit un enseignement pour faire un cours net. Ils recoivent des conseils. A eux de les appliquer.
Tu as du mal comprendre par " Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours? " C'est une image.
Sans blague...
Dans ce cas, ne t'emporte pas comme ça. Smile

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 13.06.08 15:09

Un bac sans mention ne vaut rien.
On nous le rabache sans cesse, tu peux avoir ton bac S de justesse dans ce cas là il ne te servira à rien.
Comme la dit Narcisse, "Et certaines non. Si on va par là, tout dépend de ce que tu veux faire bien sûr... Mais avoir son bac dans les meilleures conditions possibles c'est quand même le mieux."

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 17.06.08 21:37

[quote="Holi.theuseless"]
@Leone a écrit:


Holi :
Je suis désolée mais connaitre ses cours d'Histoire par coeur et avoir 19 en arts plastiques ne veulent pas dire: J'AI DE LA CULTURE GENERALE.
Bah pourtant avoir 19 en histoire des arts (c'est pas que je me sente concernée hein...) bah ca sert plus que 19 en maths...
En sortant de 3eme dis moi combien d'éleves ont eu des cours d'histoire de l'Art? Aucun. Ils connaissent l'Egypte Antique,...blablabla, jusqu'à la seconde guerre mondial, ont peut être etudier des tableaux. Mais je n'appelle pas ça de l'Histoire de l'art.
Un mauvais professeur c'est quoi: une personne qui s'y prend mal dans ses cours, s'exprime mal et n'arrive pas à expliquer clairement son cours. D'où la superbe idée du gouvernement d'augmenter les etudes pour devenir professeur. (?) Sans doute que oui.
Le problème c'est que ce n'est pas les connaissances en maths, physique ou histoire, qui vont faire un bon prof. Il faudrait enseigner au profs des bases de pédagogie !!
Tout est dans les explications des professeurs. Chacun recoit un enseignement pour faire un cours net. Ils recoivent des conseils. A eux de les appliquer.
Tu as du mal comprendre par " Le prof te met pas le couteau sous la gorge à ce que je sache pour foutre le bordel en cours? " C'est une image.
Sans blague...
Dans ce cas, ne t'emporte pas comme ça. Smile
Euh l'histoire des arts c'est au lycée, normal que personne au collège ai eu de cours... O_o j'ai pas compris ??
Ensuite non, mon frère a fait un master de chimie, il a essayé le CAPES, il n'a jamais eu de cours pour apprendre correctement a un élève. Il a apprit comment faire un TP, et tout, mais jamais comment réagir face a un élève qui ne comprend pas, qui est en echec, qui s'emporte, etc.
Et sinon non je m'emporte pas, juste que ça m'insupporte de voir certaines personnes réagir sur l'école, et qui me donne l'impression de n'y etre jamais allé... c'est tout. j'dis ca, jdis rien.
Et non, je reste fixée dessus, EN DEHORS des coucours type science po, la mention ne sert à rien. Même pour des super bonnes fac, c'est le bulletin qui compte. Tous ce qui est BTS, fac, IUT, et tout... que le bulletin. Et franchement c'est un véritable problème parcque moi en 2nde et 1e on m'a pas dit que mes notes aurait de l'importance dans mon futur proche (= mes études). Ca c'est un vrai problème, de ne pas être informé, et non, c'est pas évident de se dire en 2nde et en 1e "je vais me donner à fond pour faire des études" quand on sait pas se qu'on va faire et que les profs nous rabachent a longueur de journée qu'on est des merdes et qu'on va redoubler...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 17.06.08 21:51

Ouais nan mais moi jamais un prof ne m'a pas prévenu que les notes comptaient. On m'a prévenu depuis que je suis en sixième alors je trouve ça un peu facile de tout mettre sur le dos des profs.

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Seifenblase le 18.06.08 12:35

@Leone a écrit:Euh l'histoire des arts c'est au lycée, normal que personne au collège ai eu de cours... O_o j'ai pas compris ??
J'suis au lycée et j'ai pas de cours d'histoire de l'art Oo
@Leone a écrit: Et franchement c'est un véritable problème parcque moi en 2nde et 1e on m'a pas dit que mes notes aurait de l'importance dans mon futur proche (= mes études). Ca c'est un vrai problème, de ne pas être informé, et non, c'est pas évident de se dire en 2nde et en 1e "je vais me donner à fond pour faire des études" quand on sait pas se qu'on va faire et que les profs nous rabachent a longueur de journée qu'on est des merdes et qu'on va redoubler...
Personnellement on m'a toujours dit que mes notes compteraient pour mes études supérieures, surtout au lycée où les profs/CPE ne disent que cela ! Tes profs sont stranges quand même hein parce que de là à vous rabacher toute la journée que vous êtes des merdes et que vous allez redoubler euh... Suspect J'ai l'impression que tu voues une haine farouche aux profs, quels qu'ils soient. Pis j'sais pas mais pour moi, quand un élève ne sait pas ce qu'il va faire plus tard, il bosse à fond justement pour être sur de pouvoir s'ouvrir n'importe quelles portes, ou presque nan ? Enfin c'est comme ça que j'réagirais mais il parait que j'suis une bête de boulot donc bon Mol

Seifenblase
Comité de Rédaction
Comité de Rédaction


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 18.06.08 17:56

Nobu > Oui c'est une option, et justement au départ Holi disait que ca ne servait pas a etre plus cultivé et de rentrer dans une école d'art, perso je trouve que si. Choisir une option d'art est un vrai plus pour une école d'art.

Et je deteste pas les profs, c'est juste que j'ai eu de très bons profs dans un collège de merde, et des profs de merde (et des bons !) dans un très bon lycée. Ma plus grosse deception (qui a marquée ma vie la preuve XD) est que arrivé en 2nde, les profs cassent à longueur de journée. Donc oui j'ai réellement eu des profs qui ne poussaient pas vraiment à la réussite !! Et Nan on m'a jamais dit que les notes comptaient dans la réussite... La preuve, j'ai eu 4 en TPE... et dans les 9 de moyenne en 1e parcque "la 1e on s'en fou ca sert a rien" (en terminale là j'ai 12 de moyenne et tout, donc bon). Et nan je taffe pas quand je suis pas motivée moi !! Quand tu sais pas ce que tu veux faire, la plupart du temps (et c'est pas que mon cas, c'est l'exemple des redoublants et de ceux qui se retrouvent avec un bac sans rien faire après !) tu ne fais rien du tout...

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Narcisse le 18.06.08 18:25

Ouais, mais là c'est grave quand même... Dans ce cas là, ils ne font pas leurs bouleaux correctement, et t'as pas eu de chance... Parce que moi je ne connais aucun prof comme ça =/

Narcisse
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 20.06.08 0:25

@Leone a écrit:Nobu > Oui c'est une option, et justement au départ Holi disait que ca ne servait pas a etre plus cultivé et de rentrer dans une école d'art, perso je trouve que si. Choisir une option d'art est un vrai plus pour une école d'art.
Ahah, j'ai jamais dis ça. Justement c'est bien le contraire. Tu as completement pris mon exemple à l'envers, ou alors je me suis mal exprimée. Je parlais d'Arts appliqués au lycée, donc selection fin de 3eme.
Pour entrer dans une ecole d'art il faut avoir niveau voir BAC tout court. Certaines ecoles demandent une préparation aux ecoles d'art mais pas besoin de license de l'histoire de l'Art.

Bref.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Leone le 20.06.08 11:15

Holi.theuseless a écrit:
@Leone a écrit:Nobu > Oui c'est une option, et justement au départ Holi disait que ca ne servait pas a etre plus cultivé et de rentrer dans une école d'art, perso je trouve que si. Choisir une option d'art est un vrai plus pour une école d'art.
Ahah, j'ai jamais dis ça. Justement c'est bien le contraire. Tu as completement pris mon exemple à l'envers, ou alors je me suis mal exprimée. Je parlais d'Arts appliqués au lycée, donc selection fin de 3eme.
Pour entrer dans une ecole d'art il faut avoir niveau voir BAC tout court. Certaines ecoles demandent une préparation aux ecoles d'art mais pas besoin de license de l'histoire de l'Art.

Bref.

hein je sais O_o nan mais au départ je me révoltait contre les manaa (donc post-bac) qui ne s'ouvrait plus que aux super élèves, alors que quelqu'un qui a un sens artistique n'a pas forcément 14 de moyenne. La preuve, c'est que 1/ceux qui ont 14 ne veulent pas faire d'art, 2/c'est presque impossible d'avoir 14 de moyenne (ah zut j'avais oublié que mon lycée sous noté, ya des lycées pour qui ca doit etre plus facil...), 3/ceux qui se dirige vers des filières asser spécifiques comme ca, c'est bien parcque ce qu'ils ont fait au lycée ne leur plaisait pas... Et toi tu disais que des connaissances en histoire des arts ne montraient pas qu'on était super cultivé et qu'on pouvait rentré en manaa ! Je ne parle ni de licence, ni de connaissances au collège, mais bien d'option (facultative ou obligatoire) au lycée !! C'est normal que avec le nouveau système de recrutement, ils prennent des gens bons en option d'art (et j'ai pas été prise pour autant).
Bref ca mène a rien, on s'embrouille XD

Leone
Poussière d'étoile
Poussière d'étoile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Invité le 21.06.08 14:58

Edit!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 24.06.08 15:56

Mais t'as rien compris! Je disais que les critères pour rentrer en STI Arts appliqués étaient complement illogiques.
Je n'ai jamais dit que l'histoire de l'Art ne servait rien, bien au contraire.
Je vois pas pourquoi tu dis que des personnes ayant 14 de moyenne ne font pas d'Art. Ca veut dire quoi justement ? que seulement ce qui ont raté leurs études s'interessent à l'art ? ou alors les gens trés intelligents ?
Et puis ce n'est pas parce qu'on se dirige vers des etudes d'art qu'on n'a pas aimé l'enseignement du lycée.

Exactement on s'embrouille totalement.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Nutella-fee le 07.08.08 11:35




"Et je deteste pas les profs, c'est juste que j'ai eu de très bons profs dans un collège de merde, et des profs de merde (et des bons !) dans un très bon lycée. Ma plus grosse deception (qui a marquée ma vie la preuve XD) est que arrivé en 2nde, les profs cassent à longueur de journée."

Moi aussi, pendant ces 3 années mes profs n'ont pas arrete de casser : "vous êtes nuls", "qu'est ce que vous faites dans un lycée comme ça" alors qu'on est une dizaine à avoir eu mention très bien et que tout le monde l'a eu, au final, son bac.
Moi au contraire, ça m'a motivé mais ça m'a fait du mal aussi..
A nous donner toujours des exos plus durs et à nous traiter d'incapable, on se renferme un peu..Il suffit que l'ambience soit un peu mauvaise dans le cadre familial pour que paf..
En 1ère, j'ai une cop qui n'en pouvait plus et qui a fait une connerie et a fini à l'hopital, en terminal c'était mon tour..Mes parents n'ont jamais compris pourquoi
mais c'était tout simplement le stress, le stress de ne pas y arriver étant une "incapable"
c'est aussi ça que je regrette dans l'enseignement français

On apprend pas vraiment aux enfants et aux ados à s'ouvrir sur le Monde, à s'épanouir mais à leur inculquer des connaissances qui n'interessent pas tout le monde en n'utilisant pas les bonnes méthodes..Pour moi, un enfant peut s'épanouir réellement et de bonne manière si
1) il est mis en confiance et pas casser tout le temps
2) il fait quelque chose qui lui convient, qui l'interesse et qui pense que ça va lui servir

on est tous différent..Moi ça me convenait très bien les études dites générales mais je sais que j'avais des cops qui voulaient faire art par exemple et qui ne trouvaient pas leur place dans leur classe alors qu'elles étaient douées en art.

Nutella-fee
Petite graine
Petite graine


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Ran-Neechan le 04.10.08 9:03

Moi en tous cas pour le coup je plussoie Narcisse, mais à mort.
Y'a des gens qui n'en ont rien à branler d'avoir le bac, parce que voilà, ils vont pas se casser les couilles à faire des études derrière non plus. Je le dis parce que c'est mon cas, j'ai galeré jusqu'a ma terminale alors que depuis le collège, je pouvais plus supporter les cours. Mais tout le monde s'en battait les couilles, alors moi j'ai du continuer jusqu'au bac mais c'est pas ce que j'aurai souhaité. Et si j'avais été mieux renseignée aussi ( parce que je viens d'un collège assez difficile), peut être que j'aurai pas perdu 4 ou 5 années.

Et Holi, j'ai une question, on peut entrer en école d'Art simplement avec niveau bac ( ça veut dire avoir fait une terminale et foiré son bac)?
Si c'est le cas j'étais pas au courant.
En fait j'ai jamais été au courant de grand chose niveau études moi.

Ran-Neechan
Indéracinable
Indéracinable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 28.10.08 18:05

Osaki a écrit:Et Holi, j'ai une question, on peut entrer en école d'Art simplement avec niveau bac ( ça veut dire avoir fait une terminale et foiré son bac)?
Si c'est le cas j'étais pas au courant.
En fait j'ai jamais été au courant de grand chose niveau études moi.
Il ya certaines ecoles qui ne demandent qu'un niveau Bac. pas beaucoup evidement et elles sont souvent privées. Smile

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Sunsh le 30.10.08 15:18

Oui, apparemen il y aurait Maths, Français et histoire en matières obligatoires et ensuite des options que l'on choisirait. :/
Ce serait valable pour les secondes de l'année prochaine, en 2010 renovation des 1ere et en 2011 des Terminales.

Sunsh
Administratrice
Administratrice


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Farewell le 30.10.08 15:59

C'est quand même un peu facile de dire que la mention ne sert à rien, fais-moi une liste comme ça d'établissements qui n'y font pas attention ?.. A part la fac sincèrement, c'est quand même mieux de se présenter avec un bac avec mention. Que ce soit en prépa, en BTS, en DUT, le dossier est important et le résultat au bac aussi. Le bac ne vaut plus rien, tout le monde peut l'avoir, si on ne le donnait pas presque gratuitement il n'y aurait pas 80% de réussite ; à partir de là, on écrème à partir des résultats. Un bac avec 10 de moyenne, ça n'ouvre aucune porte, même quand on vient de la filière S.
Et puis le bac, il va dans la lignée de l'année, les élèves qui ont une mention au bac sont des élèves qui ont réussi leur année, tout au long, alors evidemment on s'inscrit AVANT le bac, mais c'est parce qu'on sait à peu près ce que l'élève va donner au bac. Moi, j'ai su toute l'année à peu près quelle note j'allais avoir au bac, et si les écoles se basent sur les bulletins, c'est qu'elles savent elles aussi quelle niveau on a.

Et moi aussi je trouve ça vraiment facile de tout mettre sur le dos des profs. C'est trop facile de trouver des excuses aux élèves qui foutent le bordel, soit disant parce qu'ils sont pas assez matures, parce qu'ils savent pas ce qu'ils veulent faire... Hé ho moi j'ai trouvé ma voie en terminale, avant ça je ne savais pas du tout ce que je voulais faire, ça m'a pas empêchée de savoir me tenir en cours et m'intéresser à ce qu'on m'offrait, même si j'aimais pas la physique je foutais pas le bordel, ne serait-ce que par respect du prof et par responsabilité. Les cours c'est pas la foire, les cours c'est la base de notre avenir, alors foutre le bordel parce que ça nous intéresse pas j'apelle ça de l'immaturité et de l'irrespect. Au collège, ok, le prof a toujours un rôle de policier. Mais Au lycée, c'est bon quoi, y'a un moment où faut arrêter, un élève qui est au lycée est censé être un élève qui sait qu'il a le choix d'être là ou pas.

Et j'trouve ça super élitiste de dire que seul le bac mène à quelque chose, sincèrement de nos jours vaut mieux avoir un BEP et un bon bac PRO pour rentrer facilement dans la vie active qu'une licence de chepa quoi qui mène direct au chômage. Aujourd'hui le bac n'ouvre pas plus de portes, ce n'est rien qu'un gros préjugé.

Farewell
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par greymalkin le 31.10.08 16:00

Bon alors je suis très d'accord avec toi Devocion, sur les profs, la nécessité d'avoir une mention pour bien des voies (voies qu'on pourrait remettre en question : si les prépas n'existaient pas, nos facs seraient peut-être moins des parcs à djeunz en première et deuxième année, et ça redorerait le blason des facs d'anglais, de sciences humaines etc, où la prépa est considérée comme une voie royale alors même que 80% des élèves de prépa finissent.. en fac et pas en école).

Le SEUL truc en fait sur lequel je suis pas d'accord c'est "on fait rien avec un bac où on a eu 10 de moyenne". Bon le bac c'est une chose, ça t'ouvre où ça te ferme des portes, quand il s'agit de faire un simple dossier écrit, mais passée la terminale, on passe des entretiens pour aller dans des IUT, des BTS, des écoles, et à ce moment là, on peut très bien tirer son épingle du jeu et passer les sélections. Même avec un bagage qui semblait faible.

EX concret : mon flemmard de copain a eu son bac s avec 10.03 (oui tu lis bien). L'année prochaine il commence une thèse de physique.

Tout ça pour dire que les années de lycées c'est bien, mais ce qui compte, et comptera vraiment, et c'est le plus juste, c'est les années qui suivent, les entretiens qu'on passe, la mention qu'on décrochera en licence, en master... Avec toutes les années de remise à niveau, les moyens détournées pour accéder à des écoles grâce aux voies passerelles, y'à vraiment moyen de faire un beau parcours quand on est motivé et intelligent, même en partant d'a priori pas grand chose. Après un BTS tu peux très bien rejoindre une grande école, par des voies détournées.

greymalkin
Ex-membre des comités
Ex-membre des comités


http://withacertainsmile.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicolas Sarkozy propose un lycée à la carte

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum